Il travaille en électricité côté matériel, interview de Julien Maret commercial chez MaterielElectrique.com

0
131

Je vous propose un tour d’horizon de plusieurs métiers liés à l’électricité. Nous commençons par un échange avec Julien Maret, commercial en électricité pour un site web de vente de matériels électriques.

Nous allons évoquer son parcours et son quotidien de commercial un peu spécifique puisqu’il exerce dans le milieu du digital.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs?

Je m’appelle Julien MARET, j’ai 37 ans et je suis commercial technique chez MaterielElectrique.com, un site marchand qui existe depuis 2009 et qui propose une large gamme d’environ 400.000 références de matériel électrique professionnel. Je suis entré chez MaterielElectrique.com en mai 2016.

Ce que j’aime avec l’électricité, c’est que ça touche à tout, c’est hyper vaste et tout le monde s’y intéresse. Les gens qui achètent une maison pour la rénover vont essayer d’effectuer certains travaux eux-mêmes et se renseigner sur l’électricité. Quelqu’un qui veut changer un interrupteur chez lui, par exemple va essayer de le faire tout seul. Il y a énormément de choses que l’on peut apprendre et cela concerne notre vie quotidienne à tous.

En quoi consiste votre métier de commercial, spécialisé dans les produits en électricité?

Mon métier comporte plusieurs facettes.

D’abord, la partie commerciale qui implique de gérer les produits qui sont mis en vente sur le site internet (choix des produits auprès de nos fabricants partenaires, catégorisation de ceux-ci, gestion des promotions, attractivité des produits sur le site).

Il y a ensuite la partie qui concerne le service technique puisqu’en lien avec le service clients, je réponds aux interrogations de nos clients. Je réponds à leurs questions dans leur utilisation de nos produits et les guide dans leur achat par exemple. Je leur propose aussi des produits de substitution sur des articles obsolètes.

En collaboration avec mon patron, je suis également en lien avec les partenaires professionnels (les marques) pour intégrer leurs produits à notre catalogue.

Quel parcours avez-vous suivi avant d’occuper ce poste?

J’ai un parcours atypique puisque je n’ai pas fait d’étude spécifique pour occuper ce poste. J’ai tout appris sur le terrain ! J’ai exercé différents métiers avant de devenir vendeur-conseil en électricité dans une agence. J’avais quelques notions en électricité mais sans plus. J’ai appris sur le tas et j’ai évolué petit à petit.

Au bout de quelques années, je suis devenu commercial sédentaire. J’avais alors un portefeuille de clients que j’accompagnais dans leur parcours d’achat.

Comment se déroule une journée type de travail?

J’ai des horaires de bureau car je suis commercial sédentaire. Le service clients, qui reçoit les demandes est ouvert en continu de 8h à 17h. Les clients peuvent nous solliciter par un système de tickets, par téléphone ou par mail et nous traitons les demandes le plus rapidement possible. Je réponds donc aux demandes des clients qui arrivent tout au long de la journée, en lien avec mes collègues du service clients.

Avec le service clientèle, nous devons aussi intégrer dans la journée la gestion des stocks, les relations avec les transporteurs et les partenaires. Il faut également mettre à jour le site internet régulièrement.

Quels sont les points sur lesquels vous voudriez insister auprès des jeunes qui pourraient vous lire et qui s’intéresseraient à votre métier?

D’après moi, le monde du commerce digital ouvre plein de portes. Il y a le côté informatique, connecté qui pourrait particulièrement plaire à des jeunes.

Je dirais que le mieux pour apprendre ce métier, c’est le terrain. Il y a des commerciaux qui exercent dans d’autres branches et qui travaillent avec des catalogues d’une vingtaine de produits maximum. Ils peuvent rapidement maîtriser les caractéristiques de ces références pour conseiller au mieux les clients.

En électricité, les catalogues des marques peuvent faire autour de 1 000 pages et il y a plusieurs marques! Il ne faut pas se décourager et penser qu’il faut tout apprendre par cœur dès le début. On apprend beaucoup petit à petit, en étant sur le terrain. C’est avec le client qu’on apprend notre métier en fait!

Je pense que le fait d’avoir commencé par exercer en tant que vendeur-conseil m’a beaucoup aidé pour la suite. J’ai acquis de l’expérience, je me suis intéressé aux produits et j’ai évolué.

Quelle est la différence entre votre métier de commercial de site de vente en ligne par rapport à celui de commercial de magasin physique spécialisé en matériel électrique?

Je dirais que la grande différence est qu’on ne voit pas les clients physiquement. Les rapports ne sont donc pas les mêmes qu’en magasin. On échange par téléphone ou par mail, c’est différent.

Mais le fait d’exercer dans cette structure digitale m’a donné davantage d’opportunités pour faire d’autres choses. On peut toucher à tout: travailler en lien avec le Community manager pour proposer des sujets d’articles de blog, faire des tutos en vidéo. Je suis vraiment investi dans l’amélioration du site web. Ce sont des activités que je n’aurais pas eu l’opportunité de faire si j’avais été commercial dans un magasin physique.

Conclusion:

Merci à Julien Maret d’avoir accepté cette interview très intéressante qui nous permet de rappeler que même sans un parcours scolaire spécifique, on peut réussir dans le métier de l’électricité, en apprenant sur le tas, sous réserve d’avoir la motivation nécessaire !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici