Vous aimez cet article? Faites le savoirShare on Facebook4Tweet about this on TwitterShare on Google+2Email this to someone

Lorsqu’on est pas un expert en électricité et qu’on se lance dans les travaux, certains sigles en électricité ne sont pas si évident à deviner: c’est la cas de la TBTS. Non TBTS ne signifie pas Très belle table de Salon, mais bien Très basse tension de sécurité.

Qu’est ce qui se cache derrière cet acronyme en électricité? Voici tout ce qu’il faut savoir sur cette notion appelé aussi « tension de sécurité« , très importante dans l’installation électrique.

Définition de la TBTS:

Si je dois donner une définition de la TBTS, voici ce que ca pourrait être:

« C’est un niveau de tension qui permet, en cas de contact, d’obtenir un niveau de sécurité pour le corps humain contre le danger du courant électrique ».

Concrètement, il s’agit d’une valeur qu’il ne faut pas dépasser (on parle de seuil de tension):

  • En alternatif: Tension inférieure à 50 volts.
  • En continu: Tension inférieure à 120  volts.

Ces niveaux sont basés sur des données physiques mais aussi législatives puisque ces valeurs sont normées notamment vis à vis de la législation du travail (ce décret plus précisément).

En réalité, c’est un peu plus complexe que cela et plutôt que de parler de définition, il faut s’orienter vers la raison qui a poussé à définir cette valeur de tension de sécurité.

Très Basse Tension de Sécurité, pourquoi faire?

Dans cet acronyme T.B.T.S, le mot qui est certainement le plus important, c’est sécurité.

tbts securite installation electrique
La TBTS est avant tout une mesure de sécurité vis à vis du danger lié au courant électrique

Et lorsqu’on parle de sécurité en électricité, il faut revenir aux bases en électricité. Je vais donc expliquer de nouveau ici quelques notions élémentaires afin de vous faire bien comprendre la nécessité de cette tension de sécurité. Je m’appuierai aussi sur des articles que j’ai déjà réalisé pour que vous puissiez aller plus loin si vous le voulez (il vous suffit de cliquer sur les liens).

Tout est basé sur la notion de résistance. Il faut savoir qu’en électricité, tout matériau avec une tension à ses bornes, voit un courant le traverser. Selon la valeur de la résistance et de la tension, ce courant sera plus ou moins important (voir la loi d’ohm pour mieux comprendre la relation entre résistance tension et courant – représentés par R / U et I).

Et ces calculs sont applicables au corps humain, qui possède sa propre résistance. Soumis à une tension, il est parcouru par un courant qui peut être, selon le cas, mortel ou très problématique d’un point de vue médical.

En limitant la tension, avec une résistance connue, on limite le courant dans le corps humain.

La preuve en chiffre:

Attention: les valeurs données ci dessous ne sont qu’approximatives et permettent de donner une idée sur les enjeux de la TBTS.

Je vais mettre sous forme mathématique mes propos précédent.

On sait que le corps humain, en milieu humide, possède une résistance ohmique moyenne de 2000 ohm. Sous une tension de 50 volts, le courant qui traverse le corps humain est de 25 mA. Cette valeur, qui reste néanmoins trop importante, permet de se protéger contre les risques d’arrêt respiratoire (avec un temps d’exposition limité notamment grâce à l’utilisation d’un interrupteur différentiel).

En prenant une valeur de 12V (qui n’est pas anodine, je l’explique plus loin), ce courant descend à une valeur inférieure à 10 mA.

Attention, la valeur de la résistance est aussi liée à la taille et au poids de la personne, ainsi qu’au milieu dans lequel elle évolue: En milieu sec, la résistance augmente, en milieu humide (par exemple dans une salle de bain) elle diminue. En toute rigueur, la résistance du corps humain varie en fonction de la tension de contact et le « niveau d’humidité » de la peau (tout est expliqué sur ce site qui parle d’habilitation électrique).

La très basse tension de sécurité permet donc de protéger les personnes contre les risques liés à l’électricité.

Comment fabriquer cette tension de sécurité?

La tension électrique fournie par le distributeur en France est de 230V (en monophasé entre phase et neutre). Pour obtenir un seuil de tension permettant d’être en sécurité comme je l’ai expliqué ci dessus, il faut mettre en place un appareil appelé transformateur.

Celui ci va modifier la tension du secteur 230V en tension dite de sécurité. La plupart du temps, dans l’installation électrique domestique, il s’agit d’un transformateur TBTS 230V / 12V qui utilise en entrée la tension monophasée, et qui restitue en sortie la tension de 12V.

La valeur de 12v pour la très basse tension de sécurité dans l’installation électrique n’est pas anodine puisque comme j’ai pu le démontrer mathématiquement, le courant moyen résultant qui traverse le corps humain est dans ce cas inférieur à 10mA (sensation de picotement).

Les types de transformateur:

Au niveau des transformateurs, il existait auparavant une solution de type ferromagnétique, marchant avec le principe de primaire et de secondaire (voir cet article qui explique le fonctionnement du transformateur). Ces transformateurs avaient la particularité d’être assez lourds, puisque les bobines servant à transformer le courant 230V en 12V étaient en cuivre.

L’électronique a permis de résoudre ce problème et on trouve aujourd’hui des transformateurs pour faire du 12V légers et compacts.

transistor electronique
Les composants électroniques ont permis de miniaturiser la taille des transformateurs

Sélectionner un transformateur TBTS:

Pour choisir un transformateur, il faut au même titre que tout le matériel électrique, être sûr qu’il répond aux réglementations françaises et/ou Européenne. Il existe d’ailleurs une norme applicable aux transformateurs, la NF EN61558-2-6 (encore une dénomination très simple à retenir….).

Côté choix, je vous conseille de vous orienter sur des produits de qualité, afin de ne pas avoir à retourner dans les combles perdus ou à retirer les spots pour accéder aux transformateurs défectueux.

Je citerais une marque que j’utilise fréquemment, Meanwell. Ces derniers proposent toutes les solutions pour répondre à différents besoins (comme par exemple des transformateurs IP67), avec par exemple cette référence 12V 100W.

transformateur 12V meanwell tbts
Transformateur 12V TBTS de marque Meanwell

Côté puissance, il faut vérifier que la somme des puissances des lampes qui sont derrière le transformateur ne dépasse pas la puissance nominale du transformateur.

Pour certains transformateurs électroniques, il faut aussi une charge minimale en sortie (un nombre minimal de lampe).

Norme NF C 15-100 et TBTS:

Côté Norme, c’est assez « simple » puisque la TBTS est partiellement liée à la notion de volume dans la salle de bain. (Vous noterez au passage que j’ai utilisé des guillemets autour du mot simple, car il n’y a rien de vraiment très facile et explicite dans la norme NF C 15-100).

Les pièces humides ont en effet la particularité d’exposer le corps humain à un risque plus élevé d’électrisation (la résistance du corps humain diminue). C’est donc dans ces pièces que la norme NF C 15-100 impose l’utilisation d’une tension de sécurité.

Tout un chapitre est d’ailleurs réservé à la Très basse tension. C’est la partie 414 intitulée « Mesure de protection par Très basse Tension« , qui est elle même située dans le chapitre « Protection contre les chocs électriques« .

protection-contre-les-chocs-electriques-tbts-norme-nf-c-15-100Mise en oeuvre de la TBTS dans l’installation électrique:

Il ne s’agit pas ici de savoir comment brancher un spot 12V, mais bien de savoir dans quel endroit de l’installation électrique la Très Basse tension de sécurité doit être utilisée.

Pour l’éclairage:

Vous l’aurez compris, les applications en relation avec la tension de sécurité sont principalement liées à la lumière (on parle d’ailleurs d’éclairage TBTS).

Et ce sont les éclairages situés dans les locaux humides qui sont soumis à l’utilisation et plus particulièrement:

Dans la salle de bain:

Je l’ai dit un peu au dessus, la TBTS dans l’installation électrique est cantonnée presque uniquement à la salle de bain. C’est en effet un lieu qui cristallise beaucoup l’attention dans la norme électrique (comme par exemple avec la Liaison équipotentielle supplémentaire / LES).

Au niveau de l’application, il faut se référer aux volumes électriques dans la salle de bain pour comprendre ce qui va suivre:

Par exemple, dans le volume 0 de la salle de bain, il est possible d’installer du matériel avec un degré de protection IPX7 alimenté par une tension de sécurité maximale de 12V alternatif ou 30V continu (la source de courant principale de 230V étant située hors volume). Je ne m’attarde pas plus sur la TBTS dans la salle de bain puisque je l’explique dans le lien suivant.

volumes salle de bain 0 1 2
Rappel du principe des volumes dans la salle de bain pour utilisation de la TBTS

A proximité de la piscine:

Le second espace qui peut présenter un problème, c’est la piscine. Au même titre que la salle de bain, il existe des volumes (tout est expliqué dans l’article sur l’installation électrique autour de la piscine). Encore une fois, selon le volume autour ou à l’intérieur du bassin, il faudra utiliser une source de tension de sécurité (continue ou alternative, avec des valeurs limites à ne pas dépasser).

explication tbts piscine norme electricite
L’installation d’éclairage dans la piscine nécessite d’employer des sources de tension TBTS

Questions autour de la Très Basse Tension de Sécurité:

La TBTP, c’est quoi?

Si vous possédez la norme ou si vous vous êtes documenté ailleurs sur le net, vous avez peut être entendu parlé de TBTP. Il s’agit de la Très Basse Tension de Protection.

Elle diffère de la TBTS car certains des éléments qui suivent le transformateur sont reliés à la terre. Ce qui m’amène à la question suivante:

Pourquoi les « transfo » TBTS 12V ne sont il pas reliés à la terre?

Note: L’explication suivante demande des notions un peu plus poussées en électricité.

Vous l’aurez peut être remarqué, mais lorsqu’on utilise les transformateurs TBTS 12V (pour ne citer qu’eux), il n’y a pas de connexion de la terre en sortie du transformateur. On dit que le transformateur crée un isolement électrique entre la partie en amont du transformateur (entrée du transfo) et en aval du transformateur (sortie d transfo). Ainsi, si vous entrez en contact avec un des conducteurs de sortie du transformateur et que vous touchez le sol, vous ne serez pas parcouru par un courant de défaut.

Ce raisonnement n’est pas vrai au niveau du primaire du transformateur (en entrée), car le neutre est relié à la terre (régime TT), ce qui permet au courant de boucler via la terre.

 

 

2 Commentaires

  1. Bonjour,
    comme d’habitude, très bon texte à lire. Une petite erreur de lien  » Meanwell » il faut supprimer /french
    Merci pour la lesture.
    Philippe

Laissez un commentaire ici