Réaliser le tableau de répartition électrique

Un article écrit par Guillaume Denis
realisation-tableau-electricite

Cette article va vous aider à concevoir le tableau de répartition électrique de votre logement. Il regroupe tous les éléments donnés par la norme NF C 15-100.

Je base cet article à partir d’un exemple d’appartement, d’une surface de 90 m², chauffé avec des convecteurs électriques.

Pour faire le tableau électrique, vous devez avoir préalablement réalisé le plan architectural de l’habitation.

La méthode générale consiste à réaliser les étapes suivantes

  1. Répertorier tous les éléments électriques de l’habitation à l’aide du plan architectural
  2. Réaliser les groupes des éléments électriques de la maison et comptabiliser le nombre de disjoncteurs divisionnaires (en respectant les recommandations NF C 15-100)
  3. Analyser l’installation électrique et déterminer les protections différentielles: (en respectant les recommandations NF C 15-100)
  4. Déterminer la taille du tableau électrique (en respectant les recommandations NF C 15-100)
  5. Réaliser le plan du tableau.

Voici le plan architectural de l’appartement, qui servira d’exemple:

installation électrique schéma électrique architectural

Répertorier tous les éléments électriques de l’habitation:

Il vous faut à partir du plan architectural, répertorier tous les éléments nécessitant une connexion électrique dans chaque pièce:

  • Nombre de points lumineux
  • Nombre de prises de courant 16A (prise de confort classique)
  • Nombre de prises spécialisées
  • Les chauffages électriques (si ils existent)
  • Les Volets roulants (si ils existent)
  • Circuits spéciaux: VMC, cumulus, plancher chauffant, chaudière….

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

  • Chambre 1: 3 socles de prise (2 prises simples et 1 bloc de 2 prises), 1 point lumineux, 1 convecteur 750W
  • Chambre 2: 3 socles de prise (2 prises simples et 1 bloc de 2 prises), 1 point lumineux, 1 convecteur 750W
  • Bureau: 3 socles de prise (2 prises simples et 1 bloc de 2 prises), 1 point lumineux, 1 convecteur 750W
  • Cuisine: 3 socles de prise (2 prises simples et 1 bloc de 2 prises), 1 point lumineux, 1 prise spécialisée 32A, 2 prises spécialisées 20A, 1 Cumulus, 1 convecteur 500W
  • Salon: 6 socles de prise (4 prises simples et 1 bloc de 3 prises), 2 points lumineux, 2 convecteur 1000W
  • WC: 1 point lumineux
  • Salle de bain: 1 prise rasoir , 2 point lumineux, 1 prise spécialisée 20A, 1 convecteur 750W
  • Couloir: 2 socles de prise (2 prises simples), 2 points lumineux

—————————————————————————————-

Le décompte des socles de prises électriques est réalisé de la façon suivante:

Les socles sont décomptés de la manière suivante, lorsque les prises de courant 16A sont montées dans un même boitier (boite d’encastrement):

  • 1 prise simple = 1 socle
  • 1 prise double = 1 socle
  • 1 prise triple = 2 socles
  • 1 prise quadruple = 2 socles
  • Supérieur à 4 prises = 3 socles

Réaliser les groupes des éléments électriques de la maison et comptabiliser le nombre de disjoncteurs divisionnaires ou fusibles du tableau électrique:

Vous devez grouper les éléments quand c’est possible, afin de protéger plusieurs circuits sous un même disjoncteur. Pour cela, vous devez connaître les affectations des disjoncteurs divisionnaires (conforme à la norme NF C 15-100)

La spécificité de la salle d’eau

Les éléments de la salle de bain ne doivent pas être associés à d’autres éléments du logement.

Chaque élément électrique de la salle de bain devra disposer de sa propre protection (ce n’est pas imposé par la norme, c’est simplement une recommandation personnelle):

  • 1 disjoncteur 10 ou 16A pour les points lumineux de la salle de bain
  • 1 disjoncteur 16A pour la protection des prises de la salle de bain
  • 1 disjoncteur (calibre à ajuster selon puissance) pour le chauffage de la salle de bain si il existe

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

La Salle de bain possède : 1 prise rasoir , 2 point lumineux, 1 prise spécialisée 20A, 1 convecteur 750W

Chaque éléments possède sa propre protection, la prise spécialisée étant inclus dans le groupe des prises spécialisées :

  • 1 disjoncteur 16A pour les deux points lumineux de la salle de bain (conducteurs en 1.5mm²)
  • 1 disjoncteur 16A pour la prise rasoir de la salle de bain (conducteurs en 1.5mm²)
  • 1 disjoncteur 10A pour le convecteur de la salle de bain (conducteurs en 1.5mm²)

—————————————————————————————-

Grouper les appareils de chauffage (type convecteurs électriques)

 

Vous pouvez grouper les appareils de chauffage, en additionnant les puissances maximales en W, et en choisissant les protections adaptées à l’aide du tableau suivant:

 

Puissance maximale en monophasée: 2250W 

  • Calibre du disjoncteur 10A
  • Section des conducteurs 1,5mm2

 

Puissance maximale en monophasée: 4500W

  • Calibre du disjoncteur 20A
  • Section des conducteurs 2,5mm2

 

Puissance maximale en monophasée: 7250W 

  • Calibre du disjoncteur 32A
  • Section des conducteurs 6mm2

 

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

On a une puissance de chauffage de 5000W dans l’appartement (salle de bain exclue) Un disjoncteur de 25A suffirait pour protéger l’ensemble des convecteurs électrique. Je choisi de dédoubler les protections et de protéger:

  • Le Salon par un disjoncteur 10A (2x1000W = 2000W en tout) (conducteurs en 1.5mm²)
  • L’ensemble cuisine, bureau, chambre 1 et chambre 2,  par un disjoncteur 20A (4x750W =3000W en tout) (conducteurs en 2.5mm²)

—————————————————————————————-

Les planchers Chauffants

Les protections du tableau électrique pour le plancher chauffant obéissent aux règles suivantes dans le cas d’un plancher rayonnant (ou chauffant) direct ou  à accumulation:

Puissance maximale en monophasée: 1700W 

  • Calibre du disjoncteur 16A
  • Section des conducteurs 1,5mm2

Puissance maximale en monophasée: 3400W 

  • Calibre du disjoncteur 25A
  • Section des conducteurs 2,5mm2

Puissance maximale en monophasée: 5400W 

  • Calibre du disjoncteur 40A
  • Section des conducteurs 6mm2

Puissance maximale en monophasée: 7500W 

  • Calibre du disjoncteur 50A
  • Section des conducteurs 10mm2

—————————————————————————————-

Grouper les points lumineux

Remarque : les prises commandées sont considérées comme des points lumineux.

Vous pouvez grouper

  • Jusque 5points lumineux sur un disjoncteur de 10 A avec une section de fil de 1.5²
  • Jusque 8 points lumineux sur un disjoncteur de 16 A avec une section de fil de 1.5²

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

L’appartement compte 9 points lumineux (salle de bain exclue): je choisi de protéger:

  • Les points lumineux de la cuisine, du salon et du WC avec un disjoncteur 10A (4 points lumineux en tout) (conducteurs en 1.5mm²)
  • Les points lumineux de la chambre 1, de la chambre 2, du bureau et du couloir avec un disjoncteur 10A (5 points lumineux en tout) (conducteurs en 1.5mm²)
  • Un télérupteur dans le couloir, protégé par un disjoncteur 2A (voir le schéma électrique du télérupteur avec commande protégée) (conducteurs en 1.5mm²)

—————————————————————————————-

Grouper les volets roulants

Les volets roulant obéissent à la même règle que les points lumineux:

Vous pouvez grouper

  • Jusque 5 volets roulants sur un disjoncteur de 10 A avec une section de fil de 1.5²
  • Jusque 8 volet roulants sur un disjoncteur de 16 A avec une section de fil de 1.5²

—————————————————————————————-

Grouper les prises de confort 16A

ATTENTION, les prises spécialisées ne sont pas des prises confort.

Vous pouvez grouper

  • Jusque 5 socles* sur un disjoncteur de 16 A avec une section de fil de 1.5²
  • Jusque 8 socles* sur un disjoncteur de 20 A avec une section de fil de 2.5²

*Le décompte des socles est réalisé de la façon suivante:

  • 1 prise simple = 1 socle
  • 1 prise double = 1 socle
  • 1 prise triple = 2 socles
  • 1 prise quadruple = 2 socles
  • Supérieur à 4 prises = 3 socles

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

Rappel du nombre de socles par pièce (salle de bain exclue)

 

  • Chambre 1: 3 socles de prise
  • Chambre 2: 3 socles de prise
  • Bureau: 3 socles de prise
  • Cuisine: 3 socles de prise
  • Salon: 6 socles de prise
  • Couloir: 2 socles de prise

L’appartement compte 20 socles de prise (salle de bain exclue): je choisi de protéger:

  • Les prises de la chambre 1 et de la chambre 2 par un disjoncteur 20A (6 socles en tout) (conducteurs en 2.5mm²)
  • Les prises du bureau et de la cuisine par un disjoncteur 20A (6 socles en tout) (conducteurs en 2.5mm²)
  • Les prises du salon et du couloir par un disjoncteur 20A (8 socles en tout) (conducteurs en 2.5mm²)

—————————————————————————————-

Le cas des prises spécialisées dans le tableau électrique:

Pour les prises spécialisées, il faut utiliser une protection unique par prise spécialisée.

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

Rappel du nombre de socles par pièce

 

  • Cuisine: 1 prise spécialisée 32A, 2 prises spécialisées 20A, 1 Cumulus
  • Salle de bain:  1 prise spécialisée

L’appartement compte 2 prises spécialisées 20A, 1 prise spécialisée 32A, 1 cumulus: Je choisi les protections:

  • 2 disjoncteurs divisionnaires 20A pour les prises spécialisées 20A (conducteurs en 2.5mm²)
  • 1 disjoncteur divisionnaire 32 pour la prise spécialisée 32A (conducteurs en 6mm²)
  • 1 disjoncteur 20A pour le cumulus (conducteurs en 2.5mm²)
  • 1 disjoncteur 20A pour la protection de la prise spécialisée de la salle de bain (conducteurs en 2.5mm²)

—————————————————————————————-

Comment optimiser les groupes dans le tableau électrique?

Vous devez réaliser les groupes en vous posant une question: Si un disjoncteur divisionnaire déclenche, (exemple une chambre) quelle sera l’implication dans les autres pièces. Vous devez équilibrer le plus logiquement les points lumineux et prises, afin de ne pas priver tout un secteur de lumière si vous avez un problème sur un luminaire.

Ce cas est d’autant plus explicite avec le chauffage. Imaginez, si j’avais pris la décision dans l’exemple de protéger tous les chauffages sous un seul disjoncteur, et qu’un des chauffages provoque un défaut dans l’installation électrique: Le logement se retrouve sans chauffage à cause d’un élément défectueux.

Je peux aussi prendre le cas des volets roulants (qui n’existent pas dans l’exemple). Je vois souvent un seul disjoncteur pour plusieurs volets roulants: Or, si un des volets roulants fait disjoncter l’installation électrique, les autres volets sont condamnés par la panne d’un seul volet.

Pensez donc à équilibrer les systèmes sur les disjoncteurs!

Vous devez donc avoir à la fin de cette étape un listing, vous donnant le nombre de protections électriques, les éléments protégés, et la section des fils:

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement:

SALLE DE BAIN

  • Disjoncteur 16A – Points lumineux salle de bain - conducteurs en 1.5mm²
  • Disjoncteur 16A -Prise rasoir salle de bain -  conducteurs en 1.5mm²
  • Disjoncteur 10A - Convecteur salle de bain –  conducteurs en 1.5mm²

CHAUFFAGE

  • Disjoncteur 10A – Salon – conducteurs en 1.5mm²
  • Disjoncteur 20A – cuisine, bureau, chambre 1 et chambre 2 – conducteurs en 2.5mm²

POINTS LUMINEUX

  • Disjoncteur 10A – cuisine, du salon, WC – conducteurs en 1.5mm²
  • Disjoncteur 10Achambre ,1chambre 2, bureau, couloir – conducteurs en 1.5mm²

PRISES CONFORT 16A

  • Disjoncteur 20A – chambre 1, chambre 2 – conducteurs en 2.5mm²
  • Disjoncteur 20A – bureau,  cuisine – conducteurs en 2.5mm²
  • Disjoncteur 20A – salon, couloir – conducteurs en 2.5mm²

PRISES SPÉCIALISÉES

  • Disjoncteur 20A – Prise spécialisée salle de bain - conducteurs en 2.5mm²
  • Disjoncteur 20A – cuisine prise spécialisée 20A n°1 – conducteurs en 2.5mm²
  • Disjoncteur 20A – cuisine prise spécialisée 20A n°2 – conducteurs en 2.5mm²
  • Disjoncteur 32A – cuisine prise spécialisée 32A – conducteurs en 6mm²
  • Disjoncteur 20A – cumulus – conducteurs en 2.5mm²

—————————————————————————————-

Analyser l’installation électrique et déterminer les protections différentielles du tableau électrique:

La norme NF C 15-100 impose un minimum de protections différentielles dans le tableau électrique selon la taille du logement

Surfaces du logement inférieures à 35m2

  • Au minimum 2 interrupteurs différentiels (1 type A et 1 type AC) 1 x 25A type AC + 1 x 40 type A

Surfaces entre 35m2 et 100m2

  • Au minimum 3 interrupteurs différentiels (1 type A et 2 type AC) 2 x 40A type AC + 1 x 40 type A

Surfaces supérieures à 100m2

  • Au minimum 4 interrupteurs différentiels (1 type A et 3 type AC) 3 x 40A type AC + 1 x 40 type A

L’interrupteur différentiel de type A doit protéger les circuits suivants:

  • Le circuit spécialisé de la cuisinière ou de la plaque de cuisson
  • Le circuit spécialisé du lave linge
  • Deux circuits supplémentaires de prises (16A ou 20A)

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement (surface 90m²):

Dans notre exemple, la norme NF C 15-100 impose 3 protections de type interrupteurs différentiels:

  • 2 interrupteurs différentiels 40A type AC
  • 1 interrupteur différentiel 40A type A

—————————————————————————————-

Déterminer la taille du tableau électrique:

Les tableaux électriques vendus sont caractérisés par:

  • Le nombre des rangées
  • Le nombre de modules par rangée: un module désigne un emplacement occupé par un élément de protection. Typiquement, un disjoncteur divisionnaire ou un porte fusible occupe un module, un interrupteur divisionnaire 2 modules, 1 télérupteur un module, une minuterie un module et d’autres éléments plusieurs modules.

Vous connaissez maintenant le nombre de disjoncteurs divisionnaires, le nombre d’interrupteur différentiel.

Vous allez pouvoir calculer le nombre de modules du tableau électrique

  • 1 disjoncteur divisionnaire = 1 module
  • 1 interrupteur différentiel = 2 modules

N’oubliez pas les télérupteurs, minuterie, préavis ou programmateurs si vous en avez!

Je vous conseille de prendre une rangée par interrupteur différentiel

Vous devez obligatoirement laisser 20% d’espace disponible dans votre tableau électrique

—————————————————————————————-

exemple de l’appartement (surface 90m²):

En faisant la liste des protections pour l’exemple, on arrive à

  • 3 interrupteurs différentiels = 6 modules
  • 4 disjoncteurs divisionnaires 10A = 4 modules
  • 2 disjoncteurs divisionnaires 16A = 2 modules
  • 8 disjoncteurs divisionnaires 20A = 8 modules
  • 1 disjoncteur divisionnaire 32A =1 module
  • 1 télérupteur avec son disjoncteur divisionnaire pour protection de la commande(pour le point lumineux du couloir, sur le plan architectural, il y a 3 boutons poussoirs) = 2 modules

soit un total de 23 modules.

En laissant 20% d’espace libre, il faut donc un tableau 28 modules minimum

—————————————————————————————-

Organiser et réaliser le plan du tableau:

je conseille l’organisation suivante:

  • Un interrupteur différentiel de type AC suivi des circuits de prises, des circuit d’éclairage, de la VMC, et les circuits de protection des commandes (exemple contact jour / nuit EDF)
  • Un interrupteur différentiel de type A suivi des circuits spécialisés  (Machine à laver et plaque) et de deux circuits prises 20A
  • Un interrupteur différentiel de type AC suivi des protections pour la salle de bain et du chauffage

Vous devez ensuite réaliser le plan du tableau électrique qui vous permettra de visualiser le travail que vous avez réalisé.

Les outils pour réaliser le plan du tableau électrique

Les méthodes « couteau suisse »:

Voici quelques méthodes, non « professionnelles », mais qui peuvent vous servir pour faire le plan du tableau électrique:

  • Une feuille de papier et un crayon (ça coule de source)
  • Un tableur informatique (« Calc » d’openoffice par exemple): C’est le logiciel couteau suisse par excellence
  • Un logiciel de présentation (type power point), qui permet de faire des diagrammes et schémas assez facilement

Les méthodes « professionnelles »

 

Exemple de l’appartement (plan réalisé en partie avec le logiciel Impress – Open Office – gratuit ):

installation électrique tableau électrique de l'appartement norme NF C 15-100

Commentaires

  • je vous félicite pour cette initiative. Ainsi donc nous autres apprenants pourrons apprendre encore plein de chose en installation électrique grâce à vous.Mille merci.

    adama sirima 22 mai 2012 13 h 38 min Répondre
  • bravo c’est génial que vous disposez de votre temps pour aider a les outres . merci

    D. Larrosa

    Larrosa 29 juillet 2012 23 h 27 min Répondre
    • Bonjour et merci beaucoup,

      C’est avec plaisir que je partage mes connaissances.

      A bientôt pour d’autres commentaires!

      Guillaume D 30 juillet 2012 20 h 46 min Répondre
  • merci merci et re-merci ! article très didactique et qui pour moi arrive au bon moment :)

    Fiji 1 août 2012 13 h 48 min Répondre
    • Bonjour,

      Je suis content que cet article vous serve dans la réalisation de vos travaux.

      A bientôt j’espère sur le blog!

      Guillaume

      Guillaume D 1 août 2012 16 h 35 min Répondre
  • merci, vos conseils sont clairs et explicites. je me mets au travail

    Loïc 1 août 2012 16 h 05 min Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour le commentaire, je vous souhaite de bons travaux!

      Guillaume

      Guillaume D 1 août 2012 16 h 36 min Répondre
      • Merci beaucoup pour ce partage. C’est vraiment très complet.

        Laurence 29 avril 2013 12 h 39 min Répondre
        • Bonjour,

          Avec plaisir et au plaisir de vous lire

          Guillaume D 29 avril 2013 20 h 48 min Répondre
  • merci pour ces informations
    je vous garde en favoris :-)

    eric

    eric 6 octobre 2012 18 h 31 min Répondre
    • Merci, avec plaisir!

      @ bientôt

      Guillaume D 7 octobre 2012 15 h 43 min Répondre
  • Excellent,

    Tres clair, bien expliqué avec toutes les indications pour s adapter à de nombreux cas de figure.
    Un complement indiquant les normes à respecter pour le raccordement des fils de terre (aussi dans le tableau) serait bienvenu..

    Ceci dit, encore bravo

    pierre 22 octobre 2012 11 h 27 min Répondre
    • Merci pour le commentaire et pour la suggestion de complément. Je rajouterai ces données dans un prochain article!

      A bientôt!

      Guillaume

      Guillaume D 23 octobre 2012 18 h 10 min Répondre
  • Bonjour,

    Je suis venu sur votre site par hazard, je l’ajoute à mes favoris.
    Bravo pour vos explications et schémas.
    Très bien conçu avec des explications simples et faciles à comprendre.
    Une étude pour tous ceux qui veulent entreprendre des installations électriques
    pour leur domicile existant ou futur.
    Encore bravo
    Henri

    Henri 7 janvier 2013 18 h 22 min Répondre
  • bonjour super bien expliqué,mais je n’est pas trouvé la section du câblage du compteur au tableau du 10 carré ou bien en 16 je vous remercie

    tabouret noel 22 février 2013 9 h 32 min Répondre
    • Bonjour,

      Votre question est intéressante et fera l’objet d’un prochain article. Pour répondre à votre question, il me manque des données importante, comme la puissance d’abonnement souscrite ainsi que la longueur séparant votre compteur et votre tableau de répartition

      Guillaume D 23 février 2013 11 h 20 min Répondre
  • Bonjour,

    Mille merci pour votre travail très appréciable pour nous apprenants et désireux de faire nos travaux nous mêmes. Encore merci !

    Néanmoins, j’ai besoins de petits éclaircissement, je suis entrain de voir pour effectuer mes plans et surtout mes circuits pour mon tableau, j’ai un peu plus de 110m² et je suis bloqué avec l’ampérage sous mes inter-diff, j’ai 4 inter-diff 40A dont 1 type A, mais je ne sais pas le nombre de dj divisionnaire que je peux leur mettre derrière, limite d’ampèrage par rapport aux ampérages des dj divisionnaire ( je m’explique ) admettons ton inter est de 40 A peux tu y mettre 5x20A de divisionnaire ? j’aimerais me limité a 4 rangé pour mon tableau car si je dois rajouter un inter diff, 5 rangés sa commence a chiffré quoi…

    Donc voilà mon gros problème du moment… Je vous remercie par avance.

    Thibaut.

    Thibaut 27 février 2013 19 h 22 min Répondre
    • Bonjour,

      L’intensité nominale d’un interrupteur différentiel (40A 63A), c’est le courant maximum que l’interrupteur différentiel accepte à ses bornes. Cette valeur n’entre en aucun cas dans le cadre d’une protection.
      Pour choisir le calibre de l’interrupteur différentiel, j’utilise les conditions suivantes:
      Pour la rangée qui concerne machine a laver, lave vaisselle, plaque de cuisson et prises spécialisées en général, j’utilise un interrupteur différentiel 63A 30mA
      Pour une rangée avec éclairages, prises et autre, du 40A.

      J’espère avoir résolu votre problème.

      Cordialement

      Guillaume D 2 mars 2013 10 h 33 min Répondre
      • D’accord, en faite si j’ai compris votre réponse, la répartition en dessous de l’inter-diff est important sans l’être, le consuel n’y verra pas d’inconvénient à avoir un 40A et ce peut importe le nombre de DJ divisionnaire ? J’aimerais vous montrer ma répartition pour que l’on se comprenne bien, que vous donniez votre avis et que chacun de nous 2 vois ce que l’autre veut dire. pouvez vous m’envoyer un mail ou quelque chose comme cela ? Que je puisse vous la joindre ?

        Merci encore par avance.

        Cordialement.

        Thibaut.

        Thibaut 2 mars 2013 12 h 36 min Répondre
  • adorable je vous felicites a ses informations que tu nous a donné et vos conseilles sont clair et explique,alors maintenant je peux terminé tous mais travaux

    yorgo 28 février 2013 15 h 47 min Répondre
    • Avec plaisir, et pensez toujours a travailler en sécurité!

      Guillaume D 2 mars 2013 10 h 28 min Répondre
  • Bonjour

    Bien pour l’expliquation d’une réalisation électrique d’un pavillon.

    J’ai une question à vous poser au sujet de la salle de bain.

    Pour quelle raison le ou les points lumineux, les prises courant doivent avoir leur propre protection?

    Pourquoi mettre une prise spécialisée de 20A dans une salle de bain ?

    La norme NF C 15-100 l’ impose t’ elle?

    Merci de votre réponse
    Cordialement Hervé.

    hervé 6 mars 2013 17 h 47 min Répondre
    • Bonjour,

      La protection séparée des éléments de la salle de bain n’est pas une obligation vis à vis de la norme, juste une question de sécurité sachant que cette pièce est soumise à des contraintes liées à l’eau.

      Pour la prise spécialisée 20A dans la salle de bain, aucune obligation non plus: Il faut apprécier l’utilisation que vous pouvez faire de votre salle d’eau: certaine personne souhaite intégrer un lave linge dans la salle de bain, c’est pour cela que je propose l’installation d’une prise 20A spécialisée.

      Cordialement

      Guillaume D 9 mars 2013 10 h 14 min Répondre
      • Bonjour , deja merci pour toutes ces explications mais je voudrais savoir quelles protections mettre quand mon arrivee est en triphasé et si je dois mettre plusieurs inters differentiels en triphasé .Merci d avance.

        jean michel F 11 mars 2013 21 h 08 min Répondre
        • Bonjour,

          La répartition en triphasée dans le tableau de répartition électrique est autrement plus compliquée, et obéit à d’autre règles de mise en oeuvre. Je n’aurai hélas pas assez d’un article pour la décrire. Si votre installation est à usage domestique, je vous invite à demander une modification auprès d’EDF afin de changer pour une installation monophasée.

          Cordialement

          Guillaume D 13 mars 2013 17 h 06 min Répondre
  • Bonjour,
    Merci pour votre site !
    Je suis en train de réaliser le projet électrique complet de ma boulangerie. J’ai acquis (mais pas encore reçu par La Poste, ça ne saurait tarder) le livret Promotelec adéquat.
    Mes questions sont :
    – vous proposez des services de vérification de circuit. Ces services incluent-ils la vérification de circuits triphasés pour installation professionnelle ?
    – quel est le délai moyen de vérification pour les 3 schémas ?
    – le prix est bien celui annoncé sur le site, même si mon installation est pour un local pro ?

    Cordialement et merci encore pour le site,
    Lucas

    lucas 12 mars 2013 14 h 12 min Répondre
    • Bonjour,

      Je vous remercie tout d’abord pour votre commentaire.

      Pour répondre à votre question en toute honnêteté, la réalisation d’installations électriques pour les locaux à usage professionnel est un challenge assez élevé: les normes sont bien plus compliquées, et la mise en oeuvre comprends beaucoup plus de critères.

      J’aborderai peut être plus tard ces normes, qui demande beaucoup de travail. Pour répondre à votre question, les vérifications de plans que je propose ne rentre pas dans le cadre de la réalisation de locaux professionnels.

      Cordialement

      Guillaume

      Guillaume D 13 mars 2013 17 h 12 min Répondre
  • document très intéressant. Est-il possible d’ « éclater » le tableau en plusieurs tableaux (un par étage). Si oui, y a-t-il des inconvénients à procéder de la sorte ? merci d’avance.

    Christian 15 avril 2013 14 h 43 min Répondre
    • Bonjour,

      Merci pour ce commentaire. Je pense qu’il est préférable de garder un tableau général, plusieurs tableaux divisionnaires ne feraint que compliquer l’installation et cela couterai bien plus cher.

      Cordialement

      Guillaume

      Guillaume D 19 avril 2013 18 h 29 min Répondre
  • Super site !! très intéressant. Merci 1000X

    Hakim 5 août 2013 0 h 21 min Répondre
  • Salut,

    QQ pourrait me dire prk laisser 20% d’espace disponible dans votre tableau électrique

    Merci d’avance

    fiz 29 décembre 2013 23 h 12 min Répondre
    • Bonjour,

      C’est juste une question de norme et en cas d’évolution future du logement.

      Cordialement

      Guillaume

      Guillaume Denis 1 janvier 2014 12 h 39 min Répondre
  • Bonjour et meilleurs voeux pour 2014,
    J’ai trouvé votre info très interessante et il m’est venu l’idée de vous poser une question relative à l’installation que je suis en train de finaliser.
    Ma maison est protégée par un disj tri-phasé (15 – 30 A), le chauffage est électrique et j’ai prévu les fils pilotes, je n’ai pas d’appareils fonctionnant en 400 V. Question: est-ce que je peux faire un tableau de distribution uniquement en monophasé ( chauffage compris)?
    Merci de votre réponse.
    Cordialement.

    lalanne 10 janvier 2014 14 h 31 min Répondre
    • Bonjour,

      Vous pouvez passer en monophasé à partir d’une alimentation générale triphasée, mais cela demande un peu plus de travail technique au niveau des calculs (équilibrage de phase).

      Cordialement

      Guillaume

      Guillaume Denis 13 janvier 2014 17 h 52 min Répondre
  • bonjour et tout d’abord félicitations pour votre site qui est une bible d’informations.
    Je dois refaire mon tableau électrique car il est pour l’instant avec des vieux fusibles, mais voilà je ne sais pas trop comment m’y prendre.
    Je suis en triphasé avec 9kva/phase, j’ai ensuite 3 fusibles de 25A pour la cuisinière, 3 fusibles de 15A pour une prise force dans le garage, et plusieurs 10 et 16A pour l’éclairage et les prises.
    Ma question est de savoir si il faut que je mette un interrupteur différentiel « général » en tête et si oui lequel (quel ampérage) ?
    pour le reste je vois mais je bloque là dessus.
    Merci d’avance pour votre réponse et bravo encore !

    bruno 21 janvier 2014 19 h 21 min Répondre
    • Bonjour,

      L’idéal dans votre cas serait de passer en monophasé: le cout du matériel au niveau du tableau électricité en triphasé est beaucoup plus important. De plus le dimensionnement demande un peu plus de réflexion qu’un tableau classique.

      Cordialement

      Guillaume

      Guillaume Denis 24 janvier 2014 7 h 49 min Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cet article.

    Pourquoi protéger uniquement l’installation avec des interrupteur et pas avec des disjoncteurs différentiels ? Ici il n’y a aucun pouvoir de coupure et en cas de court circuit important les interrupteurs peuvent partir en fumée.

    Sébastien 26 août 2014 22 h 11 min Répondre
    • Bonjour,

      Tout simplement pour une raison de budget: les disjoncteurs différentiels coutent bien plus cher que l’ensemble interrupteur différentiel + disjoncteur divisionnaire.

      Cordialement

      Guillaume

      Guillaume Denis 1 septembre 2014 7 h 54 min Répondre
  • Bonjour,

    Merci pour cet article !

    Yassine 17 octobre 2014 14 h 21 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Menu
Menu