Depuis quelques temps maintenant, on entend parler du compteur Linky dans les médias. Ce compteur est sujet à polémique pour diverses raisons.

Mais quels sont les fondements des débats autour de Linky? Qu’en est il réellement? C’est Electron Libre de la E-Team qui répond à la question:

Linky, le compteur jaune qui ne passe pas:

Si la technologie apporte un mieux aux populations, elle apporte aussi des problématiques et ouvre des débats d’intérêts.

Le compteur Linky en est un exemple flagrant ces derniers temps, notamment par le fait qu’il est parfois imposé aux abonnés électriques.

Certains ont encore le vieux compteur noir en place. D’autres le non moins jeune compteur bleu.

compteur ancien ou compteur Linky
Le compteur Linky viendra petit à petit remplacer les anciens compteur, dont les modèles électromécaniques

Mais le jaune ne passe pas: le passage au compteur électrique et électronique jaune Linky fait beaucoup plus de bruit.

Ce nouveau compteur ne change pas fondamentalement le métier des électriciens.

C’est dans son usage final pour le bien des consommateurs et abonnés que le débat résonne depuis plus de deux années.

Que va changer ce nouveau compteur Linky?

Techniquement pour les professionnels électriciens, pas grand chose de nouveau dans l’immédiat, du moins au niveau de leur métier au quotidien.

Ce sont donc bien les aspects de service et de facilité qui devraient changer des choses entre les services qui commercialisent l’électricité et les abonnés.

Cet article se positionne donc sur un autre plan, plus général, celui du débat actuel concernant ce compteur Linky et ses intentions.

Origine du changement des compteurs vers Linky:

Notre chère Europe, chère au sens propre comme au sens figuré, sait nous pondre des règles communes qui semblent souvent bonnes au départ.

Mais au final, ces règles s’avèrent plus utiles aux industriels et aux aspects financiers, aspects qui sont la base de cette Europe « économique ».

décret européen compteur Linky
L’Europe est à l’origine du compteur Linky

Mais que dit cette loi qui nous amène à installer le compteur Linky?

Directive européenne et Linky:

L’article 13 de la directive du 05/04/2006 incite les Etats membres de l’UE au développement des compteurs intelligents.

L’objectif de ces compteurs d’un nouveau genre? Améliorer la politique énergétique économique.

Cela doit se faire dans le cadre des possibilités techniques, et d’un financement raisonnable proportionné.

La directive Européenne 2006/32/CE s’inscrit dans la vision et la mise en œuvre au sein des pays membres de politiques énergétiques et économiques, notamment concernant la vente et la distribution de l’énergie au détail.

Cette directive vise à supprimer les imperfections du marché qui empêcheraient une utilisation efficace de l’énergie. Elle désire créer de meilleures conditions du marché concernant les offres qui permettraient de réaliser des économies énergétiques.

La directive veille à ce que les distributeurs d’énergie au détail et les gestionnaires des réseaux apportent aux abonnés les informations utiles pour faire des économies d’énergie.

Ces derniers se doivent de ne pas entraver toutes les mesures dans le cadre de l’amélioration de l’efficacité énergétique.

L’objectif final de cette directive est une réduction de la consommation d’électricité de 9% pour l’année 2016*.

C’est pour cela que le compteur Linky a commencé à être installé en décembre 2015 en France.

Ce qui fait débat avec le compteur Linky:

Nous le voyons bien avec l’aspect juridique initial Européen, c’est le marché qui reste la priorité et la volonté.

L’ouverture économique est déjà bien en place concernant l’énergie en France. Il suffit de voir le combat commercial actuel entre les divers revendeurs d’électricité qui frappent sur le plan marketing à nos portes.

Il en est de même avec de nombreux autres services même publics qui, eux aussi, font débat.

L’optimisation économique est certes nécessaire dans une société concurrentielle.

Mais est-elle bénéficiaire réellement au final pour les usagers qui restent des humains ?

Un grand débat qui n’est pas que celui de l’électricité, mais qui est soulevé humainement par les opposants à ces nouveaux compteurs Linky.

Pourquoi ?

La technologie des compteurs Linky en cause:

Emissions d’ondes avec Linky:

Le débat sur les ondes n’est pas nouveau.

Celui qui concerne la téléphonie mobile comme le Wifi n’est toujours pas terminé et ne le sera pas de sitôt.

Le compteur Linky ici concerné inclut une technologie dite ERL (Emetteur Radio Linky) qui utilise la technologie du CPL (Courant porteur en ligne).

Cet émetteur n’est pas encore imposé, mais il est prévu néanmoins à terme.

Quel est le rôle de cet emetteur installé dans le compteur Linky?

Il permettra aux Sociétés distributrices de votre électricité (EDF, Engie, Enercoop, Directe énergie, et celles qui se créeront …) de proposer des services.

Ces services sont notamment basés sur l’interconnexion Internet (IOT) des objets branchés qui arrivent sur le marché. C’est comme pour le téléphone portable qui a ouvert ainsi les portes à diverses applications, commerciales et intrusives parfois.

LE compteur Linky est connecté à internet
Le compteur Linky est au coeur de l’écosystème des objets connectés

Au final cela va donc forcément augmenter les ondes électromagnétiques permanentes dans les habitations.

Sur le plan collectif des logements où des dizaines ou des centaines de compteurs seront installés, qui peut, à ce jour, avancer que cela n’aurait pas d’impact ?

Un débat de scientifiques actuel qui reste opaque selon les intérêts en jeu des acteurs économiques concernés.

Ce principe est remis en cause et fait débat. Si d’un côté les ondes restent discutables, de l’autre ce système reste une possible intrusion dans la vie de chacun et de ses usages.

Même si avec le temps les applications restent demandées par les usagers eux-mêmes comme avec l’exemple du téléphone portable.

Le blindage contre les ondes?

Autre point, les courants porteurs réclament et imposent en certains pays des installations avec des câblages blindés.

Mais ce n’est pas le cas à ce jour et reste impossible à réaliser dans les logements actuels au vu de la généralisation envisagée du compteur Linky.

A noter aussi que divers pays hors Europe ont interdit cette technologie de compteurs connectés.

Notre voisin le plus proche, l’Allemagne, pourtant très européenne, a fait marche arrière très officiellement quant à la généralisation et à l’obligation de ce type de compteur…

Le forcing du changement des compteurs et fausse gratuité de Linky:

Votre compteur est soudainement devenu jaune et vous immédiatement vert de rage ?

Enedis est montré du doigt depuis quelques années. Le changement des compteurs s’effectue dans un flou juridique et une absence de transparence vis-à-vis des abonnées sur le réseau en France.

Beaucoup ont vu ce nouveau compteur Linky installé (en extérieur) sans aucune proposition préalable. La gratuité et l’absence d’explications à la pose font que de nombreux abonnés ont aussi ouvert la porte en toute confiance, ou devant une certaine « fausse autorité » des techniciens qui interviennent même à l’intérieur des logements.

Des entreprises sous-traitantes d’Enedis sont aussi intervenues.

La gratuité du changement de votre compteur est avancée comme un argument décisif.

Mais une société qui engage un programme de plusieurs milliards d’euros pour cela (estimation entre 5 à 7 milliards d’euros) se récupérera ensuite sur les abonnements et les services indéniablement.

La gratuité n’existe pas sur le marché, le consommateur final finance tout.

cout du compteur Linky
Le compteur Linky, une fausse gratuité

Quels avantages économiques et pour qui à ce jour?

La Cour des comptes française a récemment prouvé que le programme de changement des compteurs est plus bénéfique économiquement aux distributeurs qu’aux consommateurs.

La directive Européenne laisse la responsabilité de leur déploiement aux Etats membres. Cela leur offre une liberté d’agir sans plus d’objectivité face aux abonnés, si ce n’est l’aspect économique final recherché par l’UE et les principaux concernés industriellement.

La libéralisation économique recherchée sera principalement et prioritairement bénéfique aux professionnels et gestionnaires de la commercialisation privée de l’énergie.

Pouvons-nous au moins compter sur cette concurrence afin de voir fondre les factures d’électricité ? Sur le principe oui, sur la forme et avec les améliorations ce n’est jamais ce qui est constaté par les utilisateurs.

Peut on refuser le compteur Linky? oui, mais non à terme:

Si vous avez échappé à ce jour au forcing de certains installateurs de ce compteur Linky, vous êtes toujours en mesure de pouvoir refuser la pose du Linky.

Mais dans certains cas de figure, vous ne pourrez pas vous opposer.

Par exemple si vous avez un problème technique en amont de votre disjoncteur de branchement, donc au niveau du comptage. On ne vous remplacera pas votre compteur par un ancien modèle mais bien par ce Linky.

A terme aussi, si les services techniques ne pouvant pas faire de relève automatique à distance, les services de déplacements pourront vous être facturés. Il en est de même pour une demande ultérieure de la pose d’un Linky: Elle pourrait vous être facturée.

refus du compteur Linky, jusqu'à quand?
Peut on refuser le compteur Linky? Oui et non

Au final, le programme prévoit néanmoins le changement de « tous » les anciens compteurs pour 2021. La volonté de ce programme est connue. Donc à terme nous y passerions tous, ou nous y passerons vu l’avancement à ce jour du programme.

Les chiffres d’installation de compteurs Linky parlent d’eux même.

  • Lancé en décembre 2015, 7.300.000 compteurs Linky ont déjà été changés dans 4200 communes (au 1er/12/2017).
  • 3000 techniciens s’activent actuellement sur le terrain.
  • 28.000 compteurs Linky sont installés chaque jour avec un objectif de 8.100.000 compteurs installés pour fin 2018. Ces chiffres de décembre 2017 sont issus de la direction du programme Linky en France.
  • Il y a environ 35.000.000 d’abonnés à terme concernés en France.

Vous pouvez suivre la carte nationale des poses déjà effectuées des nouveaux compteurs et les prévisions d’installation à venir d’Enedis sur ce site.

Un débat sur le compteur linky qui ne fait que commencer:

Le grand débat est en cours depuis plus de deux années et n’est pas terminé.

Plusieurs aspects rentrent en jeu dans le débat avec les intérêts de chacun:

  • L’aspect technique.
  • L’intrusion dans les foyers.
  • Le problème des ondes et de la santé qui divise aussi les scientifiques.
  • L’aspect juridique depuis 2015 sur les méthodes commerciales de pose de ces compteurs.

Cela met sur le devant de la scène de nombreuses personnes ou collectivités comme des élus ainsi que des associations locales ou de défense des consommateurs.

Bref, un dossier ou un programme qui, au départ, est parti silencieusement et qui fait maintenant beaucoup de bruit.

En effet, le bras de fer se présente chaque semaine dans la presse, sans apporter de réponses claires.

Ce programme ira-t-il jusqu’au bout ou bien le débat, comme ce fut le cas en Allemagne, donnera-t-il raison au peuple… La suite nous le dira.

Je vous invite à voir ou à revoir la vidéo du 03.06.2016 ici sur le blog, avec les interventions des diverses parties et de l’association UFC Que Choisir. La passion reste la même à ce jour sans pour autant apporter plus de réponses.

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

10 Commentaires

  1. Bonjour
    Votre article ne fait que reprendre comme dans la presse actuellement les supposés mauvais cotés de ce compteur. C’est dommage car avant tout ce compteur est destiné à faire des économies d’énergie et donc participera à la réduction de notre impact environnemental.
    Alors oui il émet des ondes mais il se trouve dans notre garage, notre cellier, nos parties communes ou même sur la rue. Donc le danger est quand même largement moins grand que pour un téléphone portable posé sur la table de nuit ou mis dans notre poche.
    C’est vrai aussi qu’il va collecter des données sur notre consommation. C’est sans doute intrusif mais surement moins que n’importe quel moteur de recherche internet, n’importe quel objet connecté. Et au moins la CNIL a un vrai pouvoir de contrôle sur Linky
    A contrario, nous pourrons contrôler facilement notre consommation. Nous pourrons avoir qu’un seul compteur pour nos panneaux solaires, éoliennes, et nos compteurs enedis. Nous pourrons aussi servir de fournisseurs d’energie pour le réseau national. Et tout cela c’est bien pour avoir une gestion stricte de la production d’électricité. Je vous rappelle que l’électricité ne se stocke pas facilement alors l’interconnexion est la clé.
    Faisons avancer les choses…parfois c’est bien aussi

    • Vous oubliez :
      – que ce compteur est ou sera posé, dans de nombreux cas et notamment dans les immeubles anciens parisiens et autres, à l’intérieur du logement, et pas dans un garage, un cellier ni dans une partie commune.
      – qu’il sera même, s’agissant des studios, posés dans la seule pièce à vivre de l’occupant du studio, qui, donc, sera sans cesse à proximité du compteur.
      – que, dans une copropriété il peut y avoir un très grand nombre de lots d’habitation avec chacun son compteur Linky, soit une concentration d’un grand nombre de compteurs Linky qui émettront des ondes EN PLUS des ondes des téléphones portables, des micro-onde, etc., lesquels découlent encore du choix que fait chacun chez soi, ce qui ne sera pas le cas du Linky,
      – que dormir à côté de son portable reste un CHOIX, tandis que, une fois le compteur posé dans un appartement, le choix n’existe plus : le compteur restera là où il a été posé, quel que soit le souhait de l’occupant en place, ce qui revient à dire que le locataire qui accepte la pose d’un compteur Linky verra son choix imposé aux occupants suivants : de quel droit, tant que ne sont pas tranchées les multiples polémiques concernant sa dangerosité ou sa non-dangerosité ?

      Notamment : il me semble qu’il serait normal, à tout le moins, que, si l’on impose un tel compteur à tous, y compris ceux qui n’en veulent pas, et si les ondes du Linky doivent être émises à grande échelle dans un immeuble partagé par des gens qui sont d’accord avec sa pose et d’autres qui souhaitent s’en préserver, l’on impose AUSSI un blindage efficace aux dernières normes de sécurité.
      Car, justement, nombreux sont ceux qui font le choix DE NE PAS DORMIR à côté de leur téléphone portable et DE NE PAS le porter dans leur poche, et… de quel droit imposerait-on à ceux-là les ondes des Linky de tout un immeuble ?

      • Pour répondre au sujet des ondes, je vous rappelle que le compteur linky utilise la technologie des CPL et non des ondes directement émises comme le WiFi (que vous n’avez peut être pas chez vous mais que vos voisins vous distribuent certainement, et comme vous parlez d’immeuble, je vous encourage à chercher avec votre ordinateur tous les réseaux que vous avez de disponible chez vous). Je vous rappelle aussi que L’agence nationale des fréquences a fait des mesures. Le conseil d’État a montré en 2016 que les compteurs ne faisaient courir aucun risque. Et pour finir sur le coté polémique, un compteur Linky émet 1 500 fois moins d’ondes qu’un réfrigérateur. Mais peut être n’en avez vous pas non plus ?

  2. Bonjour

    Je n’arrive pas à comprendre d’où sortent les potentielles économies d’énergie que l’on nous vante.

    Je ne vois pas où est la différence avec les anciens compteurs électroniques.
    Les deux affichent à peu près les mêmes informations.
    Il y a un petit plus sur le Linky qui permet de récupérer la conso quotidienne sur internet, évitant ainsi une relève manuelle, mais c’est maigre et je ne vois pas bien en quoi cela fait économiser.

    Mais la mesure de la consommation reste globale et n’est pas différenciée par appareil (ou alors avec des modèles statistiques qui ne prouvent rien).

    Au titre des avantages on peut citer également la possibilité offerte d’avoir de nouveaux tarifs différenciés comme le tarif Heures/Creuses Week end apparu récemment.

    Mais ce sont de faibles avantages. Pour moi les seules économies sont pour le distributeur, qui n’a plus à dépêcher du personnel pour faire la relève des index et les changements de tarif.

    • Je vous rejoins là dessus :
      – à ce jour, les données de suivi ne sont pas assez nombreuses pour nous permettre d’identifier nos sources de consommation excessives.
      – les options d’abonnement proposées par les opérateurs sont également insuffisantes.
      J’espère que cela s’explique par le fait que nous sommes simplement au début du déploiement de ce compteur et que dans l’avenir le distributeur et les fournisseurs d’électricité se bougeront un peu plus pour nous proposer des applications et des contrats permettant de vraies économies.
      Si il y a un point sur lequel il faut se faire entendre auprès de l’état c’est bien celui là : obliger les opérateurs du secteur à nous donner les clés pour optimiser nos consommations et choisir les contrats les mieux adaptés

  3. Je viens de m’apercevoir que mes factures d’électricité, depuis quelques mois, atteignent un total d’environ le double de ce qu’elles étaient avant.
    Recherches faites : ce changement coïncide avec la date à laquelle on nous posé des compteurs Linky dans tout l’immeuble.
    Hasard ?

  4. Avoir un seul compteur pour nos panneaux solaires, éoliennes, et nos compteurs Enedis est une ineptie/utopie, sachant que l’électricité ne se stocke pas, pas plus qu’elle n’est consommée sur place (donc serait “déduite” du compteur de consommation) il faudra toujours au moins deux compteurs (1 pour la consommation, 1 pour la production) d’autant que les prix de vente et d’achat ne sont pas les mêmes…
    Le compteur Linky est numérique, ce qui implique que le comptage se fait en VA “réels” et non en KWh “approximatifs” (cf triangle des puissances) ce qui est à l’avantage du distributeur. De plus, l’ancien compteur ‘analogique’ est plus permissif en cas de dépassement de la puissance souscrite que le compteur numérique Linky, ce qui oblige parfois le consommateur final à “monter en gamme” au niveau de sa souscription de contrat, ce qui peut lui entraîner des surcoûts, mais cela reste un effet de marge qui est statistiquement acceptable pour le distributeur… Cette modification est rendue possible à distance car le technicien qui change le compteur contrôle également que le calibre du Disjoncteur de Branchement (ou AGCP) est bien à son maximum.
    Enfin, concernant le CPL, il est émis (rappelons le, pour un total d’environ 2 minutes par 24h) non pas vers l’habitation, mais vers le concentrateur du distributeur par les câbles d’alimentation (et rayonnent environ 30cm autour de ces derniers), arrivées là, les données sont ensuite émises vers les centraux du distributeur par … ondes GSM.

  5. Salut
    deux petites précision techniques d’ordre électrique a propos du linky,
    -1: sur les anciens compteurs la coupure de dépassement de puissance était assuré par le différentiel 500mA qui pouvait etre ré-enclenché a la main et fessait souvent office interrupteur générale accessible(point de la normé sécurité) dans de nombreux cas le compteur lui n’est pas installé de manière a etre accessible et maintenant c’est lui qu’il faut réarmé lors d’un dépassement de puissance
    -2: les personnes installant les compteurs linky sont des intérimaires pas nécessairement électricien et formé a la pose en 2 demi journées, et j’ai put constaté a plusieurs reprise des installation ne respectant rien (mauvais serrage,plusieurs câbles dans les bornes prévu pour un seul, désorganisation des phase et neutres, et surtout faible section entre les fusible coupe-circuit et le compteur) ce qui est un risque d’incendie élevé ,en voyant ça j’ai compris pourquoi plusieurs témoignage disaient que le linky foutait le feu .

    • Bonjour Samy,
      je suis assez d’accord avec toi concernant le point 1-, notamment dans les immeubles collectifs (mais pas que), même si désormais le plus souvent, l’AGCP et le compteur se trouvent sur la même platine. En revanche, concernant le point 2- je ne suis pas d’accord avec toi, ou alors, j’ai passé 3 semaines de formation pour rien, n’étant pas électricien à la base : la première pour les habilitations, la seconde pour les différents types de compteurs et la NFC14-100, la dernière pour les Travaux sous Tension. J’ai ensuite installé des compteurs jaunes pendant pratiquement 3 mois. Malheureusement, ma conception de ce travail de poseur et celle de mon Responsable de secteur n’étaient pas “compatibles”. J’ai préféré quitter un CDI de chantier (donc pas en intérim) pour un CDD dans une entreprise d’électricité générale. Mais j’ai ma conscience pour moi : je suis certain que tu peux repasser sur mes installations et que tu n’auras ni problème de serrage (il y a un tournevis dynamométrique à 4.5N.m dans la valise du technicien, qui est responsable de sa vérification et son entretien…) ni de section entre le compteur et l’AGCP, les seuls câbles que le technicien Linky est en mesure de manipuler. Pour ce qui est du câble entre les fusibles AD30 (“EDF”) et le compteur, j’ai toujours signalé lorsque la section paraissait incohérente.

  6. Bonjour.
    Le Linky permet-il de faciliter le service pour le client ? Un exemple concret vécu dernièrement à la mise en service d’un point de distribution aprés coupure par les anciens locataires. Aprés le choix d’un distributeur commercial sur Internet et accord du contrat, on vous annonce qu’il faudra 4 jours pour mettre le logement en service et que cela ne nécessite pas la présence des abonnés puisque cela se fait à distance… jadis dans mes souvenirs cela se faisait en 24 h avec déplacement du technicien EDF…. sinon pour avoir une mise en service en moins de 24H les frais de mise en service passent de 28 euros à presque 150 euros…. En quoi cela devrait-il prendre plus de temps grace à cette technologie maintenant à distance ? Pour le Gaz ils viennent aprés 8 ou 10 jours, un conseil si vous déménagez, prévoyer un camping-Gaz et des lampes de poches….

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here