Vous aimez cet article? Partagez leShare on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

On me pose souvent la question suivante: Est ce qu’il faut utiliser des disjoncteurs de 10 ou 16a pour les circuits d’éclairage?

En effet, sur de nombreux schémas électriques concernant l’éclairage (les miens y compris), les disjoncteurs divisionnaires utilisés ont un calibre de 10A ou de 16A.

Parfois, dans les photos de tableaux électriques que j’ai réalisé (notamment comme dans l’article sur la rénovation d’une tableau électrique) j’utilise des disjoncteurs 10A pour l’éclairage.

Alors comment faire son choix pour les circuits électriques d’éclairages: disjoncteur 10A ou 16A?

Ce que dit la norme NF C 15-100 sur le disjoncteur pour l’éclairage:

La norme NF C 15-100 est claire: le calibre du disjoncteur divisionnaire pour l’éclairage est de 16A maximum.

C’est le mot maximum qui a toute son importance dans cette phrase.

Alors, disjoncteur de 10 ou 16a pour éclairage?

Certains utilisent des disjoncteurs 10A, d’autres des disjoncteurs 16A, alors qui a raison?
L’utilisation de disjoncteurs 10A vient des normes en électricité tertiaire. Dans les bureaux professionnels par exemple, ce sont des disjoncteurs 10A qui sont utilisés. Ainsi, ces méthodes sont utilisées également dans le domaine de l’électricité pour l’habitation particulière.

disjoncteur de 10 ou 16a pour eclairage
Disjoncteur C16 pour les schémas électriques de l’éclairage

Mon conseil pour les disjoncteurs consacrés à l’éclairage:

Travaillant aussi bien dans le domaine tertiaire que pour les particuliers, j’utilise des disjoncteurs divisionnaires 10A pour protéger les circuits d’éclairage. Le repérage des circuits est ainsi plus aisé:

  • 10A pour les circuit électriques de l’éclairage
  • 16A pour les prises de courant confort
  • 20A pour les prises électriques spécialisées

Au moment du repérage du tableau électrique, ce sera plus simple d’identifier directement les circuits.

Je vous conseille donc d’appliquer cette règle, simple à retenir!

 

Vous aimez cet article? Partagez leShare on Facebook3Tweet about this on TwitterShare on Google+0Email this to someone

25 Commentaires

  1. Bonjour,
    Tout d’abord un grand merci pour ce travail d’explication que vous nous mettez à disposition. Ceci est une aide précise pour nous et nous rassure.
    Cependant, pourriez vous m’éclairer sur un point (et cela est à prendre dans son sens premier ), nous réalisons notre schéma électrique, notamment le circuit éclairage, pour lequel on peut mettre un disjoncteur différentiel de 10 A pour 8 points lumineux. Mais un point lumineux est il égal à un spot ou peut on parler en puissance (230V * 10A = 2300W et 2300W / 8= 288W).
    Dans notre situation, nous mettons dans le salon 8 spots à led (d’une puissance de 5 w chacun) doit il avoir son propre disjoncteur de 10A ou peut on associer le circuit éclairage salon avec un autre circuit ?

    Merci d’avance pour votre réponse

    • Bonjour,

      Pour vous éclairer (c’est mon métier 😉 ) 1 spot = 1 point lumineux
      Si vous avez 8 spots, ils seront sur le même circuit, protégés par un disjoncteur 10A ou 16A

      Merci pour votre commentaire.

      Guillaume

    • Bonjour,

      Ce sont les prises dédiées pour le four, lave vaisselle, lave linge….

      Chaque appareil est relié au tableau électrique par une alimentation électrique (3 fils de 2,5mm2) et protégé par un disjoncteur 20A, d’ou le nom « prise spécialisée 20A)

      Cordialement

      Guillaume

  2. Salut Guillaume.

    Pourriez vous me conseillé svp.
    Je dispose d’une maison sur 3 niveaux ( garage 120M², 1 etage cuisine salon salle a manger dressing et sdb ( dans le futur) et le 2eme étage, grenier que j’aménage de Aa Z).

    Donc en ce moment mes travaux sont dans le grenier.

    Le futur tableau électrique se trouvera juste au dessus ( mais à l’étage supérieur) du tableau du 1er étage.
    Je compte me servir du 1 tableau pour alimenter le futur tableau si je me trompe pas c’est du 10² qu’il faut.

    Ensuite je dois y installé 6 disjoncteurs de 10 A pour la lumière, 7 disjoncteurs de 20 A pour les prises et 6 disjoncteur de 32 A pour les radiateurs. ( les chiffre données tienne compte d’un disjoncteur supplémentaire au cas ou).
    Si je me trompe pas je dois prendre un tableau avec 3 rangées, au début de chaque rangé je dois y mettre un différenciel ( mais je ne sais pas lequel).

    Y a t’il besoin d’autre chose ?
    Puis je dédié chaque rangé en fonction de leur utilisation ? ( 1 rangé lumière 1 rangé prise 1 rangé radiateur ou dois je tout dispatché ?

    Je récapitule au cas ou ( même moi je me comprends pas desfois 😉 ).

    1 : Puis je relié le Futur tableau au tableau deja existant ( qui est relier directement au boitié EDF).
    2 : Est il vraiment utile de prévoir 1 disjoncteur de chaque en RAB.
    3 : Quel différentiel vais je avoir besoin ainsi que les normes des disjoncteur ( A, AC, A+AC)
    4 : La disposition des disjoncteur en fonction de leur utilisation.
    5 : Y a t’il quelque chose que j’ai oublié
    6 : Connaissez vous un endroit ou je peu me fournir ( le tableau du garage avec le cumulus et les horaires jour nuit et un hager).

    Et enfin merci d’avance pour votre aide.

    Meilleurs voeux pour 2016

    Amicalement

    Micka

    • Bonjour,

      Voici la réponse à vos questions

      1-Pour votre tableau secondaire, il me manque trop d’informations pour vous dire si la section du câble est suffisante
      2-Il ne s’agit pas de disjoncteur en RAB mais d’espace libre dans le tableau électrique (on parle de module libre)
      3-A+AC à déterminer selon les rangées de votre tableau électrique

      Très honnêtement, je vous suggère de continuer à vous informer sur les diverses normes avant de vous lancer, vos questions me paraissent un peu confuses. Je ne dis pas ça pour vous décourager ni vous rabaisser, mais pour bien vous faire comprendre les enjeux en face (sécurité et fonctionnement correct de votre installation)

      Je vous invite à faire l’acquisition d’un livre (comme par exemple celui ci) ou encore d’aller voir les guides que je propose (en suivant ce lien)

      Cordialement

      Guillaume

  3. Bonjour Guillaume,

    J ai 11 spots + un point lumineux normal (dcl 27 )+ une alimentation pour une bande led dans mon salon…je peut utiliser un disjoncteur 10A pour la totaliter?
    Sachant qu ils sont tous relier les uns aux autres, nous les separons seulement avec 3 interrupeur.
    Et c est la meme chose pour les pieces suivantes.
    – pour la cuisine ( 9 spots + 2 point lumineux normal ( dcl ) )
    – salle de bain 12 spots + 1 point lumineux normal+ alimentation pour bande led
    -une chambre avec 12 spots + 1 point lumineux + alimentation bande led.

    Merci de m eclaircir

    Cordialement

  4. bonjour,

    la norme parle de 8 points lumineux mais aussi et surtout ce qui est très intéressant par ces temps où la led est partout de dire qu’un point correspond à 300VA donc une led c’est environ 50 VA ( selon sa puissance mais je prends cet exemple) donc 6 spot, donc si vous ne mettez que de la led de 50VA cela fait 8 points 6 spots (de 50va) égal 48 spots par circuit.

    S=U.I u=12v multiplié par le courant que consomme votre led et vous aurez U (en volts)

    • Bonjour,

      Attention à ne pas surcharger les circuits quand même.

      Il faut penser au fait que les spots doivent se situer dans une même pièce et aussi à la continuité de fonctionnement. Si les LEDs autorisent de « charger » plus le circuit, il ne faut pas en abuser tout de même.

      Cordialement

      Guillaume

  5. Salut Guillaume.

    Pourriez vous me conseiller s.v.p.
    J’ai installé 4 Projecteurs à LED avec détecteur de mouvement – Conso 30 W – Rendu d’éclairage 300 W .
    Pouvez vous me dire quelle choix du disjoncteur : 10 ou 16 A ?
    Cordialement

  6. Bonjour.
    Je suis en train de renover une piece dans une maison acheté il y a peu au deuxieme etage. A la base je decait juste deplacer un interrupteur finalement j ai tout recablé car rien n allait (rallonge en fil souple dans les murs etc…) par contre j ai un soucis en faisant mes tests je me suis apperçu que sur un meme disjoncteur 10A j avais 3 luminaires et 4prises comment faire au mieux ? Sachant que retirer un ligne jusqu au 2eme c est tendu.

    • Bonjour,

      Si vous voulez être dans les normes, vous n’avez pas le choix: il faut tirer une nouvelle ligne pour vos prises électriques

      Cordialement

      Guillaume

  7. Sans parler de normes, si je ne depasse pas 500w sur la ligne cela ne doit pas poser de problemes ? Non pas que je ne veuille pas me mettre aux normes, mais je ne vois vraiment pas comment remmener une nouvelle ligne la haut sans tout casser…
    Cordialement
    Jeremy

  8. Bonjour,
    j’ai acheté un ancien magasin/habitation et je voudrai mettre des prises dans la salle (une seulement en ce moment)
    Après vérifications (montée-descente à chaque fusible retiré) dans les 2 étages au dessus, j’ai vu que sur un fusible de 10A, je retrouve ce que ce fusible alimente soit :
    lumière dans une chambre
    Lumières du RDC : salle (1), SDB (1) et cuisine(2)
    PC de la salle

    J’aimerai rajouter 2 ou 3 prises en série. Le disjoncteur se trouve à l’opposé dans la pièce et je ne vois pas comment faire sinon changer le fusible 10A en 16A (alimenté en 2.5 enfin j’espère !!)
    Ici que des surprises !! Pas toujours bonnes !

    Merci !!
    Bonne journée !

  9. Bonjour,

    J’ai visité attentivement plusieurs articles sur votre site. Je suis en pleine conception du réseau électrique pour une rénovation électrique.
    Ayant lu au préalable le grand livre de l’électricité, je me permets de vous signaler un petit souci sur le présent article. En effet, pour un circuit de prises de courant fort, il est obligatoire (selon la norme NF C15-100) de brancher sur un disjoncteur 20A si l’on raccorde plus de 5 prises (et jusqu’à 8 prises maximum).
    N’étant pas expert dans ce métier, je vous laisse me confirmer mon propos… 🙂
    Merci beaucoup et merci surtout pour votre site et votre partage !

    Thomas

    • Bonjour,

      Evolution récente de la norme.

      Pour les prises de courant fort spécialisée, 20A, il ne s’agit dans tous les cas que d’une seule prises (c’était le cas aussi avant)

      Pour les prises « classiques » voici comment cela se réparti avec la nouvelle version de la norme NF C 15-100:

      – jusqu’à 12 prises avec une section de fil de 2,5mm2, protégé par un disjoncteur 20A max
      – jusqu’à 8 prises avec une section de fil de 1,5mm2, protégé par un disjoncteur 16A max

      Cordialement

      Guillaume

  10. Bonjour mes Cher
    pour protéger 12 circuits de 10A chacun alimentant 8 lampe LED de 22w Chacun (22w x 8Led /circuit de 10A). a la tête de ces 12 circuits monophasé . je voudrais installer un disjoncteur tétrapolaire. Quelle est le calibre du disjoncteur différentiel ou de l’interrupteur différentiel a utiliser.
    Merci

  11. Bonjour,
    Dans le cadre d’une installation neuve, je compte installer sous un disjoncteur 10 A, quatre circuits d’éclairage répartis comme suit:
    – Salon: 6 spot led 7w (soit 42w = 1 point lumineux)
    – SAM 12 spots les 7w (soit 84w = 1 point lumineux)
    – Cuisine 8 spots les 7w (soit 56w = 1 point lumineux)
    – Éclairage extérieur 4 appliques 20w (soit 80w comptés comme 4 points lumineux)
    Au total je décompte sept points lumineux pour 262w.
    Merci de m’indiquer si cela vous semble correct et conforme à la norme.

Laissez un commentaire ici