La traque aux fuites d’air est devenue pour un grand nombre de bricoleur une préoccupation majeure: c’est justifié, puisque le coût de l’énergie augmente de jour en jour. Et de ce côté, l’installation électrique pose souvent problème car entre la circulation des gaines électriques ICTA, les prises électriques ou encore le tableau, il y a de nombreux flux d’air indésirables. Si il existe des solutions pour combattre les fuites d’air dues à l’installation électrique, il y a des solutions qu’il faut absolument bannir: c’est le cas la mousse polyuréthane.

Pourquoi utiliser de la mousse Polyuréthane est une très mauvaise idée dans certains cas:

En réalité, ce qui m’a poussé à rédiger cet article, c’est une intervention chez un client professionnel: Ce dernier avait des problèmes de fuite d’air dans son magasin, et l’air en question amenait des mauvaises odeurs dans son commerce.

La mise en place de mousse de Polyuréthane dite expansive pour calfeutrer les arrivées d’air n’est pas une mauvaise idée en soit, mais pas à tous les endroits et encore moins au niveau du tableau électrique: Pour preuve, voici les photos du massacre:

mousse polyuréthane tableau électrique

tableau électrique mousse expansive fuite air

Quel est le problème me direz vous?

Pour les non initiés, la vue de ce genre de situation peut vous paraître normale. C’est d’ailleurs concevable, puisque la personne qui à mis la mousse polyuréthane derrière le tableau électrique a pensé la même chose.

De mon côté, lorsque j’ai ouvert le tableau électrique sur lequel je devais intervenir, je n’ai pas pu m’empêcher de lâcher un juron.

En effet, l’insertion de la mousse expansive à bloqué toute intervention sur le tableau électrique:

  • Impossible de tirer de nouvelles lignes électriques derrière le placo (ce que je devais faire initialement).
  • Dépannages électriques compromis.
  • Modification du câblage existant impossible.

En bref, un véritable cadeau laissé par l’artisan qui a installé la mousse polyuréthane derrière ce tableau électrique.

fils électriques bloques mousse expansive polyuréthane
Dans une tel situation, difficile d’envisager un quelconque dépannage électrique

Les solutions alternatives contre les fuites d’air:

Pourtant, il existe des solutions pour chaque cas de figure dans l’installation électrique:

Au niveau de l’appareillage:

Au niveau de l’appareillage électrique (prise de courant, interrupteur), il suffit pour limiter les passages d’air, d’installer des boite d’encastrement dite BBC, appelées aussi boites d’encastrement étanches).

Je ne m’étale pas sur le sujet, car j’ai déjà rédigés deux sujets à ce propos:

Tableau électrique:

Dans le cas de cet exemple, au lieu d’injecter de la mousse expansive avec le résultat obtenu, il aurait fallu installer un bas d’encastrement derrière le tableau électrique (Un travail bien plus compliqué).

Certes, il faut perforer le bac d’encastrement à un endroit pour faire passer les gaines, et c’est à cet endroit que la mousse aurait pu être injectée (et aurait entouré les gaines électriques et non les fils électriques).

Gaine ICTA:

En ce qui concerne les fuites d’air au niveau des gaines ICTA, il faut venir installer un bouchon de gaine prévu à cette effet.

Doit on pour autant oublier la mousse polyuréthane?

Si depuis le début de l’article je ne fais pas l’article de la mousse polyuréthane, j’en possède pourtant une bombe dans mon véhicule (un modèle qui peut s’adapter sur un pistolet, comme ce modèle).

J’utilise donc la mousse expansive dans des cas bien spécifiques, comme pour isoler une traversée de gaine au niveau de la remontée d’un vide sanitaire (pour l’arrivée de la gaine électrique d’alimentation).

C’est une exemple et ce qu’il faut surtout retenir, c’est que l’utilisation de mousse polyuréthane doit se faire avec parcimonie en électricité.

 

3 Commentaires

  1. On oublie aussi de préciser que la mousse polyuréthane est inflammable (sauf indication spécifique du fabricant; donc en principe, rien à faire dans un tableau) mais en plus, elle perd ses propriétés d’étanchéité à l’air dans le temps car elle se rétracte. C’est de notoriété publique surtout dans certains pays comme le Canada où les architectes l’interdisent des chantiers. Après, il y a d’autres solutions très efficaces mais qui prennent plus de temps.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here