Quelles chaussures de sécurité pour les travaux électriques ?

0
733

Les chaussures de sécurité font partie des EPI (Équipements de Protection Individuels) incontournables sur les chantiers électriques. Mais pas toujours facile de trouver chaussure à son pied ! Alors comment les choisir ? Quels modèles privilégier ? Quelles normes doivent respecter les fabricants ? Nos réponses dans cet article.

 

Chaussure de sécurité pour les électriciens : pour quoi faire ?

Même si la consigne de sécurité n°1 sera toujours de travailler hors tension, certains équipements peuvent vous apporter une sécurité supplémentaire. C’est notamment le cas des outils isolés (tournevis, pince à dénuder etc.) et c’est aussi le cas des EPI.

Lorsqu’on aborde le sujet des EPI pour les électriciens, on entend souvent parler de gants, de lunette de protection ou de bouchon d’oreille. Mais il y a également une attention particulière à porter sur les chaussures de sécurité. Pourquoi ? Parce que contrairement aux autres métiers du bâtiment, les électriciens sont exposés à un risque supplémentaire à prendre en compte lors du choix de ses chaussures : le risque électrique.

Les chaussures de sécurité sont connues pour leur renforcement permettant une protection accrue contre les chutes d’objets ainsi que pour leurs semelles résistantes aux clous ou aux débris de chantier par exemple. Mais il existe aussi des modèles de chaussure de sécurité spéciale pour les électriciens, ajoutant une protection supplémentaire contre le risque électrique.

 

Norme et chaussures de sécurité pour l’électricien

Il existe une grande diversité de caractéristiques pour les chaussures de sécurité. Si les préconisations ne seront pas les même pour un maçon ou un électricien ; on peut facilement trouver des chaussures confortables et sécurisées pour tout type de travaux. Voici les spécificités propres aux chaussures de sécurité pour électricien :

  • Tous les EPI pour les risques électriques doivent être conformes à la Norme NF C 18-510 (Annexe C). Le symbole des EPI en risque électrique est le double triangle.

  • Pour le risque électrique, la norme européenne de référence spécifique aux chaussures est la norme NF EN 50 321. La présence de cette norme vous assure d’avoir des chaussures électriquement isolantes pour des travaux sur installations à basse tension.
  • Précision : le seul modèle de chaussures conforme à cette norme est une paire de bottes de sécurité… Elles sont donc isolantes et adaptées aux travaux sous tension. Elles présentent d’ailleurs le symbole double triangle. Mais sur le terrain, aucun électricien ne porte ces bottes ! Il faut dire qu’elles ne sont pas très pratiques et même inconfortables. Et elles ne sont pas infaillibles…

Si vous souhaiter vous équiper d’une paire de chaussures de sécurité « standard », alors il faudra alors se référer à la norme ISO 20345. Cette norme a été mise à jour en 2022 et a entraîné l’apparition de nouvelles classes de protection afin de mieux catégoriser les chaussures en fonction de l’environnement de travail. Il existe donc désormais 9 catégories : SB, S1, S1P, S2, S6, S3, S7, S4, S5.

Pour un chantier d’électricité, nous vous recommandons des chaussures de sécurité normées S3 qui sont adaptées aux travaux intérieurs ou extérieurs et qui offrent une protection optimale.

À noter : Les chaussures antistatiques (caractéristique « A » de la norme ISO 20345:2022) ou encore les chaussures ESD ne sont pas adaptées pour travailler avec de l’énergie électrique.

 

Comment choisir votre modèle de chaussure de sécurité ?

Si l’on écarte la paire de bottes isolante, alors que choisir ? La meilleure solution selon nous sera de choisir des chaussures de sécurité « classiques » et de travailler avec un tapis de sol isolant lors des travaux sous tension.

Vous aurez alors le meilleur compromis entre confort, prix et sécurité vis-à-vis de l’électricité. Finalement, pour choisir votre modèle de chaussures sécurité, nous vous conseillons de faire votre choix selon 6 critères :

  • Légèreté : Les électriciens marchent beaucoup. Il faudra alors privilégier des chaussures légères afin d’éviter de vous trainer un boulet au pied toute la journée…
  • Maintien : Nous vous recommandons d’opter pour des chaussures basses. Le maintien de la cheville n’est pas indispensable pour les électriciens. Vous serez alors plus libre dans vos mouvements.
  • Confort : Nous vous conseillons de porter des chaussures aussi confortables que possible. L’idéal est qu’elles soient flexibles et légères pour limiter les douleurs aux pieds en fin de journée.
  • Sécurité : Pour travailler en sécurité, vous devrez choisir des chaussures conformes à la norme ISO 20 345.
  • Style : Qui a dit qu’on ne pouvait pas combiner style et sécurité ? On trouve désormais différents modèles de chaussures de sécurité avec des styles différents (moderne, urbain, basket etc.).
  • Prix : Les gammes de prix vont d’environ 20-30€ pour les entrées de gamme et jusqu’à 200€ et plus pour des chaussures de sécurité spécialisées. Pour un prix entre 60€ et 100€ nous sommes plutôt dans le milieu/haut de gamme avec un large choix de modèles disponible. À ce prix vous pourrez trouver des chaussures robustes et de bonne qualité.
Nous n'avons pas pu confirmer votre inscription.
Merci de vous être inscrit, vous allez bientôt recevoir votre premier mail. Guillaume

Vous avez aimé cet article ?

Je peux vous donner encore plus d'astuces et de conseils pour réussir vos travaux électriques.

Recevoir 30 astuces d'électricien gratuites

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici