Le boitier DCL n’est pas toujours obligatoire et voici pourquoi

12
326
DCL Obligatoire

Quand il s’agit de concevoir l’éclairage d’un logement, on a parfois envie de se faire plaisir sur le choix des luminaires, avec des modèles encastrés, apparents, des suspensions imposantes…

Mais voila, quand on s’intéresse à la norme, on voit parfois la notion de DCL (pour Dispositif de Connexion pour Luminaire) obligatoire. Et quand on voit à quoi ressemble un DCL on déchante vite.

Mais le DCL n’est pas véritablement obligatoire, et je vais vous expliquer pourquoi et dans quel cas on est pas tenu d’installer un boitier DCL

Rappel sur le DCL:

Le DCL pour Dispositif de Connexion pour Luminaire est un boitier qui permet de brancher l’alimentation électrique d’un point d’éclairage.

Il est encastré dans le matériau (quand c’est possible) et permet de connecter des luminaires qui ne sont pas équipés de boites de connexion.

L’objectif c’est de pouvoir changer de luminaires tout en assurant une connexion électrique pérenne dans le temps.

Dans la norme NF C 15-100 le DCL est scindé en deux parties:

Le Socle DCL: « dispositif destiné au raccordement d’un luminaire équipé d’alvéoles conçues pour recevoir les broches d’une fiche DCL et de bornes pour le raccordement des conducteurs isolés »

La Fiche DCL: « dispositif destiné au raccordement d’un luminaire, équipé de broches conçues pour s’engager avec les alvéoles d’un socle DCL et incorporant aussi les moyens de raccordement électrique et de retenue mécanique du câble souple ».

dcl obligatoire? réponse à la question
exemple de socle DCL multimatériaux (sans le couvercle)
DCL dans plafond obligatoire
Connexions automatique du couvercle du DCL

Ce matériel a donc deux vocations:

  • Un aspect pratique pour changer facilement un luminaire.
  • Une connexion électrique protégée et sécurisée.

Non le DCL n’est pas obligatoire:

Le DCL est donc pratique et sécurisant, mais d’un point de vue esthétique on repassera.

Heureusement, il n’est pas obligatoire et voici quelques cas de figure qui permettent de s’abstenir d’installer un DCL:

Les spots encastrés:

Les spots encastrés, de par leur architecture, ne permettent pas l’utilisation d’une boite de connexion de type DCL. La connexion se fait dans le faux plafond, le DCL n’est donc d’aucune utilité.

installation d'un spot à la place d'un DCL
Exemple de spot qui a une connectique externe. L’installation d’un DCL n’est pas obligatoire et ne fait surtout pas sens

Les luminaires avec boite de connexion incorporée:

Certains luminaires, comme les réglettes ou les hublots, sont équipés de connexions internes. Il n’y a donc pas besoin de mettre un DCL en amont.

Il faut juste amener l’alimentation électrique dans le luminaire en assurant la protection mécanique jusqu’à l’intérieur du luminaire.

DCL obligatoire dans un garage?
Sur une réglette de garage, la connexion se fait à l’intérieur du luminaire. Il n’y a donc pas besoin de DCL

Le matériau ne peut pas supporter le DCL:

Parfois le matériau support ne peut pas accueillir le DCL.

Effectivement, celui ci est plutôt indiqué pour les matériaux creux (exemple plaque de placo) mais ne peut pas être intégré dans d’autres (exemple le bois de masse).

L’alimentation de l’éclairage est réalisée de manière apparente:

Les réseaux circulent parfois en apparent, c’est le cas pour un montage à base de tube IRL.

Dans ce cas, pas besoin de DCL. L’alimentation de l’éclairage peut se faire en direct (si le luminaire le permet) ou via une boite de dérivation installée en saillie sur le support.

Consuel sans DCL?

Vous attendez une visite du CONSUEL mais vous n’avez pas installé de DCL partout?

Pas de panique puisque bien souvent, l’inspection CONSUEL se déroule avant que tous les luminaires ne soient posés.

Dans ce cas, il faut protéger tous les points de contact et d’alimentation avec des douilles de chantier avec des collerettes de protection ou des wagos de protection dans le cas d’installation de spots.

Dans tous les cas, les connexions électriques doivent être protégées.

Aucun partie nu ne doit être apparente et accessible. Les fils électriques dénudés (ou pas) sans protection sont à oublier.

Conclusion:

Le DCL n’est donc pas obligatoire.

La norme ne l’indique pas. La pratique non plus.

C’est seulement un accessoire qui est utilisé quand le luminaire final n’est pas installé ou qu’il faut installer une suspension qui ne possède pas de boite de connexion.

 

 

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

12 COMMENTS

  1. Bonjour Guillaume

    Je ne l’aurais pas rédigé comme cela.
    J’aurais par exemple dit « Le boitier DCL n’est pas TOUJOURS obligatoire et voici pourquoi »

    Car le paragraphe 10.1.3.2.5 de la NF C15-100 sur le raccordement des circuits d’éclairage dit bien :
    « Toute canalisation noyée ou encastrée, destinée à alimenter un point d’éclairage doit être terminée par une boite de connexion conformément aux prescriptions du 559.1.1.
    Par dérogation il est permis de raccorder directement un luminaire sans interposition de boite de connexion dans les cas suivants : »
    S’ensuivent les 4 cas que tu cites plus haut.

    Et un peu plus bas :
    « Dans le cas de la présence d’une boite de connexion pour luminaire, elle doit être équipée d’un socle de DISPOSITITIF DE CONNEXION POUR LUMINAIRES (DCL), sauf dans les cas suivants :
    – point d’éclairage avec allumages multiples ;
    – luminaire installé donc le courant nominal est supérieur à 6A. »

    Je conclus de tout cela que le boitier DCL est obligatoire mais qu’il y a des cas d’exception pour lequel il n’est pas nécessaire d’en mettre.

    Par exemple sur un plafond en placo sur lequel est prévu un luminaire type suspension, le DCL est obligatoire.

  2. Bonjour,
    Le problème est de savoir quel type de luminaire on va mettre au plafond A l’AVANCE.
    Ne vaut-il pas mieux mettre un socle DCL au cas où?
    J’aimerais par exemple mettre dans ma cuisine au-dessus de l’îlot central un luminaire avec trois spots orientables fixés sur une réglette/rail. Je n’ai pas encore choisi le modèle. Du coup je ne sais pas si il aura une connexion propre dans la réglette.
    N’est-il pas mieux de prévoir une socle DCL (boîte d’encastrement de type DCL avec le filin pour supporter 25kg) et de voir plus tard pour le branchement avec une fiche DCL ou pas en fonction du luminaire que j’achèterai?
    Autre question: pourriez-vous faire une article sur la fixation d’une DCL avec le filin? Je n’ai pas trouvé de notice claire à ce sujet chez les grands constructeurs (détail de l’installation). Aussi je vois beaucoup de DCL pour plafond vendus sans filin. Pourquoi sont-ils majoritaires alors que c’est obligatoire de sécuriser la fixation sur plafond plâtre?
    Merci!

      • Merci pour la réponse.

        Oui, j’ai vu cette solution avec renfort entre solives ou poutres. Pas forcément adapté à toutes les configurations et compliqué à régler en hauteur à l’avance sans se planter dans mon cas.
        Comment est fixé le boîtier sur la la latte? Faut-il faire un pré-trou dans le boîtier ou celui-ci existe-il déjà et est adapté au diamètre d’une vis à bois (Ø6 à Ø8 mm)?
        Désolé pour les questions basiques je n’ai jamais eu de boîte DCL entre les mains et les photos ne sont pas assez explicites sur le net?
        Merci!

  3. Re,
    Je me réponds à moi-même:
    J’ai lu sur un forum qu’on peut utiliser des pitons de rénovation. Ils disposent d’une partie « vis à bois » que je peux fixer au-dessus de mon faux-plafond dans une solive par exemple. La deuxième partie du piton est composée d’un filetage pour tige filetée. Je viendrai la fixer dans le piton, la couperai à la bonne longueur, lui ferai traverser la boîte DCL en son centre.
    C’est bien comme ça qu’il faut procéder?
    Merci!

  4. Bonjour

    On peut également faire comme cela.
    La difficulté est de bien centré le piton

    J’ai utilisé une fois une autre astuce :
    – un tasseau coupé à la bonne longueur placé vericalement
    – 2 petites équerre de chaise fixées à une extrémité
    – les 2 autres pattes des équerres fixées dans les solives (via une rallonge pour visseuse)
    – une vis fixe le DCL sur l’extrémité du tasseau

    En synthèse il n’y a pas de solution unique.
    On s’adapte au mieux en fonction de la configuration.

    Pour la vis au fond du DCL, il faut juste se mettre sur une partie plate.
    Sur les LEGRAND il y a un petit ergot assez pratique pour cela.

  5. Bonjour,
    Je me trouve le problème suivant :
    . au plafond j’ai un boîter DCL
    . ma femme a acheté un lustre avec un système d’accroche qui n’est absolument pas adapté au système DCL (Cf. cette vidéo https://www.youtube.com/watch?v=xOy6cML-mLU à 1:19)

    N’étant pas un grand bricoleur, je vous demande de m’indiquer comment faire. Merci de votre réponse.
    Matthieu

  6. Bonsoir

    En général sur ce genre de luminaire, on peut mettre une vis à la place du crochet du DCL qui passe par le trou central du support de luminaire (quitte à ajouter une rondelle)

  7. Bonjour,
    Je suis propriétaire d’un logement que je mets toujours en location. Je viens de changer de locataire et suite au DPE, une mise en conformité s’avère nécessaire. J’ai eu plusieurs devis. Certains conseillent des douilles DCL. Est ce une bonne chose pour un appartement en location?
    Avec mes remerciements.
    Cordialement
    JM CLEMENT

    • Bonjour

      Effectivement pour une location avec des locataires qui changent souvent, les luminaires risque souvent d’être changé.
      Dans ce contexte des DCL sont pratiques et mieux que des dominos à bouts de fils.
      A condition d’être correctement utilisés (ce qui n’est pas toujours le cas avec des locataires qui n’y connaissent rien)

      A noter que les DCL n’est pas adapté à certain types de luminaires.

      Donc ma recommandation est mitigée.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here