Comme je l’ai déjà expliqué dans l’article précédent, la mise à la terre est un élément obligatoire de l’installation électrique. Elle permet de protéger les personnes contre les fuites de courant. “Avoir la terre” dans son logement c’est bien, mais ça ne suffit pas. Cette terre doit avoir une valeur de la prise de terre bien spécifique, et même plus précisément une valeur de résistance spécifique. La norme NF C 15-100 impose une valeur pour la résistance de prise de terre. Cette valeur est de 100 Ohms  maximum. Je vais vous expliquer les fondements de cette valeur.

La prise de terre de l’habitation et la résistance, c’est quoi ce mélange?

J’en ai déjà parlé plusieurs fois, mais la résistance en électricité est un phénomène qui concerne tous les matériaux: c’est la capacité à s’opposer au passage du courant. En résumé, plus la résistance est petite, plus le courant passe facilement.

A ce titre, la prise de terre possède sa propre résistance (on parle de valeur de la prise de terre. En mesurant avec un méga-ohmmètre, on peut savoir quelle est la valeur de la résistance de terre, et donc se capacité à conduire le courant.

Conduire un courant dans la prise de terre?

Rappelez vous, la prise de terre sert à protéger les personnes contre les fuites de courant. L’idée est que ce courant doit être envoyé vers la terre pour éviter qu’il ne passe dans le corps humain.

Plus la valeur de la résistance de terre est petite, plus le courant de fuite passera facilement à travers la prise de terre.

Valeur de la prise de terre inférieure à 100 Ohms, explication:

Je vais aborder plusieurs notions afin de vous amener vers l’explication de la valeur de la résistance de terre qui doit être inférieure à 100 Ohms. Il vous faut absolument connaître la loi d’ohm pour comprendre les informations ci dessous (j’explique la loi d’ohm dans cet article)

Les seuils de danger pour le corps humain en électricité:

En électricité, il existe des niveaux de dangerosité pour le courant et la tension. Il est dit que la tension limite maximum à ne pas dépasser est de 50V. Au delà de cette valeur, il y a danger. (je le répète, c’est la valeur maximum)

Ces 50V ne sortent pas d’un chapeau de magicien, mais d’une réalité physique: La résistance du corps humain varie en moyenne et sous certaines conditions de 1000 à 2000 Ohms, 2000 étant la fourchette haute.

Les valeurs de dangerosité du courant alternatif sont donnés par seuils:

  • 20mA pour un début de tétanisation de la cage thoracique.
  • 30mA pour la paralysie ventilatoire (arrêt cardiaque).

Reprenons ces valeurs:

  • 50V pour la tension limite à ne pas dépasser.
  • 2000 Ohms pour la résistance du corps humain.

En utilisant la loi d’ohm (U=R x I) on trouve un courant de 25mA seuil limite de dangerosité (mortelle) du courant dans le corps humain.

Disjoncteur de branchement différentiel 500mA:

En tête de ligne de l’installation, il y a un disjoncteur de branchement différentiel, avec un seuil de détection de 500mA. (on appel aussi ce disjoncteur de branchement AGCP)

AGCP disjoncteur de branchement et Valeur de la prise de terre
la Valeur de la prise de terre est en relation directe avec le disjoncteur de branchement installé par ENEDIS / ERDF

Si je me réfère au seuil de dangerosité de la tension de 50V, je peux à nouveau utiliser la loi d’ohm:

U = R x I

U / I = R

50 / 0,500 = R

R = 100 Ohms

Voici donc l’explication de la valeur maximum de la prise de terre de l’installation électrique. Pour une tension de 50V et un seuil de déclenchement du disjoncteur différentiel de branchement de 500mA, la résistance de terre est de 100 Ohms.

Et si la valeur de la prise de terre est inférieure à 100 Ohms?

Imaginons que la résistance de votre prise de terre soit maintenant de 75 Ohms.  Le seuil de déclenchement du disjoncteur de branchement étant de 500mA, la tension résultante sera alors:

U = R x I

U = 0,5 x 75

U = 37,5 V

Vous l’aurez compris, plus la valeur de résistance de terre sera faible, plus basse sera la tension. Mais le courant restera le même.

Si ces notions de courant et de tension vous sont difficiles à comprendre, j’ai rédigé un guide complet sur le sujet ici.

Réponse à une question qui ne m’a pas encore été posé

J’entends déjà les questions du type “Mais alors d’après ce que tu dis, ce disjoncteur de branchement avec un seuil de 500mA, il suffit à me protéger!”

En aucun cas ce seuil de 500mA est une protection. le disjoncteur de branchement est seulement utilisé comme coupure d’urgence et pour justifier d’une certaine protection, mais ce seuil est bien trop élevé: Je rappelle que le seuil de paralysie ventilatoire, ou arrêt cardiaque est de 30mA. Oubliez tout de suite le rôle de protection du disjoncteur de branchement, c’est l’interrupteur différentiel 30mA qui vous protègera.

Si vous voulez savoir le vrai rôle du disjoncteur de branchement, je vous invite à lire un article que j’ai écris.

Quel appareil choisir pour mesurer ma prise de terre?

Pour mesurer la résistance de prise de terre, il ne suffit pas d’un simple ohmètre que l’on peut trouver sur les multimètres du commerce.

Il faut un appareil appelé Telluromètre.

Les appareils professionnels coutent très cher.

Pour faire des économies, je vous conseille de vous orienter vers les modèles à prix plus raisonnable. C’est un appareil qui ne s’utilise pas très souvent, raison de plus pour économiser.

Mon premier conseil ira vers le modèle de mesureur de terre numérique Voltcraft ET-02 que je possède à titre professionnel. J’ai fait un test complet de ce telluromètre que vous pouvez lire en cliquant ici.

Il y a un aussi un modèle qui me paraît très intéressant mais je n’ai pas de retour personnel sur le produit, le telluromètre PeakTech, que vous pouvez retrouver ici sur Amazon.

mesure résistance de terre Telluromètre
Le modèle VoltCraft ET-02 est un modèle premier prix très fonctionnel pour mesurer la résistance de terre

56 Commentaires

  1. Bonjour, j’ai ce testeur de terre http://www.amazon.fr/KKmoon-Terre-r%C3%A9sistance-testeur-voltm%C3%A8tre/dp/B00VUSMT1Y

    Mais impossible de juger de sa bonne utilisation. En mode 2 pole j’ai 700ohm en mode 3 poles j’ai 107ohm, dans tout les cas je comprends être au dessus des 100ohm de la norme.

    Je vais contnuer de chercher à comprendre, j’ai trouvé ce document, mais la mesure de terre semble un métier à part entière!

    http://www.chauvin-arnoux.com/sites/default/files/documents/dc_f_guide-terre_ed4.pdf

  2. Bonjour je suis un électricien et j’utilise le CATOHM DT 300 contrôleur mesureur de terre et de continuité Catu.
    Ce n’ai pas pour faire de la pub, mais bon appareil pas excessif en prix.
    Pas besoin de piquet de terre. lecture simple des valeurs.
    Un vrai plus quand je fait de nouvelles installation.
    Et sur les installations ancienne, la terre est souvent la dernière des inquiétudes.

  3. (Pour une tension de 50V et un seuil de déclenchement du disjoncteur différentiel de branchement de 500mA, la résistance de terre est de 100Ohm.)Ne serait pas plutôt 100 Ohms ?

  4. Bonjour,

    j’ai une prise de terre générale d’un bâtiment qui est existante. La valeur de la résistance est égale ou inferieur à 1ohm.

    Est ce normal ?
    Normalement la résistance de la terre ne doit pas être inferieur à 100 ohm avec un diff à 500mA?

    je vous remercie,
    william

  5. Bonjour Guillaume,
    Je viens de lire ton article très intéressant sur la valeur de prise de terre.
    Je l’ai lu car je suis sur le point d’acheter une maison et il y a quelques anomalies sur le diagnostique électrique (dont celui ci). Vu que je ne connais pas d’électricien, j’aurai aimé savoir si tu pouvais jeter un coup d’œil sur ce diagnostique pour être sure que ma famille et moi ne risquons rien…
    Merci.

    • Bonjour,

      Cela sera l’occasion de faire un article sur ce point (avec surement un peu de délais dans la rédaction de l’article par contre, car j’ai pas mal de travail en retard)

      A bientôt

      Guillaume

  6. Dommage a aucun moment vous relatez le mode opératoire pour les gens qui ont pas ou peu de terre
    Moi par exemple j ai un terrain en restanque avec tres peu de terre , si j ai 50 cm de profondeur c est un maximum
    Et si il s agit de sécurité je devrais trouver des solutions pour savoir comment installer ma prise de terre
    Ni vous , ni sur internet le sujet est abordé
    A se demander si a la faute de mon terrain , je n ai pas d autre choix que de mourrir electrocuté 😀

    • Bonjour,

      Je pencherai pour une solution à “boucle en fond de fouille”. Vu que vous avez très peu de terre, l’idée est de maximiser le contact avec cette dernière et de faire serpenter une cablette de cuivre de 25mm2.

      Cordialement

      Guillaume

      • Je tombe sur cet article en “feuilletant” le blog. Si la cablette serpente style “fond de fouille”, peut-on vraiment arriver à une valeur de terre efficace par rapport aux exigences de la NF C 15-100? La dernière du genre que j’ai vérifiée il y a trois jours donnait 225 ohms.
        Cordialement,

        Jean-François

  7. Cela me rappelle mes cours de physique en serie S…tres pedagogue en tout cas….merci de relier les cours au concret…c’est ce qui manque à l’ecole les cas pratiques …tellement de personne serait plus intéressé…

  8. Bonjour,
    Un diagnostiqueur trouve une anomalie car il mesure environ 150 Ohms en impédance de terre (nota : il y a 5 ans 100 Ohm).
    Mais en plus du disjoncteur EDF 500mA j’ai un disjoncteur 30mA.
    si 50/0.5 donne bien 100 Ohm, 50/0.03 donne 1666 Ohms ce qui est bien suppérieur à mes 150 Ohms, je ne comprends pas son signalement d’anomalie.

    Qu’en pensez vous? Est ce que je me trompe dans mon raisonnement?
    Merci d’avance.

  9. Bonjour’
    j’ai un soucis sur une installation en rénovation sur du triphasé
    il y avait déjà un pb de terre auparavant
    je m’explique
    impossible d’avoir une valeur de terre avec le mesureur catu
    il me note 0L
    je pense que mon pb vient du transfo edf car je n’est pas la même valeur entre les P et la terre
    j’ai essayé de mettre 2 piquets de terre en cuivre mais aucun influence
    une idée.?
    Merci de vos réponses

  10. Bonjour,j’ai un réseau 3 phases +neutre le régime de neutre est TT , je partage le transformateur avec d’autres abonnés,je viens de faire un constat en effectuant certaines mesures, ddp entre Neutre et la Terre=50V; ph1-neutre=235V ;ph2-neutre=235V; ph3-neutre=235V
    I1=51A ; I2=55A ; I3=49A; le courant du neutre =10,7A
    La résistance de ma prise de terre =16,2 Ohm ;mon installation est protégée par des différentielles de 300mA
    Je voudrais savoir si je ne risque rien?

  11. Bonjour et merci pour toutes ces infos.
    Et si on a pas de disjoncteur différentiel 500 mA ? Et si la tension est de 110 V ?
    Je vis a l’étranger ou l’équipement électrique est a cent mille lieu de la France ( bande de veinards)
    Pour la tension, pour moi ça ne change absolument rien.
    Par contre pour le dif ca change tout. Quelle valeur d’intensité je dois prendre pour calculer ma terre ?
    Merci d’avance

  12. Bonjour,
    Je viens de lire votre article après consultation d’un diagnostic immobilier pour lequel la valeur de la résistance est de 160 ohms, je comprends qu’elle est au dessus de la norme de 100 ohms. Comment peut on régler ce problème, faut il multiplier les piquets de terres ?
    Bien cordialement.
    Olivier

    • Bonjour

      C’est effectivement une solution, mais sans voir comment c’est réalisé actuellement difficile de vous répondre au mieux.

      En mesure compensatoire, assurez vous que tous les circuits sont bien protégés par une protection différentielle 30mA

  13. Bonjour .
    Une petite question d’un amateur … en fonctionnement normal aucun courant ne circule dans le cable de “terre” . En cas de défaut d’isolation dès que le courant sera supérieur à 30 mA l’interrupteur différentiel “sautera” .Comment les auteurs de la norme justifient cette exigence de “section du cable identique aux autres conducteurs ” ?

    • Tres bonne question. Je ne comprends en effet pas l’intérêt d’avoir une grosse section sur le fil de terre puisqu’avec 30mA de fuite cela disjoncte.
      Peut-être cela date t’il d’une epoque où il n’y avait pas de disjoncteurs 30mA…

      • le courant est fainéant il vas la ou le chemin est le plus conducteur et le moins résistant d’où l’intérêt d’avoir une section au-moins égal à la section d’alimentation.
        et de ne surtout pas avoir une trop bonne terre dans son installation 15-100
        garder le seuil 50-100 Ohms en deçà de 15 ohms vous commencez à récupérer le courant de fuite des autres ( voisinage , poste transformation etc etc)

  14. Bonjour vous tous. Je vis au Québec. Heureux de connaître votre blog en français ! Je suis électricien de métier. J’ai une réflexion concernant les bains a remous chauffants ou spa comme nous les nommons ici.

    Depuis peu ( 3 ans ), les normes de mise à la terre ont changées ainsi que la conception des spas. Je m’explique. Avant, les moteurs et cellules de chauffages étaient reliés a la masse du panneau des connections du spa par des fils isolés de couleurs verts et torsadés. Il suffisait d’alimenter le spa en 240 v a-c par un ddf ( disjoncteur de protection de mise a la terre ) a proximité du spa, ainsi le câble de mise a la terre provenant du panneau principale de la maison vers le ddf a l’extérieur et vers le spa était convenable.

    Maintenant, chaque élément est relié a une barrette de mise a la terre isolé avec des conducteurs nus de gros calibre ( no 6 ). La masse provenant du ddf est raccordé au point de branchement sur les un câble de masse numéro 6 pouvant porter 200 amps branché soit sur une tige de masse de 14 mm enfoncé a 3 m de profondeur ou bien a une plaque de masse enfouie a au moins 600 mm.

    Ma question concerne la distance entre ce deuxième point de raccordement de terre et le point de raccordement du panneau principal de la maison qui se fait par un câble no 6 aussi branché a l’entrée d’eau sur le tuyau de cuivre si un réseau d’aqueduc est présent dans le secteur. Si il n’y a pas de réseau d’aqueduc comme souvent a la campagne, la masse du panneau principal de la maison doit être raccordé a deux tiges de masse de 3 m de long reliée entre elles par un cable no 6 et espacés de 3 m entre elles.

    Cette méthode pour raccorder un spa avec une tige de masse tout a côté de l’appareil soulève bien des questions comme un courant de fuite via une boucle serait t’il possible entre les points de raccords des masses, créant ainsi un risque pour les utilisateurs du spa ? Cette pratique est la même avec une installation d’une génératrice permanente ayant son neutre non-relié a son châssis. Il faut la relié a la terre par un câble no 6 a une tige de 3m.

    Merci beaucoup de prendre le temps de me lire et me répondre.

  15. cet article n est pas juste , la résistance du corps humains est de 5000 ohms , 2000 ohms mouillé, etc etc… retenez 5000 ohms pour trouver votre tension limite de sécurité , le seuil de non lacher c est a dire au moment d une électrisation de 10 mA notre corps ne décide plus , il n a plus la possibilité mécanique de lacher pendant l électrisation de son plein gré, seul deux phénomènes existent ou nous sommes électrocutés ( mort suite a une électrisation) soit a l inverse nous sommes progetés en arrière. notre calcul est le suivant , U = R x I U= 5000 OHM X 0,01 A = 50 V

  16. Bonjour,
    Nous avons des courants parasites (canapés très statiques) depuis quelques temps en hiver. Je pensais que ça pouvait venir de nos convecteurs électriques.
    Plusieurs ampoules des parties communes ont sauté (3 ou 4 par an).
    Nous avons aussi découvert entre temps qu’un voisin avait installé un compteur pour recharger sa voiture électrique en sous-sol.
    1) Est-ce que la résistance (100Ohms) est suffisante pour une telle installation ?
    2) De plus je ne suis pas certain qu’il soit relié à la terre car il s’est branché sur les parties communes. Est-ce que cela constitue un risque ?
    Merc pour vos réponses !

  17. Bonjour,

    Dans l’article, il est indiqué que l’AGCP différentiel de 500mA ne nous protège pas des contacts indirects mais plutôt le 30mA.

    Tout d’abord, le 30 mA est indiqué comme une protection complémentaire aux contacts directs :

    NFC 15-100 :

    415.1.1 L’emploi de dispositifs à courant différentiel-résiduel, dont la valeur du courant
    différentiel nominal de fonctionnement est inférieure ou égale à 30 mA, est reconnu comme
    mesure de protection complémentaire en cas de défaillance de la disposition de protection
    contre les contacts directs ou en cas d’imprudence des usagers.

    Comme vous l’avez évoqué, on détermine la sensibilité du différentiel par rapport à la prise de terre. Par conséquent, ce calcul démontre une protection efficace contre les contacts indirects.

    Sachez qu’il existe des différentiels allant jusqu’à 3A (sensibilité) qu’on peux tout à fait installer si la valeur de prise de terre correspond.

    Autre chose : réglementairement, aucun article ne demande la mise en place de différentiels sur des circuits autres que des prises de courant car justement l’AGCP différentiel nous permet d’être protéger contre les contacts indirects. Bien évidement, des problèmes de sélectivité apparaissent. Néanmoins, il ne s’agit pas de sécurité mais de confort.

    • Bonsoir

      Pour la dernière remarque, autant c’est vrai pour la partie générale de la NF C15-100.

      Autant ce n’est pas vrai pour la partie concernant les locaux d’habitation.
      Ainsi dans le Titre 10 sur les locaux d’habitation, il est écrit en 10.1.4.7.3.1 :
      “Tous les circuits terminaux de l’installation, quel que soit le schéma des liaisons à la terre de l’alimentation, doivent être protégé par des dispositifs différentiels à courant différentiel-résiduel assigné au plus égal à 30mA, dont le nombre, le type et le courant assigné dont donnés dans le Tableau 10-1G”

  18. Bonsoir,

    Je suis tout à fait d’accord avec vous. Dans les locaux d’habitation, aucun bureau de contrôle vient vérifier la bonne continuité (<= 2 ohms) des liaisons PE. C'est pourquoi, on installe des 30 mA. Sans PE, la loi de dimensionnement de la sensibilité du différentiel de l'AGCP est inutile. Le corps humain sert de PE et pour autant on ne peut dépasser les 30mA sinon danger.

    Mais nous sommes bien sur la même longueur d'onde : un AGCP peut protéger même en étant à 500mA pour son différentiel, si la mesure de terre correspond.

  19. Il y a une anomalie dans votre raisonnement.
    Si le circuit est protégé par un différentiel 30mA, il agira quand les 50V seront atteints pourvu que résistance de terre soit <1666 ohms.
    J'ai eu ce cas lors d'un consuel. Le contrôleur ayant décrété que l'installation n'était pas conforme parce que la résistance de terre était de 300 ohms, j'ai adressé un contestation à son supérieur hiérarchique qui m'a répondu qu'en effet, avec un différentiel 30mA, la résistance de terre de 300 ohms était suffisament faible.

  20. Bonjour,
    J’ai eu un souci avec ma chaudière qui s’était mise en panne.
    j’ai fait venir le chauffagiste qui fait l’entretien annuel de ma chaudière, et il a testé les prise de la maison avec un petit appareil, et a constaté que la résistance de ma prise de terre était à 190 ohms, et ce serait apparemment trop élevé. De là il m’a conseillé de faire venir un électricien, ce que j’ai fait, car je n’avais toujours pas de chaudière depuis 3 jours… L’électricien lui a vu une gaine de fils électriques qui avait fondu, et me l’a donc changé, et maintenant ma chaudière refonctionne.

    Je voulais savoir si le fait d’avoir des fils électriques défectueux pouvaient faire augmenter la résistance de la prise de terre ? Si oui, est que 190 ohms c’est beaucoup ? L’électricien m’a dit que 190 ohms ce n’était pas possible, car tous les appareils électroménagers auraient grillés… et il pense donc que l’appareil du chauffagiste était pas fiable à 100%… Cependant, il arrive souvent chez moi que je sois obligée de changer les ampoules de mes plafonniers car elle grillent rapidement (je les change 3 à 4 fois par an dans la cuisine et séjour). Est-ce que cela peut être lié avec les 190 ohms qui serai trop élevés ?

    Le chauffagiste lui pense que le fil électrique qui était défectueux a mis ma chaudière en arrêt par sécurité, mais cela a pu provoquer un souci au motoventilateur de la chaudière, et qu’il faudrait le changer. je vais demander un avis au plombier qui m’a installé la chaudière. Pour le moment ma chaudière refonctionne parfaitement bien, mais j’ai des doutes sur ce problème de terre qui serait de 190 ohms.

    Pouvez-vous me donner des renseignements sur ce sujet ?

    D’avance merci de votre aide,

    S.BEST

  21. Bonjour,
    J’ai récemment fait installer une mise à terre de quelques prises de ma maison notamment au niveau du chauffe-eau; de la cuisine et au niveau de la machine à laver.
    Apparemment, la mise à terre semblait fonctionner sans incident, sauf qu’un jour, lorsqu’un orage s’est abattu dans notre ville, des étincelles sortaient de la prise raccordée à la mise à terre au niveau de la cuisine à chaque grondement du tonnerre.
    Alors, pourriez vous m’indiquer quel pourrait être l’origine de ce dysfonctionnement? et surtout comment y remédier?
    A vous relire.
    Avec mes remerciements anticipés

  22. Puisque la norme NF C 15-100 impose une valeur inférieure à 100 ohms et puisque par ailleurs c’est le DDR 30mA qui assure la protection des personnes, comment réagira le consuel dans le cas suivant:
    Il n’y a pas de terre avec boucle en fond de fouille et la terre est trop résistive pour que les piquets même multipliés par n donne une bonne valeur. Cependant sur le tableau il y a un 30mA en tête de chaque groupe.
    Merci pour votre éclairage.
    Cordialement,
    Jean-François

  23. Question: Dans un appartement F3, il n’y a des prises de terre que dans la cuisine et salle de bain. Un disjoncteur 30 ma protège l’installation. Il y a du carrelage dans les chambres. Un électricien professionnel me dit que les prises de terre ne sont pas obligatoire dans les chambres s’il y a,comme c’est le cas, un disjoncteur 30 ma en tête. Bizarre. Pouvez vous m’en dire plus.

  24. Bonjoaur

    S’il s’agit d’un installation neuve, en tout cas postérieure à 2002 (ou 1991 j’ai un doute), c’est obligatoire

    Sur une installation plus ancienne, ce n’était pas forcément obligatoire et la norme n’est pas rétroactive.

    Dans le cadre d’une mise en sécurité de l’installation un différentiel 30mA est effectivement une mesure compensatoire.

  25. Bonjour à tous et merci par Avance. Après des jours de recherche sur le net je M’aperçois que je ne suis pas là seul à avoir des soucis par rapport à cette fameuse terre. Je suis entrain d acheter une maison et j’ai donc en ma possession les diagnostiques et surtout celui électrique. Et il semblerait que c’est fameux ohms soit bien supérieur à 100. Je dirais plutôt que le technicien a bien écris 1030 ohms. Est ce que c’est possible? Est ce une erreur? Pouvez vous m’aider svp.

    • Bonsoir

      C’est possible.
      Une terre “pourrie” cela peut être plus de 1000 ohms.

      Cela veut sans doute dire que si vous achetez cette maison, il faudra refaire une terre propre, si vous voulez assurer une protection correcte des personnes.
      Mais ce n’est pas une épreuve insurmontable. Cela ne doit pas vous empêcher d’acheter cette maison si elle vous plait.

      Vous pouvez en profiter d’ailleurs pour négocier une moins value.
      Et ne vous faites pas avoir avec des arguments du genre “Cela fait des années que l’on vit ici, on n’a jamais eu de problème”.
      Pour rappel une terre ne sert pas à grand chose, tant qu’on ne raccorde pas un appareil qui a un défaut.
      Cela peut arriver dans un jour, dans 6 mois, dans 10 ans ou peut être jamais. Mais le jour ou cela arrive, cela vous sauve la vie.

  26. Merci beaucoup pour cette réponse qui me rassure beaucoup. Je ferais appel à un électricien avant d entamer les travaux. Merci beaucoup

  27. Bonjour,
    Je viens de lire les différents échanges avec beaucoup d’intérêt, mais j’aurais moi aussi une petite question concernant la mise à la terre :
    Je vends un appartement dont quasiment aucune prise n’était à la terre (24 prises en tout dans l’appartement). J’ai fait venir une électricien pour corriger le tir avant le passage du diagnostiqueur.
    Je n’y connait pas grand chose en électricité, juste quelques notions, mais le boulot qu’il a fait m’avait l’air assez propre.
    Aujourd’hui vient le diagnostiqueur, verdict : 19 prises ne sont pas à la terre !!! (mais aucun problème au niveau des disjoncteurs/interrupteurs différentiels, sur le tableau tout est ok).
    Donc juste après mon arrêt cardiaque et avant d’appeler mon électricien pour le traiter d’escroc, je vais voir sur internet comment on peut tester qu’une prise est bien à la terre et je trouve ça :

    1- Tester qu’il y a continuité entre la terre du tableau électrique et les bornes des différentes prises.
    2- Tester s’il y a une différence de potentiel (220 Volts) entre la phase et la prise de terre.

    Jusque là, c’est des choses que je comprends, donc je fonce au magasin de bricolage le plus proche m’acheter un contrôleur multimètre et un rouleau de fil de 25 mètres et je procède aux tests sur toutes les prises.
    Verdict :
    1- En gros 0.5 Ohms sur 22 prises parmi les 24 pour la continuité, donc mes fils de terre sont bien reliés au tableau si j’ai tout bien compris.
    2- Et 230 Volts de différence de potentiel entre phase et terre sur les mêmes 22 prises.

    Pour ce que j’ai pu en lire, j’ai 22 prises à la terre alors que le diagnostiqueur en trouve seulement 5 …
    Je dois en penser quoi ? Il y a un truc qui m’échappe ?
    Merci pour vos réponses.

    G.

  28. Bonsoir, je souhaitais installer un spa dans une maison que j’ai mis en location mais apparemment il y a trop d’ohms donc celui ci ne fonctionne pas. J’ai voulu tester chez moi, le spa fonctionne et j’ai testé les ohms j’ai 137.5. C’est une maison neuve de 2009 est ce normal? Esperant que vous pourrez m ‘aider, je vous remercie.

Répondre à Alain Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here