Câblages électriques: boite de dérivation, moulure, DCL, tableau électrique

2
1201
Câblages électriques dans moulure, autorisé?

Lorsqu’on parle de câblages électriques en terme de localisation, on pense immédiatement à la boite de dérivation . Ce n’est pas une erreur en soit, puisque c’est l’élément qui paraît le plus approprié pour réaliser les connexions des schémas électriques. Mais il faut savoir que ce n’est pas le seul endroit qui peut servir à faire les branchements électriques.

Voici d’autres solutions conformes à la norme qui pourront vous servir sur chantier:

Dérivation, câblages électricité et norme NF C 15-100:

Avant de vouloir parler d’alternative à la boite de dérivation pour faire des câblages électriques, revenons à la norme en électricité et ce qui doit être respecté pour faire un branchement électrique.

Voici ce que dit la norme dans son jargon “technocratique”:

  • 513.1 “Les matériels, y compris les canalisations, doivent être accessibles de façon à faciliter leur manoeuvre, leur visite, leur entretien et l’accès à leurs connexions”.
  • 526.3 “Les connexions doivent être accessibles pour vérification, essai et maintenance..”.
  • 526.8 “Le repiquage de conducteurs … n’est admis que sur les socles de prise de courant, des luminaires que si les deux conditions suivantes sont remplies: Les bornes sont spécialement prévues à cet effet…. leur intensité nominale n’est pas inférieure au courant d’emploi du circuit en amont”.
  • 529.3: Dans les goulottes “les conducteurs isolés ne sont admis que si le couvercle nécessite l’emploi d’un outil pour être retiré”.

Note: J’ai volontaire abrégé certains passage et fait abstraction de la notion de protection mécanique en électricité.

Ce qu’il faut retenir de ces préconisations?

Tous les câblages électriques doivent être accessibles, protégés et être réalisés avec des accessoires adaptés.

C’est assez sommaire, mais c’est le principal.

câblages électrique dangereux
L’objectif de la norme pour les câblages électriques? En arriver à des branchements de ce type

D’ailleurs dans ces préconisations, il n’est pas fait uniquement allusion à la boite de dérivation pour réaliser les branchements des schémas électriques mais à d’autres matériels.

Il y a donc d’autres solutions.

Solutions pour les câblages électriques et dérivations:

Mais alors, pourquoi vouloir faire des dérivations ailleurs que dans des boites de dérivation?

C’est une question légitime puisque c’est un accessoire tout indiqué.

Voici quelques raisons qui vous feront chercher d’autres moyens pour positionner des boites de dérivations:

  • Impossibilité technique d’installer une boite de dérivation.
  • Respect d’un rendu esthétique parfait en évitant au maximum les capots de boites de dérivation.
  • Câblages électriques simples ne nécessitant pas d’installer de boite de dérivation.

Passons maintenant aux alternatives connues (et celles moins connues):

Câblages électriques dans le tableau électrique et la GTL:

Il est possible de faire des dérivations électriques dans la GTL et le tableau électrique dans la mesure ou ces connexions sont accessibles pour un éventuel dépannage.

J’ai d’ailleurs évoqué les dérivations dans la GTL à l’aide de wagos dans un autre article ici.

Côté tableau électrique, il existe des accessoires dédiés à faire des dérivations dans le coffret électrique. Ces matériels s’installent sur le rail DIN du tableau électrique, comme un disjoncteur.

On trouve par exemple:

  • Des borniers de jonction ou blocs dits Viking.
  • Un support de connecteur Wago permettant d’accueillir les connecteurs de la même marque (voir ici).
câblages électrique et dérivation dans le tableau
Le bornier pour tableau électrique est idéal pour faire les câblages et connexions dans le tableau électrique

Moulures et goulottes:

En montage apparent, on fait appel à des moulures pour faire circuler les réseaux électriques (on parle aussi de goulotte).

Parfois, il faut faire un dérivation pour une prise électrique, ou encore pour un circuit lumineux. Si la place le permet dans la moulure, alors il est possible de faire la dérivation à cet endroit.

Cela évite d’installer une boite de dérivation disgracieuse en saillie. Compte tenu que le montage en apparent n’est déjà pas très esthétique, cela évite de ajouter encore un peu plus.

Boites d’encastrement:

Une troisième alternative qui permet de diminuer le nombre de boîtes de dérivation consiste à réaliser les câblages électriques dans les boites d’encastrement.

cablage électrique autorisé dans une boite de dérivation
Les câblages électriques dans la boite d’encastrement sont une solution qui permet de s’affranchir de l’installation d’une boite

Bien entendu, la place est limitée. Mais il est possible de câbler un montage type simple allumage ou encore de réaliser un pontage de prises électriques.

Il est possible d’utiliser une boite d’encastrement de profondeur 50mm pour faciliter les branchements électriques.

DCL:

Le Dispositif pour Connexion de Luminaire est l’organe terminal qui permet de connecter le point lumineux dans les schémas électriques d’éclairage.

Il peut être assimilé à “une boite d’encastrement au plafond”.

Il est donc possible de faire des cablages électriques dans le boitier DCL. Au même titre que la boite d’encastrement, il n’est pas question de cabler plusieurs circuits électriques.

Mais il est tout a fait envisageable de cabler un montage type va et vient comme réaliser des dérivations vers d’autres points lumineux.

faire un cablage électrique dans un boitier DCL
Moins fréquent, le branchement électrique dans un boitier dit DCL reste autorisé

Prises et appareillages électriques:

J’aurai pu aborder cette dernière possibilité pour faire les câblages électriques dans le chapitre de la boite d’encastrement ou DCL. Mais c’est légèrement différent puisque la connexion ne se fait pas dans la boite mais sur l’appareillage électrique en lui même.

Il est en effet possible de faire des branchements depuis certains appareillages électriques, comme la prise électrique ou le DCL.

Mais pas n’importe quel montage, seulement une dérivation (appelée aussi dans ce cas pontage électrique).

La seule indication (obligation de la part de la norme) c’est que ces appareils soient équipés de bornes qui permettent de faire des dérivations.

C’est le cas sur certaines prises électriques et DCL qui possèdent des emplacements pour le pontage.

double connexion prise électrique
Les prises électriques pourvues de bornes de dérivation permettent de faire les branchements à l’arrière

Conclusion:

A travers cet article, je vous ai fait comprendre qu’il y a de multiples alternatives pour loger les différents câblages électriques.

Cette diversité permet aussi de simplifier le passage des réseaux et d’économiser de la gaines et des fils électriques (ou du câble selon le type de montage).

Mais ces alternatives restent quand même peu nombreuses lors de la réalisation d’une installation électrique: Le cablage à partir de boite de dérivation reste quand même le plus répandu. Il permet de centraliser les branchements au même endroit, avec plus d’espace pour réaliser les connexions.

2 COMMENTS

  1. Bonjour, ce n’est pas tout à fait le sujet de cet article mais j’écris car je cherche (plutôt désespérément) des réponses concernant le respect de la norme nfc 15-100 dans le cas du remplacement des anciens compteurs par Linky. J’ai lu sur certaines pages qu’en théorie, il faut s’assurer que son installation électrique est bien aux normes. Or, dans mon cas, le compteur et le disjoncteur le sont, ils sont ensemble à l’entrée de mon logement, mais pas mon tableau électrique ne l’est pas du tout : il est planqué derrière un meuble de cuisine, presque impossible d’accès, à moins de 50cm du sol, et près d’une source d’eau (moins de 60cm)… J’ai interrogé le partenaire d’Enedis chargé de l’installation de Linky et Enedis même à ce sujet : Enedis m’a dit de demander au partenaire de venir faire un “grip”/constat de l’installation électrique en l’état. Quand le partenaire est arrivé, il a essayé de me faire installer Linky quand même en me disant que le tableau électrique n’a rien à voir avec le compteur, que ça ne les regarde ni eux, ni Enedis, et que normalement ils peuvent quand même installer Linky. Finalement, ils ont quand même accepter de faire un “grip”, j’attends un retour. En attendant, j’ai fait de nouvelles recherches mais ça reste flou, je ne trouve pas vraiment de réponse, je ne sais pas s’il faut que mon installation électrique soit entièrement aux normes, y compris donc la nfc 15-100 qui est là quand même pour assurer la sécurité du logement, donc ça ne semble pas être juste un détail, ou si ça ne compte pas/ce n’est pas un frein à l’installation de Linky comme le disait le partenaire d’Enedis… Auriez-vous des éclairages/un avis à m’apporter ? Sachant qu’en plus, s’ils m’installent Linky, celui-ci sera posé sur un panneau en bois, et que des incidents/incendies ont été observés suite à son installation, de savoir qu’en plus, aucune attention n’est portée à la conformité de l’installation électrique dans son ensemble, ce n’est pas le plus rassurant…
    En vous remerciant d’avance !

    • Bonjour

      Aucun respect de la norme en vigueur n’est exigé pour mettre un Linky.
      Et heureusement car vu que la norme changer régulièrement 95% des logements ne respectent pas la dernière norme en vigueur.

      Ils changent un compteur par un autre. Point final.
      Si le panneau bois d’EDF ne leur convient pas ils le changeront, car il leur appartient.

      Le seul point qui peut poser problème, c’est la section du câble de liaison car lors du passage au Linky, le disjoncteur est réglé au maxi et le câble pourrait être de section trop juste le jour où on augmente l’abonnement.

      Autre point qui parfois se passe mal, c’est la reconduction de l’asservissement en fonction des options tarifaires (heure creuses, Tempo, EJP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here