Lorsque j’ai refait récemment l’appartement dans lequel je vis, j’ai opté pour du chauffage électrique. Plusieurs personnes ont été étonnées par ce choix. Mais je le justifie de plusieurs façons et je soutiens que le chauffage électrique n’est pas mort.

Voici mes arguments et explications:

Faire la part des choses avant de choisir des chauffages électriques:

Choisir des radiateurs électriques comme moyen de chauffage principal ne se fait pas sur une coup de tête. Ce n’est pas non plus une lubie.

C’est un choix qui s’appuie sur des notions de faisabilité technique et financière.

Faisabilité et cout d’installation:

Si je reprends mon exemple, j’ai choisi d’installer des chauffages électriques (je les présente ici), car dans mon cas, l’installation d’autres moyens de chauffages était compliqué techniquement:

  • Il s’agit d’un appartement au deuxième étage qui est raccordé uniquement à l’électricité (pas de gaz).
  • La configuration des lieux rendait l’installation d’une PAC très compliquée (et je n’aime pas la climatisation).

Amortissement de l’investissement dans le temps:

Second point important, c’est l’aspect rentabilité.

Si l’énergie électrique est plus chère au niveau Kilowatt heure que le gaz par exemple (ou le bois), il faut inclure le prix des travaux qui rentrent dans le calcul d’amortissement.

A cela, si on ajoute les frais d’entretien d’une chaudière à gaz ou d’une climatisation, l’amortissement se fait parfois sur une dizaine d’années.

comparaison système chauffage radiateurs électriques
Avant de choisir un système de chauffage, il faut bien calculer l’amortissement dans la durée

Par ailleurs, les systèmes d’auto-production et d’auto-consommation en électricité évolueront surement d’ici quelques années.

L’électrique deviendra peut être un nouveau choix de mode de chauffage. Alors pourquoi pas un retour au radiateur électrique?

Isoler avant de chauffer:

Le deuxième argument que j’avance, c’est qu’il faut avant tout penser à isoler avant de chauffer.

C’est ce que j’ai fait chez moi, avec une bonne isolation périphérique (sur des murs déjà épais) et une bonne isolation plafond.

Je donne ce même conseil à mes clients qui veulent installer des chauffages électriques.

Avez vous pensé à l’isolation avant d’investir dans des chauffages électriques neufs?

Certes, je me tire une balle dans le pied en avançant ce genre d’argument.

Mais je pense que c’est plus honnête et un peu mieux pour la planète.

Il est d’ailleurs toujours possible de combiner les deux options: Isolation + chauffages électriques performants.

Les radiateurs électrique d’aujourd’hui sont très performants:

Quand on fait allusion aux chauffages électriques, certains pensent aux vieux modèles d’époques.

On appelle d’ailleurs ces modèles des “grilles pains” pour deux raisons:

  • Leur design fait penser à un grille pain.
  • Le système de fonctionnement et de chauffe est identique (une simple résistance qui chauffe l’air ambiant).
choisir un radiateur électrique efficace
Les anciens modèlèes de radiateurs électriques étaient aussi efficaces qu’un grille pain!

Mais ça, c’était pour les anciens modèles!

Heureusement, la technologie a bien évoluée depuis.

Aujourd’hui, on trouve des chauffages électriques très performants équipés de matériaux qui permettent d’accumuler la chaleur pour la restituer de manière homogène.

  • Fluide caloporteur.
  • Coeur de chauffe en fonte.
  • Corps de chauffe en aluminium
chauffage électrique intelligent thermor
Exemple de chauffage électrique – marque thermor – avec plusieurs systèmes qui permettent une véritable performance de chauffage

Les derniers modèles de radiateurs électriques sont équipés de thermostats intelligents, de commandes digitales, de systèmes de détection de présence et peuvent être pilotés à distance….

Certains sont équipés aussi de système qui leur permet de détecter une fenêtre ouverte. Ils s’arrêtent alors de chauffer afin d’économiser de l’électricité.

Conclusion:

Vous l’aurez compris, je suis de ceux qui pensent que le chauffage électrique à encore de l’avenir.

Mais quand j’envisage ce type de moyen pour le chauffage d’un logement, c’est avec une vision plus globale en terme d’isolation, d’efficacité et de retour sur investissement.

Alors, je le dis à nouveau: non, le chauffage électrique n’est pas mort!

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

5 Commentaires

  1. Les grilles pain ou les radiateurs modernes fonctionnent sur le principe de l’effet joule donc pour chauffer une même pièce ils consommeront la même quantité d’électricité.
    Pour que les nouveaux radiateurs restituent de l’énergie, cela veut dire qu’ils ont consommés de l’énergie supplémentaire avant de la restituer .
    Il y a t’il une erreur à mon raisonnement

    • Bonjour
      Votre raisonnement reste logique mais sur la qualité de confort que cela se jouera, parce que le grille pain de base à un effet tout ou rien par un simple thermostat basique, ce qui laisse des phases chaudes et froides entre deux fonctionnements qui sont ressentis par les habitants. d’ou les différences avec les autres radiateurs et les besoins de régulations par pièces.
      Cordialement
      Ekoloman

  2. Bonjour Guillaume
    Merci beaucoup pour vos conseils de pro,bien expliqués,et bien rédigés.
    Tous les domaines sont explorés,ce qui est important
    Je vous encourage .

  3. Bonjour
    Le chauffage électrique de base notamment avec les “Grilles pains” que nous connaissons est justement en débat par les professionnels en ce moment, car la nouvelle norme RT 2020 qui impose d’avoir des logements capables de produire leur propre énergie (et même plus pour en revendre au réseau), permet donc à ces chauffages électriques basiques en leur conception de renaître sur le marché maintenant. A savoir qu’un logement trés bien isolé quasi passive et prodructeur d’énergie n’a plus besoin de matériel plus sophistiqué techniquement ni plus coûteux. Certaines maisons de niveau passif se suffisent d’un grille pain de 500 watts en cas de besoin éventuel… certaines mêmes se suffisent des appareils allumés en veille qui chauffent doucement l’air….
    Ekoloman

  4. Pour ce qui s’intéresse regardez l’émission c’est dans l’air du 31 mai 2019 sur l’évolution probable du cout de l’électricité. Le cout du kilowattheure produit par l’EPR de Flamanville pourrez atteindre plus 100 euros. Pour information le prix actuel de 40 euros. Le prix du kilowattheure à la fin du grand carénage (mise à niveau de toutes les centrales nucléaires pour leur permettre une prolongation de d’utilisation de 10 à 20 ans. Cout 1 milliard d’euros par réacteur nucléaire. Le prix de l’électricité sera de 50 à 60 euros.

    Le temps de l’électricité bon marché est terminé. Son augmentation est inéluctable. Dernier info le prix que vous payez , c’est 1/3 pour la production , 1/3 pour le transport, 1/3 pour les taxes.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here