Les appareils de mesure pour un électricien débutant

0
475
choisir les appareils de mesure pour un électricien débutant

Au moment de s’installer à son compte, on pense souvent que le budget outillage le plus important sera alloué à l’électroportatif (perforateur et visseuse pour ne prendre que ces deux exemples).

Ce n’est pas complètement faut, mais il y a d’autres appareils qui demandent un investissement non négligeable, les appareils de mesure.

Quels sont ceux qu’il faut posséder au minimum pour pouvoir démarrer en tant qu’électricien? Quels appareils peuvent être acheté dans un second temps? Quelles marques et quelle qualité faut il préférer?

Voici quelques conseils si vous vous lancer dans l’aventure.

Les appareils de mesure de l’électricien:

Le vérificateur d’absence de tension, le V.A.T:

LE VAT pour Vérificateur d’Absence de Tension est un appareil indispensable pour travailler en toute sécurité. Il indique la présence de tension et le niveau de dangerosité de la différence de potentiel.

Il est utilisé lors de travaux sous tension pour identifier le danger et de mise hors tension de l’installation pour confirmer l’absence de tension.

Cet appareil de mesure doit équiper tous les électriciens et ce, dés le début.

Le multimètre:

Le multimètre est un appareil qui regroupe plusieurs appareils de mesure:

  • Le voltmètre pour mesurer les tension électriques.
  • L’ampèremètre qui sert à mesurer le courant électrique qui travers un fil.
  • Le Ohmmètre pour mesurer la résistance d’un conducteur.
  • Le détecteur de continuité qui permet d’effectuer des repérages.

Ces quatre mesures sont faîtes quotidiennement pas un électricien (au moins la mesure de tension).

L’électricien qui démarre son activité doit en posséder un impérativement, au même titre que le VAT.

Telluromètre, appareil de mesure de la résistance de terre:

La prise de terre est un élément qui permet de sécuriser l’installation électrique. La résistivité de cette dernière doit être mesurée afin qu’elle corresponde aux prescriptions de la norme NF C 15-100.

La mesure de la résistance de la prise de terre se fait avec un telluromètre. L’appareil est assez onéreux (plusieurs centaines d’euros) et son achat n’est pas indispensable immédiatement.

appareils de mesure pour un électricien débutant
L’appareil pour mesurer la résistance de terre (ici un catu DT300) ne fait pas partie des appareils de mesure à posséder dés le début pour un électricien qui s’installe à son compte

Le mégaOhmmètre:

Le problème d’isolement électrique amène souvent à une panne. Pour détecter et résoudre cette panne électrique il faut utiliser un appareil appelé mégaohmmètre.

C’est un appareil très utile (notamment en électricité industrielle pour la résolution des pannes sur les moteurs) mais son utilisation est plus occasionnelle. L’achat n’est donc pas indispensable au début de l’activité.

Stratégie d’investissement:

Plutôt que foncer tête baisser et dépenser à tout va, je vous suggère plutôt d’investir dans les outils de manière progressive. J’ai déjà donné les conseils ci dessus dans la description de chaque outil mais voici plus de détail.

Rien ne sert d’acheter un telluromètre par exemple tant que vous n’avez pas de chantier qui nécessite l’achat de cet appareil. Au début, vous pouvez d’ailleurs envisager le prêt ou la location pour ce type d’appareil qui est assez onéreux.

Le second point qu’il faut prendre en compte, c’est la qualité du matériel. A ce niveau, il y a deux écoles:

  • L’achat d’appareil d’entrée de gamme. Il ne dureront probablement pas dans le temps mais l’investissement initial sera moindre. Pour certains appareils qui sont peu utilisés , les premiers prix sont une bonne solution (exemple avec ce mégaohmètre). Pour les autres appareils plus sollicités, ils pourront ensuite être remplacés par du matériel professionnel.
  • L’investissement sur le long terme avec l’achat d’appareil de mesure de qualité. Certes, c’est une dépense importante mais qui sera amortie dans le temps. La question de la qualité est directement liée au budget qui est alloué à l’outillage. Mais quitte à choisir, mieux vaut investir dés le départ dans un multimètre de gamme professionnelle et rogner le budget électroportatif qui pourra évoluer par la suite.

Enfin il faut aussi prendre en compte que certains appareils se dérèglent dans le temps. Il faut alors passer par un service de métrologie, une dépense à ne pas négliger dans le temps.

Les marques et les références intéressantes:

Certains ne jurent que par une marque mais je n’en fait pas partie.

J’ai utilisé et testé plusieurs appareils de différents fabricants pour m’arrêter aux références suivantes:

  • Le CATU DT 300 pour le testeur de terre (qui a remplacé mon précédent testeur Votcraft ET-02 qui était très bien mais beaucoup moins pratique).
  • Le VAT CA 762 de Chauvin Arnoux. Pratique et assez compact pour trouver sa place dans la caisse à outils.
  • Le Multimètre Fluke T5-1000 (remplacé par la nouvelle version T6). Ultra robuste, précis et facile d’utilisation.
  • Le VC60B+: un testeur d’isolement premier prix (c’est un appareil dont je me sers assez rarement, d’où la gamme choisie).

Conclusion:

Vous l’aurez compris, l’achat d’appareil de mesure en électricité n’est pas une option. Certains d’entre eux sont indispensables et tout électricien débutant doit en être équipé.

La marque et la qualité sont liées directement au budget alloué à l’outillage au moment de démarrer l’activité. Une dépense de plusieurs centaines d’euros (au moins) à ne pas négliger mais qu’il est possible d’optimiser dans le temps.

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici