Lorsqu’on aime, on ne compte pas. Si cette expression est valable lorsqu’il s’agit de se faire plaisir au restaurant, elle ne l’est pas forcément lorsqu’on réalise des travaux en électricité.

Je ne fais pas à l’économie pour ma part lorsque je fais des travaux. Mais je sais que c’est un point important pour certaines personnes.

Cet article n’a pas vocation à débattre sur ce sujet, chacun est libre de faire ses choix.

L’objectif est d’aider ceux qui veulent faire quelques économies avec quelques astuces au niveau du matériel électrique.

Attention, je ne vous promet pas de réduire votre budget matériel électrique de moitié, mais de gagner quelques dizaines d’euros.

L’appareillage électrique derrière la cuisine:

L’appareillage électrique est souvent identique en tout point de l’installation. C’est pour une question d’harmonie.

La différence se fait au niveau des finitions et des couleurs de plaque pour l’esthétisme.

Mais il y a un endroit ou l’esthétisme ne rentre pas en ligne de compte et ou l’appareillage électrique peut être de gamme inférieure: la cuisine.

En effet, les prises et sorties de câble sont cachées derrière les meubles.

Il est possible de gagner quelques euros en choisissant un appareillage électrique de gamme inférieure.

appareillage électrique derrière les meubles de cuisine
L’appareillage électrique n’est pas visible derrière les appareils spécialisés: a quoi bon installer des modèles couteux?

Attention, il ne faut pas pour autant choisir du matériel ultra bas de gamme au risque de rencontrer des problèmes à l’installation ou sur la durée d’utilisation.

Par exemple, il est possible de choisir une prise électrique eurohm disponible ici avec référence 61860 pour le mécanisme et ici avec la référence 61895 pour la plaque pour un total d’un peu plus de 3 euros TTC.

Si vous avez choisi un appareillage sortant un peu de l’ordinaire avec plaque de finition un peu plus chère, vous gagnerez vite quelques dizaines d’euros au niveau du poste appareillage électrique pour la cuisine.

Bien entendu, ce type de conseil ne s’applique pas aux prises électriques en crédence de cuisine.

Les sorties de cables:

Dans le même acabit que l’appareillage électrique derrière les meubles de la cuisine, il y a les sorties de câble.

Ces dernières sont utilisées notamment pour la connexion électrique des chauffages ou de certains appareils spécialisés.

La encore, si vous choisissez la sortie de câble dans la même gamme que votre appareillage électrique, cela peut couter cher.

Si vous vous équipez par exemple avec du Legrand Celiane, la sortie de cable est décomposée en plusieurs éléments pour un prix total d’environ 9 euros TTC.

Un modèle plus simple (comme la référence 60091 Eurohm que vous pouvez retrouver ici) vous coutera 1,39 euros.

Dans un logement équipé de 8 radiateurs et deux sorties de câbles pour des appareils spécialisés, cela fait une économie d’environ 80 euros avec les chiffres de mon exemple.

Les connexions à vis plutôt qu’automatique:

La technologie évolue dans le tableau électrique pour simplifier le travail des électriciens.

J’en ai d’ailleurs parlé dans un article de test de la marque électrique Hager.

Ces évolutions s’accompagnent d’un petit surcoût.

Alors pour faire quelques économies au niveau du coffret électrique, il faut utiliser les disjoncteurs à vis plutôt que leurs homologues à borniers automatiques.

Par exemple si je reste avec la marque Hager, c’est une économie de 20 centimes euros entre une référence à vis (Disjoncteur 10A MFN710) et le même modèle en connexion automatique (Disjoncteur MFS710).

Une différence faible mais qui doit être multipliée vu le nombre de disjoncteurs dans un tableau électrique.

différence de cout entre disjoncteur à vis et automatique
Les protections modulaires disponibles avec des connexions automatiques coutent plus cher. En utilisant des modèles à vis, il y a une petite économie à réaliser

Cette différence est par ailleurs plus importante au niveau des interrupteurs différentiels:

  • L’interrupteur différentiel à vis en 40A type AC (CDC742F) coute 40 euros.
  • L’interrupteur différentiel à connexion auto en 40A type AC (CDS742F) coute environ 53 euros TTC.

On parle ici d’une dizaine d’euros pour une seule référence.

Sur un tableau électrique équipé de 3 interrupteurs différentiel et d’une vingtaine de disjoncteurs, l’économie d’environ 40 euros peut s’avérer intéressante.

Bien entendu, il faut mettre aussi en balance le temps supplémentaire à utiliser les protections à vis.

Mais si le temps n’est pas un problème pour vous, c’est une autre source d’économie.

Conclusion:

Certains parleront d’économies de bout de chandelles: Certes, je ne vous ai pas rendu millionaire grâce à ces quelques combines.

Mais les quelques euros que je vous ai promis de gagner dans le titre de l’article sont là.

Des économies qui ne rognent pas pour autant sur la sécurité et le confort de l’installation électrique.

Et vu que j’ai commencé l’article par un proverbe, je finirai par un autre: Les petites rivières font les grands fleuves.

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

3 Commentaires

  1. Bonjour.
    Sceller vos batibox et refermer le plus gros de vos saignées au map 1er prix. Il est d’une part 2x moins cher que le plâtre; d’autre part il se travaille plus facilement et plus longtemps (3 heures)
    Ensuite seulement utiliser du plâtre pour les premières finitions (moins de quantités) et éventuellement ensuite par un enduit garnissant ou lissant pour la touche finale 😉

  2. Bonjour.
    Trés d’actualité pour moi ce sujet car je viens de refaire quelques améliorations électriques et j’ai pu constater les “grosses ” différences de prix selon les marques mais aussi selon le rapport qualité prix et surtout pratique. Une marque de magasin pour exemple qui vend un Inter V&V à 7.15€ si vous prenez le mécanisque + la plaque séparée, et à 4.45€ le même complet dans le rayon 1 mètre plus loin. J’ai été effaré par contre du prix de certaines marques plus connues pour ne pas les citer. Autre point observé n’ayant pas eu l’occasion ces dernières années de connaître les nouveautés techniques, et bien elles ne sont pas toutes logiques techniquement, certaines marques réclament une dextérité pour réussir à enclancher plaque mécanisme et platron final sans parler si vous avez un repiquage de prise qui devient un exploit… On regretterait pas moment le simple appareillage MISTRAL de chez Legrand, les petites cadres, qui en rénovation et en saillie étaient assurés de bien tenir au mur…. je ne vous parle pas des différences non plus des prix des moulures, entre plus de 4 ou 5 euros en Legrand (22×10) et la même dimenson en marque de base (aussi bien) à 1.15€ les 2 mètres…
    Un Conseil, passez du temps à lister vos besoins et perdez-en devant les rayons des magasins de bricolage, c’est de l’investissement de temps plus que rentable donc. Calculez bien aussi vos réseaux en rénovation afin de limiter les dimensions des goulottes et moulures afin de ne pas les surdimensionner…
    Salutations.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here