Dois-je installer une borne de recharge pour mon véhicule électrique ?

12
1049
borne recharge électrique maison

S’il est une question à laquelle vous devez impérativement répondre avant de vous acheter un véhicule électrique, c’est « comment vais-je recharger » ?

En effet, si un automobiliste lambda n’a d’autre choix que de se rendre à la pompe, les électromobilistes peuvent se recharger à domicile, sur leur lieu de travail, ou sur la voie publique (dans la rue, sur des parkings, les aires d’autoroute etc.).

Mais encore faut-il disposer d’un point de charge pour ne pas transformer votre expérience en parcours du combattant.

 

Où recharger ma voiture électrique ?

En France environ 55% des ménages habitent en maison individuelle (1) et d’après une enquête Enedis de 2020 sur 809 possesseurs de véhicules électriques ou hybrides rechargeables, 88 % habitent en maison individuelle et 12 % en immeuble (2)

Nous allons donc évacuer la question de la recharge en copropriété et celle de la recharge chez l’employeur qui pourront faire l’objet d’articles distincts.

D’ailleurs, toujours d’après cette étude Enedis, concernant les propriétaires en maison individuelle « la recharge principale s’effectue très majoritairement à domicile (89 % des sondés), seuls 5 % effectuent leur recharge principale sur leur lieu de travail et 5 % sur des bornes publiques. »

Peut-on alors se recharger sur une simple prise ? Combien cela prendra-t-il pour recharger entièrement ? Est-on obligé d’installer une borne spécifique ?

 

Comprendre les puissances et les temps de charge

Si l’automobiliste lambda connaît approximativement la capacité en litres de son réservoir, et n’a aucune idée du débit d’une pompe à essence, il est impératif de comprendre les notions de puissance et de quantité, de kW et de kWh, pour cerner la question de la recharge.

  • La puissance, exprimée en watts ou kilowatts, c’est le produit de la tension en volts (V) par l’intensité en ampères (A).

Ainsi, une prise domestique délivrant 230V par une intensité de 10A, nous délivre une puissance de 230×10 soit 2 300W ou 2.3kW

  • Les capacités de batterie ou quantités, s’expriment en kilowattheures, kWh.

Pour schématiser, si vous chargez de 0 à 100% sur une prise d’une puissance de 2.3kW, il vous faudra donc 10 heures pour faire le plein de votre batterie de 23kWh.

Sur une borne qui délivre 11kW, en deux heures vous aurez déjà injecté 22kWh (11kW x 2h) dans votre batterie qui sera presque pleine.

Sachant que les véhicules actuels possèdent des batteries de 40, 50, 60, 80 jusqu’à 100kWh pour les plus grosses.

 

Les types de borne de recharge

La plupart des consommateurs le savent aujourd’hui, un véhicule électrique peut se recharger sur une simple prise domestique.

Mais encore faut-il que le concessionnaire vous ait fourni le CRO (câble de recharge occasionnelle) avec la voiture. Certains le facturent à part, plusieurs centaines d’euros.

Votre borne peut donc être une simple prise domestique 230V de 10A, une prise renforcée de type « green up » (une marque de Legrand) ou une borne murale dite « Wallbox »

La Prise 230V

Les + de la prise 230V :

  • Pas besoin de modifier son installation, c’est du plug & charge

Les – de la prise 230V :

  • Pas de protection spécifique (disjoncteur différentiel, câbles de 2.5mm² minimum.)
  • Risque de surchauffe voire d’incendie
  • Si votre prise de terre est mauvaise, votre chargeur, qui teste la terre au démarrage, ne voudra pas démarrer. La recharge sera impossible.

Mon conseil : éviter les rallonges, elles ne possèdent pas les sécurités intégrées au CRO et le constructeur se dégagera de toute responsabilité en cas de problème. De même pour les enrouleurs qui, enroulés, vont chauffer davantage (effet Joule). Par ailleurs plus le câble est long plus les pertes sont importantes.

 

La Prise Renforcée

Si plus de la moitié des utilisateurs ont commencé sur une prise classique, la plupart aujourd’hui optent pour une prise renforcée.

Les + de la prise renforcée :

  • La prise renforcée accepte jusqu’à 16A, si votre CRO n’est pas bridé à 8A (ou 10A) par précaution par le constructeur.

Ainsi les CRO fournis par Renault détectent une prise renforcée et passent à 16A.

  • Elle est étanche (IP66) et protégée par un capot.

Mon conseil : assurez-vous que le boîtier est bien monté de sorte que le câble d’alimentation arrive par-dessous pour une meilleure étanchéité.

 

La Wallbox

Et si vous possédez deux véhicules ou roulez beaucoup, une Wallbox vous apportera un confort appréciable.

Les + de la Wallbox

  • Plus de puissance (7 à 22kW) donc une recharge plus rapide
  • Moins de pertes à la recharge
  • La pilotabilité : certaines Wallbox peuvent aller de la programmation jusqu’à la recharge par surplus solaire ou encore le V2H (vehicle to home) qui permet à la voiture d’alimenter la maison
  • Le C.I.T.E. crédit d’impôt transition énergétique pouvant aller jusqu’à 300€ par installation faite par un professionnel (3)
  • Certaines possèdent leur câble attaché, ne nécessitant pas de sortir le vôtre du véhicule

Les – de la Wallbox

  • Le coût : compter 500€ à 1500€ hors pose
  • Le câble de recharge de type 2 qui s’y rattache
  • La puissance de votre abonnement peut ne pas suffire

Mes conseils :

  • Poser une Wallbox avec câble attaché pour vous éviter de sortir votre câble du coffre. Vérifier la puissance de votre abonnement, 6 voire 9kVA peuvent s’avérer trop justes. La voiture en charge à 7kW et le lave-vaisselle qui tourne en même temps et vous dépasserez rapidement votre puissance souscrite au risque de coupure nocturne…
  • Dimensionner votre matériel : selon la norme NF C 15-100 la section des câbles doit être de 10mm² minimum pour faire passer 40A. Plus la Wallbox est près de votre tableau, mieux ce sera (les pertes augmentent avec la longueur du câble).
  • N’installez pas une borne triphasée si le chargeur interne de votre véhicule ne prend que du monophasé et encore moins si votre habitation n’en est pas équipée.

 

Combien de temps va prendre ma recharge ?

Comme pour un téléphone portable, ça dépendra du niveau de batterie de départ. Plus il est bas, plus cela prendra de temps. Si vous n’êtes pas à la veille d’un grand trajet, il est conseillé de rester entre 20% et 80% de batterie.

Bon à savoir, les derniers pourcents de batterie mettent beaucoup plus longtemps à charger car votre BMS (batterie management system) réduit l’intensité pour équilibrer les cellules.

Mon conseil : n’attendez pas d’être à un niveau de batterie faible, et ne faites pas systématiquement le plein mais une ou deux recharges à 100% chaque mois pour l’équilibrage.

Type de borne et autonomie récupérée en 1h 8h
Prise domestique 2,3 kW 15 km 120 km
Prise Green’Up 3,7 kW 25 km 200 km
Borne 7,4 kW 50 km 400 km
Borne 11 kW 75 km 600 km
Borne 22 kW 150 km 1200 km

 

En conclusion

Si vous roulez peu (moins de 50km par jour) et que votre installation électrique est récente, une simple prise pourra faire l’affaire. À condition que votre terre soit bonne.

Si vous n’êtes pas sûr de votre installation, ou si votre câble de recharge excède les 10A, préférez une prise de type renforcée.

Si vous roulez beaucoup (plus de 100km par jour) ou si vous possédez deux véhicules électriques, mieux vaut investir dans une Wallbox. Si votre véhicule ne prend que 7,4kW (chargeur monophasé), inutile d’installer une Wallbox 11 ou 22kW qui ne sera intéressante que si, à la fois votre installation et votre chargeur embarqué sont en triphasé et que vous ne disposez pas de toute la nuit pour recharger.

Sources :

  1. https://www.insee.fr/fr/statistiques/5761272
  2. https://www.enedis.fr/sites/default/files/documents/pdf/enquete-comportementale-possesseurs-de-vehicules-electriques.pdf
  3. Je viens d’acquérir une borne de recharge pour ma voiture électrique, puis-je bénéficier d’un crédit d’impôt ? | impots.gouv.fr
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci de vous être inscrit, vous allez bientôt recevoir votre premier mail. Guillaume

Vous avez aimé cet article ?

Je peux vous donner encore plus d'astuces et de conseils pour réussir vos travaux électriques.

Recevoir 30 astuces d'électricien gratuites

Expert et formateur en électromobilité - président e-France Café (association de passionnés de véhicules électriques)

12 Commentaires

  1. Salut Seb, sympa ton article !!!
    Est ce que tu pense qu’il serait judicieux de rajouter dans ton article section la Wallbox le coût des différents disjoncteurs comme différentiel 40a, disjoncteur 40a delesteur éventuel pour ceux qui veulent pas que leur installation disjoncte etc…

    • Bonjour,
      Un disjoncteur différentiel 40A type Asi (de préférence) avec le déclencheur à minimum de courant, coûte dans les 150€.
      Plus besoin de délesteur, les nouvelles bornes se connectent à la TIC du Linky pour ajuster leur puissance de charge en fonction de la puissance disponible. C’est nettement plus simple.

  2. Très bonne explication des différentes possibilités de recharge à domicile. Concernant les wallbox, il est intéressant d’en prendre une qui va réguler sa puissance en fonction de la puissance disponible restante, cela évite les disjonctions et aussi permet de ne pas avoir à augmenter l’abonnement électrique de la maison.

  3. Bonjour,
    Je suis installateur EMobilité HAGER. Pour une borne 7,4 KW (soyons précis) il faut une section de 6mm2 pour faire passer les 32A, en théorie c’est vrai, mais la réglementation impose une protection 40A avec du 10mm2 minimum !
    Les bornes WITTY que je pose possèdent ce qu’on appelle « la gestion dynamique de la charge », c’est à dire que, raccordées au linky via la TIC (en filaire ou en radio) elles adaptent la puissance de la charge à la consommation de la maison, sans descendre en dessous des 7A pour rester dans les normes du label ZEREADY, pour éviter les coupures.
    Tu aurais pu préciser aussi qu’on ne parle pas de prise mais de modes de charge (mode 1, mode 2, mode 2+, mode 3)

  4. Bonjour

    Merci pour cet article

    Quelques réflexions :

    Les bornes type Wallbox tirent beaucoup et nécessitent donc un abonnement important et même en étant au max possible, il faudra parfois jongler l’hiver entre les différentes usages, en particulier si chauffage électrique. Eventuellement prévoir un délesteur.

    Il faut bien réfléchir à son besoin en terme de rapidité de recharge. On peut se contenter charger la nuit sur une prise renforcée, cela conviendra à la plupart des usages, mais pas forcément pour des professions nomades, par exemple une infirmière à domicile qui rentre chez elle le midi et voudra recharger pendant l’heure du repas.

    Il est pertinent d’avoir un abonnement avec des réductions tarifaires horaires (type tarif Heures Creuses) et de recharger de préférence lorsque le prix du kWh est le moins élevé.

    Il y a un sujet que je ne maitrise pas, c’est le rendement de ces différentes solutions. J’ai cru comprendre qu’il n’était pas bon avec les prises renforcées, mais pas certain.

    Enfin je terminerai en disant que les bornes d’une puissance supérieure à 3700W doivent obligatoirement être installées par un professionnel muni d’une qualification IRVE (article 22 du Décret n° 2017-26 du 12 janvier 2017 relatif aux infrastructures de recharge pour véhicules électriques).

  5. Bonjour, article très interessant et d’actualité!

    Concernant le chargement par prise 230V, si on installe un circuit dédié au chargement du véhicule en utilisant un disjoncteur 32A installé en aval d’un interrupteur différentiel de type A, on évite les risques de surchauffe et on augmente la vitesse de chargement (7 kW) , non?? Est ce autorisé par la loi et protégé par les assurances?

  6. Bon article, clairement expliqué pour le rendre compréhensible.
    Attention neanmoins a certains points normalisés et spécifiques aux chargeurs et a la NFC 15-100, comme la section d alimentation d un chargeur 7,4Kw qui doit être au mini 10mm2. Tout est calibré a 40A et non a 32A tout pile.
    Les chargeurs avec cordon attachés ne sont pas admis par la norme s ils n ont pas les eclipses de sécurité. Demandez aux poseurs agréés Tesla et aTesla lui même… Veritas est passé par là.
    Tous les installateurs fermés IRVE niveau 1 déjà sont sensibles a ses details.
    Bonne suite.

  7. Bonjour,
    Vous parlez des bornes câble attaché comme étant pratiques.
    Sauf erreur de ma part, les bornes câble attaché, parce qu’elles ne répondent pas au système d’obturation, ne répondent pas à la norme NFC 15-100.
    Certain pallient à ce problème en posant une prise P17 intermédiaire mais cette prise n’est pas autorisée en usage domestique par la NFC 15-100.
    Cela implique qu’en cas de sinistre véhicule et/ou maison, la prise en charge de votre assurance est plus qu’incertaine.
    En tant qu’installateur, c’est un problème que je rencontre assez souvent car les borne câble attaché sont souvent peu chères et les utilisateurs les préfèrent à des bornes NF mais parfois au double du prix. Le problème est que je ne peux pas les installer car je suis lié à l’application de la NFC 15-100 + la Qualification IRVE.
    Avez-vous des informations quant à une éventuelle évolution de la législation à ce sujet car nous sommes les seuls en Europe à avoir cette spécificité?
    Merci d’avance
    Cordialement

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici