Certains points imposés par la norme NF C 15-100 sont parfois en contradiction avec le besoin réel. C’est le cas de l’alimentation de la plaque de cuisson en 32a, câblée en 6mm2.

En effet, pour une installation de feux de cuisine qui fonctionnent au gaz, cette prise 32A est inutile.

Elle est parfois vue comme une vente forcée pour un client dans le cadre d’une proposition commerciale par un électricien professionnel.

Alors je n’écris pas cet article dans le but d’aider mes collègues à pousser ce circuit 32a.

Il s’agit plutôt de faire comprendre de l’utilité finale et mais aussi de savoir si la prise 32A est obligatoire.

Ce que dit la norme pour la prise 32A, en neuf et en rénovation.

Installation électrique neuve et prise 32 ampères :

Dans le cadre de la réalisation d’une installation électrique pour un logement neuf, la norme NFC15-100 impose un nombre minimum de circuits électriques spécialisés dont fait partie la prise 32A.

C’est le chapitre 10.1.3.4 de la norme électrique (partie 10-1).

installation prise 32A pour une plaque au gaz, est conforme
Extrait de la norme électrique: Le circuit électrique 32A est obligatoire

En cas d’absence, ce peut-être un un point de non conformité relevé par le CONSUEL.

En rénovation:

Pour un logement ancien qui donne lieu à une rénovation électrique sans contrôle CONSUEL, l’installation de la prise 32A n’est pas obligatoire, si elle n’est pas utilisée.

En effet, chacun fait comme bon lui semble dans la mesure ou les règles de sécurité élémentaires sont respectées (différentiel 30ma et prise de terre notamment).

Mais si la prise électrique 32A ne fait pas partie du projet pour des raisons de choix personnels, il ne faut pas pour autant la négliger.

Pourquoi vous devez ne pas négliger le circuit 32a.

Voici quelques arguments qui vont dans le sens de la nécessité  d’un circuit 32A, même si il ne sert pas.

Des besoins et une cuisine qui évoluent:

La cuisine est une pièce qui change plusieurs fois d’agencement dans la vie d’une habitation.

Le besoin actuel au gaz, qui ne nécessite pas de prise 32A, changera surement dans le futur.

Demain il y aura peut être une plaque de cuisson installée dans la nouvelle cuisine.

Future revente :

C’est un point qu’il me semble important à souligner car pour avoir cherché des logements et avoir vendu des biens immobiliers, tout est passé au crible.

Si la cuisine ne plaît pas, il y a de fortes chances pour que l’acheteur veuille repenser l’agencement et désire installer une plaque de cuisson électrique.

Si le circuit n’existe pas (ou une réservation comme je l’explique après) c’est un surcoût supplémentaire.

Et ne croyez pas que cette simple absence de circuit 32A n’entre pas en jeu dans la décision d’achat! L’esprit humain est parfois tout sauf rationnel.

Une installation plus coûteuse après coup :

Ce point rejoint les deux précédents.

La prise électrique 32A n’existe pas, et il va falloir la créer après coup.

Cela va générer :

  • Un surcoût par rapport au cout initial si la prise 32a avait été prévue.
  • Une complexité d’installation technique et un rendu esthétique discutable. En effet, le montage électrique de la prise 32a se fait souvent en apparent, sous moulures électriques, si il n’est pas pensé au démarrage du projet de construction.

Piezzo pour le gaz :

Dernier point.

Pour une plaque au gaz, il faut un circuit piezzo électrique.

branchement électrique piezzo gaz
Même dans le cas d’une plaque de cuisson au gaz, il faut un raccordement électrique pour le piezzo

La présence de la prise 32 ampères est une solution de raccordement électrique potentiel pour le piezzo.

C’est un peut surdimensionné pour ce circuit, mais  la norme électrique ne parle pas du circuit piezzo électrique (Encore un trou dans la raquette!).

Comment diminuer le coup de l’installation de la prise 32a:

Vous l’aurez peut être compris, même si elle n’est pas utilisée, il vaut mieux prévoir une prise 32A.

Mais c’est un surcout non négligeable pour celui qui a un budget un peu serré.

D’autant plus que cette prise est une prise spécialisée et qu’elle est coûteuse.

Alors comment diminuer le cout de cette prise 32a inutile?

note: Attention, les conseils qui suivent sont valables uniquement si vous n’avez pas à faire passer le CONSUEL.

Prévoir une gaine électrique de réservation :

La première option la moins coûteuse consiste à prévoir une réservation.

C’est une gaine vide qui part de l’emplacement de la plaque de cuisson jusqu’au tableau électrique.

Pour cela, il faut tirer une gaine ICTA de la plaque de cuisson jusqu’au tableau électrique ( Dans la GTL).

Cette gaine devra rester accessible et identifiée clairement pour une utilisation future.

Le diamètre de cette gaine ICTA?

Au minimum 25mm pour pouvoir tirer 3 fils électriques de section 6mm2 ou un câble 3g6mm2.

Le point d’accès terminal (dans la cloison de la cuisine) peut se faire avec une boite d’encastrement simple.

Il faut choisir idéalement un diamètre de 85mm ou 67mm mais avec une profondeur de 50mm pour faciliter le branchement futur.

L’ensemble sera fermé par un obturateur.

réservation électrique circuit 32A cuisine
Même si vous n’avez pas prévu d’installer un circuit spécialisé 32A, autant prévoir une réservation pour le passage futur des fils électriques

Ajouter un disjoncteur 32A en attente dans le tableau électrique:

La réservation s’avère indispensable. La partie au niveau tableau électrique un peu moins.

Mais laisser un disjoncteur 32A en attente est une bonne idée.

Cela évite un “branchement sauvage” comme je le vois parfois! C’est souvent un pont avec du fil 6mm2 dans le tableau électrique pour venir récupérer l’alimentation au niveau d’une rangée.

Si ce disjoncteur est déjà câblé en amont avec un peigne électrique, cela évite l’achat d’un nouveau peigne électrique et facilite énormément le travail de l’électricien.

J’ai choisi cette solution technique par exemple à mon domicile. Je n’ai pas tiré les fils électriques, mais j’ai tout prévu au niveau de la réservation et du branchement électrique dans le tableau.

réservation coffret électrique plaque de cuisson 32A
Ici, le disjoncteur 32A est prévu pour alimenter une future plaque de cuisson électrique

L’économie au final sans la ligne 32A complète:

En choisissant de faire une réservation et/ou de prévoir le disjoncteur 32A, il est possible de faire des économies.

Si vous réalisez vous même votre installation, nul doute que vous allez faire des économies en terme:

  • De matériel électrique, surtout au niveau du fil électrique en 6mm2 qui est acheté uniquement pour ce circuit de plaque de cuisson.
  • De main d’oeuvre au niveau du tirage de fil électrique assez pénible avec de la section de 6mm2.

Si vous faites réaliser l’installation par un pro, celui ci devra vous faire une ristourne sur le tarif final de la prise 32A.

Bien entendu, tout dépendra du type d’installation.

  • Si c’est pour un montage encastré avec rebouchage au plâtre, ne vous attendez pas à une diminution de 50 % du tarif initial. La réalisation de la saignée et la fixation de la boite d’encastrement représente une grosse partie de la prestation.
  • Dans le cadre d’un passage dans une cloison en construction de type ossature métallique avec placo, la diminution sera plus importante.
Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

13 Commentaires

  1. Bonjour
    32 A sous 240 Volts cela fait 7680 watts. (en utilisant les 4 plaques et le four ensemble…)
    La prise 32 A pose effectivement des questions sachant que désormais les fours électiques ont des qualités améliorées bien souvent dans les 4 Kwh environ soit 16,66 A. Sachant que l’on a diminué les sections des circuits des autres prises de l’habitation (en 1.5 mm² par exemple) et vu la pose de disjoncteur en contrepartie pour la sécurité, il faudrait revoir ce point par le Consuel.
    une prise 32A bien souvent dans des petits logements dépasse même le calibre du disjoncteur général…!!! (studios et F1 et F2 par exemple).
    Au travail Messieurs du Consuel avec votre NFC 15.100, la prise 32A n’est plus adaptée à l’ensemble des logements actuels, la plupart des gens utilisent des fours séparés qui se branchent sur des PC classiques ou spécialisées et les cuisinières de 8Kwh plus personne n’en voudrait…. A svoir que souvent la prise 32A est souvent utilisées pour d’autres usages, la solution idéale pour tous les bricoleurs ensuite, ce qui n’est pas terrible question sécurité.
    Salutations

    • Bonsoir

      Le circuits 32A est dédié au plaques électriques seules ou aux cuisinières (plaques + four)
      Pas aux fours seuls qui doivent avoir un circuit dédié 2,5² 16A/20A

      Par contre la puissance max d’une plaque ou d’une cuisinière avoisine souvent les 7kW et un circuit 32A se justifie pleinement.

      Néanmoins la norme pourrait effectivement prévoir une dérogation pour les studios souvent juste équipés d’une plaque 2 feux qui se raccordent sur une prise 16A

  2. Bonsoir,
    Quel Fusible faut pour un Four Electrique? Sachant qu’il s’agit d’une Habitation sous 230 Volts, un Abonnement 5- 20 Amperes et un Disjoncteur de Branchement de 5- 30 Amperes.

    Cordialement.

    • Bonsoir

      Je ne sais pas quelle est la norme au Maroc

      En France il faut un circuit en 3G2.5² protégé par un disjoncteur 20A maxi
      Les fusibles ne sont plus autorisés, mais lorsque c’était le cas avant 2016, c’était avec un fusible 16A maxi

  3. Bonjour, comment savoir si le disjoncteur 32A est relié ?
    J’ai bien un disjoncteur 32A dans mon tableau électrique mais je ne vois pas de prise correspondante dans la cuisine…
    Merci de votre aide.

    • Bonsoir

      Première étape, ouvrez le tableau pour voir s’il y a des fils qui partent de dessous le disjoncteur 32A
      Si oui cherchez bien dans la cuisine (peut être derrière les meubles), ces fils arrivent forcément quelque part.

    • Bonjour

      Non, la plupart des plaques induction 4 feux consomment aux alentour de 7kW si tout est allumé simultanément.
      C’est sûr que si on n’allume pas tout ensemble ou que si la plaque ne fait que 2 ou 3 feux, on tirera nettement moins.
      De toute façon on ne peut pas préjuger du type de plaque qui sera installation durant toute la vie de l’habitation et de ses occupants successifs.
      Donc circuit en 6² 32A obligatoire pour un logement neuf ou une rénovation totale afin de répondre à tous les cas de figure.

  4. Bonjour.
    Je suis une dame qui bricole beaucoup, tous domaines pour mes logements.
    Je voulais vous remercier pour vos sites et blog qui sont vraiment géniaux, bien expliqués, à la portée de tous ! J’adore et je le suis tous les jours par ma messagerie.
    Continuez encore longtemps comme çà. Bien cordialement.
    Muriel D.

  5. Bonjour,
    J’ai rénové l’installation électrique d’une amie (dont la rénovation date de 1989 et qui a mal été faite). Elle a un four et une plaque à induction. J’ai enlevé le 32 A pour le four car la phase était cramée dans un four Bosch neuf… C’est complètement stupide de conseiller du 32A pour du four puisque sur les notices constructeurs, les fours qu’achète Mme MICHU n’ont besoin que de 16A : j’ai donc mis un disjoncteur différentiel en 16A.
    Pour l’induction, idem : il y avait un 32A : j’ai remplacé par un disjoncteur différentiel de 20A, ce qui est très largement suffisant (j’ai testé les trois plaques avec booster).

    La norme est franchement rigolote car si vous la suivez, vous avez plus de chance de faire cramer vos appareils sur le long terme : je prends exemple des circuits luminaires. Mieux vaut différentier chacun de ces circuits et mettre du calibre 2A ; là encore, c’est même surdimensionné avec le luminaire d’aujourd’hui…

    Enfin, je ne sais pas si quelqu’un pourra[it] m’aider, mais cette amie a une pompe à chaleur : l’installateur avait tiré directement un simple disjoncteur divisionnaire Hager de type D, sans interrupteur différentiel depuis le disjoncteur de branchement : j’ai refait ce tableau divisionnaire avec un int. diff. et un dijs. de type D, mais je note des arcs électriques dans l’int. diff. quand je le disjoncte… Quelqu’un sait-il comment on procède au câblage en bonne et due forme d’une PAC en monophasé car c’est l’arnachie avec qu’on trouve sur Internet…

    • Bonjour

      Un disjoncteur protège le circuit contre les surcharges le circuit, pas l’appareil qui est placé au bout.
      On dimensionne donc le calibre du disjoncteur en fonction de la section des fils et non pas en fonction des appareils raccordés.

      Ainsi sur un circuit prises en 2,5² vous pouvez tirer aussi bien 4500W avec des radiateurs d’appoint (parce que votre chauffage central est en rade) que quelque Watt avec votre téléphone portable en charge.

      Pour rappel l’appareil qui est au bout est conçu par construction pour une puissance max. Il n’y aucune raison qu’il dépasse cette valeur, ou alors c’est un court-circuit, mais dans ce cas, quel que soit le calibre du disjoncteur, cela saute.

      Pour en revenir aux appareils cités, la norme prévoit :
      – pour la plaque : un circuit spécialisé en 6² protégé par un disjoncteur 32A. Pour rappel ce circuit doit pouvoir s’adapter à tout type de plaque. Certaines consommeront nettement moins, mais d’autres avoisineront les 7kW. Donc il faut que le circuit soit dimensionné pour. Si votre plaque ne tire pas plus de 4600W, le disjoncteur 32A reste pertinent, c’est juste que vous avez de la marge. Inutile de s’ajuster au plus près et de mettre un 20A. En plus cela risque de vous bloquer si un jour vous changez la plaque par une plus puissante.
      – pour le four : un circuit spécialisé en 2,5² protégé par un disjoncteur 20A maxi. On met en général 20A ou 16A, sachant que le plupart des fours domestiques ne dépassent pas 3500W
      – pour l’éclairage : un circuit en 1,5² (pour 8 points d’éclairage) protégé par un disjoncteur 16A maxi. 10A est d’usage très courant et autorise 2300W. C’est très largement suffisant surtout de nos jours avec les ampoules LED (c’était différent autrefois lorsqu’on mettait des ampoules de 100W). On pourrait desendre plus bas sur le calibre, mais ce sont des disjoncteurs qui coûtent plus cher. Donc pas d’intérêt.

      Il faut bien comprendre que la protection contre les surcharges est principalement utile pour les usages atypique :
      – votre chauffage central est en panne et vous mettez des radiateurs d’appoints branchés partout sur vos prises
      – vous faites une raclette partie avec plein d’amis et 3 ou 4 four à raclette branchés en parallèle
      – vous faites un fête dans le jardin et vous bidouillez un circuit éclairage extérieur pour brancher plusieurs micro-ondes, cafetières, bouilloires… qui fonctionnent en parallèle

      Quand au raccordement de la plaque, sans connaitre les caractéristiques de celle-ci, difficile de vous répondre.
      Le plus classique est d’avoir un interrupteur différentiel 30mA (correctement dimensionné prendre 63A pour être tranquille), un disjoncteur pour l’unité extérieure et un autre pour l’unité extérieure. La section minimale des câbles, le calibre du disjoncteur, le type de disjoncteur (courbe C ou D) doivent être choisi en fonction des préconisations du fabriquant

  6. Bonjour. Le four mobile de mes parents m’a lâché en plein confinement. Comme la cuisine est ancienne et aucun four encastrable ne va, j’ai acheté une cuisinière Indesit électrique à feux vitrocéramique, sachant que je ne vais me servir que du four car je cuisine au gaz. Puis-je utiliser la prise murale en place 20A et mettre un câble de 2,5 mm raccordé au boîtier derrière la cuisinière. Je n’ai pas de ligne de 32A et ne sachant pas si nous allons rester dans cet appartement, j’aimerais ne pas faire de dépense inutile. Merci pour votre aide.

    • Bonjour

      Vous etes sûr que c’est une prise 20A ?
      Cela n’existe plus vraiment de nos jours

      Mais si c’est 20A, tant que vous ne tirez pas plus de 4500W c’est OK (3500W si c’est une prise 16A).
      Ce qui devrait suffire pour le four seul.

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here