Si il y a bien une chose qui est dommage en électricité, c’est que lorsqu’on conçoit une installation électrique, on fait trop souvent l’impasse sur l’éclairage. Un point lumineux central dans chaque pièce et le tour est joué.

Pourtant, de mon point de vue d électricien, ce seul point d’éclairage est insuffisant, voir parfois inutile ou mal venu.

Voici pourquoi je ne suis en en faveur de cette façon de penser d’éclairage avec un seul point situé au centre de la pièce.

Pourquoi je ne suis pas fan du point d’éclairage au centre d’une pièce:

Le point lumineux installé au centre de la pièce est malheureusement une habitude d’installation.

Il est souvent vu comme une obligation (j’en parle après) mais aussi parce que il n’existe pas d’autres choix (c’est pourtant le cas, je l’aborde également dans la suite).

Pour ma part, il pose souvent un problème: le manque d’éclairage.

En effet un point lumineux au centre d’une pièce permet uniquement d’apporter de la lumière de façon globale, mais sans réellement apporter ce qu’un vrai éclairage doit faire: la mise en valeur de la pièce et le confort d’utilisation de cette même pièce.

Le point de centre apporte en réalité des projections d’ombre et assombri les coins des pièces.

ombre éclairage pièce conseil
Un point lumineux installé au centre d’une pièce, ce sont des projections d’ombres assurées sur les murs et les espaces de travail

L’idée de vouloir augmenter la puissance de l’éclairage en point de centre est contre productive, car l’intensité lumineuse sera alors trop importante au centre même de la pièce et l’éclairage éblouira.

Un point lumineux au centre de chaque pièce n’est donc pas un choix qu’il faut forcement faire lorsqu’on réalise le plan d’une installation électrique.

Oui, mais que dit la norme en électricité à ce niveau?

Le point lumineux central du point de vue de la norme en électricité:

Voici ce que dit la norme NF C 15-100 sur l’éclairage dans le chapitre 10.1.3.2:

En ce qui concerne le nombre de points lumineux:

Chaque PIECE PRINCIPALE et de service, chaque dégagement doit comporter au minimum un point d’alimentation d’éclairage.

Côté réalisation:

L’alimentation du point d’éclairage peut aboutir au niveau du plafond, du sol, des parois ou d’une prise de courant commandée.
Dans les PIECES PRINCIPALES, lorsque le plafond est constitué par des planchers en dalles pleines confectionnées à partir de prédalles préfabriquées et de béton coulé en œuvre ou préfabriqués à dalles alvéolées ou à poutrelles-hourdis avec table de compression la présence d’au moins un point d’éclairage en plafond est obligatoire.
Les socles de prise de courant commandés ne se substituent pas aux socles spécialisés et non spécialisés.
Dans les toilettes, les salles de bain, l’alimentation de l’éclairage ne peut pas être réalisée par prise de courant commandée.

penser l'éclairage d'une pièce avec la norme en électricité
Extrait de la norme NF C 15-100 sur le nombre et le type de point lumineux dans une installation électrique

En résumé, si dans certains cas bien précis la norme NF C 15100 oblige l’installation d’un point lumineux central, il est possible de mettre en oeuvre l’éclairage d’une autre façon dans la plupart des pièces.

Et il faut utiliser ces autres possibilités qui existent en éclairage pour pallier au problème que j’ai évoqué dans le chapitre précédent.

Les alternatives au point lumineux central:

Voici ce qui va vous permettre de remplacer ou «compléter» le point de centre:

Les Appliques:

L’installation d’appliques reste la solution la plus connue pour remplacer le point lumineux central ou pour le compléter.

Elles permettent d’apporter un éclairage d’ambiance et d’éclairer les coins et surfaces ou les ombres se projettent.

Les appliques peuvent aussi éclairer une surface de travail installée contre un mur. Le point central viendra quant à lui projeter une ombre sur ce même plan de travail.

C’est par exemple le cas dans une cuisine au niveau de l’évier: Si cet espace n’est pas équipé d’un applique (ou d’une autre solution), vous n’y verrez rien en faisant la vaisselle.

éclairage dans une cuisine point lumineux cuisine
L’évier de la cuisine, même si il est situé en face d’une fenêtre, doit être éclairé avec une solution type applique.

Les luminaires en applique peuvent sans aucun souci remplacer un point de centre ou encore une réglette installée au dessus de l’évier si le cas s’y prête.

Les prises électriques commandées:

C’est évoqué dans la norme, la prise commandée peut remplacer le point central d’éclairage.

Si dans certains logements d’une bonne dizaine d’années on trouve parfois uniquement des prises commandées pour le point lumineux, je trouve que c’est un peu léger.

La prise électrique commandée est une alternative très intéressante, mais qui limite trop la possibilité d’éclairage à un seul coin de la pièce.

Elle doit donc être utilisée en complément du point d’éclairage de centre ou d’une ou plusieurs appliques.

Les points lumineux au sol:

Plutôt utilisé en extérieur, les points lumineux installés au sol sont rares a l’intérieur d’une pièce.

C’est assez compréhensible puisque une fois positionné, il va déterminer l agencement d’une pièce.

éclairage au sol avec des spots
Les spots de sol sont une alternative pour obtenir un éclairage différent du seul point lumineux central

L’éclairage au sol doit être utilisé avec prudence, mais peut apporter une véritable touche d’originalité.

En revanche, il viendra forcement compléter un éclairage central ou en applique.

L’éclairage de balisage:

L’éclairage de balisage est identique à celui au sol. il vient en complément d’une source principale mais peut donner un vrai style à une pièce: Bandeau led en tour de meuble ou encore spot au bas de quelques marches d’escalier.

Attention à ne pas tomber dans la surenchère au risque de transformer vos pièces en casino.

éclairage balisage
Il ne faut pas abuser des éclairages de balisage au risque de transformer votre pièce en véritable salle de jeux de casino

Au plafond, mais pas au centre:

Si je ne suis pas adepte du point lumineux central, il est tout a fait possible de décaler l’éclairage ailleurs en le conservant au plafond.

C’est d’ailleurs ce qui est fait de façon très courante avec la pose de spots électriques.

En choisissant d’installer un éclairage au plafond, mais non centré, il est plus facile de jouer avec les faisceaux de lumière et de donner une autre dimension à la pièce.

Conclusion:

Je dois modérer le propos que j’ai tenu au tout début dans le titre de l’article.

Si il est effectivement difficile «d’oublier» le point lumineux central dans une installation électrique complète, il faut à tout prix penser aux alternatives.

Si vous êtes d’ailleurs à la recherche d’idées pour éclairer différemment votre logement, je vous conseille la lecture du livre Jeux de lumière que j’ai présenté dans cet article.

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

8 Commentaires

  1. Sur l’éclairage je vous rejoins Guillaume. Ce que je fais je demande au client ce qu’il souhaite et sans réponse de sa part je place un centre avec DCL. Je pense que ce sujet devrait être débattu avec les professionnels d’un point pratique, réglementaire et les fabricants côté esthétique.

  2. Bonjour.
    Merci pour votre blog et vos guides que je ne regrette absolument pas!!! J ai une petite Question concernant l éclairage : une série d applique murale( disons 3) commandée par un seul allumage comptent elles pour une seul point lumineux ? Ou bien 3?
    Merci

  3. un seul plafonnier central dans la pièce de vie…………………. qui tombe en plein milieu de rien, entre le canapé et la table de salle à manger………………..
    dalle béton au dessus, impossible de déplacer sans goulotte ou faux plafond, nous sommes condamnés au plafonnier central en ajoutant des points lumineux annexes!
    vive la construction neuve via promoteur!!!!

  4. Bonjour, déjà merci pour votre article très détaillé
    Neanmoins j’ai une question, je dois rénover un appartement d’un ami pour une futur revente.
    Les planchers sont en dalles de béton préfabriqué ou en dalle béton coulé.
    Dois-je obligatoirement mettre un point lumineux au plafond dans les pièces principales ? ( Je comptais faire un eclairage en applique).
    J’en profite pour une deuxieme question, la cuisine sera vide, je compte mettre les circuit spécialisé minimum, mais ils parlent de minimum 4 prises au dessus du plan de travail.
    Mais il n’y aura pas de plan, alors j’ai penser a mettre une boite de dérivation et une ligne en attente pour le futur propriétaire, mais cela passe t’il pour le consuel ? Car nous aimerions le faire passer a la fin des travaux
    Et ma derniere ( désole d’abuser) mais les RJ 45 sont elle obligatoire dans mon cas ?
    Encore merci
    Bonne continuation

    • Bonjour

      Vous etes en rénovation, vous faites au mieux.

      Dans votre cas, sans doute pas possible de mettre d’éclairage en plafond, la norme autorise de toute façon dans ce cas un éclairage en applique ou une prise commandée

      S’il n’y a pas de plan de travail, il y a sans doute une emplacement possible.
      Si oui mettez les prises à cet endroit.
      A noter que si la cuisine fait moins de 4m², on peut ne prévoir que 3 prises non spécialisée à la place des 6 prévues?

      Déjà que le consuel ne regarde pas l’aspect communication dans du neuf, donc en rénovation encore moins.
      De toute façon rien ne vous oblige à tout rénover

      A noter que l’on peut obtenir une attestation du consuel dans différents cas de figure et les exigences ne sont pas les mêmes.
      Il suffit de cocher la bonne case dans la demande d’attestation :
      – Installation neuve : création d’une nouvelle installation électrique ; respect en totalité de la NF C15-100 en vigueur.
      – Rénovation totale : dépose complète d’une installation électrique existante et remplacement par une nouvelle installation électrique ; respect en totalité de la NF C15-100 en vigueur.
      – Rénovation partielle : conservation d’une partie d’installation électrique existante avec création de nouveaux circuits électriques (pose d’un dispositif de protection contre les surintensités ou contre les contacts indirects + pose de canalisations) ; respect de la NF C15-100 en vigueur pour les nouveaux circuits et mise en sécurité pour le reste.
      – Mise en sécurité : conservation de l’installation électrique existante sans création de nouveaux circuits électriques.

  5. est ce légal de mettre dans une chambre un inter simple à la porte d’entrée avec éclairage central, sans possibilité d’éteindre du lit. Plus value pour le rajouter

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here