Vous aimez cet article? Partagez leShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

Vous avez peut être entendu parlé de disjoncteur différentiel. Je vous donne une explication sur les différences avec l’interrupteur différentiel:

L’interrupteur différentiel:

L’interrupteur différentiel sert à protéger les personnes dans l’habitation. Il mesure la différence de courant entre la phase et le neutre et déclenche lorsque cette différence est supérieur à un seuil – 30mA pour les interrupteurs différentiels du tableau électrique domestique.

Il possède deux caractéristiques:

  • Le seuil de déclenchement différentiel: 30mA
  • La calibre en A, qui indique la capacité maximale de fonctionnement (exemple 40A)
différence entre un disjoncteur différentiel et un interrupteur différentiel
Interrupteur différentiel

Le disjoncteur différentiel:

Le disjoncteur différentiel assure le même rôle que l’interrupteur différentiel, avec en plus la protection des biens matériels. Il assure une protection magnéto-thermique contre les courts-circuits et les surcharges. Il possède donc en plus du calibre différentiel, un calibre de protection exprimé en A (comme sur les disjoncteurs divisionnaire). Il joue donc le rôle d’interrupteur différentiel et de disjoncteur (d’ou son nom).

Il possède deux caractéristiques:

  • Le seuil de déclenchement différentiel
  • La protection magnéto-thermique pour la protection contre les courts-circuits et les surcharges expimée en A.

Ainsi un disjoncteur divisionnaire « 20A 30mA » assure une protection magnéto thermique à hauteur de 20A et une protection différentielle de 30mA

Pour avoir la même fonction, un interrupteur différentiel doit être suivi d’un disjoncteur divisionnaire.

Disjoncteur différentiel pour tableau électrique
Même si le disjoncteur différentiel peut avoir la même allure que l’interrupteur différentiel, il n’en est pas moins différent

Quelles sont les différences entre un interrupteur différentiel et un disjoncteur différentiel?

Premièrement, comme je l’ai expliqué au dessus, les fonctions assurées par chacun des deux dispositifs:

  • le disjoncteur différentiel protège les biens et les personnes
  • l’interrupteur différentiel ne protège que les personnes

Deuxièmement, le prix: Un disjoncteur différentiel coute beaucoup plus cher.

Exemple de différence de prix entre un interrupteur et un disjoncteur différentiel:

  • L’interrupteur différentiel Legrand Legrand LEG411617 40 A Type A 30 mA vaut environ une quarantaine d’euros
  • Un disjoncteur différentiel calibre 10A vaut quant à lui dans une centaine d’euros

Alors pourquoi utiliser un disjoncteur différentiel?

Si le prix est bien plus élevé, il existe plusieurs avantages intéressants:

banniere-batiwiz-materiel-electrique-750x200

  1. La protection dédiée: Avec un interrupteur différentiel, lorsqu’une fuite de courant intervient sur un dispositif, (exemple prise de courant) c’est l’interrupteur différentiel qui coupe le courant: Toute la rangée de disjoncteurs divisionnaires est concernée. Autrement dit, la prise défectueuse prive de courant toute une partie de l’installation électrique. Le disjoncteur différentiel ne va protégé qu’un seul circuit (au niveau différentiel et magnéto-thermique). Si ce circuit est en défaut, il ne coupera pas le reste de la rangée. C’est une protection dédiée
  2. L’interrupteur différentiel peut être détérioré si le courant qui le traverse dépasse le calibre. ce n’est pas le cas pour un disjoncteur divisionnaire qui lui est protégé contre la surintensité (puisqu’il la contrôle)
  3. La taille du disjoncteur différentiel, qui occupe 2 modules (pour le tableau électrique domestique) – alors que le couple interrupteur différentiel + disjoncteur divisionnaire occupe 3 modules (2+1) .

Vous aimez cet article? Partagez leShare on Facebook0Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

26 Commentaires

  1. bonjour,
    Félicitation pour les contenus ce blog pédagogique.
    Voici ma question: Je suis en train de reconfigurer mon tableau électrique qui date d’une vingtaine d’année pour le rendre le plus conforme que possible à la C 15-100.
    Mon tableau disposera de 2 IC 30 mA de type AC et d’un IC 30 mA de type A
    Il se fait que je dispose aussi de 2 disjoncteurs différentiels C 16 30 mA que j’aimerais utiliser.
    J’envisage de les utiliser pour protéger mon congélateur et mon réfrigérateur, ou éventuellement le lave linge et le lave vaisselle.
    Puis je cabler ces disjoncteurs différentiels directement derrière le disjoncteur de branchement ou dois je quand même le faire derrière un ID et dans ce cas peut il être un 30 mA ?
    Qu’en pensez vous?
    Bien cordialement

    • Bonjour,

      Les disjoncteurs différentiels 30mA que vous possédez (selon votre description) jouent de rôle d’interrupteur différentiel et de disjoncteur divisionnaire. Vous pouvez les brancher directement sur vos barrettes d’alimentation (attention à bien travailler hors tension – le disjoncteur général de branchement doit être coupé)

      Cordialement

  2. Bonjour,
    Merci pour l’explication
    je suis électronicien de formation et je n’ai pas de connaissance approfondie sur l’électricité,
    pouvez vous s.v.p. m’expliquer quelle sont les causes possibles qui peuvent créer une différence de courant
    par rapport au deux lignes (phase et neutre).

    • Bonjour,

      Entre autre une mauvaise connexion (un fil d’un moteur qui touche une carcasse métallique) une personne en contact avec la terre qui touche un fil électrique sous tension etc…

      Cordialement

      Guillaume

  3. Bonjour,

    Si un disjoncteur différentiel coûte si cher peut-on le remplacer par une cascade disjoncteur normal + interrupteur différentiel? Les deux coûtant moins cher que le DD?

    Merci
    Richard

    • Bonjour,

      C’est bien pour cela que dans le cadre d’une habitation on utilise ce que vous proposez (interrupteur différentiel + disjoncteur divisionnaire).
      Le disjoncteur différentiel est plutôt utilisé dans le milieu tertiaire de façon à ce que, si un défaut apparaît, il ne se propage pas sur toute une rangée.

      Cordialement

      Guillaume

  4. Bonjour,
    Donc si je comprends bien un Disjoncteur Divisionnaire n’assure pas la protection des personnes, seulement un protection magnéto-thermique bien qu’il s’agisse de Disjoncteurs.
    Merci pour votre guide :)
    Cordialement,
    Baptiste

    • Bonjour,

      Le disjoncteur ne détecte pas les fuites de courant et protège uniquement contre les surcharges et les court-circuit: il n’assure pas la protection des personnes mais des bien

      Cordialement

  5. Bonjour, j’aime bien vos explications, elles sont net.
    J’ai une question. Je vais brancher des radiateurs électrique et il faut que je les protège avec un différentiel donc si j’ai bien compris je peux mettre un interrupteur différentiel en bout de ligne suivi d’un disjoncteur normal pour chaque radiateur en sachant que je vais mettre pas plus 3 radiateurs par ligne.
    Merci

    • Bonjour,

      C’est effectivement le cas. Un interrupteur différentiel vient protéger plusieurs circuits électriques (protégé par des disjoncteurs divisionnaires)
      Dans votre cas, vous pouvez au choix:
      – Mettre un disjoncteur par radiateur: C’est très bien, car cela vous permet d’isoler chaque radiateur un par un depuis le tableau électrique
      – Regrouper deux radiateurs sous une même protection (mais cela dépend de la puissance des radiateurs) Vous économisez alors un disjoncteur

      Cordialement

      Guillaume

  6. Merci, très bonne explication de la différence entre un interrupteur diff. et un disjoncteur diff.
    Pourriez-vous m’expliquer pourquoi les réenclencheurs (stop&go), par exemple Legrand réf. LG-406288, sont interdits par la législation électrique nationale, c’est le cas de la norme française avec les habitations domestiques.
    Merci d’avance de votre réponse.
    D. Vojnovic

  7. Je vous remercie pour vos explications précises et surtout bien illustrées.J’ai une préoccupation.Vous dites concernant les disjoncteurs différentiels: » Il assure une protection magnéto-thermique contre les courts-circuits »est-ce à dire que,si je protège un circuit uniquement avec un inter différentiel,ce dernier ne réagit pas en cas de court circuit?

  8. Bonjour
    Je vais devoir refaire le tableau électrique d’une maison ancienne que j’achète ; étant donné que l’interr. diff. ne protège que des fuites de courants, je pensais faire suivre celui-ci d’un disjoncteur (divisionnaire) de même calibre que l’inter diff (40A), puis placer à la suite de ce disjoncteur divisionnaire de 40A, les disjoncteurs divisionnaires alimentants les différents circuits. Et ceci, dans le but de protéger l’inter diff d’une surcharge cumulée sur les circuits qu’il protège (en effet, la somme des différents circuits derrière un inter diff est toujours supérieure au calibre de l’inter diff lui-même) et également éviter que le disjoncteur de branchement ne disjoncte, car il se trouvera en limite de propriété, à l’extérieur et loin de la maison.
    Quelqu’un a-t-il déjà cascadé ainsi un Inter diff, un disj, puis des disjoncteurs ? A priori je ne vois aucun problème à la faire.

    • Bonjour,

      L’installation que vous suggérez n’est pas réglementaire, ni utile:

      L’interrupteur différentiel possède un rôle complètement différent des disjoncteurs qui sont en avals (derrière lui) et possède un courant nominal d’emploi qui est calculé en fonction de la charge réparti sur les différents disjoncteurs divisionnaires (ces derniers ne sont jamais utilisés à leur courant nominal maximum et tous en même temps)

      De plus, l’interrupteur différentiel possède très souvent un calibre supérieur au disjoncteur de branchement (par exemple si votre abonnement est un 45A et que le calibre de votre ID est de 63A ce seuil ne sera jamais atteint).

      Concernant votre disjoncteur de branchement extérieur, il doit être effectivement sélectif, puis suivi par l’installation (obligatoire pour avoir un organe de coupure générale) à l’intérieur d’un disjoncteur de branchement non sélectif qui déclenchera en priorité avant le premier. (c’est le cas d’un branchement de type 2 qui vous concerne à priori – voir l’article ici)

      Cordialement

      Guillaume

  9. Bonsoir

    En locaux d’habitation, on n’ajoute pas de protection contre les surintensités en tête de rangée.
    On s’arrange pour que les circuits qui sont en aval ne dépassent pas en usage simultané, l’intensité maximale assignée de l’interrupteur différentiel.
    Si j’ai bien compris, vous voulez mettre en sécurité votre installation, en mettant en tête un unique interrupteur différentiel.
    Dans ce cas mettez un 63A type A, qui conviendra quelque soit le nombre de disjoncteurs en aval.

  10. bonjour
    EDF me fournit 45 A et le disjoncteur central coupe au delà.
    En aval j’ai des interrupteurs différentiels 40 A, 30 mA type AA et AC.
    Si j’utilise 44 A vais- je griller mes interrupteurs?
    merci

    • Bonjour,

      Vos différentiels doivent être dimensionnés soit en fonction du courant des dispositifs avals ou en fonction de l’intensité en amont (nouvelle norme NF C 15-100)

      Pour ma part je choisi plutôt la deuxième solution. Dans votre cas, il faudrait plutôt installer des 63A

      Cordialement

  11. Je suis l’objet de fréquents déclenchements de l’interrupteur différentiel le soir entre 23 h 30 et 24 h 00. A cette heure ne sont en service que les radiateurs de chauffage et le cumulus (mis en service par le contacteur de tarif de nuit)
    Ce n’est pas une question de surcharge car je dispose de 45 A et je ne consomme que 20 A à cette heure. Les disjoncteurs de départ 45 A et des différentes lignes ne tombent pas.
    Que se passe t’il ?
    merci de votre aide

    • Bonjour,

      Dans un premier temps, il vous faut isoler le circuit responsable de ce déclenchement. Ensuite faire une analyse au niveau de l’appareil responsable pour voir dans un premier temps si la carcasse métallique est en liaison avec un des deux fils (phase neutre)

      Cordialement

      Guillaume

  12. Bonjour, sur le point d’acquérir une maison j’ai sous les yeux le diagnostic électricité, celui-ci comprend quelques commentaires qui me posent question ..faut-il prévoir des travaux ? à quel prix ?
    Commentaire : « séjour/cuisine » le courant assigné de la protection contre les surcharges et court circuits d’un ou plusieurs circuits n’est pas adapté à l section des conducteurs correspondants – l’ID de 30mA/40A n’est pas en adéquation avec le Disjoncteur divisionnaire de 32A.
    Pour info – alim générale 380 triphasé (PAC – zone montagne)..
    Merci d’avance pour vos éclaircissements

    • Bonjour,

      Dans le premier cas, il suffit de remplacer le disjoncteur (pour le cas de la section des conducteurs)
      Pour le problème de l’interrupteur différentiel, je pense que vous disposez aujourd’hui d’un type AC alors qu’il faudrait un type A

      Dans la mesure ou votre tableau électrique est en bon état, je ne pense pas que vos travaux vous revienne très cher à faire.

      Cordialement

      Guillaume

Laissez un commentaire ici