Spots encastrables, comment bien les positionner

1
1441
Spots encastrables, comment les installer?

Les spots encastrables, ce sont les points d’éclairage probablement les plus installés dans les habitations. En effet, il sont relativement économiques et s’installent facilement dans la mesure ou on possède l’outillage adéquat.

Mais quand on parle d’installation, on parle aussi de positionnement. Et il ne faut pas négliger cette dernière au risque d’avoir un rendu d’éclairage médiocre.

Alors comment positionner les spots encastrables pour obtenir un éclairage digne de ce nom?

Voici quelques pistes et quelques conseils.

Choisir le spot encastrable avant de le positionner:

C’est une étape qui est négligée ou qui est faite parfois au mauvais moment: le choix de votre spot encastrable led.

Effectivement, le modèle va conditionner en partie la façon de positionner les spots encastrables.

Un spot possède au moins six spécificités qui vont impacter le choix:

  • La mobilité (fixe ou orientable).
  • La couleur de lumière.
  • L’angle de diffusion.
  • Le flux lumineux.
  • La puissance.
  • Les dimensions.

Mobilité:

Un spot encastrable peut être mobile ou fixe.

Cette caractéristique est très importante dans le choix puisqu’un spot fixe va avoir une zone d’éclairage bien déterminée. En installant un spot fixe, il faut être sur de l’emplacement et du rendu souhaité.

Car une fois l’installation réalisée, il n’y a pas de modification possible sans changer la place du spot.

Spots encastrables orientable
Ce spot est orientable, avec une partie mobile au milieu

Au contraire, avec un spot orientable, il y a plus de marge de manoeuvre car on peut jouer sur la mobilité du spot pour choisir la partie à éclairer.

On n’implante donc pas de la même façon des spots orientables et des spots fixes.

Couleur de lumière et angle de diffusion:

La couleur de la lumière et l’angle de diffusion sont également des paramètres à prendre en compte.

Pour la couleur de la lumière, c’est souvent une question d’usage de la pièce. La salle de bain ou encore la cuisine sont équipées de blanc froid, le salon ou encore les chambres de blanc chaud (voir ici les notions de température de couleur).

L’angle de diffusion est un peut plus particulier. Il permet de déterminer le cône d’éclairement du spot. Cette caractéristique est plus particulièrement utilisée pour la mise en valeur d’objet (tableau, sculpture…) ou de zones dans un logement (mur en pierre apparente).

Mais l’angle de diffusion peut aussi être un élément de choix avec des hauteurs sous plafond importantes. Il permet de déterminer les zones éclairées par les spots encastrables.

Le flux lumineux et la puissance:

Le flux lumineux et la puissance d’un luminaire d’intérieur sont deux critères en relation directe, c’est pourquoi je les ai regroupés.

On pense à tord qu’il faut choisir un éclairage en fonction de sa puissance pour avoir un bon rendu.

Ce n’est pas tout à fait exacte puisque c’est en fait le flux lumineux, exprimé en Lumen, qui indique la quantité totale de lumière émise par la lampe. Plus il y a de Lumen, plus le spot émet de lumière.

Même si le flux lumineux et la puissance sont liés directement, la puissance indique la consommation du spot pour restituer cette quantité de lumière.

exemple informations techniques Spots encastrables
Sur cette boite de spot, c’est le flux lumineux qui est mis en avant et pas la puissance du spot

Dimensions:

Enfin, dernier point important, les dimensions.

La hauteur d’un spot encastrable est un point qui peut être déterminant par rapport à la hauteur disponible dans le faux plafond.

Mais le critère plus important, c’est le diamètre d’encastrement.

Vu que les spots s’intègrent dans les faux plafonds, il faut prendre en compte l’implantation des fixations des plafonds.

C’est là que le diamètre d’encastrement est une donnée importante! Il ne faut pas tomber dans les rails des faux plafonds au moment de la découpe.

comment savoir le trou pour installer un spot encastrable
exemple de dimension du trou d’encastrement pour un spot orientable SLV Easy Install

C’est d’autant plus difficile pour les spots de grand diamètre. C’est aussi problématique dans certaines pièces comme les couloirs, quand les rails et les suspentes sont placés en plein milieu de la pièce.

En pratique, comment positionner les spots encastrables:

Selon l’ambiance souhaitée:

Quand je conçois l’éclairage d’une installation électrique, je me base sur trois types d’éclairages (je m’inspire d’un très bon livre qui s’appelle jeux de lumières, que je présente ici en détail).

  • L’éclairage de circulation et d’exploitation. Ce sont les luminaires qui servent à bien voir et à utiliser une pièce dans son entièreté. L’objectif c’est d’avoir une bonne luminosité pour y voir comme en plein jour.
  • L’éclairage de mise en valeur. Il permet de mettre en avant certaines zones particulières de l’habitat: un mur en pierre, un tableau, des niches dans les murs… C’est une façon d’apporter une touche de décoration dans un logement.
  • L’éclairage d’ambiance. C’est une façon d’avoir un éclairage tamisé pour des moments où la lumière forte n’est pas indispensable. Un coin lecture, un coin TV…

Dans chacun de ces cas, on ne positionnera pas les spots encastrables de la même façon.

positionnement des spots encastrables dans un salon
L’éclairage peut avoir plusieurs vocation: ici un exemple de spots encastrés qui servent à la circulation dans un salon.

Pour de la circulation par exemple, il faut prendre soin de ne pas avoir de zones d’ombre. Il faut multiplier les sources et choisir des spots orientables.

En ambiance et en mise en valeur, on choisira des modèles avec des angles de diffusion réduit, avec des couleurs chaudes.

Selon le type de pièce:

C’est un critère qui va aussi conditionner le modèle de spot encastrable, mais surtout la position des spots encastrés, en fonction de l’ambiance souhaitée.

Un spot encastrable sera positionné de façon rectiligne dans un couloir pour maximiser la lumière.

Dans un salon, ils sont disposés en rectangles homogènes pour un rendu esthétique parfait.

Mais dans une cuisine, les spots encastrables sont positionnés pour avoir une zone de travail bien éclairée, sans zone d’ombre.

Exemple de positionnement de spots encastrables:

Les remarques précédentes sont assez généralistes.

Alors pour vous faire comprendre qu’il existe différentes façons de positionner des spots encastrables, je vous propose des exemples d’implantation dans plusieurs pièces, avec parfois des exemples de plan de réalisation.

Couloir:

Les dégagements, hall d’entrée et couloirs sont des endroits souvent éclairés à l’aide de spots encastrables.

Ce sont des pièces ou l’utilité et l’efficacité priment avant tout sur le design.

Dans un couloir rectiligne, on peut choisir des spots fixes encastrés. Ils seront installés au centre du couloir et espacés régulièrement.

Il faut jouer avec les rails et suspentes pour arriver à centrer au mieux les éclairages. D’ailleurs, c’est très important de discuter avec le plaquiste à propos du positionnement des rails dans les couloirs et pièce étroites.

Il faut rapidement faire savoir qu’il y a des encastrables au plafond.

positionnement de spots encastrés dans un couloir
Alignement de 3 spots encastrés dans un couloir

Dans un hall d’entrée, il faut prévoir un spot à proximité immédiate de la porte afin de pouvoir bien manipuler les clés notamment.

Ensuite, si il y a une penderie ou un meuble à chaussure, ces derniers devront être éclairés. Enfin, si il y a un corridor d’accès aux autres pièces, on le traitera comme un couloir, avec un alignement rectiligne.

Evier:

Rien de plus désagréable que de faire la vaisselle ou de travailler au dessus d’un évier avec une ombre projetée.

Pour éviter ce problème, il faut installer un spot encastrable à l’aplomb de l’évier. En général, il faut l’installer à 40 cm du bord du mur, au dessus de l’emplacement du bac de l’évier pour avoir un éclairage utile et puissant.

Salle de bain:

La salle de bain est un endroit un peu spécifique car il ne faut pas installer les spots encastrables à n’importe quel endroit.

Dans une douche par exemple: La notion de volumes de la salle de bain impose qu’il est possible d’installer des spots au dessus de la douche. Mais c’est possible dans la mesure ou ce dernier possède une protection IPX5, alimenté en TBTS (explication ici).

Le spot encastrable peut alors trouver sa place au dessus de la douche ou de la baignoire sous certaines conditions.

Pour le reste de la salle de bain, on peut équilibrer les spots encastrables fixes en veillant à ne pas avoir de zones d’ombres.

sot salle de bain, exemple d'installation
Alignement de 3 spots IP65 dans une petite salle de bain haute de plafond

Dans le salon:

Je scinde cet exemple en deux parties.

  • Une première avec des spots encastrés utilisés pour l’éclairage de circulation.
  • Une deuxième avec des spots utilisés pour de l’éclairage d’ambiance.
Spots encastrables pour circulation:

Les spots encastrés dans les plafonds sont souvent utilisés pour apporter de la lumière “utile” dans le salon, celle qui sert à se déplacer.

Compte tenu que la pièce est assez importante, il ne faut pas multiplier les spots comme on le ferait dans une cuisine qui a besoin de plus de flux lumineux.

Les spots peuvent être installés à une distance de 1,20m voir plus selon l’envergure du salon, pour ne pas surcharger le plafond.

On peut également créer des coins un peu moins éclairés pour bien définir les zones de circulation.

Spot pour ambiance:

Même si je préfère varier les plaisirs et utiliser des appliques ou encore des prises commandées pour la lumière d’ambiance, quelques spots encastrables peuvent participer à créer une ambiance cosy.

Dans la mesure ou le modèle est bien choisi (blanc chaud), ou peut mettre en avant des murs en briques ou un tableau, comme dans cet exemple.

style d'ambiance d'éclairage avec un spot encastrable
Les spots encastrés peuvent aussi servir à créer une ambiance cosy

L’outillage et le matériel pour installer des spots encastrables:

Côté pratique, il y a également quelques outils indispensables pour installer les spots encastrables. Il y en a d’autres qui facilitent le travail et qui sont plutôt réservés aux professionnels qui installent beaucoup de spots.

Enfin il y a également du matériel annexe qui rend service à l’installation.

Les indispensables:

Ces outils, vous ne pourrez pas vous en passer pour faire l’installation de spots encastrables.

  • Scie cloche: Il faut un assortiment de plusieurs scies cloches pour coller au diamètre d’encastrement du spot.
  • La visseuse: associée à la scie cloche pour réaliser le trou d’encastrement.
  • Scie placo: Elle permet de réaliser les découpes pour les spots au format différent, comme le spot double rectangulaire par exemple.
  • Mètre ruban: Il sert à mesurer la position exacte et calculer l’implantation des spots.
  • Crayon de chantier: Pour inscrire l’emplacement des centres des spots à percer. A utiliser avec précaution sur les plafonds fraichement peints.
  • Compas: Un outil d’écolier bien pratique quand le trou d’encastrement du spot ne correspond à aucune scie cloche. Il me sert notamment à titre professionnel pour l’installation des spots en faux-plafonds de grand diamètre dans les magasins.
scie cloche pour placo pour faire les trous d'encastrement pour les spots
La boite de scies cloches est un outil indispensable pour réaliser l’installation de spots encastrables dans un faux plafond

Les outils qui facilitent l’installation:

Pour l’installation de spots au plafond, il y a un outil très utile: le niveau Laser de chantier.

C’est un outil qui permet de réaliser des alignements parfait de spots encastrables. Il facilite le positionnement et permet de réaliser l’implantation au sol et reporter les points au plafond, sans travailler en hauteur.

Je suis pour ma part équipé d’un niveau Laser Bosch vert.

Le matériel annexe pour l’installation de spots encastrables:

Pour l’installation des spots, il faut aussi avoir recours à du matériel.

Pour la connexion électrique, les wagos restent la meilleure solution. Les modèles spéciaux pour les luminaires (blancs) permettent de raccorder du fil souple et rigide.

wago pour le branchement électrique de spots dans les faux-plafonds
Ce type de wago est très utile pour réaliser rapidement la connexion électrique des alimentations des spots encastrés

Enfin, même si les spots encastrables à LED produisent moins de chaleur que les vieux halogènes, il faut les protéger si ils sont en contact avec un isolant comme la laine de verre.

Pour cela, il faut utiliser un dissipateur de chaleur pour spot, appelé aussi cloche de protection.

Conclusion:

Vous avez maintenant quelques atouts en main pour installer vos spots encastrés.

Pour résumer et rappeler les points importants, il faut avant tout choisir les caractéristiques du spot avant leur installation.

Ce choix est fait en fonction de l’utilité et du résultat d’éclairage souhaité.

Ensuite, il faut procéder à l’installation sans oublier les contraintes techniques.

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

1 COMMENT

  1. Bonjour,
    J’ai une question concernant la regementation et les risques.
    J’ai un faux plafond de 9cm sans isolant avec dalle béton au dessus dans pièce de 12m2. Je lis beaucoup de chose sur l’ecart avec l’isolant. Cela change t’il quand il n’y en a pas?
    Merci

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here