En discutant avec un ami récemment sur les raisons de ma reconversion professionnelle, nous en sommes arrivés à parler de la monotonie dans un métier (c’est en partie ce qui m’a poussé à changer). Il m’a demandé si je ne risquais pas, en faisant le métier d’électricien, de tomber dans les mêmes travers au bout d’un certain temps.

Je lui ai répondu que je n’avais pas un seul domaine d’activité et que mes journées ne se limitait pas à tirer des fils électriques ou à faire le branchement d’interrupteurs.

Voici 8 activités différentes que je pratique régulièrement dans mon métier d’électricien:

Installation électrique neuve:

C’est une des premières activité évidente de l’électricien: la réalisation d’installation électrique neuve. Passage de gaines, installation de boites de dérivation et connexions des appareillages électriques dans des cloisons placo.

C’est une activité qui n’est pas inintéressante, mais assez rébarbative au fil du temps. Mais bien souvent, c’est la base du métier d’électricien.

Rénovation électrique:

Certains en font leur spécialité (c’est d’ailleurs mon cas), la rénovation des installations électriques. Elle demande un peu plus de travail qu’une installation neuve (c’est d’ailleurs ce qui justifie le cout supérieur d’une rénovation électrique).

Saignées pour des montages encastrés, installation de moulure pour de l’apparent, passage par les combles déjà isolés: La rénovation électrique demande un peu plus de maîtrise technique (et de main d’oeuvre), car il faut savoir s’adapter rapidement à la situation présente.

Le Dépannage:

C’est une des parties du métier qui reste la plus connue derrière les deux premières.

Le dépannage en électricité nécessite un volume d’affaire assez important pour en faire une activité unique. Il nécessite la rapidité dans l’intervention et d’avoir un stock de matériel toujours sur soi: télérupteur, contacteur jour nuit, interrupteur différentiel….

outillage depannage electricite
Le multimètre, un outil indispensable pour les électriciens en dépannage

Installation courant faible:

En électricité, il y a du courant fort et du courant faible. Le premier sert à transmettre la puissance, le second l’information de type données (vidéo, sonore…).

L’installation des appareils comme le visiophone, l’interphone, le réseau informatiques sont du ressort de l’électricien et sont souvent inclus dans l’installation électrique neuve ou la rénovation.

Automatisme et métier d’électricien:

C’est un domaine parfois réservé aux spécialistes mais la pose, la maintenance et la réparation d’automatismes est parfois le rôle de l’électricien: Portail coulissant ou battant, porte automatique, ascenseurs. Cette partie du métier demande une expertise un peu plus pointue et des formations régulières chez les différents fournisseurs de matériel électrique et d’automatisme.

automatisme metier electricien
La pose d’automatisme comme ce moteur de marque CAME est une des branches du métier d’électricien

Electricité industrielle:

C’est une partie très peu pratiquée chez les électriciens, mais c’est pourtant une des plus intéressante: l’électricité industrielle. Maintenance, dépannage ou encore installation neuve, l’électricité industrielle demande de fortes compétences techniques et des notions théoriques avancées. Je commence d’ailleurs à m’y intéresser de près, et je serai amené prochainement à vous faire découvrir ce domaine passionnant du métier d’électricien.

Maintenance électrique:

C’est probablement une des activités de l’électricien la moins connue de toute: la maintenance électrique: Elle représente pourtant une part de marché très importante pour les électriciens, avec pour cible les clients professionnels (C’est aussi un de mes domaines d’activité).

Sous cette dénomination se cachent deux activités: Le remplacement des lampes en magasins (“Relamping”) ou encore mise en conformité des installation électriques suite à des rapports de diagnostics électriques (obligatoires pour les professionnels).

Domotique:

Domoticien, une autre spécificité du métier d’électricien, dans lequel bon nombre souhaitent se spécialiser. Malheureusement, c’est un domaine qui n’est toujours pas très mature dans notre pays (à la différence de la Belgique par exemple, avec le fabricant Niko et sa solution Niko Home Control). Mais la bonne nouvelle, c’est que la domotique finira un jour ou l’autre par devenir un métier d’électricien à part entière, puisqu’en France, tout est encore à faire!

Niko home control domotique métier d'électricien
La domotique est une parie du métier d’électricien qui a de l’avenir

Conclusion: le métier d’électricien, c’est toujours la même chose?

Si vous vous lancez dans une carrière d’électricien, ou si vous souhaitez vous reconvertir, vous aurez surement compris que ce métier ne se limite pas à une seule activité mais à plusieurs qui permettent de diversifier la profession.

A vous de faire vos choix et de sélectionner les domaines de compétence du métier d’électricien qui vous intéresseront le plus! Je vous propose aussi mon aide à ce niveau si vous voulez vous lancer à votre compte: j’ai créer ici une formation complète qui permet de créer, démarrer et développer son activité d’électricien en évitant les pièges de débutant.

1 commentaire

  1. je suis electricien depuis que j’ai 14ans, j’ai commencer par un pré-apprentissage, puis apprentissage bep électrotechnique et perso, je m’ennui jamais chaque chantier une nouvelle découverte 🙂

    le truc le plus chiant bien rester à la norme qui change de temps à autre 🙂

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here