C’est sur cette phrase que je démarre cet article “Les électriciens, ce ne sont pas ceux qui étaient trop mauvais pour devenir Plombier?”. Il ne s’agit pas d’une phrase qui a mené à une rixe sur chantier, mais plutôt à un échange amical avec un Plombier. En réalité, derrière cette question s’en cache une autre: Le métier d’électricien n’est il pas le plus techniquement parlant le plus compliqué dans le bâtiment?

Peut être pas dans le bâtiment

Si on se cantonne seulement à la partie bâtiment elle même, rien de compliqué.

Ce que j’appelle d’ailleurs “Electricité du bâtiment”, ce sont:

  • La réalisation d’une installation électrique neuve pour un logement particulier
  • La rénovation électrique d’une maison
  • Ou encore la réalisation d’une installation dans des immeubles

Même si ce dernier point demande quelques connaissances de plus, rien de bien compliqué, puisque le cheminement de pensée globale reste le même: Il faut amener l’alimentation électrique dans le logement jusqu’au disjoncteur de branchement, alimenter le tableau électrique qui protègera tous les câblages électriques de l’habitation.

disjoncteur-de-branchement-electricienUne fois sortie du tirage des fils et des différents schémas électriques (va et vient, simple allumage ou encore télérupteur) rien de plus compliqué.

En somme, l’électricité pure dans le bâtiment, ce n’est pas très compliqué. (Soit dit en passant, pas plus difficile que d’alimenter tous les points d’eau à partir d’une nourrice, de brancher un WC suspendu ou d’installer un évier).

Note: Donnée ainsi, la définition que je vous ai faite du travail de l’électricien dans le bâtiment n’est pas très flatteuse. Rassurez vous, c’est une partie qui m’intéresse toujours, mais mon attrait pour les partie techniques me poussent plus sur les parties qui suivent dans cet article et qui prouvent qu’on peut pousser un peu plus loin dans la technique en étant électricien.

Mais l’électricien peut avoir d’autres compétences techniques poussées dans d’autres domaines

Si on cherche à aller plus dans la technique et dans les notions théoriques, je vois deux domaines intéressants: L’industriel et ou l’électricité tertiaire ou encore par exemple la Fibre optique (J’ai volontairement pris ces deux domaines car je m’y intéresse de très près, mais il en existe d’autres).

Concernant le domaine de l’électricité industrielle, je citerai deux prestations qui demandent un niveau technique plus poussé:

  • La conception et le dimensionnement d’armoires électriques industrielles
  • Le calcul et l’installation de banc de condensateurs pour les entreprises (correction du cos Phi)

Côté fibre optique, j’y vois plutôt une expertise en terme de main d’oeuvre et de matériel mis en oeuvre pour justifier l’aspect technique, car le cheminement et la distribution reste simple.

fibre optique metier electricien
la fibre optique demande un savoir faire particulier qui en fait un domaine technique

Conclusion

Pour répondre à la question initialement posée dans le titre de l’article, à savoir “Est ce que le métier d’électricien est le métier le plus technique dans le bâtiment”, je ne pense pas que ce soit réellement le cas.

Mais lorsqu’il s’agit d’aborder des domaines bien différents, comme ceux que je vous ai décrit ci dessus, alors là, je pense que oui, l’électricien est le métier le plus compliqué au niveau du savoir technique que d’autres professions (comme les plombiers par exemple, vu que j’ai commencé avec cette profession dans le début de l’article).

 

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

7 Commentaires

  1. Bonjour Guillaume,
    Bon article mais je ne suis pas tout à fait du même avis,
    Prenons par exemple la construction d’un logement, l’électricien est le corps de métier le plus sollicité, il doit :
    – être là du début à la fin du chantier, surtout si il gère le branchement de chantier,
    – avoir auparavant clairement définit les besoins du client, pour faire l’étude et le chiffrage
    – intervenir dans TOUTES les pièces du logement, les combles, les VS… et cheminer comme il peut…(il vaut mieux s’informer sur le type de structure avant que çà soit tout poser)
    – se synchroniser avec les plaquistes, peintres, plombiers (pour les volumes de sdb), chauffagistes…
    – intervenir sur des ouvrages “terminés” par les autres corps de métiers pour faire des trous… (faut pas se louper sinon faut payer l’apéro…)
    – et au passage ne rien avoir oublié, çà peut vite être la galère…
    – et je ne parle pas des installations domotiques,et si on vient lié le multimédia à tout çà…

    Hormis l’architecte, je pense qu’il est difficile de trouver un métier plus technique dans la construction d’une maison (sans dénigrer pour autant les autres corps de métier qui m’intéressent souvent et m’impressionnent parfois).
    Pour le tertiaire et l’industrie , je rejoins ton point de vue .
    Mais çà n’est que mon point de vue.

    Cordialement.

    • Bonjour Thomas,

      Effectivement, il y a pas mal de choses à prévoir en tant qu’électricien dans le secteur du bâtiment. C’est le métier qui est probablement le plus en relation avec les autres corps de métier.

      C’est plus une histoire de savoir faire que de “technique pure” qui fait appel à des connaissances poussées (c’est plutôt sur ce point que j’ai orienté cet article).

      Merci pour ta contribution

      Guillaume

  2. Il est très bien ton blog Guillaume!
    Et notre métier aussi…
    Et je vous rejoins sur le faite que tout le monde a besoin de l’Electricien au cours du chantier!
    Perso, Je me suis lancer dans un défi de maison neuve de mon meilleur ami et je suis content de lire régulièrement tes articles… Ca m’aide vraiment!
    Encore bravo

  3. Bonjour Guillaume,
    Je suis assez d’accord avec toi. Dans le bâtiment, l’aspect technique du métier d’électricien n’est pas très fort dans le bâtiment à moins de toucher au luxe ou aux bâtiments passifs (car les contraintes sont proches du tertiaire avec des calculs de puissance, des schémas à faire, avec la programmation en domotique, etc.). Par contre, dès que l’on touche à l’industriel, à la haute tension (20 000/ 400 000 volt),au tertiaire, on ne parle pas du même métier. Il devient très technique. Comme pour le métier de plombier, assez simple en bâtiment qui devient très technique quand on parle de grosses chaudières collectives qui alimentent un quartier voire une ville.

  4. Bonjour Guillaume,
    Tout d’abord, merci pour ces articles ultra qualitatifs qui sont toujours très plaisants à lire 🙂
    Une petite interrogation me vient en tête : quand tu parles de “technique” et de “notions théoriques” allant plus loin que de “l’électricité du bâtiment” (tu citais notamment l’exemple du domaine de l’électricité industrielle) : comment est-il possible d’appréhender, en tant qu’artisan à son compte, ces nouveaux domaines d’expertise ? Est de l’autoformation ? Des formations complémentaires à ton CAP que tu aurais suivies a posteriori ?
    Cela pour savoir si un électricien n’ayant pas suivi dans sa formation initiale de modules sur les systèmes électriques industriels (à titre d’exemple) peut au cours de sa carrière converger vers cette spécialité malgré tout ?

    Merci pour ton retour, et de façon plus générale, pour ce blog 😉
    A+

    • Bonjour,

      Pour ma part, j’ai abordé en auto-formation en allant sur de petites interventions et en montant en compétence petit à petit, grâce à des livres par exemple.

      Mais les fournisseurs proposent aussi des modules de formation techniques qui permettent de se former de façon plus intense (Je pense à Hager notamment sur du dimensionnement d’armoire industrielle).

      C’est donc tout à fait possible de s’orienter vers un autre secteur mais en s’y préparant à la base.

      Cordialement

      • Guillaume,

        Un grand merci pour cet éclaircissement, je n’aurais pas imaginé mieux en terme de précision.
        Ça me rassure donc sur la façon de procéder.

        Cordialement

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here