Raccordement au réseau ERDF de type 2J’ai abordé le raccordement électrique au réseau de type 1, il n’y a aucune raison que je n’aborde pas le type 2! Voici donc une explication sur le raccordement de type 2, et la réponse à la question “pourquoi c’est à moi de tirer le conducteur d’alimentation électrique générale de ma maison?”

Un rappel sur la dérivation individuelle et le Point De Livraison:

Je dois impérativement faire deux rappels qui sont importants pour la suite de l’article:

La dérivation individuelle:

Dans l’article sur le branchement au réseau électrique de type 1, j’ai évoqué la dérivation individuelle. Cette dérivation est composée de plusieurs éléments dont le CCPI, le compteur électronique, l’AGCP et le conducteur électrique de raccordement.

Le Point De Livraison – PDL:

Le point de livraison, comme je l’indique dans l’article sur la norme NF C 14-100, c’est la séparation virtuelle au milieu du disjoncteur de branchement qui sépare le réseau de distribution public du réseau électrique de l’utilisateur. Ce point de livraison, est situé au niveau du disjoncteur de branchement installé par le fournisseur d’énergie. En amont (les bornes du haut) du disjoncteur, c’est le réseau public, régit par la norme NF C 14-100, et en aval, c’est le réseau privé, régit par la norme NF C 15-100.

Le raccordement électrique au réseau de distribution de type 2:

Le type 2 est appliqué dans le cas ou la liaison entre le CCPI (coffret EDF avec les fusibles) et le compteur électronique est supérieure à 30m.

Dans ce cas, le raccordement est différent du type 1:

Dans le raccordement de type 2 vous avez:

  • Le CCPI dans un coffret en limite de propriété
  • Un autre coffret en limite de propriété qui contient le compteur électronique et l’AGCP. Ce coffret est collé au coffret du CCPI
  • Le câble électrique de liaison entre le l’AGCP en limite de propriété et la maison
  • Un autre disjoncteur de branchement à l’intérieur de la maison qui fait office de coupure générale.

Concrètement, quelle est la différence avec un raccordement de type 1?

Si vous avez bien suivi ce qui est au dessus, le Point de livraison OU PDL, est situé au niveau du disjoncteur de branchement qui est installé par ERDF. Il donne la limite de séparation NF C 14-100 / NF C 15-100.

Ici, ce disjoncteur est installé est en limite de propriété, à côté du CCPI. Après, c’est la norme NF C 15-100 qui est applicable, c’est donc à la personne qui est en charge de la réalisation de l’installation électrique de poser le câble électrique qui relie la coffret EDF à l’habitation.

C’est donc dans ce cas, que vous devez tirer le câble d’alimentation générale de votre maison

Schéma du raccordement électrique de type 2:

Le schéma suivant permet d’illustrer ces propos:

Raccordement de l'insstallation électrique de type 2
Branchement de type 2: Le CCPI est accolé au compteur électrique

 

56 Commentaires

  1. bonjour
    j’ai commandé le pack schéma c’est super efficace j’ai pu faire tous mes schémas et je suis prêt à commander mon matériel.
    je suis dans le cas d’une liaison type 2, quelle référence de cable je dois prendre et est ce qu’une gaine de 40mm est suffisante pour passer le cable ? la gaine n’est pas encore posée.
    merci
    jacques

    • Bonjour,

      Il faut utiliser de préférence du cable de type H07 VK, plus facile a manipuler (mais un cable “classique” fera aussi l’affaire mais sera plus dur à orienter sur une longue distance)

      Pour la gaine, il faut utiliser du fourreau TPC de diamètre 63mm (attention à bien conserver l’aiguille tire fil à l’intérieur, sinon il vous faudra avoir recours à une aiguille comme je l’explique ici dans cet article)

  2. Bonjour,
    Erdf a posé un compteur en limite de propriété mais la maison n’est pas encore construite.
    Il s’agira d’un branchement de type / cst la maison sera à plus de 30 m du compteur.
    Est-ce normal qu’erdf n’ait posé qu’un seul compteur?
    Le deuxième sera t-il posé lors du raccordement définitif?
    Merci.

  3. Bonjour,

    Peut on avoir recours à cette méthode à moins de 30m ?

    Je m’explique,
    C’est pour l’ aménagement dans un immeuble d’un nouveau logement ou il en existe déjà 2.
    Actuellement, tous les compteurs sont dans la partie commune et les AGCP dans les logements.
    Dans le cas de l’aménagement du nouveau logement, puis faire installer par ERDF le Compteur + AGCP (Selectif) dans les parties communes et mettre dans la GTL du logement un autre AGCP non sélectif ?

    Merci de votre réponse,
    Cdt,

  4. Bonjour,

    Je m’oriente sur un branchement de type 2, ma maison RT 2012, se trouvant à plus de 50m. Ou puis-je trouver les caractéristiques techniques du fil de raccordement (Section et pose) entre les compteurs en limite de propriété et le disjoncteur intérieur, svp ?

    Merci beaucoup,

    Cdt, Christophe.

    • Bonjour,

      Il vous faut dans un premier temps calculer votre chute de tension (ici): c’est elle qui pourra vous aider à déterminer le type de cable dont vous aurez besoin

      Cordialement

      Guillaume

  5. Bonsoir nous sommes en pleine construction et notre raccordement est de type 2, le disjoncteur différentiel à l’intérieur de la maison est il obligatoire ? Merci davance

  6. Bonjour,

    Nous sommes dans une maison avec arrivé Aerienne en facade. EDF doit intervenir prochainement pour la mise au norme de la ligne et nous souhaitons en profiter pour mettre l’arriver sur le pignon. Est il possible de faire passer ce cable dans les combles jusqu’au tableau Electrique?
    Merci d’avance
    Cordialement,

    • Bonjour,

      Honnêtement, je ne sais pas. Il s’agit dans votre cas d’une installation régit par la norme NF C 14-100 (avant disjoncteur de branchement installé par ERDF)
      Il faudrait se renseigner auprès des intéressés.

      Si vous avez l’informations, pourriez vous la partager avec les lecteurs?

      Merci

      Guillaume

  7. Gerard
    Bonjour,je suis dans le cas de type 2,le disj installé dans la GTL est il être le même que celui installe par ERDF, 500mA et S.
    Merci de votre réponse.

  8. bonjour, erdf veut m’installer le ccpi en domaine privé à 115 metre de la rue (domaine publique), au bout de mon accès indivisible appartenant à mon voisin et à moi meme. Pour se faire il me facture une extension de réseau pour un cout de 11000 euros, et me propose ainsi une installation de type 1, ma maison étant à moins de 30 mètres de la rade d’accès. Comment puis-je exiger une installation de type 2, avec le ccpi en limite de domaine publique…
    sincerely
    Olaf

    • Bonjour,

      Très honnêtement, je ne suis pas un expert de ce genre de tractation avec ERDF. Je pense qu’il faut discuter avec eux et leur demander d’autres alternatives

      Cordialement

      Guillaume

  9. Bonjour Guillaume
    Tout d’abord merci pour ce site qui est très intéressant.
    Ma situation est la suivante :
    Je fais construire une maison sur un terrain en lot arrière, j’accède au terrain par un chemin qui m’appartient. La limite de propriété est donc au départ du chemin.
    La maison est située à une centaine de mètres de la limite de propriété.
    ERDF a effectué un raccordement de type 2 et j’ai demandé un devis à l’électricien pour poser et raccorder le câble (2 x 50 mm²) jusqu’à la maison.
    Le devis mentionne un interrupteur de coupure modulaire 2 x 63 A à l’arrivée du câble dans la maison ceci pour réaliser la coupure générale.
    Le tableau de distribution est équipé d’interrupteurs différentiels 30 mA
    La question est la suivante :
    Tel que le montage est prévu le disjoncteur de branchement situé en limite de propriété risque de se déclencher en cas de court-circuit, et donc je devrai franchir les 100 m depuis la maison pour aller le réenclencher.
    Je demande à l’électricien s’il est possible d’installer, à la place de l’interrupteur 2 x 63 A, un disjoncteur dimensionné de telle sorte qu’il disjoncte avant le disjoncteur de branchement pour m’éviter le déplacement, mais il ne souhaite pas le faire arguant que cela n’est que toléré.
    Pourtant dans l’article sur le raccordement de type 2 tu parles bien d’un disjoncteur dans la maison faisant office de coupure générale, ce qui me paraît utile pour assurer une protection supplémentaire et éviter des déplacements.
    Ai-je raison d’insister auprès de l’électricien ou bien est ce lui qui a raison ?
    Je ne vois quelle contrainte technique ou quel risque ce disjoncteur apporterait.

    • Bonjour,

      Un disjoncteur de branchement 500mA sélectif (type S) à l’arrivé (installé par ERDF).

      Un instantané 500mA dans votre domicile (pour éviter les trajets notamment).

      Vous êtes le client, c’est à vous de décider, dans la mesure ou ce que vous proposez est dans les normes. Si votre électricien ne veut pas se conforter à vos besoins, je vous suggère de faire une demande auprès d’un autre professionnel.

      Cordialement

      Guillaume

      • Bonsoir, je suis à peut prêt dans le même cas de figure, sauf que c’est moi l’électricien et que mon questionnement est l’inverse.
        Je vais bientôt faire ma demande au consuel et la question du 500mA instantané dans mon domicile me turlupine. J’ai équipé mon tableau d’un inter de coupure 2x63A sur lequel j’ai relié la câble 2x25mm2 qui arrive du 500mA Selectif en limite de propriété.
        Je pense être en accord avec la norme puisque j’ai un dispositif de coupure générale dans mon logement.
        Hors, vous préconisez d’avoir un deuxième disjoncteur de 500mA à l’intérieur du logement, pourquoi ??
        Une amie vient d’emménager dans une maison neuve (raccordée type 2) où une erreur de branchement dans un inter du salon fait “sauter” le différentiel de la ligne du tableau mais du coup fait aussi sauter le 500mA du garage, qui lui n’est pas sélectif. Donc toute la maison est privée d’électricité alors que la réaction du 30mA de ligne suffit a protéger dans ce cas là.
        Pourquoi donc avoir un 500mA non sélectif, en plus, dans le logement pour ne jouer que le tôle de coupure générale ??
        Merci de bien vouloir éclairer ma lanterne et de me dire si vous savez si le consuel sera d’accord avec ma vision de la norme 🙂 ?? merci d’avance
        Cordialement
        Yog

        • Bonsoir

          La norme demande un dispositif de coupure d’urgence dans le logement.

          En partant du principe qu’il y a un disjoncteur de branchement 500mA sélectif en limite de propriété, cela peut être réalisé par exemple avec :
          – un interrupteur sectionneur 63A
          – un disjoncteur de branchement 30/60A non différentiel
          – un disjoncteur de branchement 30/60A 500mA sélectif
          – un disjoncteur de branchement 30/60A instantané.
          Je les ai mis par ordre de préférence, mais tous respectent la norme et conviendront au consuel.

          D’un point pratique, je ne commande pas la dernière solution qui n’apporte pas de sélectivité avec les 30mA.

          A noter que la notion de sélectivité, ne vaut que pour la protection différentielle, pas pour les surcharges et les court-circuits.

          • Bonjour,
            Pour revenir sur le sujet des disjoncteurs a l intérieur du logement de type 2. Et selon les exemples que vous citez, le disjoncteur instantané est il différentiel ? L appelle t on disjoncteur d abonnés ? L objectif étant évidemment que celui ci disjoncte avant le 500ma situé en bord de route, de type s . ( super site ! Merci infiniment )

            • Bonjour

              Oui le disjoncteur instantané est différentiel. J’aurai du préciser 500mA.

              Le disjoncteur d’abonné est celui fourni par ENEDIS. Dans le cadre d’un branchement type 2 c’est celui qui est en limite de propriété

              L’objectif est qu’en cas de défaut différentiel, ce soit un des 30mA qui saute, ni le disjoncteur d’abonné en limite de propriété, ni le dispositif de coupure d’urgence du logement

  10. bonjour
    ERDF mon mis un type 2 en limite de propriété et de la borne a ma maison il n’y a que 8m environ et il mon dit que c’est a ma charge de trouver un électricien la gaine ai mise
    pouvez-vous me conseiller svp

  11. Bonjour

    Il y a plusieurs conditions pour bénéficier d’un branchement type 1.
    Il faut certes, que la distance entre le coffret et la GTL soit inférieure à 30m ce qui est ici respecté.
    Mais il faut également :
    – que la distance jusqu’au point de raccordement au réseau (en général le haut du poteau), soit inférieure à 36m
    – que le cheminement du câble dans la partie privative et en particulier dans le logement soit conforme à la NF C 14-100
    – que l’emplacement et le support de la GTL soit conforme à la NF C14-100.
    Sans doute qu’une de ces conditions n’est pas vérifiée pour gautier.

    Sinon, il faut recontacter ERDF pour leur demander pourquoi ils n’ont pas mis un type 1

  12. Bonjour et bravo pour votre site
    Les règles de branchement de type 1et 2 s’appliquent elles aussi pour une installation en injection sur le réseau. Plud précisément pour une installation photovoltaïque qui injecte l’électricité produite sur le réseau et qui nécessite un raccordement au réseau public différent de celui déjà existant pour le soutirage
    Merci

  13. Bonjour,

    Je vais prochainement faire l’acquisition d’un terrain en lotissement viabilisé (puisque c’est à charge du lotisseur).
    Le coffret situé en limité de propriété “semble” être un type 1 (je ne l’ai pas ouvert car le terrain ne m’appartient pas encore). Hors le terrain est “en drapeau” avec un chemin d’accès privatif ne desservant que ce terrain mesure 25m.
    Il semble donc impossible d’être raccordé en type 1.

    A combien peut-on estimer le cout de mise en place du coffret nécessaire (contenant compteur + AGCP) pour passer en type 2 ?
    Le tarif enedis (ex-erdf) de 394,00 € HT indiqué en page 13/50 dans le tableau au paragraphe “5.5.3 Liaisons des branchements en domaine privé” correspond-t-il à l’installation du coffret pour type 2 ?

    (document http://www.enedis.fr/sites/default/files/ERDF-PRO-RAC_03E.pdf

    Il me semble que ce tarif exclu la pose du cable de l’AGCP jusqu’au logement. Je me trompe ?

    Est-ce de la responsabilité du lotisseur de prévoir un coffret type 2 (par rapport à la responsabilité de viabilisation) ?

    Merci de vos réponse. Cordialement

  14. Bonjour,

    Merci pour toutes ces informations sur votre site.
    J’ai une nouvelle maison qui est en fin de construction. J’ai ma limite de propriété à 276m.
    Ma puissance globale d’installation est d’environ 36kW.
    Je pensait partir sur une puissance souscrite de 36kVA en 3P+N.
    Je vais faire installer en limite de propriété par ERDF un DB 36KVA (60A) en 3p+N 500mA S et la même chose mais en instantané dans ma maison.
    Aujourd’hui mon électricien à passer un 25² sur les 276m en fourreau enterré… je pense que c’est insuffisant. Pouvez vous m’aider dans le calcul et le choix de la section du cable svp?
    Merci d’avance pour vos réponses

    Cdlt,

  15. Bonjour, je me suis lancer dans le diagnostic immobilier et par conséquent le Diag élec. Je constate que régulièrement nous avons des disjoncteur de calibre 40A sur le tableau de répartition alors que celui du disjoncteur de branchement est calibrer a 45A. Cela fait apparaître une anomalie selon l ancienne norme et je suppose aussi sur la nouvelle…qu en pensez vous et est-ce vraiment dangereux ?
    J ai pu constater également que sur une installation neuve, il y avait un 63A / 30ma et un 40A / 30ma. Les 2 branchées en direct sur l alim. Y a t il anomalie ? Merci d avance.
    Super blog merci beaucoup.

    • Bonjour,

      Avant tout chose, je pense que vous parler d’interrupteur différentiel 40A au lieu de disjoncteur?

      Pour votre première question, il s’agit en fait, avec la nouvelle norme, d’identifier le nombre de circuits derrière l’interrupteur différentiel 40A. Mais le moyen le plus facile étant d’installer un interrupteur différentiel de calibre supérieur au disjoncteur de branchement.

      Concernant le double branchement sur l’alimentation, si il s’agit d’une connexion électrique au niveau des borniers du tableau électrique, pas de problème. En revanche, si c’est en sortie du disjoncteur EDF, c’est interdit.

      Cordialement

      Guillaume

      • Bonjour

        Le principe est de ne pas avoir de surcharge des interrupteur différentiel 30mA.
        – soit parce que son courant assigné est supérieur au calibre maxi du disjoncteur de branchement (c’est ce qu’on appelle la règle par rapport à l’amont dans la dernière version de la norme)
        – soit parce qu’on s’est assuré que les circuits en aval ne feront pas dépasser le courant assigné de l’interrupteur différentiel (c’est ce qu’on appelle la règle par rapport à l’aval dans la dernière version de la norme). Sur les installations que vous diagnostiquez qui ont plus de 15 ans, il n’y a pas de règle précise (à part la règle sur le cumul du chauffage qui dit 8kW maxi pour 40A). On essaie de ne pas dépasser 3 gros consommateurs par ID 40A. Avec la dernière norme il y a une règle précise sur le cumul des calibres des disjoncteurs, mais elle ne s’applique pas de manière rétroactive aux installations que vous contrôlez.

  16. Bonjour,
    dans le cas d’un branchement de type 2 en Triphasé, quel type de DB dois je mettre à l’intérieur , sélectif ou instantané ? 500 Ma je suppose aussi ..

    Merci beaucoup,

  17. Bonsoir

    Je recopie quasiment une réponse que j’ai indiquée plus haut, car le principe reste le même en triphasé

    La norme demande un dispositif de coupure d’urgence dans le logement.

    En partant du principe qu’il y a un disjoncteur de branchement 500mA sélectif en limite de propriété, cela peut être réalisé par exemple avec :
    – un interrupteur sectionneur tetra 32A mini si DB 10/30A, (ou 63A si DB 30/60A), placé en tête du tableau.
    – un disjoncteur de branchement tetra 10/30A (ou 30/60A) non différentiel, placé sur une platine en amont du tableau.
    – un disjoncteur de branchement tetra 10/30A ou (30/60A 500mA) sélectif, placé sur une platine en amont du tableau.
    – un disjoncteur de branchement tetra 10/30A ou (30/60A 500mA) instantané, placé sur une platine en amont du tableau.
    Je les ai mis par ordre de préférence, mais tous respectent la norme et conviendront au consuel.

    D’un point pratique, je ne commande pas la dernière solution qui n’apporte pas de sélectivité avec les 30mA.

    A noter que la notion de sélectivité, ne vaut que pour la protection différentielle, pas pour les surcharges et les court-circuits.

  18. Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour ce site d’une extreme utilité et très clair 🙂
    Je suis en branchement de type2 (maison à +de 40 mètres) et j’ai un doute concernant mon installation. (Pour corsser le tout, j’ai un parafoudre legrand avec cartouche)…
    J’ai placé à l’intérieur de la maison un simple interrupteur sectionneur de 63A directement dans le tableau électrique (Legrand 5 rangés x 24 modules) Le disjoncteur 500ma est naturellement placé en limite de propriété. Je dois d’ailleurs demander un disjoncteur NON Différentiel d’ailleurs étant donné le parafoudre ? afin d’éviter le déclenchement de ce dernier lors d’un orage.(il me semble avoir vu cela sur votre forum)
    le consuel doit passer d’ici 2 semaines et j’ai un doute sur cette installation.
    Pour résumer, en aval du Disjoncteur 500ma d’ Erdf en imite de propriété : ->Interrupteur sectionneur 63a ->différentiel 30ma-> Disj C16a, C20a etc…
    D’avance, merci pour votre réponse
    Cdt,
    Jonathan

    • Bonsoir

      Votre configuration est tout à faire conforme.

      Si vous mettiez un non différentiel en limite de propriété, il faudrait un 500mA sélectif à la place de l’interrupteur sectionneur.

      • Bonsoir, merci pour votre retour.
        Pour éviter de faire 50 m sous la pluie ou lors d’un orage, quelle est la meilleure solution pour ne pas que le disjoncteur en limite de propriété ne saute?Je précise de nouveau la présence d’un parafoudre legrand
        1) le disjoncteur non diff ERDF en limite de propriété (type S?) + Disjoncteur type S dans la maison,
        2) ou mon install actuelle, Disjoncteur Erdf sélectif en limite de propriété + Inter sectionneur dans la maison?
        merci infiniment.
        JM

        • Bonsoir

          Il n’y a pas de solution miracle et quoi que vous fassiez vous n’avez aucune certitude de ce qui sautera en 1er.
          Car la sélectivité n’est gérée que sur les défauts différentiels. Elle ne s’applique pas pour les surcharges et court-circuit

          Néanmoins avec la solution 1 la probabilité de coupure en limite de propriété me semble plus faible.
          La notion de type S n’existe pas pour un non différentiel (vu qu’il ne saute jamais sur un défaut différentiel)

          Attention avec la solution 1, vous devez faire une liaison de classe II jusqu’au 500mA, cela veut dire en particulier une platine support avec un fond contre le mur.

  19. Bonjour,
    Je vais faire construire une maison qui va se trouver à 78m de la limite de propriété. Il y aura donc un branchement de type 2. Quelle serait la section minimale à respecter en câble alu?
    Je vous remercie pour votre retour.
    Laurent

    • Bonsoir

      En monophasé, avec un disjoncteur de branchement 30/60A qui est le standard actuel ENEDIS (ex ERDF), avec une hypothèse de chute de tension maxi de 2% préconisée par la norme :
      – 2×50² pour du cuivre entre 58m et 83m
      – 2×70² pour de l’alu entre 51m et 72m
      – 2×95² pour de l’alu entre 72m et 98m.
      Si votre mesure de 78m est exacte (bien tenir compte de la descente et de la remontée), il faut donc du 2×95² pour de l’alu.

  20. Bonjour,
    Je suis en installation de type 2, compteur et disjoncteur différentiel 500mA [S] 30-60A posé par Enedis en limite de propriété.
    Vu le tarif exorbitant demandé par l’électricien (950€HT) j’ai donc tiré le câble 2x25mm² sur les 36m.
    Mais voici mon problème arrivé au tableau électrique (4 rangés de 13 emplacements) il n’y a plus qu’un emplacement de dispo, il dispose d’un module parafoudre de chez SCHNEIDER et chaque rangé a son différentiel adapté.
    Je sais que qu’il faut une coupure générale à l’intérieure
    Donc question :
    Un Interrupteur sectionneur 2P 63A 415VAC est-il correct sinon que prendre?
    Vu que le module demande deux emplacement si je rajoute un autre tableau 1 rangé en dessous sur la goulotte ça pose problème niveau conformité ?

    J’ai lu tellement d’info que je suis complètement perdu.

    Merci d’avance.

  21. Bonjour

    Il faut effectivement une coupure d’urgence dans la GTL.
    Si plus de place dans le tableau, vous pouvez tout à fait la mettre à côté.

    Cela peut être un interrupteur sectionneur 63A placé dans un petit tableau 2 ou 4 modules, ou un disjoncteur de branchement 30/60A placé sur une platine dédiée

    Attention, vous etes censé avoir 20% d’espace libre dans le tableau sur une installation neuve.

  22. bonjour, merçi pour vos conseils. Que ce passerait-t-il si, en type 2 pour une distance de 70 mètres entre le compteur rue et le DB 90, la section du cable est de 35 m/m² ? dans l’attente de vous lire cldt Gilbert

    • Bonjour

      Vous auriez une chute de tension maxi trop élevée : 3,6%
      Alors que la norme préconise 2% maxi

      Conséquences potentielles :
      – hors norme
      – tension potentiellement trop faible, surtout si vous etes en bout de ligne EDF, ce qui peut occasionner des problèmes de fonctionnement de certains appareils électronique et des baisses d’intensité d’éclairage

      Pour rappel pour un DB 60/90A à 70m la norme préconise du 2×70² cuivre
      A noter par contre qu’ENEDIS (ex ERDF) ne pose plus de DB 60/90A, mais des 30/60A ce qui de fait baisser la section à 2×50²

  23. Bonjour,
    j’ai installé l’année dernière mon compteur: je suis à environ 28m entre ma limite de propriété et mon tableau électrique. Je pensais donc être en installation de type 1. Or, lorsque le sous traitant d’ERDF est venu pour faire le devis il m’annonce que comme je suis à moins de 30m mais que la distance au point de collecte est supérieur à 36m, j’aurais un type 2. Ce que j’ai trouvé très étonnant mais il m’a dit que c’était la norme NF C14-100. Or étant actuellement en formation, je suis en train de l’étudier justement cette norme. Et on parle bien de distance entre la limite de propriété et le tableau (comme vous le dites ci-dessus) mais je ne trouve pas cette fameuse limite de point de collecte à 36m. J’ai rappelé ERDF la semaine dernière et ils m’ont gentillement envoyer bouler en me ressortant cette fameuse limite des 36m au point de collecte. Avez vous entendu parler de cette limite? Car je viens de lire la NF C14-100 et je n’en ai pas du tout entendu parler. Je vous remercie par avance

  24. bonjour, je suis en train de faire construire et mon compteur sera a 65 mètres de la maison donc type 2, j’ai acheter du câble 2×50 mm² pour le raccordement entre le coffret et la maison, ma question est est ce qu’il faut que je passe un autre câble telereport ou pour les heures creuses sachant que ma production d’eau chaude est effectuée par un PAC ? Merci d’avance.

    • Bonjour

      Téléreport : non vu que le compteur est à l’extérieur
      Heures Creuses : Oui si vous envisagez de piloter des appareils avec un tarif HC
      Téléinfo : Oui si vous envisagez un délesteur ou un gestionnaire d’énergie.

      Mais si vous avez juste une PAC, peu probable que vous ayez besoin de cela

  25. Bonjour,
    En lisant cet article très clair, je suis étonné de ce qu’a fait Enedis dans notre cas. En effet, dans le cadre d’une démolition d’une maison et construction d’une nouvelle, ENEDIS a déposé l’ancien disjoncteur (qui était dans le garage) et l’ancien compteur (qui était dans un coffret en limite de propriété) et posé un nouveau coffret (au dos de l’ancien) avec un compteur + moderne et un disjoncteur. Au téléphone, le conseiller m’a dit de mémoire que cette installation avait l’avantage qu’ils n’auraient plus à intervenir. J’en déduis donc qu’il s’agit d’un type 2.
    Jusque là tout va bien sauf que dans notre cas, la distance est largement inférieure à 30m (< 20m). Combien peut demander un électricien pour tirer le câble du compteur jusque dans la maison et installer le disjoncteur dans la maison ?
    Je précise qu'un technicien n'est venu voir le chantier avant de faire la proposition du type 2.
    Pour démonter l'ancienne installation et installer le nouveau boîtier (sans câble donc), ENEDIS nous a facturé 800€. Après réflexion, et en sachant qu'à ce prix, l’électricité n'est pas encore dans la maison, ça parait exorbitant, non ?
    Qu'en pensez-vous ?

    Merci par avance.

  26. bonjour,
    je viens tout juste d’appeler “Enedis” car je me suis aperçu que je n’aurai pas de disjoncteur sur mon tableau électrique et se fait est due au fait que je sois en type 2 mais le problème est que de mon compteur à mon tableau (domaine privé) il y a 15 m et non plus de 30 m. le technicien est parti du poteau électrique voie public jusqu’a mon tableau électrique et il y a en effet plus de 30 m. j’ai donc voulu en savoir plus et il m’ont fait comprendre qu’il fallait mieux être en type 2 car perte de puissance. j’ai un doute sur ce sujet pouvez vous m’en dire plus ? ensuite puis je faire moi meme l’installation d’un disjoncteur sur mon tableau ? merci beaucoup de l’attention que vous allez porté à se message.

    • Bonjour

      Comme je l’ai dit plus haut, il y a plusieurs conditions pour bénéficier d’un branchement type 1.
      Il faut effectivement, que la distance entre le coffret et la GTL soit inférieure à 30m ce qui est le cas pour vous.
      Mais il faut également :
      – que la distance jusqu’au point de raccordement au réseau (en général le haut du poteau), soit inférieure à 36m
      – que le cheminement du câble dans la partie privative et en particulier dans le logement soit conforme à la NF C 14-100
      – que l’emplacement et le support de la GTL soit conforme à la NF C14-100.
      Il semblerait que dans votre cas, la règle des 36m ne soit pas respectée.

      Il faut par ailleurs un dispositif de coupure d’urgence dans le logement.
      Cela peut être :
      – un interrupteur sectionneur 63A placé sur un rail DIN en tête du tableau ou sur un petit tableau 2 ou 4 modules.
      – un disjoncteur de branchement 30/60A non différentiel placé sur une platine en amont du tableau
      – un disjoncteur de branchement 30/60A 500mA type S (sélectif) placé sur une platine en amont du tableau
      Je vous déconseille de mettre un disjoncteur de branchement 500mA instantané qui n’assurera aucune sélectivité avec vos différentiels 30mA

      L’installation de ce dispositif est à votre charge.
      Vous pouvez le faire vous même, ou le faire faire par votre électricien.

  27. Bonjour,

    Dans votre article vous dites

    “Dans le raccordement de type 2 vous avez:

    Le câble électrique de liaison entre le l’AGCP en limite de propriété et la maison
    Un autre disjoncteur de branchement à l’intérieur de la maison qui fait office de coupure générale.”

    Cela porte à confusion pour moi puisque si j’ai bien compris votre article, c’est à l’installateur de placer ce câble acheter par le futur abonné et c’est aussi à l’installateur d’installé un AGCP à côté ou dans la GTL et cet AGCP doit aussi être payé par le futur abonné dans le type 2?

    • Pour un type 2, le dispositif de coupure d’urgence dans le logement n’est pas à la charge d’ENEDIS.

      Cela fait partie de l’installation privative et à ce titre c’est la charge du propriétaire.
      C’est la personne qui réalise l’installation qui doit le mettre en oeuvre, que ce soit le propriétaire lui même ou un électricien qu’il a mandaté.

      Idem pour le câble de liaison.

  28. Bonjour
    Mon fils venant d’acheter une maison mitoyenne avec sur son pignon le coffret électrique qui contient le compteur de son voisin également , se voit obligé par enedis la norme 14 .100 suite à un déplacement de disjoncteur . Aberration , sachant que le coffret actuel restera avec le branchement du voisin . Enedis peut il nous imposer cette norme ou peut on garder l’ancien branchement ? Merci d’avance.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)