Je vais vous parler aujourd’hui des câbles utilisés dans le réseau de communication.

La logique des choses voudrait que je commence par vous parler du réseau lui même, mais vous verrez dans un prochain article que le réseau de communication d’une installation électrique est classifié en plusieurs grades.

Pour chaque grade doit être utilisé un câble spécial. Si vous ne comprenez pas la dénomination d’un câble, vous ne comprendrez pas plus la classification du réseau (cqfd).

Revenons à nos moutons – ou plutôt nos câbles pour le réseau de communication de l’installation électrique.

Composition d’un câble réseau

Les câbles utilisés pour le réseau de communication sont constitués de 4 paires torsadées protégées ou non par un écran.

On parle de paire torsadé car les fils qui composent le câble réseau sont enroulés deux par deux.

L’écran quant à lui, est un film protecteur qui permet d’améliorer les conditions de transmission en protégeant le câble des perturbations extérieures (ondes électromagnétiques etc…)

Cable réseau parie et écran catégories
Les câbles du réseau de communication sont composés de 4 paires torsadées et parfois d’un écran de protection

Désignation des câbles de communication

Il existe un standard permettant de désigner les câbles de communication

Tous les câbles sont nommés de la façon suivante: 1 / 2 TP

  • Le chiffre 1 sera remplacé par une lettre qui concerne l’écran global qui protège l’ensemble des fils
  • Le chiffre 2 sera remplacé par une lettre qui concerne l‘écran individuel par paire
  • TP signifie “Twisted Pair” qui signifie en français Paire Torsadée

L’écran global (lettre 1) peut prendre les valeurs suivantes:

  • U: Pas d’écran (non écranté)
  • F: Ruban simple
  • FF: Ruban double
  • S: Tresse en cuivre
  • SF: Tresse et ruban

L’écran individuel (lettre 2) peut prendre les valeurs suivantes:

  • U: Pas d’écran
  • F: Ruban individuel par paire

Pour information, les lettres U, F et S viennent de l’anglais: U pour “Unshield“, F  pour “Foiled” et S pour “Shielded“.

Ainsi vous pourrez retrouver les câbles réseaux suivants:

  • U/UTP : aucun écran
  • F/UTP: Ruban simple global
  • FF/UTP: Ruban double global
  • SF/UTP: Ruban et tresse global
  • U/FTP: aucun écran global et ruban individuel par paire
  • S/FTP: Tresse global et écran individuelle par paire
  • F/FTP: Ruban global et Ruban individuel par paire
câbles de communication
Cable réseau de type U / UTP : aucun écran ni sur les paires torsadées ni sur l’enveloppe du câble

Quel cable réseau utiliser pour mon installation courant faible?

Les câbles réseaux sont classifiés en catégories, alors que le réseau de communication est lui séparé en grade (Voir ici pour un article complet sur la différence entre catégorie et grade pour le réseau courant faible)

Pour chaque catégorie, une vitesse de transmission de données

  • Catégorie 5: bande passante de jusqu’à 100MHz
  • Catégorie 6: bande passante de jusqu’à 250MHz
  • Catégorie 7: bande passante de jusqu’à 600MHz

Un cable de catégorie 5 suffira pour un réseau informatique simple.

Un cable de catégorie 6 et supérieur sera nécessaire dés l’instant qu’on voudra faire passer la TV sur le réseau.

Ou acheter les câbles réseaux?

Concernant votre câble vous pouvez les trouver en grande surface de bricolage. Le problème, c’est que la désignation n’est pas claire du tout (voir ici un exemple chez Leroy Merlin).

De plus, le matériel proposé n’est pas pratique d’utilisation.

Je vous conseille plutôt de vous orienter vers des professionnels de ce genre de matériel comme par exemple Conrad avec un grand choix de références.

 

 

 

10 Commentaires

  1. Excellentes explications sur les câbles !
    Mais qu’en est-il des prises RJ 45 qui souvent -me semble-t-il- n’ont pas encore les mêmes capacités que les câbles ?
    Quand, actuellement on envisage un réseau complet et qui durera longtemps, faut-il se résigner à déjà envisager de devoir un jour changer les prises actuelles pour un jour de plus performantes ?
    Bravo pour votre site que je viens de découvrir et qui va m’être très utile pour établir un cahier des charges sérieux.

    • Bonjour,

      Les prises sont elles répertoriées en catégories également (ou parfois à tort en grade).

      Pour respecter un grade de réseau, il faut donc associé au même titre que le cable réseau, la bonne catégorie.

      Cordialement

      Guillaume

  2. Bonjour,

    Merci pour ce blog, très bien fait,
    Je crois comprendre qu’il ne faut pas faire passer des cables RJ45 dans la même gaine que l’électricité, pouvez-vous me le confirmer ? Et faut-il séparer RJ45 et cable audio ?
    Dans ce cas, combien de gaines peut-on faire passer dans une seule saignée ?
    Cordialement,

  3. Bonjour,

    intéressant mais incomplet (en tout cas pour ce qui concerne les réseaux Ethernet). La catégorie des câbles permet de déterminer la bande passante en terme de data (b/s) mais aussi de distance
    Catégorie 5: bande passante de jusqu’à 100MHz (obsoléte jusqu’à 100Mb/s à 100M))
    en générale on utilise plutôt la CAT5e qui permet du 1Gb/s à 100m

    Les catégorie 6 et 7 permettent de pousser les débits et les distances (jusqu’10Gb/s) néanmoins elles imposent des terminaisons délicates à installer (en terme de torsion, du respect du blindage du câble et de la masse). Les câbles sont aussi plus épais donc plus difficile à poser.

    Il est plus réaliste d’utiliser une CAT5e. Si la CAT6 se démocratise (et se standardise en CAT6a), il sera difficile à installer et d’obtenir les performances annoncées.

    1Gb/s est suffisant pour un usage domestique et il est probable que sur de faible distance 10Gb/s soit possible (mais les équipements domestiques n’ont pas actuellement d’interface 10Gb/s)

    enfin pour ceux qui voudraient prévoir pour des évolutions futures, le câble CAT6 est envisageable mais le futur est probablement du coté de la fibre optique ou du WIFI … (pour l’Ethernet mais pour la domotique, le cuivre restera probablement une valeur sûre)

  4. Je pense que le cuivre a encore un certain avenir.
    Le Cat.6A se démocratise. Il faut absolument penser à laisser tomber le Cat.5e. Il n’est pas vraiment compatible avec le PoE.
    Il n’y a en effet pas encore d’interface 10G pour le domestique, mais cela devrait arriver. Dans tous les cas, monter en catégorie permet d’augmenter la bande passante…

    • Bonjour,

      Bien d’accord. Je me penche en ce moment très sérieusement sur la fibre optique qui va encore plus loin sur ce sujet (article à venir.)

      Merci pour le commentaire

    • Ah bon? Pourriez-vous développer/clarifier ce qui vous fait dire que ce n’est pas adapté au PoE? Cette info m’intéresse, car je met en place des systèmes industriels sans fil et nous utilisons du câble cat. 5e pour le moment.

  5. Article très intéressant. Pourriez-vous indiquer, en terme de branchement, ce qu’il est recommander de faire : droit ou croisé? Etant donné qu’un câblage en ethernet d’une maison peut permettre de modifier les applications VDI d’une même prise au cours du temps (chambre devenant un bureau…).

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here