Vous avez décidé d’utiliser des chauffages électriques dans votre habitation?

Voici une méthode simple pour calculer la puissance des chauffages électriques:

Calculer la surface de la pièce à vivre dans laquelle vous souhaitez installer le chauffage électrique

Opération somme toute assez simple mais sur laquelle vous ne devez pas faire d’erreur, la surface se calcule grâce à la formule

Longueur x Largeur (pour une pièce rectangulaire)

 

Unité: le mètre

Exemple d’une chambre avec une longueur de 4,5m et une largeur de 2.65m:

surface = 4.5 x 2.65

soit 11.925 m² ou 12m² pour arrondir

 

Astuce: Dans le cas d’une pièce avec des coins et renfoncements, découpez votre pièce en petit rectangle, dont vous additionnez les surfaces.

La formule pour le calcul de la puissance d’un chauffage électrique

Deux cas possibles (les calculs suivants sont réalisés pour des logements avec isolation correcte):

  • Hauteur sous plafond inférieure à 2,50m et puissance du chauffage électrique

Si vous possédez un logement avec une hauteur sous plafond inférieure à 2.50m il vous faut multiplier la surface par 90 pour trouver la puissance de votre chauffage électrique.

En prenant l’exemple de la chambre de 12m², il faut un chauffage électrique de puissance

P = 12 x 90 = 1080W (Watt).

  • Hauteur sous plafond jusqu’à 2,70m et puissance du chauffage électrique

Si vous possédez un logement avec une hauteur sous plafond jusqu’ à 2.70m il vous faut multiplier la surface par 100 pour trouver la puissance de votre chauffage électrique.

En prenant l’exemple de la chambre de 12m², il faut un chauffage électrique de puissance

P = 12 x 100 = 1200 W (Watt).

Les chauffages électriques qui nécessitent une autre puissance

Ce sont les chauffages de confort et plus particulièrement les chauffages électriques qui sont situés dans les salle d’eau et salle de bain. En effet, la puissance de chauffe doit être beaucoup plus rapide. Bien souvent, ce type de chauffage électrique est couplé avec un système de soufflant ou de sèche serviette.

Vous pouvez multiplier le résultat ci dessus par 4 ou 5, afin d’avoir un chauffage vous permettant de rapidement monter la température dans la salle de bain.

Ainsi, pour une salle de bain de 6m² avec hauteur sous plafond inférieur à 2.50m, je choisi un chauffage d’une puissance de 2160 W (Watt).

Détail du calcul : Puissance = 6 x 90 x 4 = 2160 W (Watt)

Choisir la puissance réelle du chauffage électrique

Vous allez surement me dire “Tout ça c’est bien beau, mais je ne trouve pas de chauffage de 1080W”. Normal, les puissances sont “normalisées”, en générale en multiple de 200 / 250 W.

Après votre calcul, vous devez donc prendre le chauffage électrique de puissance supérieure le plus proche:

  • Pour la puissance de 1080W, un chauffage électrique de 1250W
  • Pour la puissance de 1200W, un chauffage électrique de 1250W ou 1500W
  • Pour la puissance de 2160W, un chauffage électrique de 2500W

Un seul ou plusieurs chauffage électrique?

Lors de vos calculs, vous arriverez surement à des valeurs de 2000W ou 3000W. On est en droit de se poser la question du nombre de chauffages électriques à installer dans la pièce en question.

Pour les pièces grandes comme le salon, il faut prévoir plusieurs convecteurs, de façon à répartir la charge sur les circuits électriques mais aussi de façon à répartir la chaleur dégagée par chaque chauffage électrique de manière optimum.

Voici un exemple de pièce avec disposition des chauffages électriques:

Le cas spécifique du chauffage électrique dans la salle de bain:

La salle de bain est une pièce spécifique: Elle doit être chauffée rapidement pour une question de confort.

Pour le dimensionnement du chauffage électrique de la salle de bain, il faut généralement multiplier la valeur obtenue dans le calcul de la puissance de chauffage électrique par 2 ou 3.

Si la salle de bain fait 6 mètre carré, le chauffage électrique doit donc avoir une puissance de 6 x 100 x 3 soit 1800W.

Le chauffage électrique de la salle de bain est généralement associé à un dispositif dit soufflant pour pouvoir chauffer encore plus vite la pièce.

5 Commentaires

  1. Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre blog très enrichissant.

    Je ne souhaite pas avoir de chauffage électrique, simplement un ou deux chauffes-serviettes mixtes. Dois-je les raccorder à des disjoncteurs divisionnaires indépendants (un DD pour chaque C-S ou les deux possible sur un seul) ou peuvent-ils être rattachés à un autre circuit (de prises électriques par exemple) ?

    Merci de votre réponse.

    • Bonjour,

      Idéalement, un disjoncteur divisionnaire par radiateur sèche serviette. Sinon un seul disjoncteur dimensionné pour répondre au besoin des deux radiateurs en même temps. Dans tous les cas, il faut un circuit dédié à ces radiateurs, non mélangé avec d’autres circuits.

      Cordialement

  2. Bonjour ,
    Un gros doute m habite concernant le disjoncteur coupler au radiateur de sdb. Le radiateur fait 1750w . J ai tiré un câble de 1,5mm2 . J ai prévu un disjoncteur divisionnaire de 10 A est ce suffisant ? Ou bien faut il mettre un 16A ?
    Il n’y aura que ce radiateur sur ce disjoncteur.
    Merci
    Cordialement
    William

    • Bonjour

      16A c’est la valeur maxi que vous pourriez mettre et cela vous autorise jusqu’à 3500W

      Mais 10A vous autorise jusqu’à 2300W.
      Donc pas de problème pour conserver votre disjoncteur 10A avec un radiateur de 1750W.
      C’est d’ailleurs un calibre courant pour ce type d’usage.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here