Aujourd’hui, j’ai décidé de parler des experts. Non pas de cette série un peu ramolo qui se décline dans toutes les villes de l’oncle SAM, mais plutôt des “experts  électriciens”. Ceux qui en savent toujours plus que toi et qui viennent t’en mettre plein la vue.

J’en croise pas mal lors de mes formations, chez mes fournisseurs ou même quelque fois via des commentaires sur ce blog.

C’est d’ailleurs lors d’une formation que cette idée d’article m’est venue.

Un petit bilan de ces personnages de “haut voltage” (haute voltige, jeu de mot un peu douteux):

Les experts en électricité:

Les experts électriciens en savent toujours plus que vous:

Tu es en présence d’un expert lorsqu’il vient t’expliquer tout sur son domaine, alors que tu ne l’avais pas forcément demandé.

L’expert électricien va venir t’expliquer que n’utilise pas les termes exacts et te donner les siens.

Sauf que ces termes à lui, ils sont bien pompeux et pas très pédagogues (je parle d’ailleurs de pédagogie dans la suite de l’article).

L’électricien expert aime faire valoir son expérience:

La deuxième caractéristique d’un expert électricien, c’est qu’il a une grande expérience dans son domaine: Il a travaillé 200 ans dans son secteur d’activité, il a été courtisé par les plus grands rois de ce monde, et il a refusé les plus grands postes à responsabilité.

Et tout ça, il te le dira assez rapidement (en général dans les 5 premières minutes de la conversation).

L’expérience, c’est d’ailleurs comme de la confiture: moins on en a, plus on l’étale.

experts électriciens
Certains experts électriciens étalent leur savoir comme de la confiture, au risque de trop l’étaler

Les experts électriciens ne transmettent jamais tout leur savoir:

Ce qui est paradoxal, c’est que les experts électriciens (et d’en d’autre domaines ) ne partagent pas tout leur savoir: Une partie seulement, car ils ont bon coeur.

Mais pas tout, car on ne sais jamais, un petit jeune pourrait prendre leur place et devenir à leur tour expert dans le domaine (et là, à la retraite le vieil expert).

L’expert te dis que tu n’abordes pas le sujet dans son entièreté et qu’il faudrait tout un livre pour expliquer le sujet.

Par contre, il n’écrira jamais le livre en question.

Non je ne suis pas un expert, mais par contre:

Clairement, je ne suis pas un expert en électricité: je n’ai pas la prétention de tout connaitre.

Mais, j’ai quand même acquis des connaissances assez approfondies (me semble t-il) et je m’efforce de toujours apprendre: je me forme en permanence pour cela, tant au niveau des normes que des techniques de mise en place, mais aussi au niveau du matériel et de l’outillage.

En revanche, je mets un point d’honneur aux trois points suivants:

Je partage mes connaissances:

Mes différents articles viennent dans le sens de cette affirmation (plus de 500 lorsque j’écris cet article): j’essaie au maximum de partager mon savoir afin que chacun puisse y trouver son compte.

Le savoir est fait pour être partagé!

Je n’écrase personne (j’espère!):

J’essaie de divulguer mon savoir et de donner mes conseils sans prendre de haut.

Je crois que tout le monde à le droit de débuter et de ne pas être au courant de tout.

L’erreur est humaine!

Je suis pédagogue (j’essaie!):

C’est un peu en relation avec le point précédent: j’essaie au maximum d’être pédagogue afin de bien faire comprendre les notions.

Si je fais très attention à utiliser les termes qui doivent l’être dés que la sécurité électrique et le bon fonctionnement sont en jeu (par exemple les notions de phase ou de neutre dans un schéma électrique), il m’arrive parfois d’utiliser des termes plus faciles à comprendre pour faire passer l’information.

pédagogie experts électriciens
Bien souvent, les experts électriciens manquent de pédagogie

Je me rappelle par exemple d’un lecteur qui m’a taillé un short sur mon article sur le BAES car j’ai utilisé le terme de support au lieu de patère…..

Conclusion:

Vous l’aurez surement compris, j’ai eu quelques accrochages par le passé avec ces personnes qui veulent toujours avoir le dernier mot avec tout le tact qui les caractérise.

Certes, les experts peuvent être bien meilleurs dans certains domaines (après tout, ils se nomment bien experts?)

Mais ce n’est pas une raison pour être cassant et dénigrer ceux qui en savent moins.

Si toi aussi tu croises un jour un de ces experts électriciens, la meilleure option est de lui sourire et de lui dire qu’il a raison.

Cela lui procurera une sensation de bien être, et généralement il te lâchera la grappe (pour ton bien être).

1 commentaire

  1. Un autre constat: Pour justifier son salaire, il va à tout prix et par tous les moyens critiquer votre travail, question de faire comprendre au patron que s’il n’avait pas fait appel à ses services, ça aurait été la catastrophe.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here