Visser les bornes des disjoncteurs. Voici un geste qui peut paraitre anodin. Mais si on en croit certains, il suffit de visser à fond! En réalité c’est un peu plus compliqué que cela.

En effet il existe des préconisations constructeurs qui indiquent à quel niveau les vis des disjoncteurs doivent être serrées.

Je vais vous expliquer ce qu’il en est, mais surtout vous expliquer comment et grâce à quel outil: le tournevis dynamométrique. A ce titre je vais en profiter pour faire un test complet de la référence TorqueVario de wiha.

Le serrage des vis des disjoncteurs, une question de sécurité, de couple et d’outillage:

Le couple mécanique pour serrer une vis, explication:

Pendant mes études, j’ai longuement étudié l’électronique mais aussi la mécanique.

J’ai donc pas mal côtoyer les termes associés aux forces (et moments) sans trouver d’explication très évidente à donner sur le couple en mécanique aux non initiés.

Je me lance donc dans une définition du couple (en physique) très simpliste, qui n’appartient qu’à moi, mais qui j’espère, vous permettra de comprendre le principe.

Quand il s’agit de serrer une vis, de visser un boulon, il faut appliquer un certain effort autour d’un axe, pour que la pièce soit bien serrée.

Cet effort s’applique à l’aide d’un outil, comme tournevis ou encore une clé. On utilise le principe du bras de levier pour appliquer la force et faire tourner l’outil.

Les puristes de la mécanique et de la physique vont peut être sauter au plafond, alors je ne vais pas plus loin car ce n’est pas réellement ce qui nous intéresse.

couple mécanique définition et application sur des vis de disjoncteur électrique
Pour faire tourner un boulon autour d’un écrou, il faut appliquer une force avec un bras de levier. C’est la notion de moment en mécanique ou de couple

Ce qui est intéressant, c’est la valeur de cet effort.

En effet, cet effort ne doit pas être trop important au risque de détériorer le matériel.

Un bon exemple, c’est le boulon qui sert à fixer les roues de voitures.

Cet effort, s’exprime avec une notion, celle du couple mécanique.

Ce couple se mesure avec une unité, le newton-mètre indiqué N.m ou Nm dans la suite de l’article.

Pour en venir à la partie électricité, cette notion de couple s’applique donc aux vis des disjoncteurs et des différents matériels électriques.

Serrage des disjoncteurs et sécurité:

Il faut donc appliquer un certain couple pour le serrage des vis, au niveau du tableau électrique et particulièrement des disjoncteurs et interrupteurs différentiels.

Mais il ne s’agit pas seulement d’épargner le pas de vis comme je l’ai expliqué au dessus. C’est une question de sécurité, afin d’éviter des accidents d’origine électrique.

En effet, un mauvais serrage peut entrainer des points de chauffe au niveau des connexions, qui sont à l’origine de nombreux départs de feux d’origine électrique.

Ce serrage, si il est trop important, peut venir entamer l’âme du fil électrique qui risque de se casser au fil du temps. En se détachant, même un tout petit peut, il se créer un arc électrique qui peut provoquer un départ d’incendie.

utiliser un tournevis dynamométrique pour serrer les vis dans le tableau électrique
Un mauvais serrage au niveau du tableau électrique peut entraîner un départ de feu comme par exemple ici sur une alimentation d’interrupteur différentiel

A contrario, un serrage qui n’est pas suffisant va créer un jeu au niveau de la connexion électrique. Pour un disjoncteur, c’est dans la cage de branchement de celui ci que le jeu va se faire. De la même façon, si le fil n’est pas solidement visser dans le connecteur du disjoncteur, il peut avoir création d’un arc électrique, responsable d’un départ de feu.

Il faut donc appliquer le couple mécanique nécessaire aux différentes connexions dans le tableau électrique.

Les fabricants indiquent ce couple de serrage dans les notices constructeur ou sur le matériel lui même.

explication serrage vis disjoncteur tableau électrique
LEs indications de couple de serrage sont indiquées dans les notices de fabricant de matériel électrique – ici Legrand

L’outillage pour serrer au bon couple:

Maintenant que vous savez ce qu’est un couple et qu’il faut respecter une certaine valeur pour le serrage des vis d’un disjoncteur (entre autre), la question légitime se porte sur le “comment?”.

Avec un simple tournevis, qu’il soit isolé ou pas, il est impossible de savoir quel couple est appliqué à une vis.

Il faut alors utiliser ce qui s’appelle un tournevis dynamométrique.

C’est un tournevis équipé d’un réglage étalonné, qui permet d’exercer l’effort précisément jusqu’à ce que la vis soit serré avec le bon couple.

Techniquement, une fois le couple de serrage atteint, le tournevis débraye, à la manière d’une visseuse électroportative. Sauf que dans le cas du tournevis dynamométrique, cette valeur est très précise.

Je vous propose de passer à la pratique avec un exemple d’outil, le modèle Wiha TorqueVario.

Test du tournevis dynamométrique Wiha Torque Vario:

Caractéristiques techniques:

Spécifications du tournevis dynamométrique:

  • Type de tournevis: porte embouts.
  • Plage de réglage dynamométrique: 0,8 – 5 N.m.
  • Précision: +/- 6%.
  • Longueur du tournevis avec porte embout: 18 cm.
  • Poids du tournevis: 285 grammes.
  • Homologation pour travaux sous tension jusqu’à 1000 V AC.

Le tournevis est aussi disponible dans deux autres gammes de couple:

  • De 0,5 à 2 N.m
  • De 2 à 7 N.m

Réglage du tournevis:

Le principe même d’un tournevis dynamométrique, c’est qu’il dispose de plusieurs pas de réglages permettant de visser avec différents niveaux de couple.

Pour cela, il faut le régler à la valeur désirée.

Sur ce tournevis dynamométrique isolé Wiha, le réglage se fait à l’aide d’un outil, le Torque-Setter, fourni avec le tournevis.

test tournevis dynamométrique wiha, torque setter
Le Torque Setter est l’outil qui permet de régler la valeur du couple du tournevis dynamométrique

Le Torque-Setter s’insère dans le tournevis en lieu et place du porte embout.

réglage coupe tournevis dynamométrique wiha
L’outil de réglage du couple s’insère au niveau du porte embout

Ensuite, il faut tourner l’outil tout en surveillant l’affichage de la valeur du couple de serrage. Cette valeur est inscrite en haut du manche du tournevis dans un encart blanc.

embout tournevis dynamométrique wiha
La valeur du couple du tournevis dynamométrique est affichée en haut du manche

Les pas de réglage se font de 0,2 en 0,2 N.m en partant de 0,8 N.m jusqu’à 5 N.m.

Test du tournevis Torque Vario S VDE de Wiha
Le tournevis dynamométrique isolé wiha complètement assemblé avec le porte embouts

Conditionnement et embouts:

Ce tournevis est fourni avec:

  • Un outil de réglage Torque-Setter.
  • 15 embouts slim de différentes versions (Torx, Pozidriv, Philips, fente).

Avis sur la marque de tournevis Wiha

L’ensemble est stocké dans un kit qui ressemble à s’y méprendre à une batterie de couteaux pour cuisinier.

Quand on sort le kit du tournevis dynamométrique Wiha, on se croirait dans une émission de concours culinaire!

tournevis torque à réglage de couple pour le serrage
Le tournevis dynamométrique est vendu en kit avec embout et système de réglage Torque setter
kit tournevis isolé Wiha pour électricien, avis
Le kit complet WIha avec les 15 embouts

Test du tournevis dynamométrique Wiha TorqueVario:

Réglage et manipulation:

C’est un point important qu’il faut tester quand il s’agit d’outils manuels: la tenue en main et à l’usage.

A ce niveau, le tournevis Wiha se défend puisqu’il se manipule bien. Si le tournevis est équipé d’un manche étudié et ergonomique, il manque à mon gout une touche d’antidérapant au niveau du manche.

Côté réglage du niveau de serrage, c’est simple à faire.

Les graduations du réglage du couple du tournevis dynamométrique manquent un peu de visibilité. J’arrive encore à y voir (malgré que je porte des lunettes) mais je pense aux plus anciens qui ont besoin de lever les lunettes pour voir de près.

avis achat tournevis wiha dynamométrique isolé 1000V
Il faut avoir de bons yeux pour contrôler le réglage du niveau de serrage!

Enfin, les embouts sont toujours aussi efficaces grâce à la spécification “slim” qui permet d’accéder aux vis de connexion plus lointaines dans le tableau électrique, comme sur le contacteur jour nuit par exemple.

Comparatif serrage manuel et serrage dynamométrique:

Jusqu’à présent, j’ai toujours vissé les connexions électriques dans les tableaux avec les tournevis isolés d’électricien “classiques”.

Et j’apportais tout le soin nécessaire au vissage avec un contrôle quelques temps après, surtout au niveau des disjoncteurs.

Mais il restait une question en suspend: Est ce que mes connexions sont serrées comme il faut, en respectant les préconisations des fabricants de matériel électrique?

Alors quand j’ai testé ce tournevis dynamométrique, j’ai voulu répondre à cette question en me prêtant à un jeu.

  • J’ai vissé toute une rangée de tableau électrique comme il me semblait juste, c’est à dire au jugé.
  • J’ai ensuite repassé toutes les vis en respectant les données constructeur.

Pour savoir si le vissage n’est pas assez serré c’est simple. Une fois le tournevis dynamométrique réglé au bon calibre, si le vissage est encore possible, c’est que le couple appliqué avec le tournevis isolé classique n’était pas suffisant.

A contrario, pour savoir si le serrage n’est pas trop fort, il faut se placer à la limite du couplé maximum appliqué à la connexion. Une fois que le tournevis dynamométrique “déclenche” il suffit de lire le réglage et de comparer aux données du matériel électrique.

comment bien serrer les vis dans le tableau électrique
Contrôle de l’ensemble des serrages des disjoncteurs et interrupteurs différentiels dans le tableau (ici un sectionneur)

Le verdict sur une rangée complète de tableau électrique est le suivant:

La plupart des serrages se situaient aux alentours de ce que le fabricant recommande. La préconisation constructeur est de 1,9 Nm. Le couple sur les disjoncteurs (marque Hager) que j’avais serrés, se situait entre 1,6 et 2,3 Nm, avec une majorité de disjoncteurs trop serrés.

Un serrage au touché qui n’était pas si mal mais qui ne respecte pas strictement la recommandation du matériel électrique.

Tarif et achat:

Ce tournevis dynamométrique Wiha est disponible à la vente sous plusieurs versions. Il faudra compter au minimum 100 euros pour obtenir ce tournevis isolé.

Si vous êtes déjà équipé d’embouts Wiha isolés, qui sont compatibles entre les différents portes embouts, vous pouvez trouver le tournevis seul ici en vente chez Amazon.

Si vous voulez acheter un kit complet comme celui que j’ai testé, vous pouvez le dénicher en suivant ce lien chez ManoMano.

Conclusion:

Après un test complet d’un tel tournevis, on peut se demander si il faut remiser les anciens tournevis isolés pour ne se servir que de celui ci.

Je ne pense pas, car c’est un outil de précision qui doit intervenir en toute fin d’installation.

Pour ma part, je recommande un premier serrage manuel léger avec les tournevis classiques pour finir par un serrage précis avec le tournevis dynamométrique.

Et le modèle Wiha TorqueVario que je viens de vous présenter dans cet article répond parfaitement au besoin. C’est un tournevis simple à utiliser et précis, avec de nombreux embouts qui pourront d’ailleurs servir sur un autre tournevis si vous êtes déjà équipé de la marque (comme par exemple sur le Tournevis isolé wiha porte embout que j’ai testé ici).

4 Commentaires

  1. “Ce couple se mesure avec une unité, le newton par mètre indiqué N.m”

    Non, l’unité est le newton.mètre ou newton-mètre.
    Newton *par* mètre, ça serait N/m et ça n’a rien à voir.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here