Travailler en électricité, c’est avant tout apprendre à travailler en sécurité, grâce à des gestes rigoureux. La preuve, c’est qu’aujourd’hui, tous les électriciens doivent posséder une habilitation électrique. Cette dernière n’est pas faite pour tester uniquement les connaissances théoriques de l’électricien, mais pour savoir si il est capable de travailler en sécurité dans son métier. La VAT, pour vérification d’absence de tension, fait partie des gestes qui sont enseignés lors du passage de cette examen.

Voici quelques explications sur ce qu’il faut savoir à propos de la V.A.T.

Petit rappel sur les risques encourus et les dangers en électricité

Pour rappel, un de mes collègues électricien, Ben Han, le disait dans une interview que j’ai fait: “l’électricité tue! « Les études d’accidentologie situent aux environs de 200 le nombre de décès annuels dus à une électrocution et à environ 4 000 celui des électrisations graves entraînant handicaps et séquelles graves. » selon ONSE-GRESEL (Observatoire National de la Sécurité Electrique et Groupe de Réflexion sur la Sécurité Electrique).”

J’ai d’ailleurs écris un article complet sur l’électrisation et l’électrocution, qui permet de bien définir ces deux termes et les dangers encourus.

Déconnecter l’installation électrique:

Avant de parler de VAT, il y a un geste qui doit être mécanique, c’est la coupure de l’alimentation électrique: Il faut séparer l’installation électrique, c’est le mot utilisé en habilitation électrique. Il suffit couper le courant au disjoncteur de branchement, afin d’être sur qu’aucun endroit de l’installation n’est alimenté.

Mais ce n’est pas tout, puisqu’il faut ensuite procéder à la vérification d’absence de tension pour être certains que la séparation est bien effectuée:

Deux précautions valent mieux qu’une: La VAT ou vérification d’absence de tension

Vous avez séparé au niveau du disjoncteur de branchement? Êtes vous persuadé qu’aucun courant n’arrive à l’endroit ou vous allez travailler?

Pour en avoir le cœur net, je vous invite à procéder à une Vérification d’Absence de Tension ou VAT. Pour cela, l’appareil utilisé est un vérificateur d’absence de tension:

VAT vérification d'absence de tension danger courant électrique
Pour faire une vérification d’absence de tension, il faut utiliser un appareil spécifique

Cet appareil sert à tester si il y a du présence ou non de tension sur les bornes de l’appareil concerné. Oui mais attention avant de l’utiliser, qui vous dit qu’il fonctionne bien?

  1. Il faut donc le tester avant de faire la mesure. Certains vérificateurs possèdent un bouton “autotest”, pour les autres, il suffit de toucher les deux connecteurs de l’appareil ensemble (signal lumineux ou sonore pour indiquer le bon fonctionnement). Si l’appareil ne bip pas, c’est qu’il ne fonctionne pas.
  2. Il faut faire le test sur l’endroit ou vous allez travailler. Si le vérificateur vous indique qu’il y a de la tension (signal lumineux ou sonore), c’est que vous n’avez pas couper le disjoncteur, ou que vous avez une autre source d’alimentation dans la maison! Si il n’y a aucun signal, c’est probablement qu’il n’y a pas de tension. Pourquoi probablement? car il se peut très bien que votre appareil soit tombé en panne au moment de faire la mesure (j’avoue c’est pas de chance) et vous croirez peut être qu’il n’y a plus aucune tension alors que ce n’est pas vrai.
  3. Il faut donc re-tester le vérificateur après la mesure  comme en 1, afin de confirmer que l’appareil n’est pas tombé en panne au moment du test 2.

Quelques appareils pour réaliser la VAT:

Pour faire une VAT, il faut un vérificateur d’absence de tension. Je sais, ce n’est pas très original.

Voici deux appareils qui vous permettront de faire cette manipulation

Vidéo de démonstration d’une vérification d’absence de tension:

Voici une vidéo qui permet de bien comprendre les gestes à réaliser pour faire une VAT. Elle fait notamment allusion aux EPI de l’électricien. Ce sont les équipements de protection individuelle (voir mon article sur la société CATU qui propose ce genre de matériel).

13 Commentaires

  1. Bonjour,

    Très bonnes informations et claires.

    Je vous suggère de préciser pourquoi, et de façon argumentée, un VAT et pas un multimètre ou un pique phase ou encore un stylo sans contact de cette façon professionnels et particuliers comprendrons l’intérêt réel du VAT et pourquoi dépenser environs 100€ est primordial plutôt de que d’acheter un produit inadapté à la sécurité.

    Bonne continuation

  2. Bonjour,
    Merci pour ces explications. J’ai une question sur les VAT :
    Pour une entreprise, y-a-t-il une réglementation sur le contrôle des appareils de VAT (Vérification d’Absence de Tension)? Doit-on les faire vérifier périodiquement ?
    Merci d’avance de votre retour (si oui, pouvez-vous me communiquer le texte règlementaire de référence et la périodicité).
    Cordialement,
    P. BASTOUL

    • Bonjour,

      Je n’ai pas de réponse précise à vous apporter à ce propos.
      Ce qui est sur, c’est que l’appareil doit être testé avant chaque utilisation, afin de vérifier le fonctionnement

      Cordialement

      Guillaume

  3. Bonjour,
    Dans la vie en entreprise, Lorsqu’on fait une vat, on est sensé porter les epi (gants, visière de protection…) ça me paraît logique vu qu’on est au voisinage et pas encore sur qu’il n’y ai pas de tension,pouvez-vous me confirmer ?

    • Non, un multimètre n’est pas un vérificateur d’absence de tension. Le VAT est le seul appareil valable et autorisé pour effectuer une vérification d’absence de tension !

    • Comme dit dans le commentaire précédent seul un Vérificateur d’absence de tension VAT est valable et autorisé pour effectuer une vérification d’absence de tension

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here