A travers ce blog, je publie généralement de bons avis sur des produits que je trouve intéressants pour les pros et les particuliers. Mais une fois n’est pas coutume: Dans mon métier, j’essaie d’être cool avec tout le monde: mes clients en premier lieu, (et c’est normal) mais aussi les collaborateurs de tous les jours: les autres corps de métier ou encore les fournisseurs de matériel électrique (même si je suis exigent à ce niveau, mais dans le cas présent, c’est moi le client). Alors aujourd’hui, vu que je ne suis pas satisfait à ce niveau, je publie un article d’humeur qui j’espère vous permettra de ne pas faire la même erreur que moi, tout en mettant à charge une société, le groupe Cahors.

NOTE: suite à la publication de cet article, j’ai pu avoir le Groupe Cahors qui m’a proposé une formation très prochainement. Je reviendrai donc dans un article détaillé sur cette journée.

A l’origine

Depuis que j’ai démarré mon activité, je me suis cantonné à l’électricité de base: installations électrique neuves, rénovation, dépannage. Mais depuis quelques temps, je pousse un peu plus loin mes domaines de compétence avec notamment l’électricité industrielle ou encore la fibre optique. Et c’est sur ce dernier point que j’ai eu quelques déconvenues. Explications:

L’investissement: la machine à souder la fibre optique

Pour travailler la fibre optique, il y a un élément indispensable: la soudeuse de fibre optique.

Puisque j’ai déjà quelques contacts bien établis (et des affaires demandant une simple soudure), j’ai décidé, avant de me former sur les normes d’installation de la fibre en milieu résidentiel, d’acheter la machine. Vous me direz, c’est comme acheter une voiture sans avoir le permis, ce n’est pas très judicieux. C’est exact, mais je peux souder sans avoir mon “permis de soudeur de fibre optique”.

J’ai donc orienté mon choix sur la soudeuse SWIFT F1 ILSINTECH. Un vrai petit bijoux de technologie, sur laquelle je ferais un article complet très bientôt. Car ce n’est pas le sujet de l’article, mais plutôt comment j’en ai fait l’acquisition.

Les pratiques commerciales du groupe Cahors en question

Note: je ne citerai pas le nom du commercial peut enclin à me trouver des solutions.

Je suis rentré en contact avec un de mes fournisseurs de premier niveau (qui a toujours fait un très bon Job), qui m’a mis en relation avec le groupe Cahors, qui propose le matériel permettant de faire le raccordement des réseaux fibre optique.

Le commercial faisant bien son job, me présente la machine. Après un rapide test, je décide de l’acheter avec les “conditions” suivantes:

  • Une malette d’outils complète sous forme de sacoche avec tous les accessoires nécessaires. Cette malette m’a été présentée le jour même avec la machine. (Le prix me paraissait d’ailleurs exorbitant au vue de ce qu’il y avait dedans)
  • Une formation complète sur l’architecture et les procédures d’installation des réseaux de fibre optique pour le collectif et les particuliers.

Je reçois donc quelques jours plus tard la machine avec comme accessoires, une simple trousse d’écoliers et les outils à l’intérieur. Voici la photo:

cahors-ref-0980337R13

J’ai été un peu bête de ne pas prendre l’original en photo, mais je peux vous assurer que ce n’était pas tout à fait le même contenant ni contenu. Je sais qu’il ne faut pas se fier uniquement au paquet, mais quand on vend un produit, on assume jusqu’au bout (surtout pour un produit vendu à plus de 260 euros HT).

J’ai donc porté réclamation auprès du commercial qui m’a gentiment fait comprendre qu’il ne savait pas ce qu’il vendait au niveau des accessoires:

Dixit:Peut être que la trousse a changer. Nous nous fournissions chez Corning, il est possible que l’appro ait changé. j’avoue ne pas le savoir ! La trousse que j’ai est celle que l’on m’a fourni il y a prés d’un an. 

Conclusion: commercial tu es, du chiffre tu feras

Cet article ne fera pas forcément plaisir à tout le monde, mais je commence à en avoir par dessus la casquette des commerciaux qui ne cherchent qu’une chose: vendre leur produit sans aller plus loin. Je ne suis pas, au même titre que mes collègues artisans, une liasse de billets sur patte. Un peu de suivi, des conseils ou encore la simple réponse aux questions préalable est un juste dû.

artisan-commerciaux-materiel-electrique

Certains font du bon boulot, mais d’autre non, et c’est le cas présent.

Je sais, ce n’est pas bien de pointer du doigt. Mais quand on “promet” des choses, on va jusqu’au bout. Certes, les promesses ne sont pas gravées dans le marbre (et ca le devrait) et l’exemple en question me fait bien comprendre qu’il ne faut pas se limiter à une demande orale, et bien spécifier les choses par écrit dés le début.

Alors je remercie le Groupe Cahors de m’avoir vendu la machine (qui n’est pas en cause) sans aucun suivi ni aucune proposition de formation, tout en me proposant un kit outillage ne correspondant pas à ce qui a été montré initialement.

Note: Groupe Cahors 0 pointé.

Note de la machine à souder la fibre optique: 10/10

Note: Si vous êtes dans le domaine de la fibre optique, je suis à la recherche d’une société sérieuse pour me proposer une formation complète.

 

 

 

 

 

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

1 commentaire

  1. Bonjour,
    Si vous souhaitez une formation nous pouvons vous orientez vers des partenaires sérieux.
    Nous sommes heureux de constater que la soudeuse vous convient. Sachez qu’Ilsintech à sortie au mois de juin 2 nouveaux modèles la KF2A et la KF4A.
    Cyril COATRIEUX

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here