Le tableau  de répartition électrique divisionnaire, définition:

Le tableau électrique divisionnaire est un tableau annexe de l‘installation électrique: C’est ce tableau qui est posé lors de la réalisation d’une extension de maison par exemple: généralement, le tableau électrique divisionnaire contient une rangée:

installation tableau électrique divisionnaire

Les règles à respecter pour le tableau électrique divisionnaire:

Voici tout d’abord un schéma pour illustrer les propos qui sont tenus par la suite:

Schéma de liaison du tableau électrique divisionnaire:

le tableau électrique divisionnaire dans l'installation électrique

Le tableau électrique divisionnaire est protégé en amont, par un disjoncteur divisionnaire qui est situé sur le tableau de répartition principal. (disjoncteur de protection entouré en pointillé sur le schéma)

La liaison entre le tableau principal et le tableau électrique divisionnaire doit être réalisée avec des conducteurs électriques dont la section et la longueur dépendent de la protection choisie en amont. (câbles entourés en pointillé sur le schéma)

Je vous donne dans la liste suivante, en fonction de la protection du tableau électrique principal choisie, la section et la longueur maximale des câbles de liaison entre les deux tableaux:

Section de la liaison entre tableau principal et tableau électrique divisionnaire en fonction la protection électrique du tableau principal:

Ces valeurs sont calculées pour une chute de tension de 1% sur la longueurs du cable:

Disjoncteur 16A

  • Section de la liaison 1,5mm², longueur maximale de la liaison 4m.
  • Section de la liaison 2,5mm², longueur maximale de la liaison 8m.
  • Section de la liaison 6mm², longueur maximale de la liaison 18m.
  • Section de la liaison 10mm², longueur maximale de la liaison 31m.

Disjoncteur 20A

  • Section de la liaison 1,5mm², , interdit.
  • Section de la liaison 2,5mm², longueur maximale de la liaison 6m.
  • Section de la liaison 6mm², longueur maximale de la liaison 15m.
  • Section de la liaison 10mm², longueur maximale de la liaison 25m.

 Disjoncteur 32A

  • Section de la liaison 1,5mm², interdit.
  • Section de la liaison 2,5mm², interdit.
  • Section de la liaison 6mm², longueur maximale de la liaison 9m.
  • Section de la liaison 10mm², longueur maximale de la liaison 15m.

Quels sont les risques si je me trompe dans les différents calculs pour mon tableau électrique divisionnaire?

La conception d’un tableau divisionnaire ne doit pas se prendre à la légère: les risques d’une mauvaise conception, d’un mauvais calcul de section d’alimentation générale, d’un mauvais choix de départ au niveau du tableau électrique général peuvent entraîner différents problèmes:

  • Disjonctions intempestives
  • Mauvaises protections des personnes dans l’habitation (protection différentielle)
  • Incendies

Les travaux électriques ne doivent pas être pris à la légère! C’est pour cela que j’ai rédigé un guide spécial dédié au tableau divisionnaire que vous pouvez retrouver ici.

Exemple 1: extension de l’installation électrique pour un bureau

Je prends ici comme exemple, la cas d’un particulier qui souhaite réaliser une extension à sa maison. La pièce réalisée est un bureau.

Le propriétaire prévoit d’installer 2 points lumineux et 5 prises. Le bureau est à une distance de 15m du tableau électrique. Les appareils utilisés dans la pièce ne consomment pas beaucoup de puissance.

Je choisis donc d’utiliser un disjoncteur en amont (sur le tableau électrique principal) d’une valeur de 16A.

La section du câble peut être en 6mm² si je me reporte aux données du paragraphe précédent. Si la longueur entre les tableaux électriques avait été supérieure à 18m, je devais utiliser du câble en 10mm², toujours par rapport aux données ci dessus.

Exemple 2: extension de l’installation électrique pour une cuisine d’été

Dans cet exemple, le même propriétaire choisit de réaliser une cuisine d’été. Il prévoit d’y installer une plancha électrique et d’autre appareils consommateurs d’électricité. La distance entre le tableau de répartition principal et le futur tableau divisionnaire sera de 14m. La puissance demandée par les appareils de la nouvelle extension est plus importante. Je choisis un disjoncteur de 32A.

La distance étant de 14m, je dois utiliser impérativement une section de câble de 10mm² pour la liaison entre les deux tableaux électriques (en se référant toujours aux données du paragraphe précédent).

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

250 Commentaires

  1. Bonjour,

    Sur votre schéma, le disjoncteur de protection est connecté à un différentiel du tableau principal. Est-ce indispensable ? Ne peut-on pas juste le connecter aux borniers ?
    Merci de votre réponse.

    • Bonjour,

      Le disjoncteur de protection est indispensable dans le tableau de répartition, afin de pouvoir contrôler le tableau supplémentaire depuis le tableau principal.

      • Bonjour, pour en revenir à la question posée par Mars, je ne pense pas qu’il mettait en doute la nécessité du disjoncteur de protection mais je pense que sa question portait plus sur :

        le disjoncteur de protection doit-il etre raccordé à 1 differentiel du tableau principal? ou ne peut on pas partir directement du bornier principal pour se brancher sur le disjoncteur de protection et ensuite alimenter le divisionnaire? (sans se connecter par un differentiel du tableau principal).

        en espérant avoir était clair..
        d’avance merci de votre retour.
        Cordialement

        • Bonjour,

          La réponse que vous apportez est claire: connexion du disjoncteur de protection du tableau divisionnaire directement depuis le bornier de connexion du tableau de répartition principal, sans passer par un interrupteur différentiel au niveau du tableau principal.

          Cordialement

          Guillaume

          • Bonjour,

            Donc si j’ai bien compris par rapport à votre dernière réponse, la protection différenciel se situe sur le tableau divisionnaire. C’est pour cela que l’on ne passe pas par un interrupteur différenciel sur le tableau principale, sinon il y aurait une sorte de redondance, ai je bien compris?

            Cordialement

            Laurent

    • Bjr
      Non il est branché en direct et non pas sous le dif sur le schéma

      par contre je ne comprends pas si sur le tableau principal on met un disjoncteur de 16 A quel va être le disjoncteur différentiel sur le tableau secondaire ?? forcement en dessous ?

      pour ma part je voudrais installer un tableau secondaire à 12 mètres du tableau principal pour une extension avec Volet roulant /(4prises plexo extérieur / 4 prises intérieur / une prise pour poêle à pellet / 10 points lumineux / et éventuellement plus tard un portier video 10A ??

      je pensais poser un disjoncteur diff 30 ma en aval de 25 A mais pas facile à trouver ??? et avec un cable de 6mm²

      donc j’imagine que je vais devoir tirer un cable de 3 fois 10 mm² et poser un disjoncteur diff en aval de 32 A et en amont un disjoncteur thermique de ???? 32 A OU 25 A ???

      bien cordialement

  2. Bonjour,
    Pour alimenté mon tableau divisionnaire j’ai installé environ 10 m de 16² (alimentation LV SL congèle frigo d’appoint domino de cuisson chambre garage sdb) qu’elle protection faut il mettre en place pour protéger ma ligne on ma conseillé un 63a ayant fait de l’électricité industriel cela me parai une aberration.
    Merci par avance.

    • Bonjour,

      Dans votre cas, un 40A me paraît en effet léger. Vous avez 3 appareils gros consommateurs d’énergie (a voir plus en détail pour la plaque de cuisson) ainsi que plusieurs pièce à alimenter. Je partirai dans sur une protection en 63A.

      • J’ai un peu du mal à comprendre s’il s’agit d’une protection par Interrupteur Différentiel de 63A sur le tableau divisionnaire c’est très bien, un de 40A me paraît un peu juste aussi mais on peut également faire une répartion des circuits et prises spécialisés avec deux ID de 40 l’un 40A type A et l’autre 40A type AC. Avec une section de 10mm2 partant du tableau principale directement des borniers phase, neutre, terre.Maintenant si vous parlez de partir du tableau principale par une protection disjoncteur divisionnaire alors là 63A je ne sais pas si c’est le bon moyen sachant qu’un DD de 63A c’est quand même pas donné! Quel serait d’après vous la meilleur solution, sachant également que le disjoncteur de branchement type s de 500mA est là également pour faire son travail.

        • Bonjour,

          Le calibre des interrupteurs différentiels est calculé en fonction des besoins en amont mais aussi de la capacité en aval.
          Pour la protection au niveau du tableau électrique principale, l’ajout d’un disjoncteur pour la ligne du tableau divisionnaire a plusieurs avantages:

          – Une protection supplémentaire
          – Une possibilité de coupure depuis l’intérieur du logement sans avoir à couper l’intégralité de l’installation électrique pour travailler au niveau du divisionnaire

          Cordialement

          Guillaume

  3. Bonjour,

    Est il possible de mettre un tableau divisionnaire en exterieur abrité (25m² de toiture). Le but est de n’avoir qu’une traversée des paroies de ma maison passive pour la totalité des équipement éxterieurs (BSO, luminaires…). Le but est de diminuer les déperditions énergétiques.

    Cordialement

    • Bonjour,

      Vous pouvez effectivement installer votre tableau divisionnaire en extérieur (dans votre configuration sous toiture), en prenant soin d’utiliser un coffret IP65 et de réaliser l’insertion des câbles électriques dans ce coffret en gardant l’étanchéïté – avec un système de presse-étoupe par exemple.

      Merci et @bientôt sur le blog

      Guillaume

  4. Bonjour, et merci pour toutes ces informations claires.
    J’ai tout de même une question.
    J’aimerai placer chez moi un troisième coffret dans le grenier que je
    vais amenager en 2 chambres (un circuit +/-8prises , 3 point lumineux, et 2 ou 3 radiateur electrique).
    Pour ce faire puis-je partir du coffret divisionnaire déjà existant ou suis-je obligé de partir du coffret principal. Par facilité, j’aimerai pouvoir faire mon extension grenier à partir du coffret secondaire mais je sais pas si c’est autorisé.

      • Bonjour,

        Vous voulez dire qu’il est interdit de partir d’un tableau divisionnaire vers un autre petit tableau, même si la ligne est bien dimensionné ?
        Prinicpal -> secondaire -> tertiaire

        Cordialement

        • Bonsoir

          Non, même si ce n’est pas le plus fréquent, on peut alimenter un 3ème tableau à partir du 2ème.
          Il faut néanmoins s’assurer que le câble entre les 2 premiers est suffisamment dimensionné et bien entendu mettre les protections nécessaires au départ du câble d’alimentation vers le 3ème.

  5. Bonsoir,

    Je souhaite poser un boîtier divisionnaire dans mes combles. Est-ce-que je peux mettre celui-ci sous un Velux ? Pas de problème de GTL (si elle s’applique aux boîtiers divisionnaires) qui n’irait pas du sol au plafond à cause du VELUX ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Bonjour,

      C’est difficile a dire sans photo ou plan en appui. Le risque du Velux, c’est de rester ouvert et d’avoir l’eau qui tombe sur votre coffret. Je vous invite à le décaler par rapport à votre velux.

      Cordialement

      Guillaume

  6. Bonjour,

    Je veux transformer mon garage qui actuellement est alimenté par:

    Tableau de distribution à l’ancienne avec des fusibles.

    le fusible du branchement garage est de 20A,le cable jusqu’aux interrupteurs est de 4mm2

    pour une longueur de +de 10m et moins de 15m.

    Je voudrais mettre dans le garage un tableau divisionnaire pour supporter:

    3 luminaires

    4 ou 5 prises pour ordi,tres gros traceur

    2 chauffages éléctriques de 1500w chacun.

    Qu’en pensez vous?

    Je ne suis pas éléctricien.

    Merci

    • Bonjour,

      Il vous faut créé un départ protégé avec un disjoncteur 2Poles depuis votre tableau général. D’après vos données, ce disjoncteur devra être de 32A, et la cable reliant les deux tableaux de section 10mm². Attention, ces données ne sont qu’informatives, je ne peux vous les certifier, car je ne suis pas devant votre installation. Je vous conseille, si vous avez des doutes, de bien vous renseigner avant d’effectuer les premières démarches. Et n’oubliez pas, le courant peut être très dangereux.

      • Bonjour,

        Merci pour vos lumières,cela m’emmene à poser une autre question qui est celle ci:

        Fau-t-il que le cable qui va au tableau principal soit lui aussi de 10mm2,vu qu’il est à 10 m du compteur EDF?

        Si mon fusible sur cette ligne est de 20A comment faire pour le mettre a 32A

        Merci

  7. Bonjour, étant sur le point d’installer une baignoire balnéo je me pose quelques questions pour son branchement. Ayant un tableau divisionnaire à l’étage et pas très loin de la salle de bain avec un différentiel 40A et 30mA en tête où il me reste une place, puis-je y mettre un disjoncteur 16A dédié à la baignoire ou dois-je reprendre un circuit de mon tableau principal et créer un second tableau divisionnaire pour la baignoire avec différentiel 30mA voir 10mA en tête ( sachant que les recommandations constructeur sont 30mA MAX) et disjoncteur 16A ? J’espère avoir été clair dans mes explications, merci d’avance de votre réponse.

    • Bonjour,

      Si il vous reste une place sur votre tableau divisionnaire et que ce dernier possède un interrupteur différentiel 30mA en tête de ligne, vous pouvez à priori brancher votre baignoire sur ce dernier sous un disjoncteur 16A.

      Cordialement

      Guillaume

  8. Bonjour,

    Pourquoi sommes-nous limités par la longueur de câble concernant le câble de liaison ?

    Est-ce pour l’échauffement (??) ou pour les chutes de tension (??) ou autre ?

    exemple : avec un calibre de 20A ne peut-on pas mettre plus de 6m de câble 2.5² ?

    Merci de votre réponse.

    • Bonjour,

      Votre question est pertinente, au même titre que vos réponses:

      Les limites de distances imposées par la norme NF C 15-100 visent en effet à solutionner les problèmes d’échauffement et de chute de tension.

      A bientôt!

  9. Bonjour

    je souhaite installer un tableau supplémentaire juste à côté du principal. Ce tableau aura pour but d’alimenter mes équipements extérieurs (Motorisation portail, cabanon de jardin équipé d’une prise et d’un éclairage, éclairage terrasse et prise pour alimenter plancha sur terrasse). Le disjoncteur est-il nécessaire dans le tableau principal?? et quel interrupteur différenciel dois-je prendre.?
    Merci

    • Bonjour,

      Dans votre cas, le disjoncteur n’est pas nécessaire dans le tableau général, un simple repiquage suffira. Pour l’interrupteur différentiel, un 3àmA 40A type AC fera l’affaire

      Cordialement

      Guillaume

      • Merci

        Pour ma culture personnelle……et pour savoir si j’ai bien compris le schema…. Si j’avais installé le tableau divisionnaire dans le cabanon de jardin à plusieurs mètres du tableau principal, il aurait fallu un disjoncteur 32A dans le tableau principal???

        Ce disjoncteur dans le tableau principal ne sert juste qu’à intervenir sur le divisionnaire en cas de problème, c’est ça???? Ou a t’il une fonction de sécurité??

        Est-ce mieux que j’en mette un ou puis-je me repiquer directement?

        merci

  10. bonjour
    je voudrais mettre un tableau divisionnaire pour alimentation d un garage surface 78 m2
    avec atelier , portes de garage electrique distance entre les 2 tableaux 25m
    quelle section de cable dois je utiliser ??
    merci

    • Bonjour,

      La seule donnée de surface n’est pas suffisante pour dimensionner le câble de liaison entre le tableau électrique divisionnaire et le tableau électrique principal. IL faut prendre en compte d’autres données, comme les besoins en électricité, la longueur séparant les deux tableaux, et bien d’autres paramètres encore!

      Vous trouverez toutes les réponses à votre demande dans le guide sur le tableau divisionnaire

      Cordialement

      Guillaume

  11. Bonjour,

    J’ai réalisé une extension attenante à la maison. Deux pièces de 10 m² (1 chambre + 1 bureau). Il y a deux pièces coté maison principale (1 chambre avec 4 prises, 2 éclairages, 1 chauffage 1000w et une SDB 1 prise, 1 éclairage, 1 chauffage 1000w).

    Les deux nouvelles pièces seront chacune équipées de 5 prises, 1 éclairage, 1 chauffage 1000w.

    Mes questions:
    Puis je me repiquer sur la pieuvre qui alimente actuellement la chambre et la SDB coté maison principale (très accessible en plus)? Sachant que les deux radiateurs existant (1000+1000 soit 2000 watt)sont sur le même disjoncteur (un C10). Quelle puissance maximale peut on mettre ?

    Ou dois-je tirer un 6mm² (19m) depuis le tableau principale pour alimenter les prises et le chauffage via un tableau divisionnaire, (l’éclairage pouvant je pense être repiqué)?

    Ou ai je le droit de tirer deux câbles rigides (3×2,5), un pour les prises et un pour les deux chauffages depuis le tableau principale avec disjoncteurs associés me passant ainsi d’un tableau divisionnaire (longueur environ 19 m depuis le tableau principal).

    Dernière question la gestion chauffage est en 2 zones via fil pilote. Dois je retirer un fil pilote depuis le principale ou puis je me repiquer sur celui de la chambre existante?

    Merci pour votre aide, beaucoup de questions mais je souhaite éviter les “boulettes”.

    Bien cordialement et bonnes fêtes de fin d’année

    Laurent.P

  12. Bonjour,

    Explications limpides, merci beaucoup ! Que se passe-t-il quand on veut connecter un tableau divisionnaire à un disjoncteur 32A mais qu’il est situé à plus de 15m du tableau principal ? J’imagine que l’on ne peut pas avoir par exemple un disjoncteur de 20A sur un tableau divisionnaire lorsque celui ci est branché au tableau principal via un disjoncteur 16A ?

    Vous dites que le tableau divisionnaire ne contient qu’une seule rangée, est ce interdit d’en avoir un avec deux rangées? Exemple: si le lave-linge est situé dans une extension de la maison, je dois utiliser sur mon tableau divisionnaire un interrupteur différentiel de type A, mais alors est ce que je ne dois pas avoir une seconde ligne avec un interrupteur différentiel de type AC pour les points lumineux et les socles de l’extension?

    • Bonjour,

      Il faut en effet calculer plusieurs données:

      Le calibre du disjoncteur de protection au niveau du tableau principal
      La section du câble en prenant en compte le phénomène de chute de tension
      Les éléments du tableau divisionnaire

      Concernant le tableau divisionnaire, il peut contenir deux rangées ou plus, mais plus rarement. Pour l’interrupteur différentiel de type A, il englobe les fonctionnalités du différentiel de type AC, vous pouvez donc en reprenant votre exemple protéger le circuit électrique du lave linge ainsi que les points lumineux.

      Cordialement

      Guillaume

  13. Bonjour,
    je souhaite faire un bureau et une salle de jeu où se situe un ancien atelier, le tableau principale est à l’étage. Puis-je mettre uniquement un disjoncteur différentiel ou dois-je mettre un tableau divisionnaire?. Enfin là ou je veux l’installer se trouve le WC, est-ce possible ?
    merci pour la réponse.
    Cordialement.
    Cyril.

    • Bonjour,

      Votre salle de jeu et votre bureau contiennent des circuits différents (éclairage, prise de courant) qui nécessitent des protections séparées. Il vous faut donc, à priori, un tableau secondaire.
      L’installation électrique dans les WC est tolérée (mais déconseillée). Pour des question d’assurance, je vous invite à éviter cette pièce (vous pouvez par contra faire passer une goulotte dans le WC et mettre le tableau dans une pièce qui touche le WC)

      Guillaume

      • Bonjour,
        Merci pour votre réponse.
        J’avais choisi les wc car derrière le mur se situe le garage ou passe le tableau électrique qui remonte à l’étage. On m’avait dis de mettre un tableau dans le garage et d’installer un disjoncteur différentiel dans les wc (en haut de celui-ci un placard). En lisant l’article sur le tableau divisionnaire, j’ai eu un doute…
        Il faut dire que j’avais choisi cette solution car elle me paressais plus simple.
        Quand pensez-vous? après avoir fait l’une ou l’autre solution dois-je contacter le consuel, pour avoir effectué les modifications?.
        Cordialement.
        Cyril.

        • J’aurai éviter l’installation dans les WC pour ma part.
          Concernant le consuel, si vous êtes dans une installation existante et déjà raccordée, vous pouvez faire les modifications que vous voulez en respectant la norme NF C 15-100 sans avoir de demande à faire auprès du Consuel

          Cordialement

          Guillaume

  14. Bonjour Guillaume

    Merci pour ses explications ainsi que le schéma clair.
    Voici la situation actuelle:
    – Une grange avec le compteur et le disjoncteur de branchement dans une moitié de rez de jardin le garage/Atelier, un tableau dans l’autre moitié du rez de jardin un salon.
    – Une maison avec un tableau.
    Les 2 tableaux sont reliés directement au disjonteur de branchement par des câbles de 6mm2: donc 2 fois 2 câbles.
    Et voici mon projet:
    – garage: installation d’un tableau pour pouvoir bricoler
    – 1er étage de la grange: prévoir l’installation d’un tableau pour un éventuel appartement
    – 2ème étage: installation d’un tableau pour un salon hifi (en cours de travaux).

    Questions:
    1. est ce que le branchement actuel: 2 câbles en sortie du disjoncteur de branchement, est correcte ?
    2. Que faut il faire pour brancher mes 5 tableaux ?
    Si je comprends bien, il faut que j’installe un petit tableau de répartition après mon disjoncteur de branchement. J’utilise 5 disjoncteurs de protection (sans différentiel) à partir desquels je pars vers mes 5 tableaux. Est-ce correcte ?

    D’avance merci pour votre aide.
    Salutations
    Patrice

    • Bonjour,

      Question n°1: Il n’est pas autorisé d’avoir deux raccordements en dessous du disjoncteur de branchement.
      Question n°2: Pour brancher vos tableaux, il faut un raccordement depuis le disjoncteur de branchement vers un tableau principal: depuis ce tableau principal, vous réalisez des départs (de préférences avec sectionnement de type interrupteur sectionneur modulaire)

      Cordialement

      Guillaume

  15. Bonjour,
    1) dans la maison principale, vaut-il mieux faire des raccordements pour tirer des lignes depuis le tableau principal vers l’étage supérieur ou peut-on (plus cher évidemment)faire un tableau divisionnaire dédié à l’étage (éclairage, PC, chauffage) ?
    2) pour un second batiment éloigné de 30-40 m du premier pour faire une habitation habitation complète (2 pièces, cuisine,WC, sdb…) vaut-il mieux créer un tableau divisionnaire (déjà 9 kw sur l’habitation principale) ou installer un deuxième compteur EDF (bord de route à 40m et traversée d’une grange ou pourrait être installé le nouveau compteur et de toute façon un divisionnaire dans le deuxième bâtiment) ?
    merci

    • Bonjour,

      1) dans la plupart des cas, il faut partir depuis le tableau principal
      2) Tout dépend de l’usage que vous comptez en faire (location gîte?), mais il vaut mieux installer un deuxième compteur

      Cordialement

  16. Bonjour. Tout d’abord bravo pour ce site qui est tout bonnement EXCELLENT.
    Voilà la raison de ma venue: je souhaite installer un disjoncteur divisionnaire afin de déplacer des appareils électriques et d’en rajouter d’autres.
    Le tableau se trouverai à moins de 15 mètres du principal et je souhaiterai y brancher:
    Le chauffe eau, le sèche linge, le lave linge, un velux, une clim, et 2 voire 3 prises de courant pour y brancher des appareils peu consommateurs ( lampe sur pied, le sèche cheveux de madame à l’occasion)
    Voili, voilà. Pourriez vous m’indiquer la marche à suive pour installer un tel divisionnaire ( disjoncteurs diff et autres, section de cables…)
    Un grand merci par avance et encore félicitations pour ce site
    Vincent

    • Bonjour et merci pour votre commentaire,

      Il vous faut procéder en plusieurs étapes, qui demandent des calculs:

      1- Calcul des besoins en intensité avec vos appareils électriques et dimensionnement du tableau électrique divisionnaire
      2- Dimensionnement de la section du câble d’alimentation
      3- Dimensionnement de la protection en amont au niveau du tableau général

      J’ai écris plusieurs articles qui expliquent l’installation d’un tableau divisionnaire, je vous invite à lire celui la qui peut vous aider dans votre démarche:
      https://www.installation-renovation-electrique.com/le-branchement-du-tableau-electrique-divisionnaire/

      Cordialement

      Guillaume

      • Merci pour cette réponse d’une rapidité foudroyante. Je vais consulter le lien que vous m’avez envoyé et je me permettez de revenir vers vous si des interrogations persistent ( et je pense qu’il y en aura )
        A bientôt
        Encore merci

  17. Me revoilà dejà. J’ai pris soin de consulter les pages que vous me proposiez.
    Donc, j’utiliserai un disjoncteur de 32A pour réaliser la jonction entre le principal et le divisionnaire ( la section de Cable reste à définir 6 ou 10 mm , en effet je mesurerai précisément la longueur qui les séparent ).
    Concernât les disjoncteur assignés à chaque appareils électriques c’est ok j’ai bien compris
    Par contre, j’ai une interrogation sur les différentiels
    Étant donné que je dois brancher un chauffe eau et lave linge seche linge, j’ai cru comprendre que ce n’était pas les memes différentiels qu’il fallait utiliser (type A et AC)
    J’ai compris la différence entre chacun d’eux mais je ne visualise pas mon futur branchement.
    Faut il que je dédie un diff AC pour le chauffe eau et un type A pour le reste? Sachant que j’ai dejà un type AC sur mon principal.
    Si c’est le cas comment se réalise l’alimentation de chacun des diff? Peut on les ponter ? Doit on mettre deux rangées? Faut il tirer deux cables d’alimentation pour chacun?
    Désole pour ma “mitraille” de questions, mais en tant que professionnel de santé vous comprendrez que je sois novice dans le milieu ( mais bourré de bonne intentions en terme d’apprentissage )

    • Un seul interrupteur différentiel de type A qui couvrira toute la rangée de votre tableau différentiel et les différents appareils (qui seront eux protégés individuellement par des disjoncteurs divisionnaires)

      Cordialement

      Guillaume

  18. Un très grand merci Guillaume. Je compte débuter les travaux d’ici un mois et ne manquerai pas de poster le travail effectué sur le site ,pouvant permettre d’orienter quelques internautes.
    Étant donné que je n’ai plus de question car tout est clair pour moi à présent , je renouvelle mes remerciements, et heureusement qu’il existe des personnes comme vous pour aider des “bricoleurs du dimanche” comme moi.
    Bonne continuation dans la tenue de ce site
    A bientôt
    Vincent. T

  19. bonjour,
    je souhaiterai installer un deuxieme coffret dans ma futur buanderie qui aura comme appareil ll,sl,congelateur et des prises electriques.
    quel dijoncteur dois je installer?
    pour le cablage on m’a dis que je devais partir directement du differentiel du premier tableau par le dessus pour arriver au meme endroit sur le deuxieme tableau.
    merci

    • Bonjour,

      Il faut savoir de quel “disjoncteur” il s’agit:

      Est ce la protection en amont du tableau électrique général?
      Est ce le calibre de l’interrupteur différentiel?

      Pour la connexion au niveau du départ du tableau général, il y a plusieurs solutions: je privilégie pour ma part un sectionneur dans ce tableau (ou disjoncteur bipolaire) afin de pouvoir isoler le tableau divisionnaire

      Cordialement

      Guillaume

  20. Bonjour,
    J’ai 30m entre le tableau principal et le divisionnaire, quelle section de cable
    dois-je utiliser avec quelle protection sur le tableau principal, sachant que le divisionnaire supportera toutes les lignes normales d’une habitation ?
    merci
    T.Christophe

  21. bonjour,
    ma question porte sur la liaison entre le disjoncteur de branchement et le coffret de répartition: comment déterminer la section du câble de liaison en fonction de la distance séparant le disjoncteur de branchement et le coffret?
    merci

    • Bonjour,

      Tout dépend la distance. En règle générale, la distance restant très courte (quelques mètre au plus), la chute de tension est négligée.
      Il faut ensuite utiliser le calibre du disjoncteur de branchement pour dimensionner la section du câble)

      Cordialement

  22. Bonjour je voudrai mettre un tableau pour alimenté les appareil de cuisine et un pour les chambres (5 prises 1 radiateur et 1 ou 2 lumière tous sa dans chaque chambre )dans la cuisine (frigo four,micro onde, prise lumière tous se qu on trouve dans une cuisine) quel câble dois tirer entre le tableau principale et celui de la cuisine et celui de la chambre en tout 2. Câble et branche sur du 32A?merci bcp

    • Bonjour,

      Pour répondre à votre question, il faut prendre en compte d’autres paramètres: longueur du câble de liaison entre le TGBT et le tableau divisionnaire, besoins précis et chiffrés….

      Vous trouverez en détail toutes ces réponses dans le guide sur le tableau divisionnaire, accessible ici

      Cordialement

      Guillaume

  23. Bonjour, je suis en train de faire construire et j’ai plusieurs questions :
    – mon compteur et mon disjoncteur de branchement sont installés en limite de propriété, que dois je mettre dans la maison pour couper toute mon installation de l’intérieur,
    – je dois installer un tableau divisionnaire dans un bâtiment distant de 60m de la maison pour alimenter une dizaine de neons, une pompe, une clôture électrique et quelques prises de courant en 20 A pour un atelier. Je penses mettre un câble en 2 x 16 mm²et un inter diff 40A 30mA. Que dois je mettre en disjoncteur coté maison ?

    Merci
    Gilles

    • Bonjour,

      Pour la première question, vous êtes dans le cas d’un branchement de type 2 (voir ici) Il faut donc installer un disjoncteur de branchement 500mA à l’intérieur du logement (non sélectif)
      Concernant votre tableau divisionnaire, côté maison, un interrupteur sectionneur 40A ou un disjoncteur bipolaire 40A (je précise que je n’ai pas vérifié si votre calcul de section de câble était correcte)

      Cordialement

      Guillaume

  24. Bonjour, en pleine rénovation d’un hangar situé à 60 mètres de ma maison, je suis en train d’installer un tableau secondaire, j’ai fait passé sous terre il y a un moment déjà un câble 3G16 reliant ma maison au hangar.
    Ce hangar recevra 2 radiateurs, une dizaine de PC pour des ordinateurs, un petit ballon d’eau chaude, et des lumières.
    à la lecture de votre article, j’ai bien compris, que ma section de câble initialement choisie n’était pas très adaptée, il aurait fallu plutôt du 3G25 je pense.
    Ceci étant je ne peux plus faire autrement que de faire avec maintenant.
    Ma question, mon DB est à 50 cm de mon tableau principal donc pas de perte, il délivre du 45A, étant donné que j’ai du 16mm2 est ce que je doit connecter mon tableau divisionnaire avec un disjoncteur de 32A pour compenser la perte de la section ? ou suis-je contraint de mettre un 63A au vu de la section ?
    Y a t-il un risque avec ce câble ?
    Merci par avance de votre réponse
    Sylvain

    • Bonjour,

      Le risque, c’est que vous ne vous retrouviez pas avec la bonne tension en bout de câble (à cause de la chute de tension)

      La valeur du disjoncteur en amont ne changera rien. Votre DB amont étant de 45A, il ne sert à rien de mettre un disjoncteur 63A pour votre tableau divisionnaire (un 40A suffira)

      Cordialement

      • Merci pour votre réponse. Il faudrait peut être que je prévois un stabilisateur de tension pour mon matériel informatique alors ?
        Pour le disjoncteur 40A situé en amont du tableau divisionnaire, quel doit être son pouvoir de coupure ? J’ai vu 4,5, 6 et 10 kA … en courbe C je suppose que cela suffit !
        Ensuite je compte faire 2 rails DIN, un dédié pour le chauffage et divers appareils non prioritaires, et un second dédié à l’appareillage informatique, lumière etc…
        Pour cela j’ai prévu un interrupteur sectionneur de 40A, un ID 40A/30mA type AC (pour ligne chauffage) et un ID 40A/30mA type HPI.
        Est ce que cela vous semble cohérent ?
        Merci encore pour votre aide
        Cordialement
        Sylvain

        • Pour répondre à vos questions:

          Il faut effectivement prévoir des onduleurs (à prévoir dans tous les cas si vous travaillez en informatique)
          Pouvoir de coupure de 4500 utilisé dans le domestique (courbe C)
          Concernant vos interrupteurs différentiels, cela me semble bon

          Cordialement

  25. Bonjour, explication très bonne, moi j’ai juste deux petites questions, est il possible d’utiliser un porte fusible à place d’un disjoncteur ? pour mon tableau divisionnaire au lieu de repartir avec ma terre du batiment principal, puis je repiquer un piquet de terre directement au niveau du tableau, ce tableau divisionnaire sera utilisé pour brancher une porte de garage sectionnelle, et 1 point luminaitre et 4 prises au niveau de mon garage qui est à côté de la maison.
    merci d’avance cordialement

  26. Bonjour à tous.
    Mon compteur principal étant à 40m du tableau divisionnaire que je veux installer pour alimenter cuisine plus buanderie ( avec four, lave-linge, lave-vaisselle, sèche-linge, chaudière, four, circuit prise et circuit luminaire ), un électricien m’a donné comme diamètre de cable du 3G10, mais sur le tableau de l’article la distance max avec un DD de 16A est de 31m. Quel diamètre serait adapté selon vous ?
    Cordialement.

  27. Bonsoir

    Je rejoins Guillaume dans son analyse.
    Je ne comprend pas pourquoi vous parlez d’un DD de 16A
    En tablant sur une hypothèse de chute de tension maxi de 2%, qu’il d’usage de prendre en pareil cas, le calcul donne pour 40m :
    – du 3G10² protégé par un dijoncteur 25A maxi pour 5,5kW maxi
    – du 3G16² protégé par un dijoncteur 40A maxi pour 9kW maxi
    – du 3G25² protégé par un dijoncteur 63A maxi pour 14kW maxi
    Tout dépend donc de la puissance maxi dont vous voulez disposer, mais compte tenu des équipements que vous envisagez, il me semble préférable de partir au moins sur du 3G16².
    Par ailleurs vous ne citez pas la plaque de cuisson. Je vous rappelle qu’un circuit 6² 32A est obligatoire dans un logement (même si la plaque est au gaz).

    Si vous montez au delà de 25A avec votre 10², cela augmentera d’autant la chute de tension. Par exemple 3,2% maxi pour 40A.

    • Merci GDenis et Carminas pour votre réponse.
      Carminas : pour le DD de 16A je reprenais juste le tableau avec la correspondance distance-diamètre, le 16A permettant de se rapprocher de la distance de 40m dont j’ai besoin. Malgré cela, je n’ai pas saisi dans les commentaires que j’ai lus si je pouvais utiliser ce cable de 10 ( ou de 16 😉 ) en partant d’un bornier de mon tableau principal ou si je devais partir après un disjoncteur.
      Concernant la plaque j’ai omis de la citer mais j’ai construit mon tableau divisionnaire avec la NFC15-100 sous les yeux en prenant bien en compte ma plaque au gaz, protégée par un 32A.
      Pour finir merci pour le calcul de chute de tension, je suis en 9kW, je pense donc m’orienter vers du 16^2.
      Merci pour vos réponses.

      • Pour le DD16, le tableau en tête de ce post a été fait avec une hypothèse de chute de tension maxi de 1%
        A titre personnel, je la trouve un peu restrictive, car dans les faits, on ne tire jamais sur tout à fond simultanément.
        C’est pourquoi les exemples que je vous ai donnés ci-dessus sont basés sur 2% maxi qui me semble acceptable en pareil cas.

        L’alimentation d’un tableau divisionnaire est un circuit comme un autre.
        Il faut obligatoirement un disjoncteur au départ du câble de liaison (cf. les 3 exemples que je vous ai donnés)
        Donc vous raccordez vos 2 borniers phase/neutre aux bornes du haut du disjoncteur et votre câble de liaison aux bornes du bas du disjoncteur (et au bornier de terre).

        • Bonsoir, et encore merci pour les réponses. Mais le doute m’habite toujours. Je cite Guillaume :
          “Bonjour,
          La réponse que vous apportez est claire: connexion du disjoncteur de protection du tableau divisionnaire directement depuis le bornier de connexion du tableau de répartition principal, sans passer par un interrupteur différentiel au niveau du tableau principal.
          Cordialement
          Guillaume
          GUILLAUME D”.
          Je comprends qu’on raccorde un tableau divisionnaire directement sur le bornier du tableau principal, sans passer par un DD, mais qu’on protege ensuite le tableau secondaire par un différentiel, avant de tirer les lignes. Mais ça va à l’encontre de ce que vous écrivez…

          • Bonsoir

            Le cheminement doit être le suivant le suivant :
            – borniers du tableau principal
            – disjoncteur de calibre adapté à la section et la longueur du câble, placé dans le tableau principal (on ne passe pas par un interrupteur différentiel 30mA). C’est ce qu’il a appelé le disjoncteur de protection du tableau divisionnaire
            – câble de liaison
            – interrupteur différentiel 30mA dans le tableau divisionnaire (ou interrupteur sectionneur (s’il y a plus interrupteurs différentiels).
            Et pour moi c’est bien ce qui est expliqué dans la phrase de Guillaume.

  28. Bonjour,
    Je souhaite relier mon tableau electrique principal à un divisionnaire pour une petite extension(20m de cable, une cilmatisation + prises et eclairage normal). J ai acheté du cable 10mm2 de section en rigide mais je me rends compte que ce cable ne comprends que la phase et le neutre, il manque la terre…
    Sur votre schéma je ne vois pas non plus la terre entre le principal et le divisionnaire. Est ce normal et comment dois je faire?

  29. Bonjour

    Attention si vous créez une nouvelle terre il faudra :
    – en faire la mesure pour s’assurer qu’elle soit inférieure à 100 ohms,
    – que les équipements électriques de l’habitation ne soient pas à proximité immédiate de ceux de l’extension (on ne doit pas pouvoir toucher les deux simultanément).

  30. Bonjour, déjà bravo pour toutes vos explications qui en on dépanné plus d’un….
    Pour ma part, je voudrai déplacer mon tableau principal pour une rénovation à quarantes mètres du différentiel edf 500ma, quelle section de câble me faut t il?
    Car actuellement il y a un tableau principal juste à côté du différentiel edf mais qui est obsolète et situe dans un garage à l’autre bout de la maison donc l’idée serai de repartir sur une base saine avec un nouveau compteur situé dans l’habitation principale…
    Merci d’avance de pour vos conseil

    • Bonjour,

      Comme vous avez peut être pu le lire dans cet article, ce n’est pas qu’une question de distance, mais aussi de puissance demandée de votre côté.

      Cordialement

  31. Bonjour,
    Sur notre résidence avec deux entrées,nous avons deux abonnement EDF,un part entrée.
    nous avons décider de supprimer un abonnement edf et de relier l’installation d’une entrée sur l’autre. il n’y a que de l’éclairage 7 ampoules au totale et une prise par entrée.
    la distance entre les deux entrée est de 25 m.
    peut on mettre un cable de 6MM² protéger par un 32A ou un cable 10mm² protéger par 32A
    ou un cable de 6mm² proteger par un 20A?
    Merci beaucoup pour votre aide
    daniel

  32. Bonsoir,
    J’ai comme projet de faire une extension pour y mettre ma cuisine. Je vais installer un coffret secondaire situé à 6 m. maxi du principal. En amont j’ai un disjoncteur de branchement à 60A et 12 kVA maxi. Il y aura sur ce compteur divisionnaire 1 plaque induction, 1 four, 1 micro-onde, 1 lave-vaisselle, 1 point lumineux, 1 hotte et 4 prises supplémentaires. Quel section de câble devrais-je utiliser entre les deux coffrets et quels disjoncteurs mettre aux coffrets.
    Cordialement.

    Jérôme

  33. bonjour, je souhaite alimenter une extension qui se situe a 19 mètres donc tableau divisionnaire, dans ce tableau divisionnaire je vais installer 6 lignes de prises et 2 lignes de lumière. quel serait ma protection au tableau principal et la section du cable pour alimenter le principal au secondaire. comment ce fait le calcul ?
    cordialement

  34. Bonjour j’amènage un chalet existant mais qui n’étais pas raccordé il se trouve à 20 m de la maison je fais 2 piece et 1sdb équipe de 3 radiateurs 1000w plus spots et prises je met evidement un tableau divisionnaire mais qu’elle est ma section de câble pour la liaison et avec quelle protection sur le.principale et doije faire passé le.consuel? Pas utile de refaire une terre?

    • Bonjour,

      Une telle installation doit être étudiée bien plus en détail et je ne peux malheureusement pas vous donner toutes les informations dans un seul commentaire. (il vous faut déterminer les besoins exacts pour déterminer le dimensionnement de votre cable d’alimentation et du tableau divisionnaire)
      Vous trouverez des informations sur cette page

      Cordialement

      Guillaume

  35. Bonjour,

    Je dois installer un tableau divisionnaire pour alimenter une chambre et une cuisine toute équipée, or vous préconisez un disjoncteur de protection entre le principal et le divisionnaire de 32A (c’est le maximum sur le marché), or rien que la plaque à induction doit être protégée par un 32 A, par conséquent ce disjoncteur ne suffira pas d’autant qu’il faut rajouter a minima les consommations d’un four, un lave-vaisselle et 2 radiateurs de 1500 W, quelle solution préconisez-vous? Ne faudrait-il pas installer un disjoncteur différentiel de 40 A ou 63 A, à la place de ce disjoncteur basique de 32 A, on aurait également la protection des personnes, et mettre un interrupteur non différentiel en général sur le tableau ?merci

    • Bonjour,

      Le dimensionnement de votre disjoncteur amont est en effet à calculer selon la puissance demander au niveau du tableau divisionnaire.

      Concernant les protections, par souci d’économie, on choisi le plus souvent un disjoncteur en tête de ligne avec un interrupteur différentiel au niveau du tableau divisionnaire

      Cordialement

      Guillaume

  36. Bonjour,
    Tout d’abord je vous souhaite une belle et heureuse année 2016, que tous vos vœux soient réalisés…

    Je suis dans un appartement dont le disjoncteur de branchement est dans le couloir.
    Je souhaite en installer un dans l’appartement.
    Du coup mon “circuit” ressemblerait a ca:

    ———Disjoncteur de branchement 30/45/60A Instantané
    ————————————–
    **1ére ligne du tableau :
    ——– Interrupteur différentiel 30ma – 40A Type A
    _ Disj 20A (Prise Four)
    _ Disj 20A (prise machine a laver +prise lave vaisselle)
    _ Disj 16A (5 prises non specifiques)
    _ Disj 16A (5 prises non specifiques)
    **2éme ligne du tableau :
    ——– Interrupteur différentiel 30ma – 40A Type A
    _ Disj 20A (Cumulus)
    _ Disj 16A (5 prises non spécifiques)
    _ Disj 16A (1 circuit lumière / 5 points lumineux)
    _ Disj 16A (1 circuit lumière / 5 points lumineux)
    Je suis débutante pouvez vous me donner votre avis
    Merci d’avance

    • Bonjour,

      Je vous adresse à mon tour mes meilleurs voeux pour cette année 2016.

      Concernant votre demande, pour l’intensité nominale des interrupteurs différentiels, il faudrait connaitre le réglage du disjoncteur de branchement (30 45 ou 60)

      Si il est réglé à 30, des interrupteurs différentiels 40A suffiront, sinon (45 ou 60) il faudra passer sur des interrupteur différentiels 63A (C’est la nouvelle méthode la plus simple pour le calcul)

      Pour la deuxième rangée, un interrupteur différentiel type AC sera suffisant

      Cordialement

      Guillaume

  37. Bonjour Guillaume,

    Tous mes vœux pour cette nouvelle année !

    Je suis également en pleine réflexion pour l’ajout d’un tableau divisionnaire pour ma cuisine que je suis entrain de refaire complètement.
    Je suis parti sur un tableau 1 rangée avec un interrupteur différentiel 63A Type A puis les disjoncteurs divisionnaire suivant :
    32A = Plaque cuisson
    20A = Lave vaisselle
    20A = Four
    20A = Circuit prises 1 (Prises plan de travail + entrée cuisine + petite table d’appoint)
    20A = Circuit prises 2 (Réfrigérateur / Hotte / Micro-ondes)
    10A = Eclairage

    Au passage l’idée de 2 circuits de prises m’a été donnée par un vendeur d’une grande enseigne de bricolage notamment pour pouvoir brancher le frigo sur l’un ou l’autre des circuits si problème..

    Mon tableau divisionnaire sera juste en dessous du principal, et je me demande si je dois partir des borniers du tableau principal ou bien d’un disjoncteur du tableau principal ?
    S’il s’agit de la seconde solution, de quelle puissance doit-être ce disjoncteur par rapport à la puissance demandée par mon tableau divisionnaire ?

    Merci à vous,

    Maxime.

    • Bonjour,

      Votre répartition me semble homogène.

      Si le tableau divisionnaire est directement en dessous du principal, vous n’avez pas besoin de protection au niveau du principal: il suffit de se connecter sur la barrette de répartition du tableau électrique principal.

      Cordialement

      Guillaume

  38. Bonjour et merci pour ces explications.
    Je souhaite créer un tableau divisionnaire dans une extension distante de 18m du tableau principal.
    La puissance totale des appareils dans l’extension n’excède pas 5kW (3 radiateurs, un chauffe-eau et quelques prises confort et points lumineux).
    Je pensais utiliser un disjoncteur de 32A sur le tableau principal avec des conducteurs de 10mm². Est-ce juste ?
    Le disjoncteur de 32A sera placé en aval d’un DD qui fait déjà 40A et qui alimente déjà d’autres disjoncteurs, dois-je le remplacer pour un 63A ?
    Est-il possible de se repiquer sur le contacteur jour/nuit du tableau principal pour le chauffe-eau de l’extension ? Si oui, quelle section utiliser ?
    Cordialement

    • Bonjour,

      La section que vous privilégié devrait être bonne (à vérifier néanmoins grâce au calcul de la chute de tension – voir l’article ici.

      En ce qui concerne le repiquage au niveau du tableau, la connexion amont du disjoncteur doit se faire directement à la barrette de raccordement du tableau électrique.

      Pour le cumulus, je vous suggère de le piloter indépendamment grâce à une horloge modulaire

      Cordialement

  39. Bonjour
    J’ai emménagé depuis 3 mois dans une nouvelle maison de 210m2 (date de construction 2002) et bien que le diagnostic électrique soit OK, je me pose quelques questions.

    Le disjoncteur de branchement, réglé sur 45A, se trouve juste à côté du tableau électrique principal. Les câbles de liaison entre ces 2 éléments me semble être du 10mm2.
    Est-ce suffisant ?

    Dans le tableau (4 rangées), ces câbles de liaison sont branchés directement sur 2 différentiels sans passer par les barrettes de raccordement.
    Ces différentiels protègent les disjoncteurs divisionnaires suivants:
    – différentiel 63A type AC : 1x32A, 16x16A, 3x10A (prises maison + garage + volets roulants + VMC) et 2x20A, 2x16A (extérieur + cabanon + piscine)
    – différentiel 40A type AC : 11x10A (éclairage).
    De temps en temps (déjà 5 fois) et de façon aléatoire, le différentiel 63A disjoncte.

    Je pense modifier le tableau en délestant le 63A type AC existant par ajout d’un différentiel 63A type A (1x32A, 7x16A, 3x10A) et par ajout d’un différentiel 40A type AC (2x20A, 2x16A (extérieur + cabanon + piscine))
    Ce qui ferait 4 différentiels au total (1x63A type AC, 1x63A type A, 2x40A type AC).
    Qu’en pensez vous ?

    Merci d’avance de votre réponse.
    Cordialement

    • Bonjour,

      Pour répondre à vos questions:

      La section de 10mm2 est suffisante dans votre cas.

      Concernant votre problème de différentiel, si c’est ce dernier qui déclenche, c’est qu’il y a un problème sur un des circuits en aval de ce différentiel.

      Le fait de dédoublé les différentiels vous donnera un meilleur confort à l’utilisation.

      Le cablage existant est assez étrange, surtout sur la deuxième rangée avec les 11 disjoncteurs d’éclairage (cela ne se fait pas, on fait toujours un mélange prise/éclairage)

      Cordialement

      Guillaume

  40. Bonjour , je souhaite ajouter un disjoncteur 32A( pour ma future plaque à induction) sur mon tableau qui est déjà équipé d’un 32 A en fusible ( déjà utilisé pour le four ) .
    merci
    Cordialement

    • Bonjour,

      En temps normal, le disjoncteur 32A n’est pas utilisé pour le four, mais plutôt pour la plaque (comme vous le suggérez).

      Il serait intéressant de vérifier si votre four a été installé sur le circuit initialement prévu pour une plaque de cuisson (les fils sous le disjoncteur 32A déjà installé doivent être de section 6mm2)

      Dans votre cas, je vous suggère: d’utiliser le circuit 32A déjà existant si possible
      De retirer une ligne pour votre four

      OU

      De changer le disjoncteur du four par un 20A (en gardant les fils existants)
      D’ajouter un nouveau circuit pour votre plaque de cuisson (avec du fil 6mm2)

      Cordialement

      Guillaume

  41. Bonjour,
    Dans une installation électrique constituée d’un tableau général et d’un tableau en aval de ce dernier.
    Ai-je le droit, dans mon tableau amont, de mettre un interrupteur différentiel en guise de départ pour le tableau aval (et non un disjoncteur)?

    • Bonjour,

      Le premier problème si vous décidez de faire cela, c’est que si un défaut apparaît, il est possible que le différentiel du tableau général déclenche avant celui du divisionnaire
      Le second, c’est que votre ligne n’est pas protégée par un disjoncteur magnéto thermique entre le général et le divisionnaire

      Cordialement

      Guillaume

  42. Bonjour,
    sauf erreur de ma part, si les longueurs max en fonction des sections que vous donnez en début de blog correspondent bien à une liaison entre un tableau principal et un tableau divisionnaire protégé en amont par un disjoncteur, il me semble que ces valeurs sont erronées ; les exemples (bureau et cuisine d’été) le sont donc aussi.
    En effet, la formule simplifiée pour calculer la chute de tension pour une installation monophasée, 230V avec conducteur en âme de cuivre est Delta = 0.046*(L/S)*I où Delta est la chute de tension en Volts, L est la longueur en m, S la section du câble en mm2 et I le courant maximal d’utilisation en Ampère. La tolérance en % est donc (Delta / 230)*100
    La norme NFC-15 100 tolère une chute de tension de 3% (en éclairage) et 5% en autre usage.
    Donc, si l’on prend un de vos chiffres dans le tableau :
    Disjoncteur 32A (I) et Section 6mm2 (S), vous annoncez une distance max de 9m.
    Or, en utilisant la formule simplifiée, on a Delta = 0.046*(9/6)*32, soit 2.21V, ce qui représente une chute de tension en % 2.21/230=0.96%, ce qui est bien en deçà de la tolérance imposée par la norme !
    En fait pour ces mêmes valeurs d’intensité et de section, la longueur max est de…28m pour 3% de tolérance. En prenant une tolérance de 2%, la longueur max est tout de même de 19m. Loin des 9m annoncé.
    Il me semble que vous avez calculé vos distances en maximisant par rapport à la chute de tension en valeur brute…

    Merci de confirmer (ou pas) ce que j’explique ici, pour éviter de faire acheter du câble 10mm2 alors que du 6mm2 suffit amplement !

    Cordialement,
    Manu

    • Bonjour,

      Vos calculs sont tout à fait corrects: Il manque une précision sur mon article avec une chute de tension indicative de 1%.

      Si vous savez que votre chute de tension initiale est faible, vous pouvez bien entendu augmenter ces valeurs.

      Cordialement

      Guillaume

  43. Bonjour,

    J’allais faire la même remarque que manu car je dois câbler un tableau divisionnaire et je m’interrogeais sur la section des câbles. Il ne faut pas oublier la chute de tension potentielle entre le DB et le tableau principal si le DB est en limite de propriété. On réserve 2% dans ce cas ce qui nous laisse bien 1% pour les circuits en aval.
    SI le DB est collé au tableau principal on peut donc partir sur une tolérance à 3% c’est bien cela?

  44. Bonjour Guillaume
    Tout d’abord je trouve ce blog vraiment génial et très complet (très pro aussi 😉).
    Bref je suis en train de reprendre à 0 toute l’électricité de chez mes beaux parents (installation des années 70, étonnant que rien n’ait brûle depuis…)
    En complément de la maison, j’ai déjà refait l’électricité du garage qui comporte : lave-linge, sèche-linge, congélateur bahut, chauffe-eau 200L, 1 néon et des prises électriques, destinées à alimenter les appareils de jardin.
    Ce tableau divisionnaire est actuellement alimenté en direct depuis le disjoncteur principal situé dans la maison.
    Je viens de voir qu’il faut un disjoncteur de protection sur le tableau principal.
    Après un calcul rapide je tombe sur une puissance de 51A et des brouettes.
    Faut-il mettre un disjoncteur de 63A, considérant que le disjoncteur abonné est de 60A ?
    Sachant que tout ne fonctionne pas en même temps, est-ce qu’un 40A suffira ??
    A vous lire,
    Cordialement
    Pierrick

      • Bonjour Guillaume,
        Merci.
        Mais le fait de mettre un différentiel de 63A n’est-il pas en contradiction avec le disjoncteur abonné à 60A ?
        Logiquement en cas de problème ce devrait être ce dernier qui disjoncte en premier, et non le divisionnaire, non ?

        • Bonjour,

          Il s’agit de permettre au courant nominal de passer: si votre besoin aval est de plus de 40A en pointe parfois, il vous faut donc un calibre supérieur.

          Cordialement

          Guillaume

  45. bonjour
    merci de toute vos conseils
    une question
    pour le moment je suis en tri
    j ai une phase qui est tres peu prise
    je voudrait alimenter un tableau divisionnaire pour un bureau pas d e chauffage
    peut on partir de cette phase libre en mettant un disjoncteur 32a

    mer ci d avance de votre reponse

    roland

    • Bonjour,

      Vous avez la possibilité de partir en triphasé vers le divisionnaire ou en prenant une seule phase: dans le deuxième cas, il faut bien veiller à ne pas déséquilibrer le tableau principal.

      Cordialement

      Guillaume

  46. Bonjour Guillaume, et tout d’abord merci pour votre partage et votre ebook sur le tableau divisionnaire (excellent) !
    Je suis en train d’installer un tableau divisionnaire en RDC afin d’alimenter par le dessous un ilot central de cuisine situé au R+1 (donc traversée de plancher, etc).
    Le dimensionnement du tableau m’a donné du 3G16 , que j’ai pris en RNF pour des questions de facilité d’accès au tableau principal.
    Une partie du trajet se fait sous goulotte (dans le garage), est-il concevable d’enlever la gaine du RNF sur quelques centimètres au jokari afin de faciliter les prises d’angle à 90° pour réduire le rayon de courbure du câble ?
    Merci pour votre réponse

    Cordialement,
    Philippe

    • Bonjour,

      Dans la mesure du possible, il faut éviter, mais si vous devez procéder à ce type de pratique, il faut bien s’assurer qu’à cet endroit, la protection mécanique du cable soit complète.

      Cordialement

      Guillaume

  47. Bonjour,

    Je souhaite réaliser un tableau divisionnaire situé à 5 mètres de mon tableau principal.

    Mon tableau divisionnaire alimentera :
    – un lave linge
    – 4 prises pour le garage sur le même bloc
    – 4 prises extérieures
    – 4 prises dans une pièce adjacente

    Si j’ai bien compris il me suffit de repiquer du tableau principal avec un disjoncteur 20A, tirer un câble de 2,5mm2 , metrre un disjoncteur différentiel 40A type A, puis un disjoncteur 20A pour le lave linge, un 20A pour chacun de mes trois circuits électriques pour les prises ?
    Ou alors suis-je obligé de mettre un différentiel type A pour le lave linge et un type AC pour les prises ?

  48. Bonjour,

    Je souhaite raccorder mon extension de garage en électricité.
    Pour ce faire, je veux installer un tableau secondaire qui se trouvera à 15 m environ du tableau principal.
    Je pensais mettre une liaison de section 10mm2 avec un disjoncteur de 20a sur le tableau principal.
    Le tableau secondaire sera composé de:
    – 1 20A pour congélateur en 2,5mm2
    – 1 20A pour chauffage d appoint en 2,5mm2
    – 1 20A pour 5 prises en 2,5mm2
    – 1 16A pour l éclairage en 1,5mm2
    – 1 16A pour un 2nd éclairage en 1,5mm2
    Pouvez vous me donner votre avis ? Le disjoncteur de 20A sur le tableau principal et la liaison en 10mm2 sont ils suffisants ?

    Merci pour votre aide !

    Alex

  49. Bonjour,

    Merci pour ce blog intéressant.
    Je suis en fait perdu car j’entends tous et rien pour le dimensionnement et la mise en place d’un tableau secondaire.
    Mon projet:

    Tableau secondaire à l’étage (plus de confort d’utilisation et sécurité) 2 rangées 13 modules
    – étage composé de 2 chambres + plus tard deux petites SB + un toilette + une petite pièces TV
    – alimentation de 7 points lumineux + 2 rads 1500 w + plus tard 3 rads (500w salle tv + 2 x 300 watt petite salle de bains) + 16 socles de prises aux totales (bien entendu répartis sur le tableau)
    – si je ne me trompes pas mon DD EDF est de type 30/45/60 aujourd’hui réglé à 45 A donc 9 KVA
    – j’ai mesuré une longueur d’environ 12 mètres pour aller du tableau principal jusqu’au secondaire

    mes questions:
    1) Pour la section du cable entre les 2 tableaux, vous parlez de longueur et de dimensionnement du disjoncteur de tête dans le tableau principal quand d’autres sont plus direct en indiquant que c’est 10² si DB 15/30/45 et 16² si 30/45/60 sans préciser autre chose. D’ailleurs vous ne parlez pas de 16 ²
    A l’origine j’étais partie sur du 6 ² avec en départ du principale un disjoncteur 32 A. Et là je ne sais plus ?
    Qu’elle est la bonne section et le bon calibre du disjoncteur de départ?

    2) Ce disjoncteur si je ne m’abuses n’a pas besoins d’être différentiel, et il peut être de type unipolaire + neutre donc les mêmes que pour les autres circuits du tableau?

    3) j’ai vue que comme j’aurais plusieurs ID dans mon tableau secondaire il me faudrait un interrupteur sectionneur en tête de type 40 a bipolaire pour pouvoir plus facilement couper le tout

    Merci de vos réponse et de votre temps

    BENDISAND

  50. Bonjour,
    je vais installer un deuxième coffret électrique dans ma buanderie.
    protégé par un inter de 40AC,et je compte le raccorder sur les borniers du tableau principal.
    est-ce suffisant?
    cordialement.

  51. bonjour, je voudrais savoir si le disjoncteur du tableau principal peut être plus petit que l’interrupteur différentiel du tableau secondaire ?
    car l’interrupteur différentiel de mon tableau secondaire est un 30mA 40A type AC, quel disjoncteur dois-je mettre en départ de mon tableau principale.
    pour information mon tableau secondaire alimente une extension (1 chambre et 1 salle a manger) en tout 6 prises, 3 points lumineux et 2 volets roulant. Et une section de câble 3 x 6mm sur 14m.
    merci de votre reponse

    • Bonjour

      Bien entendu.
      Vous devez d’ailleurs mettre un disjoncteur 32A maxi au départ de votre câble en 6².

      Rien n’empêche de mettre un interrupteur différentiel 30mA 40A dans votre tableau secondaire.
      40A c’est la valeur à partir duquel il risque de se détériorer, aucun problème si vous ne les atteignez pas parce que le disjoncteur 32A coupe avant.

  52. Bonjour,
    Je suis en pleine rénovation électrique.
    Je souhaite supprimer mon deuxième tableau pour en créer un seul.
    J’ai 3×40 Ac et 1x40A.
    De plus,je veux faire 2 disjoncteurs par chambre(10a et 16 à).
    Les autres pièces seront en 10A et 20A.
    Des lignes spécifiques,four,vmc,lave vaisselle.
    Pour un total de 32 disjoncteurs.
    Cordialement

  53. Bonjour

    C’est une bonne idée de tout centraliser.
    Mais quelle est votre question ?

    Avec la dernière version de la norme, 32A c’est le nombre maxi de disjoncteur que vous pouvez mettre sous 4 interrupteurs différentiels.

    • Bonjour,
      Ma question était de savoir si de mettre 2 disjoncteurs par chambre était raisonnable.
      Mon but c’est d’intervenir uniquement dans la pièce concernée,en cas de problème.
      Cordialement

      • Oui vous pouvez mettre 2 disjoncteurs par pièce.
        Mais c’est luxueux.
        Les problèmes sur un circuit d’éclairage c’est rare, et habituellement on regroupe plusieurs pièces sous un même disjoncteur d’éclairage.

        Quand à dire si cela est raisonnable, cela va augmenter le nombre de circuits, le nombre de différentiels, la taille de tableau et au final le coût.
        A vous de voir.

  54. Bonjour,

    Je viens de réaliser un aménagement de garage dans lequel j’ai refait l’électricité.
    La connexion vers le garage est en 4mm2 (distance inférieure à 12 mètres), le compteur divisionnaire est connecté au tableau principal par un disjoncteur 16 A (je ne sais pas si ce dernier est derrière le différentiel ou pas, est ce grave ?).

    Sur le tableau divisionnaire pré équipé, il y a des disjoncteurs 20A est-ce grave ou dois-je changer les disjoncteurs en 16 A ?

    Merci pour vos conseils.

  55. Bonsoir,
    j’avais il y a 35ans lors de la rénovation de ma maison d’habitation, fait une dérivation de ma ligne principale (16mm2) vers ma grange et réalisé un tableau secondaire avec disjoncteur différentiel et coupe circuits, ce qui a toujours bien fonctionné.
    Aujourd’hui je souhaite rénover une écurie en studio attenante au garage sans accès entre les deux et une autre pièce à l’opposé en buanderie (2 congélateurs, 1 sèche-linge )
    je pensais à partir du tableau secondaire de mon garage, réalisé en lieu et place une nouvelle dérivation pour alimenter en 16mm2 mon studio et en 6mm2 ma buanderie avec tableau de répartition dans chaque pièce, disjoncteurs différentiels et coupes circuits en fonction des besoins de chaque pièce.
    Pensez vous que cet approche reste valable car je n’ai pas beaucoup d’autres solutions
    merci!

  56. bonsoir,
    petite erreur dans mon dernier message
    il s’agit d’inter différentiels et coupes circuits à cartouche ou disjoncteurs divisionnaires (1 rangée pour ma grange et buanderie) et 3 rangées pour le studio que je veux réaliser (plus de 35m2).
    Le tableau secondaire du studio sera à 8 mètres de la boite de dérivation et celui de ma grange + buanderie à 4 mètres.
    Merci pour vos commentaires

  57. Bonjour

    Vous pouvez tout à fait alimenter 2 tableaux divisionnaires à partir d’un existant.
    Mettre un disjoncteur au départ du câble vers les tableaux divisionnaires :
    – 32A maxi pour du 6²
    – 40A maxi pour du 10²
    – 63A maxi pour du 16²
    Cela suppose néanmoins que le câble de départ vers la grange soit suffisamment dimensionné pour supporter la puissance cumulée de tous ces tableaux. S’agissant de 16² on pourra supposer que oui, mais vous ne dites rien de la longueur des différentes liaisons.
    S’agissant de locaux sans accès avec le reste, il faut impérativement un dispositif de coupure d’urgence en tête du tableau :l’interrupteur différentiel 30mA peut jouer ce rôle s’il y en a qu’un dans le tableau, sinon mettre un interrupteur sectionneur en tête du tableau.
    Les coupes circuits à cartouche fusible ne sont plus autorisés depuis fin 2015, mettre obligatoirement des disjoncteurs pour protéger les différents circuits contre les surintensités.
    Vous pouvez vous inspirer d’une partie de ceci :
    http://www.casimages.com/img.php?i=10122007291938327343664.jpg

  58. Bonjour,
    Merci tout d’abord pour vos commentaires,
    Pour être plus précis, l’arrivée de ma ligne principale est en 16mm et de 15 m de long et va à mon tableau principal de mon habitation. J’avais mis une boite de dérivation étanche dans ma cave et “tiré” une ligne de 12m en 16mm également pour aller vers ma grange et réalisé un tableau secondaire, je ne m’étais donc pas relié à mon tableau principal et mon extension en sera idem en remplaçant mon tableau secondaire de ma grange par une nouvelle boite de dérivation ou je “repiquerai” sur mon 16mm arrivant et réaliserai une nouvelle ligne de 16mm et une de 6mm (l’une pour mon studio de 8m, l’autre pour la grange et buanderie de 4m) avec inter différentiels (3 pour le studio et 1 pour ma grange-buanderie) et disjoncteurs divisionnaires adaptés à chaque besoin. Petite précision j’aurai encore 5 à 6 mètres de câblage filaire (2.5mm et 1.5mm) entre mon tableau secondaire de ma grange-buanderie et les congélateurs de la buanderie
    Pourquoi un disjoncteur en tête et je vais le mettre où “dans ma cave” et pourquoi un inter sélectionneur à l’entrée de mon tableau 3 rangées, chaque inter différentiel ne suffisent pas? puisque en fait vu mon câblage je suis relié direct à l’inter du tableau EDF,
    Voilà j crois avoir tout dit
    Merci encore!

  59. Les normes ont pas mal évoluée depuis 35 ans.

    Il faut un dispositif de coupure d’urgence dans chaque tableau où le local ne communique pas par l’intérieur avec le reste de l’installation. D’où la nécessité de mettre par exemple un interrupteur sectionneur pour jouer ce rôle, si vous êtes dans ce cas de figure.

    La norme considère un tableau divisionnaire comme un circuit spécialisé à part entière et à ce titre demande un disjoncteur au départ du câble.
    Reste que dans votre cas, la dérivation se fait en amont du tableau principal et on ne peut pas vraiment parler de tableau principal et tableau divisionnaire.

    Si tout est câbler en 16², une répartition de cette nature sans disjoncteur en amont est recevable, le DB ne délivrant pas plus de 60A :
    http://www.casimages.com/img.php?i=11010206252838327407384.jpg

    Par contre pour le câble en 6² vers la grange et la buanderie, un disjoncteur 32A est obligatoire au départ du câble.

    • merci encore pour vos conseils avisés,
      si je dois mettre un disjoncteur pour ma ligne grange, puis-je le mettre dans la boite de dérivation ?
      Plus haut dans vos commentaires vous dites ” si tout est câbler en 16mm pas besoin de disjoncteur” faudrait t’il que je remplace le 6mm par du 16mm pour m’en dispenser ou cela n’a t’il rien à voir.
      cordialement

  60. En principe un disjoncteur se met dans un tableau, même si je pense que la norme n’interdit pas de le mettre dans une boite de dérivation.
    Ce serait à faire aux jours d’aujourd’hui, je remplacerais la boite de dérivation par un tableau répartiteur, qui permet en plus d’isoler chaque départ.
    Par exemple comme ceci :
    http://www.casimages.com/img.php?i=160826065729383214452635.jpg

    Mais sinon pour répondre à votre 2ème question, oui mettre du 16² à la place du 6² rendrait le montage acceptable

    • j’ai opté pour le 16mm, même si je dois changé de diamètre de gaine ICTA pour respecter le coeff d”1/3 d’occupation. J’ai été ce matin au Brico dépôt de mon coin et quand je vois le prix du 16mm à coté de celui que j’ai payé par- ailleurs je me pose quelques questions. 1.75€ le mètre pour près de 4€ chez Leroy Merlin ou Bricorama. je pense que le prix du cable vient du cuivre qui le compose, cela veut t’il dire que ce cable en est moins pourvu et de ce fait respecte t’il le cahier des charges, j’ai un vrai doute. le vendeur à su rien me dire évidemment.
      Merci guillaume

  61. La règle des 1/3 n’est plus une obligation.
    Mais cela reste une bonne précaution si on veut changer les conducteurs plus facilement.
    Reste que si vous pouvez remplacer le 6² par un 16² en conservant la gaine actuelle, rien ne l’interdit.

    Pour le câble, il est vrai qu’il existe plusieurs qualité de cuivre.
    Mais les politiques d’achat et les politiques tarifaires des différentes enseignes jouent beaucoup.
    Vu que vous n’avez pas des longueurs très élevée, l’écart de coût reste raisonnable.
    Je privilégierais la qualité.

    • Bonsoir,
      J’ai fini de câbler, mon problème se situe au niveau de la boite de dérivation, pas un magasin (4) n’ont pu me proposer une solution pour réunir 3 cables de 16mm, à part peut être un répartiteur mais je n’en trouve nulle part, j’ai trouvé une solution certes bâtarde mais efficace (enfin je pense) j’ai coupé 3 ensembles de 3 gros dominos et les ai reliés par le haut avec une barrette de jonction que l’on met généralement sur les inter divisionnaires pour les relier et mis mes cables en dessous et je les ai vissées sur une plaque épaisse en pvc ou autre plastique en fond de boite. 1 ensemble pour la phase, 1 pour le neutre et 1 pour la terre. qu’en pensez vous ?
      Merci beaucoup,

  62. J’aménage mon grenier en 2 chambres et une sdd au 2ième étage.
    Je voulais mettre un tableau div à cet étage relié au principal qui se trouve dans le garage devant la maison.
    1) Quel cable dois je mettre pour relier les 2 tableaux?
    2) Puis je tout faire passer dans la gaine technique??? En sachant que j’aimerais aussi l’utiliser pour faire passer les tuyaux de chauffages et de plomberies sans raccord dedans!

    • Bonjour,

      Pour la section, tout dépend de vos besoins.
      Pour le passage dans la gaine technique, c’est ce qui se pratique couramment

      Cordialement

      Guillaume

    • Bonsoir

      Comme l’a dit Guillaume tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.

      Sans chauffage électrique, du 6² protégé par un disjoncteur 32A qui vous autorise 7kW suffirait.
      Avec du chauffage électrique, mettre du 10² avec un disjoncteur 40A pour aller jusqu’à 9kW.

      Mais bien penser aux usages futurs. Si vous pensez avoir un jour besoin de plus, mettre un câble en 16².
      De toute façon pour monter au 2ème étage, la distance ne doit pas être bien élevée et les écarts de coûts sur la cable suivant la section resteront raisonnable.

  63. Bonjour,
    je suis en rénovation d’une vieille maison. Je dois installer un tableau secondaire à l’extérieure de la maison pour alimenter une pompe d’une puissance maxi de 1500W et par la suite quelque point d’éclairage et une prise. Du coup je pense que j’aurai une puissance maxi de 4000W soit un peu plus de 17A.
    La distance avec le tableau de principal est de 25M, j’ai déjà tiré un câble de 3G6. La dimention du câble est ‘elle bonne malgré la distance? Qu’elle disjoncteur je dois installer sur le tableau principal et qu’elle type de différentiel sur le tableau secondaire par rapport à la pompe.
    Car en cherchant un peu partout je n’arrive pas à trouver de réponse concrète.
    Cordialement

    Antoine

  64. Bonsoir

    La distance n’est pas très élevée.
    Un disjoncteur 32A au départ du câble conviendra.
    A l’arrivée un interrupteur différentiel 30mA type AC suffit pour ce que vous décrivez, mais si vous n’etes pas certain des usages futurs (recharge de véhicule électrique par exemple), mettez un type A.

  65. Bonjour,
    Je vien d’acquérir vos guides. Excellents!
    Je loue actuellement pendant les vacances un studio situé en sous-sol de mon habitation principale. Ce studio est équipé d’une kitchenette avec plaque à induction, four, lave-vaisselle, cumulus et chauffage électrique.
    Il est alimenté par un tableau divisonnaire relié à mon habitation principale.
    Je suis actuellement en train de construire une autre habitation à une cinquantaine de mètre de l’habitation principale, qui sera aussi louée temporairement.
    Mes questions sont les suivantes:
    Puis-je alimenter deux tableaux divisionnaires à partir du Tgbt?
    Si oui, dois-je augmenter la puissance de l’abonnement?
    Les deux tableaux divisionnaires doivent-ils impérativement etre raccordé au TGBT?

    Merci par avance pour vos réponses,

    Eddy

    • Bonjour,

      Merci pour votre confiance tout d’abord,

      Vous pouvez effectivement alimenter deux tableaux divisionnaires depuis votre tableau électrique principal.

      Concernant la puissance de l’abonnement, tout dépend de votre utilisation actuelle, mais il est fort probable que vous deviez le faire (si tous les logements sont loués et que vous utilisez votre installation électrique)

      Cordialement

      Guillaume

  66. Bonsoir

    J’attire votre attention que :
    – vous n’avez pas le droit de revendre de l’électricité à un tiers. Cette pratique est néanmoins possible s’il s’agit de location saisonnière ou d’un meublé avec forfait électricité inclu dans les charges. Vu que vous évoquez une location pendant les vacances, je suppose que vous entrez dans le cadre évoqué.
    – si le disjoncteur d’abonné saute en votre absence, il faut que vos locataire puisse réenclencher
    – en monophasé, vous etes limité à 12kVA, ce qui peut être juste pour alimenter 3 logements

  67. Bonjour,
    je souhaite mettre un tableau secondaire dans un futur garage.
    Je pense mettre au départ du boitier principal un disjoncteur 32A mais le câble soit du 6 ou 10 en sachant qu’ils vont être séparer de 7 m. Dans le garage il y aura 2 points lumineux, 4 prises, une centrale aspirateur, une porte électrique et 1 ou 2 chauffage soufflant de 3.3 kw.

  68. Bonjour

    Du 6² protégé par un disj 32A vous permettra de disposer de 7kW.
    Si vous mettez du 10², vous pourrez monter le disjoncteur jusqu’à 40A soit 9kW.

    Personnellement je partirai sur du 10² plus évolutif, surtout que sur 7m, l’écart de coût restera raisonnable.

  69. Bonjour je permet de vous contactez car votre blog me semble très sérieux je suis électricien depuis peu , j’ai ajouté un tableau secondaire mais je n’ai pas la possibilité de raccordé au tableau principal du coup je voulais me racorder directement au disjoncteur d’abonnés hélas pour il y avait déjà 2 files en 16 mm2 branché après plusieur recherche J’ai trouvé comme solution un bornier de dérivation de puissance ( je ne connais pas son nom exacte ) sur le quelle je vais relié en premier temps l’alimentation en 16 mm2 depuis le disjoncteur d’abonnés ( pour avoir q’un seul file à la sortie) et avec ce même file alimentée mon bornier de derivation pour branché mais 3 autre départ 2 en 16 et un 10 mm2 est possible car j’ai le souci d’un travail bien fait et au norme merci d’avance pour votre réponse j’espère que mon explication est claire cordialement

    • Bonjour,

      Tout d’abord, vous devez dans tous les cas supprimer les deux connexions sous le disjoncteur de branchement (ce n’est pas autorisé, je l’explique ici)

      Pour cela, il faut effectivement utiliser soit un bornier de répartition dans le tableau électrique, soit utiliser une référence comme par exemple la référence 04871 de legrand ou un modèle équivalent.

      A noter que les borniers de répartition sont, selon les modèles, adaptables sur les rails din des tableaux électriques.

      Votre solution est donc adéquat.

      Cordialement

      Guillaume

  70. Bonjour et merci pour vos informations je dois installer un tableau divisionnaire pour un mobilehome le temps d’une rénovation mon compteur principal est en triphasé j’ai 35 mètres environ entre mon compteur principal et mon tableau divisionnaire j’ai un abonnement de 15 kva et un disjoncteur réglé à 25a soit 25A par phases.
    Je compte donc tirer un cable de 6mm2 5G de mon tableau principal à la sortie d’un disjoncteur tétrapolaire 32A vers un id 40a 30ma qui répartira vers chacun de mes circuits je compte tirer 4000w sur une phase 3000w pontuellement sur une autre (lave linge) et 2500w sur une autre (chauffe eau) pensez vous que la section est bonne?j’ai calculé la chute de tension elle me parais correct
    Merci d’avance

  71. Bonjour

    La chute de tension maxi pour 25A et 35m serait de 2,7% en déséquilibre total, de 2,7% et de 1,3% en tri équilibré.
    Cela me semble acceptable pour un raccordement provisoire, surtout dans un mobilhome où les circuits terminaux ne seront pas bien longs

  72. Bonjour,
    J’ai mon câble neutre de16mm qui a noirci sur 2cm,puis-je le raccourcir et le raccorder à mon bornier en passant par un domino.
    Il est branché sur le disjoncteur d’abonné.
    Merci pour votre réponse.

    • Bonsoir

      Evitez les connexions intermédiaires sur le câble d’arrivée.
      Pourquoi ne pas le changer sur toute sa longueur si l’extrémité n’est pas récupérable.

  73. Bonjour,

    Je refait l’électricité de l’étage de mon habitation, j’ai donc tiré un câble de 9M en 6mm2 pour alimenté un tableau divisionnaire.
    J’aurais donc 13 PC de courant dans les chambres, couloir, salle de bain, 2 radiateurs électrique de 1000W, et 1 sèche serviette soufflant de 1000W+750W; 6 points lumineux.

    Ma puissance me paraît suffisante, par contre si j’ai bien tout saisis, il m’est nécessaire de mettre un disjoncteur de 32A mais ça ne fait pas redondance au vu du fait que j’ai un disjoncteur différentiel 40A 30mA, et que j’en ai un autre sur le tableau principal ?

    De plus il me faut un disjoncteur pour chaque radiateur ?

    Merci à l’avance pour vos éclaircissement.

    • Bonsoir

      Non cela ne fait pas redondance, car ce que vous avez dans votre tableau est un interrupteur différentiel et pas un disjoncteur différentiel.

      Le sèche serviette doit avoir un disjoncteur dédié.
      En revanche vous pouvez regrouper les 2 radiateurs sur le même disjoncteur, en particulier s’ils sont câblés en 2,5mm2.

  74. Bonjour,
    je vais alimenter un garage situé à 20 m de la maison, j’ai prévu d’utiliser un câble RO2V 2x10mm², la prise de terre générale est réalisée avec une cablette 25 mm² en cuivre nu en fond de fouille autour de la maison et qui va jusqu’au garage (sans être coupée).
    est ce que je peux l’utiliser comme prise de terre pour le garage ce qui permet d’économiser le fil de terre dans le câble d’alimentation ou bien dois je obligatoirement utiliser un cable 3G10 ?
    merci pour votre réponse

  75. Bonjour, merci pour toutes ces infos.
    De mon coté je viens de construire un double garage. J’ai fait passer un câble 3G 10mm2 sur 28m de long à 70 cm de profondeur du tableau principal au tableau divisionnaire . J’ai en stock un différentiel 40A 30ma et pensai mettre un disjoncteur 20A au tableau principal.
    Qu’en pensez vous sachant que j’ai deux portes électrique, un compresseur, 5 lumières, et un petit poste à souder en 220v.
    Merci d’avance pour vos lumières.

    • Bonjour

      Votre disjoncteur 20A vous autorisera 4,5kW.
      C’est sans doute suffisant pour votre usage actuel, mais c’est peut être dommage de se limiter car vous pouvez aller jusqu’à 40A.
      A votre place je mettrai a minima un 32A, pour anticiper d’éventuels usage futurs.

    • Bonjour

      Non elle ne sont pas indispensables mais néanmoins souvent pratiques
      Mais ce n’est qu’une des techniques possibles,

      Vous pouvez également vous repiquer de prises en prises, d’inter en inter, de DCL en DCL…
      Et si nécessaire faire un mixte avec des boites de dérivation.

      On ne peut donc pas donner une moyenne, tout dépend de la logique de mise en oeuvre qui a été choisie.

  76. Bonjour,
    Je réalise actuellement un pool-house pour ma piscine.
    Il y à 50m entre le tableau principal et le tableau secondaire que je vais poser.
    Niveau consommateurs il y aura une pompe à chaleur de 3KW environs ainsi que la pompe de filtration de la piscine et quelques luminaires.

    Qu’elle section de câble dois-je passer entre le tableau principal et le secondaire sachant que celui-ci sera enterré sur une longueur de 25M.
    J’ai déjà acheté du 2 brins 16mm est-ce suffisant ?

    Quel type de disjoncteur dois je prendre pour repartir du tableau principal et pour arriver dans le secondaire ?

    Merci de vos précieux conseils.

    Cordialement,
    Jérôme.

    • Bonjour

      Sur 50m de 16² 2 solutions :
      – disjoncteur 32A au départ pour 7kW maxi et une chute de tension maxi de 2% (ce qui est correct pour cet usage).
      – disjoncteur 40A au départ pour 9kW maxi et une chute de tension maxi de 2,5% (ce qui reste encore acceptable)

      Attention si vous n’avez que 2 conducteurs, il faudra recréer une terre au niveau du tableau piscine et vous assurer qu’elle est bien inférieure à 100 ohms.

      Si vous enterré le câble sous gaine TPC, il faut prendre du R2V.

      • – Le cable est bien du R2V

        – J’ai créé une mise à la terre lors de la maçonnerie du pool-house, j’ai enfoncé une cornière sur environs 1m50 de profondeur et l’ai relié avec le ferraillage de ma dalle. Je ne peux pas encore tester la résistance de celle-ci le pool-house n’étant pas fini de monter mais je pense que ça devrait aller. Qu’en pensez vous ?

        – Je viens de recevoir la pompe de la piscine donc il y aura en puissance 3KW pour la PAC, 1.3KW pour la pompe de la piscine environs 400W pour les deux volet roulant, et je vais prendre 1KW de marge pour de future installation soit un total de 5.7KW grand maximum. Donc je partirai d’un 32A au tableau de la maison pour arriver au tableau secondaire.

        Si mes souvenir de physique scolaire sont bons (U=R I), j’aurai donc une tension U approximative de 215V. Ai-je bon ?

        Merci de m’avoir répondu aussi rapidement.
        Cordialement,
        Jérôme

  77. Bonsoir
    je suis locataire et mon proprio m’a fait installer un portail électrique (que je ne voulais pas forcément …).
    Son équipe d’électricien fait très peur quand on les voit travailler…
    Ils ont installé le tableau avec les disjoncteur pour le portail en bas d’un mur dans la salle à manger. Est-ce que c’est réglementaire ? Les enfants peuvent sans problème jouer avec par exemple.
    N’y a t’il pas une hauteur minimale requise ou alors une obligation de les encastrer ?
    D’avance merci pour votre réponse.

  78. Bonjour,
    Je dois réaliser un tableau secondaire pour l’alimentation de notre nouvelle cuisine. Le nouveau tableau sera à environ 25 mètres du tableau générale et il sera alimenté en triphasé. Il devra supporter une cuisinière induction alimenté en 400V, ainsi que le reste de l’installation répartie sur les 3 phases comme l’éclairage, les prises de courants, le lave vaisselle, le frigo etc. Ma question concerne la section du cable pour alimenter le nouveau tableau ainsi que la protection à utiliser sur le tableau générale,
    Merci d’avance!

  79. Bonsoir

    Pour être tranquille, un 5G6² protégé par un disjoncteur tetra 32A conviendra.

    Vous pouvez sans doute descendre plus pas en section et en protection, mais l’économie sera faible et l’installation moins souple d’usage et moins évolutive.

    Si toutes les phases de la cuisinière ne consomment pas la même chose, mettre le lave-vaisselle sur la moins chargée.

  80. Bonjour,
    je suis en train de faire une installation électrique neuve chez moi. Je me pose la question sur la section du câble du DB au tableau de répartition en passant sur un sous compteur modulaire qui ce prouve dans le première tableau et qui repart sur un autre tableau numéro 2. Chaque tableau est pourvu pour 9 KW. En faite il y a 2 maison donc 2 tableau mais un seul compteur ERDF mais 2 DB. Peux t on mettre du 16mm?
    Merci

    • Bonjour

      Je ne suis pas certain de bien avoir saisi comment s’enchainent vos différents tableaux
      De plus vous ne précisez aucune distance, qui pourtant est un paramètre important pour ce genre de dimensionnement
      Un petit dessin qui précise l’emplacement du disjoncteur EDF, des DB privatifs, des différents tableaux, la manière dont ils sont alimentés et les distances associées seraient les bienvenus.

      Par ailleurs, vous parlez de 2 maisons avec un sous compteur. Je vous rappel que la revente d’électricité à un tiers est un interdite (lire votre contrat EDF)

  81. Je demeure dans un grand appartement tout en longueur, raison pour laquelle existe un tableau de répartition secondaire desservant les pièces éloignées du tableau principal (15 mètres). L’installation est âgée de 30 ans et je veux l’améliorer et la sécuriser comme suit :
    – interrupteur différentiel sur le tableau secondaire 40A 30mA;
    – 10 disjoncteurs divisionnaires de 10A (pour les circuits lumière) et 15A (pour les circuits prises);
    – et – j’en viens à mon questionnement – une “protection” en tête d’installation à placer dans le tableau principal. Problème : je relève une contraction sur votre site sur ce point précis !
    A voir votre schéma d’installation et à lire vos différents commentaires, vous conseillez de recourir à un disjoncteur divisionnaire ordinaire à installer sur le tableau principal. Par contre, lorsque l’on clique sur le lien relatif au choix du matériel, on active la fiche “produit” LEGRAND… d’interrupteur sectionneur !!
    Aussi, voudriez-vous clarifier votre position sur le sujet ? D’avance merci.
    Cordialement.

    • Bonjour,

      Il s’agit d’installer une coupure primaire au niveau du tableau électrique principal (sachant que le divisionnaire peut aussi se brancher directement sur le bornier d’alimentation du tableau principal). La solution peut être un disjoncteur divisionnaire ou encore un sectionneur.

      Cordialement

      Guillaume

    • Bonsoir

      Placez dans la tableau principal au départ du câble un disjoncteur de calibre adapté à la section du câble :
      – 4² : disj 25A maxi
      – 6² : disj 32A maxi
      – 10² : disj 40A maxi
      – 16² : disj 63A maxi

      A l’arrivée votre unique interrupteur différentiel 30mA servira de coupure d’urgence.
      Si vous avez un disj de plus de 40A au départ, mettre un interrupteur différentiel 63A à l’arrivée

  82. Bonjour Guillaume, bonjour Carminas,

    Remarques liminaires :
    1°) dans mon post précédent, il convenait de lire “contradiction” et non “contraction” !
    2°) actuellement, l’installation ne comporte aucuns disjoncteurs différentiels 30mA dans les deux tableaux et les câbles de jonction du tableau divisionnaire (6 mm2 pour alimenter deux chambres, deux salles d’eau dont 1 équipée d’un radiateur mixte eau immeuble-électricité) sont donc directement raccordés aux borniers du tableau principal…
    3°) j’ai fait faire un devis par un artisan électricien il y a quelques mois (je n’ai pas donné suite en raison du prix réclamé). Je lui avais soumis l’idée du remplacement des câbles de jonction par du 10 mm2 ; il n’avait jugé cela indispensable. Enfin, veuillez noter que ce professionnel n’avait nullement prévu de protection (ou de sectionnement) des câbles secondaires, dans le tableau principal…

    Cela étant, l’usage d’un “sectionneur” me fait un peu peur dans la mesure il faut bien penser avant de l’ouvrir (c’est à dire isoler le circuit en aval) à mettre l’ensemble de l’installation électrique de l’appartement totalement hors circuit, soit en pratique à couper le disjoncteur de tête 500mA… C’est bien ça ? Sinon, danger corporel ??
    Le recours à un “interrupteur sectionneur” parait, si j’ai bien compris, nettement moins dangereux, non ?
    Autre solution évoquée : la mise en oeuvre d’un disjoncteur divisionnaire en lieu et place… et là je dois confesser que j’ai des difficultés à bien faire la différence avec un interrupteur sectionneur (j’ai beaucoup lu et ce n’est toujours pas clair pour moi !).
    Si j’opte pour le disjoncteur divisionnaire (dont je comprends mieux le fonctionnement), je note qu’il convient de limiter sa puissance à 32A (et non de 40A comme je l’envisageais). Raisons ?
    Mais alors quelle puissance maxi prévoir pour l’interrupteur différentiel dans le tableau divisionnaire ?

    Enfin, j’ai relevé qu’il existe deux catégories principales d’interrupteurs différentiels (même chose pour les disjoncteurs différentiels), les AC et les A.
    J’observe avec étonnement que les professionnels ne s’ennuient pas et installent des modules A pour l’ensemble des installations domestiques. Y a-t-il un, voire des inconvénients à cette “facilité” de leur part ?

    Par avance, grand merci de vos avis.

    • Bonjour

      Un interrupteur sectionneur est un simple dispositif de coupure manuelle.
      Il n’assure aucune protection
      Un disjoncteur permet de couper manuellement, mais assure aussi une protection contre les surintensité (surcharge et court-circuit)
      Il permettra donc de s’assurer qu’il n’y a pas surcharge dans le cable de liaison vers le tableau divisionnaire. Ainsi du 6² qui n’est pas prévu pour encaisser plus de 32A sur une installation domestique, doit être protégé au départ par un disjoncteur 32A. Si vous voulez disposer d’une puissance plus importe, il faut augment la section du câble

      Le courant assigné de l’interrupteur différentiel 30mA dans le tableau à l’arrivé, doit être supérieur ou égal au calibre du disjoncteur au départ.
      Donc avec un disjoncteur 32A ou 40A, un interrupteur différentiel 30mA 40A conviendra, mais avec un disjoncteur 50A ou 63A, il faudra un interrupteur différentiel 30mA 63A.

      Un type A a les caractéristiques d’un type AC, mais protège en plus contre les fuites de courant continu.
      Pour les circuits plaques, lave-linge, recharge de véhicule électrique il faut obligatoirement un type A
      Pour les autres circuits on peut mettre un type A ou type AC

      Donc effectivement, on peut ne mettre que des type A (c’est ce que je fais, sauf cas particulier comme un différentiel dédié au chauffage)
      Cela simplifie les contraintes de répartition et cela permettre d’anticiper les évolution de la norme (avant novembre 2015 il n’y avait pas d’obligation de type A pour la recharge de véhicule électrique)
      Seul inconvénient un coût légèrement supérieur, mais qui est bien peu de chose au regard du coût complet d’une installation électrique.

  83. Point complémentaire par rapport à l’installation existante.

    La norme était autrefois plus permissive et on enchaînait les tableaux sans vraiment de contrainte.
    Cela explique sans doute votre situation actuelle, et le non obligation de rectifier la norme n’étant pas rétroactive.
    Reste qu’il me semble important de sécuriser cela en mettant :
    – une protection contre les surcharge de calibre approprié à la section des câbles en aval, si le disjoncteur de branchement n’assure pas une limitation suffisante
    – des interrupteurs différentiels en amont des différents circuits.

  84. Bonjour,

    Mon projet est de poser un tableau divisionnaire à l’étage de ma maison en rénovation afin de retirer plus facilement toute l’électricité de l’étage.

    Inventaire de l’existant à l’étage :

    Couloir
    => 1 Lumières (3 spots en serie)
    Bureau
    => 1 Lumières
    => 3 prises
    Chambre Nell
    => 2 Lumières
    => 4 Prises (ordi, tv, lampes)
    Chambre Parent
    => 3 Prises (tv, lampes, etc,)
    => 3 Lumières
    Salle de Bain
    => 1 Prises murale
    => 1 Seche serviette
    => 1 VMC
    => 3 Lumières
    Dressing
    => 2 Prises murales
    => 2 Lumières

    Total du tableau divisionnaire :
    1) 12 Lumières
    2) 13 Prises de courant
    3) 1 Seche-serviette
    4) 1 VMC

    Plan du tableau divisionnaire

    => Tableau Principal :
    => disjoncteur 40A (a cause d’un seche-serviette)
    => cable 3G10mm2 (longueur max de 15m) entre les 2 tableaux
    => Tableau Divisionnaire :
    => 1 D/A de 500mA (permet de couper que l etage et assure une protection supplementaire)
    => 1 différentiel de type A 40A 30mA :
    => 3 disjoncteurs 10A pour des lumieres (max 8 lumieres par cable)
    => chambre Nell (2), Dressing (2), Couloir (3)
    => 3 disjoncteurs 20A pour des prises (max 12 prises par cables de 2.5)
    => chambre Nell (4), Dressing (2)
    => 1 différentiel de type A 40A 30mA :
    => 3 disjoncteurs 10A pour des lumieres (max 8 lumieres par cable)
    => chambre Parent (2), Bureau (1), Sdb (3)
    => 3 disjoncteurs 20A pour des prises (max 12 prises par cables de 2.5)
    => chambre Parent (3), Bureau (3), Sdb (1)
    => 1 télé-rupteur
    => chambre Parent (1)
    => 1 différentiel de type A 40A 30mA :
    => 1 disjointeur 20A pour le seche-serviette (max 4500 W par cables de 2.5)
    => 1 disjointeur 20A pour la VMC

    Pour info, les lumières, prises, VMC et seche-serviette sont cablés en R2V 3G2.5mm2

    Ou est-ce que j’ai merdé ? 🙂 Dans toute cette lecture, il y a bien un truc ou deux que j’ai compris de travers 🙂

    Merci de votre aide

    Sébastien

    • Bonsoir

      Le disjoncteur de la VMC (si s’en est bien une) doit être de 2A maxi

      Cela me semble correct sauf que 14 disjoncteurs et 3 différentiels me semble excessifs pour là où 6 disjoncteurs et un différentiel pourrait suffire.
      Même si vous prenez un peu plus de marge, il doit y avoir moyen de trouver un juste milieu.

      Par ailleurs je vous déconseille de câbler éclairage et VMC en 2,5².
      Vous allez galérer pour rien avec les DCL et si vous raccorde en direct certains luminaires, il ne sont pas toujours adaptés à du 2,5².
      D’ailleurs je vous conseille de câbler également prises et sèche serviette en 1,5²

      Pour l’alimentation principale, s’il y a juste un sèche serviette comme gros consommateur du 6² 32A suffirait. Mais votre 10² a l’avantage d’être évolutif

      Votre 500mA à l’étage n’apporte pas grand chose.
      Si vous voulez une coupure générale, mettez plutôt un interrupteur sectionneur.

  85. Bonjour
    D’abord merci infiniment pour ce blog.
    J’ai créée une extension a mon habitation principale pour y loger ma cuisine (plaques induction, four, LV, frigo, lumière et prises pour différents équipements de cuisine). La consommation sera inférieure à 9 Kw.
    J’y pose un second tableau divisionnaire deux rangées
    J’ai tiré un câble d’environ 12 mètres en 3*10mm2 entre mon tableau principal et le secondaire.
    Je comptais brancher ce câble sur un disjoncteur 32A de mon tableau principal, mais je lis par endroit que le départ devrait plutôt se faire avec un 40A (plus dur a trouver en GSB au passage)
    J’avoue être un peu perdu, merci de votre aide.

  86. Bonjour,

    Merci pour votre réponse rapide et comme toujours très précise.
    Si je prends en compte vos remarques, j’obtiens le plan suivant.

    => Tableau Principal :
    => disjoncteur 32A
    => cable 3G6mm2 entre les 2 tableaux
    => Tableau Divisionnaire 1 rangée 13 modules :
    => 1 interrupteur sectionneur
    => 1 différentiel de type A 40A 30mA :
    => 1 disjoncteurs 10A pour des lumieres
    => cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Parent (x2), Bureau (x1), Sdb (x3)
    => 1 disjoncteurs 10A pour des lumieres
    => cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Nell (x2), Dressing (x2), Couloir (x3)
    => 1 disjoncteurs 20A pour des prises
    => cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Parent (x3), Bureau (x3), Sdb (x1)
    => 1 disjoncteurs 20A pour des prises
    => cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Nell (x4), Dressing (x2)
    => 1 télé-rupteur
    => chambre Parent (x1)
    => 1 disjointeur 20A pour le seche-serviette
    => 1 disjointeur 2A pour l’extracteur individuel de la SdB

    Pour ce qui est la section en 2.5, j’ai deja tiré plusieurs cables (quelques prises ou lumières et surtout le seche-serviette) en 2.5, votre conseil de prendre le 1.5 est pour le prix et la simplicité, pas de contre-indication ?

    Et en effet, de grosses économies en perspective 🙂

    Merci encore de votre aide.

  87. Bonjour,
    Tout d’abord je vous souhaite à tous une excellente année 2017 ! Et en profite pour vous remercier grandement de ce blog qui est tout bonnement impeccable (je le lis depuis 2 jours et je ne m’en lasse pas 😉 )!
    Mon projet pour cette année concerne l’achat d’une maison ancienne où je compte tout refaire. Elle se compose d’un sous sol + RDC + 1er étage (3 x 50m2) et d’une annexe accolée d’environ 40 m2.
    Je dois refaire intégralement toute l’installation électrique et en profiter pour déplacer le compteur existant dans l’escalier (et qui date de 1965).
    Au sous sol il est prévu de faire, entre autre, un local technique/buanderie (chaudière, machine à laver, sèche linge, VMC DF, pompe de relevage, etc.). Le RDC est la pièce de vie (cuisine, salon, SAM, WC) et l’étage le coin nuit (3 chambres, SDB et WC). Dans l’annexe, il est prévu de faire une chambre parentale avec SDB et WC + un bureau.
    Ma question : vu le nombre effarant de circuit spécialisé que nécessite une maison (j’en dénombre environ une vingtaine !), j’ai beau essayer de tout mettre dans mon tableau de répartition 4 rangées de 18 modules, cela ne tiendra pas… Je me demandais s’il était possible de prévoir deux tableaux divisionnaires en plus du principal : un dans la cave pour tout les réseaux de celle-ci et un autre dans l’annexe pour tout ses réseaux également. Sachant que j’aurai droit à la visite du consuel avant mise en service par Enidis!
    Je prévois dans cette optique :
    – Pour la cave : depuis la rangée de mon différentiel 40A 30mA type A du tableau principal, un disjoncteur 32A duquel part du 6mm2 (distance 6m) vers le tableau divisionnaire. En tête de ce tableau divisionnaire un différentiel 40A 30mA type A + disjoncteurs divers.
    – Pour l’annexe : depuis une autre rangée du tableau avec différentiel 40A 30mA type AC du tableau principal, un disjoncteur 32A duquel part du 10mm2 (distance 15m) vers le tableau divisionnaire. En tête de ce tableau divisionnaire un différentiel 40A 30mA type AC + disjoncteurs divers.
    Est que cela vous semble correct et accepté par lors du passage du consuel ?
    Par avance merci de votre réponse !
    Thibault

    • Bonsoir

      Normativement c’est correct, sauf qu’il ne faut pas repartir en aval des interrupteurs différentiels du tableau principal :
      – aucune sélectivité
      – risque de surchage de l’interrupteur différentiel
      Vous inspirer de ceci :
      http://www.casimages.com/img.php?i=121113082545383210547587.jpg

      Par ailleurs si vous faites une rénovation totale avec passage du consuel, renseignez vous bien sur les dernières normes en vigueur, en particulier l’amendement A5 et ses règles de répartition assez restrictives.

  88. Super site bravo!
    Une question sur le câble entre tableau principal et tableau divisionnaire. J’ai acheté du 10² mais après réflexion on souhaite installer le divisionnaire quelques mètres plus loin et on a plus assez de câble…
    A t’on le droit d’utiliser des dominos (ou wago pour du 10² je ne sais pas si ca se trouve en gsb) pour prolonger le câble entre les 2 tableaux?
    D’avance merci pour votre aide
    Thibaut

    • Bonsoir

      Ce n’est jamais idéal de multiplier les connexions intermédiaires sur de grosses sections.
      Mais ce n’est pas interdit.
      Soignez le serrage de la connexion

  89. Bonjour Guillaume,

    Tout d’abord Bonne Année et merci pour vos conseils sur ce site.

    Je suis sur le point d’installer un second tableau ( tableau divisionnaire comme vous l’avez appelé) dans le garage (futur atelier).
    Je pensais connecter mes câbles directement aux bornier, mais là je vois qu’il faut (par précaution passer par un disjoncteur sur le tableau principal). Mon problème est qu’il est blindé, je n’ai plus de place dessus. Quoi faire?

    Ensuite, l’autre question est, est ce que le disjoncteur de protection doit être supérieur ou égal à l’ampérage du disjoncteur différentiel du second tableau?

    Pour info mon second tableau se trouvera à 4m max du premier et desservira 3 points lumineux et 7 ou 8 prises de courant. (C10 pour les points lumineux et deux C16 pour mes prises car il se peut que j’ai des machines assez puissantes). Est ce qu’un différentiel C32 est suffisant ( je ne connais pas la corrélation qu’il y a entre le différentiel et les disjoncteurs en face!).

    Merci infiniment pour votre aide

    • Bonsoir

      Personnellement avec 4m, je mettrai quand même un disjoncteur au départ (par exemple un disjoncteur 32A pour un câble en 6²)

      Si vous ne mettez pas de disjoncteur au départ, il faut que la section du câble de liaison entre les 2 tableaux soit adaptée au calibre maxi du disjoncteur de branchement :
      – 10² pour un DB 15/45A
      – 16² pour un DB 30/60A

  90. Bonjour, quelle est la section maxi du fils qu’on peut mettre sous un disjoncteur divisionnaire ? est-ce que ceux à connexion à vis ou automatique acceptent les memes sections ? Je voudrais brancher du 16mm sous un DD 32A
    Merci

    • Bonjour

      Il faut regarder les caractéristiques du modèle dans la doc du fabricant
      Par exemple pour celui-ci, qui le standard à vis de chez Legrand en locaux d’habitation :
      http://docdif.fr.grpleg.com/general/MEDIAGRP/NP-FT-GT/F01290FR-01.pdf
      c’est :
      – 1 conducteur de 16² maxi en rigide
      – 2 conducteurs de 6² maxi en rigide
      – 1 conducteur de 10² maxi en souple sans embout
      – 2 conducteurs de 4² maxi en souple sans embout
      – 1 conducteur de 10² maxi en souple avec embout

      L’équivalent en connexion automatique, c’est 4² maxi jusqu’à 25A, cela n’existe pas en 32A.

  91. Bonjour Guillaume,

    Mon tableau Divisionnaire est situé à 15 mètre du tableau principal en 6 mm². J’aimerai savoir dans un premier temps, si je peux mettre mes différents disjoncteurs de protection de la salle de bain par exemple sur ce tableau divisionnaire, tout en sachant que c’est une vieille maison en pierre en rénovation donc plus simple pour raccorder sur le divisionnaire, mais je dois sortir dehors pour rentrer dans le local ou se situe le tableau.

    De plus, sur ce tableau divisionnaire je souhaite mettre un disj diff 30 ma de 40 A, pour protéger l’humain, puis-je raccorder mon 6 mm² du tableau principal vers le différentiel sur le divisionnaire directement depuis l’arrivée EDF, enfin sur les bornier en amont des disjoncteurs différentiel du tableau principal ?

    Merci pour ton aide.

  92. Bonjour, d’abord merci pour ce blog génial qui est vraiment une référence pour moi. J’aurai encore besoin de vous une dernière fois car je suis bloqué dans ma dernière ligne droite avant de passer ma commande de matériel.
    Je suis en installation type 2, il s’agit d’une ancienne installation en triphasé, en limite de propriété, les 3 phases ont été reliées entre elles dans un petit boitier de connexion relié par 1 fils en bas du DB quand j’ai changé d’abonnement vers du mono 45A
    Mon câble enterré arrive directement 19 mètres plus loin dans le tableau d’une extension. Je voudrais supprimer ce tableau et tout mettre dans l’autre tableau 15 metres plus loin dans la maison, les 2 bâtiments sont accolés et communiquent entre eux.
    Si je le supprime, je dois rallonger mon câble car je ne peux pas le retirer de la gaine enterrée et je ne sais pas comment relier mes 3 phases et repartir avec une phase vers mon tableau principal. Je ne sais pas si je dois supprimer ce tableau ou le garder pour utiliser les borniers de répartition. Est-ce que je peux brancher mes 3 phases en haut d’un DB et sortir 1 phase en bas ?
    Si je laisse ce tableau en place il n’aura qu’une seule rangée, peut-il être considéré comme tableau principal sous prétexte que les cables de puissance arrivent dessus ? Mon autre tableau dans la maison aura 4 rangées de 18 modules. Comment faire mon raccordement en evitant de faire un aller et retour vers le premier tableau ? Je relierai les 2 tableaux en 16mm. Sur quel tableau dois-je placer mon DB ? Est-ce qu’un interrupteur sectionneur se place uniquement dans un tableau divisionnaire ? Un DB doit-il etre dans le tableau principal ?
    Je ne sais plus comment faire mon installation. Merci de m’aider svp je suis bloqué.
    Cordialement
    Bruno

    • Bonsoir

      Rien ne vous empêche d’avoir un premier petit tableau duquel vous repartirez pour alimenter un second plus grand.

      Si les batiments communiquent entre eux un dispositif de coupure d’urgence en tête du tableau n’est pas une obligation, même si c’est une bonne précaution, sauf si le tableau correspond à un logement autonome

      La coupure d’urgence peut être faites avec un interrupteur sectionneur ou un DB

      Je vous conseille de faire un petit plan d’ensemble pour qu’on comprenne bien où se trouve les différents composant que vous évoquez, et qu’on puisse vous conseiller au mieux.

  93. Bonjour , tout d’abord merci pour ce site très intéressant .
    Je suis un peu dans le cas de figure du schéma que vous avez mis .
    J’ai un tableau général alimentation maison Bas(Alimentation neuve en 2X16 mm2 à partir du disjoncteur 500 mA EDF ) , mais je doit tirer une ligne vers l’étage pour un deuxième tableau ( 16 PCT , 6 points lumineux , un cumulus 200 litres et 1 attente VMC )
    Je pense tirer un 3G 6mm2 j’ai environ 9 à 10 mètres de câble à passer , En haut j’attaque avec un inter différentiel Hager 40 A Type AC , ma question concerne la protection de ma ligne électrique au départ de mon tableau principal (Tout en Legrand neuf ) : Faut t’il un simple disjoncteur (Type plaque cuisson ) en 32 A pour protéger au départ de mes borniers Phase et Neutre ?
    Ps : Je tape mon piquet de terre neuf ce week end avec 25mm2 cuivre nu , barrette de coupure et 16 mm2 jusqu’à mon tableau mais n’ayant pas de Telluromètre , y a t’il un moyen de la mesurer autrement?
    (Je possède juste un FLuke T 150 et un metrix VT 35 )
    Merci beaucoup d’avance pour votre réponse .

  94. Bonsoir, je réhabilite une maison de campagne j’ai un premier tableau, un deuxième dans la cuisine qui est alimenté avec du 2,5 mm2, quand je mets deux appareils en fonction tel que machine à laver avec soit un convecteur ou autre appareil ça disjoncte.
    -1ere question est que si du tableau principal au secondaire je peux mettre du 3X 6 mm2
    -2ème question j’ai fais un salle de bain et je vais mettre un ballon et un radiateur murale puis je mettre aussi du 6 mm2 sachant que je partirai du tableau principal.

    • Bonjour

      Vous pouvez tout à fait mettre du 6² entre 2 tableaux.
      Vous le protégez au départ par un disjoncteur 32A, cela vous autorise 7kW.

      C’est sans doute suffisant pour la salle d’eau
      Voir si c’est assez pour la cuisine compte tenu de tout l’électroménager, et s’il ne vaut pas mieux passer en 10².

  95. Bonjour,

    Je vais ajouter un tableau électrique divisionnaire en suivant le schéma que vous proposez plus haut sur cette page.

    1. Puis-je me repiquer directement sur les deux bornes d’entrée du disjoncteur différentiel du tableau principal (utilisées pour l’instant par la liaison 10 mm2 qui vient du disjoncteur de branchement) pour alimenter le disjoncteur de protection du tableau secondaire ou faut-il obligatoirement utiliser deux borniers (absents du tableau principal et impossible à intégrer par manque de place) ?

    2. Quelle est la section du cable à utiliser pour cette courte liaison entre le différentiel et le disjoncteur de protection ?

    Merci et un grand bravo pour ce blog.
    Cordialement,
    Pascal.

    • Bonjour

      1/ Il n’est pas autorisé de mettre 2 conducteur par borne du disjoncteur de branchement.

      Sans voir votre tableau, difficile de vous donner des solutions.
      Quelques idées néanmoins :
      – ajouter des borniers, qui peuvent par exemple être clipsés sur le Rail DIN
      – mettre un peigne vertical et repartir de celui-ci
      – repartir de l’amont d’un des interrupteurs différentiels 30mA (je crois que c’est ce que vous proposez) en s’assurant que le 10² qui arrive soit suffisant.

      2/ Voici les sections minimales à appliquer, en fonction du disjoncteur utilisé
      – disjoncteur 63A et DB 30/60A : 16²
      – disjoncteur 63A et DB 15/45A : 10²
      – disjoncteur 50A : 10²
      – disjoncteur 40A : 10²
      – disjoncteur 32A : 6²
      – disjoncteur 25A : 4²
      – disjoncteur 20A : 2,5²
      A noter que ce sont les même section pour l’aval du disjoncteur, sauf si vous êtes amené à les augmenter pour limiter la chute de tension liée à une éventuelle liaison de grande longueur.

      • Bonjour,

        Merci de m’avoir répondu, le problème c’est que je n’ai plus du tout de place pour ajouter les borniers DANS le tableau électrique. Je n’ai peut-être pas bien expliqué ce que je veux faire : j’envisageais de repartir de l’entrée du différentiel 30mA/40A vers l’entrée du disjoncteur de protection 32A qui alimentera le différentiel 30mA/40A du tableau secondaire avec un cable 10mm2. Du coup j’aurais 2 connexion sur les entrées du différentiel, une 10mm2 qui arrive du disjoncteur principal et une 10mm2 qui part alimenter le 32A (sans passer par un bornier).

        Sinon puis-je placer le différentiel et le 32A côte à côte et faire la connexion avec un peigne horizontal traditionnel plutôt qu’un cable ?

        En dernier recours je n’aurais pas d’autre solution que de déporter les borniers à l’extérieur du tableau principal (toujours par manque de place), est-ce que je reste dans les normes ?

        (J’aimerai si possible éviter de changer de tableau juste pour intégrer des borniers !).

        Merci encore.
        Cordialement,
        Pascal.

        • “repartir de l’amont d’un des interrupteurs différentiels 30mA (je crois que c’est ce que vous proposez) en s’assurant que le 10² qui arrive soit suffisant.”

          Il me semble qu’on dit la même chose

          Sinon vous pouvez toujours déportez des choses dans un tableau placé côte à côte

  96. Bonjour,

    Merci pour tout les informations présentes dans ce blog.

    Je veux installer un tableau divisionnaire pour refaire l’installation d’un studio attenant à notre maison.
    Le but est qu’en cas de problème l’occupant du studio ne soit pas bloqué s’il n’a pas accès au tableau principal.

    Je pensais appliquer la configuration suivante :

    Repartir des borniers du tableau principal avec un cable de section adapté à la distance et la puissance de mon abonnement (16mm² pour 60A sur 10m)
    Sur la tableau divisionnaire, placer un disjoncteur bipolaire de 40A (suffisant pour les besoins) et ensuite mes
    différentiels et mes disjoncteurs de protections.

    Est-ce que le repiquage sur les borniers du tableau principal sont autorisés dans ces conditions ? Dois-je ajouter un coupe circuit sur le tableau principal en départ de la liaison vers le tableau divisionnaire ?

    Merci

    Laurent

    Disjoncteur d’abonné
    |
    Tableau principal

    • Bonsoir

      Oui c’est le principe de repartir des borniers du tableau principal
      Par contre mettre un interrupteur sectionneur 63A à l’arrivée car vu qu’il n’y a rien en amont pour limiter l’intensité, vous n’avez pas de certitude qu’un usage exceptionnel ne vous fera pas dépasser 40A.

      En principe il faudrait un disjoncteur au départ (le tableau divisionnaire est vu comme un circuit qui doit à ce titre etre protégé contre les surintensités)
      Mais s’agissant de 16² et dans votre cas particulier, on peut sans doute tolérer cette absence.
      Par contre un interrupteur sectionneur 63A au départ serait une bonne précaution

      Vous ne dites rien sur la position du disjoncteur d’abonné.
      Car si c’est lui qui saute, il faudra que l’occupant du studio puisse réenclencher.

      Si c’est pour de la location permanente, je vous conseille de faire un nouveau branchement.

  97. Bonjour,

    Pour préciser un peu, justement, le disjoncteur d’abonné est dans la maison principale. Et le problème est justement qu’il ne faut pas qu’il saute quand il n’y a personne dans la maison principale.
    En mettant un disjoncteur 40A (donc moindre que le calibre du disjoncteur d’abonne) en tête du tableau divisionnaire, c’est normalement lui qui devrait sauter en cas de surconsommation ou de problème.

    J’approuve l’idée d’un sectionneur 63 A sur le tableau principal pour pouvoir isoler cette partie.

    Il s’agit de location de vacance, occasionnelle, donc je ne veux pas partir sur un nouveau branchement avec le coût et les démarches qui vont avec.

    Laurent

    • Votre raisonnement est partiellement vrai, mais pas à 100%

      Un disjoncteur différentiel 500mA peut sauter pour 3 raisons.
      – surcharge : mais même en mettant un disjoncteur 40A en tête du tableau divisionnaire ce n’est pas une garantie. Par exemple imaginons que vous tirez 35A dans le tableau divisionnaire et 30A pour le tableau principal. Cela fait 65A en tout et le disjoncteur d’abonné saute. Reste que ce cas est peut théorique car si le logement principal n’est pas occupé, peu probable qu’il tire plus de 30A (sauf s’il y a du chauffage électrique).
      Au pire vous pouvez vous en sortir en mettant un délesteur qui couperait ponctuellement certains radiateurs.

      – court-circuit : c’est un événement violent sur une installation, vous n’avez aucune certitude sur celui qui va sauter en premier : disjoncteur d’abonné, disjoncteur 40A en tête du divisionnaire, disjoncteur de circuit concerné. Cela peut même être plusieurs simultanément

      – fuite de courant. Si votre disjoncteur d’abonné est sélectif ce sera les 30mA qui sauteront avant.

      Donc vous voyez, pas de garantie. Le problème le plus gênant étant le court-circuit.
      Heureusement, cela n’arrive pas si souvent.

      Mais c’est certain que si vos locataires de vacances font sauter le DB, et qu’il n’y a personne dans le logement principal pendant plusieurs jours, ce n’est pas une situation idéale pour eux.

  98. Bonjour,
    Merci pour votre article, en pleine installation je suis fan de votre site !
    Je suis en train de préparer un tableau avec du matériel Hager et je ne trouve pas de disjoncteur bi-polaire mais seulement un interrupteur bi-polaire.
    Est-ce que cela fera l’affaire pour alimenter mon tableau divisionnaire ?
    La protection sera assurée par les disjoncteurs et disjoncteurs différentiels de mon tableau divisionnaire ?

    • Bonsoir

      Pour protéger l’alimentation d’un tableau divisionnaire, un disjoncteur Bipolaire ou un disjoncteur unipolaire+neutre conviennent.
      Vous devez trouver cela sans problème dans la gamme Hager (pas forcément domestique)

      Un interrupteur bipolaire ne convient pas car il n’assure pas de protection.

  99. Bonjour,
    Je souhaite rajouter un tableau divisionnaire composé de deux rangées (pour cumulus, chauffage, éclairage, prises) qui est à moins de 15 mètre du tableau principal.
    Je pense passer du 10mm2 pour raccorder les deux tableaux. Je me pose la question suivante, faut il mettre un disjoncteur 32 A dans le tableau principal pour le relier au divisionnaire ou un coupe circuit ?
    Ce dernier relié au différentielles du tableau divisionnaire.
    Et dernière question, le tableau divisionnaire peut il être relié à un autre piquet de terre ou doit il avoir la même que le principal ?
    Merci d’avance pour vos réponses et l’ensemble des docs que vous proposez c’est super.
    Bonne aprèm

    • Bonsoir

      Il faut obligatoirement un disjoncteur au départ du câble vers le tableau divisionnaire.
      Avec du 10²sur 15m, ce sera 50A maxi.
      Donc 50A (11kW), 40A (9kW), 32A (7kW)…
      Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer et du prix que vous êtes prêt à mettre pour le disjoncteur.

      Si votre tableau est dans un bâtiment différent, vous pouvez recréer une nouvelle terre.
      Mais si vous êtes dans un même bâtiment, toutes les terres doivent être interconnectés, donc repartir de la terre du tableau principal.

      Enfin si votre tableau divisionnaire ne communique pas par l’intérieur avec le tableau principal, il faut ajouter un interrupteur sectionneur en tête de celui-ci pour assurer une coupure d’urgence.

  100. Merci pour votre réponse.
    Est-ce que le disjoncteur 1) ci-dessous ferait l’affaire oule disjoncteur 2) ? car je ne comprends pas les notions indiquées dans la description : “Pouvoir de coupure ultime en C.A. 230V (NF EN 60947-2): 10 kA”.

    1) HAGER – Disj.1P+N 4.5-6kA C-40A 1m – MJT740
    2) HAGER – Disjoncteur 2P 6-10kA courbe D – 40A 2 modules – NGN240
    3) Disj.1P+N 6-10kA C-40A 1m – NFT740

    En fait en disjoncteur pour habitat je trouve jusqu’à 32A et ensuite je trouve que des références similaires à celles indiquées ci-dessus (courbe B, courbe C …).

    Merci d’avance.

  101. Pouvez-vous vous me valider le schéma d’installation du tableau divisionnaire pour mon local piscine.

    – Le cable EDF de section 2×16 arrive depuis le compteur EDF situé au niveau de la rue jusqu’à mon domicile.

    – Au niveau de mon tableau électrique principal, il y a donc une disjoncteur différentiel Schneider de 500mA calibré sur 45A Réf. Schneider : 13100 DB90

    – On partira depuis ce tableau électrique principal pour alimenter le tableau divisionnaire situé dans le local piscine.

    – La longueur du cable entre les 2 tableaux électrique est de 35/40m.
    Le cable utilisé est un cable identique à celui arrivant depuis le compteur EDF de la rue jusqu’à mon tableau principal à savoir une section de 2×16.

    – Au niveau du tableau principal, ce cable sera donc branché sur un disjoncteur 63A monophasé Réf. A9F77663 puis raccordé sur les 2 borniers de répartition phase et neutre du tableau.

    – Le tableau divisionnaire Kaedra 1 rangée 12 modules Réf. Schneider : 13962 comprendra les éléments suivants :

    réf. Schneider : 16162 – inter differentiel 30ma 63a type ac
    réf. Schneider : 16614 – parafoudre
    réf. Schneider : 16726 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 16a, courbe c, embrochable pour l’éclairage intérieur et extérieur du local
    réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour les prises de courant intérieur et extérieur
    réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour la pompe de relevage pour vider la piscine ou en cas d’inondation
    réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour la pompe de forage
    réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour le tableau électrique piscine regroupant la pompe de filtration, le surpresseur pour le robot de nettoyage et l’éclairage
    réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour le régulateur de pH et le régulateur de chlore.

    La terre sera local (piquet de terre de 2m entre piscine et local piscine) et non tirée depuis la maison.

    Question :
    Le choix du disjoncteur 63A monophasé du tableau principal et de l’inter differentiel 30ma 63a type ac du tableau divisionnaire est-il correcte ?

    Merci

    • Bonjour

      63A sur 40m de 16² c’est 3% de chute de tension : un peu élevé (on principe on essaie de ne pas dépasser 2%) :
      – Soit vous laissez comme vous avez prévu en vous disant que de toute façon vous ne tirerez jamais autant et que si cela arrivant ce n’est pas bien dramatique
      – Soit vous mettez un disjoncteur 40A et un interrupteur différentiel 40A qui limiteront la chute de tension à 2% et qui surtout baisseront le coût du matériel. Cela vous limitera à 9kW, mais à mon avis largement suffisant pour l’usage décrit.

      N’oubliez pas de faire la mesure de votre nouvelle terre pour s’assurer qu’elle est bien inférieure à 100 ohms.

  102. Bonjour,
    pouvez vous me renseigner. Je fais l’électricité moi même pour faire l’étage de ma maison, il y aura deux chambres, une salle de jeux et une salle de bain.
    j’ai prévu un tableau 2 rangeés, l’arrivé est en 6² (4m) juste en dessous, la question est que dois je mettre en inter différentiel? ( 40A 30mA au début de chaque rangées en type A ou AC, ou dois je mettre un 40A 30mA et un 63A 30mA comme au rez de chaussée)

  103. Bonsoir,
    Dans le cadre d’une extension, je créé un tableau divisionnaire protégé par un disjoncteur 40A. En tête de tableau divisionnaire, j’ai un interrupteur sectionneur 40A puis, une rangée ID 40A Type AC et un rangée 40A type A.
    Chaque rangée consomme moins que 8000W (les deux rangs cumulés également). Pourtant, le nouveau mode de calcul me conduirait à utiliser un ID type AC 63A ! Je ne comprends plus… Merci de votre aide

    • Bonjour

      Vu que vous avez un disjoncteur 40A au départ pour limiter l’intensité, la règle par rapport à l’amont s’applique et vos ID 40A suffisent quel que soit ce qu’il y a en aval.

  104. Bonjour,
    J’ai installé un tableau divisionnaire avec 1 ID 40A. Il est relié au tableau principal par des câbles de 10mm2 (distance de 11m) avec un disjoncteur 32A. Mon disjoncteur de branchement (15/45) est calibré à 30A. Quel section de câble dois je utiliser entre les borniers de mon tableau principal et le disjoncteur 32A. J’ai actuellement du 6mm2 dois je passer en 10 mm2. Merci par avance pour votre aide.

  105. bonjour
    il est vrai, super blog avec des réponses de pro. bravo à tous
    1) question non rencontrée dans le blog:
    pour un tableau divisionnaire à grande distance (yourte entre 60 à 100 m), faudrait-il prévoir un câble (ou 2 fils sous gaine) de section énorme > 16 mm2 et horriblement cher vu la distance ou bien existe t’il des élévateurs de tension (genre transformateur élévateur réglable, onduleur redresseur de courant ?) pour compenser la chute de tension trop importante (cas de figure où peu de puissance est requise sur le tableau divisionnaire de la yourte, entre 15 et 20 A)
    2) toujours dans ce cas de figure, (sans parler de la norme 3%), quel est le voltage minimum en dessous duquel l’électroménager courant (frigo-congel, petit four électrique 1000 w et TV LCD beaucoup plus sensible ) ne fonctionnera plus et buguera ?
    merci beaucoup (laurent, électrotechnicien de formation mais sans aucune expérience)
    merci beaucoup

  106. Bonjour,

    Je vais bientôt emménager dans mon appartement neuf en RDC où tout l’électricité a été fait avec un système de pieuvre.

    J’envisage d’installer un tableau étanche à l’extérieur coté jardin, je sais qu’il y a une prise de courant étanche qui sera déjà en place.

    Pensez vous que je puisse supprimer la prise étanche, pour installer mon tableau étanche ?
    Si oui quelle protection mettre pour protéger ce tableau.

    Petite précision, je souhaite mettre dans ce tableau étanche des modules domotique de volets roulants, les volets roulants seront également raccordés sur ce tableau.

    Merci pour vos éclaircissements.

    • Bonsoir

      Difficile de vous répondre à distance sans voir.
      S’il y a une prise et que vous voulez repartir de celle-ci pour mettre un tableau, cela implique que ce soit la seule prise du circuit. Est-ce bien le cas ?
      De plus une prise est en général alimentée en 2,5² voire en 1,5² qui vous autorisent respectivement 4,5kW et 3,5kW. Si c’est uniquement pour vos modules domotique, c’est suffisant. Mais si c’est pour d’autres usage, cela peut être juste
      Gardez le disjoncteur présent, mais dans l’idéal désolidarisez le de l’interrupteur différentiel 30mA en aval duquel il se trouve dans le tableau principal pour dédier un différentiel 30mA dans votre nouveau tableau

  107. Bonjour et merci beaucoup pour vos articles qui sont clairs et nous aident beaucoup.

    Je réalise la rénovation de ma maison, électricité comprise. L’arrivé EDF se fait au sous-sol sur un tableau plus aux normes. A côté j’ai posé une GTL avec un tableau 4 rangées et je raccorde les pièces rénovées sur le nouveau tableau au fur et à mesure des travaux. Le disjoncteur EDF est en limite de propriété et est à 30A, sur le tableau à l’intérieur j’ai un disjoncteur qui lui aussi est à 30A.

    Pour alimenter l’étage de vie et éviter de tirer du câble je pensais mettre un tableau divisionnaire. Il serait environ à 15m linéaire de la GTL. A l’étage il y a 3 chambres, 1 cuisine (four, frigo, cuit vapeur…), 1 sdb, 1wc, un salon. Je pensais installer un différentiel dans le tableau du sous-sol, tirer en 10mm² jusqu’au tableau divisionnaire et ensuite tirer de ce dernier pour chaque pièces que je rénove. A l’étage il y a aura environ 5 prises à par chambre, 1 plafonnier par pièce, 1 prise dans la sdb + 1 prise, 5 prises mini dans le salon et tout autant plus les circuits spécialisés dans la cuisine.

    Est-ce que le 10mm² pour relier les deux tableaux va sufir ?

    • Bonsoir

      Ce qu’il faut mettre au départ, c’est un disjoncteur.
      50A maxi avec du 10².
      Mais vu l’usage que vous décrivez et votre abonnement limité à 30A, un disjoncteur 32A qui vous autorise 7kW pourrait suffire.
      Mais vu que vous évoquez les circuits spécialisé de la cuisine, je trouve préférable de mettre a minima un disjoncteur 40A qui vous autorise 9kW au cas où vous augmentiez un jour la puissance de l’abonnement

      L’interrupteur différentiel 30mA 40A type A se trouvera dans le tableau divisionnaire.

      Mettre plus de 10² aurait un intérêt si vous aviez un jour une puissance d’abonnement de 12kVA (le double d’aujourd’hui) et que vous vouliez pouvoir disposer de toute cette puissance dans le tableau divisionnaire.
      Voir exemple sur ce lien :
      http://www.casimages.com/img.php?i=161106010609383214611586.jpg

      • Bonjour, désolé pour ma réponse tardive.
        Avant tout merci d’avoir pris le temps de me répondre.

        La maison comporte des combles que je compte aménagé dans le futur. il y aura que des prises (pc, matériel hifi…), des points de lumières, plus la VMC simple flux. Je pense faire de la même manière que pour l’étage de vie : créer un tableau divisionnaire. Est-ce que je dois repartir du tableau principal ou bien est-ce que je peux utiliser le tableau divisionnaire de l’étage de vie pour alimenter celui des combles ? Si le tableau divisionnaire peut être utilisé je suppose qu’il va falloir que je dimensionne la section de câble allant du principal à celui de l’étage de vie. Est-ce que je reste en 10mm² ou bien je passe en 16mm² ? Le disjoncteur du tableau principal doit lui aussi être adapté ? Est-ce que je passe en 63A ?

        Philippe

  108. Bonjour je réalise un extension comprenant une buanderie, une salle de bain, ainsi qu’une chambre.
    Je souhaiterai alimenter les 3 d’un tableau divisionnaire est-ce que c’est possible ?
    Mon tableau principale ce trouve à plus ou moins 15m quel section de cable je dois choisir pour alimenter mon tableau divisionnaire ?
    quel disjoncteur je dois mettre au tableau principale ?
    La buanderie comprendra 1 lumière, 3 prises, 1 lave linge, 1 sèche linge et 1 congélateur.
    La salle de bain comprendra 2 lumières, 3 prises, 1 radiateur.
    La chambre comprendra 1 lumière, 5 prises, 1 volet roulant, 1 radiateur.
    Cordialement.

    • Bonsoir

      Du 10² protégé par un disjoncteur 40A qui vous autorise 9kW devrait suffire pour cet usage.
      Vous pouvez vous inspirer de l’exemple sur ce lien :
      http://www.casimages.com/img.php?i=170707105423383215137223.jpg
      Il y a une petite non conformité, c’est qu’il y a 9 disjoncteur derrière l’interrupteur différentiel alors que le maxi est de 8.
      Si vous voulez être parfaitb prévoir 2 rangée en répartissant les circuits derrière 2 différentiels. En plus ce sera évolutif.

      • Ou autre solution, mettre un seul circuit prises en 2,5² qui vous autorise jusqu’à 12 prises
        Comme cela vous n’aurez que 8 circuits derrière le différentiel

  109. Bonjour, mon tableau principal (TD1) est en triphasé. Les règles que vous citez sur la section relative à la longueur des câbles entre TD1et TD2 restent-elles les mêmes si je continue dans le TD2 en triphasé ?
    Question 2: et si je continue dans le TD2 en biphasé (2x230v), cela change-a-t-il quelque chose?
    Merci

    • Bonsoir

      Q1 : En triphasé équilibré la chute de tension est 2 fois moindre.
      Vous pouvez donc doubler les longueurs dans le calcul de la chute de tension pour le cable qui alimente les tableau

      Q2 : Non du coup c’est pareil, mais attention au risque de surcharge sur la phase concerné.

  110. Bonjour, super article!
    Je vois tout le monde poser sa question, je ne peut m’empêcher de poser la mienne…!

    Installation électrique pour abris de jardin à 3m de la maison mais env 16metres linéaires de câble pour arriver au tableau divisionnaire. (2 points lum et 6 prises au total)
    Le vendeur-conseiller du magasin m’a dit d’utiliser un câble en 2.5² pour alimenter le cabanon, puis différentiel(30) et 2 disjoncteur (10 et 16).
    Je n’ai pas de disjoncteur pour le panneau principal, quelle valeur choisir?
    et surtout, ce qui m’inquiete (le cable étant déja acheté…) est ce que 2.5 ça passera malgré tout?

    Merci!

    • Bonjour

      Disjoncteur 20A au départ
      Le 2,5 vous autorisera 4,5kW.
      Voir si c’est suffisant pour votre usage.
      Sinon, il faudra mettre du 6²

  111. Bonjour,

    Merci pour ce site. Par contre, il ne répond pas à ma question
    je souhaiterais connecter ma grange à l’électricité de la maison; (la grange sera rénovée dans le futur). La grange est à plus de 8 m de la maison; Donc une section de 10 serait conseillée, mais je trouve cela irrationnel étant donné que le compteur est monophasé et la section est de 6mm2 (arrivée edf au compteur); Donc pourquoi mettre du 10mm2 alors que l’arrivée EDF est de 6mm2 seulement.

    Si vous répondez; merci d’avance,

    Louane

    • Bonjour

      Votre arrivée EDF est sans doute ancienne et pas aux normes actuelles.
      Aujourd’hui on met du 2×16² pour 27m maxi avec un disjoncteur de branchement 30/60A (qui est le standard EDF actuel), ou du 2×10² sur les disjoncteur de branchement de puissance moins élevée.

      Quand à l’alimentation de votre grange, tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer dans le futur. Du 6² vous autoriserait 7kW alors que du 10² vous autoriserait 11kW.
      Voir également en fonction de la puissance de votre abonnement, en sachant que vous pourriez faire évoluer celui-ci dans le futur.

  112. Bonjour,
    Dans votre schema initial, vous faites partir d’un disjoncteur divisionnaire un cable potentiellement de 10 mm2 vers le tableau divisionnaire. Est-il possible de connecter un cable de 10 mm2 sur un disjoncteur divisionnaire ?
    Merci

    • Bonjour

      Vous voulez dire d’un disjoncteur divisionnaire de la rangée ?
      Si oui ce serait possible mais cela présente peu d’intérêt :
      – vous allez surcharger le différentiel de la rangée
      – vous aurez 2 différentiels en cascade ce qui ne sert à rien et vous risquez en cas de défaut d’avoir les 2 différentiels qui saute

      Si vous voulez dire autre chose, merci de mieux préciser car je n’ai pas bien compris la question

  113. Bonjour,
    merci pour ce site plein d’infos qui m’a bien aidé dans la conception de mon installation électrique !
    Il me reste quand même deux questions auxquelles je ne trouve pas de réponse claire.

    Je vais installer un tableau secondaire pour alimenter le sous-sol que j’aménage (70m²). J’ai tiré 3 fils de 16mm² entre le principal et le secondaire (ligne de 15 m), dans une cloison épaisse. Ma première question : est-ce que je peux me brancher directement au bornier du tableau principal ou dois-je passer par un disjoncteur 63A ? Je lis tout et son contraire. Si je passe par un disjoncteur sur le tableau principal, ce dernier doit être relié en amont directement au bornier, c’est bien ça ? Pourquoi ne pas également protéger la ligne par un différentiel ? Le seuil de 500 mA du DB suffira à faire disjoncteur l’installation s’il y a un problème sur la ligne ? Le fait qu’elle passe à travers l’ossature métallique sur 12 m de cloison me tracasse, même si la gaine de 40mm a l’air OK.

    Ma deuxième question concerne les liaisons équipotentielles. Je réalise une buanderie/SdB dans ce sous-sol. J’ai une menuiserie en PVC (alu côté extérieur), une alimentation PER, un lave linge à coque plastique, pas de sèche serviette… Bref, est-ce que j’ai vraiment besoin d’installer une liaison équipotentielle supplémentaire ? J’ai lu qu’il fallait relier les terres des prises électriques entre elles, mais elles sont déjà toutes repiquées sur le même circuit. Et si je les relie, je les relie comment concrètement ?
    Merci de vos conseil !!!

  114. Bonsoir

    1/ Si on prend la norme au sens strict. Depuis 2013, elle indique que l’alimentation d’un tableau divisionnaire est un circuit spécialisé comme un autre, et qu’à ce titre il doit y avoir une protection contre les surintensités.
    Donc disjoncteur 63A maxi obligatoire au départ.
    Il est vrai qu’avec 63A et un DB 60A maxi la protection contre les surcharges n’entrera jamais en service et qu’un simple interrupteur sectionneur aurait permis de couper manuellement l’alimentation du circuit.
    On voit que les règles ont évolué, donc pas étonnant que vous trouviez plusieurs avis contradictoires sur internet.

    Concernant la protection différentiel, ce n’est pas différent d’un branchement type 2 où le cable de branchement peut avoir tout un cheminement dans le logement avant d’atteindre le tableau de répartition.
    De plus le fait de déporter la protection dans le tableau divisionnaire permet de mettre plusieurs interrupteurs différentiels dans le tableau divisionnaire et d’avoir la coupure au plus près de celui-ci en cas de défaut

    2/ En principe il faudrait relier entre eux les conducteurs de terre des circuits prises, éclairage, et lave-linge.
    Mais la dernière version de la norme autorise de faire cette interconnexion au tableau en locaux d’habitation.

    • Merci de votre aide ! C’est très clair. Pour la liaison equipotentielle ça simplifie grandement les choses ! La terre étant déjà distribuée aux prises et points lumineux.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here