Aujourd’hui, je fais un article suite a un devis que j’ai fait pour un client. Le retour que jai eu de ce dernier m a fait comprendre que certains particuliers cherchent le mouton a 5 pattes. J’ai donc décidé d’écrire un petit billet d’humeur mais qui peut être aussi vu comme un conseil, afin de faire comprendre aux personnes qui souhaitent faire des travaux qu’il ne faut pas choisir un électricien en se basant uniquement sur les tarifs qu’il pratique:

C’est l’histoire d’une vmc qui ne fonctionne plus:

A l’origine, je reçois un appel d’une cliente me décrivant ainsi son besoin: «j’ai fait appel a un artisan pour remplacer ma vmc qui ne fonctionnait plus, et il n’a pas réussi a rebrancher la vmc, me disant qu’il s’agissait d’un problème d électricité. Je cherche donc un électricien qui puisse installer la vmc et résoudre le problème électrique.»

remplacement vmc electricienCe genre de prestation est dans mes cordes puisque je suis électricien et j’installe des ventilations simple ou double flux (VMC pour ventilation mécanique contrôlée).

C’est l’histoire d’un mec qui bidouille l’électricité:

Une fois sur place j’identifie rapidement le problème: un branchement de vmc avec un bouton deux vitesses, une boîte de dérivation ouverte et visiblement “trifouillée” et un moteur laissé dans les combles.

L’artisan qui est intervenu avant moi, n a pas réussi a refaire le branchement électrique, et a donc laissé en plan la cliente (suite a trois passages infructueux d’après elle). Il a d’ailleurs laissé quelques souvenirs dans les combles (moteur en vrac et boite de dérivation ouverte) mais aussi sur la trappe d’accès, manipulée sans gants, avec de belles traces noires.

C’est l’histoire d’un client qui veut choisir un électricien uniquement sur les prix:

Lors de mon passage pour le devis, j’ai défendu ma profession:

  • en intervenant le plus proprement possible (gants pour monter dans les combles).
  • en rassurant la cliente sur ma façon d’intervenir et sur mon expérience passée.

Au final, j’ai réalisé le devis et je l’ai envoyé.

Dépannage électrique, matériel, installation, évacuation de l’ancienne vmc et déplacement sur une journée me mènent a un prix légèrement inférieur a 800 euros HT. Pour information, VMC Hygro avec remplacement de toutes les bouches et des gaines en place par des gaines de ventilation isolées.

Petites précisions sur les travaux:

  • Je n’utilise pas du matériel de GSB, mais du matériel professionnel. Ce n’est donc pas la peine de me dire qu’une VMC Hygro coute moins de 100 euros chez Brico Truc, puisque je n’installe pas de ça.
  • La VMC est équipée d’un bouton à deux vitesses à voyant à remplacer.
  • La protection au niveau du tableau électrique doit être mise aux normes (disjoncteur 2A).
choix electricien devis
Certains clients choisissent leur artisan électricien uniquement sur le prix, au détriment du savoir faire

Au final?

une réponse qui en dit long: «l’ancien devis était à 360 euros HT».

Conclusion

Ce genre de réflexion me laisse un peu perplexe: si je résume rapidement ce pourrait être ainsi:

  1. L’intervenant précédent était incompétent et sale dans son travail.
  2. Il n a pas su répondre au besoin.
  3. Par contre, son tarif était intéressant.

N’y a t il pas la une relation de cause à effet?

Je devrais en tant que pro, m’aligner sur cet artisan et niveler par le bas mes prestations?

Non: Si vous cherchez un électricien discount pouvant effectuer vos besoins de travaux en électricité proprement, avec sérieux, du bon matériel, une assurance décennale et un savoir-faire, alors je vous suggère de bruler un cierge dès maintenant et d’ouvrir un livre de prières.

Sinon vous pourrez sans aucun doute trouver un amateur spécialisé dans le mal fait au prix que vous souhaitez.

Au final, sachez qu’un bon électricien, ca se paie (au même titre qu’un bon restaurant, un bon mécanicien ou encore un bon docteur). Pour choisir votre électricien, ne vous basez pas sur le prix. Ne pensez pas que son travail est au rabais, que son intervention est facile et qu’il n a pas de valeur ajoutée. Ou sinon, faites le vous même, vous comprendrez vite de quoi il en retourne.

9 Commentaires

  1. Permettez moi de dériver un peu du sujet en vous interrogeant sur la fourniture du matériel.
    De mon point de vue de client, si je m’adresse à vous c’est pour vos compétences d’artisan électricien, et non pour vos compétences d’acheteur de matériel. Je suis très heureux de vous acheter le matériel lorsque cela m’arrange, mais dans l’exemple de la VMC on pourrait très bien imaginer que j’en trouve une moins chère et tout aussi bien que celle que vous vous proposez de fournir, ou d’ailleurs une moins chère et moins bien (après tout c’est mon problème).
    Est-ce que vous êtes généralement ouvert à installer du matériel que vous n’avez pas fourni, ou bien avez-vous une vision de votre métier selon laquelle vous faites tout, ou rien ? Votre point de vue m’intéresse.

    • Bonjour,

      Il m’est arrivé d’installer du matériel acheté par un de mes clients. La contrepartie, c’est pas de garantie sur le matériel: Ce qui implique que si le matériel vient à tomber en panne, la main d’oeuvre pour changer ce matériel est de nouveau facturé.

      Ce n’est pas le cas pour un matériel vendu par mes soins, qui comprend la garantie. J’ai plusieurs fois appliqué cette garantie pour du matériel tombant en panne. Je pense d’ailleurs à un radiateur d’une marque connue qui est tombé en panne quelques semaines après la fin de garantie (2 ans). J’ai fait “pression” sur mon fournisseur pour faire jouer tout de même la garantie, avec changement intégral du produit chez le client, le tout à ma charge.

  2. J’ai plusieur types de remarques face à ça (pour des attitudes similaires dans mon domaine) :
    – Vous croyez qu’un sac Vuitton à 10€ est un vrai sac Vuitton?
    – Et pour votre précédant devis, vous pensez en avoir eu pour votre argent?
    – la qualité, cela à un prix, et quand on prend de la m…., on le paie toujours 2x un jour ou l’autre….

    Ça passe ou pas. Mais pas de regrets car j’ai pu remarquer une forte corrélation emm.rdeurs et ce genre d’individus.
    Après, quand on a une forte pression de fin de mois difficile, je ne blâmerai personne!

    • Bonjour.
      Ne pas confondre la copie dans le luxe qui par le prix dénonce l’arnaque qualité évidente avec le matériel électrique, la pose et la normalisation en France et en Europe imposent des contrôles et l’estampillage du matériel CE/NF qui doit avoir tous les certificats de conformité. La qualité et le prix ne sont donc pas en rapport direct avec la qualité mais une question de marché. Le matériel électrique des marques connues de France pour ne pas les citer, sont vendus par exemple à l’étranger bien moins chers que sur le marché dans l’exagone, matériel idem des mêmes usines Françaises, vous avez même du matériel Français sur catalogue vendu en Europe chez nos voisins directs bien moins cher selon le marché. (Je connais des gens qui achètent leurs matériaux comme des portes et fenêtres de fabrication Française mais hors du pays et qui les font livrer en France avec un prix trés inférieur…
      Un disjoncteur modulaire varie donc entre le simple et le quadruple en prix bien que testé en conformité Française. Ayant abordé les normes comme ancien inspecteur et vu et entendu certaines choses, sachez que l’on a imposer aussi des normes en France afin de préserver les principaux industriels Français plus cher, industriels qui font partis d’ailleurs trés inobjectivement des cadres et intervenants des organismes normatifs…! Par cela ils nous imposent désormais des normes qui sont plus de confort et pas spécialement au niveau de la sécurité, ce qui à fait augmenter le coût des installations notamment au niveau des tableaux électriques… Bref ne pas faire confiance au prix, non le plus cher n’est pas pour autant le meilleur au final. Salutations

  3. Bonjour.
    Ancien artisan électricien puis inspecteur technique je comprend trés bien la position des professionnels mais désormais aussi celle du budget des clients. La partie qualité d’un professionnel l’est par le fait qu’il soit du métier au moins, installé ou non est autre chose, et dans les deux cas les surprises existent en bien comme en mal, en qualité comme au niveau des prix. Pour le matériel ne pas tomber dans les extrèmes, à partir du moment ou le choix est laissé au client et bien expliqué, certes le devis final peut varier selon son enveloppe. Le double ou triple du prix du matériel n’est pas gage de doublement ou triplement de qualité. Pour rappel les prix et multiplicateurs sur le matériel est libre en france, quand j’étais artisan la marge maxi sur le matériel entre prix d’achat chez les grossistes et prix de revente client était “au maximum de 30%” (pour passer un devis il fallait donc rogner aussi sur cela face aux concurrents). Et nous achetions aussi nos fils et câbles dans les GSB qui en rayon était moins chers au prix pubic lors des promotions que chez le grossistes avec les remises…! Ayant oeuvré dans le contrôle j’ai vu des centaines d’entreprises comme des installations réalisées par des non artisans, la encore tout le bon et le mauvais ne sont pas dans deux camps respectifs, mais bien mélangés, tous les pros ne méritent pas le titre, ce qui rend le choix des clients aussi difficile. Tous les artisans ne jouent pas la carte service non plus aprés facturation quand ils se déplacent encore pour des bricoles, et pour les petites interventions simple les clients ne peuvent assumer les frais pour les bricoles. Donc chacun cherche à nager selon sa vision économique ne pouvant faire appel aux professionnels qui se payent plus cher par logique, le client faisant abstraction des garanties et des risques limités. (Sauf sur des gros travaux…) Ce n’est pas nouveau et ce n’est terminé vu la situation actuelle ou même les GSB et Internet proposent tous les services entre particuliers, et nombre d’ouvriers qualifiés du bâtiment oeuvrent le soir et les week-end depuis toujours pour assurer aussi leur niveau de vie de qualité, ce n’est pas nouveau. Une réalité à laquelle chacun doit s’adapter.

  4. Bonjour,
    Je tiens à rappeler comme cela a été dit à plusieurs reprises dans des articles : le marquage CE n’est qu’une déclaration du fabriquant, pas un gage de qualité ni de conformité comme il n’y a pas un contrôle avant la déclaration. Le marquage NF n’est qu’une certification sur la conformité de la norme électrique. Ce n’est donc pas un gage de qualité, de fiabilité, de résistance dans le temps. Pour les achats à l’étranger (notamment en Allemagne ou Europe de l’est), il y a beaucoup de réimport de produit destiné au marché russe (donc en conformité avec cette dernière qui est nettement moins exigeante). Donc, le produit est moins cher car le cahier des charges est différent. On voit cela non seulement pour l’électricité mais aussi pour les téléviseurs, les friteuses (prix bas = souvent produit pour la Russie ou autre marché= fiabilité et normes plus faibles).
    Après, pour l’électricité, c’est comme pour les voitures, il y a de grosses différences de qualité selon le fabriquant. Après, si certains pensent qu’ils peuvent acheter une Mercedes au prix d’une Dacia… libre à eux de le croire. C’est comme comparer Debflex, Schneider et Hager. Ce n’est pas le même prix, ni la même qualité. Bref, le prix n’est pas systématiquement en lien avec la qualité, mais un prix trop bas ne l’est pas non plus.
    Bref, comme je dis au client : il faut bien choisir ses critères et s’y tenir. Si on choisit que le prix, on aura le service et la qualité qui va avec et il ne faut pas s’en plaindre après. Ce n’est pas quand son enfant se fait électrocuter qu’il faut se poser la question sur le choix du matériel ; ce sera trop tard.
    Si on veut un certain niveau de qualité, de finition, une bon niveau de sécurité ou des exigences particulières, c’est possible et cela à un coût.

    • Petite question, car entre la dacia et la Mercedes, il y des entre-deux, quelles seraient vos suggestions pour les mesurer.
      Y a-t-il des produits (normalement français) de type Legrand qui pourrait être destiné à la Russie et vendus en France ; est-ce que cela serait possible ?
      Parce que si l’on prend l’exemple de Mercedes, la maintenance y est très onéreuse, et le confort souvent élevé, il pourrait y avoir un entre-deux (motorisation conforme, pour confort rudimentaire), qui permettrait d’allier une qualité usuelle élémentaire un prix abordable.
      Exemple (Odace vs Céliane) ; la première est un peu moins qualitative, mais fait tout de même le job.

  5. Je suis d’accord sur le fait que la qualité est un prix, mais c’est assez marrant de citer la restauration, car il y a encore quelques années nous pouvions trouver des plats du jour cuisinés maison pour le prix d’un ticket restaurant quand il devient de plus en plus courant de devoir en débourser trois voir quatre).

    De mon point de vue de client, certains pros sont gourmands et certains pros sont consciencieux et cela se traduit pas des prix moyennement haut, cependant j’ai pu remarqué (en Île-de-France), que les devis n’étaient pas toujours bien détaillés (quel type d’équipements, etc.), car si vous ne posez pas de brico, sachez que je croise régulièrement des pros dans des bricos et pas que pour du fil pour des ampoules.

    Cela étant, les pros de qualité gagneraient à se faire connaitre pour leurs singularités. Dans tous les cas merci pour vos conseils et vos explications.

    Dans le cadre de recherches de devis électriques (rénovation intégrale), certains pros ne résonnaient qu’en point (système exclusif d’addition), ce qui peut vite faire grimper la note lorsque l’on souhaite mettre plus de prises que la norme. D’autres utilisaient les points comme base, et pouvaient dans certaines situations arranger le prix du fait d’un faible surcout en temps de travail pour certains cas spécifiques (Bloc de 6 prises, vs 6 prises dispatchées à différents endroits).

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here