Comment brancher un interrupteur va-et-vient ?

Comment brancher un interrupteur va-et-vient ?

Interrupteur va-et-vient : définition et utilisation

Qu’est-ce qu’un interrupteur va-et-vient ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet et pour bien comprendre de quoi on parle, arrêtons-nous sur une petite précision qui peut prêter à confusion. Il faut savoir que ce même terme « va-et-vient » permet de désigner à la fois le montage électrique va-et-vient et l’interrupteur va-et-vient.

Dans la pratique

Un montage va-et-vient est composé de 2 interrupteurs va-et-vient

L’interrupteur va-et-vient est donc un appareillage électrique qui permet de contrôler (allumer ou éteindre) un circuit électrique.

Le circuit va-et-vient quant à lui est un type de montage électrique qui permet d’allumer ou d’éteindre un point d’éclairage depuis deux endroits différents.

Il ne doit pas être confondu avec le simple allumage ou encore le télérupteur.

Dans quel cas utiliser un interrupteur va-et-vient ?

L’interrupteur va-et-vient pourra être utilisé aussi bien pour les montages va-et-vient que pour les montages simples allumages (cet appareil peut assurer les 2 fonctions).

Dans le cas où l’on utilise un interrupteur va-et-vient pour un montage simple allumage, seules 2 bornes seront utilisées.

Rien ne vaut des exemples d’utilisation dans la vie réelle pour bien comprendre les cas d’usage du va-et-vient :

  • Vous êtes dans un escalier, il y a deux interrupteurs qui contrôle l’allumage (un en haut et un en bas) : vous êtes en présence d’un va-et-vient
  • Dans une chambre, il y a un interrupteur à l’entrée et un second au niveau de la tête de lit pour allumer/éteindre le même point lumineux : là encore, c’est un montage électrique de type va-et-vient
  • Vous entrez dans une pièce, par exemple un bureau, qui ne possède qu’une seule entrée et il n’y a qu’un seul interrupteur dans la pièce : dans ce cas, il s’agit un simple allumage.

Différence entre un interrupteur simple et un va-et-vient ?

Ce qu’il faut savoir, c’est que 99% des interrupteurs simples sont des va-et-vient.

La différence principale entre un va-et-vient et un interrupteur simple, c’est le nombre de connexion.

L’interrupteur va-et-vient possède trois connexions, utilisées comme suit :

  • Pour le premier interrupteur, une connexion pour la phase, deux autres pour les navettes.
  • Pour le deuxième interrupteur, deux connexions électriques pour les navettes et une autre pour le branchement du retour lampe.

À contrario, un interrupteur simple ne possède que de deux connexions.

Bon à savoir

Par soucis de simplicité, les fabricants ne font quasiment plus que des interrupteurs va-et-vient qui peuvent servir pour les deux montages électriques : va-et-vient et simple allumage.

Comment brancher un interrupteur va-et-vient ?

Les étapes de branchement de 2 interrupteurs va-et-vient pour 2 points de commande 

  • Étape 1 : repérez les fils électriques et les bornes 

Sur l’interrupteur, commencez par identifier les bornes qui seront utilisées :

  • La borne L (ou borne rouge) pour le fil d’alimentation (fil de phase généralement rouge) ou pour le retour lampe (fil de couleur violet, orange, marron, noir, blanc…)
  • Borne 1 et borne 2 pour les 2 fils navettes (2 fils de même couleurs par exemple violet, orange, noir…)
  • Étape 2 : Le branchement des fils

Dans un montage va-et-vient, il y a deux interrupteurs :

Branchement au niveau de l’interrupteur n°1 :

  • Connectez le fil de phase sur la borne rouge de l’interrupteur ou sur la borne indiquée L.
  • Branchez le premier fil navette sur la borne 1 de l’interrupteur puis branchez le second fil navette sur la borne n°2 de l’interrupteur. L’autre extrémité de ces 2 fils navette seront connectés sur l’interrupteur n°2.

Branchement au niveau de l’interrupteur n°2 :

  • Le retour lampe est le fil qui assure la continuité de la phase (phase coupée). Il est donc branché entre la borne de phase (borne rouge ou notée L) et le point lumineux.
  • Les deux navettes (qui sont déjà branchées sur l’interrupteur n°1) sont connectées aux bornes 1 et 2 de l’interrupteur n°2

Schéma de branchement interrupteur va-et-vient

  • Étape 3 : fixation de l’interrupteur et finitions

  • Une fois le branchement terminé, rangez soigneusement les fils électriques dans la boîte d’encastrement.
  • Insérez l’interrupteur va-et-vient dans sa boîte d’encastrement puis fixez le à l’aide des vis ou des griffes selon le modèle
  • Enfin il ne vous reste plus qu’à clipser la plaque de finition

Une fois cette étape terminée, vous pouvez alors remettre le courant et tester le fonctionnement de votre interrupteur.

Quelle est la hauteur d’installation recommandée ?

Cette question est valable pour les interrupteurs va-et-vient mais aussi pour toutes les autres commandes (simple allumage, bouton poussoir pour télérupteur etc.)

La norme NF C15-100 impose une hauteur d’installation entre 0,90m et 1,30m. Il faut donc choisir une valeur comprise dans cet intervalle.

L’interrupteur sera installé à une hauteur de 1,10m ou 1,20m pour correspondre à la norme et pour un confort d’utilisation optimal.

Les différents types d’interrupteurs va-et-vient

Il existe plusieurs types d’interrupteurs va-et-vient :

L’interrupteur simple

C’est celui qui servira pour faire tous les montages de base.

Interrupteur simple va-et-vient legrand

L’interrupteur double

C’est un interrupteur qui possède deux commandes va-et-vient séparées sur un seul et même bouton (double interrupteur). Il permettra de faire deux montages l’un à côté de l’autre.

interrupteur double va-et-vient legrand

Deux boutons sur un seul emplacement : c’est ce qui définit un double va-et-vient

Le modèle simple à voyant 

C’est un modèle qui possède un signalement lumineux. Il permet de signaler une lumière allumée ou d’avertir de la présence d’une commande.

Interrupteur simple va-et-vient à voyant legrand
Vous avez aimé cet article ?
2 commentaires
NOG
12 juillet 2024

Bojour
un schéma électrique complet serait utile. Pour au moins voir que le Neutre est raccordé à la lampe.

Serge CALU
30 juin 2024

Bonjour,
Vous auriez pu aussi citer le permutateur inséré sur les navettes qui peut être une bonne alternative au télérupteur pour
un va et vient à plusieurs ampoules.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *