On pense souvent que le travail de l’électricien se fait dans des positions relativement confortables: Debout devant le tableau électrique ou encore accroupi pour brancher les appareillages électriques.

C’est un tort, car, comme je l’ai expliqué de nombreuses fois dans la partie du blog “métier d’électricien“, le travail n’est pas si confortable que cela.

Si bien que certaines situations sont dangereuses et nécessitent l’utilisation d’outils de protection. Pour un électricien, les travaux dangereux concernent naturellement ceux qui se font sous tension. Mais il y a une autre situation qui l’est tout aussi: Le travail en hauteur.

Je vous propose donc aujourd’hui un article sur ce sujet car il est lié à la sécurité dans le métier d’électricien.

Je vais aborder dans un premier temps la réglementation autour des travaux en hauteur.

Un sujet qui ne passionne pas forcément les foules.

Je vais donc finir par un sujet qui plaît généralement un peu plus: un test d’outillage et plus particulièrement un kit de protection antichute que j’ai acheté chez OxWork.

Travaux en hauteur et réglementation:

Des personnes l’idée que les nombreuses réglementations dans le travail ont tué le travail.

Je ne suis pas forcément pour les contredire. Mais il y a des aspects positifs et notamment au niveau de la sécurité.

En ce qui concerne le travail en hauteur, les réglementations ont permis d’oublier les situations assez ubuesques comme celle ci:

Pour la petite histoire, cette photo qui date des années 1930 en Amérique a été orchestrée pour les journalistes. Il n’en reste pas moins que la sécurité dans le cadre de travail en hauteur laissait à désirer.

Des consignes pour maitriser les risques:

Lorsqu’il s’agit de s’informer au niveau des consignes de sécurité dans le bâtiment, c’est vers l’OPPBTP qu’il faut se tourner.

Dans le cadre de travaux en hauteur, l’organisme a une page dédiée qui concerne les chutes de hauteur (à voir ici). Il n’y a pas d’intérêt reprendre toutes les informations de la page puisque tout y est très bien expliquer selon les cas de figure.

Le chapitre probablement le plus intéressant est celui qui concerne les EPI (Equipement de Protection Individuelle) pour effectuer des travaux en hauteur.

EPI pour le travail en hauteur:

D’après les informations données par l’OPPBTP, les EPI pour les travaux en hauteur sont au nombre de 7:

  • Le Harnais
  • Le point d’accrochage du Harnais
  • La longe
  • L’amortisseur ou enrouleur à blocage
  • Le mousqueton d’accrochage
  • La ligne de vie
  • L’ancrage de la ligne de vie

Ces EPI sont nécessaires aux artisans qui effectuent des travaux en hauteur, notamment les électriciens.

travail en hauteur liste des EPI obligatoires
Les EPI nécessaires pour le travail en hauteur: source OPPBTP

Travaux en hauteur pour les électriciens?

Je viens de vous parler de la réglementation et des EPI pour le travail en hauteur.

Mais peut être avez vous une interrogation qui paraît légitime: depuis quand un électricien travaille t-il en hauteur?

Une fois de plus, comme je le disais en introduction, il faut se sortir de la tête qu’un électricien travail uniquement au sol.

Voici de nombreuses situations de travail en hauteur pour un électricien.

  • Installation de luminaires.
  • Travail sur une toiture.
  • Travail depuis un échafaudage.

Ces situations mènent les électriciens qui y sont confrontées à utiliser des EPI pour les travaux en hauteur.

Pour ma part, je réalise  une partie de mon activité chez les clients professionnels.

C’est chez ces clients que j’ai le plus de travaux en hauteur à réaliser: Remplacement de néons depuis une nacelle, intervention sur les luminaires extérieurs en hauteur….

Les EPI sont donc obligatoires pour  la sécurité bien évidemment mais aussi pour respecter le plan de sécurité en place chez les clients.

Présentation d’un EPI, Kit de protection antichute:

Je suis équipé et j’ai voulu mettre en avant un kit de protection antichute complet qui permet de travailler en sécurité sur une plateforme en hauteur (comme une echafaudage par exemple).

Kit Antichute spécial échaffaudage Portwest de chez Oxwork:

Tout d’abord, pourquoi avoir sélectionné un kit antichute parmis tous les EPI pour le travail en hauteur?

Il répond à un besoin principal en terme de protection face aux chutes depuis une plateforme comme une nacelle.

C’est le cas de figure que je rencontre le plus dans mes interventions, puisque je ne me suis pas encore lancer dans les travaux en électricité en rappel.

Voici le kit antichute en question:

achat kit antichute travail en hauteur
Kit antichute proposé par Oxwork

Il est composé:

  • D’un harnais antichute.
  • D’une longe en Y.
  • D’un sac de transport.

Conformité et sécurité:

Les premiers points à vérifier avant un quelconque essayage de ce genre d’équipement, ce sont les conformités avec les normes en vigueur.

Ici il s’agit de la norme NF EN 358 (voir ici la description sur le site de l’Afnor).

Les informations doivent être inscrites clairement sur les équipements. Il doivent comporter la date de fabrication et la date de mise en service.

C’est le cas pour cet équipement Portwest avec deux signalétiques au niveau du harnais et de la longe en Y:

travail en hauteur certification harnais
Les équipements sont certifiés NF EN 358
Longe antichute harnais Portwest avis
L’absorbeur de chute inclus sur la longe en Y

Solidité du matériel:

Le respect des normes est un point rassurant, puisque ce genre d’équipement est soumis à des batteries de test.

Il n’en reste pas moins que norme ou pas, je ne confie pas ma vie à un équipement de ce genre sans avoir confiance dans la robustesse du matériel.

Et dans le cas du harnais, pas de souci à se faire: Les points d’accroche sont solides.

Il sont au nombre de 3: Un dorsal et deux latéraux au niveau des hanches.

point d'accroche harnais Portwest
Les points d’accrochages latéraux sont solidement arnachés au harnais

La tenue est ajustable grâce à des sangles bien réparties, qui ne gênent pas à la mise en place, ni à l’utilisation.

Pour preuve, j’ai fait l’essai en étant habillé en jean ce qui n’est pas le plus confortable à porter avec un harnais.

Mais une fois le harnais ajusté, il se porte bien et inspire confiance. Il vaut mieux me direz vous, car c’est en partie lui qui vous sauvera la vie en cas de chute.

Longe en Y:

Mais il n’est pas le seul à assurer la survie en cas de chute, puisque il y a aussi la longe. Et sans la longe, un harnais de sécurité, c’est comme un parachute qui se met en torche.

Le kit Portwest contient donc une longe dite en Y: Deux mousquetons qui permettent de se fixer de chaque coté de la hanche sur le harnais. L’autre mousqueton sert à se fixer au point d’ancrage.

Entre les deux mousquetons à accrocher au harnais et le mousqueton à fixer au point d’ancrage il y a un absorbeur de chute qui se déclenche lors de la chute pour amortir.

Les mousquetons sont équipés d’un système d’ouverture à deux positions pour qu’une corde ne puisse pas venir appuyer sur l’ouverture par accident.

ouverture mousqueton longe harnais antichute portwest
Le mousqueton s’ouvre en deux temps

longe harnais antichute fonctionnement

Supplément: ligne de vie:

Pour les cas ou le travail ne s’effectue pas sur une nacelle ou un échafaudage et qu’il n’y a pas de point d’accroche, il faut créer une ligne de vie.

Pas toujours évident, mais c’est indispensable.

Pour cela, il faut s’équiper d’une corde spécialisée comme celle ci:

corde EPI travail en hauteur
Corde permettant de réaliser une ligne de vie

Elle fait 15m, une distance raisonnable pour pouvoir créer une ligne de vie.

Ou acheter ce kit de protection antichute?

Je l’ai évoqué dans l’article, j’ai acheté le kit de protection Antichute ici chez Oxwork.

Pour la corde elle est disponible en suivant ce lien.

Oxwork, C’est une boutique spécialisée dans les équipements professionnels, et pas uniquement pour les électriciens. Vous pouvez y retrouver des pantalons de travail, des chaussures de sécurité, des casques de chantier…

Conclusion:

Avant la lecture de cet article, vous étiez un as de la bricole en ce qui concerne les conditions de travail en hauteur?

J’espère vous avoir fait touché du doigt qu’il faut changer vos habitude de travail et vous équiper de façon réglementaire. Il s’agit après tout d’une question de survie…

Le kit antichute que je vous ai proposé en test dans cet article est un bon début pour vous équiper.

Reste maintenant à passer à l’action et à bien vous protéger lors de vos prochaines interventions en altitude!

 

4 Commentaires

  1. Bonjour
    Une présentation de produit intéressante effectivement et qui reste accessible. La problématique parfois est de faire comprendre au client la nécessité de devoir imposer du matériel comme des achauffaudages pour respecter les ouvriers et se garantir en cas d’accident, surtout quand la protection de ces protections devient suppérieur sur la facture que l’intervention technique en elle même…
    Slt

  2. Je conseille de consulter le site de Fred Borzeix consacré au terme technique du spectacle. Le site est assez ancien et pas toujours d’actualité mais on y trouve des explications très simples et claires sur la sécurité et la manière de calculer le facteur de chute.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here