Il existe différents types de disjoncteurs qui doivent être affectés à différents usages: Pour cela, les disjoncteurs sont classés  par lettre: Disjoncteur courbe C D, mais également A et B.

L’intensité nominale d’un disjoncteur:

Avant d’aller plus loin, je dois expliquer le terme intensité nominale, que je vais utiliser par la suite. C’est le courant maximal que le disjoncteur peut supporter, au delà, il joue sont rôle et disjoncte.

Par exemple, un circuit de prise est protégé par un disjoncteur (courbe C) 16A. Si plusieurs appareils sont connectés sur le circuit de prises , et que la demande des appareils en question dépasse 16A, le disjoncteur déclenche.

Le disjoncteur courbe C:

C’est le disjoncteur que vous pouvez trouver sur tous les tableaux électriques: Il est caractérisé par un C, suivi d’un chiffre (la fameuse intensité nominale). Il est utilisé pour les usages courants (protection des circuits prise, éclairage et autre).

Voyez sur cette image, le disjoncteur courbe C est de type C10 (courbe C, intensité nominale 10A In=10A)

eaton disjoncteur pour tableau électrique Disjoncteur courbe C et courbe D
Disjoncteur C10 courbe C 10A

Le disjoncteur courbe D:

Le disjoncteur courbe D joue le même rôle que le disjoncteur courbe C, a ceci près qu’il accepte un appel de charge plus important au démarrage de certains appareils. (Ce n’est surement pas la meilleur explication).

Prenons l’exemple d’un caddie rempli de courses à l’arrêt. Pour le pousser la première fois, vous devez donner une impulsion plus importante (de la force). Ensuite, il roule plus facilement.

Pour démarrer certain appareils, comme les moteurs de climatisation, c’est pareil: ce n’est pas plus de force qu’il faut, mais plus de courant: on dit que l’appel de courant est plus important (autrement dit, la demande de courant est plus importante).

Mais alors pourquoi utiliser un disjoncteur courbe D au lieu du disjoncteur courbe C?

Car le disjoncteur courbe D accepte les appels de courant sur une courte période, ce que ne fait pas le disjoncteur courbe C.

Un exemple pour mieux comprendre:

Reprenons le moteur d’une climatisation. Celui ci est protégé par un disjoncteur d’intensité nominale 20A. A la mise en marche, il y a une forte demande de courant qui dépasse ces 20A  – par exemple 32A sur un temps très court (quelques millisecondes).

Si le disjoncteur installé est un disjoncteur courbe C, il jouera immédiatement sont rôle et coupera l’alimentation de la climatisation (qui ne pourra pas démarrer et qui ne fonctionnera pas). Le disjoncteur courbe D, acceptera momentanément cette demande plus importante de courant et permettra à la climatisation de fonctionner. Évidemment, si la demande est trop importe sur le temps, il disjonctera également.

L’installation d’un disjoncteur courbe D se fait généralement à la demande du technicien qui installe l’appareil.

Il est préférable d’utiliser un disjoncteur courbe D pour les moteurs et la climatisation

Ou acheter les disjoncteur courbe D?

Ce genre de disjoncteur n’est pas forcément disponible en grande surface de bricolage, il faut donc s’orienter vers des professionnels.

En ligne, on peut trouver de bon tarifs sur des sites réputés.

C’est le cas notamment chez ce vendeur sur Ebay qui propose un disjoncteur courbe D 20A.

Vous pouvez également trouver une même référence de marque Legrand mais en calibre 16A ici chez le spécialiste Outiz.

Mais au fait, pourquoi parler de COURBE pour les disjoncteurs?

Tout simplement car les caractéristiques des disjoncteurs de l‘installation électrique sont repérées sur des courbes ou graphiques, (avec en abscisse le courant nominal, et en ordonnée le temps).

 

67 Commentaires

    • Bonjour,

      Le courbe A n’existe pas à ma connaissance (plutôt le MA?)
      Concernant le courbe B, il est utilisé dans le cadre de faible puissance et de grande longueur de câble (seuil de déclenchement inférieur au courbe C)

      Cordialement

      Guillaume

  1. Bonsoir
    Merci pour ses explications
    Cependant j’ai eu question sur ce sujet qui divise 2 electriciens
    Je viens de finir ma mzison et la climatisation a ete branchée sur du disjoncteur C par l’electricien
    Le tech climatiseur veut mettre du D car il defend l’utilisation des appareils a demarrage regulier et une baisse de conso electrique importante par rapport au C.
    L’electricien lui repond alors que le D et specifique aux clim ´tout ou rien’ et comme mes clim sont inventer il faut du C
    Bref quel est votre avis svp ?
    Merci d’avance
    David

    • Bonjour,

      J’aurais tendance à donner raison au poseur de Climatisation. De plus, ce dernier est responsable du matériel qu’il pose. Si il désire un disjoncteur D, pour ma part je lui aurais installé.

      Cordialement

      Guillaume

  2. bonjours , alors je tiens un fastfood et mon soucie le voila. j’ai une friteuse de professionnelle et quand celle ci se coupe à bonne température , elle se coupe et fait bugger ma free. La friteuse est brancher sur un disj diff 32A tetra . Avez vous une solution à mon problème.

  3. Bonjour
    Merci pour tout ces informations très utiles. ce pandant jaurai besoin de votre lumière, je ne sais quelle disjoncteurs adapté à ma pompe de puits? Triphasé 5.5 Kw Hp 7.5
    Cordialement

      • Bonjour
        Pas d’accord pour la réponse
        en effet si sa pompe fait environ 6KW soit 6000w (soit 30A au total)
        alors en triphasé 3 x 2000w = 3x10A
        Si bien qu’un Courbe D 10A (tétrapolaire/triphasé) devrait suffire voir explication Courbe C/ Courbe D
        Si le poseur propose un calibre 16A pourquoi mais pas plus en fin je penses
        JMB

    • Bonjour,

      Il faut avant toute chose vérifier la section d’alimentation du moteur avant de penser à la protection: Quelle est elle?

      Cordialement

      Guillaume

  4. Réponse à tag
    Un c20 tetra fera l’affaire aussi,
    Il suffit de calculer l’intensité
    P =UI(RACINE CARRÉE DE 3) COS ¥
    I = 9A ENVIRON
    Donc même un c10 tétra va aussi

  5. Bonjour
    Si par exemple l’intesité reçu est 20A sur le DPN de tête C20 qui est reparti sur 4 DPN C10 dont l’intensité des appareils demand par chaque DPN est 6A en ce moment le dijoncteur de tête va dijoncte ?

  6. Bonjour

    On ne raccorde pas les cumulus en série mais en parallèle.

    Il faudra
    – 2 disjoncteurs 16A ou 20A
    – 1 disjoncteur 2A
    – 2 contacteurs J/N (éventuellement silencieux)
    – 1 horloge ou un interrupteur horaire
    Et bien entendu tout cela en aval d’un interrupteur différentiel 30mA type A ou AC. Attention si vous ajoutez 2 chauffe-eaux en aval d’un 40A existant, il serait sans doute trop chargé. Si c’est le cas, prévoir un nouvel interrupteur différentiel 30mA 40A ou 63A type A ou AC

    Voir schéma de raccordement sur ce lien :
    http://www.casimages.com/img.php?i=11101808242738328921264.jpg
    A adapter en fonction du type d’horloge

    • Bonjour,

      Il s’agit d’une surcharge (trop de demande par rapport au courant nominal de 16A). Il faut augmenter le calibre du disjoncteur (20A ou 32A) mais en vérifiant que la section corresponde (2,5mm2 pour du 20A et 6mm2 pour du 32A).

      L’idéal serait d’installer une protection par climatiseur.

      Cordialement

      Guillaume

    • Bonjour

      Un unipolaire + neutre protège la phase, coupe la phase et le neutre
      Un bipolaire protège et coupe la phase et le neutre.

      En locaux d’habitation, des unipolaire + neutre suffisent, car on est en régime de neutre TT (neutre relié à la terre)

  7. Bonjour,
    je viens d’installer un transfo triphasé 25 kVA pour alimenter une fraiseuse numérique.
    Mon disjoncteur primaire est un C et je ne peux pas le faire changer. Régulièrement (mais pas systématiquement) à la mise sous tension du primaire du transfo par un commutateur à levier Schneider, le disjoncteur saute alors qu’il n’y a pas de consommation au secondaire. D’où vient cette surcharge et pourquoi est-ce épisodique?
    Est-ce que remplacer le commutateur par un relais statique triphasé avec commutation au zéro de tension règlerait le problème?
    Merci d’avance,
    Bruno

    • Bonjour
      Pour information ENEDIS (réseau publique de distribution) installe au minimum des transformateurs de capacité 50KVA (ce sont les plus petits que tu vois généralement en haut de support béton)…et alimentés en 15 ou 20 000Volts.
      Tu as placé un transfo dans ton installation de 25KVA branché sur quoi ? le disjoncteur de branchement (ENEDIS) ou es-tu alimenté via un ce cellule 20000Volts ?
      Si ton transfo est après disjoncteur pourquoi un transformateur ? (séparation / isolement)?
      Sache que tu ne pourras pas faire varier la tension en entrée de transformateur sous peine de perdre la programmation numérique
      Est-ce que remplacer le commutateur par un relais statique triphasé avec commutation au zéro de tension règlerait le problème? le faire est certainement une bonne solution sécuritaire en plus mais de technologie statique est-ce nécessaire ?? surtout vu le prix
      Par contre pour la disjonction épisodique je verrais bien ton commutateur en mauvais état et qu’il serait la raison de ton soucis.
      Si aujourd’hui tu ne peux pas changer le disjoncteur de tête (primaire) comment feras-tu quand il sera HS ?

  8. Bonjour super les explications, j’onstalle une nouvelle cuisine et j’ai remarqué que j’avais uniquement 2 phase avec des disjoncteur B16 sachant que le vitrocéramique a une puissance max de 7,3kw et le 3,5kw cela pourrait il fonctionné ??merci d’avance.

    • bonjour et oulala
      Si la plaque vitrocéramique a une puissance max de 7.3 Kw que vient faire 3.5 kw dans l’intitulé ?
      Maintenant si tu as un feu de 7.3kw et un autre de 3.5Kw alors il faut prendre en référence une puissance de 10.8Kw
      2 Phases cela veut quoi dire ? tu es alimenté en triphasé a l’origine et que seules deux fils de phase on été posés sous gaine jusqu’à la sortie de câble dans ta cuisine ?
      Ou bien tu es en mono avec 2 départs en 2.5mm² par exemple et sachant que cela risquant d’être trop juste un second fil a été câblé également ? dans ce cas ces 2 fils devront être câblés sur le même disjoncteur un 32 A minimum pour les 7.5 KW et cela sera trop juste en plus car une liaison électrique dans ton cas est au minimum de section 6mm²: “IMPÉRATIF”
      en effet 7300W sous 220v = 33.2A sous 230V = 31.7A (cela passe juste avec la marge du disjoncteur qui en principe accepte toujours un petit peu plus (marge)
      Si tu n’as pas plus de compétence oriente toi vite vers un professionnel.

  9. bonsoir, j’ai un souci avec ma pompe à chaleur air/eau qui est en monophasé.Elle est protégée par un disjoncteur D32 qui alimente le tableau de la pac.Sur ce tableau j’ai un inter diff 63a, deux disjoncteurs B10; un B16 et un C32.
    Mon problème est le suivant, dès qu’il fait froid (autour de -8) le D32 coupe, au début j’avais un B32 a la demande du poseur mais ça sautait, du coup j’ai mis un D32 pour “absorber” l’appel de courant mais le problème reste le même.En revanche sur le tableau de la pac aucun des disjoncteurs ne sautent?
    Je précise que le D32 est soit disant là pour protéger le câble d’alim du tableau de la pac (environ 5m de 6mm2)
    Si vous pouviez m’éclairer parce que je suis perdu.Est-ce que je dois mettre un C32 à la place du D32 ou autre chose?
    D’avance merci

    • Bonjour
      La protection 32A est bien positionnée et calibrée pour protéger ton départ en 6mm².
      sais tu que dans ta PAC (Pompe a Chaleur) qu’il y a des résistances qui compense le manque de calories externe.
      Et oui c’est bien la le problème du système qui n’est pas la solution finale. s’il fait régulièrement des températures inférieur a 7 degrés dans ta région la solution thermodynamique ne sera jamais la solution seule une solution par forage doit être envisagée. car souvent je vois des abérations de pompe a chaleur positionnées au dos dos des maison “PLEIN NORD ou EST” du grand délire
      Les SolutionS pour ton cas sont:
      ou (solution a moindre coût et rapide) tu interdit partiellement ou totalement la mise en service des résistances de réchauffage (celles qui compensent le manque de calories dans ton circuit)
      ou tu fait monter un démarrage progressif sur la PAC (professionnels, prix et délais)
      Ou tu recâbles (5m) en 10mm², tu passes sur un disjoncteur modulaire de courbe A et 45A d’intensité nominale..(prix mais solution la plus viable)
      J’y penses as tu pris le temps de noter quand (heure et jours précis la PAC disjoncte) si oui positionne aussi un voltmètre souvent consultable afin de connaitre les possibles variation de tension que vous pourriez subir (note les a coté des disjonctions) tu n’es pas a l’abri qu’un de tes voisins, lui qui est aussi branché sur la même phase réseau que toi, avec une PAC également face s’écrouler la valeur du réseau et comme tu es plus loin que lui du transformateur de distribution c’est toi qui subie
      A savoir qu’au niveau législatif pour un branchement individuel, un particulier n’a pas autorisation de pouvoir lors de la mise en service d’un appareil électrique, de dépasser 45A de courant d’appel (j’ai bien écris a la mise sous tension de cet appareil).

  10. Bonjour,
    j’ai un circuit d’éclairage câblé en 0.75² que je ne peut pas changer en 1.5², j’envisage de le protéger par un 2A (Legrand DNX3 courbe C). Selon vous est-ce judicieux ?
    Je vois sur d’autre site qu’un courbe C ‘encaisse’ jusqu’à 10*In, ça veut dire quoi au juste ?
    Merci

    • Bonsoir

      Dans le cadre d’une mise en sécurité d’une installation existante, on est parfois amené à baisser le calibre des protections pour s’adapter à la section des fils en places.
      Ainsi pour du 0,75mm² vous pouvez mettre un disjoncteur 6A (voire moins)
      Cela vous autorise 1,4kW, ce qui largement suffisant pour de l’éclairage en installation domestique.

      Pour le courbe C, c’est la pointe d’intensité admissible au démarrage.
      Cela concerne essentiellement les moteurs, les pompes….
      Par exemple pour un disjoncteur 20A courbe C, la pointe maximum admissible au démarrage est donc de 200A.

  11. Bonjour,
    Je cherche à partir de quelle puissance moteur je dois impérativement mettre un classe D. Concrètement, j’ai un surpresseur de 1450w pour injecter l’eau de pluie de récup dans une partie de mon réseau: faut il un classe D? De même pour ma VMC double flux qui intègre une PAC de 1000W?

    Y a t il une règle, une norme bien définie, je ne trouve pas? Merci à celui qui pourra éclairer ma lanterne…

  12. Bonjour,
    Merci pour votre blog bien utile. Ma question : j’ai un disjoncteur sur lequel est indiqué :
    DELIXI
    CDB3-32
    C20
    230V
    3000A
    GB10963
    IEC 60898
    Il est sur le circuit des 2 prises “hautes” qui servent à brancher 2 clim.
    Ce disjoncteur semble HS. On me propose un 4500A … ? Pouvez-vous SVP me dire si c’est ok ?
    D’avance merci pour votre réponse.
    Jacques

  13. Bonjour
    Sais tu que le 3000 sur ton disjoncteur qui a été fabriqué certainement en dehors de la C.E. veut dire 3000A en court-Circuit (sa capacité annoncée car j’en doute assurément)
    Alors le nouveau est proposé avec 4500A de court en court-circuit : n’est ce pas mieux ?
    La Sécurité Electrique vous connaissez ? son prix au final non plus….
    L’installateur d’origine non plus c’est pas étonnant qu’il soit HS…
    S’il vous plait STOP aux conneries: n’y a t-il pas des habitants dans ce logement ?
    Pourquoi croyez vous que des normes ont été crées et qu’un organisme officiel (CONSUEL) vérifie qu’il n’y a pas de dévrives (a l’instant T bien sure) car tout intervenant sur une installation doit mettre aux normes du jours tout circuit sur lequel il intervient…le bon sens quoi!!!!

    • Bonjour Jean Michel,

      Merci pour ce commentaire, mais pensez avant toute chose que bien des personnes ne comprennent pas forcément toutes les notions en électricité et viennent ici pour demander de l’aide ou des conseils.

      Pédagogie et langage approprié sont de rigueurs, merci.

      Guillaume

  14. Rebonjour
    Je comprend ton étonnement mais comprend bien que trop souvent je fais le constat de choses pratiquées en dehors du bon sens.
    Qu’as tu du mal a comprendre dans mes explications ?
    A part bien sure l’envie de ne plus être le temoin de catastrophe(s) …
    Pour ton info dans la région de nombreux pompiers ont coupé leur VMC (au mépris de la présence possible de Radon) cette dernière suspectée de provoquer des incendies (placée dans les combles = pas d’entretient et branchées n’importe comment sur disjoncteur divisionnaire 10 voir 16A alors qu’un 2A est bien suffisant)(tu peux même y brancher tes volets roulants) pour ma part jamais une VMC ne sera raccordée sur la prise d’air de la cuisine (vapeur graces = blocage de la ventil qui reste sous tenssion jusqu’a……tu m’a bien compris)
    Pour info une VMC prix de base C’est 50€ pas chère la sécurité et vraiment très facile a changer.

  15. j-michel est à fond.
    pour Jaiz, fais passer ton installateur pour vérifier ta tension d’alimentation et le fonctionnement de la pAC. C’est quoi la puissance de la PAC?

  16. Bonjour,

    J’ai un 30mA branché en amont d’un onduleur UPS, et celui-ci saute souvent. Je me demande si le remplacer par un courbe D pourrait corriger le problème ?

    Sinon j’ai d’autres pistes :

    – le remplacer par un type SI
    – mettre un 300 mA mais je ne sais pas si j’ai le droit de brancher un UPS sur un 300mA sachant qu’il y a une multiprise derrière l’UPS

    Merci pour vos avis !

  17. Bonjour,
    Merci pour ce blog très instructif.
    J’ai 2 clim split (9000btu), montée sur le même circuit à un C10. Ça ne déclenche pas. Les nouvelles clims A+ inverter ne semblent pas très gourmande en énergie et puissance.
    Mon installation est-elle à risque?
    Merci

    • Bonjour,

      Tout dépend de la puissance de ces groupes. Avez vous ces informations?

      Niveau norme et confort d’utilisation, il aurait fallu séparer les 2 climatisations, avec pour plus de confort, un disjoncteur différentiel pour chacune d’elles.

      Cordialement

  18. Bonjour,

    Je suis en triphasé chez moi. Je vais changer ma table à induction (qui n’avait qu’un seul groupe de puissance) par une quatre feux, avec donc deux groupes de puissance (2*3.7kW). Pas question de la brancher en monophasé, mes phases seront trop déséquilibrées (ça coupe déjà de temps à autre). Je vais donc prendre un modèle qui peut prendre son alim sur deux phases.

    Sur le tableau éléctrique, je vais donc installer un interrupteur différentiel 4P courbe A 30mA 40A type legrand 411675 ou équivalent, et en aval un disjoncteur divisionnaire 4P C16.

    Je cherche à minimiser le prix. J’ai un disjoncteur divisionnaire 4P D16 inusité chez moi. Ok c’est une courbe D, c’est plus tolérant qu’une courbe C, quand bien même la table à induction n’impose nullement une courbe D. Questions:
    – est-ce que c’est, tout simplement, réglementaire, de faire ça ? (oui je fais gaffe aux sections de câbles)
    – est-ce qu’un tel montage est aberrant ?
    – quel est le niveau de danger que je fais courir à ma table à induction si je ne la protège “que” avec un D16 et non un C16 ?

    Merci,

    E.

  19. Bonjour, je suis désservi en triphasé soit 15A (X3) au niveau de l’arrivée compteur. Conséquence , aucun de mes disjoncteur ne peut dépasser 15 A 🙁

    Je vais installer une clim sur une des phase, je suis câblé jusqu’à la prise en 2,5 m2.

    Je souhaiterai mettre un disjoncteur D en 15 A et c’est introuvable, reste le 10 que l’on peut encore trouver.

    Ma clim est une 2500 w MAIS elle ne servira qu’en clim, JAMAIS en chauffage car la chambre est située au dessus du poêle général (donc mini dans la chambre en hiver 16/17° je dirai même que plus il fait froid dehors plus il fait chaud dans la chambre ;-).

    Pensez vous qu’un disjoncteur courbe D en 10A suffira. Actuellement c’est un 15 A normal (enfin..normal va chercher du 15 A c’est rare !) derrière un différentiel
    Il me semble impossible de mettre du 16A qui ne disjonctera qu’après le compteur général ?

    Bien cordialement

    • Bonjour

      Ce n’est pas un problème de mettre un disjoncteur de calibre plus élevé que 15A.
      Donc par exemple du 16A ou du 20A pour du 2,5².
      Effectivement il ne sautera jamais pour surcharge tant que vous n’augmentez pas l’abonnement (ce qui viendra peut être un jour), mais il protègera contre les court-circuits et vous permettra de couper manuellement l’alimentation du circuit.
      De toute façon avec 2500W maxi, votre circuit seul ne fera jamais sauter pour surcharge un disjoncteur dont le calibre est supérieur à 10A.

      Mais si votre abonnement n’est pas assez élevé pour supporter la charge d’un circuit seul, il faudra l’augmenter.
      Passer de 15A à 20A ne coute qu’environ 2€ par mois, soit le prix de 2 baguettes de pain. Donc inutile de s’en priver si cela vous fait gagner en confort d’utilisation.

  20. Merci c’est ce que j’ai fait, j’ai amorti le surcout en passant à un opérateur dont je ne citerai pas le nom mais dont les initiales sont D-E ce qui me paye très largement mon surcout.
    J’en profite pour dire qu’EDF ne m’avait pas bien conseillé quand j’avais signalé mes sautes de compteur en ne me proposant pas de passer à 3X 20 ??? Le mec par contre – et il a bien fait à l’époque, m’avait conseillé de conserver le tri ce qui est une bonne chose du fait que j’ai pu me doter via leboncoin de matériels triphasées beaucoup moins chers d’occase vu que le marché est réduit ( Scie à buche, bétonnière, fendeuse à bois etc.)

    Je m’en bénis aujourd’hui.

    Donc merci pour le conseil, j’ai acquis un 16 A courbe D (pas facile à trouver) pour mon climatiseur, j’ai juste tiré une nouvelle paire en 2,5 depuis le compteur et ce disjoncteur courbe D, en passant par une gaine qui ne desservait qu’une seule prise (moteur de pompe à remous de la baignoire) et pu, en gaine de plinthe, arriver au climatiseur. J’ai repiqué la terre de 2,5 sur la prise existante. merci du conseil

  21. Bonjour, et avant toutes choses, félicitations pour votre blog génial, génial, GÉNIAL. Je suis moi même ancien électricien (des années 1963 – 1964) et les normes ont bien évoluées depuis. Bref mon sujet est le suivant: je désire brancher un ancien moteur de machine à lever monophasé sans plaque signalétique, à 2 vitesses, avec 9 fils. 2 viennent sans aucun doute d’un tachymètre interne, 1 est la masse, restent 6 fils. Sur internet j’ai bien trouvé des schémas, mais aucun ne me satisfait. 2 bornes sont en commun avec un fil bleu qui semble être le neutre. Comment “sonner” la bête sans avoir à démonter sa carcasse ?

  22. Re-bonjour. Je fais suite à mon problème précédent et dans un tout autre domaine. J’installe un petit tableau d’alimentation sur un bureau personnel où j’ai l’intention de faire du dépannage électrique et du montage électronique. Pour ce faire, je veux installer 1 disjoncteur Ph+N 2A protégeant une prise de courant, 1 disjoncteur Ph+N 10A protégeant une prise de courant, et 3 autres prises de courant sans protection pour alimentation d’appareils de mesure, soudure et autres. Ma question concerne les disjoncteurs, car il faudrait qu’ils déclenchent plus rapidement que celui de mon tableau de répartition. Ça m’éviterait de me déplacer à chaque fois pour ré-enclencher? Que me conseillez-vous ? Merci d’avance.

  23. Je dois remplacer tous les anciens fusibles céramique à broches par de mon tableau électrique des DPN aux valeurs identiques, cependant, les neutres sont groupés “à l’ancienne”, quelques part das les murs où plafonds, donc introuvables.
    Est ce que mon tableau serait “acceptable” avec des DPN coupants que les phase?

  24. Bonsoir

    Vous avez un risque de surcharge dans le neutre qui peut cumuler la puissance de plusieurs circuits et qui n’est pas protégé.
    Si vous ne pouvez pas appairer phase et neutre et que vos circuits sont de faible puissance (<1000W), vous pouvez ne raccorder que la phase sur vos disjoncteurs et laisser la borne de neutre en attente.
    Mais si la puissance est plus importante, il est conseillé de tirer des neutres à neuf pour les circuits concernés

  25. Bonjour,

    a la recherche d’une climatisation, j’ai trouvé deux modèles Remko qui m’intéresse mais je sous-tend le sujet aux questions de réseau électrique :
    1 monobloc de 2.9kW ou
    1 split “mobile” de 4.3kW (inverter)

    J’ai une prise murale bien située et reliée à la terre mais elle fait partie d’un lot raccordé au tableau par un disjoncteur de 16A (C) . Je suppose que la section est de 1.5mm² (au regard des normes ; le bâtiment date de 2007).

    Pour alimenter l’option split faut il nécessairement tirer une section de 2.5mm² reliée à un disjoncteur de 20A (C ou D)?
    Pour le monobloc, le branchement se faisant dans le salon, je dois déduire PC/projo/ampli soit 3A peu ou prou. Est-ce viable de tester les limites des 16A (risque de coupure, chauffe) en considérant que les 2.9kW font peu ou prou 13A?

    Pourriez-vous me dire si mon approche est correcte et/ou partagez vos conseils?
    merci

  26. Bonjour

    Peu probable que ce soit du 1,5² avec un disjoncteur 16A.
    Je pencherai plutôt sur du 2,5², mais il faut quand même s’en assuerr

    L’idéal serait d’avoir un circuit spécialisé.
    A défaut et si vous acceptez de faire une entorse à la norme, repartir de votre circuit existant.

  27. Bonjour,
    Je voudrais alimenter 2 clims avec une ligne électrique indépendante chez un particuliers.
    Est-ce que je peux installer un câble 5G2.5 ou faut il installer 2 câbles de 3G2.5 ?
    Merci

    • Bonjour

      Votre idée serait de d’avoir 2 circuits dans un même câble avec une terre commune ?
      Normativement c’est autorisé

      Mais lorsque vous aurez desservi la 1ère clim, il faudra forcément faire une connexion intermédiaire pour repartir vers la 2ème.
      Et ce n’est jamais idéal de multiplier les connexions sur des circuits de forte puissance (même si autorisé).

      En synthèse, les 2 solutions sont possible, mais ma préférence va aux 2 câbles

  28. Bonjour, et bravo pour toutes les indications précédentes,

    Je suis en train de modifier une installation de scierie ancienne (à usage personnel) , avec un moteur dont la plaque donne très peu de renseignements : triphasé, 14 cv, 1450 tr/min, et alimentation en étoile.
    Mes divers calculs me donneraient un ampérage (à pleine puissance consommée) d’environ 21 A, est-ce juste ? Côté alimentation, un « simple » disjoncteur magnéto-thermique courbe D en 25A, en amont du relais-contacteur, suffirait-il d’après vous à la protection complète de ce moteur ? Merci d’avance

    • Bonjour

      Pour moi le calcul donne 15A par phase, sans prendre en compte le cosphi.
      Votre disjoncteur 25A est sans doute un bon compromis.
      Section d’alimentation en 4² mini

  29. Je dois créer un tableau d’alimentation pour une climatisation réversible en triphasée.
    Je souhaite que ce circuit soit couvert par une protection 30 mA différente de celle de mes autres circuits.

    Est ce préférable de rechercher un modèle de disjoncteur quadripolaire 30 mA/courbe D ou de séparer les fonctions en un interrupteur quadripolaire 30 mA + un disjoncteur quadripolaire courbe D ? j’ai besoin de 20A par phase (cable 5 fils 4 mm2).

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here