Certains gestes sont tellement répétitifs, et mettent le corps de l’électricien à rude épreuve, que les fabricants d’outillage ont mis au point des outils permettant de gagner du temps. C’est le cas pour le dénudage de fils électriques avec la pince à dénuder automatique.

J’ai déjà testé plusieurs modèles sans être particulièrement convaincu, notamment pour des questions de robustesse et d’efficacité dans le temps. Aujourd’hui, je m’attaque au test de la pince à dénuder Jokari T20050.

Est elle à la hauteur de la tâche?

Pince Jokari à dénuder caractéristiques techniques:

Spécifications de la pince Jokari:

  • Capacité de dénudage: 0,2 à 6mm2.
  • Référence: 20050.
  • Poids: 90 grammes.
  • Dimensions:
    • Longueur: 16,5cm.
    • Largeur: 14cm.
    • Hauteur: 2,7cm.
pince jokari T20050, test
La pince Jokari T20050, un modèle automatique avec réglage de la longueur à dénuder

Dénudage automatique de 0,2 à 6mm2:

La pince Jokari permet de dénuder des fils électriques de section allant de 0,2mm2 jusqu’à 6mm2.

Cette gamme permet de couvrir la majorité des cas pour une installation électrique résidentielle.

Seuls les branchements internes du tableau électrique (voir ici) ne pourront pas se faire avec la pince Jokari.

Côté pratique, la pince s’adapte à la section automatiquement.

pince à dénuder automatique jokari
La pince à dénuder s’adapte automatiquement à la section du fil électrique
choisir une pince à dénuder automatique
Le geste s’effectue en deux temps, ici sur un fil électrique de section 6mm2

Réglage de la longueur de dénudage:

Si la pince est automatique du point de vue de la section de dénudage, le réglage de la longueur à dénuder se fait manuellement.

C’est tout à fait logique et cela se fait au niveau de la mâchoire supérieure de la pince Jokari, avec une butée en plastique qui se décale de 6 à 15mm.

dénuder fil électrique, pince jokari
Réglage de la longueur à dénuder, entre 6mm et 15mm
avis pince jokari
Exemple de 3 longueurs de fils électrique: 6mm, 10mm et 15mm.

Outil de coupe:

La pince à dénuder automatique Jokari est équipée d’un outil de coupe.

Il est situé sur le haut de la pince est s’actionne en même temps que le système pour dénuder les fils électriques.

Cet outil est limité aux fils avec une section inférieure ou égale à 2,5 mm2.

pince jokari pour fil électrique 6mm2
La pince Jokari est équipée d’un outil pour couper les fils électriques de section 2,5mm2 maximum

Test de la pince à dénuder automatique Jokari T20050:

Efficacité pour dénuder:

Rien de tel qu’un tableau électrique pour tester ce genre d’outils.

Vu le nombre de fils électriques à dénuder, on gagne rapidement du temps avec une pince automatique comme la Jokari T20050.

Sur le temps d’installation du tableau électrique (3 rangées), je n’ai pas eu trop de ratés au niveau du dénudage.

La découpe de l’isolant est propre et l’évacuation des bouts d’isolant se fait plutôt bien.

Certaines chutes restent coincées mais se retirent facilement en secouant la pince.

défaut pince à dénuder automatique jokari
Parfois, les chutes d’isolant restent coincés entre la mâchoire et la butée de réglage de longueur de fil à dénuder

Pas de problème majeur côté fonctionnel pour cette pince à dénuder automatique Jokari.

La partie coupe n’est pas très efficace, mieux vaut un bon coupe câble comme la pince Knipex que j’ai testé ici.

Ergonomie:

L’ergonomie, c’est un point important quand il s’agit d’outils pour les travaux manuels.

Et quand on regarde la pince T20050, elle parait adaptée à ce type de travaux.

Elle est effectivement incurvée et épouse la forme de la main. Il y a même un ergot qui dépasse sur le manche avant qui permet d’avoir un blocage au niveau de l’index.

Mais si l’ergonomie est plutôt plaisante, il y manque un antidérapant. La pince glisse un peu entre les mains.

test sur chantier de la pince Jokari T20050
La prise en main, même si elle est ergonomique, souffre d’un défaut: le manque d’antidérapant au niveau du manche de la pince jokari

Un outil tout en plastique:

Second point qui ne m’a pas forcément plus, c’est l’omniprésence du plastique.

Il n’y a en tout et pour tout que trois parties en métal:

  • Les mâchoires en forme de V qui permettent de dénuder les fils électriques.
  • La partie qui sert à couper les fils électriques.
  • Le mécanisme intérieur de la pince.

Je reste un peu dubitatif quand à la solidité de l’ensemble, surtout au niveau de la partie réglage pour la longueur de dénudage.

Cette partie est entièrement en plastique.

test pince jokari T20050
Il y a beaucoup de parties en plastique sur cette pince Jokari. Qu’en est il de la tenue dans le temps?

Tenue dans le temps?

Le tout plastique m’amène a douter de la durée de vie d’une telle pince. En effet, cette dernière reste ouverte en permanence et risque de souffrir un peu dans la caisse à outils.

Mais ce n’est pas tout car d’expérience, j’ai pu tester plusieurs pinces à dénuder automatiques et à chaque fois, au bout de quelques temps, la mécanique se grippe.

Il y a souvent un blocage au niveau du mécanisme ou des mâchoires qui s’usent avec le temps.

L’avenir me le dira, mais comme je l’indique, je suis un peu soucieux sur ce point.

Prix et achat de la pince Jokari 20050:

Voilà un point qui est intéressant, puisque cette pince Jokari pour dénuder les fils électriques est vendue à un prix intéressant.

On pourra la trouver aux alentours des 20 euros:

Conclusion:

J’ai connu la marque Jokari grâce à son couteau à dénuder (ce modèle), un outil efficace pour retirer l’enveloppe isolante des câbles électriques. C’est aussi pour cela que j’ai voulu tester ce modèle de pince automatique.

Mais cette pince Jokari n’est pas de la même trempe que le couteau. Elle a certes quelques atouts mais souffre aussi de défauts comme j’ai pu l’évoquer dans cet article.

Un peu trop de plastique à mon gout, notamment au niveau des réglages et une tenue dans le temps qui, à mon avis, ne sera pas à la hauteur. C’est d’ailleurs un problème récurrent sur ce type d’outil.

Mais pour le prix de vente de cette pince à dénuder automatique, on ne peut pas non plus lui en demander autant.

2 Commentaires

  1. Hello! Pour avoir bossé quelques mois dans une entreprise fabricant toute sorte de tableaux et d’armoires électriques, nous ne travaillions pour dénuder (jusqu’au 6²) qu’avec ce genre de pince à dénuder.
    Autant dire qu’en terme d’usage, c’était de l’intense!!!!
    Je ne me souviens plus de la marque mais voici mon retour d’expérience : dénude sans problème jusqu’au 4², le 6² est un peu plus délicat. Donc côté efficacité : no pb!
    Seul bémol mais que l’on corrige par l’expérience : la partie mobile pour la profondeur. Elle tend à glisser et donc ne tient que mal la longueur définit. Mais comme je l’ai écrit, avec l’expérience, on en vient à se passer de cette fonction.
    Ma conclusion : très utile lorsque l’on doit s’atteler à la partie câblage d’une armoire, car cela fait gagner beaucoup de temps.
    Dernier point mais non des moindres : la découpe n’abîme pas l’âme du cuivre, contrairement à la méthode “traditionnelle” c’est à dire dénuder avec la pince coupante (risque réel d’avoir une section inférieur et donc un point de chauffe). Ce dernier outil est TOTALEMENT proscrit pour dénuder dans l’entreprise où je travaillais.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here