Le test de continuité est une technique à laquelle chaque électricien a recours très souvent. L’objectif est multiple, mais bien souvent  la mesure de continuité s’opère lors de dépannage en électricité.

Afin de bien vous faire comprendre cette notion importante, je vais vous expliquer

  • La définition de la continuité électrique
  • Les appareils pour mesurer la continuité
  • Un exemple pratique de test de continuité

La continuité électrique, définition:

On parle de continuité en règle générale pour un phénomène qui ne subit pas d’interruption.

Prenons un exemple simple de la vie courant: une ligne blanche (ou ligne continue) sur la route est un ligne qui n’a pas de coupure (La continuité est donc liée au phénomène de coupure).

Revenons maintenant à l’électricité: Si je prends un fil électrique, la continuité de ce dernier est significative d’un fil électrique sans interruption.

Pas de continuité électrique sans résistance:

Les mesures en électricité s’architecturent autour de 3 grandes valeurs, la tension, le courant et la résistance (en savoir plus sur ces trois grandeurs en électricité ici).

La résistance électrique, pour rappel, est la capacité d’un matériau à laisser passer le courant.

  • Un matériau qui laissera passer le courant facilement aura une résistance très faible
  • Un matériau qui empêchera le courant de passer aura une résistance très forte

Cette notion de résistance est donc en relation directe avec la mesure de continuité, c’est ce que nous allons voir dans la suite de l’article.

Pourquoi mesurer la continuité?

Avant d’aller plus loin sur la mesure de la continuité en elle même, je vais vous expliquer à quel instant elle est utilisée sur un chantier.

Dépannage électrique et continuité:

C’est bien souvent au moment de dépanner un circuit électrique que la mesure de continuité est utilisée. Voici des cas concrets d’application de test de continuité.

Continuité au niveau d’un fil dans un tableau électrique:

Si un fil est mal branché dans un tableau électrique, la continuité ne sera pas présente entre chacune des connexions électriques (par exemple  au niveau du branchement dans le tableau électrique entre un bornier électrique d’alimentation de phase et une borne d’alimentation de l’interrupteur différentiel)

Identification de deux fils électriques:

C’est un cas très récurrent: retrouver deux fils électriques au niveau d’un appareillage (comme une prise électrique de courant par exemple).

Dans les anciens tableaux électriques, le neutre est souvent installé sur une barrette commune et la phase uniquement est protégé par des portes fusibles.

Il n’est donc pas possible de retrouver quelle phase va avec quel neutre.

C’est en utilisant un appareil qui mesure la continuité qu’il est possible de réunir le neutre et la phase du circuit électrique concerné pour pouvoir les protéger sous un même disjoncteur.

Continuité du conducteur PE / de la terre:

Voici un autre aspect, lié à la sécurité.

Le conducteur PE (pour protection équipotentiel) appelé plus simplement fil de terre, ne doit pas être coupé. Il doit pouvoir faire circuler le courant de défaut vers la terre.

Le fil de terre doit donc présenter une continuité électrique parfaite, et c’est à ce niveau qu’on réalise un test de continuité électrique afin de savoir si le fil est bien raccordé à la terre (en se connectant avec l’appareil de mesure entre la borne de terre principal et le circuit de terre à contrôler).

Quel appareil utiliser pour un test de continuité:

Pour réaliser une mesure de continuité, il est possible d’utiliser plusieurs appareils:

Le testeur de tension et de continuité VAT:

Jusqu’ici, rien de bien surprenant. puisque c’est le nom de l’appareil.

Ce testeur se caractérise par une utilisation simple car il ne dispose pas de réglages particuliers.

Les deux pointes de mesure du testeur doivent être positionnées à chaque extrémités de l’élément sur lequel on veut tester la continuité.

Le testeur, en cas de continuité, émet un bip sonore couplé à un affichage visuel qui diffère selon les modèles.

Quel modèle de testeur de continuité choisir?

Modèle professionnel Testeur VAT Fluke T90:

Ce modèle est robuste avec une très bonne finition (caractéristique de la marque Fluke, spécialisée dans les appareils de mesure professionnels). Vous pouvez d’ailleurs retrouver un test complet avec le lien suivant d’un autre modèle, le multimètre Fluke T5-1000.

Voici les spécifications de l’appareil:

  • Affichage : LED
  • Catégorie de mesure : CAT II 690 V, CAT III 600 V
  • Consommation : 3.5 mA (690 V), 1.15 mA (230 V)
  • Dimensions produit, hauteur : 38 mm
  • Dimensions produit, largeur : 65 mm
  • Dimensions produit, longueur : 230 mm
  • Données techniques complémentaires : Continuité : 0 – 400 kO
  • Etalonnage possible selon : ISO/DKD
  • Gamme de fréquence : DC/40 – 400 Hz
  • Gamme de mesure (tension) : 12 – 690 V/AC/DC
  • Indice de protection : IP54
  • Poids : 180 g
  • Résistance interne : 200 kO
  • Tension d’alimentation : 2 piles LR03 (AAA)

mesure et test de continuité avec appareil

Ce modèle est d’autant plus intéressant qu’il est abordable au niveau du prix (surtout pour un testeur de continuité de gamme professionnelle).

Vous pourrez le trouver le modèle T90:

Modèle grand public TROTEC BE20:

Ce modèle est une alternative au modèle Fluke.

Il se présente sous la même forme exactement, avec cependant un affichage un peu moins clair.

Voici les spécifications techniques de l’appareil:

  • Affichage : à LED
  • Tension alternative et continue : reconnaissance automatique
  • Type de détection : mesure par contact bipolaire
  • Plage de mesure : CC 12 V à 690 V ; CA 12 V à 400 V
  • Catégorie de surtension : CAT III 600 V
  • Plage de mesure contrôle de continuité : < 300 kΩ
  • Fonctions : contrôle de continuité par signal visuel et acoustique, contrôle de la polarité, indication du sens du champ tournant, contrôle de phase unipolaire, désactivation automatique, lampe de poche intégrée, autotest, désactivation automatique
  • Normes de sécurité : CEI 61326, CEI 61010-1, CEI 61010-02-031
  • Isolation : classe de protection II, double isolation
  • Indice de protection : IP64 (protégé contre les poussières et les projections d’eau)
  • Dimensions : 240 x 78 x 40 mm
  • Poids : 237 g
  • Livré avec deux piles 1,5 V AAA et une notice d’utilisation

Testeur VAT continuité TROTEC

Au niveau du tarif, la différence de prix n’est pas bien supérieure de celle de modèle fluke.
Le TROTEC BE20 est disponible à 39,95€ chez Amazon.

Pour cette différence de tarif, j’opterai plutôt pour le fluke T90.

Testeur de continuité à bas coût?

Je pourrai vous soumettre des modèles beaucoup moins cher, comme ce modèle vendu à moins de 15 euros en provenance de chine.

Le multimètre:

De nombreux multimètres possèdent une fonction de test de continuité. Cette fonction est bien souvent couplée à celle du ohmmètre et c’est bien pour cela qu’au début de l’article je vous expliquai que la mesure de la continuité et de la résistance électrique étaient étroitement liées.

Le symbole électrique qui permet de repérer la position est celui d’un signal sonore (ou onde sonore) et/ou celui du ohmmètre.

Voici sur un modèle de multimètre sur la position mesure de continuité:

mesure de continuité

Modèle fluke t5-600:

Je vous propose ce multimètre car c’est celui que j’utilise régulièrement sur mes chantiers.

Voici les spécifications du modèle T5-600:

  • Affichage : LCD 4 000 points
  • Bande passante : 45 à 66 Hz
  • Catégorie de surtension : CAT III 600 V
  • Dimensions : (l x H x p) 51 x 203 x 31 mm
  • Etalonnage possible selon : ISO/DKD
  • Gamme de mesure (tension) : 1 à 600 V AC/DC
  • Poids : 300 g
  • Température de fonctionnement : de -10 à +50 °C
  • Tension d’alimentation : 2 x 1,5 V DC

 

Ce multimètre possède plusieurs points positifs:

  • La qualité de fabrication est au rendez vous (c’est du Fluke)
  • A l’arrière, il possède deux rangements pour les pointes de mesure, ce qui permet de ne pas emmêler les fils du testeur
  • La détection des gammes de tension/courant/résistance est automatique (pas de calibre à changer sur le multimètre)

Le seul point négatif vient des pointes qui ne possèdent pas de protections rétractables comme sur certains modèles.

Côté tarif, le testeur est disponible aux alentours de 150/200 euros chez plusieurs marchands, notamment, chez priceminister ou encore ici chez Amazon.

Test simple pour mesurer et comprendre la continuité:

Voici un test très basique pour comprendre ce qu’est la continuité électrique.

Il faut pour cela se munir:

  • D’un bout de fil électrique
  • D’un testeur de continuité
  • D’une pince coupante

La première étape va consister à positionner l’appareil dans la position test de continuité (si il s’agit d’un appareil réglable) Dans le cas d’un testeur de continuité uniquement sans réglage, cette étape n’a pas lieu d’être.

Ensuite il faut positionner chacune des pointes de mesure de l’appareil aux extrémités du fil électrique.

En toute logique, la continuité est parfaite, un signal sonore retenti avec un affichage lumineux dans certain cas.

mesure de la continuité électrique

La deuxième étape vise à couper le fil en son milieu et de recommencer le test.

Une fois de plus, la logique veut que le testeur ne signale plus la continuité (pas de signal sonore)

Test de continuité sur un circuit électrique

Ce test de continuité vous paraît surement très basique puisqu’il est visuel et que dés l’instant qu’on sectionne le fil électrique avec la pince coupante, on imagine très vite que la continuité électrique est rompue.

Il faut juste ce dire que ce test est un modèle réduit de ce qui se fait en réalité.

Que ce soit pour un fil électrique court comme dans cet exemple ou un fil électrique beaucoup plus long, pour une prise électrique ou encore dans un tableau électrique, la philosophie est exactement la même. La continuité vise à vérifier que le courant peut passer à travers un conducteur d’un point A vers un point B.

Inverse de la continuité?

Il se peut également qu’il faille que deux éléments ne soient pas en contact (le neutre et la phase dans un tableau électrique par exemple).

Le test de continuité est alors tout aussi valable, à ceci près qu’on ne cherche pas la continuité électrique, mais l’isolement électrique (les deux conducteurs ne se touchent pas).

Précaution à prendre lors du test de continuité:

L’exemple avec le fil électrique que je vous ai présenté ci dessus est très simple et à l’avantage d’être très sécurisant. Le conducteur n’est pas sous tension.

Lors de vos différentes manipulations et vos tests de continuité, vérifiez toujours l’absence de tension.

Je ne le répèterai jamais assez dans ce blog, mais les dangers liés à l’électricité sont à prendre très au sérieux. Il faut toujours vérifier l’absence de tension et travailler hors tension.

14 Commentaires

  1. Le test sur une courte distance est facile à comprendre mais comment faites-vous pour réaliser le test de continuité quand les deux extrémités du conducteur sont distantes de plusieurs mètres et/ou se trouvent dans des pièces différentes de l’habitation

    • Bonjour,

      La façon la plus simple consiste:
      A accrocher d’un côté un wago à un des fils à identifier
      Sur ce même wago, accrocher un second fil qui doit être assez long pour aller dans l’autre pièce
      Avec ce fil, il vous suffit de réaliser le test de continuité (le fil tiré et accroché avec le wago est le prolongement du fil à identifier)

      Cordialement

      Guillaume

  2. Bonjour,

    Petite question, j’ai un testeur WT200 et je ne comprends pas:
    Sur 2 réseaux de prises différents A & B reliées au même tableau (équivalant 8 prises donc 16 en tout) lorsque je fais un test de continuité au début des “lignes”entre A et B point plus proche du tableau mon appareil émet un BIP me signalant que la continuité est OK. Lorsque je fais ce même tests entres les 2 prises en bout de chaque ligne plus de BIP.
    Si je teste les prises 1 à 1 j’ai ma mesure de terre qui remonte 11 Ohms, si je fais la continuité entre chaque prise de la ligne A et la même chose avec la ligne B j’ai la continuité.
    Si je teste la continuité sur une 3 eme ligne C entre A et C c’est OK entre B et C c’est OK.
    Je dois avouer que je suis un peu perdu. Est-ce que la longueur de la ligne peut influer sur le test de continuité d’un tel appareil ?

    Merci

  3. Bonjour,

    J’ai un souci avec la mesure de continuité de la terre sur une ligne. Cette ligne présente 8 équivalents prises.
    J’utilise un CATU DT300 + 1 Fil relié à la barrette de terre.
    Lorsque je je prends la mesure sur l’avant dernière prise de la ligne pas de problème.
    Lorsque je prends la mesure sur la dernière prise mon CATU DT300 ne sonne plus, donc j’ai une résistance supérieure à 2ohms (si je comprends bien…). Si je prends la mesure entre les 2 dernières prises, aucun problème de continuité, si je mesure la terre simplement dans la prise, le CATU remonte 9 ohms
    Auriez vous une idée sur ce phénomène ? Le CATU est il trop approximatif ?

    Merci.

  4. bonjour, je dois améliorer ou réaliser la continuité de la liaison au conducteur de protection d’un luminaire et d’une PC dans ma cave. Cela veut dire quoi exactement car tout marche ? merci pour vos aides.

    • Bonsoir

      Cela veut dire que votre luminaire ou votre PC n’est pas ou est mal relié à la terre.
      Effectivement cela n’empêche pas de fonctionner, mais si un jour le luminaire ou un appareil que vous branchez sur la prise a un défaut d’isolement, vous ne serez pas protégé et vous risquez de décéder par électrocution

  5. Bonjour,
    J’ai une prise murale qui n’est pas alimentée. (celle-ci se trouve dans une sdb avec de la faïence). Je n’ai pas réussi à identifier un potentiel branchement de ces câbles sur une boîte. Je pense qu’au moins un est coupé, mais ne sachant où ceux-ci aboutissent, comment puis-je déterminer où le branchement est fait et où se situe la coupure?

    Merci d’avance et votre article est très clair!

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here