Ajouter un tableau électrique divisionnaire : les règles à respecter

Ajouter un tableau électrique divisionnaire : les règles à respecter

Le tableau de répartition électrique divisionnaire, définition

Le tableau électrique divisionnaire est un tableau annexe de l‘installation électrique: C’est ce tableau qui est posé lors de la réalisation d’une extension de maison par exemple: généralement, le tableau électrique divisionnaire contient une rangée:

installation tableau électrique divisionnaire

Les règles à respecter pour le tableau électrique divisionnaire

Voici tout d’abord un schéma pour illustrer les propos qui sont tenus par la suite.

Schéma de liaison du tableau électrique divisionnaire

le tableau électrique divisionnaire dans l'installation électrique

Le tableau électrique divisionnaire est protégé en amont, par un disjoncteur divisionnaire qui est situé sur le tableau de répartition principal. (disjoncteur de protection entouré en pointillé sur le schéma)

La liaison entre le tableau principal et le tableau électrique divisionnaire doit être réalisée avec des conducteurs électriques dont la section et la longueur dépendent de la protection choisie en amont. (câbles entourés en pointillé sur le schéma)

Je vous donne dans la liste suivante la section et la longueur maximale des câbles de liaison entre les deux tableaux en fonction de la protection du tableau électrique principal choisie.

Section de la liaison entre tableau principal et tableau électrique divisionnaire en fonction la protection électrique du tableau principal

Ces valeurs sont calculées pour une chute de tension de 1% sur la longueur du câble:

Disjoncteur 16A

  • Section de la liaison 1,5mm², longueur maximale de la liaison 4m.
  • Section de la liaison 2,5mm², longueur maximale de la liaison 8m.
  • Section de la liaison 6mm², longueur maximale de la liaison 18m.
  • Section de la liaison 10mm², longueur maximale de la liaison 31m.

Disjoncteur 20A

  • Section de la liaison 1,5mm², , interdit.
  • Section de la liaison 2,5mm², longueur maximale de la liaison 6m.
  • Section de la liaison 6mm², longueur maximale de la liaison 15m.
  • Section de la liaison 10mm², longueur maximale de la liaison 25m.

 Disjoncteur 32A

  • Section de la liaison 1,5mm², interdit.
  • Section de la liaison 2,5mm², interdit.
  • Section de la liaison 6mm², longueur maximale de la liaison 9m.
  • Section de la liaison 10mm², longueur maximale de la liaison 15m.

Quels sont les risques si je me trompe dans les calculs pour mon tableau électrique divisionnaire ?

La conception d’un tableau divisionnaire ne doit pas se prendre à la légère: les risques d’une mauvaise conception, d’un mauvais calcul de section d’alimentation générale, d’un mauvais choix de départ au niveau du tableau électrique général peuvent entraîner différents problèmes:

  • Disjonctions intempestives.
  • Mauvaises protections des personnes dans l’habitation (protection différentielle).
  • Incendies.

Les travaux électriques ne doivent pas être pris à la légère ! C’est pour cela que j’ai rédigé un guide spécial dédié au tableau divisionnaire que vous pouvez retrouver ici.

Exemple 1 : extension de l’installation électrique pour un bureau

Je prends ici comme exemple, la cas d’un particulier qui souhaite réaliser une extension à sa maison. La pièce réalisée est un bureau.

Le propriétaire prévoit d’installer 2 points lumineux et 5 prises. Le bureau est à une distance de 15m du tableau électrique. Les appareils utilisés dans la pièce ne consomment pas beaucoup de puissance.

Je choisis donc d’utiliser un disjoncteur en amont (sur le tableau électrique principal) d’une valeur de 16A.

La section du câble peut être en 6mm² si je me reporte aux données du paragraphe précédent. Si la longueur entre les tableaux électriques avait été supérieure à 18m, je devais utiliser du câble en 10mm², toujours par rapport aux données ci dessus.

Exemple 2 : extension de l’installation électrique pour une cuisine d’été

Dans cet exemple, le même propriétaire choisit de réaliser une cuisine d’été. Il prévoit d’y installer une plancha électrique et d’autres appareils consommateurs d’électricité. La distance entre le tableau de répartition principal et le futur tableau divisionnaire sera de 14m. La puissance demandée par les appareils de la nouvelle extension est plus importante. Je choisis un disjoncteur de 32A.

La distance étant de 14m, je dois utiliser impérativement une section de câble de 10mm² pour la liaison entre les deux tableaux électriques (en se référant toujours aux données du paragraphe précédent).

Vous avez aimé cet article ?
Écrit par Guillaume, électricien expert
Guillaume DENIS
Électricien
Passionné par l'électricité, qu'elle vienne d'un transformateur ou qu'elle soit issue du soleil. Ingénieur électronicien de formation, j'ai décidé de me reconvertir en tant qu'électricien en...
315 commentaires
Sebastien
11 mars 2024

Bonjour, je dois ajouter un tableau divisionnaire au garage qui se trouve à 20m de la maison.
Au niveau du tableau principal, j’ai un BACO de 45A 500mA.
Je dois mettre ensuite un disjoncteur pour protéger la ligne vers le garage.

Question 1 : Dois-je mettre du 20A ou du 32A ?
Question 2 : Quelle est la section du câble à choisir ? 6mm2 ou 10mm2 ?

Côté Garage, je vais avoir deux rangés,
– une avec un interrupteur différentiel de 40A 30mA (+ les disjoncteurs classiques).
– une avec seulement un disjoncteur différentiel 20A 30mA pour la voiture (Legrand Green UP).

Question 3 : Faut-il mettre un interrupteur sectionneur pour pouvoir couper les deux rangées ?

Je vous remercie par avance pour les 3 réponses aux questions 😉

Benji 51230
18 août 2023

Bonjour a tous et merci pour ce site super
Je vais installer un tableaux divisionnaire au sous sol à 9m de distance du principal
Pour alimenter un chauffe-eau, chauffage, prise, éclairage, portail,lave linge et une pompe de relevage
Mon db est régler sur 45a
Es que je part du principal avec dj de 63a en 16mm2 puis inter dif de 63a type a au divisionnaire ou alors avec dj 40a dans le principal en 10 mm2 et inter diff de 40a type a au divisionnaire
Merci d’avance pour vos conseils

Benji 51230
18 août 2023

Bonjour Merci à vous pour tout ce site et ces infos
Voilà j’ai mon DB de 45a au sous sol avec le linky et l’ancien tableau à plomb
Je viens de refaire le tableau au norme à l’étage à 8m du DB du sous sol relier en 16mm2 avec un db de 500ma au tableaux
Je souhaite mettre un tableau 1 ranger au sous sol pour alimenter chauffe eau, lumière du sous sol,prise, chauffage, portail et petite pompe de relevage car le sous sol va être aménagée la distance entre le principal et le divisionnaire sera de 9m
Je sait pas quel section de cable, dijoncteur dans le tableau principal et inter dif du divisionnaire choisir.
Merci d’avance à vous

VERSLUYSEN
17 août 2023

Bonjour,
Je souhaite installer un tableau divisionnaire à une distance de 20m de mon tableau principal.

Ce tableau divisionnaire est abrité dans une annexe et servira à alimenter une PAC avec une résistance d’appoint de 6kw.

Est il possible pour moi de faire la liaison avec un câble 2g10 carré et de rajouter une terre dans mon annexe pour le tableau divisionnaire?

Merci d’avance pour votre réponse

Carminas
18 août 2023

Bonjour

Je cite le guide Promotelec :

« Il y a deux solutions pour la prise de terre d’un local extérieur : soit on ramène la terre du logement principal en passant un conducteur de protection avec le câble d’alimentation électrique, soit on crée une nouvelle prise de terre au niveau du local concerné.

Si on crée une nouvelle prise de terre, il faut en effectuer la mesure, ce qui nécessite un équipement particulier.
Il faut également s’assurer qu’aucun équipement électrique alimenté par des circuits dont la terre provient du tableau principal (par exemple un éclairage extérieur) ne soit à proximité d’équipements alimentés par des circuits du local en annexe (par exemple un autre éclairage extérieur).

Ramener la terre du logement principal dispense de la mesure de terre et supprime les problèmes de proximité éventuelle entre des équipements électriques raccordés à des terres d’origines différentes. Cela peut cependant se révéler plus onéreux selon la distance entre le logement et l’annexe. »

Car effectivement le coût de création d’une terre n’est pas neutre :
– un ou plusieurs piquets de terre
– câblette 25² cuivre nu
– barrette de coupure
– 10² vert/Jaune pour faire la liaison avec le tableau
– location de l’appareil de mesure
… et je ne ne compte pas le temps passé.
Et pour 20m un 3G10² vous reviendra sans doute moins cher.

A noter que ce n’est pas du 2G10² mais du 2×10² (G veut dire Ground : Terre)

OLIVES
26 juin 2023

Bonjour.

D’abord, un grand merci à tous pour votre site qui m’a beaucoup aidé dans ma réflexion.

J’essaye de mettre au norme (mais surtout en sécurité!) l’installation électrique d’une maison des année 1980.

Remise du T.G.B.T. à neuf (calculé et fait par un électricien), triphasé, il a mis un Interrupteur Différentiel par phase. (j’ai donc trois ligne juxtaposé).

Il existe deux dépendance abrité sur le terrain, un local piscine et un abri atelier, alimenté par la tableau principale, et c’est là que ça se complique… .

Au départ du T.G.B.T., sur une phase :

Un I.Différentiel 30Ma 40A avec (entre autre) un disjoncteur bipolaire de distribution 16A qui protège la « ligne », et quelle ligne!!

Diamètre câble rigide 12mn contenant 4 fils diamètre 1.5 sur 30 mètres environ jusqu’à un l’atelier, boîte de dérivation (Trois!??) puis direction local piscine à 15 mètres.

Local Atelier: Une lampe et une prise.

Local piscine: Pompe puits 1800W, moteur piscine 780W, 1 spot piscine et 1 lampe extérieur.

Mon but: protéger correctement ces 2 locaux.

J’envisage donc de rebâtir sur ce câble existant (4 fils en 1.5 sur câble diamètre 12mn) en 2 tableaux divisionnaire en « cascade », je n’ai pas les moyens (hélas) de recreuser deux tranchée.

Après l’achat, puis étude et réflexion à partir de votre manuel le tableau électrique divisionnaire, je comprend bien que je ne serais pas aux normes, mais certainement plus en sécurité que l’existant!

Mon projet:

En Amont: Puis-je déconnecter le 16A du rail, et le connecter directement sur la phase? (donc sans passer par le différentiel du T.G.B.T., un autre sera placé sur le tableau divisionnaire)

En Aval: Atelier:

1 boitier IP65
1 Interrupteur Différentiel 40A 30ma AC
1 D10A pour 2 lampes (L.E.D.)
1 D16A pour 2 prises électrique pour appareil(s) de bricolage (perceuse, etc…)
16A (hors différentiel) pour alimenter Deuxième tableau:

En Aval, Piscine:

1boitier IP65
1 Interrupteur Différentiel 40A 30ma AC
1 D16A pour 2 prises (robot piscine et prévision accessoire)
1 D16 pour pompe puits (1800W)
1 D16 pour groupe filtration (780W)
1 D10A pour lampe intérieur
1 D10A en prévision volet/bâche piscine.

Quand à la Terre, j’envisage de remettre une terre sur chaque local.

J’ai été un peu long, mais j’espère avoir été clair.

Donc, qu’en pensez vous?

Question subsidiaire: j’ai 4 fils, un ne sert pas, puis-je l’utiliser en le couplant avec le fil de phase ?

Cordialement

Sébastien
28 mai 2023

Bonjour à tous

si cela est possible, j’aurai besoin d’un renseignement concernant une habitation que je modifie ( re-cloisonnements / passage de tri en mono , etc…. ) .
Pour des raisons de création de nouveaux branchements, j’ai besoin que le consuel revérifie cette installation ( malheureusement pas négociable ! )
C’est un branchement type 2 , je vais poser un disjoncteur dans l’entrée ( type instantané 60 A / mono ) et à la sortie de celui-ci mettre un bornier de répartition pour alimenter 2 tableaux divisionnaires existants / un petit à 3 mètres de distance ( accessible sans porte ) pour les circuits du RDC / et un grand tableau pour l’étage ( accessible par un escalier , sans porte ) les liaisons sont en 16 mm2 .

Ma question est :
à votre avis, est-ce que le consuel me refusera la conformité si je ne mets pas un disjoncteur de protection par départ d’alimentation de tableau ? ( c’est à dire à la sortie du bornier )
sachant que les distances en jeu sont très courtes ( moins de 4 mètres de câble )
Merci d’avance

sylvie
24 avril 2023

Bonjour
je ne trouve pas ou plutot je ne sais pas choisir le disjoncteur 40A ets il possible davoir plus d’info je souhaiterai en prendre un schneider XP
Bien cordialement

Sylvie
20 avril 2023

j’ai une autre remarque je peux aussi dans la solution 2 mettre en arrivé des interrupteur différentiel de 63A ?

Carminas
22 avril 2023

Ce n’est pas nécessaire (vu que vous ne pourrez pas dépasser 40A)
Mais oui, vous pouvez, en particulier si vous les avez déjà en votre possession
Qui peut le plus peut le moins

Sylvie
20 avril 2023

bOnjour
merci pour votre réponse
comme c’est une cuisine provisoire donc plus simple de faire un tableau divisionnaire il sera plus simple de lisser la courbe d’utilisation des appareils
j’avais prévu un 32 A … donc va pour le 40 A je prend bien un 1P+N ou un bipolaire
courbe C?

Carminas
22 avril 2023

Bonsoir

Oui 1P+N suffira, en courbe C

Carminas
18 avril 2023

Bonjour

Tout dépend de la puissance maxi dont vous avez besoin.
A voir en fonction de ce qui tournera à fond simultanément.

Pour rappel
– 7kW maxi : disj 32A au départ –> câble 6² mini –> interrupteurs différentiels 40A à l’arrivée
– 9kW maxi : disj 40A au départ –> câble 10² mini –> interrupteurs différentiels 40A à l’arrivée
– 14kW maxi : disj 63A au départ –> câble 16² mini –> interrupteurs différentiels 63A à l’arrivée

Vu ce que vous décrivez la seconde solution est sans doute jouable

Mme Galopin
17 avril 2023

Bonjour
j’ai besoin d’un tableau divisionnaire au niveau de la cuisine
donc avec les appareils suivants
radiateur
Lave linge
seche linge
four
micro onde
lave vaiselle
eclairage
prises dédiées
lave vaisselle
hotte
ce qui fait beaucoup
j’ai prévu en amont sur le tableau principal un disjoncteur 32A courbe C
et bien sur les interrupteurs différentiels de 63A AC ET A sur le tableau divisionnaire avec les disjoncteurs qui vont bien après pour les différents circuits.
il ya a un cablr 3G10 mm2 entr ele proncipal et le divisionnaire sur une distance inférieur a 15m
est ce que cela est bien ou j’ai fait une erreur ?
merci pour votre réponse

seb
14 novembre 2022

bonjour

sur un tableau divisionnaire placé à 30 m une protection avec un DD 40 A devrait elle suffire et un inter différentiel de 40 A si mon abonnement est de 6KW donc 30 A fournit ? Mettre 63A ne serait il pas surdimensionné par rapport a l’abonnement ?
Pour la section du câble je pensais mettre 16 carré?
merci de vos réponse et de votre site

Xavier
3 octobre 2022

Bonjour Guillaume,

Je dois câbler deux tableaux divisionnaires : 1 garage, 1 local piscine.
Pour le garage, je pense mettre du 3g10 pour le garage et du 3g16 pour la piscine.

Pour les connexions au tableau principal, puis-je utiliser du câble R2V sur les grandes longueurs et mettre des dominos pour finir en H07VK sur les disjoncteurs dédiés ? J’ai acheté du R2V pour la liaison DB => Tableau (5m) et je vais devoir mettre du souple car les fils en 16² tirent sur les borniers…

Le local piscine sera mis en service dans plusieurs mois. J’envisage donc de laisser le 3g16 en attente sur la façade de la maison et de faire une jonction dans une boite de dérivation étanche, y a t’il un inconvénient à ce montage ?

Merci d’avance,
Xavier.

Carminas
7 octobre 2022

Bonjour

Mais si c’est possible et autorisé, ce n’est jamais idéal de faire des connexions intermédiaire.

Vous ne pouvez pas faire ? : borniers –> 16² H07Vk –> disjoncteur 63A –> 16² R2V
En mettant le disjoncteur à un endroit du tableau le 16² ne tire pas ?

Pas de soucis pour mettre le 16² en attente dans une boite de dérivation.
Vous couperez le disjoncteur 63A au départ pour le mettre hors tension.

You
9 septembre 2022

Bonjour,
Bravo et merci pour ce site, il est parfait.

Je considère le tableau de mon mobil home comme un tableau divisionnaire, je souhaite le raccorder au tableau principale à 45m de la maison ancienne que je rénove. J’ai un abonnement de 6KVA, en type 2, un DB 500mA 60A, puis 50m de 25² qui alimentent mon tableau principale avec une coupure d’urgence, puis un ID de 40A avec quelques Disjoncteurs de 16 et 10.
Je me suis essayer au calcul simplifié sur la perte de charge et le résultat me propose une section de 25mm², comme ca n’est pas donné de nos jours je me permettais de demander confirmation.
Le mobile home fait 40M², il peut consommer 4700 watts (plus si tout en même temps mais improbable! 3 radiateurs élec+aspirateur+bouilloire+sèche cheveux!!!!on évitera)
Son tableau à un ID de 63A.
Je pensais le raccorder en 16² sous un Disjoncteur 20A et puis après le calcul il semblerait que ca soit plutôt 45metres de 3G25mm² (aïe) qu’il faille passer. Qu’en pensez vous?
Dans ce cas ne faudrait il pas que je branche ca sur un 32A voir 40A dans le Tableau principal?
D’avance merci!

Carminas
11 septembre 2022

Bonjour

Si je le faits dans les strictes règles de la norme, il faudrait ne pas dépasser 2% de chute de tension entre le DB et le mobile home.
– 60A sur 50m de 25² –> 2,4% (déjà rien que sur cette section, vous etes hors clous)
– 20A sur 45m de 16² –> 1,1%
Soit une chute de tension cumulée de 3,5%
Mais dans le fait j’ai l’impression qu’il y a pas grand chose dans votre 1er tableau, donc très peu probable que vous tiriez 60A
De plus vos circuits terminaux sont sans doutes courts dans le mobile home, sans donc avec une chute de tension plutôt négligeable
A noter que 20A sur 45m de 25² donnerait 0,7% de chute de tension cela ne changerait pas la face du monde

Youyou
8 septembre 2022

Bonjour,
Bravo et merci pour le blog.
Je souhaite raccorder un mobile home de 3 chambres,40m2, 3 radiateurs électriques, prises cuisine (bouilloire, cafetière), lumière. Chaudière eau chaude gaz et cuisinière gaz, ça allège les watts!

Au tableau de la maison ancienne un seul inter dif de 40, alors que celui du mobile homes est de 63, est-ce ça pose problème? Dois je passer celui de la maison en 63?
Je pensais ajouter un disjoncteur sous le 40 j’hésite entre 20 et 32.
Puis relier le tout en 3g 10 ou 16 carré, je ne sais pas. Dans le tableau du mobile home les plus gros câbles sont en 6 carré. Il y aura 45m de câble. Qu’en dites-vous?
D’avance merci.

Carminas
11 septembre 2022

Bonjour

Les 2 inter diff ne sont pas en série, donc leur calibre est indépendant

Si vous protégez le mobile homme par un disj 20A ou 32A, un ID 63A est surdimensionné.
Un 40A aurait suffit vu que vous ne pourrez pas dépasser 20A ou 32A.
Mais s’il est déjà acheté, ce n’est pas gênant, qui peut le plus peut le moins.

briand
31 août 2022

Bonjour,
Le disjoncteur 1p+N 32A que j’avais installé il y a 8 ans sur mon tableau principal pour relier le tableau secondaire a cramé sur la phase en amont, sans déclencher (le câble souple qui assurait l’alimentation depuis le bornier a dû se desserrer)
Pour éviter que cela ne se reproduise, je pense sertir un embout de câblage sur mon câble souple 16mm2, mais ça ne loge pas dans les cages d’un disjoncteur.
Je pensais donc :
– soit utiliser un disjoncteur bipolaire (car il utilise 2 modules, ce qui permet de mettre des bornes de raccordement et de brancher par ce moyen mon câble 16mm2 avec embout serti),
– soit mettre un disjoncteur 1ph+n Legrand avec la borne de raccordement que Legrand prévoit et qui se fixe en utilisant la largeur d’un seul module (réf 4052 07 ; je n’ai pas vu que d’autres marques le faisaient)

On me propose en lieu et place un interrupteur modulaire hager (réf. SBN 240) mais j’ai l’impression que ça ne sert qu’à couper soi-même l’alimentation (comme un interrupteur) et que ça ne protège donc ni contre les courts-circuits ni contre les surintensités.
D’où mes questions :
– est ce que la solution de l’interrupteur modulaire est bien adaptée ?
– sinon laquelle des deux solutions que j’ai envisagées est-elle préférable ?
Je vous remercie pour votre retour.

briand
31 août 2022

Bonjour,

Le disjoncteur 1p+N 32A que j’avais installé il y a 8 ans sur mon tableau principal pour relier le tableau secondaire a cramé sur la phase en amont, sans déclencher (le câble souple qui assurait l’alimentation depuis le bornier a dû se desserrer).

Pour éviter que cela ne se reproduise, je pense sertir un embout de câblage sur mon câble souple 16mm2, mais ça ne loge pas dans les cages d’un disjoncteur.

Je pensais donc :

– soit utiliser un disjoncteur bipolaire (car il utilise 2 modules, ce qui permet de mettre des bornes de raccordement et de brancher par ce moyen mon câble 16mm2 avec embout serti),

– soit mettre un disjoncteur 1ph+n Legrand avec la borne de raccordement que Legrand commercialise et qui se fixe en utilisant seulement la largeur d’un seul module (réf 4052 07 ; je n’ai pas vu que d’autres marques le faisaient)

On me propose en lieu et place un interrupteur modulaire hager (réf SBN240) mais j’ai l’impression que ce n’est qu’un interrupteur qui ne coupe que si on l’actionne soi-même, et donc qui n’assure la protection ni contre les courts circuits ni contre les surintensités.

D’où mes questions :

– cette solution de l’interrupteur modulaire est-elle adaptée ?

– sinon, laquelle des deux options que j’ai envisagées vous semble-t-elle la meilleure ?

Merci d’avance pour vos retours.

Yann
17 juillet 2022

Bonjour,
Je souhaiterai alimenter un tableau secondaire ou divisionnaire pour une extension se trouvant à 70m de mon tableau principal. Quelle section de câble dois-je utiliser et quel devra être l’amperage de mon disjoncteur de protection dans le tableau principal ?
DB de 45A en mono.
Cordialement
Yann

Carminas
23 juillet 2022

Bonsoir

Il faudrait connaitre la puissance maxi dont vous voulez disposer dans ce tableau secondaire.

Carminas
13 juin 2022

Bonjour

Je suppose que vous parlez d’un tableau et pas d’un compteur.

Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.
Sur 50m la chute de tension n’est négligeable et en tablant sur une hypothèse de chute de tension maxi d’environ 2% comme il est usage dans pareil cas, vous disposeriez d’environ 3kW.
Voir si c’est suffisant

Sinon du 10² vous autorisera 4,5 kW et du 16² 7kW.

Perso je partirais au moins sur du 10².

Hern
12 juin 2022

Bonjour je dois relier a environ 50m de mon départ principale, un compteur qui alimentera éclairage, filtration, régulateur ph, de la piscine et souhaite ra journée plus tard pompe 1 chaleur et un prise électrique au mur. Mon pisciniste m’indique qu’il faut un câble 3g 6mm2 avec disjoncteur 32 a et différentiel 30ma. Pensez vous que ça suffit ? Cdlt

henriet
1 avril 2022

Bonjour à tous

La norme autorise telle en sortie du disjoncteur de branchement (qui ne peux avoir qu’un câble), aller sur un bornier puis ensuite se bornier reparti la source vers le tableau principal, et 2 tableau secondaire ?

A+

Carminas
3 avril 2022

Bonjour

Ce n’est pas le plus usuel, mais c’est possible à condition de tout câbler en 16mm2

Tof17
29 janvier 2022

Bonjour, je voudrais refaire la liaison entre mon tableau principal et le divisionnaire au sous-sol. J’avais utilisé un câble H07-RNF-3G16 de 10 mètres (avec protection des 2 côtés à 63A pour un DB réglé à 45A). Mais le câble s’est avéré trop court et j’ai dû partir en diagonale au plafond. Je voudrais maintenant rectifier cela vu que je vais devoir passer d’autres câbles. Je me pose plusieurs questions:
1/ le prix du H07RNF a explosé (x1.5) en 3 ans; est-il envisageable d’utiliser du U1000-R2V (moins cher) ? Dans la norme je pense que oui mais concernant l’aspect pratique de la pose ? J’ai peur de galérer avec un angle à 90° sur le chemin et bien sûr deux courbures à 90° à chaque extrémité.
2/ concernant la protection (aussi bien en H07-RNF qu’en U1000-R2V) j’ai pour l’instant une installation en apparent accroché au mur juste en dessous du plafond et fixée tous les 50cm avec des tulipes de plomberie. Je lis partout tout et son contraire concernant l’obligation ou non de protéger le câble R2V (et le H07?) dans des tubes IRL ou de la gaine ICTA ? Je précise que pour traverser un mur en parpaing j’ai scellé un tube PVC de plomberie de 40 pour protéger les câbles qui y passent.

Merci pour vos éclaircissements.

Carminas
29 janvier 2022

Bonsoir

1/ Oui bien entendu c’est possible.
Les rayons de courbure avec un cable rigide ne sont pas plus importants
Reste qu’un 16² c’est imposant.
Vous avez besoin d’autant de puissance dans le sous-sol ?

2/ Aucune obligation de protection mécanique complémentaire.
Le R2V peut être posé en apparent.
Même si souvent on fait du montage Metro (tube IRL ou goulotte pour les longues parties rectilignes) afin que ce soit plus propre. Ce n’est pas une obligation

Tof17
30 janvier 2022

Merci pour la réponse Carminas.

Pour la besoin de puissance cela vient du fait que le DB est positionné à un endroit excentré du sous-sol et le tableau principal accolé est plus un répartiteur qu’un tableau principal: une rangée avec 1 disjoncteur différentiel et 5 disjoncteurs divisionnaires; et 3 disjoncteurs bipolaires vers 3 tableaux divisionnaires (2 historiques et celui qui nous concerne). Ce divisionnaire est placé à peu près au centre et a plus vocation a être le «principal» donc je préfère autant qu’il puisse disposer de la totalité au besoin.

Pour la pose si je pars sur du R2V je vois (chez comptoir du câble) un Ø16.9mm alors que le H07-RNF est Ø24.5mm. Dans ce cas en prenant du R2V je peux peut-être le passer dans du tube IRL Ø25 contrairement au H07-RNF.

Juste pour savoir, avec le H07-RNF est-ce la même règle: pas de protection mécanique complémentaire ?

flo
24 janvier 2022

Pour répondre à ta question :

– Tu peut partir de la barrette de répartition du tableau principal oui en 16 mm2 ( normalement tu devrai avoir cette section si tu a du triphasé en abonnement ou au moins du 10 mm2 ) puis sur ton tableau cuisine :

– En tète placer un interrupteur différentiel 63 A – 30 ma ( coupure d ‘urgence du tableau )

Ou sont tes photos si tu a un lien pour que l’on puisse les voir

martinod
24 janvier 2022

Bonjour et avant tout merci à ce forum d’entraide d’exister et aux membres compétents d’y consacrer un peu de leur temps !

Alors voici ma situation et mes questionnements après avoir lu différents sujets sur la question.

J’ai une installation en triphasée dans ma maison (grande bâtisse ancienne). Actuellement il y a un tableau principal à côté du compteur (photo 1) dans la grange et un tableau divisionnaire dans la maison avec également les trois phases tirées à partir du tableau principal (quand je regarde le cable j’ai l’impression que c’est du 6 ou du 10mm en tout cas pas du 16).

De mon côté j’ai recréée une cuisine, j’ai tiré l’électricité mais maintenant je dois raccorder celle-ci. Mon idée était de créer un autre tableau divisionnaire car il ne reste pas assez de place dans le premier qui a été fait, et comme ça quand je referai l’elec du salon je pourrai aussi me mettre dessus.

Et c’est là que j’ai quelques questions et/ou vérifications à faire.
-J’ai compté 23m de câble entre le tableau principal et ce nouveau tableau que je ferai, comme je veux utiliser les 3 phases je pensais tirer en 5g16mm2, est-ce que j’ai correct ?
-Quelle protection dois-je mettre sur le tableau ppal et sur le divisionnaire ? (quand je regarde le principal j’ai l’impression qu’il n’y a aucune protection pour le divisionnaire qui a déjà été fait mais je me trompe peut-être (photo 1 toujours) ?
-Comment me repiquer sur le tableau principal car j’ai l’impression qu’il n’y a pas trop de place pour ajouter un troisième fil sur chaque phase et sur le neutre (photo 2) ?

Est-ce que je dis est sensé ou est-ce que je me plante complètement, ou avez-vous de meilleures idées à proposer ?

Merci beaucoup para avance

Krzyz
7 décembre 2021

Bonjour,
je souhaite équiper mon garage d’un compteur divisionnaire, celui ci sera à 6m du compteur principal plus les descendes je compte 10m.
le garage sera équipé 6 plafonniers led, machine a laver, sèche linge, 1 radiateur, congélateur, une porte de garage « électrique » plus je compte 4 prises de courant ( utilisation atelier ( meuleuse, colonne perçage….)
Est ce que je peux partir sur de la section 10mm, avec disjoncteur divisionnaire de 32A, le compteur divisionnaire est un compteur Legrand pre-equipé ( et muni d’un 1 Différentiel 63A type A 30ma).
est ce que ce montage est correct??
Merci de votre reponse

Carminas
8 décembre 2021

Bonsoir

Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.
– un 3G6² protégé par un disj 32A autorisera 7kW
– un 3G10² protégé par un disj 40A autorisera 9kW
Pour un garage, pensez à une éventuelle future recharge de véhicule électrique.
Donc plutôt 10² (que vous pouvez étendre à 50A et 11kW si nécessaire)

Un différentiel 40A aurait suffit, mais un 63A ne peut pas faire de mal et sera évolutif.

Vous inspirer d’une partie de ceci :
https://www.casimages.com/i/211101074040383217647952.jpg.html

Krzyz
9 décembre 2021

Bonsoir
Merci beaucoup de votre retour et de toutes vos informations de votre site.
Donc je peux rester sur un disjoncteur différentiel de 63A du coffret divisionnaire et partir de mon coffret principal avec un disjoncteur divisionnaire de 40A? Il n est pas necessaire de rester sur le même ampérage sur les deux.
Sur votre schéma tel quel je peux donc brancher une voiture électrique ( justement je possède un hybride PHEV )

Encore merci

Carminas
11 décembre 2021

Bonjour

Non pas nécessaire.
Pour rappel les 63A de l’interrupteur différentiel, c’est l’intensité maxi qu’il accepte avant de se détériorer.
Donc pas gênant si vous ne tirez pas plus de 40A.

Attention, un schéma comme je l’ai fait ne convient que pour une recharge avec une prise classique dans ce genre :
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/42983-ip-66-ik-08-fixation-en-saillie-16-a-230-v-16-a-ve/prise-saillie-etanche-greenup-access-pour-vehicule-electrique-modes-1-ou-2-ip66-ik08-16a-230v
Si c’est une borne de recharge de grosse puissance, il faut de toute façon passer par un installateur.

DE pin
5 novembre 2021

Bonjour et merci pour cette mine d’information.
Je dois installer un tableau secondaire pour un projet piscine.
Le tableau secondaire se situe dans le même garage mais à environ 5m du principal.
Dans mon tableau secondaire, je dois avoir un disjoncteur différentiel de 40A/30mA pour les appareils de notre future piscine, avec un câble 3G6 qui part vers le local technique.
Si j’ai bien compris, je dois installer un disjoncteur bipolaire simple dans le coffret principal mais quel calibre dois-je prendre, 10A, 20A, 30 A ou 40A le même calibre que mon différentiel du secondaire?
Autre chose, je suis un peu perdu au niveau de section des câbles, entre mon tableau principale en partant du bornier de répartition, j’utilise du 10mm2 c’est bien cela ?
D’avance merci pour votre aide.

Carminas
5 novembre 2021

Bonsoir

Tout dépend de la puissance dont vous voulez disposer dans le tableau secondaire :
– 9kW maxi : 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 40A
– 7kW maxi : 3G6² protégé au départ par un disjoncteur 32A

Sachant que sur 5m la différence de prix du câble ne sera pas significative et que le coût d’un disj 32A et 40A sont assez proches

Seanyates
21 octobre 2021

Si je mets des borniers comme vous me le conseillez, je vais arriver de mon disj de branchement en 16 mm2 sur ces borniers. Est-ce que je peux alimenter mon inter diff et mon disjoncteur divisionnaire à partir du bornier en 2.5 mm2 ? Est-ce suffisant ou faut-il une section plus grosse ?

Carminas
21 octobre 2021

Bonsoir

Pourquoi 2,5² ?
On parle bien d’un ID 40A et d’un disjoncteur 40A.
Il faut du 10²

David P
20 octobre 2021

Bonjour,
Je dois installer un tableau secondaire dans mon abri de jardin qui servira à alimenter la pompe de la future piscine (450W), une pompe à chaleur (qui viendra plus tard), des prises électriques et des luminaires LED.
Pour alimenter ce tableau secondaire depuis le tableau principal, il y aura 35 mètres de câble électrique.
J’aurai besoin de votre aide pour savoir quel section de câble prendre pour relier le tableau principal au tableau secondaire. J’avais pensé à du 10 mm2 ?
Le compter EDF est situé juste à coté de mon tableau principal et sur le compteur EDF je remarque les indications suivantes : lr 30-60 A et le chiffre 60 dans une petite bulle.
De plus je souhaite rajouter un disjoncteur sur mon tableau principal pour protéger le tableau secondaire. Quel type de disjoncteur me conseillez vous?
Merci de votre aide
Bien cordialement

Carminas
21 octobre 2021

Bonsoir

Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer, sachant de plus que sur 35m la chute de tension n’est pas négligeable.
Le disjoncteur EDF étant sur le tableau principal, on peut tabler sur une chute de tension maxi dans la liaison entre les 2 tableaux d’environ 2%.

Cela donne pour 35m :
– 3G10² protégé par un disjoncteur 32A pour 7kW maxi et 2,2% de chute de tension maxi
– 3G16² protégé par un disjoncteur 40A pour 9kW maxi et 1,8% de chute de tension maxi
– 3G16² protégé par un disjoncteur 50A pour 11,5kW maxi et 2,2% de chute de tension maxi

A vous de choisir en fonction de vos besoin en puissance, en particulier de la puissance absorbée de la future PAC, qui sera l’élément le plus consommateur de votre tableau.

Seanyates
15 octobre 2021

Bonsoir, les photos devraient maintenant être accessibles…
Vu le cablage, vous confirmez ?
Si j’enleve le disjoncteur 40A, comment je raccorde le tableau secondaire ???

Carminas
15 octobre 2021

Bonsoir

Il faut conserver le disjoncteur 40A

Le mieux est de passer par des borniers intermédiaires :
https://www.casimages.com/i/211015105344383217618545.jpg.html

A défaut vous repiquer sur l’amont du différentiel 40A :
https://www.casimages.com/i/211015105644383217618546.jpg.html

Carminas
13 octobre 2021

Bonsoir

Donc si je vous suit, la tableau secondaire est raccordé derrière les 2 différentiel placés en cascade.
Commencez donc par sortir le disjoncteur 40A de l’aval de l’interrupteur différentiel 40A.
Cela permettra de mieux localiser le problème
Vos photos ne sont pas accessible

Seanyates
12 octobre 2021

Bonjour,
Oui c’est bien l’inter diff 40A qui saute.
Derrière, j’ai deux 20A pour les PC, un 20A pour deux radiateurs, un 16A pour un volet roulant et un 10A pour des lumières. Vient ensuite le disjoncteur 40A.
Tout cela est relié par deux barrettes.
Ce dernier disjoncteur divisionnaire remonte à l’inter diff 63A du tableau secondaire en 16 carré.

Je ne peux pas trop couper les disjoncteurs un par un, ils servent quasi tt le temps et les coupures ne peuvent intervenir qu’une fois par mois, comme une fois par semaine, comme une fois par jour, comme 3 fois par jour. C’est vraiment bizarre et c’est pourquoi j’ai une vague impression que ça peut venir de microcoupures extérieures….
Le pire c’est que je vois pas comment un électricien peut trouver la faille…
Quid d’une fuite à la terre ? (même si je ne sais pas ce que c’est… ?)
Photos des disjoncteurs :
https://drive.google.com/file/d/1gP0d6oGe86XjTTsgqPnyKBHU4VyGfTaU/view?usp=drivesdk
https://drive.google.com/file/d/1gP8bvxDf7Ss7lv2NZols6HCVAGKP-fBT/view?usp=drivesdk

Seanyates
7 octobre 2021

Bonjour,j’ai fait une installation il y’a 3 ans selon les conseils de Carminas et donc selon ce modele :
https://drive.google.com/file/d/1ONczC-7gJmPZIsiMG-f-wfHPmzdvBUK-/view?usp=drivesdk

Problème,ca disjoncte très régulièrement depuis le debut au niveau du différentiel du tableau principal tandis que le diff du tableau secondaire ne coupe pas (mais ne fonctionne pas puisque le principal est coupé…).
Est ce que le tout semble bien calibré ?
Ca disjoncte vraiment aléatoirement, de jour, de nuit, par grand beau temps, quand quasi rien ne tourne dans la maison…
J’ai l’impression que c’est trop sensible et que ca coupe à la moindre micro coupure…je me trompe peut être ! (Et certainement même).
Par quoi pourrais je commencer pour isoler le problème ?
D’avance merci !

Carminas
7 octobre 2021

Bonjour

Si je comprend bien c’est interrupteur différentiel 40A du tableau principal qui saute ?
Quelle est la nature des circuits qui sont derrière.
Avez vous essayé de couper un de ces disjoncteur et de voir si la perdure (si oui ce circuit est hors cause et faire la même chose avec le suivant.

On ne voit pas bien comment est relié votre disjoncteur 40A aux câbles d’arrivée
Car en principe les 2 interrupteurs différentiels devraient être complètement indépendant et donc c’est normal qu’un saute et pas l’autre.

Ea
22 septembre 2021

Merci pour les informations
1.Quel serait le schéma de cablage pour un parafoudre 3phases?
2.
Comment protéger un tableau secondaire situé à 6m environ?
Avec un DJ de 25A sachant que derrière il y a 3C16 3 C10
Est ce que le différentiel sur L1 suffit ?

Carminas
24 septembre 2021

Bonjour

1/ A voir sur la notice du parafoudre, mais en général on le monte en parallèle des différentiels, au plus près de l’arrivée électrique et de la terre

2/ Tout dépend de la section et de la longueur du câble de liaison.
Quand à savoir si vous ne devez utiliser qu’une phase ou plusieurs toute dépend de la puissance dont vous aurez réellement besoin dans ce tableau car 3C16 3 C10 (en supposant qu’ils soient mono) permettent en théorie de tirer jusqu’à 17kW, ce qui ferait beaucoup pour une seule phase, surtout que votre abonnement ne permet que 4,5 kW par phase.

Commencez par faire un besoin des puissances en fonction de l’usage prévisionnel, ensuite vous pourrez déterminer si vous alimentez ce tableau en mono ou en tri (en tri, ce sera plus évolutif mais plus cher), ensuite vous déterminerez la section du câble et enfin vous en déduirez le calibre du disjoncteur au départ.

ETIENNE aimon
17 décembre 2021

bonjour QUESTION sur parafoudre LEGRAND 390053
Puis je alimenter le parafoudre en L1 avec un cable 16mm2 qui part du DJ genéral et repartir de ce parafoudre en position L1 qui alimentera en 16 carré un IDiff63A sur la rangée 1 du tableau drivia 3 x 18 Modules
meme chose pour L2 qui alimentera ID63A sur rangée 2 et idem pour L3
idem pour le neutre
en sachant que la sortie du parafoudre vers le barrette de terre sera aussi en 16 carré et de longueur inférieure à 50 cm

Carminas
18 décembre 2021

Bonjour

Oui vous pouvez faire cela, même si ce n’est jamais idéal de mettre 2 câbles de grosse section dans une même borne.
A noter que votre ID 63A peut s’alimenter en 10²

EA
20 décembre 2021

Donc pas de problème de normes si je mets un 16 carré en arrivant sur le parafoudre et un 10 carré pour alimenter le ID63.
Je croyais qu’il fallait la même section..ce sera plus facile à câbler.

Carminas
22 décembre 2021

Bonsoir

Non tant qu’il n’y a qu’une section d’écart, cela ne pose pas de soucis.

Carminas
22 septembre 2021

Bonjour

Utilisez le bornier de neutre (en principe fournit avec le Drivia) :
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/31514-borniers-isoles-ip-2x/bornier-de-repartition-ip2x-neutre-1-connexion-10mm2-a-35mm2-bleu-longueur-62mm

Si vous avez plusieurs différentiels à raccorder par phase, vous pouvez également utiliser des borniers de phase :
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/31514-borniers-isoles-ip-2x/bornier-de-repartition-ip2x-phase-1-connexion-10mm2-a-35mm2-noir-longueur-62mm
Il faudra en racheter 2 car un seul est fournit avec le Drivia

Il y a 4 emplacements en tout sur un Drivia (un à chaque coin) donc vous pouvez caser vos 4 borniers.

Autre solution si c’est un Drivia 13 modules, c’est un bornier triphasé à mettre en haut ou en bas
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/31515-bornier-isole-tripolaire-neutre-ip-2x/bornier-de-repartition-ip2x-terre-3pn-1-connexion-4mm2-a-25mm2-vert-longueur-227mm

EA
21 septembre 2021

Bonjour
avec un abonnement tri en 12 kw (donc 3×4) je veux refaire un tableau et passer en mono sur une grande partie et garder le tri si besoin
rangée L1
L2
L3
avec tableau DRIVIA comment faire le branchement du neutre
je pense que je peux pas prendre un peigne vertical??

Carminas
5 septembre 2021

Non, la pratique la plus usuelle est plutôt :
– un disjoncteur 40A au départ
– un ou plusieurs interrupteurs différentiels 30mA 40A à l’arrivée (cela dépend du nombre de circuits)

Jean-Brice
7 septembre 2021

Bonjour
Merci pour les infos j’ai juste 3 chambres et une salle de bain.
Donc un inter diff suffira largement.

Jean-Brice
3 septembre 2021

Bonjour
Je dois faire une extension chez moi
Avec 3 chambres et une salle d’eau.
Je pensais partir sur un disjoncteur de 32A du tableau principal et ensuite tirer un câble de 6mm2 pour alimenter mon tableau secondaire avec un disjoncteur diff de calibre 32A
Mais j’ai peur qu’il n’y est pas de sélectivités et que ça soit mon disjoncteur du tableau principal qui disjoncte en cas de surcharge?

Carminas
4 septembre 2021

Bonjour

Pas d’intérêt de mettre un disjoncteur diff 32A, comme vous le dites vous n’aurez aucun sélectivité.
L’usage est de mettre un interrupteur différentiel 30mA 40A

Mais rassurez vous, pour 3 chambres et un salle d’eau, peu de chance que vous tiriez plus de 7,3kW.
Certains font tourner une maison entière avec cela

Jean-Brice
5 septembre 2021

Bonjour
Donc il faut juste que je mette un disjoncteur diff de 40A au départ et ensuite sur mon tableau déporté je mets pas de diff j’alimente de suite tous les disj

Florent
24 août 2021

Bonjour,
Merci pour toutes vos réponses et schéma, tout est très clair et compréhensible.
Je vais donc faire ça, un disjoncteur 40A en départ du tableau principale et garder mon câble 10mm2 en liaison entre les 2.
Bonne journée à vous.

Florent
23 août 2021

Bonjour,
Merci pour votre retour, mais j’ai pu lire que si javais un compteur principal a 12kwh je me devais de mettre du 16mm2 au départ du principal vers le secondaire ? Je peux donc sans probleme mettre du 10mm2 entre les deux tableaux ?

Dernière question vous parlez dun disjoncteur 40A au départ(donc sur le tableau principal). Ne puis-je pas me brancher directement sur le bornier neutre et phase du tableau principale vers le disjoncteur différentiel 63A de mon tableau secondaire ?
Davance merci.

Carminas
23 août 2021

Bonjour

On peut tout à fait réduire la section du câble de liaison du moment qu’on limite le courant au départ par un disjoncteur de calibre adapté au courant maximum admissible par le câble
Vous pourriez même réduire encore plus par exemple :
– 3G6² avec un disj 32A
– 3G4² avec un disj 25A
Tout dépend donc de la puissance maxi dont vous avez besoin.

Depuis 2010, il est obligatoire de mettre un disjoncteur au départ du câble vers un tableau divisionnaire.
On le considère comme un circuit comme un autre et à ce titre il doit y avoir au départ un dispositif de coupure et une protection contre les surcharges et court-circuits

Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/180106112351383215439737.jpg.html

Carminas
22 août 2021

Bonsoir

Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.

Mais compte tenu de ce que vous décrivez un 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 40A, vous autorisera 9kW ce qui devrait être suffisant tout en étant un bon compromis économique, suffisamment évolutif.

Florent
21 août 2021

Bonjour,

J’ai réalisé une extension et je dois raccorder mon tableau secondaire qui est a 15m à peux pres de mon tableau principal (puissance indiquée sur facture de 12kwh).
Et je me demandai quel section de cable je dois prendre pour la liaison des 2 tableaux, du 10mm2 ou 16mm2 ?

Sachant que je vais avoir 12 prises de courants (intérieures/extérieures), 4 points lumineux, une climatisation, et 2 volets roulants à brancher dessus.
D’avance merci.

Carminas
27 juillet 2021

Bonjour

Vu qu’EDF ne vous délivre jamais plus de 60A, vous n’atteindrez jamais les 63A maxi permis par un ID de 63A. C’est le principe de la règle amont.
Donc on s’en fiche que le calcul théorique donne 80A

De plus ces règles, apparues dans la version de la norme de 2015, ne s’appliquent pas forcément à un logement plus ancien, la norme n’étant pas rétroactive.
L’essentiel pour un ID 40A est de ne pas tirer plus de 9kW en aval, sachant de toute façon que la règle sur le cumul des calibres reste approximative (derrière un disjoncteur 16A on peut avoir aussi bien un four qu’i tire 3500W qu’un éclairage qui tire 10W )

Attention au circuit plaque, qui peut par moment tirer presque 7kW (si les 4 feux sont en route), donc on n’est pas loin des 9kW.
Même si tout ne fonctionne jamais à fond (par exemple un lave-linge ne consomme vraiment que pendant la phase de chauffe de l’eau) et rarement simultanément.

Mais la solution la plus sage reste quand même de mettre des ID 63A qui ne vous poserons jamais de problème de surcharge, et de réserver les ID 40A à des usages réduits (par exemple un ID dédié à l’extérieur avec un circuit prises, un circuit éclairage, un circuit portail)

Surtout qu’acheté sur une boutique en ligne performante l’écart de prix entre un 63A et un 40A, n’est que d’une dizaine d’euros, pour du matériel de marque.

Marie
27 juillet 2021

Bonjour
Je rénove une maison dans laquelle je vais bientôt m’installer. Portée par la lecture de vos articles et de vos conseils, j’ai choisi de prendre en charge la partie électrique.
Je peux en effet, dans le respect des normes prescrites, ajouter des prises électriques (16A) et des points d’éclairage sur les circuits existants. J’ai lu également sur votre blog qu’il fallait des circuits spécialisés pour certains équipements électriques (congélateurs, lave-vaisselle, sèche-linge, convecteurs) et là aussi je peux prendre cette installation en charge. Sauf que l’intensité cumulée des disjoncteurs à dédier à ces appareils dépasse l’intensité totale des interrupteurs différentiels déjà installés : 40 A (2 AC et 1 A). Le disjoncteur principal étant réglé sur 60 A, j’avais pensé remplacer deux interrupteurs divisionnaires de 40A pour des 63A afin de « m’affranchir » du calcul de l’intensité des disjoncteurs divisionnaires qui lui seraient reliés. A priori j’ai mal compris cette règle de « l’amont » car le spécialiste électricité du rayon bricolage m’a dit que l’intensité cumulée des disjoncteurs divisionnaires serait malgré tout limitée à 63 A.
D’après mes calculs, en remplaçant un des ID de 40A par un de 63 A, j’aurai encore besoin de 80A. Je trouve dommage de changer le tableau électrique existant (qui a à peine 5 ans). Aussi je pensais installer un tableau divisionnaire (2 rangées équipées chacune d’un ID de 40A) réservé essentiellement aux circuits spécialisés de la cuisine.

Première question donc que vous pressentez : est-ce que cela vous paraît une alternative raisonnable ?

Deuxième question, qui me vient après cette projection dans mes travaux.
Je trouve sidérant le nombre limité de circuits qu’il est possible de brancher sur une même rangée avec un ID de 40 A, dès qu’il s’agit d’appareils qui, sans être indispensables sont tout de même devenus « quotidiens ». Pourtant, il m’a dit été assuré par le « spécialiste rayon électricité » cité plus haut, qu’un tableau de 3 rangées permettant de cumuler chacune 40A devait être suffisant pour alimenter en besoins électriques un logement de moins de 100m2 (ce qui est mon cas) et que je devais faire erreur dans mes calculs.
Pourtant, si je prends l’ID 40 type A, rien qu’avec la plaque de cuisson et le lave-linge, je suis déjà à 26A soit plus de la moitié de l’intensité permise. Au mieux, je peux y ajouter un circuit « prises 16A » et un circuit « éclairage » 10 A.
Idem, si je veux sur la rangée suivante brancher un circuit de convecteurs = à 3500 W, il me reste seulement 20 A.
Aurai-je loupé une consigne ?

Je vous remercie par avance pour vos conseils et vos remarques.

Khenoussi
23 juillet 2021

Bonjour, je suis entrain rénover électricité d’un hôtel de 3 étages. Chaque étage ya 2 tableau électrique. Ma question c je suis obliger maître le dejoncteur de protection à coter de chaque tableau au 1 tableau sur étage sa va suffir vu que le tableau 1 qui donne de jut eu 2? Merci

Ibra
17 juin 2021

Bonjour
Dans du neuf, maison disposant d’un sous-sol d’un rez-de-chaussée et du premier étage.
Le tableau principale se trouve au premier étage, il y a un deuxième tableau divisionnaire qui se trouve au premier étage.
Ce tableau divisionnaire au premier étage peut-il être un 3 rangées ou 4 rangées ?
Cordialement

Carminas
17 juin 2021

Bonsoir

Autant de rangées que vous voulez.
Dans la norme, il n’y a aucune limite mini/maxi du nombre de rangées d’un tableau, qu’il soit principal ou divisionnaire.

Lorenzo
15 juin 2021

Bonsoir
Je voulais être sure que le travail soit correct pour alimenter un étage de 40m2

Disjoncteur abonnée réglé à 45A EDF (60 max)

tableau n1 Principal

1er rangé
partent des bornes N et PH du collecteur commun du tableau principal 10mm2
inter diff 40A 30mA
et ensuite
magnéto thermique protection des lignes

2 eme rangé
Idem 10mm2
inter diff 40A 30mA vers tableau n2 divisionnaire

————/////////////————

tableau n2 Divisionnaire

Alimentation venant du tableau principale en aval de l inter différentiel 40A 30mA de la rangée n 2.
Liaison par 9 m câble en 6mm2 vers
interrupteur 40A
et ensuite
magnéto thermique protection des lignes.

En sachant que la protection inter diff 40A 30mA est sur le tableau principal et que dans le divisionnaire il y a juste un interrupteur de 40A pour couper le tableau et ensuite les disjoncteurs magneto thermique.

Vous en pensez quoi svp merci d avance de votre aide

Mes questions :

Il y a t l’y besoin de passer l’es inter diff de 40A à 63A et même les changer avec des disjoncteur magnéto thermique différentiel en 63A?
Revoir la section du câble divisionnaire de 6 carré à 10 ou 16 .
Et autres choses oubliées
Cordialement Lorenzo

Carminas
17 juin 2021

Bonjour

Il faut OBLIGATOIREMENT un disjoncteur au départ de la liaison

Si votre liaison est en 6², le disjoncteur doit être de 32A MAXI au départ.
Si vous pensez avoir besoin de plus de 7kW dans le tableau divisionnaire, il faut augmenter la section ce qui permettra d’augmenter le calibre du disjoncteur, par exemple :
– 10² disj 40A ID 40A
– 10² disj 50A ID 63A
– 16² disj 63A ID 63A
Pas d’intérêt de mettre des disjoncteurs différentiels, hors de prix.

Habituellement on met le disjoncteur au départ et l’interrupteur différentiel 30mA à l’arrivée (et dans ce cas pas besoin d’interrupteur sectionneur à l’arrivée)
https://www.casimages.com/i/200418082546383216749375.jpg.html
Mais vous pouvez néanmoins mettre les 2 au départ.
https://www.casimages.com/i/200308101428383216678633.jpg.html

C’est sûr que 63A vous évite de vous poser des questions sur la surcharge du différentiel.
Avec un 40A il faut étudier la nature des circuits qui sont en aval. Donc pas possible de vous répondre en l’état.

FERREBOEUF MAXIME
1 juin 2021

Bonjour
Merci pour ce site qui est excellent pour trouver les réponses à nos questions.
Désolé si la question est redondante mais je voulais confirmer :
J’ai un cabanon de jardin situé à environs 12m du compteur principal. J’ai tiré un cable 3G6
Je veux installer un compteur IP65 pré équipé basique contenant ; interrupteur différentiel (40A type AC) , d’ un disjoncteur 16A et d’une prise avec terre 16A (leroymerlin). Ma question est la suivante : sur mon tableau principal, si je me conforme à vos indications de sections/distance je dois donc poser un disjoncteur 20A qui va protéger la ligne 3G6 jusqu’au tableau divisionnaire étanche (je vais en créer une nouvelle car je n’ai plus de place, avec un AC 40A ou j’ajouterai aussi un 10A et 16A pour un bloc de 4 prises sur ma terrasse et spot led encastré)

carminas
2 juin 2021

Bonjour

Si le disjoncteur EDF est à proximité du tableau de répartition principal, on peut partir sur une hypothèse de chute de tension maxi plus élevée (2%) pour la liaison vers le tableau divisionnaire et mettre un disjoncteur 32A au départ qui vous autorisera 7kW avec un chute de tension maxi de 1,3%

Sylvain
31 mai 2021

Complément à ma « réponse-remerciement » :
En effet, la puissance prévisionnelle sera bien en dessous de l’usage max théorique.
Je voulais laisser du mou pour des usages ponctuels d’équipements gourmands (scie radiale, tondeuse électrique filaire, etc) mais quand je vois leur puissance nécessaire qui ne dépasse en général pas les 2000W, je me dis que même le 6² laisse de la marge.

Cela sera sûrement bien plus pertinent par rapport à mes usages (même futurs) et accessoirement plus doux pour le budget :).

Merci de nouveau pour l’aide. C’est toujours plaisant de pouvoir trouver sur internet des conseils d’une qualité professionnelle et pas uniquement des vidéos de chaton 😀

Sylvain
26 mai 2021

Bonjour,

Tout d’abord, merci pour ces articles qui sont très intéressants !
Je suis néophyte sur le sujet et ce site m’apporte pas mal de réponses (couplé avec le https://schema-electrique.net 🙂 ).

Je suis en réflexion pour un futur projet très commun et simpliste pour bon nombre je pense mais pas évident pour moi : Faire arriver l’électricité dans un abri pour la lumière et quelques prises électriques.
L’abri n’est pas encore monté, il y a uniquement la chape avec une gaine 40 entre celle-ci et le garage ou est situé mon tableau électrique.
Je suis sur une nouvelle construction en monophasé avec un tableau 4 rangée Hager.

En récoltant les infos sur ce site ainsi que certains autres (schema-electrique.net principalement), je pense avoir défini à grosses mailles ce qu’il me fallait (les valeurs restent à confirmer) :
– Disjoncteur divisionnaire 32A sur le tableau principal lié directement au réseau électrique (sans passer par un interrupteur différentiel)
– La distance étant entre 20 et 25m (à confirmer), les 3 fils reliant le tableau principal au secondaire doivent être en 10mm2 voir 16mm2 (d’après le tableau de calcul de schema-electrique.net) pour respecter le Une rangée
> Interrupteur différentiel de 40A
> les différents disjoncteurs divisionnaires (un pour les prises et un pour l’éclairage donc des 10A / 16A)

Mes questions par rapport à cela :
– Est ce que le principe est cohérent ? (on va commencer par le commencement)
– J’ai regardé mon tableau électrique et l’arrivée électrique va directement sur le premier interrupteur différentiel. La liaison avec les interrupteurs des 2 autres rangées se fait par peigne vertical. J’ai un bornier uniquement pour la terre. Comment brancher le disjoncteur prévu pour le tableau secondaire dans ce cas ?
– Les disjoncteurs acceptent ils des sections « importantes » comme du 10mm2 ou du 16mm2 ?
– Est il préférable de prendre un câble regroupant les 3 fils (je n’en ai pas vu pour du 16mm2 ou de prendre 3 fils distincts ?

Merci par avance pour vos réponses.

Sylvain

carminas
27 mai 2021

Bonjour

1/ Oui sauf que le câble est surdimensionné dans l’hypothèse où le tableau principal est à proximité du disjoncteur EDF
Dans ce cas, l’usage est d’avoir une hypothèse de chute de tension maxi dans la liaison d’environ 2%

Si on tire vraiment les 32A soit 7,3kW (ce qui est plutôt élevé pour un abri) le calcul donne :
– 6² : 2,7%
– 10² : 1,6%
– 16² : 1%
Donc du 10² est amplement suffisant, voire du 6² si la puissance prévisionnelle est moindre

2/ Il faut se repiquer sur l’amont d’un des différentiels (pas celui où se fait déjà l’arrivée EDF, mais sur le même principe)

3/ Oui mais 16² c’est vraiment le maxi
Vous galérez moins avec du 10²

4/ En extérieur, obligatoirement de prendre un câble (type R2V)
Vous trouverez facilement cela sur le net :
Exemple :
https://www.comptoir-du-cable.com/cables-cuivre/8-858-cable-electrique-u1000-r2v.html#/28-section-10mm/48-nombre_de_conducteurs-3g/61-conditionnement-au_metre/65-couleur-noir

Sylvain
31 mai 2021

Réponses claires et parfaites !
Merci beaucoup 🙂

olivier
28 avril 2021

merci neaucoup pour l’info
Olivier

Dos santos
26 avril 2021

Bonjour,
Je suis en train de construire un garage. Je souhaiterais installer un tableau pour faute la distribution électrique éclairâtes, prises. Pour brancher des appareils de bricolage( poste à souder, outils, nettoyeur haute pression, compresseur etc). J’ai environ entre 25 et 30m de distance entre mon tableau et le tableau du garage. Est ce que je passe un 10mm2 et au départ un disjoncteur 32A?

olivier lagaillarde
25 avril 2021

Bonjour

Merci pour votre réponse, en fait c’est le diamètre du fil utilisé qui me pose problème.
Vu la distance, j’avais cru comprendre qu’il était sous dimensionné.
Mais si c’est pas le cas, tant mieux.
Question subsidiaire : est ce que je peux me repiquer sur le coffret piscine pour alimenter un néon sans balast de 17W ? Et si oui quel est le principe ?

cordialement

Carminas
27 avril 2021

En supposant que vous tiriez le maxi autorisé par le disjoncteur 32A (soit 7300W) la chute de tension maxi serait de 2,7%.
En théorie un poil trop élevé, mais vous n’attendrez jamais ces valeurs compte tenu des équipements que vous évoqué

17W en plus ne poseront aucun problème.
Vous pouvez mettre le néon sur le circuit de vos 2 spots.

olivier
24 avril 2021

bonjour,

J’ai une question sur une installation faite par un électricien sur laquelle j’ai un doute.

Mon coffret de piscine se trouve à 25 m de mon tableau principal. Il est raccordé par un fil de section 3G6mm .
Tableau principal : 63A 30ma —> C32A —————3G6mm sur 25m——————coffret piscine : —–C6A
Le coffret piscine alimente 2 appareils (redox et ph), 2 spots led et une pompe piscine 5A.

Tout cela fonctionne mais suis-je en sécurité ?

Bien à vous
Olivier

Carminas
24 avril 2021

Bonjour

Oui c’est parfaitement sécurisé

Qu’est ce qui vous chiffonne ?

Emmanuel
20 avril 2021

Bonjour et MERCI BEAUCOUP pour vos infos et rapidité de réponse 🙂
Je peux câbler tranquillement maintenant.
Je ne connaissais pas votre blog, très utile et pro, il est désormais dans mes favoris.
Bonne continuation 🙂
Emmanuel

Emmanuel
19 avril 2021

Bonjour,

Je dois alimenter un petit atelier de mécanique perso, sans grosse machine ni triphasé. J’aurai 3 lignes différentes :
– 1 pour 2 prises doublées (perceuse, petit appareillage électrique, baladeuse, chargeur de batterie, etc.)
– 1 pour 1 prise doublée (idem)
– 1 pour l’éclairage (2 réglettes leds 36W + 1 lampe articulée classique 50W)

L’atelier est extérieur à la maison, mais accolé (ancien appenti).
Je dois tirer un cable d’environ 12 m pour le raccorder au tableau général.

Donc, si j’ai bien lu vos conseils :
– je dois tirer un cable en 10 mm2 (la gaine est-elle obligatoire ?)
– disjoncteur 32A au tableau général
– disjoncteur différentiel 40A au tableau divisionnaire
– 3 disjoncteurs, 1 par ligne : 10A lumière, 16 ou 20 A prises

Est-ce correct svp ? (même si ça me paraît surdimensionné)

J’ai surtout un doute pour brancher le disjoncteur 32A au tableau général : avez-vous publié un tuto sur ce point ?

Merci beaucoup pour vos réponses 🙂

Emmanuel

Carminas
19 avril 2021

Bonsoir

C’est dimensionné très large.
En supposant que vous tiriez 32A sur 12m la chute de tension serait de :
– 1,3% avec du 6²
– 0,8% pour du 10²
Donc pour moi du 6² suffit pour 32A (7kW), mais du 10² est plus évolutif (permettrait de monter à 9kW avec un disjoncteur 40A).
Donc à vous de voir en fonction de l’usage prévisionnel futur.

Gaine obligatoire si encastrée ou enterré.
Pas nécessaire si apparent ou vide de construction

Interrupteur différentiel 30mA 40A au tableau divisionnaire

Pour le raccordement, vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/200418082546383216749375.jpg.html

Erwan
9 avril 2021

Bonjour,
Dans votre article « Tension:Attention à la chute de tension électrique », vous parlez d’une chute de tension autorisée de 3% (éclairage, prises,…). Or ici vous parlez de 1% (pour tableau divisionnaire). Pourquoi cette différence ? Cela signifie t-il que vous permettez une chute de tension plus importante entre un tableau et des équipements qu’entre 2 tableaux ? Autre élément intéressant, c’est que la norme impose en effet une section minimale de 2.5mm² pour du 20A mais si je fais un calcul en monophasé en 20A section 1.5mm² sur 3m je suis toujours inférieur à 1% de chute de tension. Je sais que vous ne rédigez pas la norme mais pourquoi la norme n’a t-elle tout simplement pas donné des abaques indiquant les longueurs de câbles autorisées selon un diagramme Intensités/sections de fil ? Merci pour vos précisions

P'tit Lu
9 avril 2021

Bonjour,

La norme dit :
3 % pour l’éclairage, 5 % pour le reste. Ces deux valeurs peuvent être portée augmentée jusqu’à 3.5 % et 5.5 % pour les longue distance entre AGCP et TGBT.
Cette mesure se fait de l’AGCP au point terminal, ce qui explique la limitation de chute entre AGCP et TGBT. Cette limite n’est pas une limite mais une recommandation pour éviter d’être bloqué au tableau et de devoir utiliser des sections énorme pou raccorder une simple lampe.
La recommandation de chute de tension entre AGCP et TGBT est de 2 % en absence de tableau divisionnaire et de 1 % en présence de TD (il faut penser au futur et préférer le 1 % au moindre doute).

En gros 2 cas :
* Sans Tableau Divisionnaire :
AGCP —– 2 % —-> TGBT —– 1 % —–> ECL
AGCP —– 2 % —-> TGBT —– 3 % —–> AUTRE
* Avec Tableau Divisionnaire :
AGCP —– 1 % —-> TGBT —– 2 % —–> ECL
AGCP —– 1 % —-> TGBT —– 4 % —–> AUTRE
AGCP —– 1 % —-> TGBT —– X % —–> TD —– Y % —–> ECL (X+Y = 2 %)
AGCP —– 1 % —-> TGBT —– X % —–> TD —– Y % —–> AUTRE (X+Y = 4 %)
Il est donc important de limiter X afin d’avoir une marge de confort pour Y. En recommandant 1 % Guillaume vous permet d’avoir les même condition de travail au niveau du TD que vous auriez sur un TGBT sans TD. Après si votre AGCP et votre TGBT sont collés et que vos tirages après le TD sont faibles, rien ne vous empêche d’avoir 2.5% de chute de tension de l’AGCP au TD.
Attention à respecté les sections minimales en fonction de l’intensité.

Pour les sections minimales, c’est lié à plein de chose, mais en gros c’est pour assurer la sécurité des biens et des personnes, ainsi que la continuité de service. Toute la section 523 (et plus généralement la 52X) de la norme est dédié à cela. La détermination du courant admissible est fonction d’une liste de paramètres trop longue à énumérer ici. Mais au delà de la chute de tension c’est l’échauffement et la dégradation prématurée des câbles qui joue dans cette limitation de section.

Pour l’abaque, il me semble que dans le guide UTE C 15-105, il existe un abaque à 1% monophasé, il faut donc multiplier par le % voulu pour connaitre la limite de longueur et d’autres abaques en fonction des protections.
Vu le nombre de paramètres (cf. section 525), il est compliquer de juste donner des abaques d’autant plus que la paramètres varient entre l’AGCP et le point terminal. Rien que pour le calcul chute, je me suis fait un tableur qui me permet de calculer rapidement la chute de tension en saisissant les données de ma ligne.

Cordialement.

Ibrahima sy
23 mars 2021

Bjr, je suis au senegal, je dois installer un appartement de 1er étage et l’alimentation de mon tableau électrique quitte directement au disjoncteur général qui se trouve en bas mais pas de tableau électrique en bas car est installé sans magnéto thermique, est il possible d’installer un second disjoncteur général lié à celui qui alimente en bas

Thierry
15 mars 2021

Bonjour,
Je souhaiterai alimenter un tableau divisionnaire vers un local technique pour petite piscine 20 m3 situé à 20m environ.
Mes besoins pour ce local sont classiques : Pompe filtration, 5 points d’allumage, 4 prises (dont 2 extérieures) d’un besoin d’environ 7000 W max.(hypothétiquement un kit balnéo en plus)
Le Hic c’est que je n’ai plus de place pour poser mon disjoncteur de protection vers ce nouveau tableau.
Comment faire et que me conseillez vous en terme de câble ? 3G10 ? et d’ampérage à choisir ?

Merci beaucoup

Carminas
10 avril 2021

Bonjour

Il suffit de mettre un mini tableau à côté du principal où vous mettrez votre disjoncteur.

Pour la section du câble et le calibre du disjoncteurs, vous avez plusieurs solutions en fonction de la puissance maxi dont vous voulez disposer et de la tolérance de chute de tension que vous imposez.
En supposant que le disjoncteur EDF soit à proximité du tableau principal on essaie d’avoir une chute de tension maxi aux alentours de 2%, soit pour une liaison de 30m vers votre tableau divisionnaire :
– 3G10² protégé par un disj 32A pour 7kW maxi et 1,9% de chute de tension maxi
– 3G10² protégé par un disj 40A pour 9kW maxi et 2,4% de chute de tension maxi
– 3G16² protégé par un disj 40A pour 9kW maxi et 1,5% de chute de tension maxi
– 3G16² protégé par un disj 50A pour 11,5kW maxi et 1,9% de chute de tension maxi

Erwan
9 avril 2021

Slt,
Tu mets un interrupteur sectionneur en tête de ton nouveau tableau. Il faut partir sur un ampérage total de 40A. Pour ton câble section 10mm² c’est pas suffisant il te faut du 16². Tu auras une chute de tension de 1% tout pile !
A+

elec30
7 mars 2021

Bonjour Monsieur, j’aimerais avoir une confirmation face a une installation électrique que je dois realiser.

dans une piece de dois brancher

2 plaques de cuisson 2 x 3500 W
3 machine a laver (2000 W chacun)
2 Frigos
1 eclairage

Au vu de l’addition de puissance, je pense que je dois installer un interrupteur differentiel de 63 A au minimum. il n’y a un tableau electrique divisionnaire non loin de cette pièce mais le cable qui alimente ce tableau est du 6mm2, j’en conclu que l’ID ne peut pas etre placé dans ce tableau..
merci

Carminas
10 avril 2021

Bonjour

Vous pouvez gardez votre câble en 6² à condition :
– qu’il y ait bien un disjoncteur 32A au départ
– que vous ne tiriez pas plus de 7,3 kW en usage simultané

Donc tout dépend de ce qui sera en route en même temps.
Si vous voulez tout allumer simultanément, il faudra effectivement passer sur un 16²

Erwan
9 avril 2021

Il faut changer ton 6² par du 16². Tu peux monter jusqu’à 13m de longueur max entre les 2 tableaux.
OK pour l’ID63A.

Hervé
28 février 2021

Bonjour. J’ai essayé de mettre en application tous vos conseils.
Config : Cuisine extérieure juste de l’autre côté du mur/tableau principal.
Disj.protection -> tableau divisionnaire = 5 mètres, passés en 3g2,5
Inter diff 40A 30mA + 2xc20 (10/12 prises) + 2xc16 (lumière + volet roulant)
Au max il y aura 1 mini four OU plancha électrique, le reste en cafetière ou autres bricoles du genre.

Une question subsiste :
Quel section pour raccorder le disjoncteur de protection C20 directement aux borniers ?

Sebecot
25 février 2021

Bonjour,

Je souhaite installer un tableau divisionnaire dans un abris de jardin pour installer les équipements de ma future piscine .

Le tableau divisionnaire se situe à environ 35/37m du tableau principal.
Le compteur principal est accolé au DB. Je suis en monophasé réglé 60A.

Le tableau secondaire va alimenter:
– filtration environ 1cv,
– équipement de traitement de l’eau
– PAC 1,3KW en puissance absorbée
– 1 circuit 3/4 prises
– 1 circuit éclairage (3 ou 4 points).

Au niveau du tableau principal, je pense mettre un disjoncteur 25A. Si je ne me trompe pas je devrais pouvoir tirer 5700W en simultané.
Puis faire la liaison vis une câble en 3G10 jusqu’au tableau secondaire.

Dans le tableau secondaire:
– diff 30mA 40A
– disjoncteur 20A courbe D pour PAC
– disjoncteur 16A pour filtration
– disjoncteur 16A pour traitement sel
– disjoncteur 20A pour les prises
– disjoncteur 16A pour éclairage

Pouvez vous me dire si ce que j’ai prévu est correct au niveau norme et sécurité?
Je m’interroge plus particulièrement:
– calibre du disjoncteur de protection dans le tableau principal, est il envisageable de mettre un disjoncteur de 32A en conservant le câble en 10²?
– calibre de ID dans le tableau secondaire est il bien adapté?
– Pour la mise à la terre du divisionnaire? est ce que je bien reprendre celle du tableau principal ou dois je recréer une masse (avec le pb de la mesurer)?

Par avance merci pour votre expertise

Erwan
9 avril 2021

Du 10² pour 35m c’est largement insuffisant ! Il te faut du 25² !! Tu pourras faire circuler du 32A dedans sans soucis. Pour la masse, c’est retour au principal.

Number01
12 février 2021

Bonjour,
Tout d’abord un grand merci pour votre Blog, très utile pour ma part et surtout très bien expliqué. Je me permets de vous poster des questions pour lesquelles je n’arrive pas à trouver réponses ou du moins, je suis en peine pour les retrouver car assez complexe comme sujet.
Je suis sur le point de commander ma fourniture pour installer 2 tableaux électriques distant de 10 mètres dans un même corps de bâtiment. J’ai prévu 2 tableaux car la maison est assez grande et cela permet de limiter le nombre de gaine en arrivée sur le tableau principal. Puissance du compteur EDF (modèle Linky) = 30A 6Kva mais je conserve la possibilité d’augmenter cette puissance dans l’avenir. Je vais dénommer Tab1, le tableau principal, situé à proximité du compteur EDF et Disjoncteur d’abonné, et Tab2 le tableau (Secondaire ou Divisionnaire) situé à 10 mètres du Tab1, dans le même bâtiment mais dans un local surface sol en terre et considéré comme une loge.
Le Tab 1 Principale, près disjoncteur abonné et compteur EDF, est composé de 4 Inter Diff de 63A chacun et 30 disjoncteurs.
Le Tab 2 Secondaire ou Divisionnaire, situé à 10 mètres du tableau principal, est composé de 4 Inter Diff de 63A chacun et 29 disjoncteurs (comprend branchement chaudière à fioul, M à Laver, S. Linge, Congélateur, pompe relevage sanitaires, pompe relevage eau potable (dans une réserve d’eau), alimentation de la seconde partie de la maison en LU et PC, alimentation du local Loge + 3 garages + Dépendances.
Equipement complet en produits Legrand.

Mes questions sont les suivantes :
1 – Faut-il prévoir une protection de départ du Tab 2 dans le Tab 1 principale ou est-il possible d’alimenter le Tab 2 directement depuis le bornier Phase/Neutre du Tab 1?
2 – Si besoin d’un disjoncteur de protection de départ, quel puissance faut-il prévoir? Avez-vous une référence Legrand? (un commerciale de 123Elec m’a proposé d’installer un disjoncteur d’abonné 63A au dessus du Tab 1 principale, sur une platine fixée sur la GTL, référence des produits :
– LEGRAND Drivia Platine pour disjoncteur de branchement 13 et 18 modules – 401191 – 12,95€
– ITRON Disjoncteur d’abonné monophasé 15/45A 500mA différentiel instantané YES264135 – 38,90€
– ITRON Disjoncteur d’abonné monophasé 60A 500mA différentiel instantané Réf. 123elec : ITR400053 – 70,00€
Est-ce que c’est bon ou y a t-il plus simple et moins cher?

3 – Concernant le Tab 2, faut-il prévoir en amont de l’alimentation de ce tableau, un Interrupteur Sectionneur à installer dans le Tab 2? Si oui, quel puissance? Avez-vous une référence Legrand?
4 – J’ai déjà passé du câble rigide 16 mm² entre les 2 tableaux. Est-ce que je peux les remplacer par du câble souple en 16 mm² avec embout adapté, plus simple à utiliser?
5 – Si besoin de poser un disjoncteur de protection de départ du Tab 2 (dans le Tab 1) et un Inter Sectionneur dans le Tab 2, est-ce que le câble en 16 mm² souple avec embout, entre dans ces 2 modules?
6 – Si je conserve le câble rigide en 16 mm², peut-on mettre des embouts spécifiques pour les brins soient bien sertis entre eux ou faut-il directement relier le câble sans embout, dans le disjoncteur de protection et l’inter diff sectionneur?

Je peux vous envoyer des plans concernant mes 2 tableaux, plans implantation des 2 tableaux. Merci de me préciser si vous souhaitez avoir ces plans?

Merci beaucoup pour votre aide et vos conseils…

adrisevtom
1 février 2021

Bonjour,
J’ai un tableau divisionnaire qui est plein : il contient 9 disjoncteurs, sans interrupteur différentiel.
Ma question est la suivante : puis-je installer un interrupteur différentiel dans le tableau principal et le connecter à ce tableau divisionnaire. Concrètement, l’interrupteur différentiel ne serait pas « à côté » des disjoncteurs, mais à 10 mètres de distance de ceux-ci.
Merci pour votre aide!

Carminas
1 février 2021

Bonjour

Ce n’est pas le plus usuel, mais cela peut se faire

adrisevtom
4 février 2021

Merci d’avoir pris le temps de répondre!

Charly
21 janvier 2021

Bonjour à tous,
Actuellement, mon tableau principal dispose d’un disjoncteur 16A avec des fils d’1.5mm² qui partent vers un tableau secondaire.
Ce tableau secondaire dispose de 4 disjoncteurs pour 4 circuits différents. Je voudrais rajouter deux chauffages électriques de 1500W. Je vais donc rajouter un disjoncteur pour 20A pour ces chauffages, mais ne devrais-je pas rajouter un différentiel 40A type A à l’arrivée des fil 1.5 mm² qui viennent du disjoncteurs 16A du tableau principal ?
De plus, je voudrais rajouté un sous-compteur pour ce tableau secondaire. Savez-vous ou le placer ? et en quel section et calibrage ?
En vous remerciant d’avance

carminas
22 janvier 2021

Si vous évoquez un sous compteur c’est que c’est un chambre d’étudiant ou un studio que vous louez
Cela va encore plus dans le sens d’oublier ce 1,5²
Exemple de tableau studio :
https://www.casimages.com/i/200308101429383216678637.jpg.html

carminas
22 janvier 2021

Bonjour

La première chose à faire c’est de changer ces fils en 1,5².
Ajouter 3000W de chauffage à un tableau qui comporte déjà 4 circuit alimenté en 1,5² n’est pas pertinent du tout. Le risque d’échauffement ou de disjoncteur est important

Quand à savoir s’il faut ajouter un différentiel 30mA, à voir.
On peut supposer que c’est repris en aval d’un différentiel du tableau principal, comme ceci (sans l’interrupteur sectionneur) :
https://www.casimages.com/i/200308101428383216678633.jpg.html
mais cela a l’inconvénient de surcharger ce différentiel (qui peut être est déjà limite) et d’avoir 2 tableaux qui ne sont pas indépendants
Ou alors il faut modifier la manière dont c’est raccorder et faire comme ceci :
https://www.casimages.com/i/200418082546383216749375.jpg.html

Agnès
12 janvier 2021

Merci pour ces précieux conseils.

Agnès
11 janvier 2021

Merci pour votre réponse rapide
J’aurais besoin d’une précision supplémentaire pour vérifier si je vous ai bien compris.
– La puissance absorbée par la pompe à chaleur est de 6,7Kw. Avec un câble en 3 fois 16 carré, j’aurai donc une puissance suffisante pour l’alimentation complète du local, lumières et prise incluses ?
– Et je pourrai alors utiliser au départ du circuit dans le tableau principal le disjoncteur que vous m’indiquez dans le lien hypertexte, en 40 A ? Pourtant, je vois indiqué 63A sur le graphique joint ?
– Le disjoncteur divisionnaire de la pompe à chaleur dans le local technique peut-il être en 40A plutôt qu’en 32A courbe D ? Mon pisciniste parle de différentiel 40A 30mA et de disjoncteur 40A…
– Si je ne fais pas de va et vient, je peux éviter le passage du câble 5 fois 1,5 carré. Y a-t-il alors une possibilité d’utiliser une télécommande pour allumer la lumière extérieure du local technique, comme on le fait déjà dans la maison avec certaines ampoules électriques ?
Merci par avance de votre réponse

Carminas
12 janvier 2021

Bonjour

1/ Cela vous laisse a minima 2,5 kW pour les autres usages, sachant que la PAC ne sera pas toujours à fond voire pas toujours en route.
Pour les usages décrits cela me semble suffisant, sauf usage atypique : par exemple plancha partie dans ce secteur avec 5 planchas en route simultanément.
En encore si le besoin apparaissait, il suffirait de couper provisoirement la PAC.
Mais si vous pensez avoir besoin de manière régulière de beaucoup plus de puissance, il faudra passer sur du 25².

2/ Mon document est générique. Il faut l’adapté à votre contexte.
Dans votre cas c’est bien 40A et pas 63A compte tenu des 50m de longueur

3/ Idem il faut l’adapter au contexte de votre matériel. Si le pisciniste préconise un 10² 40A pour la PAC il faut le faire

4/ En théorie oui. Mais attention à la portée. Beaucoup de matériel ne fonctionnent pas sur cette distance, surtout s’il y a des murs à traverser.

Agnès
11 janvier 2021

Bonjour
Je vais faire construire une piscine au fond de mon jardin, ainsi qu’un local technique.
Je souhaite amener l’électricité à l’abri piscine situé à une cinquantaine de mètres de longueur filaire de mon tableau principal, ce dernier étant à moins d’un mètre du compteur EDF.
Il s’agit d’alimenter les éléments électriques de la piscine ( pompe de filtration, filtre à sable, spot lumineux, électrolyseur, régulateur de PH, volet roulant et surtout pompe à chaleur TROPIC 9 de puissance 9 KW), mais aussi d’éclairer le local technique et de placer quelques points lumineux sur la terrasse de la piscine ( et peut-être une prise pour brancher un robot nettoyeur?).
Mon pisciniste me demande d’amener un câble en 3 fois10 carré, pour son coffret électrique. Sachant qu’il y aura une partie aérienne et une partie à enterrer pour joindre le départ du tableau principal à l’arrivée dans le local technique:
solution 1 – Vaut-il mieux faire partir ce câble en 10 carré du tableau principal (sous protection d’un différentiel 40A 30mlA et d’un disjoncteur divisionnaire 40 A courbe C), en le doublant d’un câble en 3 fois 2,5 carré pour la prise et d’un câble en 5 fois 1,5 carré pour les lumières (je prévois un interrupteur va et vient pour allumer ou éteindre le local technique depuis la maison) protégés chacun par leur disjoncteur divisionnaire adéquat (voir peut-être me passer des fils de terre dans les câbles 3 fois 2,5 et 3 fois 1,5 pour utiliser sur place le dispositif de mise à la terre prévu par le pisciniste?)
ou
solution 2 – Tirer un câble 3 fois 16 carré depuis le tableau principal et créer un tableau divisionnaire dans le local technique? Dans ce cas, quelles doivent être les protections du montage électrique? Et un câble en 3 fois 16 carré n’est-il pas difficile à manipuler? Entre -t-il facilement dans les disjoncteurs par exemple?
Merci par avance de votre réponse

Carminas
11 janvier 2021

Bonsoir

Lorsque vous parlez de 9kW pour la PAC, il s’agit sans doute de la puissance restituée.
La puissance consommée est sans doute moindre.
Bien sûr la solution est de faire un tableau divisionnaire
Pour une liaison de ce type l’usage est de prendre une chute de tension maxi d’environ 2%
Cela donne pour 50m :
– 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 32A maxi et 3,2% de chute de tension maxi pour 7kW maxi
– 3G16² protégé au départ par un disjoncteur 40A maxi et 3,2% de chute de tension maxi pour 9kW maxi
Le 16² est forcément plus rigide mais passe dans un disjoncteur 40A de ce type :
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/31309-uni-neutre-230-v-courbe-c/disjoncteur-phaseneutre-dnx34500-6ka-arrivee-et-sortie-borne-a-vis-1pn-230v-40a-courbe-c-1-module
Mais c’est la limite maxi.

Par contre si vous voulez faire un va et vient avec la maison, il faudra passer en plus un 5G1,5²

Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/200308101427383216678628.jpg.html

Pascal
5 janvier 2021

Bonjour je suis en train d’installer un tableau électrique secondaire avec un différentiel en tête pour deux chambres un couloir et une sdb ,faut il un deuxième différentiel pour le sèche serviette de la sdb ou son disjoncteur dédié suffit ?La norme me parait flou Merci

carminas
6 janvier 2021

Bonjour

Autant il faut un disjoncteur dédié pour le sèche serviette.
Autant il n’y a aucune obligation de mettre un interrupteur différentiel dédié.
Je ne vois pas où dans la norme il y a du flou à ce sujet.

Pierre
12 décembre 2020

Bonsoir,
je voudrais installer un tableau divisionnaire dans un abris de jardin distant de 20m environ de l’habitation.
Je compte 25 m de câble en 16mm². Le site ou je m’approvisionne ne fournis que du 2g16mm² et me conseille de compléter par un fil de terre en 16mm². Est-ce une solution autorisée ? Par ailleurs le tableau divisionnaire est susceptible d’alimenter une PAC pour piscine. Quelle valeur dois-je donner au disjoncteur de départ sur le tableau principal et à l’ID du tableau divisionnaire ?
Merci beaucoup pour votre réponse.

carminas
13 décembre 2020

Bonsoir

Le mieux quand même de passer un câble 3G
Voir par exemple ici :
https://www.comptoir-du-cable.com/applications-generales/8-cable-electrique-u1000-r2v.html#/conditionnement-au_metre/couleur-noir/nombre_de_conducteurs-3g/section-16_mm

Du 16² ne se justifie que si besoin de très forte puissance.
Le dimensionnera des différents composants dépendra de la puissance maxi dont vous voulez disposer.

Les possibilités que je vois pour 25m de R2V sont :
– 3G16² protégé au départ par un disjoncteur 63A pour 14kW maxi et 1,9% de chute de tension maxi et ID 63A à l’arrivée
– 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 50A pour 11,5kW maxi et 2,5% de chute de tension maxi et ID 63A à l’arrivée
– 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 40A pour 9kW maxi et 2% de chute de tension maxi et ID 40A à l’arrivée
– 3G6² protégé au départ par un disjoncteur 32A pour 7kW maxi et 2,7% de chute de tension maxi et ID 40A à l’arrivée

Pierre
14 décembre 2020

Bonsoir et merci pour votre réponse rapide.
Je prends bonne note pour le 3G et je vais faire le calcul de la puissance théorique de la PAC piscine susceptible de nous convenir afin de retenir la meilleure solution parmi celles que vous me proposez.
Merci encore pour le temps que vous m’avez consacré (et consacré à bien d’autres au vu de ce forum).
Bonne fêtes de fin d’année et surtout, portez vous bien.

Carminas
15 décembre 2020

Bonjour

Pour la PAC, tenir compte de la puissance absorbée et pas de la puissance restituée (coefficient COP entre les deux)

Anthony f
7 décembre 2020

Bonjour,
Voulant créer un circuit eclairage pour toutes les pièces de l’étage soit 7 points lumineux sur un disjoncteur 10A , se pose la question maintenant de la perte de tension. En effet pour des soucis de facilité a tirer les câble, éviter les saignees et dans le cas dun soucis dans le futur j’ai songé à passer les câbles jusqu’au grenier puis de redescendre par le dessus des chambres.
Bref ,si j’applique cette méthode, je me retrouve avec une longeur de cable de presque 30metre avec une perte de tension avoisinant les 5% donc trop pour de l’éclairage .
Mais cette perte de tension est calculé pour les 10a, de nos jours tous l’éclairage et en led . Dois-je donc vraiment tenir compte de la perte de tension sachant que réellement en led jaurai une consommation de l’ordre de meme pas 2A sur c’est point lumineux et sous réserve que tous fonctionne en même temps…

Carminas
7 décembre 2020

Bonsoir

Il faut utiliser l’intenstité d’usage et pas le calibre du disjoncteur

Avec 30m de 1,5², vous pouvez tirer 1700W avec une chute de tension maxi de 3%

Même si avec les LED, il y a un peu de Cosphi et que dont il faut minorer cette puissance, vous avez énormément de marge.

jeff
6 décembre 2020

Bonjour,
Est-il possible de partir en aval d’un interrupteur différentiel du tableau principal pour créer le tableau secondaire ?
Par exemple, partir d’un disjoncteur divisionnaire 16A qui est en aval d’un interrupteur différentiel dans le tableau pour aller vers le tableau secondaire (C’est pour créer un tableau avec 3 circuits 10A mono et un circuit tri 10A depuis une arrivée tétra 16A).
Dans ce cas, le tableau secondaire serait protégé par l’interrupteur différentiel du tableau principal, peut on se contenter de mettre un sectionneur dans celui-ci comme coupure principale ?

Carminas
7 décembre 2020

Bonsoir

Oui normativement vous pouvez, mais :
– vos 2 tableaux ne seront pas indépendants : un défaut d’isolement sur un des circuits en aval du différentiel coupera la rangée concernée du tableau principal et le tableau secondaire
– vous risquez éventuellement une surcharge de l’interruteur différentiel du tableau principal
– vous aller sans doute dépasser la limite à 8 du nombre de disjoncteurs autorisés par interrupteur différentiel, même si ce point n’est pas essentiel.
– cela vous oblige à ajouter un interrupteur sectionneur pour la coupure générale du tableau secondaire.

Personnellement, je dédierais un interrupteur différentiel au tableau secondaire.

Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/200308101427383216678629.jpg.html
https://www.casimages.com/i/151206093921383213811886.jpg.html

jeff
9 décembre 2020

Il s’agit d’un différentiel tétra 63A Type A sous lequel il n’y a que le ballon d’eau chaude et des plaques de cuissons. Au vu du prix du différentiel tétra (même si il faut rajouter un sectionneur), je pense raccorder le tableau divisionnaire de l’atelier sous un divisionnaire tétra 16 ou 20A depuis cette ligne du tableau.

Je ne devrais donc pas dépasser les 8 circuits, ni surcharger le 63A tétra, et certes les tableaux ne seront pas indépendants mais la distance de l’atelier au tableau principal est faible.

Je m’inquiétais surtout pour l’aspect normatif.

Merci beaucoup pour votre réponse détaillée (et vos nombreuses réponses sur les différents forums 😉

carminas
9 décembre 2020

En prenant du matériel de marque, un interrupteur différentiel 30mA 40A type AC coute 50€ sur une boutique en ligne compétitive et un interrupteur sectionneur 20A coute 15€.

Personnellement j’investirais 35€ de plus afin que l’atelier soit indépendant.

A vous de voir.

carminas
9 décembre 2020

Bonjour

Si c’est un différentiel 63A, pas de risque de le surcharger

Anthony f
26 novembre 2020

Bonjour,
Actuellement en rénovation d’une maison des années 1970 , nous avons installé un tableau divisionnaire afin d’alimenter toute la nouvelle cuisine équipé, ainsi que cumulus, radiateur électrique,nouvelles prises, lampes.

D’origine la maison était cablé en 6mm2.
Le DB etant calibré en 45A Je pensais donc changer les cables 6mm2 d’origine par du 16mm2 jusqu’au tableau principale a environs du 10metre du DB. Puis continuer en 16mm2 jusqu’au tableau divisionnaire lui a environs 6metre du principale.
-Suis je bon au niveau du dimensionnement de mon alimentation ?
-est ce obligatoire de rajouter un disjoncteur sur mon tableau principal pour pouvoir couper mon tableau secondaire les 2 étant alimenter en 16mm2?
– Est ce gênant si mon tableau secondaire consomme plus que mon tableau principale ?
Pour info mon tableau principale n’étant que d’une rangée et deja bien plein, j’ai prévu un tableau secondaire 3 rangée en essayant de repartir au mieux mais consommation sur les rangées .
En vous remerciant d’avance pour vos conseils d’experts.

carminas
27 novembre 2020

Bonjour

1/ Pour l’alimentation du tableau principal : oui
Pour l’alimentation du tableau divisionnaire, tout dépend de la puissance maxi donc vous voulez disposer :
– 6² : 7kW maxi
– 10² : 11,5 kW maxi
– 16² : 14 kW maxi
Sur 6m l’écart de coût n’est pas significatif, mais plus le câble est gros, plus il est difficile à manier.

2/ Oui la norme rend obligatoire depuis 2010 un disjoncteur au départ du circuit vers un tableau divisionnaire :
– 6² : 32A maxi
– 10² : 50A maxi
– 16² : 63A maxi

3/ Absolument pas, du moment que c’est bien dimensionné.

Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/180920090047383215902147.jpg.html

Anthony f
27 novembre 2020

Tous d’abord merci pour vos réponses extrêmement rapide .
J’ai un abonnement 45a donc par du principe que dans une évolution future je consommerait peu etre 45a voir plus sur le tableau secondaire du coup je reste bien en 16mm2.
J’avais donc envisager de prendre un disjoncteur 45a ou 63a pour protéger l’alimentation de mon tableau secondaire mais ou trouver un disjoncteur 63a ou 45a? Introuvable en magasin de bricolage., on me propose de rajouter un Db baco entre mes 2 tableau est ce correct ?
J’ai une autre question car je ne m’en sort par vraiment niveau calcul de perte de tension.
Jai profité d’un vide technique pour monter des câbles jusqu’au grenier et redescendre en suite sans des chambres pour alimenter des radiateurs cela m’évite des saigné.
Mais du coup si je schématise en espérant que vous compreniez mon explication .

Db—> 16mm2 (+- 10m-) tableau principale —> 16mm2(+- 6m) tableau secondaire—>2.5m2 (+-15m) 2 radiateur électrique 2x 1500w.
Est ce que mes câbles ne sont pas trop long pour rester si j’ai bien compris sous les 3% de perte de tension .
Je pensais également monter une alimentation jusqu’au grenier et repartir d’une boîte de derivation en étoile vers 4 chambres différents, la longeur équivaudrait aussi approximativement à 15metre.je suppose que dans ce cas la perte de tension est négligeable vu le peu de gros appareil branché dans une chambre.
C’est surtout les radiateur qui m’interpellent. En espérant avoir était assez clair.
cordialement

Carminas
27 novembre 2020

Bonsoir

Un disjoncteur 45A cela n’existe pas.
Je vous donne quelques exemples en Legrand pris sur une boutique en ligne, mais il existe l’équivalent dans d’autres marques et d’autres boutiques
Disjoncteur 40A
https://www.maisonmoderne-electricite.fr/disjoncteurs-dnx3-4500-6ka/2063-disjoncteur-phase-neutre-dnx4500-6ka-arrivee-et-sortie-borne-a-vis-1p-n-230v-40a-courbe-c-1-module-legrand-3245064068734.html
Disjoncteur 50A :
https://www.maisonmoderne-electricite.fr/disjoncteurs-dx3-6000-10-ka-protection-des-departs/6255-disjoncteur-dx-6000-2p-50a-230-400v-courbe-c-vis-vis-legrand-3245064077897.html
Disjoncteur 63A :
https://www.maisonmoderne-electricite.fr/disjoncteurs-dx3-6000-10-ka-protection-des-departs/6256-disjoncteur-dx-6000-2p-63a-230-400v-courbe-c-vis-vis-legrand-3245064077903.html

Concernant la chute de tension la norme dit qu’elle doit être, entre le disjoncteur EDF et le point d’utilisation le plus élevé, de 3% pour l’éclairage et 5% pour les autres usages

Un peu de calcul :
– 10 m de 16² en tirant 60A : 0,8%
– 6m de 16² en tirant 60A : 0,5%
– 15m de 2,5² en tirant 3000W : 1,6%
Soit une chute de tension cumulée de 2,9%
Vous avez de la marge et vous pouvez même dimensionner un peu moins large

Anthony f
1 décembre 2020

Encore merci pour vos réponses constructives .
Il me reste quelques points d’interrogations .
N’étant pas dans une réhabilitation totale , j’essaye de me rapprocher au plus possible de la norme meme si certain points ne sont pas toujours facilement applicable .
Pour exemple nous avons placez mon tableau divisionnaire à une hauteur comprise entre 1m et 1m50 ( Tableau 3 rangées le bord bas du tableau ést a 1m pile du sol) je pense donc que nous sommes correct sur ce point la .
Par contre en recherchant d’autres informations sur internet je me rend compte que son emplacement n’est pas le plus adapté.
Nous l’avons installé dessous une cage descalier car son emplacement semblait judicieux car en plein milieu du logement pour redistribuer l’électricité:d’un côté la cuisine , de l’autre le séjour, au dessus une vide technique pour monter jusqu’au chambre et grenier et dessous l’accès par le vide sanitaire pour tous autre pièce du rdc et faire arriver son alimentation.
Maintenant japprend qu’il est interdit d’installer un ETEL sous un escalier donc dans du neuf mais que mon cas serai acceptable dans une rénovation?
Quand est il vraiment, autour de se tableau il ya environs 40cm de vide de chaque côté et 90cm en façade donc facilement accessible pour travailler.

Une autre point, j’avais dans l’idée de rénover piece par pièce mon logement comme je ne peux me permettre de tous faire en même temps vivant dedans.
Je souhaiterais donc ramener chaque nouvelle prise et eclairage de chaque pièce au nouveau tableau. A terme mon ancien tableau se retrouvera vide .
Du coup, je me retrouverai dans le cas d’une réhabilitation totale du logement mais en plusieurs années. Est ce possible est correct ?
Que deviens mon ancien tableau a terme ?
Juste un tableau de répartition avec les borniers d’alimentation allant a mon nouveau tableau ainsi que son disjoncteur coupe circuit ?devrai je plutôt repasser des nouveaux câbles d’alimentation jusqu’à mon tableau secondaire qui deviens donc tableau principale?
Et dans cet ancien tableau qu’il disparaîtra je suppose qu’il y a aura d’anciens câbles qui me seront impossible le a supprimer( coulés dans des gaines à l’époque en même temps que la dalle ) comment les faire « disparaitres ».
Il ne seront plus brancher a des disjoncteurs de toute manières.
Merci en espérant être assez clair sur mes interrogations

carminas
2 décembre 2020

Bonjour

Vous êtes en rénovation vous faites au mieux avec les contraintes du bâtiments du moment que c’est sécurisé.

1/ Un tableau divisionnaire ne s’installe pas dans l’ETEL (c’est le tableau principal qui y est).
Il y a peu de restriction dans la norme pour l’emplacement d’un tableau divisionnaire (interdit dans les volumes 0,1,2 et caché, interdits au dessus ou au dessous d’un bac d’évier, d’un lavabo, d’un point d’eau, d’un appareil de cuisson ou de chauffage).
Donc a priori votre escalier ne pose pas de problème, même par rapport à la dernière norme en vigueur

2/ Pour la réhabilitation totale, personne n’ira vérifier quoi que ce soit. Une fois de plus l’essentiel est que ce soit sécurisé.

3/ Soit vous gardez l’ancien tableau comme boite de dérivation, soit vous le supprimez en tirant de nouveaux câbles. S’il y a des anciens câbles qu’on ne peut pas enlever, vous les mettez hors tension, vous isolez l’extrémité et vous les laissez en place.

baradel
16 novembre 2020

Bonjour,
Bravo pour votre blog et toutes ces infos disponibles!
Je souhaite créer un tableau divisionnaire (environ situé à 9m du principal) pour alimenter l’ étage de notre maison (ancien corps de ferme), l’ abonnement est un 9kva triphasé.Sur ce tableau divisionnaire il y aura 3 chambres avec 4 prises et 2 points d’ éclairage par chambre, 1 salon 5 prises et 2points d’ éclairage et une petite SDB. Quelques questions pour ne pas risquer de faire d’ erreur:

– cable 5G4mm² ou 5G6mm²?
– disjoncteur divisionnaire en amont du tableau divisionnaire tetra 25A ou 32A?
– interrupteur sectionneur tetra du même calibre que le disjoncteur?
J’ espère avoir donné assez de renseignement sur le projet.

Merci pour votre aide.
Jean Baptiste

Myster_Rom1
9 novembre 2020

Bonjour,

je vais essayer d’être clair, n’hésitez pas à me poser des questions si ça ne l’est pas.
Mon projet : alimenter un tableau divisionnaire en TRIPHASÉ
Alimentation de l’installation : TRIPHASÉ
Tableau principal décliné en MONOPHASÉ

Mon disjoncteur de branchement n’étant pas dans le même bâtiment que le mon tableau principal, mon tableau principal va disposer un interrupteur sectionneur.
Je souhaiterai repartir du tableau principal pour alimenter un tableau divisionnaire avec un câble 4x10mm2 mais sans disjoncteur de protection. je souhaiterais en effet utiliser soit le bornier du tableau principal, soit le disjoncteur sectionneur du tableau principal ou autres choses (répartiteur, etc.) pour alimenter mon tableau divisionnaire qui lui-même disposera d’un interrupteur sectionneur.

Mes différents circuits seront ensuite protégés par des interrupteurs différentiels et disjoncteurs.

Est-ce possible de réaliser ce type de branchement ?
Y a t’il plus simple ?
je souhaite repartir en triphasé car je pourrais équilibrer mes phases de mon tableau divisionnaire distinctement de mon tableau principal

Circuits tableau divisionnaire :
– PC cuisine classique
– PC four
– PC congélateur
– PC machine à laver
– PC lave vaisselle
– PC réfrigérateur
– PC dépendance 1
– PC dépendance 2/3
– PC dépendance 4
– Ballon ECS
– Éclairage cuisine
– Éclairage dépendance 1
– Éclairage dépendance 2/3/4
– Éclairage extérieur 1

merci de votre aide

Myster_Rom1

carminas
10 novembre 2020

Bonsoir

C’est faisable, mais la norme impose un disjoncteur au départ du câble vers le tableau divisionnaire.
Il y a une bonne raison qui ferait que vous ne voulez pas en mettre ?
Par ailleurs, vous n’évoquez pas la longueur des différentes liaisons.

Vous inspirer d’une partie de ceci :
https://www.casimages.com/i/200308101427383216678630.jpg.html

Si vous avez un abonnement HC, pensez à gérer l’asservissement (pas forcément simple si vous avez un chauffe-eau dans chaque tableau)

Alain Bonnefoy
3 novembre 2020

Bonjour,
Je suis un peu surpris par vos indications de longueur de ligne.
16 A Section de la liaison 1,5mm², longueur maximale de la liaison 4m.
Donc je monte depuis le tableau électrique jusqu’au plafond, pas loin de 2m et de là, la seule chose que je peux faire c’est alimenter le point de centre 2 m plus loin!
On ne va pas avoir la lumière dans toutes les pièces!

Carminas
3 novembre 2020

Bonsoir

Sauf que c’est vrai lorsque vous tirez 16A soient 3600W.

Dans les faits, surtout de nos jours avec les lampes LED, un circuit éclairage ce n’est que quelques dizaine de Watt.
On n’atteint jamais ces valeurs théoriques et on peu donc avoir une longueur beaucoup plus élevée

Stéphane Louis
29 octobre 2020

Enorme merci à Carminas.

Mon tableau divisionnaire peut enfin être coupé via le disjoncteur 32A de mon tableau principal. Et le cable 16² rentre dedans le disjoncteur parfaitement.

Plus qu’à me commander un IS.

MILLE MERCI.
J’ADORE CE SITE QUI EST VRAIMENT COMPLET.

?

Tanguy
23 octobre 2020

Merci infiniment c’est limpide

josué
23 octobre 2020

bonjour a tous et toutes.
je souhaiterais apporté de l’électricité (1 point lumineux et 3 ou 4 prises ) dans mon abri de jardin qui se situe a 8 m d’un pignon de la maison et 25 m env du tableau électrique. Ma maison dispose d’un vide sanitaire.
dois-je faire un tableau divisionnaire ?

merci de vos réponses.

Carminas
24 octobre 2020

Bonjour

La norme demande de séparer les circuits prises et éclairage.

Plusieurs solutions :
– Faire un tableau divisionnaire (intéressant si vous pensez étendre l’usage dans le futur) :
https://www.casimages.com/i/200418082546383216749375.jpg.html

– tirer 2 circuits avec 2 câbles 3G :
https://www.casimages.com/i/191101073539383216487912.jpg.html

– tirer 2 circuits avec 1 seul câble 5G :
https://www.casimages.com/i/191101073539383216487913.jpg.html

Mais s’agissant d’un abri de jardin, la séparation prises et éclairage, qui n’est qu’un critère de confort de la norme, ne me semble pas essentiel.
A voir si vous vous autorisez cette petite entorse à la norme pour alimenter l’abri avec un seul circuit (a noter que c’est autorisé pour un garage, une cave, un box, privatifs dans un immeuble collectifs alimentés à partir d’un appartement privatif)
https://www.casimages.com/i/190810015056383216351830.jpg.html
Ne pas tenir compte du voyant dans votre cas

Tanguy
21 octobre 2020

Bonjour,
tout d’abord félicitations et merci pour ces tutos très bien faits. Il y a deux ans, j’ai grâce à vous pu changer moi-même mon ancien tableau (fusibles) installé en triphasé et alimenté en monophasé. Je ne suis pas électricien et c’est la première fois que je touchais à un tableau électrique (j’avais aussi avec moi un bouquin sur le norme). Il m’a fallu une bonne journée. Les explications du tuto sont très claires.

La question qui m’amène aujourd’hui est sur l’ajout de plusieurs tableaux divisionnaires :
– Actuellement : le compteur (en limite de propriété) est distant de 55 m du tableau installé dans la maison (T1) relié par un câble enterré de 16² 2 fils. La terre est au tableau
– Projet :
1° Garage : distant de 30 m du T1, équipé de machines outils pouvant aller jusqu’à 2,5kw mais rarement utilisées en même temps.
2° préau : distant de 30 m du compteur (la piscine sera branchée dessus un jour)
3° future cuisine dans une dépendance de la maison : distante de 15 m du T1
(un jour il y aura aussi des combles à aménager donc un 4e tableau)

Question liminaire : soit je m’appuie sur le T1 pour faire partir mes câbles soit je revois mon installation en posant un tableau principal à proximité immédiate du compteur mais sur ma propriété (étanche et dans un coffret protecteur). Dans ce cas, je fais partir de là mes 2 câbles vers les tableaux divisionnaires de la maison, du préau et de la cuisine (et d’autres en prévision). La configuration des lieux m’impose de brancher le garage sur le tableau de la maison. Quelle option a votre faveur ?

Question 2 : si T1 auprès du compteur, comment organiser ce tableau (où faut-il brancher les 3 câbles dont les sections peuvent être importantes : sur le bornier, derrière quelles protections ?) et quelles sections de câble ?
-> je pensais mettre du 25² pour la maison et la cuisine et du 16² pour le garage et le préau (il y aura une PAC sur la maison)

Question 3 : pour le garage, combien de lignes sur le tableau et quels disjoncteurs différentiels conseillez vous en tête de ligne ?
-> je pensais prendre un tableau à deux lignes, mais je bute sur les deux différentiels (40A ou 63A)

En vous renouvelant mes remerciements pour le temps que vous passez à nous aider.

Cordialement

Tanguy

Carminas
21 octobre 2020

Bonsoir

1er point qui ne va pas, c’est votre 16² actuel. La chute de tension doit être trop importante (4,1% maxi pour 60A alors qu’il faudrait être aux alentours de 2%)
Pour un disjoncteur 30/60A ou 60A fixe qui est le standard ENEDIS actuel il faut du 2×35² entre 42m et 58m, voire même du 2×50² si vous avez des tableaux divisionnaires en aval.

Si je comprends bien vous voulez faire un coffret de répartition à proximité du compteur, dans l’esprit de ceci :
https://www.casimages.com/i/170308075616383214903194.jpg.html

solution 1 : T1 dans la maison
– 2×50² entre DB et T1 à 55m (1,3% chute de tension maxi pour 60A)
– 3G16² protégé par un disj 20A (4,5kW maxi) entre T1 et garage sur 30m (0,8% maxi)
– 3G25² protégé par un disj 32A (7kW maxi) entre T1 et piscine sur 30m (0,8% maxi)
– 3G16² protégé par un disj 40A (9kW maxi) entre T1 et cuisine sur 15m (0,8% maxi)
Dans tous les cas de figure la chute de tension cumulée ne dépassera pas 2,1%

solution 2 : T1 en limite de propriété avec terre en limite de propriété
– 3G25² protégé par un disj 40A (9kW maxi) entre T1 et garage sur 55m (1,8% maxi)
– 3G16² protégé par un disj 20A (4,5kW maxi) entre maison et garage sur 30m (0,8% maxi), soit une chute de tension maxi cumulée de 1,6%
– 3G25² protégé par un disj 32A (7kW maxi) entre T1 et piscine sur 85m (2,1% maxi)
– 3G25² protégé par un disj 40A (9kW maxi) entre T1 et cuisine sur 70m (2,2% maxi)

Bien entendu, calcule de gestion a ajuster en fonction de vos besoins réel en puissance maxi pour chaque tableau

Pour le choix entre les 2 solutions il faut :
– faire un calcul économique
– voir ce qui est le plus pratique en terme de tirage de câbles

Pour les différentiels, soit il y a un disjoncteur 40A maxi en amont et dans ce cas, mettre des ID 40A, soit ce n’est pas le cas et mettre des ID 63A
De toute façon de nos jours l’écart entre les deux n’est de quelques euros.

Nicolas
19 octobre 2020

Bonjour,
Pour le raccordement du tableau divisionnaire est-il possible de se greffer entre l’arrêt général et le tableau principal ?
Je suis dans une installation type 2, CCPI et AGCP sont à 55m de mon tableau 1R avec 1 interrupteur sectionneur 63A qui permet l’arrêt général de l’installation électrique, le tableau principal est juste en dessous de ce dernier.
Est-il possible d’installer dans ce coffret de coupure générale 2 autres interrupteur sectionneur qui me permettraient de couper au choix, le tableau principal ou le tableau divisionnaire, en plus de l’arrêt général ?

J’aimerais pouvoir alimenter mon tableau divisionnaire avec du 63A étant donné les équipements qui seront présents dans le local.

Par ailleurs ce local est distant de 35m, je ne me vois pas tirer 2 lignes 32A sur cette distance…

carminas
19 octobre 2020

Bonsoir

Rien n’interdit d’ajouter des dispositif de sectionnement intermédiaire
Si vous avez 2 tableaux indépendants, on ne peut pas vraiment parler de tableau principal et de tableau divisionnaire

Sachant qu’il y déjà un raccordement de 55m en amont, il sera pertinent d’avoir une chute de tension maxi aux alentours de 1% dans l’alimentation de ce 2ème tableau, soit du 35² pour 60A sur 35m

Stéphane Louis
17 octobre 2020

Bonjour et bravo pour ce super site.

Je suis en pleine rénovation dans une maison à 3 niveaux. Je dispose de 2 compteurs abonné situés dans les escaliers qui mène au 3e étage. Un pour mon habitation au 3e étages, et un autre pour le RDC et le 1er étage. Celui concerné ici est celui du RDC et 1er étage car je rénove actuellement le 1er étage.

Le DB (45A) est à 15m de mon tableau principal situé dans le couloir qui mène vers ce DB, relié via un cable de section 16mm².

De ce tableau principal, deux autres tableaux y seront branchés.

Un premier tableau à 3 rangées sera à 6m du tableau principal relié en 16mm². Il alimentera une cuisine tout électrique, un salon, deux chambres, deux salle de bains et un couloir. (Gîte) Pas de chauffage électrique mais un ballon électrique.

Le deuxième tableau est au rdc et déjà existant lors de l’achat de notre maison. Il alimente la chaudière au fioul, la cage d’escalier, une salle de jeu, et des toilettes. Il est relié par un cable 6mm².

Ma première question, J’ai cru comprendre qu’un disjoncteur était obligatoire en amont d’un tableau divisionnaire depuis 2010, mais qu’on peut s’en passer si le cable est du 16mm² ?

-Dois je mettre un disjoncteur également entre le tableau principal et le DB (15 mètres)

-Le tableau principal ainsi que le DB sera inaccessible pour les occupants des pièces de vie du 1er étage, je devrais peut-être mettre un interrupteur sectionneur sur le tableau du gîte ?

Je ne sais pas si j’ai donné assez d’informations et si j’ai été assez clair. Merci pour vos réponses 🙂

carminas
17 octobre 2020

Bonsoir

1/ Oui c’est exact mais la norme n’est pas rétroactive.
Par contre ce que vous faites à neuf doit respecter ce point.
A noter que votre 6² doit être protégé par un disjoncteur 32A maxi

2/ Non c’est DB qui assure la protection contre les surintensité du tableau principal

3/ Oui si ce tableau dessert un logement indépendant qui ne communique pas, il faut mettre un dispositif de coupure générale en tête (interrupteur sectionneur). Et d’ailleurs même s’il communique à partir du moment où c’est un logement indépendant.

Stéphane Louis
29 octobre 2020

Merci beaucoup Carminas pour toutes ces précisions.

Stéphane Louis
29 octobre 2020

Peut être une dernière question. J’ai relié le tableau du gîte sur le tableau principal via du cable en 16². (Il me restait une grosse chute) Du coup, j’ai deconné car mon disjoncteur 32A n’accepte que du 6² max. (Pour la protection du tableau du gite)

Si j’ai bien compris, du 6² aurait suffit ?

Merci.

Michel
8 octobre 2020

Autre question. Le 16mm2 c’est peut-être un peu « riche » non? Du 10mm2 ferait peut-être l’affaire?
Encore merci

Carminas
8 octobre 2020

Bonsoir

Tout depend de la puissance maxi dont vous voulez disposer dans ce 2ème tableau.

Sur 15m on n’a pas vraiment besoin de surdimensionner pour compenser la chute de tension.

Donc les solutions possibles sont :
– 3G6² protégé par un disjoncteur 32A maxi pour 7kW maxi
– 3G10² protégé par un disjoncteur 40A maxi pour 9kW maxi
– 3G10² protégé par un disjoncteur 50A maxi pour 11,5kW maxi
– 3G16² protégé par un disjoncteur 63A maxi pour 14kW maxi

Pensez bien aux usages futurs, peut être qu’un jour votre abonnement augmentera

Jusqu’à 40A, ce sera un disjoncteur unipolaire+neutre classique. A partir de 50A ce sera un disjoncteur bipolaire 2 modules.

Michel
8 octobre 2020

Bonjour
Comme beaucoup, je vous remercie pour cet article.
Je dois installer un tableau divisionnaire pour alimenter le RDC d’une maison de plein pied. Le sous-sol comporte le tableau principal (alim chauffage, cumulus et qq prises/éclairage). Le tableau divisionnaire au RDC comportera lui 3 ID 40A. Le compte relier les deux avec du 16mm2 (environ 15m). Au départ il est impératif de mettre un disjoncteur 40A. Est-ce un DD ou un simple disjoncteur ? Merci d’avance. Bonne journée

Michel
8 octobre 2020

Re-bonjour
Venant d’acheter votre guide, je dois dire qu’il répond complètement à mes questions et de manière abordable.
Ayant le compteur à côté du TGBT (chute 0), pour 15m de câbles entre le TGBT et le tableau divisionnaire, j’ai donc une chute autorisée de 5,5V (2,5% de 220V) ce qui donne pour du 40A un câble d’environ 5mm2. Le 10mm2 est donc largement suffisant.
Pour le disjoncteur, un simple bipolaire 40A devrait faire l’affaire (8,8KW pour un abonnement de 6k).
Ai-je tout bon?
Merci encore

Julien VENARA
7 octobre 2020

Bonjour,
Je souhaite alimenter un studio avec un tableau divisionnaire. Je possède un Interrupteur Sectionneur de 63A en tête de mon tableau principal. De ce que je comprends dans votre article, je devrais installer un disjoncteur dans le tableau principal (par exemple 32A) donc après l’IS pour alimenter mon tableau divisionnaire. Je me demandai s’il était possible de remplacer ce disjoncteur par un IS de 32A qui serait alimenté en direct donc en amont de mon IS de 63A et ensuite raccordé mon tableau divisionnaire dans le studio avec l’ID qui va bien et les disjoncteurs de protection de chaque circuit ?
merci par avance pour votre réponse
cordialement

carminas
7 octobre 2020

Bonjour

Non interdit

Votre IS 63A est le dispositif de coupure général de votre logement.
Il ne faut rien mettre en amont.

Mettre un disjoncteur 32A en aval de l’IS 63A puis câble 6² mini vers tableau divisionnaire en tête duquel il y aura un l’ID qui va bien

Nicolas Kouzou
6 octobre 2020

Bonjour,
Merci tout d’abord pour vos articles très intéressants et pédagogues.
J’ai fait l’acquisition d’une maison de trois étages et un garage (maison de 1975).
Je précise que je ne suis pas un expert en électricité pratique mais j’ai quelques bases donc par avance pardonnez moi si j’utilise des termes qui n’existent pas dans ce monde:)
La maison était en triphasé 9KVA et j’ai fait une demande pour passer sur du mono en 12KVA.
Actuellement la maison possède un tableau à l’entrée juste pour la lumière de la montée et de l’entrée , un deuxième divisionnaire pour le garage (prises,luminaire et chaudière), un autre pour le premier étage(cuisine,salon,SDB,wc et chambre) , un autre encore pour le deuxième étage(3 chambres, sdb,wc et deuxième salon) et en suite pour le grenier (3 eme étage) je compte créer un troisième tableau.
Je viens de changer les fils entre l’arrivée du DB et tous les tableau divisionnaires (à changer également mais je voulais vos feux par rapport à ce que je compte faire) en les remplaçant avec du 10mm² au lieu de 6mm². Les gaines je trouve qu’elle sont très juste du coup ce n’était pas possible de passer du 16mm², même avec du lubrifiant : (

Voici comment je compte faire  sachant que le DB se trouve au même endroit et je vais alimenter les bornier avec un fils de 16mm²:
–>RDC :
Un tableau de 2 rangées  car je compte dédier une rangée pour la cuisine qui se trouve juste au dessus et du coup je vais tirer directement par là au lieu de faire des saignées au premier étage (cuise à l’opposé du tableau actuel du premier étage).

1ére rangée :
-id 40A type AC → cable de 10mm² depuis les borniers
-1x10A pour le luminaire de la porte d’entrée
-1 Télérupteur de 16A bipo pour les lumières de la montée
-1x 10A pour protéger le télérupteur

2eme rangée (dédiée cuisine):
-parafoudre
-id 63A type A → cable de 16mm² depuis les borniers
-1x32A pour les plaques d’induction
-1x20A Four
-1x20A frigo
-1x20A Lave vaisselle
-1x20A Socle de 3 prises + 1 prise pour la hotte
-1x16A pour une prise modulaire

-1x40A interrupteur pour le tableau divisionnaire du garage directement alimenté par les borniers.

Questions :

1) je peux mettre sur le même interrupteur frigo et four  ou faire autrement pour limiter le Nb des disjoncteurs?
2) Est-ce que je peux utiliser le même disjoncteur de 10A (sur la première rangée) pour mettre en même temps le télérupteur et la lumière de la porte d’entrée ?
3) Est-ce que je peux utiliser des ID type A uniquement sur tout l’immeuble ou je suis obligé de mettre également du AC sur certains circuits ?

Je continue sur le tableau du garage qui est au RDC et donc accessible par une porte de service dans le hall de la maison.

Garage :

Une rangée :
-id 40A type A depuis les borniers qui sont protégés par le disjoncteur de 40A du premier tableau
-1x10A luminaire garage et chaufferie et jardin
-1x20A chauffe eau (pas de contacteur car c’est un chauffe-eau d’urgence donc pas besoin de l’avoir tout le temps branché)
-1x20A chaudière à gaz
-1×20 Prises d’une petite cuisine d’été(9 en total) sans four ou plaques électriques
-1×16 Prises de garages

-1x40A interrupteur pour le tableau divisionnaire du 1er étage directement alimenté par les borniers.

Question :
4) Est-ce bien dimensionné ce tableau ou je supprime une prise de la cuisine pour passer du 20A à 16A ?

Tableau du premier étage :

Deux rangées :

1ere :

-id 40A type AC depuis les borniers qui sont protégés par le disjoncteur de 40A du tableau de garage
– 1x10A lumières cuisine et salon
– 1×20 prises existantes de la cuisine à l’opposé où je vais installer les nouvelles lignes du coup je les garde
– 1×20 Prises de Salon (12)

-1x40A interrupteur pour le tableau divisionnaire du 2eme étage directement alimenté par les borniers.

2eme rangée :
-id 40A type A
-1x20A SDB (prise de lave linge + sèche cheveux(?)), est ce que je peux les combiner car pour différencier les deux circuit il va falloir que je fasse pas mal des saignées.
– 1x20A Prises salle à manger
– 1x10A lumières (le reste de l’étage)
– 1×20 Prises de la chambre1

Deuxième étage :

Deux rangées :

1ere :

-id 40A type AC depuis les borniers qui sont protégés par le disjoncteur de 40A du tableau de garage
– 1x10A lumières cuisine
– 1×20 prises chambre 3
– 1x20A prises chambre 4
– 1×20 Prises de Salon 2
-1x40A interrupteur pour le tableau divisionnaire du 3eme étage(grenier) directement alimenté par les borniers.

2eme rangée :
-id 40A type A
-1x20A SDB (prise de lave linge + sèche cheveux(?)), est ce que je peux les combiner car pour différencier les deux circuit il va falloir que je fasse pas mal des saignées.
– 1x20A Prises salle à manger
– 1x10A lumières (le reste de l’étage)
– 1×20 Prises de la chambre2
– 1x16A télérupteur

Questions :

5) Est-ce ma logique et le dimensionnement sont correctes sachant que j’effectue une renov partielle et j’essaie de sécuriser les circuits.

6) les prises du triphasé j’ai « supprimé » les deux phases(fils de 4mm²) pour les transformer en mono, est-ce une mauvaise idée ?

7) Dois-je mettre un interrupteur sectionneur en amont de chaque tableau divisionnaire vu qu’ils se trouvent sur chaque étage  mais en série ? Sachant que le DB se trouve à coté du premier tableau au RDC.

Je vous en remercie et je présente mes excuses pour la longueur de mon message.

Nicolas

carminas
6 octobre 2020

Bonsoir

Cuisine
1/ Non pas autorisé
Par contre vous pouvez regrouper frigo et votre circuit avec les 3 prises + hotte
Mais peu d’intérêt à limiter le nombre de disjoncteur

2/ Oui, mais du coup quel intérêt de dédié un différentiel à un seul circuit d’éclairage.
Soit vous n’en mettez qu’un, soit vous répartissez mieux vos circuits sur les 2

3/ Oui bien entendu la norme impose un type A pour les circuits LL , plaques et IRVE. Les autres circuits pouvant être sur un type A ou un type AC.
Personnellement je ne mets que des type A, surtout qu’on arrive désormais à les trouver moins chers que les type AC

Remarques complémentaires :
a) C’est un disjoncteur 40A (50A maxi) et pas un interrupteur 40A qu’il faut mettre au départ du câble vers le tableau garage.
b) Pourquoi ne pas utiliser un peigne vertical alimenté en 16²
c) Il est autorisé d’alimenté en direct un ID 63A en 10²
d) Peu d’intérêt à la prise modulaire, mais pourquoi pas

Garage

4/ Ce n’est pas le nombre de prise qui détermine le calibre mais la sections des fils :
– 2,5² disjoncteur 20A maxi et 12 prises maxi (sauf cuisine)
– 1,5² disjoncteur 16A maxi et 8 prises maxi
– 2,5² disjoncteur 20A maxi et 6 prises maxi pour la cuisine

Remarque complémentaire :
e) C’est un disjoncteur 40A (50A maxi) et pas un interrupteur 40A qu’il faut mettre au départ du câble vers le tableau 1er étage.

étages

5/ Oui, mais sur des circuits existants dont vous ne connaissez pas la qualité, je vous conseille de mettre des disjoncteur 16A à la place des 20A.

6/ Bonne idée, sauf que pas toujours facile de câbler les prises à connexion auto en 4²

7/ Si tous ces tableaux communiquent avec le tableau principal par l’intérieur ce n’est pas obligatoire.

Remarques complémentaires :
e) C’est un disjoncteur 40A (50A maxi) et pas un interrupteur 40A qu’il faut mettre au départ du câble vers le tableau les étages
f) En principe le LL doit être sur un circuit dédié. Mais vous etes en rénovation vous faites au mieux avec les contraintes de l’existant et s’il est avec la prise sèche cheveux, ce n’est pas dramatique
g) Avec seulement 7 circuits sur le tableau 1er étage, vous pourriez ne mettre qu’un interrupteur différentiel

Nicolas Kouzou
7 octobre 2020

Bonjour Carminas,

Merci beaucoup pour votre retour hyper-rapide.

Effectivement je parlais d’un disjoncteur et pas un interrupteur (manque de vocabulaire) et plus précisément le « LEGRAND DNX3 Disjoncteur 40A auto PH+N courbe C 6kA 230V – 406887 » , est-ce celui qu’il me faut?

Parfois je mets une rangée de plus pour éviter de remplir complètement la rangée (13 modules) mais aussi parce que quand je fait le calcul je dépasse les 40A du ID (sommes des A de tous les modules x 0.5 ).

Toutes le prises sont du 2.5mm² sauf celles en Tri qui sont du 4mm².
D’ailleurs, pour les salons j’étais obligé de remplacer les anciens circuits car ils avait piqué depuis la prise de la chambre qui se trouve derrière pour alimenter trois autres prises.

Je ne savais pas que le nombre des prises dans la cuisine était divisé par deux 🙁
Heureusement j’ai la possibilité de tirer un circuit supplémentaire pour alimenter d’autres prises (sauf si ce n’est pas autorisé) qui ne sont pas encastrées.

Mon tableau principale actuel se trouve à 2m10 et je comptais le mettre cote à cote avec le DB qui se trouve sur une « gtl » en bois à 1,20m du sol, est-ce autorisé? Si oui, j’aurais besoin de rallonger un peu les fils des luminaires, est-ce que les wagoo sont autorisés?

Je t’en remercie par avance.

Carminas
8 octobre 2020

Bonjour

Pour 40A le modèle de disjoncteur proposé convient très bien.

Pour le nombre de disjoncteurs, avec un disjoncteur 40A en amont, la règle amont est systématiquement respectée. Vous etes certain de ne jamais dépasser 40A et donc de cramer l’ID.
La règle amont étant respectée, inutile de chercher à respecter la règle aval sur le cumul des calibres.
Il n’y a que si vous mettiez un disjoncteur 50A au départ que le problème se poserait. Et encore, il serait dans ce cas préférable de mettre des ID 63A (il n’y a désormais que quelques euros d’écart par rapport à un 40A)

Ce n’est pas interdit de faire un circuit prises commun à plusieurs pièce ou d’avoir une même pièce sur 2 circuits (même si moins facile pour se retrouver)

La norme dit 6 prises maxi pour le circuit dédié de la cuisine. Si on a besoin d’autres prises il faut faire un autre circuit, éventuellement comment à d’autres pièces.
Ceci dit, c’est un critère de confort de la norme qui ne date que de 2015. Vous etes en rénovation, si vous ne pouvez pas appliquer cette règle ce n’est pas essentiel, vous faites au mieux avec l’existant.

Pas de problème pour mettre le tableau à côte du DB sur une GTL en bois.
Par contre vous ne pouvez pas faire circuler les fils sans protection dans le bois.
Aucun problème pour utiliser des Wagos pour prolonger vos circuits, surtout si c’est de l’éclairage

Nicolas Kouzou
8 octobre 2020

Merci beaucoup pour tous ces informations utiles.

carminas
3 octobre 2020

Bonjour

Votre 6² vous limite à 7kW.
Compte tenu du LL, du SL, des 2 radiateurs, de ponctuellement l’usage d’un aspirateur, vous pourriez être limite lorsque tout est en route simultanément.
Je partirai sur du 10² qui sur 15m ne vous coutera que 25€ en plus et qui aura une capacité plus grande (avec juste l’inconvénient d’être un peu plus gros et un peu plus rigide), avec au départ un disjoncteur 40A qui vous autorisera 9kW (et éventuellement évolutif à 50A si un jour c’était nécessaire).

Avec seulement 7 circuits, je mettrais un unique interrupteur différentiel 30mA 40A type A

Quand à l’alimentation des combles, je ne mettrais pas le disjoncteur associé sous le différentiel mais à côté et je ferais un mini tableau dans les combes avec un interrupteur différentiel 30mA 40A et 3 disjoncteurs. Je mettrais d’ailleurs plutôt un 6² 32A.

le grinch
1 octobre 2020

bonjour , je souhaiterais savoir si mon installation de je prévois dans un agrandissement et correct histoire de pas faire de bourde
départ du tableau principal avec un 32 a
puis entre 10 et 15 m de câble en 6 mm
tableau divisionnaire avec 2 rangés
int dif 40 a type A et disjoncteur 20A cable 2.5 mn lave linge
20 A cable 2.5 mn seche linge
16 A cable 2.5 mn convecteur 1000 w
20 A cable 2.5 mn ( non racordé pour l instant mais sans doute 2 ou 3 prise un point lumineux et un convecteur 1000 ou 1500 w a l avenir ( comble ))
int dif 40 A type AC et dijoncteur 10 A cable 1.5 mn 2 lumieres
10 A cable 1.5 mn 2 lumieres
10 A cable 1.5 mn congelateur
10 A cable 1.5 mn frigo
16 A cable 1.5 mn prise exterieur
voila j espere avoir été clair 😉 merci

carminas
3 octobre 2020

Vous n’avez pas de prises classiques dans votre agrandissement ?

FRED21
24 septembre 2020

Bonjour,

Merci pour votre site clair et accessible à tous.

Je prépare la mise en place d’une piscine et les conseils dispensés par le pisciniste restent vagues quand à l’installation électrique.

Les précos du pisciniste sont:
– Alimentation en 3x6mm2
– un inter différentiel 32A 30mA
– 1 disjoncteur 25A courbe D pour la PAC
– 1 disjoncteur 20A pour la filtration
– 1 disjoncteur 10A pour l’éclairage.

Le tout sera installé dans un tableau placé à 35m du tableau principal.

Vu la distance et le fait que le câble sera sous terre ne vaut il mieux pas passer un 3x10mm2?
Je pense qu’il faut installer un disjoncteur afin de protéger le divisionnaire mais quel calibre prendre dans ce cas ? 32 A?
Je rajouterai également un disjoncteur 16A pour alimenter des prises du coup il faut peut être mieux passer sur un inter diff 40A 30mA ?

Merci de votre aide.
Fred

carminas
3 octobre 2020

Bonjour

En fait, tout dépend de la puissance maxi, dont vous voulez disposer.

Sachant par ailleurs que sur 35m, la chute de tension n’est pas négligeable et qu’il faudra augmenter la section pour compenser. Dans ce genre de liaison, l’usage est d’avoir une chute de tension maxi aux alentours de 2% et effectivement du 6² risque d’être un peu trop juste.
Cela donne donc :
– 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 32A (éventuellement courbe D), pour 7kW maxi et 2,3% par maxi de chute de tension, avec un interrupteur différentiel 30mA 40A en tête du tableau à l’arrivée
ou
– 3G16² protégé au départ par un disjoncteur 40A, pour 9kW maxi et 1,8% par maxi de chute de tension, avec un interrupteur différentiel 30mA 40A en tête du tableau à l’arrivée
ou
– 3G16² protégé au départ par un disjoncteur 50A, pour 11,5kW maxi et 2,2% par maxi de chute de tension, avec un interrupteur différentiel 30mA 63A en tête du tableau à l’arrivée

A noter que les interrupteur différentiels 32A, cela n’existe pas

olivierd
11 septembre 2020

Bonjour

Merci pour vos articles,
Est-il interdit d’utiliser des disjoncteurs différentiels à la place du couple ID + disjoncteurs simples?
L’interrupteur entre le tableau principal et les divisionnaires doit-il être un interrupteur ou puis-je y mettre un disjoncteur ou même un DD?
Encore un grand merci pour vos articles et conseils très précieux.
Olivier

Carminas
11 septembre 2020

Bonsoir

Oui, vous pouvez, mais cela va vous couter une petite fortune et cela va prendre de la place dans le tableau.

Si vous parlez du dispositif placé dans le tableau principal, au départ du câble vers un tableau divisionnaire, cela doit obligatoirement être un disjoncteur.

joseph JULLIAT
3 septembre 2020

je cherche a savoir si les infos sur le tableau divisionnaire que l’on peut acheter au prix de 29 euros est sous forme bouquin ou pas. Merci pour votre reponse

Kagnoum
3 septembre 2020

Bonjour
Tout d’abord bravo et merci pour ce blog et pour vos conseils très instructifs.
Je souhaite installer un tableau divisionnaire dans mon jardin afin d’alimenter un spa, de l’éclairage et quelques prises.
Pour le spa les préconisations constructeur sont : disjoncteur 32A courbe D avec différentiel 30mA et section de cable 10mm² si distance > 20m : c’est le cas j’ai entre 25 et 30m
Je pensais installer un disjoncteur sur le tableau principal, un interrupteur différentiel en entrée du tableau divisionnaire suivi de 3 disjoncteurs (1 pour le spa, 1 pour les prise, 1 pour l’éclairage).
Mes questions sont au niveau du dimensionnement de tous ces équipements :
Si je suis vos préconisations je met un disjoncteur bipolaire sur le tableau principal mais lequel ? un 50A courbe D par ex ?
Pour le tableau divisionnaire :
– un inter diff 63A (n’est-ce pas sur dimensionné ? un 40A peut-il suffire ?)
– un disjoncteur 32A courbe D pour le spa
– un disjoncteur 16A pour les prises
– un disjoncteur 10A pour les lumières

Merci d’avance pour vos réponses et avis

carminas
3 septembre 2020

Bonsoir

Avec une liaison en 3G10² je ferais cela sauf que je mettrais un disj 50A courbe C
Mais si vous voulez moins de limite afin que ce soit évolutif, faire une liaison en 3G16² avec un disj 63A courbe C au départ

L’inter diff 63A n’est pas surdimensionné, un 40A sera sous dimensionné.
De toute façon l’écart de prix est désormais très faible entre les deux, donc ne pas se priver.

Kagnoum
4 septembre 2020

Effectivement le 50A courbe C suffit vous avez raison.
J’ai réussi à trouver tous les éléments en Schneider sauf le 50A que j’ai pris en Hager. Je précise aussi que j’ai pris un inter diff 63A type A.
Trop tard pour l’évolutivité car le 10² est déjà acheté et passé dans le fourreau …
Merci pour ce blog et cette réponse super rapide ! Bonne continuation 🙂

Nicolas Durand
18 août 2020

Bonjour
J’ai local piscine connecter sur tableau secondaire en 16A câble 2,5

L’inter différentiel du tableau principal et de 40.
Je souhaiterai faire cuisine été dans ce local.
Avec ballon eau chaude 8 prises 5 éclairage et plaque cuisson Et déjà tout appareillage de piscine .
Question Px ton mettre deuxième tableau avec inter 63 en sachant que je part du tableau principal sur disjoncteur de 16 ?
Merci

Carminas
19 août 2020

Bonsoir

Aucun intérêt
Si vous avez besoin de plus de puissance, il faut commencer par augmenter la section du câble de liaison (par exemple de 10²) et faire un raccordement dédié à ce tableau.
Vous inspirer d’un mélange de ces 2 exemples :
https://www.casimages.com/i/171030091651383215346138.jpg.html
https://www.casimages.com/i/200308101427383216678628.jpg.html

Seb37
6 août 2020

Bonjour,
Est ce qu’il est obligatoire d’utiliser un disjoncteur bipolaire 2P ( au niveau du tableau principal) pour protéger un tableau divisionnaire ? Est ce qu’un simple disjoncteur 1P+N peut suffire ?
Merci pour votre aide.

Carminas
6 août 2020

Bonsoir

Un simple disjoncteur 1P+N conviendra en locaux d’habitation.
Mais cela n’existe que jusqu’à 40A.
Au delà ce sera du bipolaire.

Seb37
15 août 2020

Merci Carminas. C’est pour un garage/Atelier 25A max

François
4 août 2020

Bonjour
je souhaite refaire le tableau d’une maison en faisant 1 tableau principale avec 4 divisionnaires.
Si je mets un depart 32 A / 30 mA dans le tableau général qui alimentent ces TD est ce que je dois obligatoirement mettre un Inter ou disj d’arrivée dans les TD?
Merci pour vos commentaires
Bonne journée à tous

Carminas
4 août 2020

Bonjour

L’usage est de mettre un disjoncteur (32A dans votre cas) au départ du câble et un (ou des) interrupteurs différentiel 40A 30mA à l’arrivée dans le tableau.
Mettre un disjoncteur différentiel 32A 30mA au départ présente peu d’intérêt.

Angeck
30 juillet 2020

Bonjour,

Pour un aquarium je souhaite installer un tableau divisionnaire car j’aurais 8 équipements à brancher.

Malheureusement je n’ai pas possibilité de mettre un nouveau disjoncteur sur mon tableau principal. Pensez-vous que je puisse supprimer une prise à côté de l’aquarium et y instal le tableau. Prise qui va biensur sur un disjoncteur au tableau principal. Ce disjoncteur contrôlerait 5 prises et ce tableau divisionnaire. Merci.

Carminas
1 août 2020

Bonjour

Pourquoi un tableau divisionnaire pour 8 équipements d’aquarium ?
Vous ne pouvez pas simplement mettre 8 prises sur un même circuit ?

Mais sinon, même si ce que vous proposez, n’est pas 100% aux normes, cela ne pose pas vraiment de problème, compte tenu de la faible puissance consommée par votre aquarium

Johann
30 juillet 2020

Bonjour Carminas
Merci pour toutes ces précisions.
Je me rends compte que trouver un disjoncteur en 40A ou 63A n’est pas simple du tout. Ca semble ne pas être courant pour une installation électrique standard… Même Legrand ne le propose pas de base…
Pour le tableau principal, finalement tout passer en 63A 30mA est une bonne idée quand on fait les calculs. c’est vrai que j’arrive en moyenne à la limite des 40A 30mA. C’est vrai aussi qu’il faut que je remplace le 40A 30mA typeAC pour la première ligne de la cave. Comme la cave communique par l’intérieur avec la maison, je resterai sur un disjoncteur (et non un ID), mais ils ne sont vraiment pas faciles à trouver en 40 ou 63A…
Une idée sur un fournisseur ? les magasins standards ne le proposent pas.

Merci d’avance

Carminas
1 août 2020

Bonsoir

Vous avez mal cherché.
Autant on n’en trouve pas en Grande Surface de Bricolage, autant tous les catalogues des Grands Fabricants en proposent et vous les trouverez soit chez un grossiste en électricité, soit sur une boutique internet.
Exemplse :
https://www.maisonmoderne-electricite.fr/disjoncteurs-dnx3-4500-6ka/2063-disjoncteur-phase-neutre-dnx4500-6ka-arrivee-et-sortie-borne-a-vis-1p-n-230v-40a-courbe-c-1-module-legrand-3245064068734.html
https://www.maisonmoderne-electricite.fr/disjoncteurs-dx3-6000-10-ka-protection-des-departs/6256-disjoncteur-dx-6000-2p-63a-230-400v-courbe-c-vis-vis-legrand-3245064077903.html

Johann
5 août 2020

Bonjour Carminas
Merci pour ces liens. Je suis allé sur le site de Legrand, et ils ne proposent rein au-dessus de 32A en disjoncteur…
En tout cas, maintenant je sais où regarder… 😉
Merci et sortez couverts…

Carminas
6 août 2020

Bonsoir

Bien sur que si, on les trouve également sur le site Legrand :
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/31309-uni-neutre-230-v-courbe-c/disjoncteur-phaseneutre-dnx34500-6ka-arrivee-et-sortie-borne-a-vis-1pn-230v-40a-courbe-c-1-module
https://www.legrand.fr/pro/catalogue/31337-bipolaires-230400-v/disjoncteur-dx36000-10ka-arrivee-haute-et-depart-bas-a-vis-2p-230v-a-400v-63a-courbe-c-2-modules

Johann
28 juillet 2020

Bonjour Carminas (et tous ceux qui passent par là… 😉 )

Merci pour la réponse.
J’ai mis à jour le plan des tableaux Ca donne ça :
https://www.casimages.com/i/200728101500294965.jpg.html
Du coup, pour la liaison entre le RDC et la cave, il vaudrait peut-être mieux passer sur un 40A ?
Par contre je pense que les autres liaisons devraient pouvoir rester sur du 32A… L’idée, c’est de me forcer aussi à limiter les puissances, donc la conso…
Le seul qui me turlupine, c’est celui pour la liaison cave. J’ai peur de le sous-dimensionner…

Cordialement

Johann

Carminas
28 juillet 2020

Bonjour

Limiter les puissances ne limite pas la conso.
Si à un moment vous tirez plus de 32A c’est que vous en avez besoin.
Faire sauter le 32A à ce moment n’a pas d’intérêt, surtout si votre abonnement permet nettement plus.
De plus ce besoin de puissance instantané peut être bref.
Par exemple tirer 50A pendant 5mn et 20A le reste du temps, occasionnera moins de conso que tirer 30A en permanence.

Votre 32A au départ du tableau cave n’est effectivement pas pertinent, surtout avec en aval 2 PAC. Je vous conseille de mettre un 63A. A minima un 40A si vous ne voulez pas trop investir car ce n’est pas cher et vous passerez sur du 63A si à l’usage vous voyez que 40A est trop juste.

Pour les autres tableaux, 32A devrait convenir (et puis vous pourrez toujours augmenter si à l’usage c’es trop juste)

Dans le tableau principal, je vous conseille de mettre tous les ID en 63A ; a minima le type A qui est chargé.
L’écart de coût par rapport à un 40A est désormais assez faible, et ainsi pas de risque de surcharge et votre installation est évolutive.

Dans le tableau cave, l’ID avec le LL doit être un type A

Je suppose que la cave communique avec la maison par l’intérieur, sinon, il faut ajouter un dispositif de coupure générale en tête du tableau cave.

Carminas
23 juillet 2020

Bonjour

Oui vous pouvez

Mais pourquoi vous l’imiter à 32A pour alimenter chaque tableau ou groupe de tableaux, si vous câblez tout en 16mm2.

Mettez des disjoncteurs 32A, 40A, 50A, 63A en fonction des besoins en puissance de chaque câble de liaison

Johann
22 juillet 2020

Bonjour à tous

Tout d’abord bravo pour ce blog riche et très instructif.
Je suis en train de rénover complètement l’électricité d’une maison.
Pour des besoins pratiques je vais devoir répartir les différentes lignes sur plusieurs tableaux.
Un premier va s’occuper du RDC, de l’étage (prises et éclairage) et de la cuisine (électroménager)
Un deuxième sera à la cave pour ….. la cave (prises, éclairage, lave-linge, congélo…) et de l’éclairage et des prises pour l’extérieur
Un troisième sera dédié (selon les demandes de l’installateur) à la pompe à chaleur (production chauffage et eau chaude)
Un quatrième s’occupera de la piscine (pompe à chaleur, pompe, éclairage et prises)
Un dernier sera à côté de l’entrée pour un éventuel moteur de portail, de l’éclairage, une ou deux prises…
A partir de là, je me pose quelques questions…
Je compte tout relier avec du 16².
* Entre le premier (RDC) et le deuxième (cave), il y a environ 2m.
* Entre le deuxième (cave) et le troisième (Pompe à chaleur), il y a environ 10m
* Entre le deuxième (cave) et le quatrième (piscine), il y a environ 15m
* Entre le deuxième (cave) et le dernier (portail), il y a environ 35m.

* Pour le deuxième tableau(cave), il y a deux lignes (40A 30mA/16A(prises)/16A(lave-linge)/16A(congelo)/10A(eclairage) et 40A 30mA/16A(prises)/16A(prises)/16A(prises)/10A(éclairage))
* Pour le troisième (pompe à chaleur), il faut apparemment un départ 32A en amont, mais je n’ai pas plus d’infos…
* Pour le quatrième (piscine), je tente un 40A 30mA/10A(pompe de la piscine 800W)/10A(Pompe à chaleur 780W Input power heating, 3kW Rated heating capacity)/16A(prises)/10A(Eclairage)
* Enfin pour le dernier, je mets un 40A 30mA/16A(prises)/10A(Eclairage)/10 ou 16A(motorisation portail)

Voici les questions :
1-Je souhaiterais partir du deuxième tableau pour alimenter les troisième, quatrième et cinquième tableau, en mettant un départ 32A en amont de chaque départ. Est-ce bon ? et surtout, puis-je partir de ce deuxième tableau ou dois-je forcément partir du principal pour tout ?
2-Dépendant de la première question… Je me demande si, en mettant un départ 32A sur le principal pour aller sur le deuxième à la cave, ça ne va pas coincer pour les autres en cascade… ai-je tord ? Ne risque-t-on pas une surcharge ?

Merci par avance pour votre retour

Ben
18 juillet 2020

Bonjour,

Je souhaite installer un tableau secondaire pour alimenter quelques prises (pour utiliser des outils) et quelques points lumineux dans une dépendance qui n’est pas bien isolée (taux humidité important).

Il n’est pas impossible que je souhaite à moyen terme « repartir » de ce tableau secondaire pour aller alimenter un second tableau secondaire dédiée à une piscine (pompe, prise, lumières, PAC éventuellement).

Le disjoncteur de l’habitation 500mA est règlé sur 45A (abo 9kW)
Le tableau principal est à 8 mètres de câble du disjoncteur 500mA.
Le premier tableau secondaire sera installé à 25m du tableau principal.

Solution envisagée :

Interrupteur sectionneur 63A sur le compteur principal ? (j’aurais préféré un disjoncteur mais je n’en vois pas en 63A ?)

Disjoncteur différentiel 63A 30mA type AC sur le compteur secondaire qui devra être étanche ?

Section du câble 3G qui reliera les 2 tableaux : 16mm2 ?

Cela semble t’il correct ?
N’est-ce pas  » surdimensionné » ? 40 A suffiraient-ils au départ du compteur principal ?

Merci pour vos conseils !

Carminas
19 juillet 2020

Bonjour

Il faut un disjoncteur 63A maxi au départ du câble.
Vous avez sans doute mal cherché.
Exemple :
https://www.maisonmoderne-electricite.fr/disjoncteurs-dx3-6000-10-ka-protection-des-departs/6256-disjoncteur-dx-6000-2p-63a-230-400v-courbe-c-vis-vis-legrand-3245064077903.html

A l’arrivée s’il n’y a qu’un interrupteur différentiel 63A 30mA (et pas disjoncteur différentiel)
Type AC si vous etes certain d’avoir besoin ni de plaque, ni de LL, ni d’IRVE, type A sinon.

Pour la section du câble de liaison, du 3G16² convient sauf qu’on ne sait rien du tableau piscine (besoin en puissance, longueur)

Ce que je vous conseille c’est de faire un bilan des puissances nécessaires dans chaque tableau, en tenant compte des usages futurs (piscine).

Seulement après vous pourrez dimensionner câble et composants et ainsi répondre à la question si 40A suffit et si 16² suffit.

Ben
20 juillet 2020

Merci pour votre réponse.

Merci d’avoir rectifier pour le « disjoncteur différentiel ».

Je vais faire une estimation du bilan des puissances nécessaire (la piscine est un projet lointain…)

Ben
1 août 2020

Bonjour Carminas,

Je me permets de rebondir sur ma question initiale.

Après étude de la gaine existante souterraine entre compteur principal et futur secondaire, il sera à mon avis impossible de passer du 3G16.

Je pense en conséquence me limiter à un câble 3G6 (il serait seul dans une gaine qui semble rectiligne de 25mm, est-ce présomptueux ?).

La configuration serait la suivante :

– disjoncteur 32A au départ du tableau principal
– câble 3G6mm2 entre les deux compteurs
– interrupteur différentiel 40A 30mA type AC sur le tableau secondaire
– De quelle section devraient être les fils reliant les borniers du compteur principal au disjoncteur de 32A du tableau principal ?
– De quelle section devraient être les fils électriques reliant les borniers du compteur secondaire aux interrupteurs différentiels ? 6mm2 ?

Cette configuration permettrait de disposer de 7300W ?

Merci de corriger mes erreurs et pour votre temps !!

Bonne journée !

carminas
3 août 2020

Bonjour

– 6² entre les borniers du tableau principal et le haut du disj 32A
– 6² entre les borniers du tableau secondaire et le haut des interrupteurs différentiels. Mais si vous n’avez qu’un interrupteur différentiel, inutile de passer par des borniers, mettre directement votre câble d’arrivée sur l’interrupteur différentiel.

Avec cette configuration vous pourrez disposer d’environ 7kW

ManuelT
25 mai 2020

ha mais oui plus logique en effet. Merci

ManuelT
21 mai 2020

Génial! c’est exactement cette configuration que je recherchais! merci pour votre réactivité et votre aide!
Je dispose d’un abonnement 6kVA avec un disjoncteur 30A-60A réglé sur 30A.
Ma distance entre les deux tableaux étant de 17m je pense choisir un cable de 16mm2 et donc un disjoncteur de départ de 63A et un interrupteur sectionneur de 40A. Cela vous semble t’il cohérent?
Sinon pour les futurs studio, s’il y en aura, je ferai rajouter des compteurs. Mais dans l’attente je voulais au moins séparer les parties communes de mon compteur.
En vous remerciant,

Carminas
22 mai 2020

Bonjour

Non ce n’est pas cohérent.
Si vous mettez un disjoncteur 63A au départ il faut un interrupteur sectionneur 63A à l’arrivée.

ManuelT
14 mai 2020

Bonjour,
Merci pour ce site clair et la mise à disposition de toutes ces précieuses informations.
Je n’ai pas trouvé de posts avec un problème similaire au mien dans tous les commentaires précédents.
Voilà, je refait tout le réseau électrique d’un petit immeuble qui comprend une cave en sous sol, Un local Vélo et la cage d’escalier au RDC, 2 futurs studios au R+1 et un logement principal au R+2. pour le moment un seul compteur linky à l’entrée de l’immeuble avec le disjoncteur de branchement. Je souhaite mettre le tableau principal dans le logement du haut (R+2). Et un tableau divisionnaire à coté du disjoncteur de branchement pour prendre en charge l’électricité des parties communes (cage d’escalier, cave, local vélo, interphone, gâche…). Ma question, d’ordre d’optimisation de longueur de câbles électrique, est de savoir si je peux mettre mon tableau divisionnaire en amont de mon tableau électrique ou si je suis obligé de passer par le tableau principal situé tout en haut pour alimenter mon tableau divisionnaire situé à l’entrée de l’immeuble juste à côté du disjoncteur de branchement?
Electriquement,

Carminas
15 mai 2020

Bonjour

Vous pouvez faire un coffret de répartition, à proximité du disjoncteur de branchement.
Mais le plus simple est peut etre de faire un petit tableau principal pour la partie commune, duquel serait alimenté votre logement principal, sur ce principe :
https://www.casimages.com/i/180920090047383215902147.jpg.html

Par ailleurs je ne sais pas à quels usages sont destinés vos studio, mais je vous rappelle que si c’est pour de la location classique, vous n’avez pas le droit de revendre d’énergie et que chaque locataire doit pouvoir choisir son fournisseur d’énergie.
Dans ce cas de figure, cela veut dire un raccordement ENEDIS dédié à chaque logement.

Carminas
13 mai 2020

Bonsoir

-Est-ce bon si l’alimentation du tableau secondaire ne passe pas par le principal ?
Ce n’est pas l’usage le plus courant, surtout lorsqu’ils sont proche, mais cela reste possible normativement

Le 3g² est sous-dimensionné dans ce contexte?
Oui, il faudrait a minima du 6² dans le cadre d’une mise en sécurité

Je compte installer un interrupteur sectionneur 63A sur mon tableau principal.
Non avec du 10², il faut un disjoncteur 50A maxi au départ du câble

-Est-ce cohérent?
Presque
Cela passait avant la norme de 2015
Cela ne passerait pas (de pas grand chose) pour un logement neuf.
C’est tolérable sur de l’existant.
Mais personnellement je ne me prendrait pas la être et j’ajouterai 15€ de plus pour avoir un 63A et être tranquille tout en ayant une installation évolutive
Sauf s’il y a au départ du câble un disjoncteur 40A maxi

-Suis-je obligé de retirer également un câble 3G10² du disjoncteur EDF au tableau principal (sachant que je n’ai pas accès au coffret plombé) ?
Votre 4² est trop juste, surtout si vous ajoutez les équipements évoqué
En sortie du DB il faut du 16² si c’est un DB 30/60A réglé sur 30A et a minima du 10² si c’est un DB 10/30A ou 15/45A réglé sur 30A
Le capot du bas du disjoncteur EDF est en prince jamais plombé et vous avez accès aux fils de raccordement

-Puis-je également remettre un interrupteur sectionneur 63A sur le tableau secondaire afin de pouvoir couper ce 2nd tableau ?
Oui c’est même obligatoire si vous ne communiquez pas avec le tableau principal par l’intérieur.

Guillaume
14 mai 2020

Bonjour Carminas,

Merci beaucoup pour votre réponse ultra rapide !

Du coup je vais mettre un ID63A type A à la place du 40A.
Sachant que j’ai un DB 15/45A réglé sur 30A, je vais ensuite retirer un câble r2V3G10² du disjoncteur de branchement jusqu’au tableau principal. Ajouter un disjoncteur 50A sur le tableau principal et tirer un câble 10² en aval de celui ci jusqu’à l’interrupteur sectionneur 63A du tableau secondaire qui alimentera mes 2 ID 63A.
Ai-je bien compris?

Merci encore pour votre aide précieuse.
Guillaume

Carminas
14 mai 2020

Oui c’est à cela.
Mais en fait, tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer dans le tableau secondaire :
– 9kW maxi : 3G10² protégé par un disj 40A puis IS 40A (éventuellement facultatif) et 2 ID 40A
– 11,5kW maxi : 3G10² protégé par un disj 50A puis IS 63A (éventuellement facultatif) et 2 ID 63A
– 14kW maxi : 3G16² protégé par un disj 63A puis IS 63A (éventuellement facultatif) et 2 ID 63A
Vous allez vite vous rendre compte que la solution 1 est nettement moins onéreuse.
Et tant que votre abonnement reste à 6kVA (voire 9kVA) elle est suffisante.
Tout dépend donc du degré d’évolutivité de l’installation dont vous avez besoin

Guillaume
14 mai 2020

D’accord je comprend.
Dans le pire des cas j’ai besoin d’une puissance de 8 kW (2 convecteurs 2x2kw, 1 cumulus 2kw, lave linge 1.80kw, éclairage 0.2kW). Sachant que je suis en dessous de 9kW, puis-je tout de même installer un disjoncteur de protection 50 A et mettre 2 ID de 63A en aval. Le 2ème ID de 63A n’aura qu’à supporter 41A [ 20/2 PC lave linge + 20/2 PC seche linge + 16A convecteur + 10/2 éclairage) ? Dans le futur je pourrais être dans de bonnes dispositions pour faire évoluer mon tableau, bien qu’il faudra que j’augmente mon contrat à 12kVa

Une dernière chose également, le câble qui ai tiré du DB Edf et aux tableaux est en fait du 6² , je viens de mesurer le conducteur nu 2.76mm, et (cela était difficile de le différencier du 4² qui lui est de fait 2.25 mm de diamètre. Est-ce sécurisé si je laisse cette section de câble ou suis-je obligé de passer en 10².

Merci à vous,
Guillaume

carminas
14 mai 2020

Bonjour

Vous pouvez tout à fait surdimensionner, même si pour l’instant vous n’en avez pas besoin.
Petit conseil, préférez la solution 3 à la solution 2, car pratiquement au même coût et plus évolutive

En fils rigide le 4² et le 6² sont facile à distinguer :
– le 4² est mono brin
– le 6² est multi brins (environ 7)

Pour le câble en sortie du DB, tant que votre abonnement reste à 6kVA, du 6² reste tolérable, mais si vous augmentez l’abonnement, vous devrez changer le câble.
Tant qu’à faire, mettre du 16² qui vous permettra d’aller jusqu’à 12kVA

Guillaume
15 mai 2020

Merci pour vos éclaircissements et votre aide.
Très bonne journée.
Guillaume

Guillaume
13 mai 2020

Je précise que je n’ai rajouté que le disjoncteur 16A (convecteur nouvelle chambre) dans mon installation existante; Le reste est tout simplement une réorganisation des tableaux et modifications de circuits déjà existants.

Guillaume
13 mai 2020

Bonjour,

Merci tout d’abord pour vos articles très intéressants.

J’ai fait l’acquisition d’une maison où il y a déjà un tableau principal (éloigné de 10m du disjoncteur de branchement EDF)
et un tableau secondaire (pour l’extension de la maison à l’époque), situé à 8 mètres du principal. J’ai un contrat 6kVa 30 A.
Actuellement un câble de 4mm² est tiré du disjoncteur de branchement 15/45 (réglé sur 30A) jusqu’à une boite de dériv, où partent 2 autres
câbles R2V 3G4² afin d’alimenter le tableau principal et le secondaire.
-Est-ce bon si l’alimentation du tableau secondaire ne passe pas par le principal ? Le 3g² est sous-dimensionné dans ce contexte?

Chacun des 2 tableaux est équipé d’un ID de 63A 30mA type AC.
Voulant agrandir d’une chambre supplémentaire et modifier quelques emplacement d’équipement, je souhaiterais refaire le tableau secondaire,
c’est à dire rajouter une rangée (en plus de la 63A existante) avec un ID 40A type A (notamment pour le lave linge) et pour remettre un peu tout cela aux normes.

Le tableau secondaire déjà équipé d’une rangée protégée par un ID 63A 30mA
sera refait en ajoutant une nouvelle ligne avec un ID 40mA type A avec les disjoncteur suivants :
1x20A PC Lave linge (1.8kW) 3×2.5²
1x20A PC Sèche linge (0.9kW) 3×2.5²
1x16A Convecteur (2kW) 3×1.5²
1x10A Eclairage 3×1.5²
-Est-ce cohérent?

Je compte installer un interrupteur sectionneur 63A sur mon tableau principal, et tirer un câble 3G10² afin d’alimenter le tableau secondaire.
-Dois-je obligatoire mettre un disjoncteur pour protéger le tableau secondaire ou l’interrupteur sectionneur suffit-il ?
-Suis-je obligé de retirer également un câble 3G10² du disjoncteur EDF au tableau principal (sachant que je n’ai pas accès au coffret plombé) ?
-Puis-je également remettre un interrupteur sectionneur 63A sur le tableau secondaire afin de pouvoir couper ce 2nd tableau ?

En espérant avoir été assez clair ..
Je vous remercie d’avance,

Guillaume

didier
6 mai 2020

Bonjour,
Dans le deuxième bâtiment
un coffret comprenant un DB (20) [ qui permet la coupure dans tout le bâtiment] et un répartiteur au rdc du bâtiment
*de ce coffret 4*16² de 20m vers un tableau pour le rdc
*de ce coffret 4*16² de 5m vers un tableau pour l’étage comprenant un DB pour permettre la coupure de tout l’étage
suis-je obligé de mettre des disjoncteurs tétra après le répartiteur dans le coffret du rdc, est-ce contraire à la norme? sachant que les deux tableaux sont équipés d’ID pour chaque phase
merci beaucoup

Dans le deuxième bâtiment est il possible de connecter les deux tableaux de chaque étage via un répartiteur sur un même disjoncteur de branchement placé dans dans un boîtier situé à environ 5m d’un tableau et 10m de l’autre ?

Carminas
6 mai 2020

Bonsoir

Dans votre logique, je vous propose ceci :
https://www.casimages.com/i/200506091838383216782603.jpg.html

Carminas
2 mai 2020

Bonjour

Pour un DB 10/30A, il faut du 4×16² entre 66m et 107m.
Avec vos 70m, vous etes sur une hypothèse de chute de tension maxi de 1,3%

En mettant un disj tetra 32A au départ du câble en 4×16 vers le 2ème batiment, cela donne une chute de tension maxi 0,6%. Voire moins, si vous baissez le calibre du disjoncteur au départ

Donc votre dimensionnement me semble correct

On peut supposer que la distance entre les 2 étages n’est pas bien élevée, disons 5m.
En cascadant et en mettant un disjoncteur tetra 20A au départ vers le dernier tableau, la chute de tension ne serait que de 0,1%

Donc en se mettant dans le cas le plus défavorable (en supposant que vous augmentiez l’abonnement à 18kVA) cela donnerait 1,3% + 0,6% + 0,1% = 2%, on est dans les clous.

Par contre cela ne conviendrait pas au delà de 18kVA.

Didier
4 mai 2020

Merci pour toutes ces précisions
Autres questions:
Dans le deuxième bâtiment est il possible de connecter les deux tableaux det chaque étage via un répartiteur sur un même disjoncteur de branchement placé dans dans un boîtier situé à environ 5m d’un tableau et 10m de l’autre ?
Pour les disjoncteurs tetrà puis jen mettre des 63a j’en ai de disponible ou dois-je mettre un 20a et un 32a
Merci encore pour tout

Carminas
5 mai 2020

Bonjour

L’ordre c’est plutôt : le répartiteur et en parallèle :
– un disjoncteur tetra pour le câble de 5m
– un disjoncteur tetra pour le câble de 20m.

Si vous avez des disjoncteurs tetra 63A en stock, vous pouvez les utiliser à condition que le câble en aval soit au moins en 16².

Didier
2 mai 2020

Bonjour Guillaume,

je suis dans les travaux, j’ai une maison principale avec un tableau principal en triphasé 12KW alimenté depuis le compteur situé en limite de propriété (70m de longueur), le câble est du 4*16²,
ensuite j’ai un autre bâtiment annexe sur deux étages que j’aménage situé à 30m de la maison principale, je souhaite placer un tableau secondaire à chaque étage de ce nouveau bâtiment, il existe un câble 4*16² également entre la maison principale et ce bâtiment. je prévois de mettre un disjoncteur de branchement réglé sur 20A dans les tableaux de chacun des deux étages,
est-ce que la section des câbles est bien correcte,
– entre le compteur et le disjoncteur de branchement du tableau principal
– entre le tableau principal et les tableaux secondaires

est-il possible de cascader le tableau du deuxième étage sur le tableau du rdc dans la bâtiment annexe, ceci permettra de couper toute l’alimentation de ce bâtiment annexe depuis le tableau du rdc ?

Faut-il placer un disjoncteur tetra en amont dans le tableau principal pour connecter le tableau situé dans le bâtiment annexe ? si ou quel type de disjoncteur ?

avec les longueurs et type de câble existant puis-je augmenter la puissance souscrite cad passer de 12 à 15kw ou même à 18Kw ?

merci pour ce site

Sebastien
26 avril 2020

Bonjour a tous
Une petite question

J ai tiré un tableau secondaire à partir du bornier de mon tableau principal en 10mm. Je vois dans les discussions qu’il est préférable de le raccorder à un disjoncteur. Dans mon cas un 32A je pense. Il doit être relier au peigne ou pas?
Au niveau du disjoncteur je cable en 10 entre bornier et et entree disjoncteur c est bien ça?

Merci encore pour votre reponse

Carminas
27 avril 2020

Bonjour

Ce n’est pas que c’est préférable, c’est que c’est obligatoire.
Le disjoncteur doit être de 50A maxi.
Donc 32A convient si 7kW vous suffise, mais vous pouvez mettre 40A pour 9kW maxi ou 50A pour 11,5 kW maxi.
Il ne faut pas le relier aux peignes d’une rangée mais directement au bornier du tableau ou au peigne vertical s’il y en a un.
Pour la liaison bornier/disjoncteur, il faut au moins du 6² si le disjoncteur est un 32A. Donc du 10² convient. Il faut au moins du 10² si c’est un disjoncteur 40A ou 50A.

Thierry
14 avril 2020

Bonjour,
Mon ex électricien a passé un 3g6 pour une distance de 35m jugeant que c’était suffisant pour l’éclairage et quelques prises pour compresseur, nettoyeur haute pression dans un bâtiment… en lisant votre article je vois que ce n’est pas suffisant je vais donc essayer de passer du 16mm² dans la gaine avec un disjoncteur de 20A.
Pour le 3g6 je peux quand même l’utiliser en mettant un disjoncteur de 16A et le réserver au circuit éclairage ?
Merci

Carminas
15 avril 2020

Bonsoir

Bonsoir

Avant de changer quoi que ce soit le mieux est de voir à l’usage.
20A sur 35m de 6² c’est 2,3% maxi de chute de tension (pratiquement dans les clous de la norme).
Cela me semble acceptable si vous avez des circuits terminaux relativement courts.

Essayez en condition réelle, votre compresseur, votre nettoyeur haute pression.
S’ils ne peinent pas à fonctionner, ne vous embarquez pas à changer le câble.

Marc
8 avril 2020

Bonjour,

Tout d’abord un grand merci pour ce site internet qui est une vraie mine d’informations.
Cela fait des semaines que je recherche la réponse à ma question, j’espère que vous pourrez éclairer ma lanterne.
Je finis la rénovation d’une maison avec sous sol complet et le compteur EDF ainsi que le disjoncteur de branchement se situent au fin fond su sous sol (le calibre définit pour l’ancien occupant est de 30A mais cela me parait un peu juste étant donné la taille de la maison). J’ai installé le tableau électrique principale (qui pilote le rdc et l’étage) au rdc et un tableau secondaire (qui pilote le sous sol (buanderie, cumulus, unité ext. PAC et 2 circuit PC et un circuit ECL)).
Au niveau des fils d’alimentation j’ai tiré:
– 12m de 16² entre le compteur le disjoncteur de branchement et le tableau principal
– 8m de 16² entre le compteur principal et le compteur secondaire
Pour plus de commodité, je comptais mettre un interrupteur sectionneur de 63A au niveau du tableau principal avec en entrée les fils qui viennent du disjoncteur de branchement et en sortie les fils qui vont au tableau secondaire et 2 bouts de fils vers le différentiel de la première rangées du tableau principal.
questions:
– Est ce que cela semble correcte?
– Habitant Valence dans la drome, j’ai cru comprendre qu’il me faudrait installer un parafoudre, mais où dois je l’installer? avant ou après l’interrupteur sectionneur?

Merci d’avance pour votre précieuse aide.

Carminas
9 avril 2020

Bonsoir

Il vous faut :
– disjoncteur de branchement
– 2×16² sur 12m
– interrupteur sectionneur 63A (facultatif si le RDC communique avec le sous sol par l’intérieur
– borniers du tableau principal ou peigne vertical
– disjoncteur 63A (ou moins suivant besoin en puissance)
– 2×16² sur 8m
– tableau secondaire

Parafoudre obligatoire si l’arrivée électrique n’est pas souterraine jusqu’au transfo du quartier
A mettre dans le tableau principal, au plus proche du bornier de terre

Marc
10 avril 2020

Bonjour Carminas,

Merci infiniment pour votre retour.
Suite à votre réponse, je vais abandonner l’idée de l’inter/sectionneur car je peux accéder au sous sol par l’intérieur.
Vous indiquez également 2×16², mais il faut bien la terre avec?
Enfin, pour le dimensionnement du disjoncteur divisionnaire (protection du tableau secondaire situé dans le tableau principal) pourriez vous s’il vous plait me confirmer la valeur sachant que mon tableau secondaire est composé comme ceci:
– 1ere rangée : 1ID 63A typeAC, 1D 20A(PAC), 1D 20A(cumulus), 1D 16A(PC), 1D 16A(PC), 1D 2A(VMC)
– 2ieme rangée : 1ID 63A typeA, 1D 20A(lave linge), 1D 20A(sèche linge), 1D 16A(PC), 1D 10A(ECL)
J’ai mis un 63A sur la rangée 2 car je me laisse la possibilité de mettre des chauffages plus tard au sous sol.
Pour info, j’ai également mis 3ID 63A sur le tableau principal au cas ou mon abonnement/besoin évoluerait.
Encore merci d’avoir pris le temps de me répondre.
Cordialement

Carminas
11 avril 2020

Bonjour

En général la terre est au niveau du tableau (ou arrive par un autre chemin), donc on met un 2×16² pour la liaison avec le disjoncteur EDF
Mais à adapter à votre cas de figure

Pour le disjoncteur au départ, tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.
– Disjoncteur 40A au départ : 7kW maxi et dans ce cas du 10² et des ID 40A suffisent
– Disjoncteur 50A au départ : 11,5 kW maxi et dans ce cas du 10² suffit
– Disjoncteur 63A au départ : 14 kW maxi

Mais si votre 16² est tiré par de problème qui peut le plus peut le moins.
Attention toutefois au disj 40A, un classique unipolaire + neutre n’accepte pas plus de 10².
Si vous mettez du 16² il faudra un 40A bipolaire, plus cher et de 2 modules.

Marc
13 avril 2020

Bonjour Carminas,

Merci pour la réponse.
Du coup, si je veux anticiper des évolutions futures au sous sol et que je choisis pour cela un disjoncteur 63A, on est d’accord qu’il ne sautera jamais et que sa seule fonction sera de permettre de couper le tableau secondaire depuis le tableau principal?
Cordialement

Carminas
15 avril 2020

Bonjour

Il ne sautera effectivement pas pour surcharge.
Mais il peut sauter sur un court-circuit.

Et sinon il servira effectivement de coupure manuelle de l’alimentation de ce tableau divisionnaire.

Carminas
6 avril 2020

Bonsoir

Ce que je ferais :

– Circuit spots allée (11 spots mais j’avais fait partir 2 gaines car plus simple. 6 sur et 5 sur l’autre)
-> disjoncteur 10A
-> cablage : 1,5²
– Circuit éclairage jardin (7 points lumineux)
-> disjoncteur 10A
-> cablage envisagé: 1,5mm2
– Circuit “Cabane” (3 prises + 3 points Lumineux)
-> disjoncteur 16A
-> cablage envisagé: 1,5mm2
– Circuit prise pour le garage (6 prises pour appareils divers: Scie, Compresseur, Cave a vin, frigo…)
-> disjoncteur 16A
-> cablage envisagé: 1,5² ou 2,5²
– Circuit éclairage garage ( 3 points lumineux)
-> disjoncteur 10A
-> cablage envisagé: 1,5mm2
=> distance entre les 2 tableaux = 25/30 metres du coup j’envisage :
-> Cablage 10mm2
-> inter dif tableau divisionnaire : 40A 30mA
-> disjoncteur tableau principal : 32A ou 40A

Pour répondre à vos questions :
1/ Pas trop, voir ci-dessus.
En particulier, inutile de mettre un ID 63A, si vous etes limité à 32A en amont

2/ 1mm² interdit sur l’installation fixe des locaux d’habitation.
Ceci dit il n’y a pas de risque avec un disj 10A au départ.

3/ Remplacer le peigne par un 405001, vous aurez une borne de raccordement, là où vous avez entouré en rouge.

Xavier
17 avril 2020

Bonjour,

Je me permets de revenir sur le sujet car en regardant de plus près une question m’est venue. Pour relier les 2 tableaux vous préconisez un disjoncteur 32A et une section de cable de 10mm2. Dans votre article il est indiqué une longueur maximale de 15m pour un disjoncteur de 32A avec une section de câble de 10mm2.

Sachant que j’ai 25/30 mètres entre les 2 tableaux ne devrait je pas partir sur une section de câble plus importante?

Merci beaucoup pour votre aide

Carminas
17 avril 2020

Bonsoir

En fait tout dépend de l’hypothèse de chute de tension maxi qu’on se donne.

Le principe est d’avoir une chute de tension maxi d’environ 2% entre le disjoncteur de branchement et tout tableau.

Si le disjoncteur EDF est en limite de propriété, l’idée est d’avoir environ entre 1% entre le disjoncteur de branchement et le tableau principal et 1% environ entre le tableau principal et le tableau divisionnaire
Ce qui donne effectivement 15m maxi en tirant 32A sur du 10².
Et pour vos 25m, il faudrait alors du 16² en tirant 32A.

Mais si le disjoncteur EDF est dans le logement à côté du tableau principal, on peut alors avoir une chute de tension maxi d’environ 2% entre le tableau principal et le tableau divisionnaire.
Ce qui donne permet 31m en tirant 32A sur du 10²

Tout dépend donc dans quel cas de figure vous vous trouvez et de l’hypothèse de chute de tension que vous prenez

Xavier
6 avril 2020

Merci beaucoup pour votre retour. Effectivement j’avais tout surdimensionné… je n’aurais jamais pensé à mettre du 10A pour les lumières je lisais souvent 16A pour 8 points.

il me reste 2 questions suite à votre retour:
– je peux donc mettre mes 11 points lumineux de l’allée sur un seul disjoncteur 10A ?
– pour être certain d’avoir bien compris, en remplaçant mon peigne actuel par celui que vous m’indiquez, j’aurais juste à raccorder mon inder diff sur la borne qui sera du coup libre?

Merci d’avoir pris le temps de me répondre

Carminas
7 avril 2020

Bonjour

La norme donne des calibres maxi.
On peut tout à fait mettre moins, pour augmenter la marge de sécurité

Ainsi pour du 1,5² c’est 16A maxi, mais 10A est d’usage courant.
Cela vous autorise 2300W, ce qui est très largement suffisant pour 8 points d’éclairage qui ne consomment chacun que quelques watt avec les ampoules LED.

Pour vos questions :
1/ En théorie non car limité à 8. Mais c’est un critère de confort fait pour éviter qu’en cas de coupure du disjoncteur trop de pièces dans la maison se retrouvent dans le noir.
Pour une allée de jardin, on s’en fiche un peu.
Donc personnellement je mettrais les 11 sur le disjoncteurs, sinon cela va vous obliger à un montage complexe avec relais ou inter bipolaire.

2/ C’est exactement cela.
Comme ceci :
https://www.casimages.com/i/181211092620383216033843.jpg.html

Xavier
6 avril 2020

Bonjour,
Avant tout merci pour toutes les informations que nous pouvons trouver et ces échanges qui m’ont permis d’y voir plus clair sur mon projet 🙂 J’ai néanmoins quelques interrogations et je me demandais si vous pouviez m’éclairer la dessus. Concrètement, j’ai ajouté une « dépendance/garage » à quelques metres de ma maison et je souhaiterai y installer un tableau divisionnaire pour alimenter:
– Circuit spots allée (11 spots mais j’avais fait partir 2 gaines car plus simple. 6 sur et 5 sur l’autre)
-> disjoncteur 16A
-> cablage : mon voisin m’a donner du cable qu’il restait de électricien qui était venu faire l’éclairage
dans son allée. Il avait utilisé celui là car très pratique car très souple. Je viens d’aller regarder et il
est écrit dessus H07RN 3G1 (je suppose que c’est du 1mm2 et du coup ca m’inquiète…)
– Circuit éclairage jardin (7 points lumineux)
-> disjoncteur 16A
-> cablage envisagé: 1,5mm2
– Circuit « Cabane » (3 prises + 3 points Lumineux)
-> disjoncteur 20A
-> cablage envisagé: 2,5mm2
– Circuit prise pour le garage (6 prises pour appareils divers: Scie, Compresseur, Cave a vin, frigo…)
-> disjoncteur 20A
-> cablage envisagé: 2,5mm2
– Circuit éclairage garage ( 3 points lumineux)
-> disjoncteur 16A
-> cablage envisagé: 1,5mm2
=> distance entre les 2 tableaux = 25/30 metres du coup j’envisage :
-> Cablage 10mm2
-> inter dif tableau divisionnaire : 63A 30mA
-> disjoncteur tableau principal : 32A

Les questions que je me pose:
– est ce bien dimensionné?
– Pour les spots de l’allée est ce que le câblage est bon où il faut tout changer? Et est ce qu’il faut 2 disjoncteurs du coup? si oui ca veut dire 2 interrupteurs pour allumer les spots?
– Je ne sais ou prendre l’alimentation pour le disjoncteur que je vais installer dans le tableau principal… En effet, je n’ai pas de bornier d’ou partent les alimentation comme je vois dans plein de schéma (exemple : https://www.casimages.com/f/iK9z7UyIkTb )
Voici mon tableau actuel : https://www.casimages.com/f/uajbfW5IkTb => je n’ai pas de bornier mais je vois qu’1 seul Inter n’est pas raccordé (entouré en rouge)… Du coup est ce normal?

Je ne sais pas si j’ai été clair dans mes explications mais en tout cas merci encore pour ce blog et pour les éclairages que vous pourriez m’apporter.

Cordialement,

Anthony
30 mars 2020

Bonjour

Je dois rajouter un tableau pour l’aménagement de comble a 15m du tableau principale

3 radiateurs
3 éclairages
10 pc
Par la suite 2 climatiseurs
Je pensé mettre un disjoncteur de 20A un inter diff de 40A
Câble 6²
Cela vous paraît correcte ?
Dans le tableau principal je peux connecter le disjoncteur sur le peigne vertical ?

Merci à vous.

Carminas
31 mars 2020

Bonjour

Cela me semble sous dimensionné

20A cela vous autorise seulement 4,5kW. Avec 3 radiateurs + par exemple l’aspirateur qui fonctionnent en simultané cela pourrait dépasser.
Je ne compte pas les climatiseurs, car je suppose qu’ils ne fonctionne pas en même temps que les radiateurs.

Ce que je vous conseille :
– disjoncteur 32A –> 3G6² –> interrupteur différentiel 30mA 40A pour 7kW maxi
– disjoncteur 40A –> 3G10² –> interrupteur différentiel 30mA 40A pour 9kW maxi (si vous souhaitez plus évolutif pour pas beaucoup plus cher)

Vous pouvez repartir :
– soit des borniers du tableau principal
– soit du peigne vertical

Vous inspirer de cet exemple :
https://www.casimages.com/i/180106112351383215439737.jpg.html

Anthony
1 avril 2020

Merci pour la réponse.

Je suis obligé de mettre une gtl je suis sur du placo?

Carminas
2 avril 2020

Bonjour

Vous n’etes obligé de rien

Gaël
24 février 2020

Bonjour, j’ai une installation triphasée en 12 KVA 30A. Je m’interroge sur la section du câble entre le tableau principal et un tableau divisionnaire actuellement alimenté en 4mm² 5G4 éloigné d’environ 15 mètres. Je souhaite remplacer ce tableau suite à la création d’une extension. Je vais donc répartir mes appareils entre chaque phase avec 2 interrupteurs différentiels 40A type AC et un autre 40A type A. Il y aura un lave-vaisselle, un four, un micro-onde, une plaque induction, 2 réfrigérateurs, un congélateur, un lave-linge, un sèche-linge, la lumière et quelques prises. J’ai prévu de protéger le 4mm² par un disjoncteur tétra dans le tableau principal. Le 4mm² va t-il supporter cette installation ? Je vous remercie de votre aide, bien cordialement, Gaël

joshua
28 janvier 2020

Bonjour Guillaume, et merci pour ce blog unique: clair, utile, malin, actualisé (et quand on lit les billets, on comprend que c’est un gros boulot), bref indispensable !
Je souhaiterais soumettre une question, dans la mesure où elle intéressera probablement d’autres lecteurs/trices assidu/e/s:
J’ai une dépendance située à une cinquantaine de mètres de mon habitation principale. Je compte donc tirer un cable enterré jusqu’à un tableau divisionnaire, qui permettra de distribuer l’électricité dans et autour de cette dépendance: circuits lumières, prises de courant, etc. Mais j’envisage surtout d’aménager un atelier de menuiserie, qui accueillera donc des appareils gourmands en énergie: compresseur, machines à bois, outils, etc.
En lisant cet article, je m’interroge sur la section du cable nécessaire, à la fois du fait de la puissance attendue, mais également à cause de la distance (60 mètres, en comptant large): j’ai l’impression qu’il me faut une section énorme!
Du coup, je m’interroge un peu sur la marche à suivre pour calculer cela précisément. Auriez-vous des conseils ?

Merci encore pour ce blog !
Joshua

Carminas
28 janvier 2020

Bonjour

Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer dans le tableau divisionnaire.
En supposant que le disjoncteur EDF soit à côté du tableau principal, il est d’usage de dimensionner le câble de liaison entre les 2 tableaux avec une chute de tension maxi d’environ 2%.

Cela donne pour une liaison de 60m en cuivre :
– 10² protégé par un disjoncteur 20A pour 4,5 kW maxi et 2,4% de chute de tension maxi
– 16² protégé par un disjoncteur 25A pour 5,5 kW maxi et 1,9% de chute de tension maxi
– 16² protégé par un disjoncteur 32A pour 7 kW maxi et 2,4% de chute de tension maxi
– 25² protégé par un disjoncteur 40A pour 9 kW maxi et 1,9% de chute de tension maxi
– 25² protégé par un disjoncteur 50A pour 11,5 kW maxi et 2,4% de chute de tension maxi
– 35² protégé par un disjoncteur 63A pour 14 kW maxi et 2,1% de chute de tension maxi

romaric
4 janvier 2020

merci beaucoup pour cette réponse rapide et argumentée.

romaric
4 janvier 2020

bonjour, ma question va être sans doute redondante mais je me lance quand même.
Je dois installer un tableau divisionnaire pour un étage, la liaison est au maximum de 5m, la protection en amont est un disjoncteur 32A et j’ai prévu à l’entrée du divisionnaire un ID de 63 sachant qu’il y aura 2 convecteurs de 1800 w, un sèche serviettes, 4 points lumineux et 2 circuits de prises séparés de 5 (en 1.5) et 8 (en 2.5). La liaison peut elle se faire en 6mm ou 10mm?
merci de votre réponse

Carminas
4 janvier 2020

Bonjour

Vu qu’il y a un disjoncteur qui vous limite à 32A au départ, inutile de mettre un ID 63A à l’arrivée. Un 40A conviendra largement (mais si vous avez déjà le 63A, il ne peut pas faire de mal).

Un 3G6² sera suffisant pour la liaison, mais vous limitera à 7kW.
A voir en fonction d’éventuel usages futurs supplémentaires, sachant que sur 5m l’écart de coût entre du 6² et du 10² sera de moins de 10€.

A noter que les circuits prises peuvent se faire jusqu’à 8 prises en 1,5² (depuis 2015).

Jérôme
26 décembre 2019

Post-scriptum :
Mon message d’avant est parti trop vite et je ne sais comment le modifier.
En fait, j’ai mieux regardé, mais comme les inter diff 63A sont plus fréquents que les disjoncteurs 63A, les réusltats de recherche m’emmenaient aux mauvais endroits. Quant à Legrand il ne met pas sur son site « grand public » tout un tas de matériel, dont le disjoncteur 63A, qui sont sur son site « pro ».
Donc, c’est trouvé… c’est cher… mais trouvé !

Carmin
27 décembre 2019

Bonsoir

Vous trouvez cela à prix raisonnable sur les boutiques en ligne
Exemple :
https://www.manomano.fr/p/disjoncteur-bipolaire-63a-courbe-c-vis-vis-407790-legrand-1785819

Jérôme
26 décembre 2019

OK. C’est clair. Je vous remercie.
(Je commence à regarder pour les achats, et je me pose une nouvelle question : sur votre schéma, vous indiquez un disjoncteur 63A entre le sectionneur et le tableau principal… Il s’agit bien d’un disjoncteur (et non d’un interrupteur diff.) ?? Parce que quand je regarde, je ne trouve par exemple pas chez Legrand de disjoncteur de 63A commercialisé. Pourriez-vous m’éclairer sur ce point ?)
Bien cordialement.

Jérôme
25 décembre 2019

Bonjour,
Je comprends (enfin je crois 🙂
Si je résume donc : on ne sait pas si le DB marche, lequel DB a principalement une fonction de protection (mais qui est faite aussi par les disjoncteurs), et une fonction de coupure (qui peut donc être faite par l’interrupteur sectionneur). Donc avec un interrupteur sectionneur en tête et les disjoncteurs en tête de chaque circuit vers les tableaux, on remplace le DB potentiellement défaillant.

Je vais quand même essayer d’en savoir plus sur l’indication du diagnostiqueur. Parce que si le DB, qui dépend d’erdf et qu’on ne peut changer nous, réellement ne marche pas, c’est quand même alors sans doute qui eux le remplacent à leurs frais (c’est noël, on peut rêver…).

Il me reste du coup un doute : si pour travailler tranquille sur une partie de l’installation, il faut vraiment un inter sectionneur et pas seulement couper le disjoncteur concerné, alors est-ce que ce n’est pas chaque départ vers les tableaux divisionnaires qui devrait avoir un inter sectionneur ? Car là, avec un seul, si je le coupe pour travailler sur l’installation du côté d’un divisionnaire, ça me coupe aussi mon tableau principal…
(et inversement : si couper le disjoncteur concerné suffit à travailler tranquille, pourquoi mettre un inter sectionneur en tête d’installation, car si je veux tout couper il me suffit de couper les trois disjoncteurs correspondant à mes trois tableaux ?).
Y’a donc toujours une logique qui m’échappe 😉
Bien cordialement.

Carminas
25 décembre 2019

Bonjour

Le principe d’une coupure d’urgence, c’est de tout pouvoir couper en une seule action, sans avoir à se préoccuper de quoi coupe quoi (contexte qui est différent lors d’une coupure pour travaux)

C’est pourquoi il faut que ce dispositif soit bien visible et bien identifié.

A noter que le disjoncteur EDF a également pour rôle de gérer votre puissance d’abonnement (tant que vous n’avez pas de Linky).
Rien ne dit pas ailleurs que ce disjoncteur ne fonctionne pas.
– si le disjoncteur EDF ne fonctionne pas, ERDF vous le changera gratuitement
– si le disjoncteur EDF est juste ancien mais qu’il fonctionne, pas de raison qu’ils vous le changent

Jérôme
23 décembre 2019

Re-,
J’oubliais une petite demande : est-ce qu’à l’occasion vous pourriez m’expliquer quel rôle va jouer cet interrupteur sectionneur en tête d’installation. Car si je comprends bien, vous me l’avez conseillé pour remédier un risque que le DB ne fonctionne pas. Or je suis allé lire l’article, sur ce site, sur l’interrupteur sectionneur, et si je n’ai pas tout compris, j’ai quand même cru comprendre qu’il ne jouait pas le même rôle. Du coup, je ne comprends plus trop à quoi il sert…
Merci.
Bien cordialement.

Carminas
23 décembre 2019

Bonjour

Un dispositif de coupure d’urgence doit couper les 2 pôles (phase et neutre) simultanément.
Si on en croit le diagnostiqueur, ce n’est pas le cas du matériel que vous avez en place.
Donc on en ajoute un qui joue ce rôle correctement.
C’est juste un dispositif de coupure manuelle pas une protection

Jérôme
22 décembre 2019

Bonsoir,

Merci !

Et merci pour le schéma qui montre bien plus clairement ce que j’exprimais par écrit. Je vais procéder ainsi, donc, et comme vous le conseillez, mettre du 10mm2 au cas où, la différence n’est pas si grande.

Sinon, je vais essayer de contacter le diagnostiqueur pour voir s’il peut nous en dire un peu plus sur ce qu’il a indiqué.

Pour répondre à votre question : a priori, les personnes n’accèderont pas au disjoncteur ni au coffret, qui sont dans notre partie de la maison. Mais a priori ces personnes ne seront là (chambres d’hôtes) que quand nous ne serons pas très loin…
Je comprends bien l’inconvénient, mais prendre deux autres abonnements pour rendre ça totalement indépendant, au début en tout cas, tant que je ne sais pas si économiquement ça va marcher, ça nous couterait vraiment trop cher.

Bien cordialement.

Jérôme
22 décembre 2019

Bonjour,

Merci pour vos réponses.

OK pour le coffret et ce qu’il y a probablement dedans. Comme c’est plombé, de toutes façons, nous n’irons pas voir. (Mais c’est la première fois que j’en vois un dans une maison, d’habitude je vois Compteur => DB => tableau ; c’est pour ça que ça m’interrogeait…).

Sur le DB, je n’ai fait que lire le diagnostic, qui indique : « B1.3 f L’AGCP (Appareil Général de Commande et de Protection) n’assure pas une coupure simultanée et omnipolaire). »

Je vais suivre votre recommandation concernant l’interrupteur sectionneur. Est-ce que vous pouvez juste me confirmer que dans mon cas particulier, je le mets plutôt en tête de l’installation qu’en tête du tableau principal. Ce qui donnerait :
DB => coffret où d’abord Inter. sect. puis barrette =>
1 circuit => disjoncteur 63A => tableau principal (16mm2)
1 circuit => disjoncteur 32A => tableau div 1 (en 6mm2 suffit)
1 circuit => disjoncteur 32A => tableau div 2 (en 6mm2 suffit)
(théoriquement, le 6mm2 – 32A conviennent donc si pas besoin de plus de 7kw pour mes tableaux div. Mais est-ce que la distance (environ 24m) va beaucoup me faire perdre ?)

Merci d’avance.
Bien cordialement.

Carminas
22 décembre 2019

Pour le diagnostic j’ai bien compris.
Mon interrogation était plutôt sur l’éventuelle incompétence du diagnostiqueur, qui aurait pu mentionner ce point à tort.

Le mieux serait de mettre l’interrupteur sectionneur en tête du coffret de dérivation (placé à moins de 1m80), par exemple comme ceci :
https://www.casimages.com/i/191222073805383216568984.jpg.html
Mais si cela vous arrange de le mettre dans un coffret externe c’est également possible.

Quand aux 32A sur 24m de 6², cela donne une chute de tension maxi de 2,6% lorsque vous tirerez 7300W.
Un poil élevé mais encore acceptable.
Par contre si vous pensez avoir besoin un jour de plus de 7W, passez à du 10², sur 24m cela ne vous coutera qu’une quarantaine d’euros en plus et ce sera évolutif.

J’ai une question complémentaire sur les deux parties de maison indépendantes.
Les occupants de ces parties indépendantes auront’ils accès au disjoncteur EDF et au coffret de répartition que vous ajoutez ?
Car si jamais l’un de ces dispositifs saute, il faut qu’ils puissent réenclencher.

Carminas
22 décembre 2019

Bonjour

1/ Je suis surpris que ce type de disjoncteur n’assure pas une coupure d’urgence.
Mais si vous voulez changer, ERDF ne va pas le faire spontanément, et ce sera payant.
Une autre solution consiste à mettre un interrupteur sectionneur en tête du tableau.

2/ Je pense qu’à gauche, il s’agit des fusibles AD qui protège l’installation en amont du compteur
Cela appartient à ERDF et vous n’avez pas le droit d’y toucher

Jérôme
21 décembre 2019

Bnsoir,
Merci pour votre réponse et pour les infos précises.
Suis rassuré sur cette possibilité.
Je profite de votre amabilité pour deux autres questions, qu’on se pose avec un ami qui vient d’acheter une maison et avec qui on prépare quelques travaux.
1. Le diagnostic précise comme anomalie concernant le disjoncteur de branchement : « Le dispositif assurant la coupure d’urgence n’est pas à coupure omnipolaire et simultanée. » et conseille de le changer.
Le voici en photo.
https://www.casimages.com/i/191221053402911889.png.html
Vu qu’il est plombé, c’est donc erdf qui va devoir le faire. Mais est-ce nous qui l’achetons ou eux qui le fournissent ?

2. Entre ce disjoncteur et le tableau (qu’on va entièrement refaire… évidemment), à gauche sur la photo, un coffret plombé également… Savez-vous de quoi il s’agit ?
https://www.casimages.com/i/191221053402804085.png.html

Merci d’avance.
Bien cordialement.

Jérôme
20 décembre 2019

Bonsoir,
Je voudrais ajouter deux tableaux divisionnaires à mon installation, car projets de deux parties de maison que je veux rendre indépendantes.
Les deux divisionnaires seront à une vingtaine de mètres du disjoncteur de branchement.
Je comptais donc à partir du bornier situé à l’entrée du tableau principal faire partir directement vers ces deux divisionnaires 2 « lignes » (en 16mm2)
Souci avec ce système : si j’ai besoin de bosser sur les secondaires, je suis obligé de tout couper, et plus de jus dans la partie principale de la maison.
Et je voudrais éviter de partir de l’une des rangées du tableau principal où je n’ai quasiment plus de place !
Ma question, donc :
Puis-je installer un petit coffret entre le disjoncteur de branchement et le tableau principal, dans lequel il y aurait juste un bornier séparant, le tout en 16mm2, la ligne qui part directement au tableau principal ; les deux lignes reliées chacune à un disjoncteur de 32A et qui partent ensuite, chacune vers son tableau divisionnaire ?
J’espère que ma question est claire. Sinon, je ferai un petit schéma.
(et question subsidiaire : c’est bien du 32A qui me laisse la meilleure marge pour la puissance des tableaux divisionnaires ?)
Merci de vos éclaircissements.
Jérôme.

Carminas
20 décembre 2019

Bonsoir

Vous pouvez effectivement faire un petit coffret de répartition intermédiaire avec au départ un disjoncteur de calibre adapté à la section des câbles et à la puissance maxi dont vous avez besoin dans chaque tableau :
– 16² : disj 63A maxi
– 10² : disj 50A maxi
– 6² : disj 32A maxi

Pour rappel :
– 63A –> 14 kW
– 50A –> 11,5 kW
– 40A –> 9 kW
– 32A –> 7 kW
– 25A –> 5,5 kW

Voir exemple sur ce lien dont vous pouvez vous inspirer :
https://www.casimages.com/i/170308075616383214903194.jpg.html
Ainsi vous pouvez couper chaque tableau de manière indépendante.

Vianney
17 décembre 2019

Bonjour, Merci pour ce site que je consulte depuis de nombreuses années! Voici mon sujet :
– installation triphasée (ancienne)
– création d’un sous tableau à 46m pour alimenter (entre autre et évolutif)
– une pompe triphasé pour un forage
– une cuisine (frigo, chauffe eau elec, prises, éclairage)
– 1 salle de bain,
– 3 chambres
– un atelier / garage
la différentiel principal (EDF) est un 10-30A 500mA réglé sur 3x20A

1) Je pense partir sur 50m de cable en 5G10mm²
2) dans le tableau principal en amont du câble : Interrupteur sectionneur tétrapolaire 400V 40A ou Disjoncteur tétrapolaire 20A auto courbe C 6kA 400V ?
3) dans le tableau secondaire à l’arrivée du cable : Interrupteur différentiel tétrapolaire 40A 30mA type AC 4 modules 400V
4) puis : Disjoncteur tétrapolaire 16A auto courbe C 6kA 400V pour la pompe triphasé
en parallèle plusieurs Disjoncteur 16A Ph+N courbe C 4.5kA 230V ou 20A ou 10A ou 2A selon circuit et en équilibrant chaque phase.

Qu’en pensez vous des 4 points ?
merci

Carminas
18 décembre 2019

Bonjour

Après réflexion et en synthèse
1/ 5G6² ou 5G10² suivant usage
2/ disjoncteur tetra 20A à vis courbe C
3/ interrupteur différentiel 30mA tetra 25A type AC (éventuellement 40A) auto
4/ disjoncteur tetra 10A ou 16A auto courbe C + disjoncteurs unipolaires+neutre 10A ou 16A auto courbe C

Je n’avais pas attention au chauffe-eau, d’où sans doute le disj 2A.
Voir si vous avez le tarif HC.
Il faudra tirer en plus un câble d’asservissement en 2×1,5².
Attention si vous avez déjà un chauffe-eau dans le tableau principal, il y a des règles à respecter pour 2 chauffe-eau en asservissement HC sur 2 tableaux différents
De plus si vous etes en tri, raccordez votre chauffe-eau en tri avec un disjoncteur tri 10A, cela vous facilitera l’équilibrage
Voir si avec cette puissance supplémentaire votre abonnement 20A est suffisant.

Carminas
18 décembre 2019

Bonjour

1/ Pour un fonctionnement en tri équilibré c’est surdimensionné
Pour un fonctionnement avec 20A en déséquilibre total c’est OK

2/ Disjoncteur tetrapolaire 40A maxi courbe C 400V.
Pas certain qu’auto soit pertinent, car pas de raccordement par peigne en amont. A voir en fonction de la marque que vous utilisez.

3/ Ok

4/ Ok, mais je ne vois pas où vous avez besoin d’un 2A pour les circuits évoqués.

Dioux
25 octobre 2019

Et bien merci énormément pour vos conseils, j’en prends bonnes notes et vais du coup revoir effectivement en fonction de vos plans.
Vous avez raison qui peut le plus peut le plus donc autant monter un peu plus et prévoir plusieurs prises.

Dioux
11 octobre 2019

Bonsoir,
Tout d’abord merci pour cette mine d’informations que sont ces échanges concernant l’électricité, c’est passionnant.
Je souhaiterai avoir un avis de votre part concernant un projet d’aménagement de combles afin de plus ou moins valider mes choix.
Le projet est l’aménagement de 3 chambres.
Je souhaite mettre en place un tableau divisionnaire dans les combles à partir du tableau principal.
– Point de départ au principal, 1 disjoncteur de protection de 20A relié directement aux bornes;
– De celui-ci, câblage jusqu’au tableau divisionnaire par du 6mm2 sur 8 mètres;
– Sur le tableau divisionnaire, interrupteur différencier de 32A;
– suivi de 1 x disjoncteur de 20A pour alimenter 3 radiateurs électriques de 1500W chacun (branchés par du câble 4 mm2);
– 1 x disjoncteur de 20A pour alimenter 7 prises de courants (branchés par du câbles 2,5 mm2);
– 1 x disjoncteur de 16A pour 5 points lumineux branchés par du câble 1,5 mm2);

J’ai un doute sur le disjoncteur de protection installé au tableau principal (20A peut être pas suffisant).
Précision, je suis en courant triphasé(je ne sais pas si cela à une importance)

En vous remerciant des conseils.

Carminas
13 octobre 2019

Bonjour

1/ Vu que le câble d’alimentation du tableau est prévu en 3G6², mettre plutôt un disjoncteur 32A qui vous autorisera 7 kW, c’est dommage de se limiter pour rien à 20A, surtout qu’avec 4,5 kW de chauffage, vous ne pourrez pas passer l’aspirateur en même temps.

2/ Un interrupteur différentiel de 32A, cela n’existe pas. Prendre un 40A.

3/ Pour les 3 radiateurs :
– du 4² est peu pertinent, assez rigide, n’existe qu’en câble et difficile à trouver
– avec 4500W vous êtes à la limite maxi autorisé par la norme : jamais très bon et pas évolutif.
Je vous conseille plutôt 2 circuit 2,5² ou 1 circuit 2,5² et 1 circuit 1,5²

4/ Jusqu’à 8 prises maxi vous pouvez câble aussi en 1,5². Plus facile d’usage en amplement suffisant pour une chambre

5/ 7 prises pour 3 chambres, ce n’est pas assez, la norme en impose au moins 3 par chambre.
Et encore c’est peu si on veut éviter les multiprises, peu esthétiques et pas toujours sécurisantes, car les usages potentiels sont nombreux : lampe de chevet, radio réveil, lampe de bureau, TV, décodeur, ordinateur, hifi ou enceinte wifi, console de jeu, téléphone fixe, chargeurs divers, aspirateur (ma fille vous dirais épilateur)…
Dans la dernière chambre que j’ai faite, j’en ai mis 12 (bon OK j’ai poussé le bouchon un peu loin et elle était grande, mais on doit pouvoir trouver un juste milieu).
Pensez au prises double (par exemple de chaque côté du lit).

6/ Si vous etes en triphasé, il faut peut être revoir tout cela et alimenter ce tableau en triphasé car tirer en pointe environ 6kW sur une phase risque de poser problème.
Dans ce cas :
– disjoncteur tetra 20A (ou 25A ou 32A) au départ
– câble en 5G2,5² (ou 5G4² ou 5G6²)
– interrupteur différentiel tetra 30mA 25A (ou 40A)
– disjoncteurs répartis sur les 3 phases de manière homogène à l’aide d’un peigne tetra et mettre un radiateur par phase.
Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/190502080058383216220976.jpg.html
https://www.casimages.com/i/150208062521383212944503.jpg.html

Carminas
16 octobre 2019

Bonjour

J’ai adapté le dernier schéma à votre cas de figure :
https://www.casimages.com/i/191016082101383216464014.jpg.html

Ludovic
8 octobre 2019

Bonjour
Je vais suivre votre tutorial pour lequel je vous remercie.

Je vais monter un tableau divisionnaire avec en amont un disjoncteur 32A sur le principal.

Sur le tableau divisionnaire je veux monter un voyant led 400v type 412927 sur l’interrupteur differentiel du divisionnaire pour avertir de la tension.

Or sur la fiche technique de legrand aucune mention d’un quelconque disjoncteur de protection de la led (2A par ex ?). Idem sur les fiches schneider ou abb pour les produits équivalents.

Dois-je mettre un tel disjoncteur ou puis-je directement brancher le voyant en parallele ?

Merci de votre réponse.

Le guillou
6 octobre 2019

Bonjour ,je veux alimenter un tableau secondaire situé à 12 mètres du tableau principal et je voudrais connaitre la section du cable d’alimentation et les protections a mettre dans le tableau principal et secondaire en vous remerciant des conseils.

Carminas
6 octobre 2019

Bonsoir

Tout dépend de la puissance maximum dont vous voulez disposer dans le tableau secondaire.
Cela peut être :
– 3G4² protégé au départ par un disjoncteur 25A et 5,5kW maxi
– 3G6² protégé au départ par un disjoncteur 32A et 7kW maxi
– 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 40A et 9kW maxi
– 3G10² protégé au départ par un disjoncteur 50A et 11,5kW maxi
– 3G16² protégé au départ par un disjoncteur 63A et 14kW maxi
Pensez bien aux usages futurs en prévoyant une solution évolutive.

Le guillou
7 octobre 2019

Bonsoir
Je voudrais alimenter une chambre et une salle de bain avec un volet roulant,un sèche serviette 750w,des prises électriques, lampes, 2 vmc individuelles de 8w chacune merci de votre réponse.
Cordialement,

Carminas
7 octobre 2019

Bonsoir

Tout cela ne consomme pas grand chose.
Je vous conseille une des deux premières solutions.

Préférez même la 2ème, car le 3G4² et les disj 25A ne sont pas trouvables en grande surface de bricolage et vous obligerons à aller dans un magasin pro.
De plus ce sera plus évolutif, pour pas vraiment plus cher

Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/191007113236383216448894.jpg.html

Le guillou
8 octobre 2019

bonjour ,
Merci beaucoup Carminas vos renseignements sont d’une grande efficacité et le plan est tout à fait ce que je pense monter.
Merci encore.
Cordialement.

maxime
21 septembre 2019

Bonjour, est-il obligatoire de mettre un différentiel dans le tableau secondaire s’il est branché sur un disjoncteur 32 qui est lui-même protégé par deux différentiels (celui du tableau et le général) ?
Merci d’avance

Carminas
22 septembre 2019

Bonjour

Non ce n’est pas obligatoire.
C’est même inutile car vous auriez 2 différentiels 30mA en série qui joueraient le même rôle, donc en cas de défaut dans le tableau secondaire les deux pourraient sauter simultanément.

Mais, sauf cas particulier, avoir l’interrupteur différentiel 30mA du tableau principal qui protège aussi le tableau secondaire est peu pertinent :
– en cas de défaut sur le tableau secondaire, le 30mA du tableau principal va couper et les circuits associés du principal vont également être coupé
– vous augmenter le risque de surcharge du 30mA du tableau principal
– vous n’avez pas de coupure générale dans le tableau secondaire.

Il est préférable d’enlever le disj 32A de l’aval du 30mA du tableau principal et de le raccorder en direct depuis les borniers, puis de mettre un 30mA dans le tableau secondaire sinon.

Doumé C
18 septembre 2019

Bonsoir
Merci pour votre réponse rapide,
Non pas de recharge de voiture prévue, le garage est difficilement accessible pour les voitures actuelles,
j’hésitais entre le câble 10, 16 et 25 mm2, pensant que le dernier était la seule solution mais le tarif n’est pas le même.
Je vais pouvoir choisir plus sereinement entre le 10 et 16 mm2.
Merci à vous et bonne soirée.
dC

Carminas
18 septembre 2019

Bonjour

Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.
Attention en particulier aux besoin du poste à souder.
Voir si vous envisagez un jour une recharge de véhicule électrique.

Avec 45m la chute de tension n’est pas négligeable.
En tablant sur une hypothèse de chute de tension maxi d’environ 2% comme il est d’usage en pareil cas cela donne :
– 10² protégé par un disjoncteur 25A maxi pour 2,3% de chute de tension maxi et 5,5 kW maxi
– 16² protégé par un disjoncteur 40A maxi pour 2,3% de chute de tension maxi et 9,2kW maxi
Repartir des borniers directement pour alimenter le disjoncteur au départ.

Si recharge de voiture envisagée, mettre un différentiel type A

Doumé C
17 septembre 2019

Bonsoir,
Déjà merci pour ce site et vos réponses claires.
J’ai l’intention de tirer une ligne d’environ 45 m pour alimenter mon garage dépourvu d’électricité par un petit tableau secondaire à une rangée. 1 – 30 mili, 1 disjoncteur 16 a et 3 de 20A pour l’éclairage, deux à trois prises pour les petits appareils courants électroportatifs et rarement l’utilisation d’un petit poste à souder et peut être d’une petite pompe à puit.
Quelle section de câble pour alimenter celui-ci au départ du tableau principal et dois-je partir du bornier directement.
Le disjoncteur principal est a coté du tableau principal dans la maison.
Avec mes remerciement
dC

seanyates
16 septembre 2019

Bonjour,
J’ai posté au mauvais endroit la dernière fois, je remets donc ce post en bout de commentaires pour être peut-être plus visible, vous pouvez retrouver mes posts et donc ma config électrique un peu plus haut…..

Bonjour,
Toute l’installation s’est bien déroulée, le tableau est en service depuis 1 an.
Un problème se pose aujourd’hui : Mon différentiel principal du nouveau tableau disjoncte régulièrement quand il y’a des micro-coupures.Je sais quasi certainement que c’est la cause à force de discuter avec les voisins qui me confirment ces micro-coupures chez eux.
Y’a t-il une solution ? Est-ce que cela signifie que je suis sur-protégé ?
D’avance merci.

Carminas
16 septembre 2019

Bonsoir

Difficile à dire à distance, il faudra faire des mesures avec un controleur d’isolement, matériel que seuls des professionnels possèdent.
On voit parfois effectivement des éléments extérieurs qui influent, comme de l’éclairage public.

Une solution possible, mais pas garantie, serait de mettre à la place un interrupteur différentiel 30mA à immunité renforcée.

Mais surprotégé non, des différentiels 30mA sont indispensables pour assurer la sécurité des personnes.

JP
1 septembre 2019

En bout de rangée… J »ai un disjoncteur pour le ballon d’eau chaude avec un contacteur jour/nuit.

Merci pour vos réponses Carminas !
Bonne soirée !

JP
1 septembre 2019

Bonjour,

J’avance dans mon câblage et au moment d’envisager la connexion de mes 2 disjoncteurs de 40A vers mes tableaux divisionnaires, je me demande si je peux les alimenter directement avec des fils ou si l’utilisation de peigne est une obligation (ce qui semble être une règle générale : des peignes, plus de fils). Je pensais les mettre en bout de rangée en les reliant directement aux bornes par avec mes fils de 16mm2.
Autre question : je dois poser un Yokis entre deux disjoncteurs puis-je couper les dents du peigne au-dessus de ce module qui n’a pas besoin d’alimentation (un vendeur de GSB m’a dit que oui…).

Merci d’avance 🙂

Carminas
1 septembre 2019

Bonjour

Si vous parlez de l’alimentation des 2 disjoncteur 40A vers vos tableaux divisionnaire, oui vous pouvez les alimenter avec des fils depuis les borniers. Du 10² suffira même pour chaque disjoncteur.

Vous pouvez aussi en alimenter un seul en 16² et mettre un peigne

Quand au Yokis, oui vous pouvez couper les dents.
Vous pouvez aussi le mettre en bout de rangée.

Dioux
29 août 2019

Bonsoir,
Tout d’abord merci pour cette mine d’informations que sont ces échanges concernant l’électricité, c’est passionnant.
Je souhaiterai avoir un avis de votre part concernant un projet d’aménagement de combles afin de plus ou moins valider mes choix.
Le projet est l’aménagement de 3 chambres.
Je souhaite mettre en place un tableau divisionnaire dans les combles à partir du tableau principal.
– Point de départ au principal, 1 disjoncteur de protection de 20A relié directement aux bornes;
– De celui-ci, câblage jusqu’au tableau divisionnaire par du 6mm2 sur 8 mètres;
– Sur le tableau divisionnaire, interrupteur différencier de 32A;
– suivi de 1 x disjoncteur de 20A pour alimenter 3 radiateurs électriques de 1500W chacun (branchés par du câble 4 mm2);
– 1 x disjoncteur de 20A pour alimenter 7 prises de courants (branchés par du câbles 2,5 mm2);
– 1 x disjoncteur de 16A pour 5 points lumineux branchés par du câble 1,5 mm2);

J’ai un doute sur le disjoncteur de protection installé au tableau principal (20A peut être pas suffisant).
Précision, je suis en courant triphasé(je ne sais pas si cela à une importance)

En vous remerciant des conseils.

JP
28 août 2019

Beaucoup de vertus en effet !
Un des 2 tableaux divisionnaire est dédié à la cuisine : plaque + four + frigo, lave vaisselle, la PAC des 140 m2 de la maison (plancher chauffant)…
L’autre pour l’espace nuit… cela passera avec 9kW
Pour l’autre aussi n’est ce pas ?
Le consuel peut-il tiquer sur une installation correctement protégée mais un peu sous-dimensionnée ?

Merci encore !

Carminas
29 août 2019

Bonjour

Pour le 1er, c’est limite avec 9kW, tout dépend de la puissance de la PAC.
Pour l’espace nuit pas de problème.

Je ne pense que le consuel tique pour 9kW.

JP
29 août 2019

Merci Carminas !

JP
24 août 2019

Bonjour Carminas,

J’avais bien noté pour les prises, en revanche je n’avais pas envisagé de prendre 40A plutôt que 63A.
C’est plus raisonnable (et pas que pour la place que ça prends).

Merci !

On assiste quand même à un bel empilement de ces fonctions ‘disjoncteur’ sans consommateur :
1. Le DB
2. Juste derrière : dans le Tableau principal l’Interrupteur vers le TD
3. Juste à l’arrivée dans le TD : l’ID en tête de ligne / le sectionneur si plusieurs ID
Mais effectivement, cela permet de ne couper que le TD… mais c’est aussi possible dans le TD… pour finir c’est réellement justifié si le problème est sur la liaison entre les tableaux.

En tout cas Merci bien 🙂

Carminas
25 août 2019

Bonjour

Si 9kW suffisent dans le tableau divisionnaire, un disjoncteur 40A a pas mal de vertus :
– n’occupe qu’un seul module, contrairement à un 63A.
– est nettement moins cher qu’un 63A.
– permet d’utiliser des interrupteurs différentiels 30mA 40A dans le tableau divisionnaire (moins chers que des 63A), sans risque de surcharge et avec peu de contraintes de répartition.
– permet d’utiliser du 10² pour une liaison jusqu’à 25m : moins cher, moins lourd, moins encombrant, plus facile à manier que du 16².

JP
20 août 2019

Bonjour,

Merci pour ce blog source (presque) infinie de réponses…
J’ai cherchéé dans cette looongue liste de Q?R! sans trouver de ce que je cherchais, voici donc mes questions :

J’ai un tableau principal et 2 divisionnaires raccordés tous deux au principal.
Pour ne pas m’exposer à des questions lors du passage du CONSUEL et être ‘évolutif’, j’ai relié les tableaux divisionnaires au principal avec du 16mm2 (c’est trop, donc pas de sous-dimensionnement, pas de risque).

1. En conséquence, je vais protéger mes lignes par un disjoncteur de 63A dans le tableau principal… Mais du coup aura-t-il une véritable fonction pour un abonnement particulier (9 ou 12kVA) la tension sera limitée en amont à moins de 63A n’est ce pas par le DB ou le fournisseur ? En toute logique ne devrait-on pas exiger une protection que lorsque la jonction entre tableaux est faite avec une section inférieure à l’alimentation du DB ?

2. Puis-je protéger les 2 tableaux avec le même disjoncteur (j’arrive en limite des 20% et j’ai pas beaucoup de place) ?

Merci d’avance !

jp

Carminas
22 août 2019

Bonsoir

1/ Avant 2010 ce que vous envisagez était autorisé.
Depuis cette date la norme considère le tableau divisionnaire comme un circuit comme les autres et à ce titre demande un disjoncteur au départ du câble

Un disjoncteur assure plusieurs fonction :
– une protection contre les surcharges
– une protection contre les courts-circuits
– une fonction manuelle de commande pour mettre en ou hors service une partie d’une installation à l’origine de laquelle il est placé.
Effectivement dans le cadre d’un 63A, la 1ère fonction n’entrera jamais en service, mais il reste les 2 autres.

Vous pouvez également mettre un disjoncteur de calibre moindre.
40A (9kW) suffit très souvent et de plus prend moins de place

2/ Pour moi ce sont 2 circuits différents, donc 2 disjoncteurs.
Il y a surement quelques trucs que vous pouvez virer dans un 1er temps pour conserver les 20% (je suppose que par exemple vous avez mis des prises dans le tableau, cela ne sert à rien).

Alexd974
15 août 2019

Bonjour,

J’aimerais savoir s’il y a un risque au niveau de mon installation électrique (Maison neuve).

L’électricien a tiré un cable 6² sur une longueur d’env. 23m depuis un disjoncteur 32A connecté par peigne à un ID AC 40A (sur le tableau principal). Sur ce 6². il y a un domino avec 2 départs en 6², l’un pour le tableau de la piscine (pompe + projecteur), l’autre départ va dans un petit tableau avec un ID 40A comprenant un dijsoncteur 20A pour la pompe a chaleur, un 10A pour 4 points lumineux et un 16A pour une prise dans le tableau. l’ID et les disjoncteurs sont reliés ensemble par des conducteurs en arrivée-sortie en 2,5².

Est-ce que l’installation est correcte?

Ensuite, j’ai un ami qui a un tableau principal avec un ID 40A connecté par peigne à 4x16A et 2x10A et un ID supplémentaire 40A qui alimente un second tableau (Dans le garage). La section du conducteur sortant de l’ID alimentant le second tableau est de 2,5² sur env. 6m. Dans le second tableau, il y a 3x16A + 1x10A alimentant 4 prises donc un lave-linge, un luminaire et la porte du garage).

Le conducteur en 2,5² n’est-il pas trop fin? Les deux ID ne disjoncte plus et doit donc les remplacer. Est-ce que je peux remplacer le 1er ID 40A par un 63 au vue de l’ampérage des disjoncteurs et mette changer le deuxième ID par un disjoncteur de 20A afin que la section des conducteurs alimentant le 2ème tableau soit bon.

Merci d’avance pour vos réponses

Carminas
16 août 2019

Bonsoir

La dérivation du 6² n’est pas des plus usuels, mais cela reste sécurisé.
Par ailleurs, vous avez 2 ID en cascade, ce qui n’est pas des plus pertinent, mais qui ne pose pas de problème de sécurité.
Par contre la phrase : « l’ID et les disjoncteurs sont reliés ensemble par des conducteurs en arrivée-sortie en 2,5². » n’est pas claire et pourrait poser problème

Pour votre ami, le 2,5² est problématique car pas protégé par les surcharge.
Il faudra mettre un disjoncteur 20A au départ (et éventuellement déporter l’ID 40A dans le tableau garage)
Pour l’ID 63A à la place du 40A, tout dépend de la nature des circuits en aval. 40A c’est 9kW, il faut tirer pas mal en simultané pour le surcharger

Des ID cela ne disjoncte pas pour surcharge
C’est le rôle d’un disjoncteur
Un ID cela saute uniquement sur les défaut d’isolement.
Mais si le bouton test ne fonctionne plus, il faut les changer

Alexd974
25 août 2019

Bonjour,

Merci pour votre retour.

Pour mon ami, je remplace donc le 1er ID qui ne fonctionne plus par un 40A (même calibrage que l’ancien). je remplace le 2eme ID (qui ne fonctionne également plus) par un disjoncteur 20A (relié par peigne à l’ensemble du tableau principale) afin que la section alimentant le 2ème tableau soit bonne. j’alimente le 2eme ID que je mettrais dans le second tableau par le 2,5² qui arrive et mettrais un peigne pour alimenter les disjoncteurs.

Ou bien, j’alimente un nouveau disjoncteur 20A par un 10² en repiquant sur l’arrivée du 1er ID du tableau principale (le tableau ne dispose pas de borne multiple, c’est un direct DB-ID). Départ en 2,5² (déjà présent) pour alimenter le 2eme ID que je rajouterais au tableau secondaire.

Carminas
25 août 2019

Bonsoir

J’ai un peu de mal à saisir la différence entre vos 2 options, car je ne visualise pas bien l’existant.
Un lien vers un petit schéma pourrait aider.

Léopold Trouillet
5 juin 2019

Bonsoir,

Merci beaucoup pour vos articles qui m’ont beaucoup aidé jusqu’à présent !
Désolé par avance si la question a déjà été posée, mais chacun ayant une configuration différente, je me lance :
Nous allons mettre en place un tableau divisionnaire (cablé par le pisciniste) pour une pompe et projecteur de piscine. J’ai environ 20/25m du tableau principal au tableau secondaire.
Le pisciniste me demande de faire sortir du 3g6mm² jusqu’au futur local technique, qu’il cablera lui-même.
Au niveau du tableau principal, il me demande de mettre en place un ID 30mA 40A type AC, et de faire partir le 3g6² de celui-ci.

2 Questions :
– Pensez-vous que du 6² est suffisant du principal au divisionnaire ?
– D’après les schémas, vous ne parlez pas de mettre un ID sur le principal mais un disjoncteur, puis un ID sur le divisionnaire. Est-ce quelque chose de faisable malgré tout, ou est-ce totalement à bannir ?

Merci d’avance !!

Carminas
6 juin 2019

Bonjour

1/ Du 6² est suffisant si 7kW vous suffisent.
C’est le cas pour une pompe et des projecteurs.
C’est un peu juste si vous envisagez une PAC pour chauffer l’eau.
Dans le doute vous pouvez passer du 10². Cela vous coûtera une quarantaine d’euros en plus mais vous aurez quelque chose de plus évolutif

2/ Cela n’a pas d’intérêt de mettre 2 ID en cascade. En cas de défaut les 2 risquent de sauter.
Il est plus pratique que l’ID soit au plus près de l’endroit d’usage et en plus il vous servira de coupure générale (obligatoire) du tableau piscine (sinon il faudra un prévoir un)
Il vous faudra de toute façon un disjoncteur au départ du câble vers la piscine pour assurer la protection contre les surintensités de celui-ci.
Donc disjoncteur au départ et interrupteur différentiel 30mA à l’arrivée est la meilleure solution (même si d’autres sont possibles).

LT
7 juin 2019

Bonjour,

OK merci beaucoup pour les infos ! Je vais reclarifier tout ça avec le pisciniste.

Carminas
7 juin 2019

Voir un exemple sur ce lien :
https://www.casimages.com/i/190502075838383216220972.jpg.html

Carminas
22 mai 2019

Bonsoir

Ni l’un, ni l’autre (le 2ème n’existe pas)

Vous mettez un disjoncteur (tout court) 63A

Pour rappel existent :
– des disjoncteurs (protection contre les surcharges et les court-circuits)
– des interrupteurs différentiels (protection contre les défaut d’isolement)
– des disjoncteurs différentiels (le cumul des protections des deux précédents)
– des interrupteurs sectionneurs (aucune protection)
Tous permettent de couper manuellement le circuit vers le tableau divisionnaire.

Ludo
23 mai 2019

Merci de vos conseils
Cordialement

Carminas
20 mai 2019

Bonsoir

Cela vous fait près de 10kW de chauffage
Je vous conseille de faire un tableau divisionnaire alimenté en 3G16² protégé au départ par un disjoncteur 63A (si le tableau divisionnaire n’est pas juste à côté du principal) et avec à l’arrivée un interrupteur différentiel 30mA 63A type AC.
Envisagez l’usage d’un délesteur ou d’un gestionnaire d’énergie pour gérer les pointes de consommation.

Quand aux ID actuels, tout dépend de la manière dont ils sont chargés actuellement.

Ludo
21 mai 2019

Bonjour
Et merci de vos conseils…
Dois je regrouper plusieurs radiateurs sous un même circuit :
Sous disjoncteur 20a : 2 de 2250w pièce à vivre
D 20A : 2 De 1000W ET 1 de 1500w les chambres
D 20a : salle de bain 1000+750w

Ou un disjoncteur par radiateur
Merci

Carminas
21 mai 2019

Bonjour

Tout dépend du degré d’autonomie et d’évolutivité que vous voulez avoir.

Sauf pour la salle de bain qui doit avoir un circuit de chauffage dédié, vous pouvez mettre plusieurs radiateurs sous un même disjoncteur, du moment que vous respectez les protections et les puissances max en fonction de la section des câbles :
2,5² : Disj 20A maxi (4500W max)
1,5² : Disj 16A maxi (3500W max)

En pratique (sauf très petit radiateurs genre 500W) ne pas dépasser 2 radiateurs par circuit en 2,5² et pas plus d’un radiateur par circuit en 1,5².
Cela vous permet ainsi de voir l’avenir et de pouvoir changer un jour pour une puissance plus élevée et cela évite d’avoir une installation qui fonctionne en permanence proche des limites maxi autorisées.

Il est cependant préférable, de ramener individuellement au tableau, les conducteurs de chaque radiateur. A défaut ramener au moins individuellement les fils pilote, afin d’avoir de la souplesse dans la composition des zones.

A noter aussi que l’on ne peut pas mettre plus de 2 conducteurs par borne d’un disjoncteur. Au delà il faut faire une dérivation dans le tableau, par exemple avec des bornes type Wago.

Ludo
22 mai 2019

Bonjour

Au départ de mon tableau principale il vaut mieux mettre un disjoncteur differentiel 63a ou un disjoncteur sectionneur 63a
Merci

Ludo
18 mai 2019

Bonjour
Excellent guide pour tableau divisionnaire
Merci
Ma situation, je vais installer des radiateurs électriques
2 de 2250 w
1 de 1500 w
2 de 1000w
Et 1 seche serviette de 1000w+750w

Actuellement en 6kw je pense que je vais passer à un abonnement de 9kw ?du coup passer de 30a à 45a…
Pour mon chauffage je compte installer un compteur divisionnaire en tirant un câble de 20 m… Du 16mm2?
Ainsi quel disjoncteur divisionnaire me faut il au départ de mon compteur principal ?
Sachant que par rapport à la puissance de mes radiateurs il me faudrait un interrupteur différenciel de 63a ? Si j ai bien compris le guide….
Enfin en passant de 30a à 45a suis-je obligé de changer mes ID 40a de mon tableau principal ?
Merci

Carminas
16 mai 2019

Bonsoir

Aucun problème.
Vous pouvez procéder comme ceci :
https://www.casimages.com/i/180920090047383215902147.jpg.html

damien
17 mai 2019

super !
Merci pour votre réactivité.
Juste une dernière question:
– Est ce que je peux directement cabler les liaison bornier vers interrupteur différentiel de 40a en 16mm² ( au lieu du 10mm²) en cas d’évolution future ? sachant que tout le reste sera déjà en 16mm² ?

Merci.

Damien
16 mai 2019

Tout d’abord bravo pour votre blog et pour les guides que j’ai achetés et qui m’ont bien aidé !
Cependant j’ai un doute pour un éventuel tableau divisionnaire.

Nous allons passer d’un branchement EDF triphasé vers une monophasé en 12kw.

Actuellement, le compteur linky et le disjoncteur 500ma sont dans le garage, avec le tableau d’origine en dessous.

Je compte supprimer l’ancien tableau du garage pour en mettre un dans la maison, à 10m du compteur environ. La liaison de fera en 16mm².

– Etant donné que le tableau ne sera plus à côté du disjoncteur principal , je compte rajouter un interrupteur sectionneur de 63a dans le tableau principal.

– Ensuite deux choix pour l’alimentation du garage :

Choix a – Je tire des câbles depuis le tableau principal jusque dans le garage…

Choix b : j’installe un tableau divisionnaire dans le garage.

Pour ce dernier choix et afin d’éviter de retirer des câbles d’alimentation en 10mm² ou 16mm² depuis le tableau principale vers le divisionnaire du garage, serait il possible que le divisionnaire du garage devienne le principale et vice versa ?

Le nouveau principal serait donc sur une seule rangée pour les appareils du garage, et le nouveau divisionnaire serait sur 4 rangées en 63a pour le restant de la maison…

Cela ne poserait-il pas de problème ?

Merci d’avance pour vos conseils.
Cordialement.

damien
16 mai 2019

un petit plan pour être plus clair 🙂
http://zupimages.net/viewer.php?id=19/20/bpgw.jpg

coudray
16 mai 2019

Bonjour,
je n’ai pas vu un détail qui me pose question: la norme contraint elle la section de fil en amont du disjoncteur divisionnaire qui est situé sur le tableau de répartition principal ?
Si par exemple, j’ai un disjoncteur de 25A, puis-je me contenter de le câbler en 6mm2 en amont ?
Je peux comprendre qu’il faut voir large dans le cas d’un différentiel car on ne sait pas, à terme, la charge en aval, mais ici je ne pourrais pas dépasser les 25A
merci
Cordialement
jp coudray

Carminas
16 mai 2019

Bonsoir

L’intensité est la même tout point d’un circuit.
Donc le courant est identique avant le disjoncteur et après le disjoncteur.
Donc avant votre disj 25A il faut du 4² mini.

coudray
17 mai 2019

Merci pour votre réponse
cdt

Bonnet
10 mai 2019

Bonjour,
Déjà félicitations pour la clarté de vos explications !
J’ai une question par rapport à mon arrivée électrique. Je souhaite mettre une petite piscine (coque) dans l’angle de mon jardin mais mes fourreaux (TPC) électrique principal et EDF passent exactement au milieu de l’endroit ou je compte poser ma piscine. Savez vous quelles sont les précautions à prendre ? (sable, profondeur d’enfouissement, …) ou vais je devoir payer une intervention pour rallonger et décaler mes câbles d’arrivée ?
Je vous remercie par avance,
Cordialement

Carminas
11 mai 2019

Bonjour

Si les choses ont été faites dans les règles de l’art la gaine d’arrivée est enterrée de 50cm avec un grillage avertisseur 20cm au dessus.
Mais rien n’est moins sûr.

Si vous avez un branchement type 1 avec compteur et disjoncteur EDF dans la maison, vous ne pourrez pas intervenir sur cette arrivée sans passer par ENEDIS.
Demandez un devis de modification de branchement, mais cela risque de ne pas être donné.

Si vous avez un branchement type 2 avec compteur et disjoncteur EDF en limite de propriété, vous pouvez intervenir vous même (ou via un électricien que vous mandaterez) sur cette arrivée (après avoir couper le courant au disjoncteur).

bonnet
15 juin 2019

Merci beaucoup pour votre réponse!
J’ai un branchement de type 1 et mon arrivée n’est pas encore enterrée complètement
(j’ai bien mis le filet avertisseur).
Mais l’idée était de conserver le trou déjà en place (mon vide sanitaire est assez haut) pour y placer la piscine. C’est pour cela que je souhaitais savoir si ma piscine pouvait être implantée au dessus de ce fourreau (est ce que la hauteur de 50cm suffit) ou si le devis auprès d’ENEDIS pour dévier mon fourreau est obligatoire.
Encore merci pour votre réponse et la clarté des explications de votre site !!!

Max
21 avril 2019

Merci pour votre blog, et vos conseils.
Je souhaite installer un tableau au garage en RC me permettant la charge d’un VE en 32A.
Mon 500mA est aussi au garage.
Mon tableau principal est au 1er, c’est une réno de 2006 d’un précédent proprio, j’ai des doutes sur le respect de toutes les normes en vigueur. Actuellement en 6kVA, tout se passe bien mais c’est iunsuffisant avec un VE, je vais passer en 9kVA.
Est-il possible de faire de mon principal un secondaire ? Je souhaiterai que le plus gros appareil de la maison (le véhicule electrique) soit alimenté au plus près du 500mA et donc repiquer mon principal actuel comme étant secondaire du nouveau tableau du garage ? Si c’est possible un 32A serait suffisant pour alimenter mon ex tableau principal ? En vous remerciant pour vos conseils.

Carminas
22 avril 2019

Bonjour

Oui c’est possible, mais c’est dommage de vous limiter à 32A car peu évolutif.
Le mieux serait de mettre un disjoncteur de calibre adapté à la section du câble de liaison vers le 1er.
Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/180920090047383215902147.jpg.html

Maximilien SUAREZ
23 avril 2019

Merci beaucoup Carminas, j’avais en effet pris en compte ce schéma, mais ne connaissant pas encore la section de cable , je partais sur le mini. Si je peux, fonction du cablage, je prévoirai un peu d’évolutivité en mettant plus gros.
Une dernière question si possible, à part mon disjoncteur général 500mA, il n’y a aucun sectionneur dans mon tableau, que des inter-diff 40A/30mA AC. Je comprends qu’avec la norme aujourd’hui ce serait obligatoire d’en installer un dans un tableau principal, mais vu qu’il va se trouver à 30 cm de mon disjoncteur général, c’est redondant … Donc obligation ou pas ? Merci encore !

Guillaume
20 avril 2019

Bonjour et bravo pour ce site. J’ai une question à laquelle je ne trouve pas de réponse, norme nfc 15-100 à l’appui.Suis-je dans l’erreur de penser que je peux alimenter un tableau divisionnaire situé à 20 mètres du tableau principal avec un disjoncteur divisionnaire bipolaire 25A ( départ tableau principal) avec un câble de section 6 carré ?? et un interrupteur différentiel 40A 30mA en tête du tableau divisionnaire ? Sachant que le DB est réglé sur 60A ( il alimente le tableau principal situé à 10 mètres par un câble de section 16 carré et un interrupteur différentiel 63A 30mA en tête du tableau principal).Le disjoncteur de départ 25A prend le dessus sur le calibre 40A 30mA de l’interrupteur différentiel du TD ? non ? Merci.

Carminas
21 avril 2019

Bonjour

Oui, vous pouvez tout à fait faire cela.
C’est même dans la NF C15-100 (tableau 10-1F page 508 pour le calibre du disjoncteur) et application de la règle amont pour l’interrupteur différentiel 40A.

guillaume
22 avril 2019

Merci beaucoup pour votre réponse.

METZ Michel
10 mars 2019

Le tableau divisionnaire doit il être place sur une gaine GTL

Carminas
10 mars 2019

Bonsoir

Non aucune obligation.

Le tableau principal non plus d’ailleurs

GOLIOT
22 février 2019

Bonjour, je voudrais installer un tableau dans mon garage attenant à ma maison ,,,longueur cable 10 m ,,,ce cable passe par l intérieur de la maison , j alimenterais un lave linge , un seche linge un radiateur ,& lumiere , j avais pensé passer un cable souple en 6 CARRES , partir directement du compteur principal ,mais au vu des nouvelles normes , un 16 carrés qui part directement du tableau principal me semble un peu exagéré ,,,,qu en pensez vous ???

Carminas
24 février 2019

Bonjour

Il n’y a pas nouvelles normes à ce sujet.
Vous mettez la section que vous voulez en fonction de la puissance maxi dont vous avez besoin, et en mettant au départ un disjoncteur de calibre adapté :
– 3G6² protégé par un disjoncteur 32A maxi pour 7kW maxi
– 3G10² protégé par un disjoncteur 50A maxi pour 11kW maxi
– 3G16² protégé par un disjoncteur 63A maxi pour 14kW maxi

Dans votre cas un 3G6² me semble un peu juste.
Un 3G10² protégé par un disjoncteur 40A qui vous autorise 9kW me semble une bonne solution, pas beaucoup plus chère sur 10m (moins de 20€) et en plus évolutive.
Prendre plutôt de câble rigide (R2V) qui vous évitera de poser des embouts de cablage

Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/190224093819383216132847.jpg.html

Charlot
13 décembre 2018

Bonjour,

J’ai un tableau divisionnaire à réaliser bientôt.

IL sera situé à environ 45m du tableau principal, et il faut qu’il puisse supporter une conso de 6kva, selon ce que j’ai pu lire, il faudrait donc un 3x16mm2 pris sur un 32A depuis le bornier de connexion sur le tableau principal, et arrivé sur un diff de 40A. Ça devrait suffit ? Bien dimensionné ?

Merci !

Carminas
13 décembre 2018

Bonsoir

Cela occasionnerait une chute de tension maxi de 1,8%
Si le tableau principal est à côté du disjoncteur EDF, c’est correct

Charlot nicolas
11 février 2019

Merci pour ta réponse.

Faut t’il absolument que j’arrive en 16mm2 sur le disjoncteur 32 ou je peux arriver en 10mm2 ? un disjoncteur 32A tel un legrand à vis n’a aucune incidence mis à part la limitation de la puissance, pas de risque ?
Merci !

Carminas
12 février 2019

Lire :
Pour 32A sur 45m :
– 1,8% maxi avec du 16²
– 2,9% maxi avec du 10²

Carminas
12 février 2019

Avec du 10² vous aurez une chute de tension plus élevé
Pour 32A sur 45m :
– 1,8% maxi
– 2,9% maxi
C’est un peu élevé, mais cela peut rester acceptable, surtout si dans les faits vous tirez moins de 32A.

Par contre le raccordement sur le 32A sera plus facile avec du 10².

SEIVE
4 novembre 2018

Bonjour,

Je suis toujours en soucis avec ma coupure générale que je doit installer. Le tableau divisionnaire est prêt et il me reste juste à installer la coupure générale à l’intérieur de l’appartement, le disjoncteur se trouvant dans les parties communes. je joins un lien de mon compteur divisionnaire ainsi que de la coupure générale que je dois installer. Mes questions sont les suivantes : ou installer ce petit disjoncteur ? à côté du tableau divisionnaire sur le placo, au dessus de mon compteur divisionnaire ou puis je l’installer au niveau des 2 prises electrique dans le boitier complètement à droite. Voici le lien pour accéder aux photos du tableau et du disjoncteur que je dois installer. Merci pour vos réponses. Je me pose peutêtre trop de questions mais bon, je veux que ce soit bien fait. Merci d’avance.
https://1drv.ms/f/s!AiXa0g7ozN5EhUdp59KzMbb9kV4D

Carminas
5 novembre 2018

Bonsoir

Le plus simple est de le mettre dans les tableaux existants, bien à l’écart du reste et étiqueté comme il faut pour qu’il soit bien visible.
A l’extrémité droite des prises me semble un bon emplacement
Vous inspirer de ceci :
https://www.casimages.com/i/171226090407383215426250.jpg.html

loznes
3 novembre 2018

Bonjour
Je souhaite refaire l’installation électrique de ma maison.
Elle dispose actuellement d’un tableau sans différentiel.
Je vais poser une goulotte GTL ainsi qu’un nouveau tableau 4 rangées avec protection aux normes.
Je vais refaire l’intégralité de l’isolation de la maison donc en profiter pour repasser tous les cables en neuf.
Je souhaite garder le tableau actuel le temps des travaux vu que je vais habiter la maison.
Comment faire pour brancher le nouveau tableau tout en conservant l’ancien ?
Merci

Sejid
2 novembre 2018

Bonjour,
Actuellement mon disjoncteur principal se situe dans le garage et mon tableau principale dans ma maison. Maison et garage tous deux séparés d’environ 13m.
Je souhaite mettre un tableau d’une rangée dans le garage pour alimenter 2 Pc et 2 éclairages.
Je me vois mal à creuser une tranchée dans le jardin pour alimenter mon tableau dans le garage depuis le tableau de la maison.
Ma question : Est ce que le je peux faire de la manière suivante. Disjoncteur principal – Tableau garage – puis tableau principal ?
Si oui quel protection je doit envisager et section de câble.
Dans ce cas mon tableau situé dans le garage deviendrai maître et mon tableau maison deviens esclave.

Sejid Cordialement

The_Fab
28 septembre 2018

Bonjour,
Tout d’abord, merci pour cotre blog, il est très clair, très fournis ! Mais j’ai qaund même 2 questions auquelles je ne trouve pas de réponse:
Y a t’il un ombre maximum de sous-tableau électrique ? Je m’explique. Je rénove une très vielle maison (+ 200 ans) et j’ai pas mal de contrainte pour passer les gaine dans les murs (70 / 80 cm, en pierres des sables). Je voudrais travailler avec un maximum de sous tableaux (grosse ligne, gros trous, mais pas une multitude). J’ai aussi la contrainte de grande longueur qui serait effacées par l’utilisation de sous tableaux.

Y’a t’il un rapport de dimensionnement pour la protection aval d’un sous tableau? J’aimerais mettre un sous tableau pour ma cuisine. Si je tire une ligne à 10 mm², avec une protection de 32 Ampère, est-je le droit de tiré un 6 mm² depuis ce sous tableau vers ma plaque a induction avec une protection de 32 A aussi? Sur le même sous tableau j’aurais 1 lave vaisselle + 1 frigo + 2 circuit prise + 1 circuit lumière.
Voilà coilà…
Merci beaucoup de votre aide !

Carminas
29 septembre 2018

Bonjour

Normativement ce n’est pas interdit, du moment que la section d’alimentation du 1er tableau et la protection associée sont dimensionnés pour supporter la puissance maxi cumulée des 2 tableaux (peut qu’il vaut mieux mettre un disjoncteur 40A ou 50A au départ de votre 10²)

Reste que démultiplier les tableaux donnent peu de visibilité à l’installation et il est parfois difficile de s’y retrouver pour quelqu’un qui ne connait pas la maison (où est le disjoncteur du circuit qui vient de sauter ?)
Et comme l’a dit Guillaume cela revient toujours un peu plus cher.

Mais en rénovation c’est souvent une solution pratique.

A vous donc de trouver le bon compromis

The_Fab
3 octobre 2018

Merci messieurs pour vos réponses !
Pour la question 1), je me suis peut être mal exprimé, je ne compte pas faire un sous-tableau de sous-tableau, mais simplement avoir un tableau principal qui va desservir 5 sous tableau.
1 cuisine => 10 mm² 40 A
1 atelier => 10 mm² 40 A
1 Comble + grange => 6 mm² 25 A
1 chambres => 6 mm² 25 A
1 cabane au fond du jaaardin =< pas encore défini (mais certainement 6 mm² 20 A)
C'est vrai que cela reviens un peu plus cher, mais la difference n'est pas si énorme je trouve, et je la trouve négligeable quand on est comme moi en renovation lourde !

Je vais partir sur 1 10 mm² mais en 40 A!

encore merci !

Carminas
3 octobre 2018

Bonsoir

Hormis l’aspect organisationnel que j’ai évoqué plus haut, rien ne vous empêche de faire partir 5 tableaux divisionnaires en étoile depuis un tableau principal.
Voir un exemple sur ce lien (il n’y a que 2 tableaux divisionnaires, mais le principe est le même)
https://www.casimages.com/img.php?i=10122007291938327343665.jpg

Guillaume
28 septembre 2018

Bonjour,

Il est possible d’avoir un « tableau divisionnaire de tableau divisionnaire ». La seule contrainte? Dimensionner le tout pour avoir en sortie une chute de tension qui reste cohérente.

Enfin, question économie, il faut quand même faire le calcul, car un tableau divisionnaire reste quand même couteux. Tout dépend, bien entendu, des longueurs envisagées, mais il vaut mieux faire circuler une alimentation avec plusieurs réseaux a travers une gaine de 25 ou 32mm jusqu’à une boite de dérivation depuis votre tableau principal.

Cordialement

Frédéric
27 septembre 2018

Bonjour,
Un commerçant m’a proposé un disjoncteur 300mA comme protection de départ au lieu d’un 30mA. Bonne ou mauvaise chose pour la protection du TD ? Cela apporte t- il une meilleure sélectivité ?

Carminas
27 septembre 2018

Bonjour

En locaux d’habitation, une protection 300mA n’est pas suffisante.
Il faut obligatoirement du 30mA.

frederic
24 septembre 2018

Encore merci cette réponse claire et précise Carminas

frederic
23 septembre 2018

SUPER merci bcp pour cette réponse rapide est claire Carminas, je peux m’appuyer sur un texte en cas de contestation du consuel, si oui où puis je le télécharger?
Pour les liaison en 16² je peux passé au travers des GTL jointives?
Je peux utiliser du souple?
merci

Carminas
24 septembre 2018

Je ne crois pas de texte qui dise cela de manière explicite.
Mais je n’ai jamais entendu parler d’un consuel qui refuserait ce type de montage

Vous pouvez passer d’une goulotte à l’autre s’il y a continuité de la protection mécanique (si vous avez un doute mettre un bout de gaine ICTA ou de tube IRL pour la traversée

Vous pouvez utiliser du souple (avec embouts)

frederic
22 septembre 2018

bonjour,
je suis en pleine installation Electrique sur du neuve donc consuel !!
j’installe deux GTL cote à cote avec deux tableaux le premier 4 rangées de 18 modules (un différentiel par rangée évidemment) et le secondaire 3 rangées de 13 modules (un différentiel par rangée aussi 40A+40A+40A) pour les PC uniquement ( hors circuits spécialises).
je souhaite savoir comment alimenté mon deuxième tableau (qui est jointif au premier je le rappel)
alimentation directe en partant du bornier du tableau principal (passage d »une GTL à l’autre) ou comme un tableau divisionnaire en passant par un disjoncteur positionné dans le tableau principal??dans ce dernier cas comment dimensionner ce disjoncteur
merci pour vos lumières

Carminas
23 septembre 2018

Bonjour

Avec des tableaux côte à côte, on considère qu’on a un seul tableau logique constitué de 2 enveloppes physiques.
Il ne s’agit pas d’un tableau principal et d’un tableau divisionnaire

Donc liaison en 16² entre les borniers (ou les peignes verticaux) des 2 tableaux

damienfaure
14 septembre 2018

Merci Carminas pour cette réponse bien precise 🙂 . Cdtl

Carminas
13 septembre 2018

Bonsoir

Il faut du 40A maxi.
Donc 40A, 32A, 25A conviendront
32A est sous doute un bon compromis : le moins cher, facile à trouver et une dizaine d’ampère d’évolutivité

Un disjoncteur unipolaire+neutre 32A courbe C, comme ceux qu’on utilise pour les plaques électriques suffira.
Inutile de mettre un bipolaire plus couteux et qui n’apporte rien.

defelec
13 septembre 2018

Bonjour,
j’ai une installation de tableau divisionnaire réalisé par un pisciniste avec un ID 40A (mono),
Pour alimenter ce tableau divisionnaire situé à 26m j’ai utilisé du 10mm2.
Ma question est la suivante est ce qu’un disjoncteur bipolaire de 32A pour le depart au tableau général est judicieux? ( consommation maxi de l’ensemble piscine 22A) Si oui est ce qu’un bipolaire type C est correct?
Merci à vous.

Itokia
12 septembre 2018

Bonjour,
Je suis en train de rénover une maison à 2 étages et j’ai l’intention de mettre un tableau principal avec 2 interupteur différentielle de 40a qui alimentera tout le bas de la maison. Il se situe à 10 mètres du compteur EDF. Et un divisionnaire au 2ème étages pour alimenter les deux étages. Il sera également composé de 2 interupteur de 40a.
Quel section de câble me conseillez vous pour relier les 2 tableaux ?
Je pensais mettre du 16 carré entre le principal et le compteur. Et du 10 carré sur le deuxième. Est ce suffisant ? Merci

eric
7 septembre 2018

Bonjour et d’abord merci pour votre blog qui offre de précieux renseignements.
J’ai plusieurs interrogations à propos de mon installation.
Il y a 4 ans j’ai acquis une maison de 1981 avec tableau électrique d’époque (triphasé 12 kw et fusibles). J’ai demandé à mon fournisseur d’électricité de passer en monophasé 9 kw (chauffage au poele à bois). Sur mon tableau je n’ai rien changé hormis le branchement du cumulus qu’un électricien a adapté pour qu’il continue de fonctionner. Quels sont les risques en l’état ,
Enfin, j’ai posé un tableau divisionnaire pour y brancher ma cuisine que je suis en train de rénover (nouvelles prises remplaçant les précédentes que je n’utiliserai plus). Ce tableau n’est pas encore raccordé.
Or, à gauche de mon tableau principal, sortent 3 grosses phases (6 mm2 à mon avis), + un gros neutre + terre, c’est 5 fils vont vers un ancien boitier toujours alimenté mais qui ne sert plus (anciennement grosse prise triphasé dans la cuisine ?). Puis-je brancher mon Tableau divisionnaire en (reliant ces 3 phases ) ou vais-je à la catastrophe ?
En vous remerciant encore.
Eric

Carminas
7 septembre 2018

Bonjour

Chaque installation tri est un cas particulier, donc difficile de vous répondre sans voir sur place.
Mais pour les risques en l’état, vous pourriez avoir :
– absence de différentiel 30mA pour assurer la protection des personnes
– risque de surcharge dans le neutre si circuits à neutre commun
– surcharge des fils d’alimentation du tableau et des rangées du tableau s’ils sont en 6² et que vous tirez 45A (abonnement 9kVA)

Pour l’ancienne prise triphasée, relier les 3 phases ne servira à rien, car vous aurez surcharge dans le neutre.
Utilisez 1 seule phase, le neutre, la terre pour alimenter votre tableau divisionnaire, tout en mettant un disjoncteur 32A au départ.
Tout ceci à condition que 7kW suffisent pour votre tableau cuisine.

Frédéric
6 septembre 2018

Bonjour. j’ai une petite question (probablement bête:) mais bon je la pose quand même). Le disjoncteur de protection du tableau divisionnaire est il le même que celui que l’on place après un ID ? Quelles différences entre ceux à 1 module ou 2 modules ? Faut il choisir un qui supporte du 230v ou 400v max ?

Carminas
6 septembre 2018

Bonsoir

Oui ce sont les mêmes, à savoir des unipolaire+neutre 1 module.
Sauf qu’au delà de 40A, on ne trouve que des bipolaires de 2 modules, plutôt habituellement utilisés dans l’industrie.
Mais ils conviendront pour cet usage dans une habitation.
Ils sont par contre nettement plus cher.

Du 230V maxi suffit, mais si c’est 400V, cela ne peut pas faire de mal.

Hermann
30 août 2018

Bonjour.

Je souhaite installer un tableau divisionnaire pour alimenter mes combles. (maison neuve de 2017)
Ma maison étant situé à environ 80m de la route j’ai donc mon compteur en limite de propriété avec le disjoncteur de branchement EDF calibré sur 45A. Puis j’ai passé un câble 2x35mm2 jusqu’à la maison (80m) relié à un second Disjoncteur de branchement calibre à 45A puis mon tableau prinpal.

Pour mon étage je compte procéder ainsi :
-2 cable 10mm2 depuis le bornier principal jusqu’à un disjoncteur 32A placé sur le tableau principal
-depuis ce disjoncteur 2 câbles 10mm2 sur 5m jusqu’au tableau divisionnaire branché sur un interrupteur différentiel type A de 63A 30ma
-puis les disjoncteur à savoir

-16A pour 3 radiateur 1000w
-16A pour 8 prises
-16A pour 8 prises
-10A pour 7 point lumineux
-10A pour sèche serviette
500w+1000w
-10A plus telerupteur pour 2 poilt
lumineux

Cable de 10mm2 pour la terre entre les 2 borniers des 2 tableaux.

Mon raisonnement est il correct?

Merci par avance

Carminas
30 août 2018

Bonsoir

C’est correct.

Quelques remarques cependant :
– vu qu’il y a un disjoncteur 32A au départ pour limiter l’intensité, inutile que l’interrupteur différentiel du tableau soit un 63A. Un 40A suffira largement
– votre puissance de chauffage étant de 4500W, pourquoi vous limiter à 32A et pas 40A qui vous donnerait un peu plus de marge si besoin d’un pointe de puissance un peu élevé (par exemple fer à repasser et aspirateurs qui fonctionnent en même temps l’hiver pendant que le chauffage tourne)
– même si normativement correct je répartirais les 3 radiateurs sur 2 disjoncteurs (afin de pouvoir augmenter la puissance des radiateurs si nécessaire un jour)
– répartir les 9 points lumineux sur les 2 circuits éclairage, la sélectivité sera meilleure

Hermann
31 août 2018

Merci de votre réponse.

Donc je vais mettre un disjoncteur 40A sur le tableau principal. Con ernant la section de câble 10mm2 c’est bon avec 40A?

Je comptais mettre un interrupteur différentiel 63A car la somme des disjoncteurs en aval dépasse 40a. 16(chauffage)+16/2(prises)+16/2(prise)+10(seche serviette)+5(lumiere)+5(lumiere telerupteur) = 52A

Concernant le chauffage je peux les mettre sur un 20A (ce qui me permettra de mettre 3 radiateur 1500w si besoin)

Le circuit de lumière est déjà réparti en deux circuits. Un avec 7 PL et un avec 2 PL avec telerupteur.

Qu’en pensez vous ?

Merci

Carminas
3 septembre 2018

Bonjour

1/ Oui pas de problème, le 10² encaissse jusqu’à 50A

2/ Il faut que vous respectiez la règle amont ou la règle aval
Dans la mesure où votre disjoncteur 32A ou 40A a un calibre supérieur ou égal aux 40A de l’ID, la règle amont est respecter. Inutile donc de respecter encore en plus la règle aval, vous etes certain de ne jamais dépasser les 40A.

3/ Effectivement c’est possible, mais personnellement j’évite toujours de faire fonctionner de manière régulière une installation à sa limite maxi

4/ Pour avoir un éclairage suffisant en cas de coupure d’un des circuits, je suggérais 5 PL sur l’un et 4 PL sur l’autre (dont les 2 du télérupteur)

Ogmios
22 août 2018

Bonjour,
D’abord merci pour ce blog : une mine d’informations !

J’aimerai savoir s’il est possible d’installer un compteur divisionnaire à côté d’un onduleur de panneaux photovoltaiques ?
Si oui , faut-il respecter une distance minimale entre les deux ?

Frédéric
21 août 2018

bonjour,
dans votre guide, un point n’est pas abordé et je souhaiterais savoir quelles sont les règles à respecter pour acheminer le câble entre le tableau principal et le tableau divisionnaire.
Par exemple :
– que dit la norme en la matière ?
– Peut-on acheminer le câble en passant par les combles ?
– Une protection mécanique pour le câble est elle obligatoire ? (tube IRL, goulotte ?)
– y a t-il possibilité de le passer en aérien (par exemple entre la maison principale et une annexe) ?
– s’il est enterré, quelle profondeur ?
Le risque électrocution est plus important puisque celui-ci n’est pas connecté en amont par un DD et un ID, non ?
Merci à vous
cordialement

Carminas
22 août 2018

Bonjour

Le cheminement du circuit d’alimentation d’un tableau divisionnaire, n’est pas différent de celui d’un autre circuit.
La norme n’indique aucune restriction à ce sujet.

Donc on peut passer par où on veut (combles, encastré, enterré, apparent, extérieur…)

Même protection mécanique que pour les autres circuits.
Du R2V en apparent est par exemple autorisé

Si enterré, même règle que pour le reste : 50cm et si passage de voiture 85cm

Il doit toujours y avoir un disjoncteur au départ du circuit d’alimentation d’un tableau divisionnaire (qui est un circuit comme un autre) ; voir tableau 10-1F de la norme.

Carminas
26 juillet 2018

Bonjour

1/ Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer
Au delà de 4kW, votre 2,5² n’est pas suffisant.
En tout cas si vous voulez quelques chose de plus évolutif, il faudra augmenter la section à 6² ou 10²

2/ Même si la manière dont c’est fait n’est pas incorrecte, il serait préférable de repartir directement des borniers du tableau principal sur le principe du schéma que Guillaume a mis en tête de cet article, afin que votre tableau divisionnaire soit indépendant du reste de l’installation.
L’interrupteur différentiel 30mA devrait être en tête du tableau divisionnaire. Il pourrait ainsi servir de coupure d’urgence.

Ben
25 juillet 2018

Bonjour

Mon garage individuel ( à 3m de la maison mais environ 15m de câble ) est actuellement alimenté par du 2.5mm2 protégé par un disjoncteur divisionnaire de 16A, un ID de 40A 30mA type AC est en tête de ligne. Il n’y a que ce câble unique pour la lumière et une prise dans le garage !
Je souhaite mettre un tableau secondaire dans le garage pour bien séparer les différents circuits et de plus je vais motoriser mon portail coulissant ainsi que la porte du garage !

1) Est ce que je peux brancher le tableau secondaire directement au 2.5mm2 qui arrive ou dois je changer le calibre du cable?

2) Et est ce que la configuration dans mon tableau principale est au norme ? partir d’une ligne avec déjà 7 disjoncteurs ( x3 10A et x4 16A) ??!

Merci de votre réponse

Stef
7 juillet 2018

Bonjour ,je me permets de demander conseils car j ai fait un chalet a 15 m de ma maison pour y faire un petit laboratoire de pâtisserie. Actuellement mon tableau principal est un 63a (12 kw) , j ai des appareils comme un four qui fait 50a .
Je pensais donc installer un tableau pré équipe deux étages dont 1 de 63a et l autre de 40 a en promo chez brico dépôt, en reliant mon tableau principal au divisionnaire d un câble de 3g16mm2 , par contre je ne comprends pas comment on raccorde au tableau principal, dois je rajouter dessus un disjoncteur divisionnaire de 63a ? Et aussi comment relie t on dans le tableau secondaire les deux interrupteurs différentiels ? Merci d avance cdt

Carminas
8 juillet 2018

Bonjour

Vu les puissances que vous évoquez mettre plutôt 2 interrupteurs différentiels 30mA
Pour faciliter la liaison entre les deux ID, vous pouvez utiliser un peigne vertical. Sinon repartez des borniers du tableau.
Evitez les tableaux pré équipé, souvent peu pertinents pour les tableaux atypiques et souvent pas vraiment moins cher (Guillaume a écrit un article la dessus

Au départ raccordez directement votre disjoncteur 63A depuis les borniers du tableau principal

Voir exemple de raccordement sur ce lien :
https://www.casimages.com/img.php?i=180106112654383215439739.jpg

stef
9 juillet 2018

Merci beaucoup pour votre réponse tres rapide et instructive .cdt

Carminas
9 juillet 2018

Je voulais dire
« mettre plutôt 2 interrupteurs différentiels 30mA 63A »

Carminas
4 juillet 2018

Bonjour

Vous ne cramerez rien.
Du 10² peut encaisser 50A donc aucun problème si vous ne tirez que 40A.

Par contre vous pourriez avoir une chute de tension un peu élevée dans certaines partie de l’installation si le longueur de liaison est élevée et si vous avez une utilisation aux limites (donc si vous tirez 60A sur l’ensemble de l’installation dont 40A dans le tableau divisionnaire).

La réponse n’est pas triviale et dépend de votre existant mais en essayant de résumer on a 2 grand cas de figure :
– le disjoncteur EDF est proche du tableau de répartition principal (branchement type 1). Dans ce cas, on prendra une hypothèse de chute de tension maxi dans la liaison vers le tableau divisionnaire d’environ 2%, que vous atteindrez à partir du longueur d’environ 25m
– soit le disjoncteur EDF est à l’extérieur en limite de propriété (branchement type 2). Dans ce cas, on limitera à une hypothèse de chute de tension maxi dans la liaison vers le tableau divisionnaire d’environ 1%, que vous atteindrez à partir du longueur d’environ 13m.

Ce sont des ordres de grandeur, et on n’est pas à quelques mètres près, donc à mon avis, pas vraiment d’inquiétude à avoir.

Troufine
5 juillet 2018

Merci pour cette réponse détaillée.
Concernant la distance entre le DJ « EDF » (on est d’accord qu’on ne parle pas du compteur, mais bien du DJ général ?) et le tableau principal, quand est-ce qu’on considère qu’ils sont proches? (pour savoir si je suis dans le cas 1 ou le cas 2)
Dans mon exemple, ils sont dans le garage tous les deux, sur 2 murs opposés. Donc la liaison doit faire quelques mètres (j’ai l’impression qu’elle passe dans la dalle du garage, pour passer d’un mur à l’autre).
Merci encore.

Carminas
5 juillet 2018

Bonsoir

En supposant que la liaison entre le disjoncteur EDF et votre tableau de répartition principal soit faite avec 5m de 16², la chute de tension maxi dans ce câble si on tirait 60A serait de 0,4%. S’il y avait 10m on serait à 0,8% (c’est proportionnel).
Si on veut une chute cumulée qui n’excède pas 2% en tout, cela fait dans la 2ème liaison 1,6% pour le 1er cas de figure et 1,2% pour le second
Vous voyez ainsi l’impact sur cela peut avoir sur la 2ème liaison.
Mais de toute façon ces 2% sont une recommandation de la norme, pas une obligation stricte, donc vous avez un peu de marge

Troufine
4 juillet 2018

Bonjour. Je rénove mon installation électrique de maison, et j’aurai besoin d’une info svp.

A l’étage j’ai un tableau divisionnaire, alimenté par un perte-fusible de 32A. La section du câble d’alimentation semble être du 10mm² (j’ai mesuré 4mm de diamètre pour les fils de cuivre ; ça me fait une section de 12mm², mais ce n’est pas une section normée, donc je pense plutôt à du 10mm²).

Je compte mettre un ID 40A en tête du tableau divisionnaire.
Et du coup, dans le tableau principal, j’aurai bien passé le porte-fusible 32A en disjoncteur 40A (parce qu’il y a quand même 4 radiateurs 1500W dessus + des prises + des lumières). Ce DJ protègera le câble du tableau divisionnaire.
Mais je ne trouve pas la longueur max autorisée si j’ai un DJ 40A et du fil en 10mm². Avec du 32A, l’article de cette page web dit que c’est 15m max.

Quelqu’un aurait une réponse fondée à ma réponse svp (je cherche une réponse vraiment fiable, parce que j’ai pas envie de cramer mon câble ou de mettre le feu à la maison si je venais à atteindre les 35-40A de conso sur le divisionnaire).

Merci d’avance à tous !!
J’ai trouvé

Karine
29 avril 2018

Bonsoir Guillaume, bonsoir Carminas,
Pourriez-vous me dire si ma future installation est cohérente ? (construction)
J’ai la maison et le garage qui sont non attenant d’environ 4 m et mes tableaux sont distants d’environ 10/12 m.
J’ai dans la maison le tableau général 4 rangées pour toutes les protections de la maison. Sur la dernière rangée, j’ai prévu un disjoncteur C40-4500 + du cable en 3G/10mm2 pour alimenter le tableau divisionnaire de mon garage.
A l’arrivée du tableau divisionnaire, j’ai prévu un ID 40A 30 mA / AC pour ma première rangée et le même en seconde rangée. (mon mari bricole pas mal et il utilise parfois des machines gourmandes en puissance… + lave-linge, prises spécialisées pour automatisme porte sectionnelle + automatisme portail extérieur + cumulus puis ECL + PC)
Est-ce un problème de partir avec un C40 du tableau principal et d’arrivée avec un ID de 40A (même puissance) sur le tableau divisionnaire ?
Est-ce que mon installation est conforme (consuel – Amendement A4) et logique ?
Faut-il modifier quelque chose ?
Merci beaucoup pour votre aide. Bonne soirée.

Thierry
18 avril 2018

Bonjour
j’aimerais savoir si je peux alimenter un tableau divisionnaire depuis le tableau principal sous un disjoncteur lui même déja couplé a un interrupteur différentiel et donc ne pas devoir remettre de différentiel dans le dit tableau divisionnaire.

Carminas
18 avril 2018

Bonsoir

Oui normativement vous le pouvez.

Mais :
– la sélectivité ne sera pas idéale : en cas de défaut, votre tableau sera coupé, ainsi que la rangée du tableau principal
– vous avez un risque de surcharge de cet interrupteur différentiel (sauf si c’est 63A)
– vous perdez une opportunité d’avoir un dispositif de coupure d’urgence naturelle dans le tableau divisionnaire.

Thierry
29 avril 2018

Merci pour ces précisions

Carminas
5 avril 2018

Bonsoir

Cela ne me semble pas pertinent car vous n’aurez pas une coupure générale dans le logement

Pourquoi ne pas partir d’un 3G16² qui alimenterait un dispositif de coupure d’urgence dans logement puis un gros tableau (à partir duquel repartirait un tableau divisionnaire si nécessaire)

Fabienl77
5 avril 2018

Bonjour,

Il est vraiment super ce site ! Je viens tout juste de le découvrir.

J’ai quelques questions sur l’installation électrique de notre nouvelle maison, déménagement prévu fin juin 2018. La maison date des années 1900, le système électrique a été rénové partiellement dans les années 1970 et 1980.

Le compteur et le disjoncteur EDF (qui semblent plutôt récent) arrivent dans l’atelier. L’atelier n’est pas attenant à la maison. Il y a environ 7 mètres entre l’atelier et l’habitation.

Le système existant consiste à faire passer un câble électrique partant de l’atelier dans la grange jusqu’au sommet du toit. De là, un gros câble noir passe du toit de la grange au toit de la maison (il y a environ 5/6 mètres entre les deux toits). A l’étage de la maison, on trouve une simple boite de dérivation métallique.

Tout le long du système électrique dans la maison et dans la grange, on trouve huit disjoncteurs répartis en solo dans la grange et dans l’habitation. D’après l’ancien propriétaire, « dès qu’un professionnel intervenait pour tirer les fils, il mettait en sécurité avec un disjoncteur ». Il y a seulement quelques prises reliées à la terre, mais il faut encore vérifier tout ça.

J’aimerais repartir de zéro et mettre en place quelque chose de simple pour commencer :

1/ Enlever d’abord tout le système existant.

2/ Installer le tableau principal à 2 rangées juste en-dessous du disjoncteur EDF dans l’atelier. Je souhaite y mettre :
– le système électrique de la grange et de l’atelier : 8 ampoules et 6 prises pour bricolage (perceuse, meuleuse, ponceuse etc.), 1 prise pour le congélateur, 1 prise pour le frigo
– 1 parafoudre
– l’installation d’un piquet de terre relié au tableau qui me servira pour toute l’installation

3/ De ce tableau principal partirait :
– 1 câble de 6 mm2 partant d’un disjoncteur 32A pour la cuisinière électrique de la maison
– 1 câble de 10mm2 partant d’un disjoncteur 32A pour alimenter 1 tableau divisionnaire au RDC de la maison afin d’alimenter 1 machine à laver, 12 prises, 8 ampoules LED, 1 prise chaudière à fioul, 1 prise poêle à granulés, 1 prise frigo (1 prise chauffe eau électrique pour plus tard en remplacement du fioul).
– 1 câble de 10mm2 partant d’un disjoncteur 32A pour alimenter un autre tableau divisionnaire à l’étage afin d’y installer 6 prises, 8 ampoules LED (et plus tard éventuellement 5 radiateurs à inertie sèche de 1000/1500 Watts en remplacement du chauffage fioul).

Ces 3 câbles partiraient du tableau principal de l’atelier dans une gaine enterrée dans le sol en terre de 10 mètres environ pour aller dans l’habitation. Cette gaine serait enterrée entre 2 et 3 mètres seulement du piquet de terre. Je peux éventuellement agrandir la distance entre le piquet et la gaine enterrée si possible en faisant passer cette gaine à l’intérieur de la grange attenante à l’atelier avant de l’enterrer.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce possible  ?

Merci pour votre aide…

jean
26 mars 2018

Bonjour,
Je compte raccorder un tableau secondaire (dans la maison) au tableau principal (dans la garage). Il y a 4 mètres.
Sur mon tableau secondaire il y a 2 rangées avec 2 interrupteurs 40A 300mA type AC (1ère rangée étage avec chauffage radiateur, prise, VMC et lumière et 2ème rangée RDC chauffage radiateur, prise, hotte et lumière).
Je compte mettre sur le tableau principal un disjoncteur 32A avec un fil de liaison entre les 2 tableaux de 4 m en 10mm2. Est ce bon ?
Ou dois mettre le disjoncteur de 32 dan sle tableau principal ? Sur la même rangée que les appareils du garage (lave linge, plaque cuisson, prise et lumière) protégé par un 40A 300mA type A ou sur une autre rangée ?
Merci pour vos lumières.

Carminas
26 mars 2018

Bonsoir

Je suppose que vous différentiels sont des 30mA et pas des 300mA, car sinon la sécurité des personne n’est pas assurée.

Au départ vous mettez un disjoncteur 50A maxi (donc 32A convient si vous n’avez pas besoin de plus de 7kW dans le tableau secondaire), où vous voulez.
L’alimenter à partir des bornier du tableau et ne pas vous reprendre en aval d’un des interrupteurs différentiels existants

Si le garage ne communique pas avec la maison par l’intérieur, il faut ajouter en tête du tableau secondaire un interrupteur sectionneur pour la coupure d’urgence
Si vous envisagez l’usage d’un programmateur pour piloter vos radiateurs par fil pilote, il faut que tous les radiateurs concernés soient sous le même interrupteur différentiel.

Jean
5 avril 2018

Merci Carminas pour ton éclairage.
Oui effectivement ce sont des 30mA et non 300mA mon clavier a ripé.

jean
9 avril 2018

Je viens de rajouter une 3ème rangée sur mon tableau secondaire avec 1 interrupteur 40A 30mA pour des radiateurs supplémentaires et des prises
de courant. Du coup je pensais mettre un disjoncteur en 40A à la place de 32A dans le tableau principal car j’ai déjà 5kW de chauffage plus le chauffe eau plus les prises et lumières. Par contre c’est dur à trouver des Disjoncteurs en 40A. On trouve plus facilement des 32A.
De plus je compte mettre en début de tableau principal un interrupteur sectionneur en 40A car mon disjoncteur EDF est au bout du jardin à 15 mètres. Est ce bien ? Merci

Carminas
10 avril 2018

Bonsoir

Effectivement un disjoncteur 40A est difficile à trouver dans une grande surface de bricolage. En revanche aucun problème sur une boutique internet ou chez un grossiste en électricité.
Cherchez par exemple la réf 406873 chez Legrand
Par contre si vous mettez un disjoncteur 40A, assurez vous que la liaison entre les 2 tableaux est au moins en 10²

C’est même obligatoire de mettre une coupure générale dans le logement en tête de votre installation.
Mais si vous optez pour un interrupteur sectionneur, il faudra prendre un 63A

jean
10 avril 2018

Merci pour ta réponse. Je suis passé dans un vendeur pour pro et non dans ma surface de bricolage préférée et j’ai trouvé les 2 éléments.

léon muntéan
19 mars 2018

bonjour, je dois alimenter ma grange en elec elle se trouve a 320 de la maison, je compte m’y mettre en triphasé 18 kw, donc 6 par phase, l’intensité nécessaire a la grange est de environ 6kw, quelle diamètre de câble j’aurais besoin et si je met au niveau de la grange un disj abonné de 10/30 réglé sur 10 , ca me permettra de limiter ma consommation a 2 kw par phase( et protéger le fil) , donc le 6 voulu?
Merci pour votre amabilité
cordialement

Carminas
19 mars 2018

Bonsoir

Si on met un disjoncteur de calibre réglable, on fait le dimensionnement en considérant qu’il est sur le calibre maxi (donc 30A dans votre cas), le calibre pouvant facilement être modifié à tout moment.
Il est donc nécessaire de mettre au départ un disjoncteur tetrapolaire 10A.

Si vous ave un DB 10/30A à réutiliser, vous pouvez le mettre comme dispositif de coupure d’urgence dans la grange.

Pour la section du câble avec 10A en tri sur 320m il faut :
– 4×16² cuivre
ou
– 4×25² alu
en supposant que vous ayez un usage à peu près équilibré.

Si vous envisagez une possibilité de fonctionnement en déséquilibre total (10A sur une phase et zéro sur les 2 autres, il faut doubler les sections donc :
– 4×35² cuivre
ou
– 4×50² alu

léon muntéan
19 mars 2018

Bonjour Monsieur

est que le disjoncteur de branchement 10/30 triphasé sélectif( réglé sur 10) pourrais remplacer un disjoncteur tétrapolaire de 10A ( en départ du tableau principal, ou en arrivé dans le tableau second) dans une installation électrique divisionnaire?
Merci encore pour votre amabilité!

Carminas
12 mars 2018

Bonsoir

1/ Je ne sais pas d’où sort votre tableau avec 19m
Sur un circuit prises en 2,5² de 40m sur lequel vous tirez 16A cela vous fait une chute de tension de 5% qui est le maxi autorisé par la norme pour les usages autres qu’éclairage
Donc largement suffisant pour des usages domestiques, car dans les faits on tire nettement moins de 16A (3600W)

2/ Non pas d’obligation du consuel, mais rien ne vous empêche de le faire.
A savoir que vous pouvez avoir une attestation de conformité pour une installation neuve, pour une rénovation totale, pour une rénovation partielle, pour une mise en sécurité.
Cochez la bonne case sur le formulaire

3/ Personnellement je ferai arriver l’arrivée sur 2 borniers
Puis de ceux ci vers d’une part 2 peignes verticaux comportant respectivement 4 et 3 ID et d’autre par le disjoncteur 32A de la dépendance.

4/ Quand au parafoudre vous le mettez effectivement en amont d’un des ID et en parallèle des autres.
Pour rappel le rôle du parafoudre n’est pas de protéger les ID, mais d’évacuer la foudre vers la terre.

Larbouret
14 mars 2018

Merci pour votre réponse.
Je vous rassure mon tableau est en 4×18 modules (drivia de Legrand) et non 19!
Ce sont certains de mes circuits prises qui font plus de 19 mètres de long en partant du tableau.
Je ne savais pas qu’il était autorisé de mettre 2 peignes verticaux et je vais donc suivre votre conseil!
Par contre avec 2 peignes verticaux aurai-je toujours la place pour 18 modules par rangée?
Pour calculer la chute de tension d’un circuit prises dont la la dernière prise est à 20m du tableau
je fais 0.045×20/2.5×16. J’obtiens alors 5.76
Soit une chute de tension de 2.5% car 5.76×100/230=2.5
Mon calcul est il exact?
Par contre à quoi correspondent les 16A de la formule? (ceux de la prise? du disjoncteur divisionnaire??)
Désolée si mes questions semblent bêtes mais j’essai de comprendre afin de ne pas faire d’erreur et ce n’est pas simple quand on est pas du métier!
Merci encore pour aide, bonne journée

Carminas
15 mars 2018

J’ajoute que la plupart des appareils gros consommateurs que l’on branche sur une prise et qui approchent de 16A sont des appareils résistifs (bouilloire, radiateur d’appoint…).
La chute de tension a peu d’effet sur eux, et même si on dépassait 5% ce ne serait pas dramatique

Carminas
14 mars 2018

1/ Je ne parlais pas de votre tableau Drivia.
C’est vous qui avez dit « J’ai trouver un tableau dans lequel il est indiqué 19m maxi »

2/ Le peigne vertical a une petite épaisser qui vous prend un module
Mais vous devez pouvoir faire :
peigne + différentiel (2 modules) + 7 disjoncteurs (7 modules) + peigne (1 module) + différentiel (2 modules) + 7 disjoncteurs (6 modules)
Cela vous permet 52 disjoncteur

3/ Je trouve 2,6%, donc aux arrondis près on doit être d’accord.
16A c’est l’intensité que vous tirez. De toute façon les appareils qu’on branche sur une prise 16A ne sont pas conçus pour tirer plus et de plus en pratique, ils tirent nettement moins

LARBOURET
10 mars 2018

Bonjour et merci pour votre site très instructif!
Nous rénovons totalement l’électricité de notre maison (maison ancienne ne pierre) avec redistribution des cloisons. Nous allons donc faire passer le consuel à l’issu des travaux.
La maison fait environ 265m² reparti de la manière suivante :
– rdc environ 65m²
-1er etage 100m²
-2ème étage 100m²
le compteur, le disjoncteur d’abonné et le tableau principale se trouve dans l’entrée situé au centre du 1er étage.
Les circuits prises de la maison seront câblés en 2.5mm² sous un disjoncteur 20A.
La dernière prises câblé se situe parfois à plus de 19m du tableau principale.
J’envisage de créer des tableaux divisionnaires pour ne plus avoir de telles longueur de fils et alléger mon tableau principale (4×18) qui est déjà bien chargé (chauffage électrique et bois)
Cela est il réalisable avec les dernières normes en vigueur?
Que me conseillez-vous?
Merci

Carminas
10 mars 2018

Bonsoir

Bien entendu c’est réalisable avec les dernières normes en vigueur, si vous faites les choses comme il faut.

Mais 19m c’est classique dans une habitation et cela ne nécessite pas forcément un tableau divisionnaire, car c’est toujours mieux si on peut tout centralisé à un endroit unique.
Il vrai cependant, qu’en rénovation, réaliser un tableau divisionnaire facilite souvent le tirage des circuits.
A vous de voir quel est le meilleur compromis.

A noter que même en rénovation totale avec redistribution des cloisons, vous n’avez pas d’obligation de faire passer le consuel si vous avez déjà un branchement EDF en service

LARBOURET
12 mars 2018

Merci pour votre réponse.
Je suis inquiète par rapport au risque d’échauffement des fils.
J’ai trouver un tableau dans lequel il est indiqué 19m maxi pour du 2.5mm².
Peut-être ai-je mal compris ?
Pour ce qui est du consuel, on m’avait stipulé qu’en cas de rénovation totale avec redistribution des cloisons il était obligatoire de la faire passer.
N’étant pas une pro en électricité je pense tout de même faire contrôler nos travaux pour plus de sécurité.
Je rencontre également un soucis concernant le branchement du tableau principal.
Je me retrouve avec un parafoudre et 7 interrupteur différentiel 63A à borne auto. (1 type A et 6 AC) puisqu’il ne faut pas plus de 8 disjoncteurs sous un ID. Cependant, je dois aussi mettre un disjoncteur 32A pour alimenter un tableau divisionnaire dans une dépendance. Alors comment brancher tout ce petit monde? (tableau drivia 4x18modules). Selon le schéma de branchement de mon parafoudre je dois aller du disjoncteur d’abonné au bornier P et N du tableau. Ensuite du bornier P et N au parafoudre et du bornier P et N au 1er interrupteur différentiel ainsi qu’au disjoncteur 32A pour la dépendance . Ce que je ne comprend pas c’est comment les interrupteurs différentiels peuvent être protégés avec cette configuration et pourquoi on ne branche pas directement l’arriver P et N du disjoncteur d’abonné au parafoudre pour ensuite alimenter les borniers???
Merci

seanyates
8 mars 2018

J’oubliais….une autre question !
Par rapport à mon schéma précédent, est ce que si je passe tout en 32A (au lieu de 40A) dans le tableau principal, ça fait l’affaire ?

Quand on parle de disjopncteur de protection, c’est quel type de disjoncteur ? Avez-vous un lien avec un modèle pour me donner des indications ?

Encore merci !

Carminas
8 mars 2018

1/ Tout ?
C’est à dire passer le disjoncteur 40A en 32A ?
Oui pas de problème si vous n’avez pas besoin de plus de 7kW.

2/ N’importe quel disjoncteur unipolaire+neutre courbe C fera l’affaire.
Par exemple chez Legrand en 40A réf 4 068 73.

Mais au delà de 40A, vous ne trouverez que des disjoncteurs bipolaires.

seanyates
9 mars 2018

Merci pour toutes ces réponses et ton aide, t’es un chef !

senayates
8 mars 2018

Bonjour,
Je reviens sur le blog pour vous soumettre ma future installation.
Aujourd’hui, j’ai ça: https://drive.google.com/file/d/1Rm0qOdFAeliTgcNKWylfAdbTa68LEEuX/view?usp=sharing

Je fais une extension donc je souhaiterais passer mon tableau principal en secondaire et obtenir ceci:
https://drive.google.com/file/d/1ONczC-7gJmPZIsiMG-f-wfHPmzdvBUK-/view?usp=sharing

Qu’en pensez vous ?

1/ Mon disjoncteur de branchement est en 15-45A, ça signifie qu’aujourd’hui les 63A sur le différentiel sont superflus ?
2/Si je passe mon nouveau tableau principal avec un différentiel en 40A, je mets mon disjoncteur divisionnaire en 40A, ça ne pose pas problème si mon différentiel sur le tableau secondaire est en 63A ?
3/ Si je passe du disjoncteur de branchement au différentiel 40A en cable de 16 c’est bon ? (le cable qui va au 63A est en 16…)

D’avance merci
Cordialement

Carminas
8 mars 2018

Bonsoir

1/ Non pas du tout
La valeur que vous pourriez mettre en dessous c’est 40A.
Et en tirant le maxi possible soit 45A vous pourriez détériorer un interrupteur différentiel 40A
Donc un 63A n’est pas forcément superflu

2/ Non pas de problème
Un interrupteur différentiel 40A aurait suffit, mais si vous réutiliser votre 63A cela ne peut pas faire de mal, bien au contraire.

3/ Oui c’est bon.
Du 10² aurait suffit, mais qui peut le plus peut le moins

seanyates
11 février 2018

Bonjour,
Après lecture de ce remarquable blog, je souhaiterais quelques réponses à mes interrogations, on va voir si j’ai bien tout compris…:
– Je souhaite installer un tableau divisionnaire dans mon sous-sol pour alimenter une extension de maison. Ce tableau serait près du disjoncteur de branchement alors que le tableau principal est à l’étage (environ 12m). Si je comprends bien, je peux inverser les choses et faire de mon nouveau tableau le tableau principal et passer l’unique tableau actuel en secondaire ? Et ce même si ce nouveau tableau principal serait plus petit (une rangée par exemple quand l’autre à 3 rangées).
– De la même façon, si mon nouveau tableau principal (40A) est équipé d’un différentiel plus petit que le secondaire (63A), ça ne pose pas problème ?
– Quelle puissance devrait alors avoir mon disjoncteur divisionnaire en bout de mon tableau principal ?
– Je dois bien repiquer la terre des 2 tableaux sur le même piquet ?
– Je ne suis pas obligé d’avoir un interrupteur sectionneur devant mon tableau secondaire dans mon cas?
Merci pourvotre aide
Cordialement

Carminas
11 février 2018

Bonsoir

1/ Oui pas de problème

2/ Aucun de toute façon tous les différentiels sont alimentés en parallèle en n’ont pas de dépendances entre eux

3/ Tout dépend de la section du câble de liaison :
– 16² : 63A maxi
– 10² : 50A maxi
– 6² : 32A maxi

4/ Oui obligatoire d’avoir une terre unique dans un même batiment

5/ Si vous etes dans le même batiment ce n’est pas obligatoire. Cela reste cependant une bonne précaution

Vous pouvez vous inspirer de ceci :
http://www.casimages.com/img.php?i=170404104555383214964363.jpg

Pascal
5 mars 2018

Bonjour Carminas,
J’ai installé un tableau divisionnaire pour la création et alimentation d’un studio (qui était une simple chambre au départ).
J’ai deux interrupteurs différentiels 30mA un AC un A.
J’ai utilisé du 16mm² sur environ 15m .
Si j’ai bien compris je dois mettre un interrupteur sectionneur 2P sur mon tableau divisionnaire, et un disjoncteur courbe C dans mon tableau principal.
Puis je installer du 40A seulement, ou bien suis obligé d’installer du 63A. J’ai un mal fou à trouver un disjoncteur en 63A P+N courbe C.
J’ai utilisé vos schémas pour mettre tout cela en ordre; merci !
Cordialement

Carminas
5 mars 2018

Bonsoir

Effectivement, si 9kW vous suffisent, vous pouvez mettre un disjoncteur 40A au départ dans le tableau principal.
Ensuite, tout ce qui est en aval : interrupteur sectionneur, interrupteur différentiel 30mA peut être en 40A sans se poser de question.

Mais s’il vous faut une puissance plus élevée, il faudra passer sur du 63A.
Vous ne trouverez pas de disjoncteur 63A en unipolaire+neutre, il faudra passer en bipolaire.

Damien
16 novembre 2017

Bonjour,

Nous avons construit un cabanon dans le fond de notre jardin, à une distance de câble de 35m environ.

Pourriez-vous me dire comment procéder pour le raccordement électrique :
Tableau divisionnaire ? Section des câbles ? Différentiel ?
Merci par avance pour votre aide, et au passage, super blog 🙂

Carminas
17 novembre 2017

Bonsoir

Il faudra savoir de quelle puissance vous voulez disposer et également de la nature des circuits dont vous avez besoin.

Patrick
10 novembre 2017

Petite précision sur ma demande … dans le tableau principal , il n’y aura que 3000W de radiateurs électriques qui fonctionneront occasionnellement

La maison est chauffée au fioul pour le moment et pellets à terme .

La cuisson sera gérée à l’électrique , je n’ai pas le gaz et ne souhaite pas l installer.

Pour le reste ce sera du grand classique (Lave linge seche linge, plaque de cuisson, ballon Eau 250 Litres, Ballon Eau 50L , four etc… )

Carminas
10 novembre 2017

Il pourrait être pertinent de mettre tous vos radiateur dans le même tableau, afin de pouvoir utiliser un délesteur avec fil pilote, surtout si ce n’est qu’un chauffage d’appoint et que vous aurez peut être tendance à souscrire un abonnement pas trop élevé

Patrick
10 novembre 2017

Bonjour,

j’ai une question par rapport à l’installation d’un nouveau tableau électrique divisionnaire.

Je rénove une grande maison (surface > 300m2) et je souhaite installer un tableau à l’étage et un tableau au rez de chaussée.

Pour le tableau de l’étage, le différentiel de branchement 30/45/60 est calibré à 45 Ampères, les fils en sortie sont de section 10mm2.

Pour faciliter le travail et comme le tableau principal n’existe pas encore, je souhaiter installer un bornier de répartition à la sortie du différentiel de branchement pour pouvoir repartir de ce point pour la création de mes deux tableaux.

Je dois commencer les travaux par l’étage, je comptais partir de ces borniers en tirant des câbles de 16 mm2 pour remonter à l’étage (sur une longueur de 15m)

A l’entrée du tableau, je comptais installer un interrupteur sectionneur de 63A étant donné que j’aurai 3 inter différentiels (63 A TYPE AC, 40A TYPE AC, 40A Type A) => pour gérer la coupure d’urgence.

Le tableau est un 3 rangées pré équipé, pour gérer les prises de courant, l’éclairage et les radiateurs électriques : puissance totale des radiateurs 8500W :
=> Chambre 1 : 1500W + 2000W connectés à un disjoncteur de 20 A avec en tête de ligne un inter différentiel de 63A Type AC
=> Chambre 2 : sous le même ID de 63 A : 2 radiateurs de 1500W sous disjoncteur 20A
=> SDB : toujours sous le même ID de 63A : un séche serviette de 2000 W sous disjoncteur de 20A

Le tableau contient aussi un ID de 40A TYPE AC et un de 40 A TYPE A

Il n’y a pas d autres équipements particuliers prévus à l’étage (pas de plaques de cuisson, ni de lave linge sèche linge etc … juste des PC et des luminaires)

Mes questions :
1°) Est ce que ma ligne sous ID 63 A , disjoncteur 20A et câbles 3*2,5 mm2 est bien calibrée pour les radiateurs
2°) Est ce que ma gestion de la coupure d’urgence vous parait correcte ?
3°) Le point sur lequel je me pose des questions …. vraiment … En sortie de différentiel de branchement de 45A , j’ai des câbles de 10mm2 que je ne peux pas changer (installés par EDF) , je repars du bornier de répartition avec du 16mm2 et je me demande si du coup c’est vraiment utile …sachant que dans la NFC15-100 il faut prévoir le 16MM2 dans mon cas en prévision du coffret Linky …

Alors je me dis qu’en cas de fonctionnement simultanée des radiateurs, le cable de 16mm2 tient le choc, mais le câble de 10mm2 du DB …. je ne sais pas

Merci d’avance pour vos réponses.

Carminas
10 novembre 2017

Bonsoir

1/ Pas de problème.
Vous auriez pu mettre du 1,5² 10A ou 16A en particulier là où vous avez mis un radiateurs, mais votre 2,5² convient très bien également

2/ Oui, même si non obligatoire vu que vous semblez être à l’intérieur du même batiment

3/ Vous avez toujours accès aux bornes aval du disjoncteur de branchement qui n’est pas plombé. Donc vous devriez pouvoir changer le 10² (qui n’est pas aux normes avec un DB 30/60A) par du 16²

Carminas
12 octobre 2017

Bonsoir

1/ Si on prend la norme au sens strict. Depuis 2013, elle indique que l’alimentation d’un tableau divisionnaire est un circuit spécialisé comme un autre, et qu’à ce titre il doit y avoir une protection contre les surintensités.
Donc disjoncteur 63A maxi obligatoire au départ.
Il est vrai qu’avec 63A et un DB 60A maxi la protection contre les surcharges n’entrera jamais en service et qu’un simple interrupteur sectionneur aurait permis de couper manuellement l’alimentation du circuit.
On voit que les règles ont évolué, donc pas étonnant que vous trouviez plusieurs avis contradictoires sur internet.

Concernant la protection différentiel, ce n’est pas différent d’un branchement type 2 où le cable de branchement peut avoir tout un cheminement dans le logement avant d’atteindre le tableau de répartition.
De plus le fait de déporter la protection dans le tableau divisionnaire permet de mettre plusieurs interrupteurs différentiels dans le tableau divisionnaire et d’avoir la coupure au plus près de celui-ci en cas de défaut

2/ En principe il faudrait relier entre eux les conducteurs de terre des circuits prises, éclairage, et lave-linge.
Mais la dernière version de la norme autorise de faire cette interconnexion au tableau en locaux d’habitation.

Stéphane
13 octobre 2017

Merci de votre aide ! C’est très clair. Pour la liaison equipotentielle ça simplifie grandement les choses ! La terre étant déjà distribuée aux prises et points lumineux.

Stéphane
11 octobre 2017

Bonjour,
merci pour ce site plein d’infos qui m’a bien aidé dans la conception de mon installation électrique !
Il me reste quand même deux questions auxquelles je ne trouve pas de réponse claire.

Je vais installer un tableau secondaire pour alimenter le sous-sol que j’aménage (70m²). J’ai tiré 3 fils de 16mm² entre le principal et le secondaire (ligne de 15 m), dans une cloison épaisse. Ma première question : est-ce que je peux me brancher directement au bornier du tableau principal ou dois-je passer par un disjoncteur 63A ? Je lis tout et son contraire. Si je passe par un disjoncteur sur le tableau principal, ce dernier doit être relié en amont directement au bornier, c’est bien ça ? Pourquoi ne pas également protéger la ligne par un différentiel ? Le seuil de 500 mA du DB suffira à faire disjoncteur l’installation s’il y a un problème sur la ligne ? Le fait qu’elle passe à travers l’ossature métallique sur 12 m de cloison me tracasse, même si la gaine de 40mm a l’air OK.

Ma deuxième question concerne les liaisons équipotentielles. Je réalise une buanderie/SdB dans ce sous-sol. J’ai une menuiserie en PVC (alu côté extérieur), une alimentation PER, un lave linge à coque plastique, pas de sèche serviette… Bref, est-ce que j’ai vraiment besoin d’installer une liaison équipotentielle supplémentaire ? J’ai lu qu’il fallait relier les terres des prises électriques entre elles, mais elles sont déjà toutes repiquées sur le même circuit. Et si je les relie, je les relie comment concrètement ?
Merci de vos conseil !!!

Jean-Pierre
27 août 2017

Bonjour,
Dans votre schema initial, vous faites partir d’un disjoncteur divisionnaire un cable potentiellement de 10 mm2 vers le tableau divisionnaire. Est-il possible de connecter un cable de 10 mm2 sur un disjoncteur divisionnaire ?
Merci

Carminas
29 août 2017

Bonjour

Vous voulez dire d’un disjoncteur divisionnaire de la rangée ?
Si oui ce serait possible mais cela présente peu d’intérêt :
– vous allez surcharger le différentiel de la rangée
– vous aurez 2 différentiels en cascade ce qui ne sert à rien et vous risquez en cas de défaut d’avoir les 2 différentiels qui saute

Si vous voulez dire autre chose, merci de mieux préciser car je n’ai pas bien compris la question

Jean-Pierre
23 décembre 2017

En fait, puis je partir de mon tableau électrique principal sans aucune protection (si ce n’est le disjoncteur de branchement qui est en amont) pour aller jusqu’au tableau divisionnaire (du mobilhome) où se trouve un interrupteur divisionnaire protégeant tous ses circuits ?

Merci

Carminas
24 décembre 2017

Bonjour

Non, il faut protéger votre câble de liaison vers le tableau divisionnaire contre les surintensités.
Donc disjoncteur divisionnaire obligatoire au départ (calibre à déterminer en fonction de la section et de la longueur)
En plus cela permet de couper manuellement cette ligne si besoin de maintenance.

A l’arrivée vous devez avoir un interrupteur differentiel 30mA qui protége le tableau du mobil home et qui sert de coupure d’urgence

Louane
26 août 2017

Bonjour,

Merci pour ce site. Par contre, il ne répond pas à ma question
je souhaiterais connecter ma grange à l’électricité de la maison; (la grange sera rénovée dans le futur). La grange est à plus de 8 m de la maison; Donc une section de 10 serait conseillée, mais je trouve cela irrationnel étant donné que le compteur est monophasé et la section est de 6mm2 (arrivée edf au compteur); Donc pourquoi mettre du 10mm2 alors que l’arrivée EDF est de 6mm2 seulement.

Si vous répondez; merci d’avance,

Louane

Carminas
29 août 2017

Bonjour

Votre arrivée EDF est sans doute ancienne et pas aux normes actuelles.
Aujourd’hui on met du 2×16² pour 27m maxi avec un disjoncteur de branchement 30/60A (qui est le standard EDF actuel), ou du 2×10² sur les disjoncteur de branchement de puissance moins élevée.

Quand à l’alimentation de votre grange, tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer dans le futur. Du 6² vous autoriserait 7kW alors que du 10² vous autoriserait 11kW.
Voir également en fonction de la puissance de votre abonnement, en sachant que vous pourriez faire évoluer celui-ci dans le futur.

newcastle
5 août 2017

Bonjour, super article!
Je vois tout le monde poser sa question, je ne peut m’empêcher de poser la mienne…!

Installation électrique pour abris de jardin à 3m de la maison mais env 16metres linéaires de câble pour arriver au tableau divisionnaire. (2 points lum et 6 prises au total)
Le vendeur-conseiller du magasin m’a dit d’utiliser un câble en 2.5² pour alimenter le cabanon, puis différentiel(30) et 2 disjoncteur (10 et 16).
Je n’ai pas de disjoncteur pour le panneau principal, quelle valeur choisir?
et surtout, ce qui m’inquiete (le cable étant déja acheté…) est ce que 2.5 ça passera malgré tout?

Merci!

Carminas
6 août 2017

Bonjour

Disjoncteur 20A au départ
Le 2,5 vous autorisera 4,5kW.
Voir si c’est suffisant pour votre usage.
Sinon, il faudra mettre du 6²

Greg
4 août 2017

Bonjour, mon tableau principal (TD1) est en triphasé. Les règles que vous citez sur la section relative à la longueur des câbles entre TD1et TD2 restent-elles les mêmes si je continue dans le TD2 en triphasé ?
Question 2: et si je continue dans le TD2 en biphasé (2x230v), cela change-a-t-il quelque chose?
Merci

Carminas
4 août 2017

Bonsoir

Q1 : En triphasé équilibré la chute de tension est 2 fois moindre.
Vous pouvez donc doubler les longueurs dans le calcul de la chute de tension pour le cable qui alimente les tableau

Q2 : Non du coup c’est pareil, mais attention au risque de surcharge sur la phase concerné.

Greg
10 août 2017

Super! Merci Carminas ?

Marco
6 juillet 2017

Bonjour je réalise un extension comprenant une buanderie, une salle de bain, ainsi qu’une chambre.
Je souhaiterai alimenter les 3 d’un tableau divisionnaire est-ce que c’est possible ?
Mon tableau principale ce trouve à plus ou moins 15m quel section de cable je dois choisir pour alimenter mon tableau divisionnaire ?
quel disjoncteur je dois mettre au tableau principale ?
La buanderie comprendra 1 lumière, 3 prises, 1 lave linge, 1 sèche linge et 1 congélateur.
La salle de bain comprendra 2 lumières, 3 prises, 1 radiateur.
La chambre comprendra 1 lumière, 5 prises, 1 volet roulant, 1 radiateur.
Cordialement.

Carminas
7 juillet 2017

Bonsoir

Du 10² protégé par un disjoncteur 40A qui vous autorise 9kW devrait suffire pour cet usage.
Vous pouvez vous inspirer de l’exemple sur ce lien :
http://www.casimages.com/img.php?i=170707105423383215137223.jpg
Il y a une petite non conformité, c’est qu’il y a 9 disjoncteur derrière l’interrupteur différentiel alors que le maxi est de 8.
Si vous voulez être parfaitb prévoir 2 rangée en répartissant les circuits derrière 2 différentiels. En plus ce sera évolutif.

Carminas
8 juillet 2017

Ou autre solution, mettre un seul circuit prises en 2,5² qui vous autorise jusqu’à 12 prises
Comme cela vous n’aurez que 8 circuits derrière le différentiel

Philippe
18 juin 2017

Bonjour et merci beaucoup pour vos articles qui sont clairs et nous aident beaucoup.

Je réalise la rénovation de ma maison, électricité comprise. L’arrivé EDF se fait au sous-sol sur un tableau plus aux normes. A côté j’ai posé une GTL avec un tableau 4 rangées et je raccorde les pièces rénovées sur le nouveau tableau au fur et à mesure des travaux. Le disjoncteur EDF est en limite de propriété et est à 30A, sur le tableau à l’intérieur j’ai un disjoncteur qui lui aussi est à 30A.

Pour alimenter l’étage de vie et éviter de tirer du câble je pensais mettre un tableau divisionnaire. Il serait environ à 15m linéaire de la GTL. A l’étage il y a 3 chambres, 1 cuisine (four, frigo, cuit vapeur…), 1 sdb, 1wc, un salon. Je pensais installer un différentiel dans le tableau du sous-sol, tirer en 10mm² jusqu’au tableau divisionnaire et ensuite tirer de ce dernier pour chaque pièces que je rénove. A l’étage il y a aura environ 5 prises à par chambre, 1 plafonnier par pièce, 1 prise dans la sdb + 1 prise, 5 prises mini dans le salon et tout autant plus les circuits spécialisés dans la cuisine.

Est-ce que le 10mm² pour relier les deux tableaux va sufir ?

Carminas
19 juin 2017

Bonsoir

Ce qu’il faut mettre au départ, c’est un disjoncteur.
50A maxi avec du 10².
Mais vu l’usage que vous décrivez et votre abonnement limité à 30A, un disjoncteur 32A qui vous autorise 7kW pourrait suffire.
Mais vu que vous évoquez les circuits spécialisé de la cuisine, je trouve préférable de mettre a minima un disjoncteur 40A qui vous autorise 9kW au cas où vous augmentiez un jour la puissance de l’abonnement

L’interrupteur différentiel 30mA 40A type A se trouvera dans le tableau divisionnaire.

Mettre plus de 10² aurait un intérêt si vous aviez un jour une puissance d’abonnement de 12kVA (le double d’aujourd’hui) et que vous vouliez pouvoir disposer de toute cette puissance dans le tableau divisionnaire.
Voir exemple sur ce lien :
http://www.casimages.com/img.php?i=161106010609383214611586.jpg

Philippe
11 août 2017

Bonjour, désolé pour ma réponse tardive.
Avant tout merci d’avoir pris le temps de me répondre.

La maison comporte des combles que je compte aménagé dans le futur. il y aura que des prises (pc, matériel hifi…), des points de lumières, plus la VMC simple flux. Je pense faire de la même manière que pour l’étage de vie : créer un tableau divisionnaire. Est-ce que je dois repartir du tableau principal ou bien est-ce que je peux utiliser le tableau divisionnaire de l’étage de vie pour alimenter celui des combles ? Si le tableau divisionnaire peut être utilisé je suppose qu’il va falloir que je dimensionne la section de câble allant du principal à celui de l’étage de vie. Est-ce que je reste en 10mm² ou bien je passe en 16mm² ? Le disjoncteur du tableau principal doit lui aussi être adapté ? Est-ce que je passe en 63A ?

Philippe

op34
6 juin 2017

Bonjour,

Je vais bientôt emménager dans mon appartement neuf en RDC où tout l’électricité a été fait avec un système de pieuvre.

J’envisage d’installer un tableau étanche à l’extérieur coté jardin, je sais qu’il y a une prise de courant étanche qui sera déjà en place.

Pensez vous que je puisse supprimer la prise étanche, pour installer mon tableau étanche ?
Si oui quelle protection mettre pour protéger ce tableau.

Petite précision, je souhaite mettre dans ce tableau étanche des modules domotique de volets roulants, les volets roulants seront également raccordés sur ce tableau.

Merci pour vos éclaircissements.

Carminas
6 juin 2017

Bonsoir

Difficile de vous répondre à distance sans voir.
S’il y a une prise et que vous voulez repartir de celle-ci pour mettre un tableau, cela implique que ce soit la seule prise du circuit. Est-ce bien le cas ?
De plus une prise est en général alimentée en 2,5² voire en 1,5² qui vous autorisent respectivement 4,5kW et 3,5kW. Si c’est uniquement pour vos modules domotique, c’est suffisant. Mais si c’est pour d’autres usage, cela peut être juste
Gardez le disjoncteur présent, mais dans l’idéal désolidarisez le de l’interrupteur différentiel 30mA en aval duquel il se trouve dans le tableau principal pour dédier un différentiel 30mA dans votre nouveau tableau

laurent04
2 juin 2017

bonjour
il est vrai, super blog avec des réponses de pro. bravo à tous
1) question non rencontrée dans le blog:
pour un tableau divisionnaire à grande distance (yourte entre 60 à 100 m), faudrait-il prévoir un câble (ou 2 fils sous gaine) de section énorme > 16 mm2 et horriblement cher vu la distance ou bien existe t’il des élévateurs de tension (genre transformateur élévateur réglable, onduleur redresseur de courant ?) pour compenser la chute de tension trop importante (cas de figure où peu de puissance est requise sur le tableau divisionnaire de la yourte, entre 15 et 20 A)
2) toujours dans ce cas de figure, (sans parler de la norme 3%), quel est le voltage minimum en dessous duquel l’électroménager courant (frigo-congel, petit four électrique 1000 w et TV LCD beaucoup plus sensible ) ne fonctionnera plus et buguera ?
merci beaucoup (laurent, électrotechnicien de formation mais sans aucune expérience)
merci beaucoup

Jérôme
11 mai 2017

Bonjour,
J’ai installé un tableau divisionnaire avec 1 ID 40A. Il est relié au tableau principal par des câbles de 10mm2 (distance de 11m) avec un disjoncteur 32A. Mon disjoncteur de branchement (15/45) est calibré à 30A. Quel section de câble dois je utiliser entre les borniers de mon tableau principal et le disjoncteur 32A. J’ai actuellement du 6mm2 dois je passer en 10 mm2. Merci par avance pour votre aide.

Carminas
11 mai 2017

Bonsoir

Du 6² qui encaisse 32A maxi conviendra très bien, tant que vous avez un disjoncteur 32A au départ.
Si vous mettiez un disjoncteur 40A, il faudrait faire la liaison depuis les borniers en 10².

Jérôme
13 mai 2017

Bonjour,
Merci pour votre réponse.

OlivierF
8 mai 2017

Bonsoir,
Dans le cadre d’une extension, je créé un tableau divisionnaire protégé par un disjoncteur 40A. En tête de tableau divisionnaire, j’ai un interrupteur sectionneur 40A puis, une rangée ID 40A Type AC et un rangée 40A type A.
Chaque rangée consomme moins que 8000W (les deux rangs cumulés également). Pourtant, le nouveau mode de calcul me conduirait à utiliser un ID type AC 63A ! Je ne comprends plus… Merci de votre aide

Carminas
10 mai 2017

Bonjour

Vu que vous avez un disjoncteur 40A au départ pour limiter l’intensité, la règle par rapport à l’amont s’applique et vos ID 40A suffisent quel que soit ce qu’il y a en aval.

quentin
6 mai 2017

Bonjour,
pouvez vous me renseigner. Je fais l’électricité moi même pour faire l’étage de ma maison, il y aura deux chambres, une salle de jeux et une salle de bain.
j’ai prévu un tableau 2 rangeés, l’arrivé est en 6² (4m) juste en dessous, la question est que dois je mettre en inter différentiel? ( 40A 30mA au début de chaque rangées en type A ou AC, ou dois je mettre un 40A 30mA et un 63A 30mA comme au rez de chaussée)

Luc
21 avril 2017

Pouvez-vous vous me valider le schéma d’installation du tableau divisionnaire pour mon local piscine.

– Le cable EDF de section 2×16 arrive depuis le compteur EDF situé au niveau de la rue jusqu’à mon domicile.

– Au niveau de mon tableau électrique principal, il y a donc une disjoncteur différentiel Schneider de 500mA calibré sur 45A Réf. Schneider : 13100 DB90

– On partira depuis ce tableau électrique principal pour alimenter le tableau divisionnaire situé dans le local piscine.

– La longueur du cable entre les 2 tableaux électrique est de 35/40m.
Le cable utilisé est un cable identique à celui arrivant depuis le compteur EDF de la rue jusqu’à mon tableau principal à savoir une section de 2×16.

– Au niveau du tableau principal, ce cable sera donc branché sur un disjoncteur 63A monophasé Réf. A9F77663 puis raccordé sur les 2 borniers de répartition phase et neutre du tableau.

– Le tableau divisionnaire Kaedra 1 rangée 12 modules Réf. Schneider : 13962 comprendra les éléments suivants :

réf. Schneider : 16162 – inter differentiel 30ma 63a type ac
réf. Schneider : 16614 – parafoudre
réf. Schneider : 16726 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 16a, courbe c, embrochable pour l’éclairage intérieur et extérieur du local
réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour les prises de courant intérieur et extérieur
réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour la pompe de relevage pour vider la piscine ou en cas d’inondation
réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour la pompe de forage
réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour le tableau électrique piscine regroupant la pompe de filtration, le surpresseur pour le robot de nettoyage et l’éclairage
réf. Schneider : 16727 – duoline xe, disjoncteur d’clic 1p+n 20a, courbe c, embrochable pour le régulateur de pH et le régulateur de chlore.

La terre sera local (piquet de terre de 2m entre piscine et local piscine) et non tirée depuis la maison.

Question :
Le choix du disjoncteur 63A monophasé du tableau principal et de l’inter differentiel 30ma 63a type ac du tableau divisionnaire est-il correcte ?

Merci

Carminas
23 avril 2017

Bonjour

63A sur 40m de 16² c’est 3% de chute de tension : un peu élevé (on principe on essaie de ne pas dépasser 2%) :
– Soit vous laissez comme vous avez prévu en vous disant que de toute façon vous ne tirerez jamais autant et que si cela arrivant ce n’est pas bien dramatique
– Soit vous mettez un disjoncteur 40A et un interrupteur différentiel 40A qui limiteront la chute de tension à 2% et qui surtout baisseront le coût du matériel. Cela vous limitera à 9kW, mais à mon avis largement suffisant pour l’usage décrit.

N’oubliez pas de faire la mesure de votre nouvelle terre pour s’assurer qu’elle est bien inférieure à 100 ohms.

DD
19 avril 2017

Merci pour votre réponse.
Est-ce que le disjoncteur 1) ci-dessous ferait l’affaire oule disjoncteur 2) ? car je ne comprends pas les notions indiquées dans la description : « Pouvoir de coupure ultime en C.A. 230V (NF EN 60947-2): 10 kA ».

1) HAGER – Disj.1P+N 4.5-6kA C-40A 1m – MJT740
2) HAGER – Disjoncteur 2P 6-10kA courbe D – 40A 2 modules – NGN240
3) Disj.1P+N 6-10kA C-40A 1m – NFT740

En fait en disjoncteur pour habitat je trouve jusqu’à 32A et ensuite je trouve que des références similaires à celles indiquées ci-dessus (courbe B, courbe C …).

Merci d’avance.

Manu
19 avril 2017

Bonjour,
Je souhaite rajouter un tableau divisionnaire composé de deux rangées (pour cumulus, chauffage, éclairage, prises) qui est à moins de 15 mètre du tableau principal.
Je pense passer du 10mm2 pour raccorder les deux tableaux. Je me pose la question suivante, faut il mettre un disjoncteur 32 A dans le tableau principal pour le relier au divisionnaire ou un coupe circuit ?
Ce dernier relié au différentielles du tableau divisionnaire.
Et dernière question, le tableau divisionnaire peut il être relié à un autre piquet de terre ou doit il avoir la même que le principal ?
Merci d’avance pour vos réponses et l’ensemble des docs que vous proposez c’est super.
Bonne aprèm

Carminas
19 avril 2017

Bonsoir

Il faut obligatoirement un disjoncteur au départ du câble vers le tableau divisionnaire.
Avec du 10²sur 15m, ce sera 50A maxi.
Donc 50A (11kW), 40A (9kW), 32A (7kW)…
Tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer et du prix que vous êtes prêt à mettre pour le disjoncteur.

Si votre tableau est dans un bâtiment différent, vous pouvez recréer une nouvelle terre.
Mais si vous êtes dans un même bâtiment, toutes les terres doivent être interconnectés, donc repartir de la terre du tableau principal.

Enfin si votre tableau divisionnaire ne communique pas par l’intérieur avec le tableau principal, il faut ajouter un interrupteur sectionneur en tête de celui-ci pour assurer une coupure d’urgence.

DD
17 avril 2017

Bonjour,
Merci pour votre article, en pleine installation je suis fan de votre site !
Je suis en train de préparer un tableau avec du matériel Hager et je ne trouve pas de disjoncteur bi-polaire mais seulement un interrupteur bi-polaire.
Est-ce que cela fera l’affaire pour alimenter mon tableau divisionnaire ?
La protection sera assurée par les disjoncteurs et disjoncteurs différentiels de mon tableau divisionnaire ?

Carminas
18 avril 2017

Bonsoir

Pour protéger l’alimentation d’un tableau divisionnaire, un disjoncteur Bipolaire ou un disjoncteur unipolaire+neutre conviennent.
Vous devez trouver cela sans problème dans la gamme Hager (pas forcément domestique)

Un interrupteur bipolaire ne convient pas car il n’assure pas de protection.

Laurent
3 mars 2017

Bonjour,

Pour préciser un peu, justement, le disjoncteur d’abonné est dans la maison principale. Et le problème est justement qu’il ne faut pas qu’il saute quand il n’y a personne dans la maison principale.
En mettant un disjoncteur 40A (donc moindre que le calibre du disjoncteur d’abonne) en tête du tableau divisionnaire, c’est normalement lui qui devrait sauter en cas de surconsommation ou de problème.

J’approuve l’idée d’un sectionneur 63 A sur le tableau principal pour pouvoir isoler cette partie.

Il s’agit de location de vacance, occasionnelle, donc je ne veux pas partir sur un nouveau branchement avec le coût et les démarches qui vont avec.

Laurent

Carminas
3 mars 2017

Votre raisonnement est partiellement vrai, mais pas à 100%

Un disjoncteur différentiel 500mA peut sauter pour 3 raisons.
– surcharge : mais même en mettant un disjoncteur 40A en tête du tableau divisionnaire ce n’est pas une garantie. Par exemple imaginons que vous tirez 35A dans le tableau divisionnaire et 30A pour le tableau principal. Cela fait 65A en tout et le disjoncteur d’abonné saute. Reste que ce cas est peut théorique car si le logement principal n’est pas occupé, peu probable qu’il tire plus de 30A (sauf s’il y a du chauffage électrique).
Au pire vous pouvez vous en sortir en mettant un délesteur qui couperait ponctuellement certains radiateurs.

– court-circuit : c’est un événement violent sur une installation, vous n’avez aucune certitude sur celui qui va sauter en premier : disjoncteur d’abonné, disjoncteur 40A en tête du divisionnaire, disjoncteur de circuit concerné. Cela peut même être plusieurs simultanément

– fuite de courant. Si votre disjoncteur d’abonné est sélectif ce sera les 30mA qui sauteront avant.

Donc vous voyez, pas de garantie. Le problème le plus gênant étant le court-circuit.
Heureusement, cela n’arrive pas si souvent.

Mais c’est certain que si vos locataires de vacances font sauter le DB, et qu’il n’y a personne dans le logement principal pendant plusieurs jours, ce n’est pas une situation idéale pour eux.

Laurent
1 mars 2017

Bonjour,

Merci pour tout les informations présentes dans ce blog.

Je veux installer un tableau divisionnaire pour refaire l’installation d’un studio attenant à notre maison.
Le but est qu’en cas de problème l’occupant du studio ne soit pas bloqué s’il n’a pas accès au tableau principal.

Je pensais appliquer la configuration suivante :

Repartir des borniers du tableau principal avec un cable de section adapté à la distance et la puissance de mon abonnement (16mm² pour 60A sur 10m)
Sur la tableau divisionnaire, placer un disjoncteur bipolaire de 40A (suffisant pour les besoins) et ensuite mes
différentiels et mes disjoncteurs de protections.

Est-ce que le repiquage sur les borniers du tableau principal sont autorisés dans ces conditions ? Dois-je ajouter un coupe circuit sur le tableau principal en départ de la liaison vers le tableau divisionnaire ?

Merci

Laurent

Disjoncteur d’abonné
|
Tableau principal

Carminas
1 mars 2017

Bonsoir

Oui c’est le principe de repartir des borniers du tableau principal
Par contre mettre un interrupteur sectionneur 63A à l’arrivée car vu qu’il n’y a rien en amont pour limiter l’intensité, vous n’avez pas de certitude qu’un usage exceptionnel ne vous fera pas dépasser 40A.

En principe il faudrait un disjoncteur au départ (le tableau divisionnaire est vu comme un circuit qui doit à ce titre etre protégé contre les surintensités)
Mais s’agissant de 16² et dans votre cas particulier, on peut sans doute tolérer cette absence.
Par contre un interrupteur sectionneur 63A au départ serait une bonne précaution

Vous ne dites rien sur la position du disjoncteur d’abonné.
Car si c’est lui qui saute, il faudra que l’occupant du studio puisse réenclencher.

Si c’est pour de la location permanente, je vous conseille de faire un nouveau branchement.

Pascal
28 février 2017

Bonjour,

Je vais ajouter un tableau électrique divisionnaire en suivant le schéma que vous proposez plus haut sur cette page.

1. Puis-je me repiquer directement sur les deux bornes d’entrée du disjoncteur différentiel du tableau principal (utilisées pour l’instant par la liaison 10 mm2 qui vient du disjoncteur de branchement) pour alimenter le disjoncteur de protection du tableau secondaire ou faut-il obligatoirement utiliser deux borniers (absents du tableau principal et impossible à intégrer par manque de place) ?

2. Quelle est la section du cable à utiliser pour cette courte liaison entre le différentiel et le disjoncteur de protection ?

Merci et un grand bravo pour ce blog.
Cordialement,
Pascal.

Carminas
1 mars 2017

Bonjour

1/ Il n’est pas autorisé de mettre 2 conducteur par borne du disjoncteur de branchement.

Sans voir votre tableau, difficile de vous donner des solutions.
Quelques idées néanmoins :
– ajouter des borniers, qui peuvent par exemple être clipsés sur le Rail DIN
– mettre un peigne vertical et repartir de celui-ci
– repartir de l’amont d’un des interrupteurs différentiels 30mA (je crois que c’est ce que vous proposez) en s’assurant que le 10² qui arrive soit suffisant.

2/ Voici les sections minimales à appliquer, en fonction du disjoncteur utilisé
– disjoncteur 63A et DB 30/60A : 16²
– disjoncteur 63A et DB 15/45A : 10²
– disjoncteur 50A : 10²
– disjoncteur 40A : 10²
– disjoncteur 32A : 6²
– disjoncteur 25A : 4²
– disjoncteur 20A : 2,5²
A noter que ce sont les même section pour l’aval du disjoncteur, sauf si vous êtes amené à les augmenter pour limiter la chute de tension liée à une éventuelle liaison de grande longueur.

Pascal
2 mars 2017

Bonjour,

Merci de m’avoir répondu, le problème c’est que je n’ai plus du tout de place pour ajouter les borniers DANS le tableau électrique. Je n’ai peut-être pas bien expliqué ce que je veux faire : j’envisageais de repartir de l’entrée du différentiel 30mA/40A vers l’entrée du disjoncteur de protection 32A qui alimentera le différentiel 30mA/40A du tableau secondaire avec un cable 10mm2. Du coup j’aurais 2 connexion sur les entrées du différentiel, une 10mm2 qui arrive du disjoncteur principal et une 10mm2 qui part alimenter le 32A (sans passer par un bornier).

Sinon puis-je placer le différentiel et le 32A côte à côte et faire la connexion avec un peigne horizontal traditionnel plutôt qu’un cable ?

En dernier recours je n’aurais pas d’autre solution que de déporter les borniers à l’extérieur du tableau principal (toujours par manque de place), est-ce que je reste dans les normes ?

(J’aimerai si possible éviter de changer de tableau juste pour intégrer des borniers !).

Merci encore.
Cordialement,
Pascal.

Carminas
2 mars 2017

« repartir de l’amont d’un des interrupteurs différentiels 30mA (je crois que c’est ce que vous proposez) en s’assurant que le 10² qui arrive soit suffisant. »

Il me semble qu’on dit la même chose

Sinon vous pouvez toujours déportez des choses dans un tableau placé côte à côte

Pascal
3 mars 2017

Bonjour,

Merci.

Bonne continuation.
Pascal.

Jean-Luc
17 février 2017

Bonsoir, je réhabilite une maison de campagne j’ai un premier tableau, un deuxième dans la cuisine qui est alimenté avec du 2,5 mm2, quand je mets deux appareils en fonction tel que machine à laver avec soit un convecteur ou autre appareil ça disjoncte.
-1ere question est que si du tableau principal au secondaire je peux mettre du 3X 6 mm2
-2ème question j’ai fais un salle de bain et je vais mettre un ballon et un radiateur murale puis je mettre aussi du 6 mm2 sachant que je partirai du tableau principal.

Carminas
18 février 2017

Bonjour

Vous pouvez tout à fait mettre du 6² entre 2 tableaux.
Vous le protégez au départ par un disjoncteur 32A, cela vous autorise 7kW.

C’est sans doute suffisant pour la salle d’eau
Voir si c’est assez pour la cuisine compte tenu de tout l’électroménager, et s’il ne vaut pas mieux passer en 10².

Jonat
9 février 2017

Bonjour , tout d’abord merci pour ce site très intéressant .
Je suis un peu dans le cas de figure du schéma que vous avez mis .
J’ai un tableau général alimentation maison Bas(Alimentation neuve en 2X16 mm2 à partir du disjoncteur 500 mA EDF ) , mais je doit tirer une ligne vers l’étage pour un deuxième tableau ( 16 PCT , 6 points lumineux , un cumulus 200 litres et 1 attente VMC )
Je pense tirer un 3G 6mm2 j’ai environ 9 à 10 mètres de câble à passer , En haut j’attaque avec un inter différentiel Hager 40 A Type AC , ma question concerne la protection de ma ligne électrique au départ de mon tableau principal (Tout en Legrand neuf ) : Faut t’il un simple disjoncteur (Type plaque cuisson ) en 32 A pour protéger au départ de mes borniers Phase et Neutre ?
Ps : Je tape mon piquet de terre neuf ce week end avec 25mm2 cuivre nu , barrette de coupure et 16 mm2 jusqu’à mon tableau mais n’ayant pas de Telluromètre , y a t’il un moyen de la mesurer autrement?
(Je possède juste un FLuke T 150 et un metrix VT 35 )
Merci beaucoup d’avance pour votre réponse .

Carminas
9 février 2017

Bonsoir

Oui un simple disjoncteur 32 unipolaire + neutre conviendra très bien.

Non pas d’autre moyen pour mesurer la terre.

Bruno
9 février 2017

Bonjour, d’abord merci pour ce blog génial qui est vraiment une référence pour moi. J’aurai encore besoin de vous une dernière fois car je suis bloqué dans ma dernière ligne droite avant de passer ma commande de matériel.
Je suis en installation type 2, il s’agit d’une ancienne installation en triphasé, en limite de propriété, les 3 phases ont été reliées entre elles dans un petit boitier de connexion relié par 1 fils en bas du DB quand j’ai changé d’abonnement vers du mono 45A
Mon câble enterré arrive directement 19 mètres plus loin dans le tableau d’une extension. Je voudrais supprimer ce tableau et tout mettre dans l’autre tableau 15 metres plus loin dans la maison, les 2 bâtiments sont accolés et communiquent entre eux.
Si je le supprime, je dois rallonger mon câble car je ne peux pas le retirer de la gaine enterrée et je ne sais pas comment relier mes 3 phases et repartir avec une phase vers mon tableau principal. Je ne sais pas si je dois supprimer ce tableau ou le garder pour utiliser les borniers de répartition. Est-ce que je peux brancher mes 3 phases en haut d’un DB et sortir 1 phase en bas ?
Si je laisse ce tableau en place il n’aura qu’une seule rangée, peut-il être considéré comme tableau principal sous prétexte que les cables de puissance arrivent dessus ? Mon autre tableau dans la maison aura 4 rangées de 18 modules. Comment faire mon raccordement en evitant de faire un aller et retour vers le premier tableau ? Je relierai les 2 tableaux en 16mm. Sur quel tableau dois-je placer mon DB ? Est-ce qu’un interrupteur sectionneur se place uniquement dans un tableau divisionnaire ? Un DB doit-il etre dans le tableau principal ?
Je ne sais plus comment faire mon installation. Merci de m’aider svp je suis bloqué.
Cordialement
Bruno

Carminas
9 février 2017

Bonsoir

Rien ne vous empêche d’avoir un premier petit tableau duquel vous repartirez pour alimenter un second plus grand.

Si les batiments communiquent entre eux un dispositif de coupure d’urgence en tête du tableau n’est pas une obligation, même si c’est une bonne précaution, sauf si le tableau correspond à un logement autonome

La coupure d’urgence peut être faites avec un interrupteur sectionneur ou un DB

Je vous conseille de faire un petit plan d’ensemble pour qu’on comprenne bien où se trouve les différents composant que vous évoquez, et qu’on puisse vous conseiller au mieux.

Carminas
7 février 2017

Bonsoir

Je ne vois pas ce qui vous empêcherait de mettre les disjoncteurs de circuits de la sdb dans ce tableau divisionnaire.

Oui vous pouvez repartir des borniers du tableau principal, mais il faut mettre un disjoncteur 32A au départ du câble
Voir exemple sur ce lien :
http://www.casimages.com/img.php?i=120923083641383210350178.jpg

jerome
7 février 2017

Bonjour Guillaume,

Mon tableau Divisionnaire est situé à 15 mètre du tableau principal en 6 mm². J’aimerai savoir dans un premier temps, si je peux mettre mes différents disjoncteurs de protection de la salle de bain par exemple sur ce tableau divisionnaire, tout en sachant que c’est une vieille maison en pierre en rénovation donc plus simple pour raccorder sur le divisionnaire, mais je dois sortir dehors pour rentrer dans le local ou se situe le tableau.

De plus, sur ce tableau divisionnaire je souhaite mettre un disj diff 30 ma de 40 A, pour protéger l’humain, puis-je raccorder mon 6 mm² du tableau principal vers le différentiel sur le divisionnaire directement depuis l’arrivée EDF, enfin sur les bornier en amont des disjoncteurs différentiel du tableau principal ?

Merci pour ton aide.

Bruno
30 janvier 2017

Merci beaucoup pour la réponse et le lien vers la doc.

Bruno
28 janvier 2017

Bonjour, quelle est la section maxi du fils qu’on peut mettre sous un disjoncteur divisionnaire ? est-ce que ceux à connexion à vis ou automatique acceptent les memes sections ? Je voudrais brancher du 16mm sous un DD 32A
Merci

Carminas
28 janvier 2017

Bonjour

Il faut regarder les caractéristiques du modèle dans la doc du fabricant
Par exemple pour celui-ci, qui le standard à vis de chez Legrand en locaux d’habitation :
http://docdif.fr.grpleg.com/general/MEDIAGRP/NP-FT-GT/F01290FR-01.pdf
c’est :
– 1 conducteur de 16² maxi en rigide
– 2 conducteurs de 6² maxi en rigide
– 1 conducteur de 10² maxi en souple sans embout
– 2 conducteurs de 4² maxi en souple sans embout
– 1 conducteur de 10² maxi en souple avec embout

L’équivalent en connexion automatique, c’est 4² maxi jusqu’à 25A, cela n’existe pas en 32A.

Mehdi
19 janvier 2017

Bonjour Guillaume,

Tout d’abord Bonne Année et merci pour vos conseils sur ce site.

Je suis sur le point d’installer un second tableau ( tableau divisionnaire comme vous l’avez appelé) dans le garage (futur atelier).
Je pensais connecter mes câbles directement aux bornier, mais là je vois qu’il faut (par précaution passer par un disjoncteur sur le tableau principal). Mon problème est qu’il est blindé, je n’ai plus de place dessus. Quoi faire?

Ensuite, l’autre question est, est ce que le disjoncteur de protection doit être supérieur ou égal à l’ampérage du disjoncteur différentiel du second tableau?

Pour info mon second tableau se trouvera à 4m max du premier et desservira 3 points lumineux et 7 ou 8 prises de courant. (C10 pour les points lumineux et deux C16 pour mes prises car il se peut que j’ai des machines assez puissantes). Est ce qu’un différentiel C32 est suffisant ( je ne connais pas la corrélation qu’il y a entre le différentiel et les disjoncteurs en face!).

Merci infiniment pour votre aide

Carminas
20 janvier 2017

Bonsoir

Personnellement avec 4m, je mettrai quand même un disjoncteur au départ (par exemple un disjoncteur 32A pour un câble en 6²)

Si vous ne mettez pas de disjoncteur au départ, il faut que la section du câble de liaison entre les 2 tableaux soit adaptée au calibre maxi du disjoncteur de branchement :
– 10² pour un DB 15/45A
– 16² pour un DB 30/60A

Guillaume
20 janvier 2017

Bonjour,

Effectivement, dans votre cas présent, une coupure sur le tableau principal n’est pas nécessaire (vu qu’il est à 4m).

Thibaut
17 janvier 2017

Super site bravo!
Une question sur le câble entre tableau principal et tableau divisionnaire. J’ai acheté du 10² mais après réflexion on souhaite installer le divisionnaire quelques mètres plus loin et on a plus assez de câble…
A t’on le droit d’utiliser des dominos (ou wago pour du 10² je ne sais pas si ca se trouve en gsb) pour prolonger le câble entre les 2 tableaux?
D’avance merci pour votre aide
Thibaut

Carminas
17 janvier 2017

Bonsoir

Ce n’est jamais idéal de multiplier les connexions intermédiaires sur de grosses sections.
Mais ce n’est pas interdit.
Soignez le serrage de la connexion

Thibault
6 janvier 2017

Bonjour,
Tout d’abord je vous souhaite à tous une excellente année 2017 ! Et en profite pour vous remercier grandement de ce blog qui est tout bonnement impeccable (je le lis depuis 2 jours et je ne m’en lasse pas 😉 )!
Mon projet pour cette année concerne l’achat d’une maison ancienne où je compte tout refaire. Elle se compose d’un sous sol + RDC + 1er étage (3 x 50m2) et d’une annexe accolée d’environ 40 m2.
Je dois refaire intégralement toute l’installation électrique et en profiter pour déplacer le compteur existant dans l’escalier (et qui date de 1965).
Au sous sol il est prévu de faire, entre autre, un local technique/buanderie (chaudière, machine à laver, sèche linge, VMC DF, pompe de relevage, etc.). Le RDC est la pièce de vie (cuisine, salon, SAM, WC) et l’étage le coin nuit (3 chambres, SDB et WC). Dans l’annexe, il est prévu de faire une chambre parentale avec SDB et WC + un bureau.
Ma question : vu le nombre effarant de circuit spécialisé que nécessite une maison (j’en dénombre environ une vingtaine !), j’ai beau essayer de tout mettre dans mon tableau de répartition 4 rangées de 18 modules, cela ne tiendra pas… Je me demandais s’il était possible de prévoir deux tableaux divisionnaires en plus du principal : un dans la cave pour tout les réseaux de celle-ci et un autre dans l’annexe pour tout ses réseaux également. Sachant que j’aurai droit à la visite du consuel avant mise en service par Enidis!
Je prévois dans cette optique :
– Pour la cave : depuis la rangée de mon différentiel 40A 30mA type A du tableau principal, un disjoncteur 32A duquel part du 6mm2 (distance 6m) vers le tableau divisionnaire. En tête de ce tableau divisionnaire un différentiel 40A 30mA type A + disjoncteurs divers.
– Pour l’annexe : depuis une autre rangée du tableau avec différentiel 40A 30mA type AC du tableau principal, un disjoncteur 32A duquel part du 10mm2 (distance 15m) vers le tableau divisionnaire. En tête de ce tableau divisionnaire un différentiel 40A 30mA type AC + disjoncteurs divers.
Est que cela vous semble correct et accepté par lors du passage du consuel ?
Par avance merci de votre réponse !
Thibault

Carminas
6 janvier 2017

Bonsoir

Normativement c’est correct, sauf qu’il ne faut pas repartir en aval des interrupteurs différentiels du tableau principal :
– aucune sélectivité
– risque de surchage de l’interrupteur différentiel
Vous inspirer de ceci :
http://www.casimages.com/img.php?i=121113082545383210547587.jpg

Par ailleurs si vous faites une rénovation totale avec passage du consuel, renseignez vous bien sur les dernières normes en vigueur, en particulier l’amendement A5 et ses règles de répartition assez restrictives.

Sébastien
4 janvier 2017

Bonjour,

Merci pour votre réponse rapide et comme toujours très précise.
Si je prends en compte vos remarques, j’obtiens le plan suivant.

=> Tableau Principal :
=> disjoncteur 32A
=> cable 3G6mm2 entre les 2 tableaux
=> Tableau Divisionnaire 1 rangée 13 modules :
=> 1 interrupteur sectionneur
=> 1 différentiel de type A 40A 30mA :
=> 1 disjoncteurs 10A pour des lumieres
=> cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Parent (x2), Bureau (x1), Sdb (x3)
=> 1 disjoncteurs 10A pour des lumieres
=> cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Nell (x2), Dressing (x2), Couloir (x3)
=> 1 disjoncteurs 20A pour des prises
=> cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Parent (x3), Bureau (x3), Sdb (x1)
=> 1 disjoncteurs 20A pour des prises
=> cable 2.5 => boitier de raccordement => chambre Nell (x4), Dressing (x2)
=> 1 télé-rupteur
=> chambre Parent (x1)
=> 1 disjointeur 20A pour le seche-serviette
=> 1 disjointeur 2A pour l’extracteur individuel de la SdB

Pour ce qui est la section en 2.5, j’ai deja tiré plusieurs cables (quelques prises ou lumières et surtout le seche-serviette) en 2.5, votre conseil de prendre le 1.5 est pour le prix et la simplicité, pas de contre-indication ?

Et en effet, de grosses économies en perspective 🙂

Merci encore de votre aide.

emmanuel
4 janvier 2017

Bonjour
D’abord merci infiniment pour ce blog.
J’ai créée une extension a mon habitation principale pour y loger ma cuisine (plaques induction, four, LV, frigo, lumière et prises pour différents équipements de cuisine). La consommation sera inférieure à 9 Kw.
J’y pose un second tableau divisionnaire deux rangées
J’ai tiré un câble d’environ 12 mètres en 3*10mm2 entre mon tableau principal et le secondaire.
Je comptais brancher ce câble sur un disjoncteur 32A de mon tableau principal, mais je lis par endroit que le départ devrait plutôt se faire avec un 40A (plus dur a trouver en GSB au passage)
J’avoue être un peu perdu, merci de votre aide.

Sébastien REVEL
3 janvier 2017

Bonjour,

Mon projet est de poser un tableau divisionnaire à l’étage de ma maison en rénovation afin de retirer plus facilement toute l’électricité de l’étage.

Inventaire de l’existant à l’étage :

Couloir
=> 1 Lumières (3 spots en serie)
Bureau
=> 1 Lumières
=> 3 prises
Chambre Nell
=> 2 Lumières
=> 4 Prises (ordi, tv, lampes)
Chambre Parent
=> 3 Prises (tv, lampes, etc,)
=> 3 Lumières
Salle de Bain
=> 1 Prises murale
=> 1 Seche serviette
=> 1 VMC
=> 3 Lumières
Dressing
=> 2 Prises murales
=> 2 Lumières

Total du tableau divisionnaire :
1) 12 Lumières
2) 13 Prises de courant
3) 1 Seche-serviette
4) 1 VMC

Plan du tableau divisionnaire

=> Tableau Principal :
=> disjoncteur 40A (a cause d’un seche-serviette)
=> cable 3G10mm2 (longueur max de 15m) entre les 2 tableaux
=> Tableau Divisionnaire :
=> 1 D/A de 500mA (permet de couper que l etage et assure une protection supplementaire)
=> 1 différentiel de type A 40A 30mA :
=> 3 disjoncteurs 10A pour des lumieres (max 8 lumieres par cable)
=> chambre Nell (2), Dressing (2), Couloir (3)
=> 3 disjoncteurs 20A pour des prises (max 12 prises par cables de 2.5)
=> chambre Nell (4), Dressing (2)
=> 1 différentiel de type A 40A 30mA :
=> 3 disjoncteurs 10A pour des lumieres (max 8 lumieres par cable)
=> chambre Parent (2), Bureau (1), Sdb (3)
=> 3 disjoncteurs 20A pour des prises (max 12 prises par cables de 2.5)
=> chambre Parent (3), Bureau (3), Sdb (1)
=> 1 télé-rupteur
=> chambre Parent (1)
=> 1 différentiel de type A 40A 30mA :
=> 1 disjointeur 20A pour le seche-serviette (max 4500 W par cables de 2.5)
=> 1 disjointeur 20A pour la VMC

Pour info, les lumières, prises, VMC et seche-serviette sont cablés en R2V 3G2.5mm2

Ou est-ce que j’ai merdé ? 🙂 Dans toute cette lecture, il y a bien un truc ou deux que j’ai compris de travers 🙂

Merci de votre aide

Sébastien

Carminas
3 janvier 2017

Bonsoir

Le disjoncteur de la VMC (si s’en est bien une) doit être de 2A maxi

Cela me semble correct sauf que 14 disjoncteurs et 3 différentiels me semble excessifs pour là où 6 disjoncteurs et un différentiel pourrait suffire.
Même si vous prenez un peu plus de marge, il doit y avoir moyen de trouver un juste milieu.

Par ailleurs je vous déconseille de câbler éclairage et VMC en 2,5².
Vous allez galérer pour rien avec les DCL et si vous raccorde en direct certains luminaires, il ne sont pas toujours adaptés à du 2,5².
D’ailleurs je vous conseille de câbler également prises et sèche serviette en 1,5²

Pour l’alimentation principale, s’il y a juste un sèche serviette comme gros consommateur du 6² 32A suffirait. Mais votre 10² a l’avantage d’être évolutif

Votre 500mA à l’étage n’apporte pas grand chose.
Si vous voulez une coupure générale, mettez plutôt un interrupteur sectionneur.

Carminas
31 décembre 2016

Point complémentaire par rapport à l’installation existante.

La norme était autrefois plus permissive et on enchaînait les tableaux sans vraiment de contrainte.
Cela explique sans doute votre situation actuelle, et le non obligation de rectifier la norme n’étant pas rétroactive.
Reste qu’il me semble important de sécuriser cela en mettant :
– une protection contre les surcharge de calibre approprié à la section des câbles en aval, si le disjoncteur de branchement n’assure pas une limitation suffisante
– des interrupteurs différentiels en amont des différents circuits.

grandpa42
30 décembre 2016

Bonjour Guillaume, bonjour Carminas,

Remarques liminaires :
1°) dans mon post précédent, il convenait de lire « contradiction » et non « contraction » !
2°) actuellement, l’installation ne comporte aucuns disjoncteurs différentiels 30mA dans les deux tableaux et les câbles de jonction du tableau divisionnaire (6 mm2 pour alimenter deux chambres, deux salles d’eau dont 1 équipée d’un radiateur mixte eau immeuble-électricité) sont donc directement raccordés aux borniers du tableau principal…
3°) j’ai fait faire un devis par un artisan électricien il y a quelques mois (je n’ai pas donné suite en raison du prix réclamé). Je lui avais soumis l’idée du remplacement des câbles de jonction par du 10 mm2 ; il n’avait jugé cela indispensable. Enfin, veuillez noter que ce professionnel n’avait nullement prévu de protection (ou de sectionnement) des câbles secondaires, dans le tableau principal…

Cela étant, l’usage d’un « sectionneur » me fait un peu peur dans la mesure il faut bien penser avant de l’ouvrir (c’est à dire isoler le circuit en aval) à mettre l’ensemble de l’installation électrique de l’appartement totalement hors circuit, soit en pratique à couper le disjoncteur de tête 500mA… C’est bien ça ? Sinon, danger corporel ??
Le recours à un « interrupteur sectionneur » parait, si j’ai bien compris, nettement moins dangereux, non ?
Autre solution évoquée : la mise en oeuvre d’un disjoncteur divisionnaire en lieu et place… et là je dois confesser que j’ai des difficultés à bien faire la différence avec un interrupteur sectionneur (j’ai beaucoup lu et ce n’est toujours pas clair pour moi !).
Si j’opte pour le disjoncteur divisionnaire (dont je comprends mieux le fonctionnement), je note qu’il convient de limiter sa puissance à 32A (et non de 40A comme je l’envisageais). Raisons ?
Mais alors quelle puissance maxi prévoir pour l’interrupteur différentiel dans le tableau divisionnaire ?

Enfin, j’ai relevé qu’il existe deux catégories principales d’interrupteurs différentiels (même chose pour les disjoncteurs différentiels), les AC et les A.
J’observe avec étonnement que les professionnels ne s’ennuient pas et installent des modules A pour l’ensemble des installations domestiques. Y a-t-il un, voire des inconvénients à cette « facilité » de leur part ?

Par avance, grand merci de vos avis.

Carminas
31 décembre 2016

Bonjour

Un interrupteur sectionneur est un simple dispositif de coupure manuelle.
Il n’assure aucune protection
Un disjoncteur permet de couper manuellement, mais assure aussi une protection contre les surintensité (surcharge et court-circuit)
Il permettra donc de s’assurer qu’il n’y a pas surcharge dans le cable de liaison vers le tableau divisionnaire. Ainsi du 6² qui n’est pas prévu pour encaisser plus de 32A sur une installation domestique, doit être protégé au départ par un disjoncteur 32A. Si vous voulez disposer d’une puissance plus importe, il faut augment la section du câble

Le courant assigné de l’interrupteur différentiel 30mA dans le tableau à l’arrivé, doit être supérieur ou égal au calibre du disjoncteur au départ.
Donc avec un disjoncteur 32A ou 40A, un interrupteur différentiel 30mA 40A conviendra, mais avec un disjoncteur 50A ou 63A, il faudra un interrupteur différentiel 30mA 63A.

Un type A a les caractéristiques d’un type AC, mais protège en plus contre les fuites de courant continu.
Pour les circuits plaques, lave-linge, recharge de véhicule électrique il faut obligatoirement un type A
Pour les autres circuits on peut mettre un type A ou type AC

Donc effectivement, on peut ne mettre que des type A (c’est ce que je fais, sauf cas particulier comme un différentiel dédié au chauffage)
Cela simplifie les contraintes de répartition et cela permettre d’anticiper les évolution de la norme (avant novembre 2015 il n’y avait pas d’obligation de type A pour la recharge de véhicule électrique)
Seul inconvénient un coût légèrement supérieur, mais qui est bien peu de chose au regard du coût complet d’une installation électrique.

grandpa42
30 décembre 2016

Je demeure dans un grand appartement tout en longueur, raison pour laquelle existe un tableau de répartition secondaire desservant les pièces éloignées du tableau principal (15 mètres). L’installation est âgée de 30 ans et je veux l’améliorer et la sécuriser comme suit :
– interrupteur différentiel sur le tableau secondaire 40A 30mA;
– 10 disjoncteurs divisionnaires de 10A (pour les circuits lumière) et 15A (pour les circuits prises);
– et – j’en viens à mon questionnement – une « protection » en tête d’installation à placer dans le tableau principal. Problème : je relève une contraction sur votre site sur ce point précis !
A voir votre schéma d’installation et à lire vos différents commentaires, vous conseillez de recourir à un disjoncteur divisionnaire ordinaire à installer sur le tableau principal. Par contre, lorsque l’on clique sur le lien relatif au choix du matériel, on active la fiche « produit » LEGRAND… d’interrupteur sectionneur !!
Aussi, voudriez-vous clarifier votre position sur le sujet ? D’avance merci.
Cordialement.

Carminas
30 décembre 2016

Bonsoir

Placez dans la tableau principal au départ du câble un disjoncteur de calibre adapté à la section du câble :
– 4² : disj 25A maxi
– 6² : disj 32A maxi
– 10² : disj 40A maxi
– 16² : disj 63A maxi

A l’arrivée votre unique interrupteur différentiel 30mA servira de coupure d’urgence.
Si vous avez un disj de plus de 40A au départ, mettre un interrupteur différentiel 63A à l’arrivée

Guillaume
30 décembre 2016

Bonjour,

Il s’agit d’installer une coupure primaire au niveau du tableau électrique principal (sachant que le divisionnaire peut aussi se brancher directement sur le bornier d’alimentation du tableau principal). La solution peut être un disjoncteur divisionnaire ou encore un sectionneur.

Cordialement

Guillaume

Nexhmi
27 décembre 2016

Bonjour,
je suis en train de faire une installation électrique neuve chez moi. Je me pose la question sur la section du câble du DB au tableau de répartition en passant sur un sous compteur modulaire qui ce prouve dans le première tableau et qui repart sur un autre tableau numéro 2. Chaque tableau est pourvu pour 9 KW. En faite il y a 2 maison donc 2 tableau mais un seul compteur ERDF mais 2 DB. Peux t on mettre du 16mm?
Merci

Carminas
27 décembre 2016

Bonjour

Je ne suis pas certain de bien avoir saisi comment s’enchainent vos différents tableaux
De plus vous ne précisez aucune distance, qui pourtant est un paramètre important pour ce genre de dimensionnement
Un petit dessin qui précise l’emplacement du disjoncteur EDF, des DB privatifs, des différents tableaux, la manière dont ils sont alimentés et les distances associées seraient les bienvenus.

Par ailleurs, vous parlez de 2 maisons avec un sous compteur. Je vous rappel que la revente d’électricité à un tiers est un interdite (lire votre contrat EDF)

Carminas
23 novembre 2016

Bonsoir

Pour être tranquille, un 5G6² protégé par un disjoncteur tetra 32A conviendra.

Vous pouvez sans doute descendre plus pas en section et en protection, mais l’économie sera faible et l’installation moins souple d’usage et moins évolutive.

Si toutes les phases de la cuisinière ne consomment pas la même chose, mettre le lave-vaisselle sur la moins chargée.

Alexandre
23 novembre 2016

Bonjour,
Je dois réaliser un tableau secondaire pour l’alimentation de notre nouvelle cuisine. Le nouveau tableau sera à environ 25 mètres du tableau générale et il sera alimenté en triphasé. Il devra supporter une cuisinière induction alimenté en 400V, ainsi que le reste de l’installation répartie sur les 3 phases comme l’éclairage, les prises de courants, le lave vaisselle, le frigo etc. Ma question concerne la section du cable pour alimenter le nouveau tableau ainsi que la protection à utiliser sur le tableau générale,
Merci d’avance!

BobaFred
14 novembre 2016

Bonsoir
je suis locataire et mon proprio m’a fait installer un portail électrique (que je ne voulais pas forcément …).
Son équipe d’électricien fait très peur quand on les voit travailler…
Ils ont installé le tableau avec les disjoncteur pour le portail en bas d’un mur dans la salle à manger. Est-ce que c’est réglementaire ? Les enfants peuvent sans problème jouer avec par exemple.
N’y a t’il pas une hauteur minimale requise ou alors une obligation de les encastrer ?
D’avance merci pour votre réponse.

Carminas
14 novembre 2016

Bonsoir

En principe les rangée du tableaux doivent être comprise entre 0m50 et 1m80.
Entre 0m50 et 0m90, le tableau doit être muni d’une porte.

BobaFred
15 novembre 2016

Bonjour
merci beaucoup.

Jérôme
7 novembre 2016

Bonjour,
Je réalise actuellement un pool-house pour ma piscine.
Il y à 50m entre le tableau principal et le tableau secondaire que je vais poser.
Niveau consommateurs il y aura une pompe à chaleur de 3KW environs ainsi que la pompe de filtration de la piscine et quelques luminaires.

Qu’elle section de câble dois-je passer entre le tableau principal et le secondaire sachant que celui-ci sera enterré sur une longueur de 25M.
J’ai déjà acheté du 2 brins 16mm est-ce suffisant ?

Quel type de disjoncteur dois je prendre pour repartir du tableau principal et pour arriver dans le secondaire ?

Merci de vos précieux conseils.

Cordialement,
Jérôme.

Carminas
8 novembre 2016

Bonjour

Sur 50m de 16² 2 solutions :
– disjoncteur 32A au départ pour 7kW maxi et une chute de tension maxi de 2% (ce qui est correct pour cet usage).
– disjoncteur 40A au départ pour 9kW maxi et une chute de tension maxi de 2,5% (ce qui reste encore acceptable)

Attention si vous n’avez que 2 conducteurs, il faudra recréer une terre au niveau du tableau piscine et vous assurer qu’elle est bien inférieure à 100 ohms.

Si vous enterré le câble sous gaine TPC, il faut prendre du R2V.

Jérôme
9 novembre 2016

– Le cable est bien du R2V

– J’ai créé une mise à la terre lors de la maçonnerie du pool-house, j’ai enfoncé une cornière sur environs 1m50 de profondeur et l’ai relié avec le ferraillage de ma dalle. Je ne peux pas encore tester la résistance de celle-ci le pool-house n’étant pas fini de monter mais je pense que ça devrait aller. Qu’en pensez vous ?

– Je viens de recevoir la pompe de la piscine donc il y aura en puissance 3KW pour la PAC, 1.3KW pour la pompe de la piscine environs 400W pour les deux volet roulant, et je vais prendre 1KW de marge pour de future installation soit un total de 5.7KW grand maximum. Donc je partirai d’un 32A au tableau de la maison pour arriver au tableau secondaire.

Si mes souvenir de physique scolaire sont bons (U=R I), j’aurai donc une tension U approximative de 215V. Ai-je bon ?

Merci de m’avoir répondu aussi rapidement.
Cordialement,
Jérôme

maden
1 novembre 2016

Bonjour, merci pour toutes ces infos.
De mon coté je viens de construire un double garage. J’ai fait passer un câble 3G 10mm2 sur 28m de long à 70 cm de profondeur du tableau principal au tableau divisionnaire . J’ai en stock un différentiel 40A 30ma et pensai mettre un disjoncteur 20A au tableau principal.
Qu’en pensez vous sachant que j’ai deux portes électrique, un compresseur, 5 lumières, et un petit poste à souder en 220v.
Merci d’avance pour vos lumières.

Carminas
2 novembre 2016

Bonjour

Non elle ne sont pas indispensables mais néanmoins souvent pratiques
Mais ce n’est qu’une des techniques possibles,

Vous pouvez également vous repiquer de prises en prises, d’inter en inter, de DCL en DCL…
Et si nécessaire faire un mixte avec des boites de dérivation.

On ne peut donc pas donner une moyenne, tout dépend de la logique de mise en oeuvre qui a été choisie.

Carminas
2 novembre 2016

Bonjour

Votre disjoncteur 20A vous autorisera 4,5kW.
C’est sans doute suffisant pour votre usage actuel, mais c’est peut être dommage de se limiter car vous pouvez aller jusqu’à 40A.
A votre place je mettrai a minima un 32A, pour anticiper d’éventuels usage futurs.

Bry Pierre
26 octobre 2016

Bonjour,
je vais alimenter un garage situé à 20 m de la maison, j’ai prévu d’utiliser un câble RO2V 2x10mm², la prise de terre générale est réalisée avec une cablette 25 mm² en cuivre nu en fond de fouille autour de la maison et qui va jusqu’au garage (sans être coupée).
est ce que je peux l’utiliser comme prise de terre pour le garage ce qui permet d’économiser le fil de terre dans le câble d’alimentation ou bien dois je obligatoirement utiliser un cable 3G10 ?
merci pour votre réponse

Carminas
26 octobre 2016

Bonsoir

Oui vous pouvez, si vous avez assez de mou pour insérer un bornier de terre d’où vous pourrez vous repiquer.

benoit
7 octobre 2016

Bonjour,

Je refait l’électricité de l’étage de mon habitation, j’ai donc tiré un câble de 9M en 6mm2 pour alimenté un tableau divisionnaire.
J’aurais donc 13 PC de courant dans les chambres, couloir, salle de bain, 2 radiateurs électrique de 1000W, et 1 sèche serviette soufflant de 1000W+750W; 6 points lumineux.

Ma puissance me paraît suffisante, par contre si j’ai bien tout saisis, il m’est nécessaire de mettre un disjoncteur de 32A mais ça ne fait pas redondance au vu du fait que j’ai un disjoncteur différentiel 40A 30mA, et que j’en ai un autre sur le tableau principal ?

De plus il me faut un disjoncteur pour chaque radiateur ?

Merci à l’avance pour vos éclaircissement.

Carminas
7 octobre 2016

Bonsoir

Non cela ne fait pas redondance, car ce que vous avez dans votre tableau est un interrupteur différentiel et pas un disjoncteur différentiel.

Le sèche serviette doit avoir un disjoncteur dédié.
En revanche vous pouvez regrouper les 2 radiateurs sur le même disjoncteur, en particulier s’ils sont câblés en 2,5mm2.

Aldo
3 octobre 2016

Bonjour,
J’ai mon câble neutre de16mm qui a noirci sur 2cm,puis-je le raccourcir et le raccorder à mon bornier en passant par un domino.
Il est branché sur le disjoncteur d’abonné.
Merci pour votre réponse.

Carminas
3 octobre 2016

Bonsoir

Evitez les connexions intermédiaires sur le câble d’arrivée.
Pourquoi ne pas le changer sur toute sa longueur si l’extrémité n’est pas récupérable.

Carminas
26 septembre 2016

Bonjour

La chute de tension maxi pour 25A et 35m serait de 2,7% en déséquilibre total, de 2,7% et de 1,3% en tri équilibré.
Cela me semble acceptable pour un raccordement provisoire, surtout dans un mobilhome où les circuits terminaux ne seront pas bien longs

pierre
25 septembre 2016

Bonjour et merci pour vos informations je dois installer un tableau divisionnaire pour un mobilehome le temps d’une rénovation mon compteur principal est en triphasé j’ai 35 mètres environ entre mon compteur principal et mon tableau divisionnaire j’ai un abonnement de 15 kva et un disjoncteur réglé à 25a soit 25A par phases.
Je compte donc tirer un cable de 6mm2 5G de mon tableau principal à la sortie d’un disjoncteur tétrapolaire 32A vers un id 40a 30ma qui répartira vers chacun de mes circuits je compte tirer 4000w sur une phase 3000w pontuellement sur une autre (lave linge) et 2500w sur une autre (chauffe eau) pensez vous que la section est bonne?j’ai calculé la chute de tension elle me parais correct
Merci d’avance

gaetan
16 septembre 2016

Bonjour je permet de vous contactez car votre blog me semble très sérieux je suis électricien depuis peu , j’ai ajouté un tableau secondaire mais je n’ai pas la possibilité de raccordé au tableau principal du coup je voulais me racorder directement au disjoncteur d’abonnés hélas pour il y avait déjà 2 files en 16 mm2 branché après plusieur recherche J’ai trouvé comme solution un bornier de dérivation de puissance ( je ne connais pas son nom exacte ) sur le quelle je vais relié en premier temps l’alimentation en 16 mm2 depuis le disjoncteur d’abonnés ( pour avoir q’un seul file à la sortie) et avec ce même file alimentée mon bornier de derivation pour branché mais 3 autre départ 2 en 16 et un 10 mm2 est possible car j’ai le souci d’un travail bien fait et au norme merci d’avance pour votre réponse j’espère que mon explication est claire cordialement

Carminas
17 septembre 2016

Bonjour

Faire un petit coffret de dérivation intermédiaire peut effectivement être la solution.

Attention, si vous baisser la section en sortie, il faut mettre un dispositif de protection contre les surcharges de calibre adapté à la section du câble

Exemple :
http://www.casimages.com/img.php?i=160917084411383214497105.jpg

Guillaume
16 septembre 2016

Bonjour,

Tout d’abord, vous devez dans tous les cas supprimer les deux connexions sous le disjoncteur de branchement (ce n’est pas autorisé, je l’explique ici)

Pour cela, il faut effectivement utiliser soit un bornier de répartition dans le tableau électrique, soit utiliser une référence comme par exemple la référence 04871 de legrand ou un modèle équivalent.

A noter que les borniers de répartition sont, selon les modèles, adaptables sur les rails din des tableaux électriques.

Votre solution est donc adéquat.

Cordialement

Guillaume

Carminas
11 septembre 2016

Bonjour

Du 6² protégé par un disj 32A vous permettra de disposer de 7kW.
Si vous mettez du 10², vous pourrez monter le disjoncteur jusqu’à 40A soit 9kW.

Personnellement je partirai sur du 10² plus évolutif, surtout que sur 7m, l’écart de coût restera raisonnable.

arnaud
27 septembre 2016

Merci, je garde votre commentaire au chaud le temps que je finisse le futur garage

Arnaud
11 septembre 2016

Bonjour,
je souhaite mettre un tableau secondaire dans un futur garage.
Je pense mettre au départ du boitier principal un disjoncteur 32A mais le câble soit du 6 ou 10 en sachant qu’ils vont être séparer de 7 m. Dans le garage il y aura 2 points lumineux, 4 prises, une centrale aspirateur, une porte électrique et 1 ou 2 chauffage soufflant de 3.3 kw.

Carminas
9 septembre 2016

Bonsoir

J’attire votre attention que :
– vous n’avez pas le droit de revendre de l’électricité à un tiers. Cette pratique est néanmoins possible s’il s’agit de location saisonnière ou d’un meublé avec forfait électricité inclu dans les charges. Vu que vous évoquez une location pendant les vacances, je suppose que vous entrez dans le cadre évoqué.
– si le disjoncteur d’abonné saute en votre absence, il faut que vos locataire puisse réenclencher
– en monophasé, vous etes limité à 12kVA, ce qui peut être juste pour alimenter 3 logements

Eddy
9 septembre 2016

Bonjour,
Je vien d’acquérir vos guides. Excellents!
Je loue actuellement pendant les vacances un studio situé en sous-sol de mon habitation principale. Ce studio est équipé d’une kitchenette avec plaque à induction, four, lave-vaisselle, cumulus et chauffage électrique.
Il est alimenté par un tableau divisonnaire relié à mon habitation principale.
Je suis actuellement en train de construire une autre habitation à une cinquantaine de mètre de l’habitation principale, qui sera aussi louée temporairement.
Mes questions sont les suivantes:
Puis-je alimenter deux tableaux divisionnaires à partir du Tgbt?
Si oui, dois-je augmenter la puissance de l’abonnement?
Les deux tableaux divisionnaires doivent-ils impérativement etre raccordé au TGBT?

Merci par avance pour vos réponses,

Eddy

Guillaume
9 septembre 2016

Bonjour,

Merci pour votre confiance tout d’abord,

Vous pouvez effectivement alimenter deux tableaux divisionnaires depuis votre tableau électrique principal.

Concernant la puissance de l’abonnement, tout dépend de votre utilisation actuelle, mais il est fort probable que vous deviez le faire (si tous les logements sont loués et que vous utilisez votre installation électrique)

Cordialement

Guillaume

Carminas
31 août 2016

Bonsoir

La distance n’est pas très élevée.
Un disjoncteur 32A au départ du câble conviendra.
A l’arrivée un interrupteur différentiel 30mA type AC suffit pour ce que vous décrivez, mais si vous n’etes pas certain des usages futurs (recharge de véhicule électrique par exemple), mettez un type A.

Loiseau
31 août 2016

Bonjour,
je suis en rénovation d’une vieille maison. Je dois installer un tableau secondaire à l’extérieure de la maison pour alimenter une pompe d’une puissance maxi de 1500W et par la suite quelque point d’éclairage et une prise. Du coup je pense que j’aurai une puissance maxi de 4000W soit un peu plus de 17A.
La distance avec le tableau de principal est de 25M, j’ai déjà tiré un câble de 3G6. La dimention du câble est ‘elle bonne malgré la distance? Qu’elle disjoncteur je dois installer sur le tableau principal et qu’elle type de différentiel sur le tableau secondaire par rapport à la pompe.
Car en cherchant un peu partout je n’arrive pas à trouver de réponse concrète.
Cordialement

Antoine

Jean-Pascal Dochen
31 août 2016

J’aménage mon grenier en 2 chambres et une sdd au 2ième étage.
Je voulais mettre un tableau div à cet étage relié au principal qui se trouve dans le garage devant la maison.
1) Quel cable dois je mettre pour relier les 2 tableaux?
2) Puis je tout faire passer dans la gaine technique??? En sachant que j’aimerais aussi l’utiliser pour faire passer les tuyaux de chauffages et de plomberies sans raccord dedans!

Carminas
31 août 2016

Bonsoir

Comme l’a dit Guillaume tout dépend de la puissance maxi dont vous voulez disposer.

Sans chauffage électrique, du 6² protégé par un disjoncteur 32A qui vous autorise 7kW suffirait.
Avec du chauffage électrique, mettre du 10² avec un disjoncteur 40A pour aller jusqu’à 9kW.

Mais bien penser aux usages futurs. Si vous pensez avoir un jour besoin de plus, mettre un câble en 16².
De toute façon pour monter au 2ème étage, la distance ne doit pas être bien élevée et les écarts de coûts sur la cable suivant la section resteront raisonnable.

Guillaume
31 août 2016

Bonjour,

Pour la section, tout dépend de vos besoins.
Pour le passage dans la gaine technique, c’est ce qui se pratique couramment

Cordialement

Guillaume

Carminas
28 août 2016

La règle des 1/3 n’est plus une obligation.
Mais cela reste une bonne précaution si on veut changer les conducteurs plus facilement.
Reste que si vous pouvez remplacer le 6² par un 16² en conservant la gaine actuelle, rien ne l’interdit.

Pour le câble, il est vrai qu’il existe plusieurs qualité de cuivre.
Mais les politiques d’achat et les politiques tarifaires des différentes enseignes jouent beaucoup.
Vu que vous n’avez pas des longueurs très élevée, l’écart de coût reste raisonnable.
Je privilégierais la qualité.

lucas g.
1 septembre 2016

Bonsoir,
J’ai fini de câbler, mon problème se situe au niveau de la boite de dérivation, pas un magasin (4) n’ont pu me proposer une solution pour réunir 3 cables de 16mm, à part peut être un répartiteur mais je n’en trouve nulle part, j’ai trouvé une solution certes bâtarde mais efficace (enfin je pense) j’ai coupé 3 ensembles de 3 gros dominos et les ai reliés par le haut avec une barrette de jonction que l’on met généralement sur les inter divisionnaires pour les relier et mis mes cables en dessous et je les ai vissées sur une plaque épaisse en pvc ou autre plastique en fond de boite. 1 ensemble pour la phase, 1 pour le neutre et 1 pour la terre. qu’en pensez vous ?
Merci beaucoup,

Carminas
1 septembre 2016

Bonsoir

J’aurai plutôt utiliser des borniers comme ceux-ci :
http://ecatalogue.legrand.fr/004850-bornier-repartition-ip-2x-phase.html
ou ceux-ci si besoin de plus gros :
http://ecatalogue.legrand.fr/004816-bornier-repartition-ip-2x-phase.html

LUCAS G.
2 septembre 2016

bonjour,
j’ai essayé avec ses borniers en les installant sur un rail en fond de boite, ils tiennent très mal, les encoches en plastique sont inefficaces. Mais je vais essayé autre chose, en perçant un trou débouchant à chaque extrémité du bornier, les trous déjà taraudés des pas de vis me serviront de guidage et je les visserait sur la plaque en PVC en fond de boite, je sacrifierai 2 trous, mais il m’en restera encore assez.
Autrement je resterai avec mes dominos, c’est la seule solution qui me reste, pensez vous que les barrettes de jonction seront de section suffisantes ?

Carminas
26 août 2016

En principe un disjoncteur se met dans un tableau, même si je pense que la norme n’interdit pas de le mettre dans une boite de dérivation.
Ce serait à faire aux jours d’aujourd’hui, je remplacerais la boite de dérivation par un tableau répartiteur, qui permet en plus d’isoler chaque départ.
Par exemple comme ceci :
http://www.casimages.com/img.php?i=160826065729383214452635.jpg

Mais sinon pour répondre à votre 2ème question, oui mettre du 16² à la place du 6² rendrait le montage acceptable

lucas g
27 août 2016

j’ai opté pour le 16mm, même si je dois changé de diamètre de gaine ICTA pour respecter le coeff d »1/3 d’occupation. J’ai été ce matin au Brico dépôt de mon coin et quand je vois le prix du 16mm à coté de celui que j’ai payé par- ailleurs je me pose quelques questions. 1.75€ le mètre pour près de 4€ chez Leroy Merlin ou Bricorama. je pense que le prix du cable vient du cuivre qui le compose, cela veut t’il dire que ce cable en est moins pourvu et de ce fait respecte t’il le cahier des charges, j’ai un vrai doute. le vendeur à su rien me dire évidemment.
Merci guillaume

Carminas
25 août 2016

Les normes ont pas mal évoluée depuis 35 ans.

Il faut un dispositif de coupure d’urgence dans chaque tableau où le local ne communique pas par l’intérieur avec le reste de l’installation. D’où la nécessité de mettre par exemple un interrupteur sectionneur pour jouer ce rôle, si vous êtes dans ce cas de figure.

La norme considère un tableau divisionnaire comme un circuit spécialisé à part entière et à ce titre demande un disjoncteur au départ du câble.
Reste que dans votre cas, la dérivation se fait en amont du tableau principal et on ne peut pas vraiment parler de tableau principal et tableau divisionnaire.

Si tout est câbler en 16², une répartition de cette nature sans disjoncteur en amont est recevable, le DB ne délivrant pas plus de 60A :
http://www.casimages.com/img.php?i=11010206252838327407384.jpg

Par contre pour le câble en 6² vers la grange et la buanderie, un disjoncteur 32A est obligatoire au départ du câble.

lucas.g
26 août 2016

merci encore pour vos conseils avisés,
si je dois mettre un disjoncteur pour ma ligne grange, puis-je le mettre dans la boite de dérivation ?
Plus haut dans vos commentaires vous dites  » si tout est câbler en 16mm pas besoin de disjoncteur » faudrait t’il que je remplace le 6mm par du 16mm pour m’en dispenser ou cela n’a t’il rien à voir.
cordialement

lucas g
25 août 2016

Bonjour,
Merci tout d’abord pour vos commentaires,
Pour être plus précis, l’arrivée de ma ligne principale est en 16mm et de 15 m de long et va à mon tableau principal de mon habitation. J’avais mis une boite de dérivation étanche dans ma cave et « tiré » une ligne de 12m en 16mm également pour aller vers ma grange et réalisé un tableau secondaire, je ne m’étais donc pas relié à mon tableau principal et mon extension en sera idem en remplaçant mon tableau secondaire de ma grange par une nouvelle boite de dérivation ou je « repiquerai » sur mon 16mm arrivant et réaliserai une nouvelle ligne de 16mm et une de 6mm (l’une pour mon studio de 8m, l’autre pour la grange et buanderie de 4m) avec inter différentiels (3 pour le studio et 1 pour ma grange-buanderie) et disjoncteurs divisionnaires adaptés à chaque besoin. Petite précision j’aurai encore 5 à 6 mètres de câblage filaire (2.5mm et 1.5mm) entre mon tableau secondaire de ma grange-buanderie et les congélateurs de la buanderie
Pourquoi un disjoncteur en tête et je vais le mettre où « dans ma cave » et pourquoi un inter sélectionneur à l’entrée de mon tableau 3 rangées, chaque inter différentiel ne suffisent pas? puisque en fait vu mon câblage je suis relié direct à l’inter du tableau EDF,
Voilà j crois avoir tout dit
Merci encore!

Carminas
24 août 2016

Bonjour

Vous pouvez tout à fait alimenter 2 tableaux divisionnaires à partir d’un existant.
Mettre un disjoncteur au départ du câble vers les tableaux divisionnaires :
– 32A maxi pour du 6²
– 40A maxi pour du 10²
– 63A maxi pour du 16²
Cela suppose néanmoins que le câble de départ vers la grange soit suffisamment dimensionné pour supporter la puissance cumulée de tous ces tableaux. S’agissant de 16² on pourra supposer que oui, mais vous ne dites rien de la longueur des différentes liaisons.
S’agissant de locaux sans accès avec le reste, il faut impérativement un dispositif de coupure d’urgence en tête du tableau :l’interrupteur différentiel 30mA peut jouer ce rôle s’il y en a qu’un dans le tableau, sinon mettre un interrupteur sectionneur en tête du tableau.
Les coupes circuits à cartouche fusible ne sont plus autorisés depuis fin 2015, mettre obligatoirement des disjoncteurs pour protéger les différents circuits contre les surintensités.
Vous pouvez vous inspirer d’une partie de ceci :
http://www.casimages.com/img.php?i=10122007291938327343664.jpg

Lucas g.
24 août 2016

bonsoir,
petite erreur dans mon dernier message
il s’agit d’inter différentiels et coupes circuits à cartouche ou disjoncteurs divisionnaires (1 rangée pour ma grange et buanderie) et 3 rangées pour le studio que je veux réaliser (plus de 35m2).
Le tableau secondaire du studio sera à 8 mètres de la boite de dérivation et celui de ma grange + buanderie à 4 mètres.
Merci pour vos commentaires

LUCAS G.
23 août 2016

Bonsoir,
j’avais il y a 35ans lors de la rénovation de ma maison d’habitation, fait une dérivation de ma ligne principale (16mm2) vers ma grange et réalisé un tableau secondaire avec disjoncteur différentiel et coupe circuits, ce qui a toujours bien fonctionné.
Aujourd’hui je souhaite rénover une écurie en studio attenante au garage sans accès entre les deux et une autre pièce à l’opposé en buanderie (2 congélateurs, 1 sèche-linge )
je pensais à partir du tableau secondaire de mon garage, réalisé en lieu et place une nouvelle dérivation pour alimenter en 16mm2 mon studio et en 6mm2 ma buanderie avec tableau de répartition dans chaque pièce, disjoncteurs différentiels et coupes circuits en fonction des besoins de chaque pièce.
Pensez vous que cet approche reste valable car je n’ai pas beaucoup d’autres solutions
merci!

JFL51
16 août 2016

Bonjour,

Je viens de réaliser un aménagement de garage dans lequel j’ai refait l’électricité.
La connexion vers le garage est en 4mm2 (distance inférieure à 12 mètres), le compteur divisionnaire est connecté au tableau principal par un disjoncteur 16 A (je ne sais pas si ce dernier est derrière le différentiel ou pas, est ce grave ?).

Sur le tableau divisionnaire pré équipé, il y a des disjoncteurs 20A est-ce grave ou dois-je changer les disjoncteurs en 16 A ?

Merci pour vos conseils.

Carminas
16 août 2016

Bonjour

C’est une bonne idée de tout centraliser.
Mais quelle est votre question ?

Avec la dernière version de la norme, 32A c’est le nombre maxi de disjoncteur que vous pouvez mettre sous 4 interrupteurs différentiels.

Aldo
16 août 2016

Bonjour,
Ma question était de savoir si de mettre 2 disjoncteurs par chambre était raisonnable.
Mon but c’est d’intervenir uniquement dans la pièce concernée,en cas de problème.
Cordialement

Carminas
24 août 2016

Oui vous pouvez mettre 2 disjoncteurs par pièce.
Mais c’est luxueux.
Les problèmes sur un circuit d’éclairage c’est rare, et habituellement on regroupe plusieurs pièces sous un même disjoncteur d’éclairage.

Quand à dire si cela est raisonnable, cela va augmenter le nombre de circuits, le nombre de différentiels, la taille de tableau et au final le coût.
A vous de voir.

Aldo
15 août 2016

Bonjour,
Je suis en pleine rénovation électrique.
Je souhaite supprimer mon deuxième tableau pour en créer un seul.
J’ai 3×40 Ac et 1x40A.
De plus,je veux faire 2 disjoncteurs par chambre(10a et 16 à).
Les autres pièces seront en 10A et 20A.
Des lignes spécifiques,four,vmc,lave vaisselle.
Pour un total de 32 disjoncteurs.
Cordialement

bertrand
28 juillet 2016

bonjour, je voudrais savoir si le disjoncteur du tableau principal peut être plus petit que l’interrupteur différentiel du tableau secondaire ?
car l’interrupteur différentiel de mon tableau secondaire est un 30mA 40A type AC, quel disjoncteur dois-je mettre en départ de mon tableau principale.
pour information mon tableau secondaire alimente une extension (1 chambre et 1 salle a manger) en tout 6 prises, 3 points lumineux et 2 volets roulant. Et une section de câble 3 x 6mm sur 14m.
merci de votre reponse

Carminas
16 août 2016

Bonjour

Bien entendu.
Vous devez d’ailleurs mettre un disjoncteur 32A maxi au départ de votre câble en 6².

Rien n’empêche de mettre un interrupteur différentiel 30mA 40A dans votre tableau secondaire.
40A c’est la valeur à partir duquel il risque de se détériorer, aucun problème si vous ne les atteignez pas parce que le disjoncteur 32A coupe avant.

moraud
23 juillet 2016

Bonjour,
je vais installer un deuxième coffret électrique dans ma buanderie.
protégé par un inter de 40AC,et je compte le raccorder sur les borniers du tableau principal.
est-ce suffisant?
cordialement.

Guillaume
24 juillet 2016

Bonjour,

C’est effectivement un solution

Cordialement

Guillaume

BENDISAND
18 juillet 2016

Bonjour,

Merci pour ce blog intéressant.
Je suis en fait perdu car j’entends tous et rien pour le dimensionnement et la mise en place d’un tableau secondaire.
Mon projet:

Tableau secondaire à l’étage (plus de confort d’utilisation et sécurité) 2 rangées 13 modules
– étage composé de 2 chambres + plus tard deux petites SB + un toilette + une petite pièces TV
– alimentation de 7 points lumineux + 2 rads 1500 w + plus tard 3 rads (500w salle tv + 2 x 300 watt petite salle de bains) + 16 socles de prises aux totales (bien entendu répartis sur le tableau)
– si je ne me trompes pas mon DD EDF est de type 30/45/60 aujourd’hui réglé à 45 A donc 9 KVA
– j’ai mesuré une longueur d’environ 12 mètres pour aller du tableau principal jusqu’au secondaire

mes questions:
1) Pour la section du cable entre les 2 tableaux, vous parlez de longueur et de dimensionnement du disjoncteur de tête dans le tableau principal quand d’autres sont plus direct en indiquant que c’est 10² si DB 15/30/45 et 16² si 30/45/60 sans préciser autre chose. D’ailleurs vous ne parlez pas de 16 ²
A l’origine j’étais partie sur du 6 ² avec en départ du principale un disjoncteur 32 A. Et là je ne sais plus ?
Qu’elle est la bonne section et le bon calibre du disjoncteur de départ?

2) Ce disjoncteur si je ne m’abuses n’a pas besoins d’être différentiel, et il peut être de type unipolaire + neutre donc les mêmes que pour les autres circuits du tableau?

3) j’ai vue que comme j’aurais plusieurs ID dans mon tableau secondaire il me faudrait un interrupteur sectionneur en tête de type 40 a bipolaire pour pouvoir plus facilement couper le tout

Merci de vos réponse et de votre temps

BENDISAND

Alex
17 juillet 2016

Bonjour,

Je souhaite raccorder mon extension de garage en électricité.
Pour ce faire, je veux installer un tableau secondaire qui se trouvera à 15 m environ du tableau principal.
Je pensais mettre une liaison de section 10mm2 avec un disjoncteur de 20a sur le tableau principal.
Le tableau secondaire sera composé de:
– 1 20A pour congélateur en 2,5mm2
– 1 20A pour chauffage d appoint en 2,5mm2
– 1 20A pour 5 prises en 2,5mm2
– 1 16A pour l éclairage en 1,5mm2
– 1 16A pour un 2nd éclairage en 1,5mm2
Pouvez vous me donner votre avis ? Le disjoncteur de 20A sur le tableau principal et la liaison en 10mm2 sont ils suffisants ?

Merci pour votre aide !

Alex

Carminas
7 juin 2016

Désolé je n’ai pas mis le bon lien :
http://www.casimages.com/img.php?i=160607112530383214290051.jpg

CHANDONNET
23 juin 2016

Merci à vous pour ces précieux conseils, et surtout pour l’idée évolutive.

Carminas
7 juin 2016

Bonsoir

Non un seul interrupteur différentiel 30mA 40A type A pour l’ensemble suffit.

Par contre alimenter le tableau en 2,5² me semble peu évolutif (imagez que demain vous vouliez ajouter un sèche-linge)
A titre personnel j’aurais donc utilisé un 6² protégé par un disj 32A

Voir exemple de cablage sur ce lien :
http://www.casimages.com/img.php?i=160607082620383214289847.jpg

CHANDONNET
6 juin 2016

Bonjour,

Je souhaite réaliser un tableau divisionnaire situé à 5 mètres de mon tableau principal.

Mon tableau divisionnaire alimentera :
– un lave linge
– 4 prises pour le garage sur le même bloc
– 4 prises extérieures
– 4 prises dans une pièce adjacente

Si j’ai bien compris il me suffit de repiquer du tableau principal avec un disjoncteur 20A, tirer un câble de 2,5mm2 , metrre un disjoncteur différentiel 40A type A, puis un disjoncteur 20A pour le lave linge, un 20A pour chacun de mes trois circuits électriques pour les prises ?
Ou alors suis-je obligé de mettre un différentiel type A pour le lave linge et un type AC pour les prises ?

Philippe
8 mai 2016

Bonjour Guillaume, et tout d’abord merci pour votre partage et votre ebook sur le tableau divisionnaire (excellent) !
Je suis en train d’installer un tableau divisionnaire en RDC afin d’alimenter par le dessous un ilot central de cuisine situé au R+1 (donc traversée de plancher, etc).
Le dimensionnement du tableau m’a donné du 3G16 , que j’ai pris en RNF pour des questions de facilité d’accès au tableau principal.
Une partie du trajet se fait sous goulotte (dans le garage), est-il concevable d’enlever la gaine du RNF sur quelques centimètres au jokari afin de faciliter les prises d’angle à 90° pour réduire le rayon de courbure du câble ?
Merci pour votre réponse

Cordialement,
Philippe

Guillaume
8 mai 2016

Bonjour,

Dans la mesure du possible, il faut éviter, mais si vous devez procéder à ce type de pratique, il faut bien s’assurer qu’à cet endroit, la protection mécanique du cable soit complète.

Cordialement

Guillaume

Philippe
9 mai 2016

Merci !

Cordialement,
Philippe

Philippe
8 mai 2016

je ne m’attendais pas à une réponse aussi rapide 🙂
Pas de soucis, j’inspecterai les fils avec attention …
Merci pour votre retour !

Cordialement,

Philippe

roland
17 avril 2016

bonjour
merci de toute vos conseils
une question
pour le moment je suis en tri
j ai une phase qui est tres peu prise
je voudrait alimenter un tableau divisionnaire pour un bureau pas d e chauffage
peut on partir de cette phase libre en mettant un disjoncteur 32a

mer ci d avance de votre reponse

roland

Guillaume
18 avril 2016

Bonjour,

Vous avez la possibilité de partir en triphasé vers le divisionnaire ou en prenant une seule phase: dans le deuxième cas, il faut bien veiller à ne pas déséquilibrer le tableau principal.

Cordialement

Guillaume

Pierrick
28 mars 2016

Bonjour Guillaume
Tout d’abord je trouve ce blog vraiment génial et très complet (très pro aussi ?).
Bref je suis en train de reprendre à 0 toute l’électricité de chez mes beaux parents (installation des années 70, étonnant que rien n’ait brûle depuis…)
En complément de la maison, j’ai déjà refait l’électricité du garage qui comporte : lave-linge, sèche-linge, congélateur bahut, chauffe-eau 200L, 1 néon et des prises électriques, destinées à alimenter les appareils de jardin.
Ce tableau divisionnaire est actuellement alimenté en direct depuis le disjoncteur principal situé dans la maison.
Je viens de voir qu’il faut un disjoncteur de protection sur le tableau principal.
Après un calcul rapide je tombe sur une puissance de 51A et des brouettes.
Faut-il mettre un disjoncteur de 63A, considérant que le disjoncteur abonné est de 60A ?
Sachant que tout ne fonctionne pas en même temps, est-ce qu’un 40A suffira ??
A vous lire,
Cordialement
Pierrick

Guillaume
29 mars 2016

Bonjour,

Effectivement, un 63A sera bien calibré

Cordialement

Guillaume

Pierrick
30 mars 2016

Bonjour Guillaume,
Merci.
Mais le fait de mettre un différentiel de 63A n’est-il pas en contradiction avec le disjoncteur abonné à 60A ?
Logiquement en cas de problème ce devrait être ce dernier qui disjoncte en premier, et non le divisionnaire, non ?

Guillaume
30 mars 2016

Bonjour,

Il s’agit de permettre au courant nominal de passer: si votre besoin aval est de plus de 40A en pointe parfois, il vous faut donc un calibre supérieur.

Cordialement

Guillaume

kevin
6 mars 2016

Bonjour,

J’allais faire la même remarque que manu car je dois câbler un tableau divisionnaire et je m’interrogeais sur la section des câbles. Il ne faut pas oublier la chute de tension potentielle entre le DB et le tableau principal si le DB est en limite de propriété. On réserve 2% dans ce cas ce qui nous laisse bien 1% pour les circuits en aval.
SI le DB est collé au tableau principal on peut donc partir sur une tolérance à 3% c’est bien cela?

Guillaume
9 mars 2016

Bonjour,

Si le DB est collé au tableau principal, la chute de tension entre les deux est négligée.

Cordialement

Guillaume

Antoine
4 mai 2022

Bonjour Guillaume, bonjour tout le monde j’essaie de comprendre a travers votre article et les questions posées autour, un pb qui survient dans mon appartement.

En effet, un électricien a posé chez moi un tableau de répartition divisionnaire situé je crois à 42m du tableau principal — Dans un premier temps il a tiré un câble de 3×2,5mm², un expert est venu a dénoncé un défaut de norme et a recommandé du 10mm², mais ce dernier n’a ensuite fait la reprise qu’avec du 6mm².

J’ai bien compris que la norme pour l’installation du tableau principal fixe à 3% le plafond de la chute de tension, mais vous dite dans votre article que l’installation d’un tableau divisionnaire pourrait être différent et les uns les autres vous faites des calculs et lisez des ABAC parlant de 1% ou de 2%.

j’aimerai savoir s’il existe un titre de la norme (si oui lequel) qui devait obliger l’électricien pour la respecter, qui réduit ce plafonnement a 2 ou 1%?
ou si non, quel argument je peux invoquer pour l’obliger finalement a plafonner a 1 ou 2% et donc avoir un câble en 10mm²? (peut-etre une DTU?)

Par avance merci

Carminas
5 mai 2022

Bonjour

Le seule texte qui existe c’est celui-ci :
https://www.casimages.com/i/160604085604383214281285.jpg.html

Cette chute de tension se réparti :
– dans la liaison entre le disjoncteur EDF et le tableau principal (s’ils ne sont pas côte à côte)
– le tableau principal et le tableau divisionnaire
– le circuit terminal
D’où les différentes suggestions de calcul pour répartir cette chute de tension dans ces 3 tronçons

La chute de tension dépend également de l’intensité.
Donc le dimensionnement du câble ne sera pas le même si vous avez besoin de 2kW ou 10kW

En supposant que le tableau principal est à côté du disjoncteur EDF et en tableau sur une chute de tension maxi de 3% dans la liaison entre les 2 tableaux, le 6² poser permet de tirer 5kW.
C’est peut être suffisant pour l’usage prévu ?

Manu
5 février 2016

Bonjour,
sauf erreur de ma part, si les longueurs max en fonction des sections que vous donnez en début de blog correspondent bien à une liaison entre un tableau principal et un tableau divisionnaire protégé en amont par un disjoncteur, il me semble que ces valeurs sont erronées ; les exemples (bureau et cuisine d’été) le sont donc aussi.
En effet, la formule simplifiée pour calculer la chute de tension pour une installation monophasée, 230V avec conducteur en âme de cuivre est Delta = 0.046*(L/S)*I où Delta est la chute de tension en Volts, L est la longueur en m, S la section du câble en mm2 et I le courant maximal d’utilisation en Ampère. La tolérance en % est donc (Delta / 230)*100
La norme NFC-15 100 tolère une chute de tension de 3% (en éclairage) et 5% en autre usage.
Donc, si l’on prend un de vos chiffres dans le tableau :
Disjoncteur 32A (I) et Section 6mm2 (S), vous annoncez une distance max de 9m.
Or, en utilisant la formule simplifiée, on a Delta = 0.046*(9/6)*32, soit 2.21V, ce qui représente une chute de tension en % 2.21/230=0.96%, ce qui est bien en deçà de la tolérance imposée par la norme !
En fait pour ces mêmes valeurs d’intensité et de section, la longueur max est de…28m pour 3% de tolérance. En prenant une tolérance de 2%, la longueur max est tout de même de 19m. Loin des 9m annoncé.
Il me semble que vous avez calculé vos distances en maximisant par rapport à la chute de tension en valeur brute…

Merci de confirmer (ou pas) ce que j’explique ici, pour éviter de faire acheter du câble 10mm2 alors que du 6mm2 suffit amplement !

Cordialement,
Manu

Guillaume
5 février 2016

Bonjour,

Vos calculs sont tout à fait corrects: Il manque une précision sur mon article avec une chute de tension indicative de 1%.

Si vous savez que votre chute de tension initiale est faible, vous pouvez bien entendu augmenter ces valeurs.

Cordialement

Guillaume

Maxime
11 janvier 2016

Bonjour,
Dans une installation électrique constituée d’un tableau général et d’un tableau en aval de ce dernier.
Ai-je le droit, dans mon tableau amont, de mettre un interrupteur différentiel en guise de départ pour le tableau aval (et non un disjoncteur)?

Guillaume
12 janvier 2016

Bonjour,

Le premier problème si vous décidez de faire cela, c’est que si un défaut apparaît, il est possible que le différentiel du tableau général déclenche avant celui du divisionnaire
Le second, c’est que votre ligne n’est pas protégée par un disjoncteur magnéto thermique entre le général et le divisionnaire

Cordialement

Guillaume

laurent
8 janvier 2016

Bonjour , je souhaite ajouter un disjoncteur 32A( pour ma future plaque à induction) sur mon tableau qui est déjà équipé d’un 32 A en fusible ( déjà utilisé pour le four ) .
merci
Cordialement

Guillaume
8 janvier 2016

Bonjour,

En temps normal, le disjoncteur 32A n’est pas utilisé pour le four, mais plutôt pour la plaque (comme vous le suggérez).

Il serait intéressant de vérifier si votre four a été installé sur le circuit initialement prévu pour une plaque de cuisson (les fils sous le disjoncteur 32A déjà installé doivent être de section 6mm2)

Dans votre cas, je vous suggère: d’utiliser le circuit 32A déjà existant si possible
De retirer une ligne pour votre four

OU

De changer le disjoncteur du four par un 20A (en gardant les fils existants)
D’ajouter un nouveau circuit pour votre plaque de cuisson (avec du fil 6mm2)

Cordialement

Guillaume

Gilles
7 janvier 2016

Bonjour
J’ai emménagé depuis 3 mois dans une nouvelle maison de 210m2 (date de construction 2002) et bien que le diagnostic électrique soit OK, je me pose quelques questions.

Le disjoncteur de branchement, réglé sur 45A, se trouve juste à côté du tableau électrique principal. Les câbles de liaison entre ces 2 éléments me semble être du 10mm2.
Est-ce suffisant ?

Dans le tableau (4 rangées), ces câbles de liaison sont branchés directement sur 2 différentiels sans passer par les barrettes de raccordement.
Ces différentiels protègent les disjoncteurs divisionnaires suivants:
– différentiel 63A type AC : 1x32A, 16x16A, 3x10A (prises maison + garage + volets roulants + VMC) et 2x20A, 2x16A (extérieur + cabanon + piscine)
– différentiel 40A type AC : 11x10A (éclairage).
De temps en temps (déjà 5 fois) et de façon aléatoire, le différentiel 63A disjoncte.

Je pense modifier le tableau en délestant le 63A type AC existant par ajout d’un différentiel 63A type A (1x32A, 7x16A, 3x10A) et par ajout d’un différentiel 40A type AC (2x20A, 2x16A (extérieur + cabanon + piscine))
Ce qui ferait 4 différentiels au total (1x63A type AC, 1x63A type A, 2x40A type AC).
Qu’en pensez vous ?

Merci d’avance de votre réponse.
Cordialement

Guillaume
7 janvier 2016

Bonjour,

Pour répondre à vos questions:

La section de 10mm2 est suffisante dans votre cas.

Concernant votre problème de différentiel, si c’est ce dernier qui déclenche, c’est qu’il y a un problème sur un des circuits en aval de ce différentiel.

Le fait de dédoublé les différentiels vous donnera un meilleur confort à l’utilisation.

Le cablage existant est assez étrange, surtout sur la deuxième rangée avec les 11 disjoncteurs d’éclairage (cela ne se fait pas, on fait toujours un mélange prise/éclairage)

Cordialement

Guillaume

Aurélien
5 janvier 2016

Bonjour et merci pour ces explications.
Je souhaite créer un tableau divisionnaire dans une extension distante de 18m du tableau principal.
La puissance totale des appareils dans l’extension n’excède pas 5kW (3 radiateurs, un chauffe-eau et quelques prises confort et points lumineux).
Je pensais utiliser un disjoncteur de 32A sur le tableau principal avec des conducteurs de 10mm². Est-ce juste ?
Le disjoncteur de 32A sera placé en aval d’un DD qui fait déjà 40A et qui alimente déjà d’autres disjoncteurs, dois-je le remplacer pour un 63A ?
Est-il possible de se repiquer sur le contacteur jour/nuit du tableau principal pour le chauffe-eau de l’extension ? Si oui, quelle section utiliser ?
Cordialement