J’ai décidé de réaliser des interview de professionnels de l’électricité pour qu’ils apportent leur point de vue et leur idées.

Aujourd’hui, j’accueille Ben Han du blog matoolbox

Bonjour Ben, et merci de ta présence sur le blog. Est ce que tu peux te présenter aux lecteurs?

Bonjour Guillaume.
Plombier/chauffagiste/électricien depuis 2004, j’ai suivi un Bac Pro Electrotechnique, un Brevet Pro Equipement Sanitaire, puis une formation d’Encadrant en Entreprise Artisanale (2EA, équivalent à la théorie du Brevet de Maîtrise), car le projet de création d’entreprise me motive depuis le début de ma réorientation du domaine de l’informatique. Et depuis peu, je me suis trouvé une passion pour l’écriture d’un blog…

Tu es donc rédacteur du blog http://www.matoolbox.fr/, qu’est ce qui t’as poussé à vouloir tenir ce blog?Enormément de blogs existent autour du mutlimédia, de l’automobile ou de la mode, mais peu sur le bâtiment et en particulier sur la plomberie, le chauffage et l’électricité. J’ai eu envie de partager mes recherches sur le web, mes rencontres sur les salons et mes tests d’outillage avec les internautes. C’est ainsi que je me suis lancé dans l’aventure du blog fin 2010!

tests outils électricien

 

Tu es artisan à ton compte et notamment électricien. Aujourd’hui, beaucoup de particuliers réalisent eux même leurs travaux. Quels conseils rapides peux tu leur donner à propos des travaux en électricité?

Un rappel évident: l’électricité tue! “Les études d’accidentologie situent aux environs de 200 le nombre de décès annuels dus à une électrocution et à environ 4 000 celui des électrisations graves entraînant handicaps et séquelles graves.” selon ONSE-GRESEL (Observatoire National de la Sécurité Electrique et Groupe de Réflexion sur la Sécurité Electrique).
Il est donc nécessaire de prendre des précautions avant de se lancer dans des travaux électriques en rénovation:

  • interrompre le courant du circuit concerné depuis le tableau
  • contrôler l’absence de tensions avec un multimètre fiable ou mieux avec un VAT ( Vérificateur d’Absence de Tension)
  • s’assurer que le circuit ne sera pas de nouveau mis sous tension par une tierce personne et le condamner de préférence avec un cadenas à placer sur le disjoncteur

Dans le cas d’une construction neuve, il n’y a pas ce risque puisque l’accès au courant ne se fait qu’une fois l’installation contrôlée et certifié par le CONSUEL.En ce qui concerne l’installation elle-même, commencer par réaliser un plan électrique précis voire côté pour imaginer l’aménagement des pièces, la circulation… et y revenir à plusieurs fois pour prendre les bonnes décisions.D’un point de vue matériel, je crois que ton blog recense déjà tous les circuits possibles et imaginables ainsi que les détails pour choisir la section de conducteur, le nombre de poste, de points lumineux, la protection…

Tu es expert en matériel, quel est selon toi la marque qui propose un bon rapport qualité / prix pour le particulier qui souhaite faire l’acquisition de matériel pour ses travaux d’électricité?

Tout d’abord, sachez que vous n’aurez pas besoin d’énormément d’outillage électroportatif:

  • Une visseuse légère pour les petits trous et surtout le vissage des boitiers et de l’appareillage électrique: légère, c’est à dire avec une batterie de 10,8 V ou 14,4 V, cela suffit emplement et vous fatiguera moins qu’une visseuse 18 V! Si vous ne vous en servez que pour cette période de travaux, choisissez des batteries Ni-Cd ou Ni-Mh (moins chers que les batteries Lithium Ion mais moins performantes et avec un effet mémoire), elles conviendront au bricoleur qui n’est pas pressé par le temps de charge!
  • La perceuse filaire vous servira pour les trous de scie cloche à réaliser pour la pose de boîtiers car le couple des visseuses n’est pas toujours suffisant. En percussion, vous pourrez percer les murs pour y passer l’éclairage extérieure ou une prise sur une terrasse. Elle vous servira aussi pour réaliser l’installation électrique du garage ou de la cave: cette partie de l’installation est généralement apparente (en tube IRL, encore appelé tube IRO) et nécessite le chevillage des fixations. Si vous avez des trous importants à réaliser, préférez un perforateur: beaucoup plus performant qu’une perceuse à percussion, vous viendrez à bout de vos percements en moins de temps! Louez la pour l’occasion.

Je dois reconnaître que je ne connais pas très bien la qualité et les performances des marques d’électroportatifs de GSB… mais je reste convaincu que les marques qui réalisent des outils professionnels doivent utiliser ce même savoir-faire pour leurs gammes dites de “bricolage”: je pense donc à Bosch, Makita, DeWALT, Metabo… Mais un nouveau concurrent devrait faire son apparition dès Juillet 2012 avec pas moins de 9 outils et 6 coffrets d’accessoires: Stanley FatMax. Cette “nouvelle” marque devrait se positionner aux niveaux prix et performance à mi chemin entre Black&Decker et DeWALT… J’encourage donc les lecteurs de ton blog à venir partager leurs expériences d’outillage électroportatif et pourquoi pas de cette nouvelle marque!

Je te remercie pour le temps que tu m’as accordé et les conseils que tu as apporté aux lecteurs, @bientôt!

Merci Guillaume de m’avoir donné cette occasion!
A très bientôt!

test outils électricien plombier

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here