J’ai de nombreuses demandes concernant le changement de tableau électrique.

En effet, j’ai fait plusieurs articles spécialisés sur le tableau électrique (dont celui ci, qui est l’article le plus lu sur le blog: Faire le tableau électrique) mais bien souvent dans l’esprit d’une installation électrique neuve.

Je dirai que c’est le cas le plus simple, car il suffit de partir de 0, de tirer tous les réseaux électriques et de câbler ensuite le tableau électrique.

Mais comment faire en pour rénover un tableau électrique vétuste? Comment remplacer un vieux tableau électrique?

J’ai eu l’occasion de réaliser le remplacement complet d’un coffret électrique récemment, et je vais partager avec vous les étapes qui permettent de changer de tableau électrique.

Précautions à prendre avant de rénover un tableau électrique:

Avant d’aborder les choses sérieuses et de rentre dans le vif du sujet, voici plusieurs conseils qui vous seront indispensable avant de débuter la rénovation de votre tableau électrique:

Travaillez en sécurité:

Rappel des précautions à prendre avant d’entamer toute intervention en électricité:

Avant d’aller plus loin dans les explications, je tiens à vous rappeler que les travaux d’électricité doivent être effectués hors tension.

Vous devez:

  • Couper l’alimentation électrique générale au niveau du disjoncteur de branchement
  • Vous assurer de l’absence de tension avant toute intervention
Pensez avant tout à la sécurité: coupez l’alimentation au niveau du disjoncteur de branchement avant d’effectuer vos travaux

Soyez organisés:

Dans tous les cas, il ne faut pas aller trop vite et brûler les étapes (ou vouloir finir avant d’avoir commencer).

Je vous conseille de bien prendre votre temps et surtout de ne pas tout débrancher à la hâte: le résultat peut être plus problématique qu’au départ.

Soyez équipés:

Voici la liste des outils qu’il vous faudra pour remplacer un tableau électrique. Je vous propose, pour certains produits que j’ai testé, une suggestion de lien d’achat.

multimètre pour travailler sur un tableau électrique
Le multimètre vous sera indispensable pour réaliser la rénovation du tableau électrique

Organisation pour remplacer le tableau électrique:

J’ai organisé l’article pour que vous puissiez bien comprendre toutes les étapes qui permettent de remplacer le tableau électrique.

En lisant l’article étape par étape, vous devriez être en mesure de reproduire les travaux chez vous.

N’hésitez pas à poser des questions en commentaires, qui pourront servir à d’autres lecteurs.

N’oubliez pas que le partage est en partie la clé de la réussite de vos travaux (vous pouvez également partager l’article sur les réseaux sociaux grâce à la fonctionnalité que j’ai mis en place au début et à la fin de chaque article).

Etape 1 : Analyse de l’existant, Tableau électrique triphasé avec Neutre commun

Je vais procéder à une analyse (la même que celle que je réalise au moment de mon inspection avant de faire les travaux)

Cette étape est aussi l’occasion pour prendre le maximum d’informations sur le tableau électrique.

Vous pouvez regarder l’état des fils électriques existants (pas de fils électriques cisaillés ou avec du cuivre apparent), comptabiliser le nombre de protections électriques pour pouvoir commander le matériel (disjoncteurs et interrupteurs différentiels..)

Voici la photo du tableau électrique existant.

rénovation d'un vieux tableau électrique
Le tableau électrique date des années 70, avec une barrette de neutre communs et une protection par fusible uniquement pour la phase

Et voici l’analyse qui en découle:

Absence de protection différentielle:

Vous l’aurez peut être remarqué, mais ce tableau électrique ne possède pas de protection différentielle 30mA.

En effet, avant les années 1990, les interrupteurs différentiels (30mA) n’étaient pas obligatoires dans le tableau électrique. Ce tableau étant beaucoup plus vieux (installation électrique des années 1970), on peut facilement comprendre qu’il ne contienne pas de protection différentielle 30mA.

C’est une première raison valable de rénover ce tableau électrique.

interrupteur differentiel 30mA tableau electrique
L’interrupteur différentiel 30mA est obligatoire dans le tableau électrique

Protection à fusible sur la phase

La protection contre les surcharges et les court-circuits est assurée par des fusibles. Ce n’est pas en soit un problème car les fusibles sont autorisés (sauf pour les éléments comme la VMC).

La non conformité vient plutôt du fait que ces fusibles ne protègent que la phase (pas le neutre). Sur la photo ci dessus, on voit bien que seul le fil de phase apparaît sous chaque porte fusible.

Il faut donc installer des disjoncteurs divisionnaires qui coupent le fil électrique de phase ET le fil électrique de neutre.

tableau electrique disjoncteur PHN
La rénovation de ce tableau électrique va consister à changer les anciens fusibles unipolaire par des disjoncteurs divisionnaires qui coupent la phase et le neutre

Alimentation tableau électrique triphasée:

La tableau électrique suivant est alimenté en triphasé: Je peux voir cette information grâce à un élément caractéristique: Les fils électriques de phase qui arrivent sur la première rangée du tableau électrique.

Il y a en tout 6 fils électriques de phase, qui correspondent:

  • Pour trois fils rouges à l’arrivée électrique  depuis le disjoncteur de branchement (ils sont entourés sur la photo de la rangée du tableau électrique ci dessous)
  • Pour trois autres fils au repiquage vers la ligne suivante (on voit d’ailleurs les couleurs des fils électriques des trois phases qui se répètent sur la deuxième rangée, orange, marron et noir)

Une autre façon de vérifier que c’est bien un abonnement électrique triphasé consiste à ouvrir la partie inférieure du disjoncteur de branchement de l’installation (couper le disjoncteur avant de vérifier). Il y aura alors 4 fils électriques, un correspondant neutre en bleu et trois pour les fils électriques des phases.

Alimentation triphasée d'un tableau électrique vétuste
En rouge, l’alimentation électrique du tableau qui provient du disjoncteur de branchement

Neutres communs

Le neutre (fil de couleur bleu) est raccordé sur une barrette de connexion en haut à gauche et sur une autre barrette en bas sur la photo principale du tableau électrique. On parle de neutres communs.

Le fil de section la plus importante provient du disjoncteur de branchement (Il peut aussi avoir un fil de section équivalente pour une prise électrique spécialisée 32A).

Dans le cas présent, sur la photo de la barrette de neutre, il y a plusieurs fils de sections  6mm2:

  • Un qui correspond à l’alimentation depuis le disjoncteur de branchement
  • Un pour le fil électrique de la prise 32A
  • Un dernier qui permet de ponter sur une autre barrette de neutre communs (celle du bas, visible sur la photo générale du tableau électrique)
Neutre commun tableau électrique
Barrette de neutre commun en haut à gauche de l’image, à droite la barrette de terre

Identification de chaque réseau

Une étape, qui n’est pas obligatoire mais qui peut être utile, consiste à identifier le rôle de chaque circuits électriques et de chaque fusible avant de commencer à débrancher le tableau électrique.

En faisant « sauter les plombs » , en ouvrant les portes fusibles un par un, il suffit de relever quel appareil ne fonctionne plus (pour les lumières c’est très simple, pour les prises, vous pouvez utiliser une vieille radio que vous branchez).

Vous pouvez ensuite noter sur un papier quel appareil est concerné. Vous pourrez alors vous servir de ce papier à l’étape 6.

Mon conseil pour cette étape:

  • Prenez des photographies précises de votre ancien tableau électrique, elle pourront vous servir par la suite.
  • Ne négligez pas cette étape, car une bonne analyse en amont permet de gagner énormément de temps sur la suite des travaux en électricité.

Etape 2: Passage en monophasé?

Vous l’avez bien compris, le coffret électrique en question est alimenté en triphasé.

Pour simplifier la rénovation du tableau électrique et diminuer le cout des travaux, il fallait demander un passage en monophasé.

Bien que l’opération soit payante (environ 150/200 euros) le cout en matériel au niveau du tableau électrique est moins important.

Cette opération était d’autant plus nécessaire que le disjoncteur de branchement existant était usé, mal fixé et que son seuil différentiel était de 650mA (au lieu des 500mA habituels pour un disjoncteur d’abonné EDF).

Il faut noter qu’en attendant que le passage d’un technicien se fasse, on pourra faire fonctionner l’installation sur une seule phase de l’abonnement triphasé (pour effectuer les tests) puisque vous le savez peut être, entre une phase et le neutre en triphasé, il y a 230V.

Mon conseil pour cette étape:

  • Armez vous de patience si vous demandez un passage en monophasé
  • Il faut avoir une ligne ouverte à son nom pour pouvoir faire cette demande de remplacement de triphasé à monophasé.

Note: le cout de remplacement d’un disjoncteur de branchement est d’environ 150 euros, tout dépend le type d’intervention souhaité. Vous pouvez retrouver le prix des différentes interventions d’ERDF sur le changement de puissance de l’abonnement et le remplacement du disjoncteur de branchement en suivant ce lien.

Etape 3: déconnexion de l’alimentation électrique

Une fois l’analyse de l’ancien tableau électrique effectuée, il faut maintenant passer à l’action.

Mais avant cela, pensez toujours à la sécurité et vérifiez que vous n’avez plus de courant aux bornes du tableau électrique (vous avez également contrôlé la sortie de votre disjoncteur de branchement général).

La première partie du démontage du tableau électrique consiste à retirer les alimentations en amont (au dessus) des disjoncteurs et les peignes électriques.

Une fois cette étape réalisée, on se retrouve avec un premier résultat:

rénovation tableau électrique unipolaire
Déconnexion de l’alimentation électrique du tableau

Etape 4: connexion du coffret de chantier

Pour faire ce genre de travaux, vous aurez surement besoin d’électricité:

  • Pour faire survivre vos denrées périssables dans le frigo ou dans le congélateur si vous habitez déjà le logement.
  • Pour brancher vos outils à fils et recharger vos batteries d’outillage électroportatif.
  • Pour vous éclairer (projecteur de chantier)

Toujours en respectant la sécurité, le coffret de chantier se branche directement en sortie du disjoncteur de branchement (qui a été mise à 0 bien avant à l’étape précédente).

Etape 5: Déconnexion des barrettes de terre et de neutre:

Une fois l’alimentation du tableau électrique déconnectée, c’est maintenant au tour des barrettes de neutre et celle de la terre d’être retirées du tableau électrique:

tableau électrique vétuste, rénovation
Déconnexion de la barrette de neutre communs et de la barrette de terre

Mon conseil pour cette étape:

  • Commencez par démêler les fils électriques et bien mettre droits tous les fils.

Etape 6: Suppression des anciens disjoncteurs:

Il s’agit maintenant de supprimer un à un les disjoncteurs (qui ne protégeaient que la phase).

C’est à ce moment que vous pouvez vous servir de l’identification des réseaux électriques que vous avez peut être fait à l’étape 1.

A chaque fois que vous déconnectez un fil sous un disjoncteur, vous pouvez l’identifier avec un morceau de scotch d’électricien pour repérer le circuit électrique qu’il contrôlait (je vous indique comment effectuer les repérages en électricité au niveau du tableau ici).

Par exemple, si le disjoncteur contrôlait l’éclairage du salon , vous notez sur le scotch d’électricien entouré autour du fil de phase « ECL salon ».

Je précise que dans mon cas, je n’ai pas fait cette étape car une bonne partie des réseaux électriques à l’intérieur du logement étaient déjà déconnectés.

On se retrouve uniquement avec l’armature du tableau électrique, et un beau sac de noeuds (ou plutôt de fils électriques)!

tableau électrique unipolaire, remplacmenet
Les disjoncteurs sont ensuite retirés de chaque rangée du tableau électrique

Vous vous trouvez à ce moment précis dans le cas d’une installation électrique neuve, ou la personne en charge de l’installation électrique a tirer tous les réseaux mais n’a rien identifié.

Pas de panique, c’est à ce moment qu’il va falloir bien s’organiser et procéder par ordre.

Tant qu’à faire il faut aussi retirer ce qu’il reste de l’ancien tableau électrique.

suppression tableau électrique
Il ne reste plus aucun élément de l’ancien tableau électrique

Mon conseil pour cette étape:

  • Continuez à organiser les fils de façon à ce que vous puissiez bouger l’ensemble des fils électriques sans trop de difficulté. Vous allez vite comprendre pourquoi à la prochaine étape.

A propos du matériel utilisé pour rénover ce tableau électrique:

Dans la suite de cet exemple, vous allez voir que j’utilise une marque qui n’est pas forcément connue du grand public, Gewiss.

J’ai pour habitude de proposer des marques comme Legrand ou Schneider, plus connues avec surtout de meilleurs accessoires de connexion et une fiabilité à toute épreuve.

Mais question de budget, il faut aussi pouvoir travailler avec des marques alternatives.

Ce que je peux vous dire sur cette marque:

  • La connectivité (méthode d’assemblage sur le tableau) est correcte.
  • La finition des composants est moyenne.

Concernant le retour d’expérience sur ce matériel, j’ai eu depuis la réfaction de ce tableau quelques déconvenues avec la marque Gewiss (connectivité défaillante sur des disjoncteurs avec connexion automatique).

Niveau fonctionnalité et sécurité, pas de problème.

5-guides-a-telecharger

 

Etape 7: Fixation du nouveau tableau électrique:

Il faut maintenant fixer le support du nouveau tableau électrique.

L’étape peut paraître simple, mais il faut:

  1. Passer tout les fils à l’intérieur du tableau
  2. Positionner le tableau contre le mur et le mettre de niveau
  3. Prendre les repères des nouvelles fixation tout en tenant le tableau de niveau
  4. Retirer le tableau
  5. Faire les trous aux endroits des repères et mettre des chevilles
  6. Repasser les fils dans le tableau
  7. Fixer le tableau au mur

Voici la photo avec le socle du nouveau tableau électrique installé.

Pose du tableau électrique neut
Le nouveau socle du tableau électrique est installé

Vous remarquerez que j’ai déjà fait passé tous les fils électriques de terre en haut pour ne pas être dérangé dans le cablage au niveau des rangées du tableau électrique.

C’est une bonne occasion pour câbler la barrette de terre et rendre le tableau électrique un peu plus clair.

Connexion PE fil électriques de terre tableau électrique
Connexion de la barrette de terre du tableau électrique

Mon conseil pour cette étape:

  • Vérifiez le type de matériaux dans lequel vous allez devoir percer, et adaptez votre matériel (vis de fixation et mode de perçage de l’outil).
  • Retirez un ou deux rails DIN (les rails qui supportent les disjoncteurs et les interrupteurs différentiels) afin de pouvoir faire passer plus facilement les fils électriques. Attention à bien conserver les vis qui tiennent les rails DIN et à ne pas déformer la structure du tableau au risque d’avoir des souci lors de la fermeture final du coffret électrique.
  • Faîtes un essai de fermeture du tableau électrique une fois le support fixé au mur.
  • Câblez vos fils de terre sur la barrette de manière à pouvoir ajouter des réseaux plus tard facilement.

Etape 8: Identification et association phase/neutre:

C’est probablement la partie la plus longue délicate (mais aussi la plus intéressant d’un point de vue électrique) ou il faut retrouver les fils de phases associés aux fils de neutre.

Afin que vous compreniez bien les enjeux de cette recherche de couple phase/neutre dans le tableau électrique, je vais revenir à quelques bases toutes simples:

Rappel sur la circulation du courant et les protections électriques du tableau:

Circulation du courant électrique

Dans un schéma électrique de base, vous trouverez au niveau de l’alimentation électrique, un fil de phase et un fil de neutre.

Le courant circule depuis la phase, passe par un appareil pour l’alimenter en courant électrique, et ressort par le fil de neutre.

Rappel sur les protections d’un circuit électrique

En amont de ce circuit électrique, il y a un disjoncteur qui permet de couper la phase et le neutre.

En tête de ligne d’une rangée il y a un interrupteur différentiel, qui surveille la différence de courant qui entre et qui sort d’un circuit.

Pourquoi faut il associer la phase avec un neutre?

Si vous avez suivi les rappels du dessous, vous comprendrez qu’un fil de phase ne peut pas se brancher en dessous d’un disjoncteur sans son neutre.

Pourquoi? Tout simplement car l’interrupteur différentiel ne le permettra pas.

Si un fil de phase est connecté avec un mauvais neutre en dessous d’un disjoncteur, la différence entre l’entrée du courant (phase) et la sortie du courant (neutre) ne sera nulle, l’interrupteur différentielle coupera la rangée avec le disjoncteur incriminé.

Comment associer un fil de phase avec le bon neutre?

Pour faire cette phase / neutre, il y a deux options:

Repérage visuel derrière tableau électrique

La première consiste à effectuer un repérage visuel.

A l’arrière de ce tableau électrique se situent les départs vers les circuits électriques.

Ces départs s’effectuent dans les gaines qui sont maintenant accessibles (les fils électrique rentrent dans les gaines).

Dans certaines de ces gaines, seul un réseau est envoyé (deux ou trois fils électriques). Il y aura donc dans la gaine une seule phase et un seul neutre. La paire phase/neutre est donc repérée.

Voici une photo expliquant mes propos, ou vous pouvez voir un départ de circuit électrique (je l’indique avec mon tournevis, juste à droite il y a un départ de circuit électrique dans une gaine orange avec un fil noir pour la phase et un fil bleu pour le neutre, ainsi que le fil de terre).

association phase neutre rénovation tableau électrique
repérage visuel pour associer une phase et un neutre dans un ancien tableau électrique

Test de continuité:

Le test de continuité s’effectue en utilisant un multimètre avec la fonction ohmètre/continuité. J’explique en détail comment faire un test de continuité ici.

Ce test se fait de façon plus facile à deux (ou aussi tout seul avec un appareil pratique et pas cher, le testeur Extech CT20 que je présente ici).

Pour une prise électrique:

  • On insère les deux pointes de mesure de l’appareil dans la prise.
  • Côté tableau électrique, il faut fait toucher la phase et le neutre pour que le multimètre détecte la continuité (il faut faire les essais avec tous les fils)
  • Un signal sonore est émis lorsque la phase et le neutre sont associés (les fils électriques se touchent)

Pour un circuit lumineux, c’est un peu plus compliqué matériellement:

  • Il faut prendre la phase au niveau de l’interrupteur
  • Connecter cette phase à un fil électrique (avec un domino ou un wago). Ce fil sert de rallonge pour aller jusqu’au point lumineux
  • Attacher l’autre extrémité de ce fil à une pointe du testeur
  • Toucher le neutre au niveau de la lampe avec la deuxième pointe du testeur
  • Côté tableau électrique, il faut faire de la même façon que pour la prise en cherchant quelle phase va avec quel neutre
  • Un signal sonore est émis au niveau du testeur lorsque la phase et le neutre sont associés (les fils électriques se touchent au niveau du tableau électrique)

Astuces pour le repérage phase/neutre:

Cela peut paraître trivial, mais les sections de fils électriques vont ensemble: Un fil de neutre en section 2,5m2 ne doit normalement pas être associé à un fil de phase de section 1,5mm2.

  • Si vous cherchez à identifier un circuit lumineux commencez au niveau du tableau électrique par les fils en section 1,5mm2
  • Si vous cherchez à identifier un circuit de prise commencez au niveau du tableau électrique par les fils en section 2,5mm2
  • Si vous cherchez à identifier un circuit spécialisé commencez au niveau du tableau électrique par les fils en section 2,5mm2

Mon conseil pour cette étape:

  • Si vous le pouvez, faîtes vous assister, c’est beaucoup plus simple à deux

Etape 9: Branchement des circuits identifiés sous disjoncteurs divisionnaires:

Au fur et à mesure que les circuits sont identifiés, il faut les connecter sous un disjoncteur devant lequel on a préalablement positionné un interrupteur différentiel (vous pouvez retrouver plus d’informations sur l’organisation d’une rangée de tableau électrique ici).

rénovation d'un tableau avec des nouveaux disjoncteurs
Une fois une paire phase/neutre repérée, elle est branchée sous un disjoncteur adapté à la section des fils électriques

Si vous aviez réalisé l’identification précédente des circuits de l’installation électrique (à l’étape 1), vous pouvez commencer à noter sur un papier l’ordre des protections du tableau électrique avec le numéro de la rangée.

Dans le cas contraire, comment choisir la section de fil électrique si on ne sait pas quel est le circuit protégé?

J’opte pour la méthode suivante:

  • Pour les fils en 1,5mm2 j’utilise des disjoncteurs 10A
  • Pour les fils en 2,5mm2 j’utilise des disjoncteurs 16A

Je procède ensuite à un ajustement pour les disjoncteurs qui protègent des prises spécialisées (disjoncteurs 20A d’après la norme NF C 15-100). Cet ajustement se fait au moment des tests.

Mon conseil pour cette étape:

  • Il faut bien dirigés les fils électriques derrière le tableau: Il ne doit pas avoir de croisement entre réseaux afin d’avoir un résultat final propre

Etape 10: Cablage du tableau électrique:

Une fois que l’étape précédente a bien été assimilée, il suffit de poursuivre le branchement des différents circuits électriques, de la même façon que pour le cablage d’un tableau électrique neuf.

Sur les photos ci dessous, je câble rangée par rangée, avec en bout de ligne les télérupteurs / contacteur jour nuit (ils ne se connectent pas sur les peignes électriques).

A noter que dans ce cas, je n’avais pas le contact jour nuit provenant du compteur EDF. J’ai donc simulé le fonctionnement avec une horloge modulaire.

cablage du tableau électrique
branchement de tous les circuits électriques un par un dans le tableau électrique
tableau électrique vétuste remplacé
Le cablage du tableau électrique continu, de la même façon que dans une installation électrique neuve

Mon conseil pour cette étape:

  • Laisser des espaces disponibles avec un ou deux disjoncteurs sans connexions (sur la photo ci dessus, il y a deux modules disponibles au niveau de la deuxième rangée tout à droite qui recevront des disjoncteurs de réservation)

Remplacement tableau électrique: Résultat final

Voici le résultat final, avec l’enveloppe du coffret électrique placée:

tableau électrique remplacé
Résultat final, il ne manque plus que les finitions (plastrons et connexion de l’alimentation générale

Il manque encore

  • Les plastrons / obturateurs pour les modules non utilisés dans le tableau électrique
  • Le repérage sous chaque disjoncteur divisionnaire
  • La liaison avec le disjoncteur de branchement (qui sera faite par la suite en apparent sur la gauche du coffret avec de la goulotte et du fil H07VK)

Voici une photo qui permet de réaliser ce qu’était le tableau avant puis après la rénovation:

rénovation tableau électrique
Tableau électrique avant rénovation et après

Mais bien plus qu’un changement visuel, c’est une véritable mise en conformité du tableau électrique qui a été réalisé.

  • Passage d’un tableau triphasé à monophasé
  • Ajout d’interrupteurs différentiels 30mA
  • Ajout de disjoncteurs divisionnaires qui permettent d’isoler complètement chaque circuit électrique

D’autres visuels de tableau électrique à rénover:

Vous avez pu voir cet exemple de tableau électrique.

Il avait plusieurs particularités (notamment celle d’être alimenté en triphasé).

Il faut comprendre que le travail de mise en conformité que j’ai effectué sur ce tableau électrique et valable pour d’autres tableaux électriques.

Voici quelques exemples de visuels de tableaux sur lesquels j’ai pu travailler:

Tableau électrique vétuste mise en conformité
Tableau électrique triphasé: exactement le même type de rénovation que l’exemple de cet article
rénovation tableau électrique appartement
Tableau électrique d’une appartement: Ancien fusible ronds vissés à remplacer

 

 

rénovation d'une installation électrique d'une maison de ville
Tableau électrique d’une maison, avec des fusibles anciens
fusible ancien coffret électrique
Tableau électrique à fusible dans un appartement

A Prévoir / Les pièges à éviter:

Pendant la rénovation du tableau électrique, il se peut que vous ayez affaire à plusieurs problèmes ou points bloquants:

Comment dimensionner le nouveau tableau électrique

En règle générale, le nouveau tableau électrique aura à peu près la même taille que le précédent.

Si vous regardez l’exemple sur lequel je me suis basé, le tableau final est même moins occupé que l’ancien tableau électrique (c’est notamment à cause des éléments triphasés qui prenaient de la place, le contacteur jour nuit pour le chauffe eau et le programmateur pour les chauffages électriques).

Si vous avez peur de manquer de place, prenez la taille de tableau au dessus (ou un tableau plus large en modules, un tableau électrique 18 modules par exemple).

Vous trouverez toutes les dimensions de tableau électrique ici sur le site Outiz que je vous recommande.

Fil électrique trop court pour être câblé sous un disjoncteur?

Dans ce cas là, vous n’avez pas énormément de choix: il faut prolonger ce fil en plaçant un wago afin d’arriver sous le disjoncteur. Ce cas de figure est généralement rare, car il y a toujours un peu de mou derrière le tableau électrique.

Remplacement de fils électriques abimés dans un tableau?

Si à tout hasard un des fils électriques est vraiment endommagé, il faut songer à le remplacer:

Soit en coupant jusqu’a une partie saine et en utilisant un wago pour le prolonger, soit en se servant du fil existant pour aiguiller un nouveau dans la gaine.

Dans tous les cas, je vous conseille de couper l’ancienne partie qui était connectée sous les anciens disjoncteurs (pour le fil de phase) et sur la barrette de neutre commun pour le fil de neutre. Vous aurez des contacts électriques sains au niveau de chaque départ de circuit électrique dans le nouveau tableau électrique.

Circuit non identifié?

Pas de panique si vous n’arrivez pas à identifier un circuit: vous finirez pas trouver ce que ce circuit alimente.

Cependant, il faut bien veiller à ce qu’il vous reste une paire neutre phase (ou un nombre de paires): C’est un circuit électrique complet qui ne doit pas être alimenté.

Il faut protéger les fils électriques non utilisés avec des connecteurs automatique (type wago).

Dans tous les cas, si vous avez réalisé un mauvais branchement électrique, un des interrupteurs différentiel du nouveau tableau électrique doit déclencher.

connecteur automatique dans le tableau électrique
N’oubliez pas d’installer des wagos sur les fils que vous n’avez pas relié

Câblage derrière le tableau électrique?

Il se peut que certaines circulations de fils électriques soient visibles une fois que vous avez démonté l’ancien tableau électrique. Je pense notamment au va et vient. Si des raccordement existent avec des dominos électriques, vérifiez la tenue des branchements et remplacer les si besoin pas des wagos (connecteurs automatiques)

77 Commentaires

  1. merci,pour toutes ces explications.juste une question je vais remplacé mon ancien tableau,mais certain circuits vont être trop court pour la connexion au nouveau tableau,peut on les rallonger avec des wago sans crainte?en attente de ton avis.cordialement

    • Bonjour,

      C’est une manipulation qui se fait tout en essayant dans la mesure du possible, d’avoir accès aux connexions pour un éventuel dépannage

      Cordialement

      Guillaume

  2. bonsoir,a nouveau besoin de tes conseils.Je vais brancher des radiateurs électrique,chaque circuit individuel est déjà prévu au tableau par un disjoncteur individuel.1)quel type de câble je doit prendre?(je parle de « câblage » pas 3 x 2.5 mm séparés,je ne sais pas si je suis clair,un gros câble noir quoi…).2)je vais passer ce « câblage »dans mon sous-sol,me conseille tu quand même de le faire passer dans des tubes? En attente de ta réponse,cordialement.

  3. Bonjour,
    Merci pour toutes ces explications qui me sont bien utiles étant en phase de renovation de mon tableau fusibles (quasiment celui de votre photo)ci-dessus.
    Je peux voir sur la photo tableau rénové final:
    – Qu’il y a sous certains disjoncteurs + d’un départ phase et neutre

    Est-il normal de mettre plusieurs circuits sur le même disjoncteur?
    S’il me manque des retour neutre. Est-il possible de relier les neutre de 2 disjoncteurs sans perturber le différentiel?

    Merci

    Thierry

    • Bonjour,

      Sous un disjoncteur, vous pouvez disposer de deux départ (utiliser des wagos si plus)

      Vous devez impérativement retrouver les paires phase/neutre au risque de faire déclencher le différentiel

      Cordialement

      Guillaume

  4. bonjour, mon logement date de 1962 et mon disjoncteur aussi, c’est le noir avec bouton poussoir vert et rouge pour le mettre hors tension.
    mon soucis étant que quand je l’ai ouvert pour le refaire complètement, pas de fil bleu pour le neutre, pas de prise de terre non plus, j’ai donc dévisser le disjoncteur EDF pour regarder quel couleur avaient les fils à son arrivée. Résultat: j’en ai un rouge et un Blanc, section 10mm² et un noir arrive du mur tout seul.
    Ma question est est-ce du tri-phasé et sinon comment puis-je repérer la phase du neutre sans appareil?
    merci de votre réponse, cordialement.
    Vincent

    • Bonjour,

      Il est difficile de répondre dans le cas présent. Le mieux reste de contacter ERDF pour connaître le type d’abonnement avant vous si ce dernier à été résilié afin de savoir ce qu’il en est

      Cordialement

  5. Je viens de voir vos explications, c’est précis. Ma question est la suivante je suis en tri et je veux garder le tri; je vois que vous êtes plus pour le mono, pourquoi il me semble que c’est moins cher, est-ce vrai.

    • Bonjour,

      Il est tout à fait possible de conserver le triphasé, mais c’est alors une autre façon de penser le tableau électrique.
      Le surcoût se verra notamment au niveau du matériel électrique

      Cordialement

      Guillaume

  6. Bonjour Guillaume,

    Comme Baillard je souhaite réaliser très prochainement une rénovation de mon tableau qui est en triphasé et que je souhaite garder (j’ai du matériel en tri chez moi : pompe de relevage, tour…). Savez-vous quand vous comptez rédiger votre tuto sur le tri?
    De plus vous avez travaillé avec des produits de la marque GEWISS et j’ai un jeu « sectionneur 4P GW 92089 C25 MT60 accompagné d’un différentiel additionnel GW94423 BD » connaissez-vous ces produits car je n’ai pas trouvé de doc pour en connaitre les caractéristiques et les applications adaptées?

    Merci
    P.S : votre site est vraiment très bien réalisé que ce soit sur la charte graphique son organisation et ses contenu. Bravo!!!
    Erick

    • Bonjour,

      Je vous remercie pour ce commentaire.

      Cet article est en projet pour le moment. J’ai bien conscience de l’utilité de proposé ce même genre du tutoriel pour un tableau triphasé, mais un tel exercice me demande énormément de temps, et je n’ai malheureusement pas pris de visuels aussi détaillés lors des tableaux électriques en triphasé que j’ai réalisés.

      Pour vos références, avez vous essayé de rentrer en contact avec Gewiss sur leur site?

      Cordialement

      Guillaume

  7. Bonsoir Guillaume,

    Tout d’abord merci et bravo pour votre site qui est remarquablement tenu. J’ai plus appris chez vous qu’en consultant des dizaines de forums et autres sites de ce genre.
    Voilà, j’envisage de refaire le tableau électrique de ma maison. L’installation date des années 70 et est d’origine. Elle est en triphasée. Selon EDF, je n’ai pas vraiment d’interet à passer en monophasée. Je dois en plus changer mon cumulus qui vient de rendre l’âme. Est ce que je peux malgré tout brancher un appareil monophasé sur mon installation?
    J’ai également un dispositif situé a côté du tableau qui coupe l’alimentation des radiateurs lorsque le four de la cuisine est en marche. Le courant revient ensuite et se recoupe quelques secondes plus tard . Est ce que je peux retirer ce dispositif lors d’une rénovation. Je pense qu’il s’agit d’un dispositif qui prévient des surconsommation et qui évite que le systeme disjoncte. Si je passe en monophasée, je ne devrais plus en avoir besoin?
    Voilà j’espère que mes explications sont assez claires et je vous remercie par avance pour tous les éléments que vous pourrez m’apporter. Je peux vous fournir des photos de l’installation si cela vous est utile.

    Cordialement

    Sylvain

    • Bonjour,

      Vous pouvez très bien brancher un cumulus monophasé sur un tableau triphasé.
      Le dispositif donc vous parlé est sans doute un délesteur: il permet de couper l’alimentation des radiateurs lorsqu’un autre appareil de forte consommation se met en marche.

      Si vous le supprimez, il faut voir si la puissance consommée n’est pas trop importante en cas de fonctionnement simultané de plusieurs appareils.

      Cordialement

      Guillaume

  8. Bonsoir Guillaume,

    J’ai une nouvelle petite question concernant mon installation triphasée. Lorsque nous avons emmenagé, j’ai fait venir un électricien qui m’a posé un interrupteur différentiel 30mA tétra en sortie du DB, pour l’ensemble du tableau. Est ce que je peux réutiliser det interrupteur sur le nouveau tableau en monophasé?

    Merci et bonne soirée

    Cordialement

    Sylvain

  9. Bonjour,

    Sur la photo du tableau terminé, on distingue des peignes verticaux entre les différentiels.

    Quel calibre avez-vous choisi ? Ou plus généralement, comment choisir le calibre des peignes verticaux ?

    Cordialement,

    • Bonjour,

      Ce sont des peignes verticaux équivalent 10mm2 de mémoire: il faut toujours vérifier la compatibilité entre interrupteurs différentiels et peignes verticaux avant de faire l’achat

      Cordialement

      Guillaume

  10. Superbe site pour expliquer simplement et efficacement. Je confirme on en apprend 10 fois plus qu’en papotant des heures sur des forums qui restent cependant très utiles quand meme.
    Moi également j’envisage de passer du triphasé en monophasé et je suis un novice mais j’ai appris au fur et à mesure sur le net. J’ai acheté pour cela un nouveau tableau monophasé sans savoir à l’avance que mon abonnement était en triphasé 20A – 500ma, 12kw. Je ne suis pas encore vraiment sûr de la réelle utilité du passage du tri en mono mais comme vous le dites si bien l’achat en matériel triphasé est bien plus cher qu’en mono qui est également plus simple à installer évitant de faire un équilibrage. Par contre je sais pas combien ERDF devrait me prendre pour le passage du triphasé en monophasé donc si le cout est trop important et bien autant rester en mono, non ? ERDF devrait il me changer les disjoncteur de branchement ainsi que le compteur qui se trouve dans la rue ? peut on le faire nous meme pour réduire les couts ?
    Le passage en monophasé me permettrait également de passer du 12 kw en 9 kw car actuellement on ne peut plus s’abonner en triphasé inférieur à 12 kw me semble t il. Comment calculer son besoin en kw pour ma maison qui est des années 1980 avec 2 chambres, superficie d’environ 110 M2, convecteurs électriques, ballon d’eau chaude 200 litres de 2400 w actuellement branché en triphasé. le reste est branché en monophasé. J’ai une plaque de cuisson au gaz (du moins 3 feux gaz + 1 feu electrique) mais pensons en plaque de cuisson électrique avec un disjoncteur de 32A si par la suite j’en aurais l’intention. Je viens de refaire ma salle de bain avec 6 leds au plafond et une sèche serviette de 1750 watt. j’ai l’intention par la suite d’installer des leds dans les autres pièces?
    – il serait très utile pour cela pour tout novice que je suis, de disposer d’un schéma électrique commun pour nous aider à réaliser ce type d’installation avec tous les disjoncteurs divisionnaires qu’il faudrait avec leur ampérage correspondant, les sections de fils correspondantes également comme par exemple plaque de cuisson 32A en 6 mm, fils du disjoncteur en ? mm2, le nombre de lumineux maximale par ligne, les lignes spécialisées et dédiées, comment calculer la puissance maximal autorisée sur chaque interrupteur différentiel (1 fois pour le chauffage électrique et ballon d’eau chaude et 1/2 fois pour le reste (éclairage, prises de courant etc), comment savoir s’il faut mettre un interrupteur différentiel de 40A ou plutot de 63A ?, type A ou AC différentiel ?, et) le tout sur un excellent schéma qui serait bien plus parlant qu’un long discours et pas besoin d’y revenir si on a oublié quelque chose.
    Ma question est : comment calculer exactement son besoin en puissance ? 12 kwa ? 9 kwa ?

  11. Bonjour,
    votre site m’aide beaucoup vu j’y connais rien à la base…Je compte aussi rénover mon tableau, enfin en mettre un nouveau pour se défaire de l’ancien au fur et à mesure de mes rénovations. Il y a juste un tableau secondaire que je laisse, situé dans une pièce de la salle de bain).
    Le nouveau tableau sera situé à l’étage, à peu près au centre de la maison, bon choix ?
    Sinon j’avais besoin d’avis sur la config de mon tableau :

    Disjoncteur DB 30/60 45A
    ||
    || (16 mm2)
    ||
    Tableau Général
    |
    1 interrupteur diff 63 A type AC
    -vmc 2A
    -éclairage 16A étage (CH*4 ; couloir CH)
    -prise 20A étage (CH*4)
    -prise 20A étage (couloir CH ; greniers)
    -lave vaisselle 20A
    -frigo 20A
    -portail 10A
    1 interrupteur diff 63 A type AC
    -éclairage 16A (jardin, extension garage et abri de jardin)
    -chaudière gaz 20A
    -prise 20A (jardin, extension garage et abri de jardin)
    -prise 20A (entrée ; salon séjour)
    -prise 20A salon séjour
    -prise 20A sèche linge
    1 interrupteur diff 63 A type AC
    -éclairage 16A (couloir 1 & ; bureau ; wc ; cave 1 ; cellier)
    -éclairage 16A (entrée ; salon séjour ; cave 2 ; cuisine)
    -volet roulant 16A
    -prise 20A (bureau)
    -prise 20A (caves ; cellier ; cuisine)
    1 interrupteur diff 63 A type A
    -32A plaque induction (E prévision pour remplacer le four)
    -20A four électrique
    -lave linge 20A
    -congélateur 20A
    -hotte 16A
    -éclairage 16A étage (cages d’escalier ; greniers)
    ||
    || (16 mm2) depuis DB ou peigne vertical sur tableau général
    ||
    vers interrupteur diff 40 A type A branché sur une rangée Tableau secondaire pour sdb

    J’ai toutefois encore quelques questions par rapport à la nouvelle norme. Une pièce comme un bureau ou le salon/salle à manger, je dois prévoir comme 12 prises donc 1 disjoncteur. Mais vu la longueur des câbles, la disposition du matériel, ce n’est jamais évident.
    Je peux très bien prévoir 3 prises avec à chacune une rallonge multiprise *4 ?!

    Je n’ai pas fait la recherche sur le forum mais au vu de mes branchements pour mon tableau, des enseignes comme Leroy ou brico dep, j’ai du mal à trouver mon bonheur si ce n’est de tout acheter séparément. Connaissez vous un site de vente en ligne fiable ?

    • Bonjour,

      Concernant vos prises, tout dépend de la pièce.

      Les rallonges multiprises ne sont pas considérées comme des prises du point de vue de la NFC 15-100. Il faut des prises encastrées pour décompter les prises.

      Pour la vente en ligne, sans hésiter le site outiz.fr, qui regroupe une importante quantité de matériel avec un SAV et des délais de livraison qui tiennent la route.

      Cordialement

      Guillaume

      • bonjour guillaume super site et les explications au top, pour un site en ligne elecdirect.fr est au top et moins cher de 20% et tu te fais livrer super vite, j’ai commandé vendredi à 16h00 reçu samedi matin. livraison offerte à partir de 250$

        • Bonjour,

          Merci pour cette information. Site inconnu au bataillon, j’essayerai peut être un jour de commander. Livraison gratuite pour un montant assez élevé le trouve (c’est plutôt aux alentours des 100 euros maintenant)

          Cordialement

          Guillaume

      • bonjour Guillaume je vais refaire mon tableau, donc je vais travailler hors tension mais je compte faire une sorte de coffret de chantier, est ce que je peux tirer une phase et le neutre de mon bako d’ou sort trois P et un N et le mettre sur un 40A 30ma + quatre disjoncteur 16A ou je brancherai mes quatre enrouleurs?
        combien max intensité sur une phase d’un abonnement triphasé en voyant sur le bako c’est marqué 20 20 20 et l’abonnement et un 9kw chez EDF.
        je viens d’acheter cette maison et ce triphasé me rends fou…

        merci
        krys

  12. bonjour guillaume , j’ai une petite question , j’ai un cumulus dans une ferme qui fonctionne en monophasé et celui-ci ne fonctionne pas suffisamment pour chauffer l’eau chaude a bonne température donc il veut le passer en triphasé , je lui ai commandé un kit triphasé pour son cumulus , ma question est la suivante , à partir du moment ou je lui installe le kit 400 v je suis obligé de lui faire le raccordement de son cumulus en 400 aussi avec un contacteur jour nuit je pense merci de votre réponse

  13. bonjour ma question es j’ai une installation domestique en triphasé qui part directement de mon disjoncteur 500 ma vers les borniers de mon tableau et de la chaque phase alimente une range de porte fusible ma question es a se que je peut changer les porte fusible avec des disjoncteurs divisionnaires 16A et 20A et mètre trois disjoncteur différentielle 2 de type ac et 1 de type a , un sur chaque range en sachant que j utilise les trois phase pour une installation de 230 v merci

    • Bonjour,

      Difficile de répondre par l’affirmatif dans votre cas de figure. S’agit t-il de protection unipolaire (uniquement la phase protégée) comme dans cet article?

      Cordialement

      Guillaume

  14. Bonjour

    Je rejoins Guillaume.

    Pour que vous fassiez cela, il faudra être certain de pouvoir appairer phase et neutre pour chaque circuit.
    Mais il est possible que vous n’arriviez pas à faire ce repérage, en particulier si vous aviez des circuits à neutre commun (ce qui se faisait sur les anciennes installations tri)
    Dans ce cas, vous n’aurez pas d’autre choix que de mettre un interrupteur différentiel 30mA tetra en amont des circuits que vous n’aurez pas réussi à appairer correctement.

  15. Bonjour,

    Ce site est magnifique pour les nuls comme moi.
    Je suis dans la moise la plus complete suite à l’enlèvement d’un ancien tableau sur une installation de 1975. Après je vais installer du neuf mais je ne sais déjà pas au départ, en cas de triphasé si je dois utiliser toutes les phases (3 fils rouges) et les repartir suivant les rangées de mon nouveau tableau.
    A savoir que la maison avait 3 tableaux, 380 v tri….un pour l’ancienne pharmacie, un intermédiaire dans le hall de ma cave, un autre dans une autre cave e…bref un vrai casse tete pour un nul.
    Je procède donc pas à pas.Là ma fille, propriétaire depuis peu de l’ensemble me permets de faire un appartement en rez de jardin et je dois, ce qui est logique placer un compteur et tableau intermédiaire pour l’ensemble de l’appart. Je me demande seulement si je dois répartir les 3 fils rouge…comme par exemple..un par rangée dans mon nouveau tableau qui en comptera 3? merci de m’éclairer.
    cdt
    Bernard

  16. Bonsoir

    Si je comprend bien vous conservez le triphasé.
    La réponse n’est pas si simple. Chaque installation tri étant un cas particulier, et encore plus si elle est ancienne.
    Il faut commencer par bien analyser l’existant.

    Vous pouvez mettre une phase par rangée, si vous n’avez que des récepteurs en mono.
    Dans l’idéal vous mettrez en tête de chaque rangée, un interrupteur différentiel 30mA mono.
    Mais cela suppose que vous soyez capable d’appairer phase et neutre de chaque rangée, ce qui n’est pas forcément évident sur une veille installation tri où vous pouvez avoir des circuits à neutre commun.
    Si c’est le cas chez vous, il faudra mettre en tête des circuits concernés un interrupteur différentiel 30mA tetra
    Par ailleurs faire 1 rangée par phase est intéressant si vous ayez beaucoup de circuits. S’il s’agit d’un petit tableau (par exemple pour un studio) tout mettre sur une rangée derrière un interrupteur différentiel 30mA tetra est sans doute plus simple

    De plus, si vous avez des récepteurs tri ou tetra, il devront être alimentés par les 3 phases simultanément et être placés en aval d’un interrupteur différentiel 30mA tetra

    Vous voyez avec ces quelques exemples de situation (non exhaustifs) que ce n’est pas si simple.
    Je vous conseille de faire un petit schéma d’ensemble représentant le disjoncteur de branchement, les différents tableaux, la distance et la section des liaisons, les besoins en puissances, la liste des différents circuits mono appairables, mono à neutre commun, tri…

    Seulement alors vous pourrez prendre les bonnes décision d’architecture d’installation.

    Si vous ne vous en sentez pas capable, je vous conseille de passer par un professionnel qui saura vous éclairer (sans jeu de mot)

  17. Bonjour,
    Très bien fait, merci. Je vais m’engager dans ma seconde rénovation électrique. La première était très simple vu que je partais de 0.
    Je vais donc commencer ma seconde rénovation, mais j’ai une question, j’ai le compteur général avec un premier tableau presque vide, qui alimente le sous-sol et le jardin. Un second au sous-sol qui alimente le rdc et un dernier tableau qui alimente le premier étage. Dois-je garder tous ces tableaux ou faut il que je refasse toute l’elec de 0 avec 1 seul tableau ?

    Merci

  18. Bonsoir

    La norme autorise tout à fait les tableaux divisionnaires.
    Bien qu’il soit préférable de tout regrouper à un seul endroit, vous pouvez donc avoir 3 tableaux.
    C’est souvent pratique en rénovation.

    Attention cela ne se prête pas forcément bien à un chauffage électrique gérer en centralisé par fil pilote.

    @+

  19. Bonjour,

    Merci pour cet article (et tous les autres) 😉
    Prévoyez-vous dans un futur proche de faire un article, voire une vidéo, montrant la technique pour avoir un tableau propre ?
    Je m’explique, je dois prochainement câbler un tableau électrique, et je suis assez admiratif devant certains tableaux avec les fils bien rangés / alignés, mais quand je vois la soupe de gaines qui arrive dans la GTL du tableau que je dois faire, j’ai un peu peur du résultat (tableau 4 rangées).
    Je suis persuadé qu’il existe une ou des manière(s) de faire qui permettent un résultat propre, mais je ne trouve rien.

    Merci !

      • Merci.

        Et bien, que dire si ce n’est que je suis impatient de voir cela !
        Juste comme ça, étant donné que je ferai certainement le tableau avant ce fameux article, 1 ou 2 petits conseils rapides à me donner ?

        Et je tiens vraiment à vous dire bravo pour votre blog, cela fait plaisir de voir des gens qui aiment le travail bien fait, qui s’intéressent vraiment à leur métier et se mettent à jour (le nb d’électriciens qui ne connaissent pas les normes ou leur màj, ça fait peur…).
        Bref, bravo 😉

        • Bonjour,

          Si vous aimez la pèche (le sport) le rummikub et le tricot, alors vous faite un mix de tout cela et vous obtenez un tableau parfait!

          Pour être plus sérieux, le premier ennemi, c’est le temps. Si vous voulez allez trop vite, vous allez faire des noeuds et le résultat final ne sera pas satisfaisant.

          Il faut se poser, prendre son temps et réfléchir à la manière de fonctionner, pour faire croiser le minimum de réseaux.

          A bientôt pour cet article

          Guillaume

  20. Bonjour Guillaume,
    On cherche…On cherche…Et on finit par trouver…Bravo et merci pour vos explications limpides. Je vais donc m’atteler avec prudence à la rénovation de ce vieux tableau électrique. J’espère pouvoir réussir car plusieurs fils sortent d’une même gaine et avec l’explication sur la continuité électrique je pense maintenant pouvoir y arriver.
    Encore merci, et à bientôt.

  21. Bonjour Monsieur,
    Pouvez vous me dire si une fois que votre installation a été terminée, vous avez du faire venir un consuel pour vérification de la conformité? Et si oui, combien de temps cela vous a pris pour le faire venir et pour combien? (Sans indiscrétion bien évidemment…) Je vous remercie d’ avance. Bonne journée.

  22. Bonjour Guillaume,

    Je vous remercie pour tous ces articles que vous mettez à notre disposition, je n’avais aucune connaissance sur l’électricité, maintenant j’ai pu comprendre beaucoup de choses à travers vos explications assez simples et j’ai décidé de réaliser moi-même mon câblage et raccorder mon tableau électrique (nouvelle installation).
    J’ai une question si vous permettez, en Tunisie les compteurs d’abonnés fournissent un courant de 10A, si j’applique vos recommandation d’avoir un disjoncteur 10A pour l’éclairage, 16A pour les prises et 20A pour les circuits spécialisés, est-ce que cela aura un sens ? puisque la source n’émet en aucun cas plus que 10A ?!
    Autre question, quel calibre dois-je choisir pour les différentiel ?
    Merci par avance.

    • Bonjour

      Effectivement, si vous êtes limité à 10A, un calibre supérieur n’a pas de sens. Qu’en est il des normes au niveau de votre pays?

      Cordialement

      Guillaume

  23. Bonsoir

    Un disjoncteur assure :
    – une protection contre les surcharges
    – une protection contre les courts-circuits
    – une fonction manuelle de commande pour mettre en ou hors service une partie d’une installation à l’origine de laquelle il est placé.

    Dans votre cas de figure, la première fonction ne servira jamais, si le calibre du disjoncteur est supérieur à 10A
    Mais restent les 2 autres

    Pour le differentiel, il suffit de prendre un calibre supérieur à 10A, sauf particularité propre à votre réglementation.

  24. Bonjour,

    Je vous remercie pour votre réponse si rapide !

    Dans les catalogues des fabricants du matériel électrique, on fait recours à la norme NF 15-100, d’une façon générale en cas d’absence des normes locales, les normes françaises sont à appliquer.

    Concernant les interrupteurs différentiels, qu’est-ce que vous en pensez Guillaume ?

  25. Bonjour
    Très bon article ! merci beaucoup !!!
    Je souhaite refaire mon tableau électrique qui a été bâclé par l’électricien : un immense sac de noeuds derrière le tableau, avec des câbles de courants faibles comme l’interphone ou le téléphone qui courent hors gaine en faisant du slalom entre les disjoncteurs 16A.. Bonjour les parasites !!!…. Je souhaite en profiter pour encastrer le tableau d’une part, et mettre aux normes actuelles avec un coffret de communication d’autre part.
    Sauf qu’avec le compteur EDF sur la platine, il y aura forcément une tension permanente quelque part donc pas question de démonter le tout pour l’encastrer. Et puis de toutes façons interdiction de faire sauter les scellés. Je vais contacter EDF pour la marche à suivre, mais je suppose qu’ils vont vouloir m’imposer un pro, et là ce n’est plus le même budget…
    Auriez-vous des conseils ? Sachant que je vis dans la maison, je chercherai forcément à limiter la ou les durées de coupure du courant.
    Merci d’avance !

    • Bonjour,

      ERDF ne peuvent vous imposer un pro, puisque ce n’est pas de leur responsabilité. Par contre, le travaux de rénovation du futur tableau le seront.

      Concernant le professionnel, je vous invite à faire plusieurs devis. Ce genre d’intervention prend tout au plus deux jours (en général, au bout d’une journée, le plus gros du travail est fait, c’est la cas dans l’exemple de cet article). En attendant, demandez à l’électricien que vous ferez travailler de vous installer un tableau électrique temporaire (de chantier) pour pouvoir tirer quelques rallonges et alimenter les appareils prioritaires (frigo, congélateur).

      Cordialement

      Guillaume

  26. Bonjour
    Pouvez-vous montrer un schéma d’un tableau en triphasé qui comporte un disjoncteur différentiel à chaque phase (comme si chaque phase était en monophasée en somme) mais avec des circuits anciens ayant des neutres en communs (impossible à distinguer car mélangés dans les murs) et des circuits récents avec chacun phase et neutre. Faut-il un disjoncteur de sécurité entre le premier différentiel et les autres, sachant que dans ce type de circuit ou on a les neutres mélangés on a toujours un disjoncteur en amont des disjoncteurs qui ne coupent que la phase. Je ne peux pas malheureusement joindre un schéma.
    Merci cordialement.
    Patrick

  27. bonjour Guillaume excellent blog très instructif
    j’ai une question sur la terre comment la mesure t’on comment on peux savoir si la terre fait son role ou pas
    merci

  28. Salut
    Moi je dois garder le triphasé car je fais installer une clim, mais je dois brancher un tableau electrique dun second appartement ((((( jai achetais un plateau et je fais 2appartements )))))
    Donc , du compteur je vais mettre tout en mono avec du triphasé pour la clim, et sur ce tableau il me faut brancher le second tableau en mono Du 2 appartement avec,,,un sous compteur
    Çordialement
    Jealouis

    • Bonsoir

      Je vous rappelle que vous n’avez pas le droite de revendre d’électricité à un tiers.
      Si vous faites 2 appartements indépendants, en particulier pour de la location, chaque logement doit avoir son propre branchement avec son propre abonnement (sauf location saisonnière)

      En admettant que vous soyez dans le dernier cas, branchez les tableaux en mono n’est pas une bonne idée.
      Il faut amener les 3 phases sur chaque tableau, et pour chacune d’elles, raccorder en mono les équipements qui n’ont pas besoin du tri.

      Au final, on ne sait pas bien quelle est votre question.
      Je vous donne sur ce lien un schéma dont vous pouvez vous inspirer
      http://www.casimages.com/img.php?i=10100304583038326861905.jpg

  29. Bonjour je vous solicite car j’ai une question à laquelle ni mon fournisseur elec ni enedis veut répondre : j’ai acheté une maison en août 2015 avec tableau elec à refaire (fusibles porcelaine avec les neutres d’un côté les phases de l’autre arrivée edf en MONOPHASE j’ai entièrement refait ce tableau grâce au net et je suis réellement satisfait du résultat tout fonctionne très bien. Cependant j’aimerais passer au TRIPHASE car je compte acquérir un tour à metaux. Au sectionneur arrivé edf il t a ecrit dessus 400v j’ai une phase de branché et un neutre 2 fils sont derrière (anciennes phases) si je viens à passer en triphasé qu’est ce que cela implique pour mon tableau neuf ? La maison date des années 75 elle était au triphasé et à été passé au mono avant que je l’achète apparemment il y avait une ancienne gaziniere triphasé je peux vous fournir des photos
    Merci par avance David

    • Bonsoir

      Sans voir l’installation, difficile de répondre

      Mais dans les choses potentielles à faire :
      – changement des fils en sortie du disjoncteur de branchement. Pour un DB 10/30A (18kVA maxi), il faut du 4×10² jusqu’à 66m.
      – dispositif de coupure d’urgence en tetra si le disjoncteur ENEDIS n’est pas dans la maison
      – répartition des circuits monos de manière équilibrée derrière 3 ID mono chacun dédié à une phase
      – interrupteur différentiel tetra et disjoncteur tri ou tetra pour votre tour
      – afin de faciliter l’équilibrage, bascule en tri de tout ce qui peut l’être (chauffe-eau, PAC, plaque, cuisinière…) avec ajout des disjoncteurs tri ou tetra associés
      – si nécessaire augmentation de l’abonnement
      – éventuellement, si vous avez des circuits « délestables » pose d’un délesteur pour éviter d’augmenter l’abonnement
      – si vous avez du chauffage électrique avec programmateur et fils pilotes, répartition sur les 3 phases en aval d’un interrupteur différentiel tetra

      Ma liste n’est sans doute pas exhaustive.

  30. Bonjour merci de votre réponse, pour l’alimentation de mon tableau j’étais déjà parti en 10² Terre+P+N il faudrait donc que je retire 2P supplémentaires et alimenter chacune d’elle à chaque rangée c’est bien ça ? Pour ce qui est de l’équilibrage, je n’ai aucun radiateur électrique j’ai une chaudière mono année 90 environ(je n’ai pas de cumulus), une plaque vitro (tri impossible à tirer), four tradi, four à micro ondes, lave et seche linge, frigo

    voici la photo de mon tableau actuel (éloigné de 5m environ de mon arrivée EDF) avec le détail de chaque module

    https://i37.servimg.com/u/f37/18/52/65/29/img_2111.jpg
    https://i37.servimg.com/u/f37/18/52/65/29/img_2113.jpg
    https://i37.servimg.com/u/f37/18/52/65/29/img_2114.jpg

    L’arrivée EDF

    https://i37.servimg.com/u/f37/18/52/65/29/img_2112.jpg
    https://i37.servimg.com/u/f37/18/52/65/29/img_2110.jpg
    https://i37.servimg.com/u/f37/18/52/65/29/12033010.jpg

    M’est-il possible de mettre un tableau pour le tour ici et de « piquer » le tri dans le boitier (arrivée EDF) pour l’alimenter ? il y a déjà un disjoncteur qui ne sert qu’à alimenter un spot led avec détecteur de mouvement pour l’entrée.

    Merci David.

    • Bonjour

      Oui tirer 2 fils de phase supplémentaire en 10²

      La répartition sera à revoir
      Les gros consommateurs qui j’ai identifié sont sur les circuits 23 24 25, éventuellement le 1.
      Vous ne pouvez pas mettre une phase par rangée, en laissant en l’état.
      La 3ème rangée fera rapidement sauter le DB pour surcharge, sauf à souscrire un abonnement important.
      Attention si vous déplacez plaque ou lave-linge, il doivent être sous un ID type A

      Pour votre tour, si vous ne pouvez pas vous incorporer dans le tableau actuel, vous pourriez effectivement remplacer la boite de dérivation Alim EDF et le tableau pour le spot led (qui n’est pas protégé par un 30mA) par un petit tableau où vous mettriez :
      – un interrupteur différentiel 30mA tetra 40A de préférence peignable
      – un disjoncteur tri ou tetra pour le tour
      – un disjoncteur unipolaire +neutre 10A pour le spot
      – éventuellement un ou deux disjoncteur 16A unipolaire+neutre pour usages futurs
      Le tout relié par un peigne tetrapolaire
      Un disjoncteur 32A tetra au départ de l’autre tableau
      4 borniers pour effectuer la dérivation des 3 phases et du neutre

      Si vous voulez, je vous propose un petit schéma ce soir

  31. Oui je voudrais bien un schéma si possible.

    Pour l’équilibrage des phases j’ai pensé à déplacer l’ID type A à la deuxième rangée avec 23 et 24 et mettre l’ID type AC à la troisième avec 12, 13 et 14?!

    Pour alimenter le tableau du tour quelle section je dois prendre ? Je suppose que du 2.5 carré est pas suffisant ?!

    Je ne comprends pas l’intérêt des borniers c’est pour le tableau deja existant ?

    Est-ce qu’un abonnement edf 9kv suffirait je suis actuellement à 6kv en mono.

    Merci David.

    • Le schéma est un peu plus haut

      Vu que votre plaque vitro est mono, il faudrait connaitre la puissance de celle-ci.
      Cela vous donnera une idée de la puissane minimale qu’il faut sur une phase.
      Mais je doute fort que 9kVA suffise (3500W par phase)

  32. Merci pour le schéma Carminas je comprend mieux l’usage des borniers.

    Ça répond à mes questions.

    EDF m’a fait un devis verbal 155€ (sans avoir vu l’installation) pour passage mono à tri, j’ai du coup un rendez-vous avec Enedis le 02/01/17 pour prendre connaissance des travaux.

    Suivant la faisabilité j’entamerai les travaux, en priorité la modif du tableau de la maison afin d’équilibrer les phases.

    Je reviendrais vers vous dès que j’ai du nouveau j’ai déjà listé tout ce qu’il me faudrait.

    Merci à toi Carminas pour les tuyaux et aussi à Guillaume car sinon ce blog n’existerait pas.

    Désolé pour mes questions en doublon, suis-je le seul à avoir un problème pour poster les commentaires? Soit ils n’apparaissent pas soit il sont visibles beaucoup plus tard.

    David.

    • Re bonjour

      Les messages de ce blog, font l’objet d’une modération.
      Il se passe donc un certain temps entre le moment où ils sont écrit et le moment où ils sont publiés, ce qui peut induire un léger décalage dans les echanges

      Réfléchissez bien à votre problème de besoin en puissance souscrite:
      Faites le recensement des puissances maxi des gros consommateurs, et essayer des les répartir au mieux sur les 3 phases, en essayant de prendre en compte le fait qu’ils puissent être ou non en usage simultané.
      Ne pas oublier ce qui ne fait pas l’objet de circuits spécialisés et qui se branchent sur des prises classiques : certains aspirateurs font 2000W, certaines bouilloires 3000W… mais peut être que vous ne passez jamais l’aspirateur ou que vous ne faites jamais bouillir d’eau pendant que vous cuisinez sur la plaque vitrocéramique.

    • Bonsoir

      La plaque fait 5300W, soit 23A
      Si vous voulez pouvoir allumer les 3 feux en simultané, il faudra a minima un disjoncteur de branchement réglé sur 25A, soit un abonnement 15kVA
      Si vous vous limitez à 2 feux allumés en simultané (en prenant les plus gros), il vous faut 4100W soit environ 18A. Soit a minima un disjoncteur de branchement réglé sur 20A, soit un abonnement 12kVA.

      A noter cependant, qu’une fois la température de régulation atteinte la plaque ne chauffe que par intermittence, et que par ailleurs les disjoncteurs de branchement acceptent une certaine tolérance de dépassement pendant une courte durée.
      Donc un usage ponctuel des 3 feux en simultané reste possible avec un abonnement 12kVA.
      Vous pouvez toujours tenter cette valeur d’abonnement, il sera toujours temps d’augmenter ultérieurement si à l’usage ce n’était pas tenable.
      De toute façon votre tableau doit être dimensionné pour encaisser 30A soit 18kVA

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)