C’est un article axé sur la sécurité dans l’habitation. Il arrive parfois qu’au moment de la prise de possession d’un logement, le rapport de diagnostic électrique fasse état de plusieurs problèmes et notamment au niveau du tableau électrique.

Ces problèmes sont à prendre au sérieux surtout lorsque le rapport stipule que “La protection différentielle à l’origine de l’installation électrique et sa sensibilité appropriée aux conditions de mise à la terre

Mais cette article peut aussi permettre au novice en électricité de vérifié que le tableau est bien protégé et que l’installation électrique générale est bien en sécurité.

Absence de protection différentielle au niveau du tableau électrique:

Cette phrase qui peut paraître pompeuse signifie simplement que le tableau électrique principal ne contient pas d’interrupteur différentiel.

Pour rappel, l’interrupteur différentiel permet de détecter les fuites de courant à la terre et protège les personnes dans l’habitation contre les risques d’électrisation ou d’électrocution.

C’est un élément indispensable de l’installation électrique.

S’assurer de l’absence d’interrupteur différentiel:

Bien que le rapport soit signé d’un organisme certifié, il ne coute pas grand chose de vérifier que cette observation est juste.

L’interrupteur différentiel est le plus souvent situé en tête de ligne du tableau électrique, au début de la rangée comme sur cette photo ou il est complètement à gauche (photo d’un tableau électrique récent):

Pour être sûr de l’identifier, rien de plus simple l’interrupteur différentiel est en général le plus large dans le tableau électrique (d’une taille de 2 modules, un module = 18mm de large) et il dispose d’un bouton de test qui permet de le déclencher comme si il y avait eu un défaut électrique et une fuite de courant.

Mettre en sécurité le tableau électrique et installer un interrupteur différentiel:

Si l’interrupteur différentiel n’est pas présent, il faut en effet en installer un le plus rapidement possible.

Etape 1: Vérifier l’espace disponible dans le tableau électrique:

Dans un premier temps, il faut vérifier que le tableau actuel possède assez d’espace pour installer un interrupteur différentiel.

Comme je l’ai indiqué ci dessus, l‘interrupteur différentiel fait 2 modules de largeur. Il vous faut donc deux emplacements de disponible (un module de tableau électrique fait la largeur d’un disjoncteur dans le tableau électrique).

Dans le cas ou l’espace est suffisant dans le tableau électrique, il faut passer à l’étape suivante. Dans le cas contraire, il faut démonter l’ancien tableau pour en réinstaller un plus grand.

Sur la photo ci dessous, on voit à gauche qu’il reste 3 modules disponibles dans le coffret électrique pour installer d’autres protections.

Etape 2: Mettre l’installation hors tension:

Dans un second temps, il faut mettre l’installation hors tension au niveau du disjoncteur de branchement général. C’est l’unique et seul moyen de pouvoir travailler en toute sécurité.

Etape 3: Déconnecter l’alimentation principale:

Attention a bien avoir mis l’installation hors tension auparavant.

Je vous invite dans tous les cas à faire une vérification d’absence de tension en sortie du disjoncteur de branchement et sur l’arrivée électrique du tableau électrique  pour être sûr de travailler hors tension

L’alimentation électrique qui arrive depuis le disjoncteur de branchement principal arrive le plus souvent en haut de la rangée du tableau électrique.

Il faut déconnecter cette alimentation (les deux fils de phase et neutre). Le fil de phase est le fil rouge ou noir généralement et le fil de neutre est bleu.

Etape 4: Installer l’interrupteur différentiel:

Il faut maintenant déplacer la rangée entière vers la droite de façon à pouvoir installer l’interrupteur différentiel.

Il faut procéder avec précaution et décaler l’ensemble lentement.

Vous veillerez à vérifier les départs sous les disjoncteurs à la fin de l’installation, le déplacement peut avoir créé des disconnexions.

Etape 5: Connecter l’alimentation à l’interrupteur différentiel:

Les deux fils d’alimentation déconnectés à l’étape 3 doivent maintenant être connectés en haut de l’interrupteur différentiel (neutre à gauche, phase à droite). On parle d’arrivée au niveau de l’interrupteur différentiel.

Etape 6: Connecteur l’interrupteur différentiel à votre rangée de disjoncteurs:

L’étape suivante consiste à connecter les bornes de sortie de l’interrupteur différentiel (on parle de départ) à la rangée qui a été déconnectée à l’étape n°3

Etape 7: Vérifier les serrages

C’est un élément très important à vérifier: il faut contrôler tous les serrages des disjoncteurs de façon à ce que les connexions électriques soient parfaites.

Etape 8: Remettre la tension au niveau du disjoncteur de branchement

C’est seulement une fois que les connexions électriques ont été vérifiées que vous pouvez remettre l’installation sous tension via le disjoncteur de branchement déconnecté à l’étape 1.

Etape supplémentaire:

Vous pouvez vérifier le bon fonctionnement de l’interrupteur différentiel grâce au bouton de test sur ce dernier.

Vous pouvez également utiliser un petit appareil pratique sur lequel j’ai fait un article, le multimetrix VT 35.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here