Les fils électriques ou conducteurs électriques, permettent de transporter le courant dans toute l’habitation. La définition est simple, mais l’utilisation de conducteurs est très règlementée dans la norme NF C 15-100. Les conducteurs sont en cuivre, recouverts de plastique de couleur, couleur qui indiquera dans certains cas le type du fil (phase, neutre ou terre).

Les couleurs des fils électriques:

Les conducteurs électriques existent dans de nombreuses couleurs, et on ne cherche pas à faire l’installation électrique la plus colorée:

  • Le fil bleu clair est utilisé uniquement pour le neutre de l’installation électrique
  • Le fil vert/jaune est utilisé uniquement pour le fil de terre de l’installation électrique
  • Le rouge est fortement conseillé pour le fil de phase de l’installation électrique: Le noir est également utilisé. (Le rouge est préféré car il à une signification de danger pour la plupart des personnes).
  • Les autres couleurs peuvent être utilisées pour réaliser les montages qui nécessitent plusieurs couleurs (le va et vient, le télérupteur, la minuterie)

obligation du fil de terre en vert-jaune

La sections des fils électriques:

Les fils électriques utilisés dans l’installation électrique domestique sont de sections différentes. Pourquoi? Les appareils électriques n’ont pas besoin de la même intensité pour fonctionner: Plus l’intensité demandée par l’appareil est forte, plus la section du fil doit être importante.

L’unité utilisée est le mm² (millimètres carré) pour la section des fils électriques. Par abus de langage, on oubli souvent le mm, et on dit directement le ² (carré). Un fil de 10 mm² (dix millimètres carré)= un fil de 10² (dix carré)

Les sections sont normalisées, vous pourrez trouver les sections de conducteurs électriques suivantes dans le commerce:

  • 0.75 mm² [ ou 0.75² ]
  • 1.5 mm² [ ou 1.5² ]
  • 2.5 mm² [ ou 2.5² ]
  • 4 mm² [ ou 4² ]
  • 6 mm² [ ou 6² ]
  • 10 mm² [ ou 10² ]
  • 16 mm² [ ou 16² ]
  • 25mm² [ ou 25² ]

Il existe bien sûr des diamètres beaucoup plus importants, mais ces conducteurs sont utilisés pour des installations électriques de grandes tailles (industriel, photovoltaïque etc….)

La norme NF C 15-100 et les fils électriques:

  • Le conducteur de neutre et de phase doivent avoir la même section.
  • La section dépend des appareils utilisés avec des sections minimales de 1.5 mm² pour un fil de cuivre alimentant les circuits de puissance et d’éclairage: Attention, c’est une section de conducteur électrique minimum, la norme NF C 15-100 impose des sections pour chaque circuit de l’installation domestique. Les circuits électriques seront abordés dans des articles à venir.

La règle générale pour choisir la section des fils électriques est de ne pas dépasser 5A/mm²

exemple: Pour un appareil nécessitant 10 A, il faut utiliser un fil de 2.5mm² ( en réalité 2mm² suffisent, mais le diamètre le plus proche existant est 2.5mm² – le 1.5mm² étant insuffisant). Comment connaître l’intensité de fonctionnement d’un appareil électrique: Grâce à la formule P = U x I (voir l’article sur les bases en électricité).

Si votre appareil (exemple chauffage électrique) a une puissance de 2300W, alimenté sous une tension de 230V, l’intensité sera de 2300 / 230 = 10 A

 

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

13 Commentaires

  1. bonjour, je regardais par curiosité, votre site, tres bien fait d’ailleurs, mais je remarque quelques petites erreures, enfin je crois, peut etre que je me trompe, section des fils 2,5 mm² pour 10 A ??? du 1,5 suffit en général, sauf si grande longueur ???
    taux d’occupation dans les gaines 30 % ???? c’est pas plutot le contraire 30 % de libre
    c’est la regle générale pour tout boite derivation, tableau etc…

    • Bonjour,

      L’exemple de l’appareil consommant 10A est très mauvais, je l’avoue. J’aurai du prendre un exemple différent, je m’explique:

      Les 10A correspondent en effet tout juste à une valeur de protection de disjoncteur. Pour un “circuit” allant jusque 10A (éclairage généralement) il faut du 1,5mm2. La valeur 10A est la valeur nominale de fonctionnement,. Au delà, le disjoncteur déclenche (surcharge du circuit). Autrement dit, sur un circuit dit 10A, la consommation est toujours inférieure à 10A.

      En reprenant la valeur de densité par mm2 (5A/mm2) à 10A, cette information donne 2mm2. C’est effectivement gênant car on tombe pile entre 1,5mm2 et 2,5mm2. Dans le cas d’un circuit éclairage, on admet que cette consommation n’est pas supérieur à 10A et on choisi du 1,5mm2.

      Si je prendre maintenant un appareil aillant une consommation de 12A, soit 2750W environ, la densité de courant au mm2 donne un résultat de 2,4mm2 ce qui oriente vers un choix de section de fil de 2,5mm2.

      Cette notion de densité de courant n’est pas forcément explicite, j’en suis bien conscient – c’est pourquoi il existe des règles toutes faîtes.

      Concernant l’occupation des gaines, cette règle a été assouplie et n’a plus court actuellement. (la règle disait que – je cite – l’occupation d’un conduit est limité au tiers de sa section intérieur”)

      Cordialement

      Guillaume

  2. Bonjour

    D’un point de vue norme, ce n’est pas interdit.
    La section d’un circuit d’éclairage est de 1,5² mini. On peut mettre plus et rien dans le texte ne dit qu’on ne peut pas changer en cours de route.
    Dans tous les cas de figure : disjoncteur 16A maxi au départ du circuit

    Néanmoins, ce n’est pas une bonne pratique.
    Elle peut prêter à confusion.
    Quelqu’un qui interviendra ultérieurement sur l’installation pourra, au vu du 2,5² dans le tableau supposer qu’on peut aller jusqu’à 20A alors que ce n’est pas le cas.

    En synthèse, si c’est un circuit que vous tirez à neuf, mettre du 1,5². Si vous etes sur une ancienne installation “bricolée” vous n’aurez peut être pas d’autres choix que de garder ce 2,5² qui par ailleurs ne pose pas de problème de sécurité.

  3. Bonjour,
    Y aurait-il une règlementation qui interdise les fils de 4mm2?
    Introuvable en magasin GD et Pro?
    J’ai en revanche trouvé du câble de 3*4mm2.
    Merci pour la réponse
    Cordialement

    • Bonjour,

      Pas de réglementation interdisant le 4mm2. La norme et l’usage des différents disjoncteurs en adéquation avec les sections de fil électrique l’ont tout simplement fait (presque) disparaitre.

      Cordialement

      Guillaume

  4. Bonjour

    Avec la nouvelle norme, nous pouvons mettre 12 points lumineux avec un disjoncteur de 20 et un câble de 2.5 ou 8 avec un disjoncteur de 16 et une câble de 1.5
    Est-il possible ou avons-nous le droit de mettre 6 points lumineux sur deux circuits en câble de 1.5 qui arrive sur le même disjoncteur de 20A?

    Cordialement

    • Bonsoir

      Non côté nombre de point d’éclairage, rien n’a changé avec la nouvelle norme.

      C’est toujours 8 points d’éclairage maxi par disjoncteur (16A maxi) sur un circuit en 1,5².
      Que vous mettiez du 2,5² n’y change rien.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)