Il m’arrive souvent, lors de rénovation électrique, d’intervenir sur une installation électrique en triphasé. Je me suis alors posé la question, est ce que je fais passer mon client en monophasé, ou est ce que je le laisse en triphasé?

Monophasé triphasé, explication:

En monophasé, le fournisseur d’électricité, met à disposition deux fils, la phase et le neutre, avec une différence de tension entre ces deux fils, de 230V (appelée aussi différence de potentiel).

En triphasé, le fournisseur d’électricité vous amène maintenant 4 fils: 3 phases et 1 neutre. Entre phase et neutre, on trouve une différence de potentiel de 230V, et entre chaque phase on trouve une différence de potentiel de 400V.  (Ce type de raccordement n’est donc utile que si vous possédez des appareils fonctionnant en triphasé) Le problème avec le triphasé, c’est l’équilibrage des phases.

Equilibrage de phase:

Je m’explique:

  • Un abonnement de 9Kw en monophasé offre une intensité de 45A (P = U x I x cosΦ) sur UNE phase
  • Un abonnement de 9Kw en triphasé offre une intensité de 15A (P = U x I x cosΦ) PAR phase

C’est pour ca qu’il faut répartir ou “équilibrer les phases” afin de ne pas surcharger chaque ligne (et subir des coupures). J’ai d’ailleurs rédigé ici un guide complet à ce sujet pour les personnes qui souhaitent rester en triphasé.

Le passage en monophasé demande donc un investissement initial (modifications auprès de votre fournisseur) mais permet d‘économiser du temps lors de la rénovation de l’installation électrique et d’éviter les problèmes de mauvais équilibrage de phase. De plus, si on souhaite ajouter un appareil par la suite, on a pas à se demander sur quelle ligne on doit positionner le nouvel appareil sans déséquilibrer l’installation.

Autre problème: la compatibilité CPL et l’installation électrique en triphasé! Le CPL c’est le Courant Porteur en Ligne, utilisé comme alternative au WIFI et au réseau type ethernet. L’information numérique est véhiculée sur la phase de l’installation. Or, rien ne vous dit que vous avez les même phases entre chaque connecteur CPL! Le CPL risque de ne pas fonctionner chez vous.

Avantages et inconvénients du passage triphasé en monophasé:

Les +:

  • Simplification de l’installation électrique
  • Permet au CPL de fonctionner
  • Possibilité de rajouter des éléments sur le tableau plus facilement

Les -:

  • Cout de l’intervention qui vous sera facturé par ERDF

Mon conseil:

Si vous ne possédez pas d’appareillage en triphasé, passez votre installation électrique en monophasé.

J’ai réalisé un article complet à ce propos: je vous explique en 10 étapes comment remplacer un tableau électrique triphasé par un monophasé.

71 Commentaires

    • Bonjour Lambert,

      Il faut compter aux alentours d’une centaine d’euros pour le passage en triphasé, mais ce tarif est variable selon les conditions du chantier, il faut vous renseigner auprès de votre fournisseur d’énergie.

      Concernant la technique pour savoir si vous êtes en triphasé, il faut regarder le compteur électrique: Si il y a deux fils qui arrivent et sortent (phase et neutre), alors vous êtes en monophasé. Si il y a quatres fils (3 phases et un neutre) vous êtes en triphasé

      @ bientôt!

      Guillaume

  1. Bonjour,
    Nous avons sur un terrain (construction à venir) un ancien garage avec une installation électrique en Triphasé. Du fait de la vente du terrain, il a était débrancher et n’est plus alimenté aujourd’hui. En parallèle EDF nous a installé le compteur en monophasé 9kva. Peut-on réalimenter notre garage en branchant simplement le neutre et 1 phase ou cela est plus complexe (le seul cable coupé est au niveau du garage, les câbles tri entre compteur et garage sont toujours là, suis-je claire?!)

    Merci de votre aide

    stéphanie

    • Bonjour,

      Votre cas est assez particulier, un ensemble de photo est indispensable pour que je puisse répondre à votre question. Beaucoup de paramètres entrent en jeu, comme la localisation exacte de votre compteur, la section et la longueur du câble qui va à votre garage, etc….

      Cordialement

      Guillaume

  2. Bonjour,

    nous sommes passés de tri à monophasé, en faisant intervenir ERDF et un électricien il y a plus d’1 mois.
    Dernièrement, en l’espace d’une semaine, 7 ampoules différentes, de toutes sortes et situées à des endroits divers de l’installation se sont mises à vaciller, comme s’il y avait une baisse de tension. 4 d’entre elles ont grillé.
    Pensez-vous qu’il puisse y avoir un quelconque lien avec notre passage en monophasé (mais nous n’avons rien remarqué de suspect pendant 1 mois) ou bien pensez-vous qu’il s’agit simplement d’un hasard faisant que plusieurs ampoules sont devenues trop vieilles au même moment ?

    Merci d’avance pour votre réponse.
    Cordialement,
    G. Gobet.

    • Bonjour,

      Je pense pour un malheureux hasard. L’électricité étant une science (presque) exacte, si vous aviez du avoir dés problèmes, ils seraient apparus dés le début.

      Cordialement.

      Guillaume

  3. bonjour,
    Nous faisons construire une maison qui se trouve à 70 m environ de l’ancienne maison qui sera ensuite une dépendance. Le compteur est actuellement en triphasé. Nous ne savons pas s’il est mieux de changer en monophasé, ou bien si nous construisons en gardant le compteur en triphasé… Merci de nous conseiller au mieux.

    • Bonjour,

      Je vous conseille le passage en monophasé. Plusieurs arguments pour étayer cette réponse:

      La réalisation de l’installation en triphasée est plus compliquée et plus chère (équilibrage de phases, matériel de protection plus cher)
      Abonnement plus couteux.

      Cordialement

      Guillaume

  4. Bonjour,
    Je viens d’acheter une maison de campagne de 100m2 (50m2 en RdC et 50m2 en 1er étage), mal isolée (classe G), chauffée à l’électricité (11 radiateurs “grille pain” de 500W à 1500W, toal 12 500W, mais je ne les allume jamis tous en même temps, en général 7 à 8kW), 1 ballon d’au chaude électrique et lave linge, lave vaisselle, et surtout cuisinière électrique avec feux induction consommant au maxi total 9,6kW.
    J’ai un abonntemnet triphasé de 18kW, que je dois rénover (pas de prise de terre ni de disjonctuers 30mA). On me conseille de rapasser en monophasé, mais ERDF me dit que je suis limlité à 12kW. en mono Celà suffira t-il ou suis je condamné à rester en tirphasé ? et à faire équilibrer les phases ? (le propriétaire précédent avait une cuisinière à gaz). NB : j’ai consommé en mars 2013 1800kWh sur 4 week ends seulement ! sans lave linge, lave vaissselle, cuisinière, et seulement 5kW de radiateurs alllumés !)
    Meric de votre réponse

    • Bonjour,

      Avant toute chose, je vous conseille de miser tout dans l’isolation, avec de bon matériaux, mais aussi une très bonne mise en oeuvre.
      Ceci vous permettra de résoudre en partie votre problème de puissance d’abonnement (moins de chauffage et donc moins de consommation)
      Je vous conseille de passer en monophasé et de partir sur un système avec délestage. En parallèle, je vous conseille également de compléter votre système de chauffage par un chauffage bois.

      Cordialement

  5. Bonjour
    Je viens d’acheter une maison en campagne et l’ancien propriétaire était en triphasé . Je voudrais savoir comment fait on pour passer du triphasé au monophasé ? Doit on juste passer un coup de fil à ERDF et par la suite faire le changement ?

  6. Bonjour,
    Nous venons d’acheter une maison qui est actuellement en triphasé.
    Il nous à été conseillé de passer en mono mais je souhaiterais savoir a combien environ s’élève cette opération ?

    • Bonjour,

      Il faut compter aux alentours des 200 euros au minimum. J’ai eu une fois ce tarif pour un client, mais je ne peux pas confirmer que ce tarif est national.

      Cordialement

      Guillaume

  7. Bonsoir,

    J’habite actuellement une maison équipée en 1977 d’un installation en triphasé en raison d’une PAC. Puissance souscrite :18Kva L’équilibrage des phases était à l’époque correct.
    Reprenant la maison, je dois changer la PAC qui sera maintenant en monophasé. Le triphasé ne s’impose donc plus.
    Il est prévu que je reprenne (ou fasse reprendre) l’installation électrique historique (plusieurs tableaux secondaires) mais ceci aura lieu conjointement avec la reprise de l’isolation prévue l’an prochain. en attendant, la PAC actuelle étant HS, je dois rapidement installer une nouvelle PAC en mono.
    Que me conseillez-vous ? Faire passer mon abonnement en monophasé dès maintenant et commencer à installer un Tableau en monophasé en parallèle avec déjà les protections adhoc pour la PAC et conserver le tableau principal et les secondaires que je migrerai au fur et à mesure (mais quid de leur raccordement au nouveau disjoncteur mono en attendant ?) ou conserver le tri quitte à coupler les phases ers le nouveau tableau jusqu’à reprise complète de l’ensemble des tableaux dans de nouveaux prévus en monophasé ? (Tous les tableaux actuels datent d’époque).
    Merci d’avance.

    • Bonjour,

      Tout dépend de votre budget et du temps que vous souhaitez accorder à vos travaux.

      Si vous voulez décaler la rénovation de votre tableau électrique triphasé, je vous suggère de rester en triphasé et de connecter la PAC sur l’installation existante (via un petit tableau annexe avec un interrupteur différentiel et un disjoncteur divisionnaire)

      Vous réintégrerez ensuite la PAC dans le tableau électrique rénové avec un passage en monophasé.

      N’oubliez pas de prévoir un peu de “mou” au niveau de l’alimentation de la PAC pour pouvoir l’intégrer dans le tableau.

      Cordialement

      Guillaume

      • Bonsoir,

        Merci de votre réponse rapide.
        en effet, cela me semble être la solution.
        Ce qui signifie si je ne m’abuse prendre une de 3 phases pour alimenter l’inter différentiel et la protection associée. Sachant que je suis à 30A par phase pour l’instant. n’y a t’il pas un risque que je dépasse l’intensité maxi ? Je sais que la PAC devrait consommer maxi 5Kwh donc 20A max env. Par contre, il est probable que je sois obligé de ré-équilibrer la charge en attendant et donc de délester cette phase en reportant sur les 2 autres tous les autres matériels connectés, non ?

        • Bonjour,

          C’est la solution que je vous conseille en attendant de mettre votre installation complète en conformité.

          Lors de vos travaux en électricité, pensez avant tout à la sécurité (travail hors tension)

          Cordialement

          Guillaume

  8. Bonjour,

    J’habite actuellement une maison composée de 2 parties distinctes et possédant 2 compteurs:
    1 monophasé avec une puissance de 6kW sur lequel nous avons notre abonnement edf
    1 triphasé hors service( les plombs ont été enlevés)

    J’ai fait installé récemment une chaudière électrique 12kW monophasé, qui a fait tout disjoncter à sa mise en marche (normal j’ai un abonnement de 6kW…).
    Mon chauffagiste me dit d’appeler EDF pour passer mon abonnement en 15kw voir 18kw ( consommation chaudière+ “électricité domestique”

    J’appelle EDF pour leur demander une augmentation de puissance (15kw ou 18kw), ils me répondent que ce n’est pas possible sur du monophasé (puissance max 12kw) et me propose un passage triphasé 15kw ou 18kw. Or ma chaudière se branche en monophasé, et mon tableau électrique est adapté à du monophasé…

    Comme la solution proposée par EDF ne me convient pas, j’ai pensé à une autre solution et c’est là que j’ai besoin de vos conseils:
    Comme je l’écrivais au départ ma maison est équipée de 2 compteurs, je pensais garder mon compteur monophasé avec un abonnement de 6kw pour l’électricité domestique et réhabiliter le compteur triphasé en le passant en monophasé 12kw pour ma chaudière.
    Ce qui me ferait 2 abonnements EDF (1 monophasé 12kw +1 monophasé 6kw), c’est pas le plus économique j’en conviens mais ai-je le choix?

    Merci d’avance pour vos réponses,
    Cordialement

    • Bonjour,

      Il est possible de conserver le tableau existant en monophasé en faisant quelques modifications pour procéder à un équilibrage des phases. Je pense qu’une intervention de ce type vous coutera moins cher à terme que deux abonnements.

      Cordialement

      Guillaume

  9. Bonjour,

    Pour le passage en monophasé, à puissance équivalente, n’y a-t-il pas des modifications à prévoir sur la section des câbles ?
    Je prends l’exemple d’un abonnement 15kw.
    Si il y a 3 câble de 6mm2 qui arrivent au disjoncteur depuis le compteur et trois câbles de 6 mm2 qui alimentent le tableau, est-ce que le passage en monophasé (à puissance équivalente) impose d’avoir un câble de sections 18mm2 entre:
    1- le compteur et le disjoncteur
    2- entre le disjoncteur et le tableau
    ?
    Ou bien on continue d’utiliser les 3 existants comme s’ils n’étaient qu’un ?

    Cordialement

  10. Bonjour,

    J’ai acquis une maison datant 1952 qui était en triphasé 18 kvA. Un électricien m’a refait toute l’installation intérieure en monophasé (plus simple pour l’équilibrage des phases) et attend du coup maintenant le passage d’ERDF dans un mois pour faire le changement en monophasé 12 kvA au niveau du compteur (nouveau disjoncteur qui sera mis en place).

    Le branchement triphasé actuel part du compteur dans la rue sous terre, parcourt environ 15 mètres, rentre dans la maison et se branche sur le compteur triphasé existant. Puis, il reste un peu moins de 5 mètres en intérieur pour atteindre le nouveau tableau monophasé.

    Il a été question, un moment donné, avec mon électricien, de changer totalement le branchement enterré de mon jardin avant avant le passage d’ERDF, et donc d’effectuer une tranchée ainsi que la pose d’un nouveau câble de 25 mm²… Entre l’investissement et la détérioration du jardin avant, j’étais assez inquiète. ERDF vient néanmoins de me dire que ce n’était pas nécessaire, et que, lors de leur intervention, ils vont uniquement utiliser 2 câbles sur les 4 existants pour me passer en monophasé. J’ai pas mal insisté et ils m’ont bien confirmé que ce n’était pas la peine de faire tous ces travaux lourds. Du coup, du fait de votre expertise, deux questions me viennent :
    – Est-ce exact ? J’ai cru comprendre qu’il y avait un problème de chute de tension et que la section du branchement risque de ne pas être suffisante pour alimenter le tableau (puissance demandée, 12 kVa) ? Je ne sais pas si les câbles triphasés sont en 4×35 ou 4×25…
    – Qu’est-ce que l’électricien doit mettre en place entre l’arrivée du câble triphasé dans la maison et le nouveau tableau ? Un câble en mono (25 mm² ?) ?

    Merci d’avance pour vos éclaircissements,

    Cordialement.

    • Bonjour,

      La partie enterrée est du ressort d’ERDF: si ils ne vous imposent pas de changer le câble, c’est bien mieux pour votre porte monnaie.

      Pour votre électricien, un cable mono 16mm2 suffira

      Cordialement

      Guillaume

  11. Bonjour,

    Je vais ouvrir un restaurant grec. Le local est en mono, est ce qu’il faut passer en triphasé? Friteuse four hotte frigos congelo clim etc.

    Ou existe t il d’autres solutions? Les personnes qui sont passés en tri, quel a été le délai moyen?

    Merci

  12. salut Guillaume un ami me dis que mon installation dans ma ferme et en triphase , il voit 3cables noirs qui arrivent du poteau électique c’est a cela que tu vois du triphasé ou tu peux le voir autrement?
    merci de ta réponse

  13. Bonjour,

    Votre guide que j’ai acquis est fort intéressant. Dommage, mais je comprends bien que vous n’ayez pas vraiment le temps, de ne pas avoir sa déclinaison en “Tri”.

    Finalement, après avoir contacté ERDF, il s’avère que migrer de Tri en monophasé va me coûter la bagatelle d’un millier d’€ (et encore, j’ai passé le fourreau au cas où) donc il s’agit de changer le compteur dans la rue et de le déplacer tant qu’à faire dans la maison ainsi que de changer le câble qui est trop léger pour du mono). …

    Vu que j’ai une solution de PAC en triphasé, que le cumulus qui va être changé peut fonctionner en triphasé également, que toute la maison sauf la plaque de cuisson est en électrique et qu’en mono, la puissance max. est aujourd’hui de 12KVA, je ne suis pas sûr que je ne sois pas obligé de rester en tri. avec, certes la contrainte de l’équilibrage… Evidemment, les Diff. sont plus cher mais cela ne coûte pas 1000€ de plus. A moins que vous ne préconisiez de passer quand même en mono.

    Dans l’optique de rester en tri. (ce qui reste à arbitrer) et concernant spécifiquement le chauffage :
    la PAC (Air/air) qui va gérer le chauffage du RDC sera en tri.
    A l’étage, je vais installer 5 convecteurs ou caloporteurs de 850W Max mono chacun. (une 2ème PAC pour l’étage donc le palier et les 4 chambres de 9 à 10m² ne se justifie pas et une solution intégrale telle qu’aujourd’hui en Tri (cela n’existe pas en mono) relève du gros tertiaire et n’est pas économiquement réaliste).
    Les 2 SdB (RDC et Etage) sont équipées de sèche-serviettes 1,2KW électriques mono.

    Dans ce contexte, opteriez vous plutôt pour :
    solution 1 : un inter diff en tétrapolaire pour tout le chauffage puis en aval : un disjoncteur tetra pour la pac et des disjoncteurs unipolaire pour les radiateurs en équilibrant sur les 3 phases
    ou
    solution 2 : La PAC reste seule sur le diff. en tetra (avec éventuellement le cumulus) mais le reste, en mono, est protégé par des diff et disjoncteurs unipolaires mono tels que les circuits PC et lumière indépendamment ?

    Je vous remercie d’avance.

    Cordialement

  14. Bonsoir

    Si vous voulez utiliser un programmateur ou un gestionnaire d’énergie par fil pilote pour vos radiateurs, il est impératif qu’ils soient sous le même différentiel 30mA.
    Donc plutôt solution 1.

  15. Bonjour,

    Merci de l’info. Je comptais en effet utiliser les fils pilote mais via un actionneur domotique pour chaque.
    Ce qui revient donc à créer “artificiellement 2 tableaux”.
    1 tableau avec un diff tetra et les protections tetrapolaires ou bipolaires selon les items pour le chauffage (le cumulus passe t’il sur le même diff tetra ou doit-il tre indépendant ?)
    1 tableau pour tout ce qui est monophasé hors chauffage (à protéger par un diff tétra ? ou à protéger pour chaque phase par des dif mono calibrés en conséquences ?)

    Bonne journée.

    Cordialement

  16. Bonjour, j’ai hérité d’une maison équipée en triphasé 18 kvA et me suis empressé de baisser la puissance souscrite a 9 kvA mais durant l’hiver j’ai eu a 2 ou 3 reprises des disjonctions (tout électrique). Je pense que l’équilibre des phases n’est plus suffisant… Je sais que le four (au moins est sur 2 phases). Puis-je passer en monophasé sans intervenir sur l’installation ? Je ne le pense pas… merci d’avance pour vos conseils.

  17. Bonjour

    Sur une installation électrique, le triphasé a un intérêt si une des conditions suivantes est vérifiée :
    – Présence de matériel fonctionnant uniquement en triphasé : machines outil, PAC, pompes…
    – Besoin de forte puissance (pas de possibilité d’avoir plus de 12kVA en mono)
    – Branchement de grande longueur (>100m) entre le coffret ERDF en limite de propriété et l’habitation (chute de tension 2 fois moindre en tri qu’en mono et intensité maxi par phase en général plus faible).
    – Impossibilité pour ERDF de fournir du mono avec un coût de modification de branchement raisonnable (cas de vieilles installations tri).

    Si vous n’etes pas dans un de ces cas de figure, envisager le passage vers le mono est pertinent

    Il faudra contacter ERDF pour faire faire un devis de modification de branchement (qui peut être plus ou moins onéreux suivant l’ampleur des travaux à effectuer et l’ancienneté de l’installation)

    Il faudra également modifier votre installation intérieure.
    Ces modifications peuvent être mineures si l’installation est récente et bien conçues ou très importante sur une ancienne installation pas adaptée au mono.
    Il y aura éventuellement à faire :
    – remplacement des câbles entre disjoncteur ERDF et votre tableau de répartition
    – augmentation si nécessaire de la section de certains câbles de liaison dans le tableau (en tri vous avez 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A ce qui peut conduire à une surchauffe d’un câble en 6² ou 10²)
    – vérification de la non surcharge des différentiels 30mA (en tri vous avez 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A, ce qui peut surcharger un interrupteur différentiel 40A)
    – suppression de tous les circuits en triphasé s’il y en a et transformation en mono si nécessaire (votre four par exemple)
    – suppression des éléments triphasés du tableau (différentiels, disjoncteur…)
    – traitement des circuits mono à neutre commun s’il y en a. Si ce sont des circuits de forte puissance, il faut les refaire à neuf.

    Voilà vous voyez que la réponse n’est pas simple et dépend vraiment de votre existant.
    Si vous ne vous y connaissez pas suffisamment, je vous conseille de passer par un professionnel.

  18. Nous avons hérité de nos parents une maison alimente en 380v /9kw / 4 câbles et nous sommes en cours d’aménagement des annexes avec ajout de plusieurs pompes à chaleur réversibles et suppression des appareils en 380v (atelier)
    Notre électricien nous dit de passer en monophasé 12kw cause équilibrage des phases.
    Enedis (ex: ERDF) nous dit qu’il faut changer le compteur, le disjoncteur et surtout les câbles du poteau EDF au compteur qui sont de section 10mm² pour les passer en 16mm².
    Ne peut on pas utiliser 2 câbles pour la phase et 2 pour le neutre ?
    Merci pour votre aide

  19. Bonjour

    C’est sûr qui si vous pouvez passer en mono, c’est mieux car cela vous apportera plus de souplesse.

    Mais si ENEDIS doit refaire le branchement, ils le feront conformément à la NF C14-100 en vigueur.
    S’ils estiment qu’il faut changer le câble entre le poteau et le compteur, c’est eux qui sont seuls juges.
    Comme expliqué dans le commentaire juste au dessus, il faudra également modification l’installation intérieure, ce qui n’est pas forcément anodin.
    Si au final la facture (ENEDIS + installation privative) est trop élevée, vous pouvez tout à fait rester en tri quitte à passer en 15kVA (moins de 2,5€ par mois) pour éviter les risques de surcharges d’une phase.
    Du coup, il peut être pertinent de choisir des PAC fonctionnant en tri et d’alimenter vos annexes en tri.

  20. Bonjour,
    Nous venons de faire l’acquisition d’une maison ancienne avec une arrivée au compteur en triphasé et des “plombs” en porcelaine…
    ERDF doit intervenir prochainement pour passer de triphasé à monophasé. Il me suggère de faire intervenir un électricien avant pour que tout continue de fonctionner dans la maison après leur passage. Je ne trouve aucun électricien qui veuille faire cela … Que puis je faire ?
    Merci de vos conseils

    • Bonjour,

      C’est tout à fait “logique”. Un électricien professionnel engage sa responsabilité sur l’installation entière si il intervient comme vous le suggérez. L’installation électrique étant vétuste et plus aux normes, il vous faut la rénover entièrement.

      Cordialement

      Guillaume

      • Bonsoir

        C’est vrai qu’au vu de ce que vous semblez décrire, il faudra a minima refaite le tableau, voire plus (cf. mon message 3 ou 4 paragraphes plus haut)
        Un électricien ne se contentera pas de juste raccorder en mono en l’état.

        Comme l’a dit Guillaume, il ne pourra engager sa responsabilité que sur une installation sécurisée et vu ce que vous indiquez, ce sera difficile de faire a minima

  21. Bonsoir je construit une maison en bois de 200m2 bien isolée mais tout electrique radiateur balon eau chaude et tout le reste me faut t’il du monophasé ou triphasé merci a vous

    • Bonsoir

      Il faudrait estimer la puissance de chauffage

      Mais il est très probable qu’un abonnement 12kVA monophasé suffira, quitte à ajouter un délesteur (ou un gestionnaire d’énergie)

      Ne vous embêtez pas avec les contraintes du triphasé

  22. Bonjour
    J’ai une installation depuis 1979 en triphasé puissance 12 kva.
    A cause des orages fréquents entraînant des coupures, je souhaite alimenter la maison avec un groupe électrogène triphasé en secours. Le vendeur me dit que ce n’est pas possible à cause des différences de charge sur chaque phase..Qu’en est t-il exactement ?
    Cordialement et merci
    Michel 87

  23. Je souhaite bâtir une maison positive. J’ai la possibilité sur la toiture bien exposée, de placer une 60taine de panneaux solaires photovoltaïques. Je pense avoir besoin du triphasé au dessus de 9000 kVA / an (la consommation de ces panneaux est estimée à 20.000 KVA/an. à répartir entre les phases. Est-ce vrai ?

  24. bonjour pour un raccordement type2 il existe deja un cable 4X35 qui arrive dans un coffret a 15m de la maison
    ancien branchement prevus a l’epoque pour un lotissement es je le droit de doubler les files de 4X35 et en faire un 2X70 sachant qu il y a 140m et es je le droit de le relonger.
    Merci de votre réponse.

  25. bonjour,

    je suis actuellement en triphasé 18kva? aurais-je la même puissance en passant en monophasé 12 kva ?
    je suis en tout électrique
    merci de votre réponse.

    • Bonjour

      Non vous n’aurez pas la même puissance, vous aurez 6kVA de moins.

      Mais la grosse différence c’est qu’en mono, la puissance est disponible sur une seule phase, alors qu’en tri elle est répartie sur 3 phases.

      Ainsi aujourd’hui vous avez 6kVA par phase et dès que vous les dépassez sur une phase, cela coupe, même si les autres phases sont inutilisées.

      Donc si vos puissances sont biens réparties de manière homogène sur les 3 phases, vous disposez d’en théorie de 18kVA, mais en pratique, ce n’est pas le cas.
      Si bien qu’il est souvent réaliste de passer d’un 18kVA tri à un 12kVA mono, quitte parfois à ajouter un délesteur pour couper les circuits non prioritaires lors des pointes de consommation

  26. Bonjour,

    Je rénove un corps de ferme.
    J’ai une installation qui à l’origine était en triphasée et est maintenant en monophasée.
    Sur mon tableau j’ai toujours dans un boitier en haut l’arrivée du neutre et de 3 phases, avec des gros fusibles EDF sur le neutre et une phase uniquement. Les 2 autres logements pour fusibles sont vides).

    Du disjoncteur différentiel EDF ancien 500mlA partent toujours 3 fils (en 6 ou 10 carré) vers le tableau de répartition.

    Je pense garder ces 3 fils et les relier chacun à un rang avec un disjoncteur différentiel en tête de rangé.

    Ma question est: puis-je faire ainsi ou dois-je faire malgré tout ajouter une liaison entre tous les disjoncteurs différentiels au niveau de l’entrée des disjoncteurs?

    Merci pour votre aide.

    Cordialement.

    • Bonsoir

      Vous parlez sans doute d’interrupteurs différentiels et pas de disjoncteurs différentiels.

      Pour faire ce que vous envisagez, il est impératifs que vous soyez en mesure d’appairer phase et neutre au niveau de chaque rangée.

      Ce n’est pas toujours possible sur les anciennes installations tri à neutre commun

  27. Bonsoir
    Merci de toutes vos interventions qui si souvent nous éclairent…

    Avant de reprendre complètement mon installation électrique j’aimerai comprendre certains points.
    Ma nouvelle maison a été installé avec trois compteurs, un triphasé pour le corps principal, un mono (A) pour le dernier étage de ce batiment et un autre mono (B) pour une annexe.
    Seul l’abonnement du compteur mono (A) a été maintenu le temps de tout reprendre, il est donc en 220 v et alimente un tableau principal sur lequel sur la seule ligne de disjoncteurs porte fusible certains indiquent 220 v mais d’autres 380 v comment cela fonctionne-t-il ? je ne vois pas de condensateurs ?

    ??

    Merci de votre aide

  28. Merci de votre retour

    compteur mono
    donc cela fonctionne parce que l’on ne dépasse pas les 380 V en alimentation … c’est noté,
    cela veut-il dire que seul l’Ampérage importe ?

    Au compteur tri
    sur son tableau principale il y a aussi un mixte de disjoncteur porte fusible 250 et 380 V
    ils sont pourtant tous alimentés en tension 380 V n’est-elle pas trop élevée pour les 250 ?? ils fonctionnaient auparavant pourtant ?

    Merci de cette nouvelle aide

    • Bonsoir

      Sur une installation triphasée, vous avez 400V entre phases et 230V entre phase et neutre
      Tout dépend donc à quel endroit et pour quel usage sont utilisés ces disjoncteurs et fusibles.

  29. Bonjour

    merci de votre retour et le rappel du fonctionnement en triphasé.

    Je pense utiliser mon compteur mono (A) pour alimenter le tableau principal B de l’ancien compteur mono (B) (qui deviendra donc secondaire)
    pour cela
    ajouter un disjoncteur div de 32A unipolaire+neutre au tableau principal A pour alimenter à une distance de 25/30 m à l’aide d’un cable de 16mm2 le tableau B contenant une ligne de 9 disjoncteurs divisionnaires avec interrupteur diff 40A
    1x C32 pour coffret cuisine
    4x C20 pour
    – prise RDC
    – lumiere/prise douche RDC
    – prise Ch 1er
    – prise SDB 1er
    4x C16 pour
    – chaudiere
    – lum prise salon+ EXT + sonnette
    – lum RDC
    – lum 1er Ch ET SDB

    est-ce que je peux me brancher sur le Disjoncteur de Branchement du tableau B en ayant debranché les cables d’alimentation provenant du compteur Linkee ?
    ou après seulement sur l’interrupteur différentiel de 40A 30mA…

    Cordialement

    • Bonjour

      32A me semble un peu juste, mettre au moins un 40A au départ.
      Par contre 16² est très large, du 10² suffirait, sauf si vous voulez garder une évolutivité maximale.

      La dernière version de la norme limite à 8 le nombre de disjoncteur par différentiel, mais en rénovation personne n’ira rien vous dire.
      Pensez à prendre un différentiel type A
      16A suffisent en général pour les prises et 10A pour l’éclairage, en particulier en rénovation d’une installation dont vous ne connaissez pas la qualité. Cela ajoute un peu de marge de sécurité

      A noter qu’il n’y a pas d’obligation de dédier un circuit aux prises de la sdb
      Je suppose que le circuit lumière/prise douche RDC est existant et que vous n’avez pas la possibilité de séparer prises et éclairages

      Pas plus d’un fil par borne d’un disjoncteur de branchement.
      Pour le raccordement, vous inspirer du schéma sur ce lien :
      https://www.casimages.com/i/181019083106383215950632.jpg.html

  30. Bonjour
    merci Carminas de ce tour complet

    – je vais augmenter de 32 à 40 le disj diff pour les éventuelles augmentation de puissance d’abonnement sachant que je suis sous 6kVA actuellement,
    – voir si j’ai des disj. div. de 10 et 16 en trop pour remplacer les 16 et 20
    – je pensais que le 10mm2 était prohibé par la nouvelle réglementation et qu’il fallait mettre un 16 … le 10 devrait suffire

    Mais surtout et peut être le plus important ajouter de suite, sur mon tableau composé principalement de porte fusible unipolaire, des interrupteurs différentiels :
    un de 40A type A 3mA
    sur la ligne
    chauffage : disj. div. de 10 A 380V
    cuisine/SDB : porte fusible 10A 250V pour phase + porte fusible 10A 250V pour neutre
    plaque elec : porte fusible 20A 380V pour phase + porte fusible 20A 380V pour neutre
    lave vaisselle : porte fusible 20A 380V pour phase + porte fusible 20A 380V pour neutre
    four : porte fusible 20A 380V pour phase + porte fusible 20A 380V pour neutre
    lave linge : porte fusible 20A 380V pour phase + porte fusible 20A 380V pour neutre

    un de 40A type AC 3mA
    sur la ligne
    lum Ch : porte fusible 10A 250V pour phase + porte fusible 10A 250V pour neutre
    lum Cuisine/SDB : porte fusible 10A 250V pour phase + porte fusible 10A 250V pour neutre
    cuisine+frigo : porte fusible “16A” 250V pour phase + porte fusible 10A 250V pour neutre
    Ch : porte fusible 10A 250V pour phase + porte fusible 10A 250V pour neutre

    pour un abonnement de 3kVA avec un DB réglé à 30 A c’est peut être inutile de prendre du 40 A … le 25 suffirait peut etre…

    Encore merci
    et bonne journée

    • Bonjour

      Cela 2 fois en plusieurs jours que j’entend dire qu’on ne peut plus mettre moins de 16² pour alimenter un tableau divisionnaire. Je ne sais pas d’où cela sort.
      Je suis les évolutions des normes de manière assidue et je n’ai rien vu de tel.
      La dernière version de la norme de novembre 2015 précise clairement dans le paragraphe 10.1.4.7.2 qu’on peut alimenter un tableau divisionnaire avec des sections inférieures à 16² (elle dit même qu’on peut mettre du 1,5² mais il ne doit pas y avoir beaucoup d’usages pertinents).
      L’essentiel est qu’il y ait au départ un disjoncteur de calibre adapté à la section et à la longueur du câble de liaison

      Sinon, tant que vous mettez un disjoncteur 40A maxi au départ, ce que vous envisagez est pertinent (pas de risque de surcharge, même si vous passez un jour l’abonnement à 45A)

      Pour les disjoncteurs, je vous conseille de conserver les calibres actuels
      A noter qu’un circuit plaque c’est en principe du 6² 32A. Mais si vous n’avez qu’un plaque 2 feux, votre circuit actuel en 20A doit suffire. Par contre ne pas mettre de disjoncteur 32A si le circuit est en 2,5² ou 4².

      Pour les interrupteurs différentiels, je suppose que vous voulez dire 30mA et pas 3mA
      Ne surtout pas prendre de différentiels 25A car risque de surcharge si vous tirez 30A
      De plus des 40A sont :
      – pas plus chers
      – plus évolutifs
      – plus faciles à trouver

      Un abonnement 3kVA c’est 15A et pas 30A.

  31. Bonjour

    Faute de frappe mon abonnement est en 6VA réglé à 30A, c’est mon erreur
    et je parle de disj diff 30mA et non pas 3mA, encore moi.

    Du coup je reformule : avec un DB réglé à 30A et des disj diff de 40A, le DB va systématiquement sauter avant les disj div … comment faire autrement ??
    voilà le sens de ma question de 25 plutot que 40.

    Bonne journée et …. encore merci de m’aider à mon chantier, oui de rénovation à 90%

    • Un interrupteur différentiel ne saute pas pour surcharge.
      25A ou 40A ou 63A, c’est l’intensité maxi qu’il encaisse avant de se détériorer
      Donc aucune problème si votre DB vous limite à 30A et que vous avez en aval un ID 40A.
      En revanche si c’est un 25A, il faut vraiment vous assurer que vous ne pourrez pas tirer plus de 25A en aval.

  32. Bonjour Carminas

    Merci pour cette explication que je m’empresse de compléter par une relecture de l’article sur les disjoncteurs différentiels, fort intéressant, qui va remettre les bonnes appellations en tête.

    Donc pour mon circuit je dois seulement me concentrer sur : ID inter diff et non pas Disjoncteur différentiel

    Une bonne journée

  33. Bonjour à tous merci aux contributeurs qui participent grandement à nous éclairer de leurs lumières !

    Monophasé Triphasé “telle est la question” qu’il a fallut que je me pose pour comprendre pourquoi les gens avait séparé une maison en deux en alimentant le haut en monophasé et les deux étages du bas en triphasé, via deux abonnements EDF, surtout qu’à ce jour je n’ai toujours pas trouvé d’appareil fonctionnant en 380 V…

    Et donc je vous sollicite pour savoir s’il est envisageable de demander à Enedis l’ajout d’un DB en aval et à côté du compteur Linky monophasé situé dans l’abri à voiture (independant des habitations et annexes disposées en étoile distantes de 5 à 20 m ) où on pourrait installer le tableau principal qui alimenterait l’abri en question et les anciens DB/tableaux des bâtiments ?
    ce, sans supprimer l’existant, puisque serait maintenu les liaisons d’alimentation actuelles, mais celles ci partiraient du nouveau tableau installé au niveau du nouveau DB au lieu des différents compteurs ?

    En effet les besoins d’aujourd’hui n’ont rien de comparable avec ceux d’hier et les puissances allouées trop importantes sont donc sources de dépenses inutiles.

    Dans l’attente de vous lire merci d’avance

  34. Bonsoir

    Sur une installation électrique, le triphasé a un intérêt si une des conditions suivantes est vérifiée :
    – Présence de matériel fonctionnant uniquement en triphasé : machines outil, PAC, pompes… Visblement ce n’est pas votre cas.
    – Besoin de forte puissance (pas de possibilité d’avoir plus de 12kVA en mono). Peu probable vu ce que vous décrivez.
    – Branchement de grande longueur (>100m) entre le coffret ENEDIS en limite de propriété et l’habitation (chute de tension 2 fois moindre en tri qu’en mono et intensité maxi par phase en général plus faible). Avec vos 20m, vous n’etes pas concerné.
    – Impossibilité pour ENEDIS de fournir du mono avec un coût de modification de branchement raisonnable (cas de vieilles installations tri). Là il faudra leur demander.

    Si vous n’etes pas dans un de ces cas de figure, envisager le passage vers le mono est pertinent, car beaucoup plus souple d’utilisation.

    Il faudra contacter ENEDIS pour faire faire un devis de modification de branchement (qui peut être plus ou moins onéreux suivant l’ampleur des travaux à effectuer et l’ancienneté de l’installation)

    Il faudra également modifier votre installation intérieure, en particulier car les puissances en jeux sont nettement plus importante en mono qu’en tri.
    Ces modifications peuvent être mineures si l’installation est récente et bien conçue ou très importante sur une ancienne installation pas adaptée au mono.
    Il y aura éventuellement à faire :
    – remplacement des câbles entre disjoncteur ENEDIS et vos tableaux de répartition. A priori du 2×16², sauf si mettez des disjoncteur au départ des câbles pour réduire la puissance.
    – augmentation si nécessaire de la section de certains câbles de liaison dans le tableau (en tri vous aviez sans doute un disjoncteur de branchement 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A ce qui peut conduire à une surchauffe d’un câble en 6² ou 10²),
    – vérification de la non surcharge des différentiels 30mA (en tri vous aviez sans doute un disjoncteur de branchement 30A maxi, en mono vous pourrez aller jusqu’à 60A, ce qui peut surcharger un interrupteur différentiel 40A),
    – suppression de tous les circuits en triphasé s’il y en a et transformation en mono si nécessaire (chauffe-eau par exemple). Mais visibllement ce n’est pas votre cas.
    – suppression des éléments triphasés du tableau (différentiels, disjoncteur…), et au vu de votre descriptif, il n’y en aurait pas.
    – ajout d’interrupteurs différentiel 30mA mono si nécessaire
    – traitement des circuits mono à neutre commun s’il y en a. Si ce sont des circuits de forte puissance, il faut les refaire à neuf. Mais vu le mode de distribution que vous évoquez, c’est peu probable.

    Voilà vous voyez que la réponse n’est pas simple et dépend vraiment de votre existant.

    • Sauf s’il a cramé, visuellement on ne voit rien.

      On peut cependant s’en rendre compte si le bouton test ne fonctionne plus.
      Mais ce n’est pas une garantie à 100% non plus

  35. bonsoir je suis abonné edf ejp en triphasé puissance 18 K
    après étude par mon électricien il s’avère qu’une puissance de 15 K me suffirait en triphasé mais l’edf m’indique que ce n’est pas possible ! il faudrait me dit elle passer dans le tarif heures pleines heures creuses
    je voudrais aussi ne plus avoir à supporter les 22 jours annuels EJP
    Sur toute mon installation je n’ai qu’un moteur qui fonctionne en triphasé n’aurais je pas intérêt à demander la modification en monophasé?

    • Bonsoir

      Vous etes sûr des 40W ?
      Plutôt 40kW ?

      Sur une installation domestique en tri vous etes limité à 36kVA soit environ 41 kW.
      Cela voudrait dire que rien d’autre ne peu fonctionner lorsque le four est en marche.

      Peu réaliste

      Il faut passer sur un tarif jaune, mais ce n’est plus les mêmes obligation et contraintes

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here