C’est une question qui taraude beaucoup de lecteurs de ce blog qui sont dans le cas d’une rénovation électrique, avec installation existante triphasé.

Est ce qu’il faut passer de triphasé à monophasé? Comment faire ce passage de tri à mono.

La démarche pour demander le passage de triphasé à monophasé:

Cette démarche est relativement simple: il vous suffit juste de prendre contact avec votre fournisseur d’énergie, de vous munir des indices de votre compteur électrique et de faire la demande.

Je vous invite d’ailleurs, lorsque vous faîte la demande, de vous placer avec votre téléphone devant le compteur électrique. Ainsi, si votre interlocuteur a besoin d’information complémentaires, vous serez a même de lui fournir.

L’implication du passage en monophasé:

Votre ancienne installation électrique est en triphasé? Il faut songer à faire des travaux, surtout au niveau du tableau électrique triphasé.

En effet, celui ci est composé d’éléments en triphasé (disjoncteurs, interrupteurs différentiels…) qui sont différents en monophasé et en triphasé.

Pour l’installation électrique en elle même, en règle générale, il faut également changer une grande partie.

Pourquoi? Tout simplement parce qu’il y a de grande chance qu’elle soit vétuste (Les installations électriques triphasées datent le plus souvent des années 70-80).

Bien souvent, certains réseaux sont sous dimensionnés au niveau de la section des fils électriques ou encore de la vétusté des appareillages électriques.

Si vous souhaitez rester en triphasé, j’ai rédigé un guide complet à télécharger ici pour vous aider à le dimensionner dans les règles de l’art.

Et le coût du passage en monophasé dans tout ça?

La demande à votre fournisseur à un prix: comptez une petite centaine d’euros (pour les tarifs, il faut se renseigner ici chez ENEDIS – anciennement ERDF – pour avoir une idée du coût du passage en monophasé). Pour les travaux sur l’installation électrique, c’est une autre histoire: Distribution en moulure, passage électrique au sol, en encastrée avec des saignées électrique ou un mélange des deux? Le prix peut varier du simple au double, tout dépend de votre projet (voir ici pour une estimation du cout d’une rénovation électrique).

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

9 Commentaires

  1. Bonjour, je souhaite passer mon compteur électrique de triphasé à monophasé et rénover moi même l’installation par la suite. Est ce que mon fournisseur d’électricité exigera le consuel de l’installation?

    • Bonjour

      A priori, non si vous ne faites pas d’interruption de fourniture de courant.
      Et sauf si votre installation est visiblement dans un état de vétusté pas acceptable.

      Sinon utilisez la technique inverse : rénovez l’installation et passez en mono après.

  2. Bonjour,
    je fais renover ma maison et donc je passe de tri à monophasé, quel est le plus pratique : fair evenir le fournisseur d’acces avant renovation electricité ou apres?
    peut etre avant comme cela je suis en monophasé et quand les artisans utiliseront l’electricité pour els travaux cela consommera moins?merci

    • Bonsoir

      Au passage tri –> mono, il faudra modifier votre installation intérieure
      Ces modifications peuvent être mineures si l’installation est récente et bien conçue ou très importante sur une ancienne installation pas adaptée au mono.

      Il y aura éventuellement à faire :
      – remplacement des câbles entre disjoncteur ENEDIS et votre tableau de répartition,
      – augmentation si nécessaire de la section de certains câbles de liaison dans le tableau (en tri vous aviez sans doute un disjoncteur de branchement 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A ce qui peut conduire à une surchauffe d’un câble en 6² ou 10²),
      – vérification de la non surcharge des différentiels 30mA (en tri vous aviez sans doute un disjoncteur de branchement 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A, ce qui peut surcharger un interrupteur différentiel 40A),
      – suppression de tous les circuits en triphasé s’il y en a et transformation en mono si nécessaire (chauffe-eau par exemple),
      – suppression des éléments triphasés du tableau (différentiels, disjoncteur…),
      – ajout d’interrupteurs différentiel 30mA mono si nécessaire
      – traitement des circuits mono à neutre commun s’il y en a. Si ce sont des circuits de forte puissance, il faut les refaire à neuf.

      Donc 3 stratégies :
      – passer en mono tout de suite : désactiver les circuits tri et regrouper les 3 phases en une le temps des travaux, puis réadapter l’installation électrique au fur et à mesure (en fonction des remarques ci-dessus)
      – rester en tri, adapter l’installation pour quelle soit facilement basculable en mono (par exemple une rangée de tableau par phase, suppression des circuits tri), puis le moment voulu passer en mono en modifiant facilement le tableau
      – rester en tri, mais n’utiliser qu’une phase le temps des travaux et à un moment donner basculer en mono

      Par contre ce qui est certain, c’est quelle que soit la solutions, cela consommera pareil.

  3. Bonjour,
    Je viens d’acheter un bien immo et suis dans le cas du passage de tri à mono pour “moderniser” l’installation electrique existante avec un electricien.
    Dois-je obligatoirement mettre Enedis dans la boucle ou l’électricien peut-il faire le job “seul”.
    En effet, EDF me renvoie vers Enedis qui me dit qu’il faut passage d’un technicien et 700€ mini de facturation !!!
    Cette intervention Enedis se fait-elle entre la rue et mon compteur Linky ou entre mon compteur et la maison ?
    Par avance merci de tes lumières car je me retrouve à dépendre du bon vouloir d’Enedis pour la “visite technique” avant démarrage du chantier par mon électricien alors que je peux peut-être faire sans.
    Merci

    • Bonsoir

      Pour avoir un raccordement mono, il faudra obligatoirement faire une demande de modification de raccordement à ENEDIS qui changera le compteur, le disjoncteur…

      Il faudra ensuite modifier votre installation intérieure, comme je l’ai indiqué juste au dessus, mais là c’est de votre ressort ou de celui d’un électricien.

      Mais rien n’empeche, de commencer les travaux intérieurs par anticipation

  4. BONJOUR suite à une rénovation avec un compteur vetuste , sur une installation en triphasé ,mon fournisseur(à ma demande) a fait lepassage en monophasé , tout va bien à présent ,nouveau compteur , nouveau tableau.. dois-je absolument changer aussi le differentiel de triphasé à mono.. ? merci de votre conseil
    THIERRY

  5. Bonjour je suis actuellement en triphasé avec un tableau neuf et installation électrique dans la maison neuve également.
    mon électricien a mal équilibré les phases donc sa saute souvent quand trop machine tourne en même temps .
    Du coup je passe en mono .
    les techniciens passent le 10juillet pour me passer en mono .
    que dois-je faire comme modification sur mon tableau ?
    merci d’avance .

  6. Bonjour

    Il y a d’autres solutions, par exemple rééquilibrer correctement les phases, augmenter la puissance d’abonnement (passer à la tranche au dessus ne coute que 2€/mois soit environ le prix de 2 baguettes de pain)

    Si l’installation est neuve, on peut également se poser la question de pourquoi vous aviez le triphasé ?
    Sur une installation électrique, le triphasé a un intérêt si une des conditions suivantes est vérifiée :
    – Présence de matériel fonctionnant uniquement en triphasé : machines outil, PAC, pompes…
    – Besoin de forte puissance (pas de possibilité d’avoir plus de 12kVA en mono)
    – Branchement de grande longueur (>100m) entre le coffret ENEDIS en limite de propriété et l’habitation (chute de tension 2 fois moindre en tri qu’en mono et intensité maxi par phase en général plus faible).
    – Impossibilité pour ENEDIS de fournir du mono avec un coût de modification de branchement raisonnable.

    Si vous n’etes pas dans un de ces cas de figure, envisager le passage vers le mono est effectivement pertinent, car beaucoup plus souple d’utilisation.

    Pour modifier votre installation intérieure et comme je l’ai déjà dit au dessus, il y aura éventuellement à faire :
    – remplacement des câbles entre disjoncteur ENEDIS et votre tableau de répartition,
    – augmentation si nécessaire de la section de certains câbles de liaison dans le tableau (en tri vous aviez sans doute un disjoncteur de branchement 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A ce qui peut conduire à une surchauffe d’un câble en 6² ou 10²),
    – vérification de la non surcharge des différentiels 30mA (en tri vous aviez sans doute un disjoncteur de branchement 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A, ce qui peut surcharger un interrupteur différentiel 40A),
    – suppression de tous les circuits en triphasé s’il y en a et transformation en mono si nécessaire (chauffe-eau par exemple),
    – suppression des éléments triphasés du tableau (différentiels, disjoncteur…),
    – ajout d’interrupteurs différentiel 30mA mono si nécessaire

    Voilà vous voyez que la réponse n’est pas simple et dépend vraiment de votre existant.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here