SIREA, présentation d’un spécialiste des armoires pour l’autoconsommation

0
165
armoire autoconsommation fabrication francaise

Produire et consommer sa propre électricité passe par l’utilisation de moyens de production, comme par exemple les panneaux solaires ou les mini éoliennes. Mais en aval de ces dispositifs, il faut des armoires capables de gérer l’énergie pour la transformer et la stocker, afin qu’elle puisse être utilisée à la demande.

C’est ce type de produit que propose l’entreprise SIREA. Je vous propose une interview qui va vous permettre de connaître cette société Française qui propose notamment des armoires électriques dédiées à l’autoconsommation.

Bonjour, pouvez-vous vous présenter aux lecteurs?

Bonjour, je suis David Grand, je suis en charge depuis maintenant 6 ans de la communication au sein de l’entreprise Sirea.

Je travaille sur les sujets des différentes activités de l’entreprise, que ce soit sur l’électricité, l’automatisme ou encore l’électronique.

Pouvez-vous nous présenter SIREA, vos solutions et produits?

Sirea, c’est une PME basée dans le Tarn, à Castres, spécialisée depuis sa création par l’automatisme industriel et l’électricité industrielle. Aujourd’hui, l’entreprise compte 35 salariés et a réalisé un chiffre d’affaires de 6,2 M€ sur la dernière période.

De part son cœur de métier, Sirea a tout d’abord travaillé dans le secteur automobile, avant de s’orienter progressivement vers le secteur de la santé et de l’environnement, et désormais de l’énergie, qui sont à ce jour les 3 secteurs stratégiques de l’entreprise. C’est la raison pour laquelle nous avons développé une gamme de produits d’automatisme dédiés au contrôle commande pour réaliser toutes sortes d’opérations dans ces secteurs clés : télégestion, supervision, etc …

De plus en plus sollicité dans le secteur de l’énergie, nous avons également développé notre propre gamme d’armoires électriques dédiées à l’autoconsommation photovoltaïque avec stockage, qui embarque nos propres solutions d’automatisme.

L’auto-production et l’autoconsommation sont des sujets d’actualité et d’avenir, pouvez vous nous parler de votre solution d’armoire d’autoconsommation?

Oui, c’est un sujet sur lequel on travaille beaucoup depuis bientôt une dizaine d’années. Historiquement, nous avions développé des solutions d’autoconsommation dédiées à l’export, notamment pour l’Afrique et l’Asie, là ou les problématiques liées à l’électrification de sites isolés ou la stabilité du réseau public étaient fortes, c’était dans les années 2010.

Puis, l’autoconsommation est arrivée en France en 2017, à une période ou nous avions déjà un produit « sur étagère », l’armoire d’autoconsommation avec stockage.

Nous avons donc décliné ce produit pour le marché français en plusieurs gammes : l’armoire AEA, dédiée essentiellement aux particuliers qui souhaitent autoconsommer leur production d’énergie. La gamme AEA se décline en puissance de 3 kW, 5 kW et 10 kW, en monophasé. Au-delà de l’autoconsommation standard, elle dispose de fonctionnalités intéressantes pour le particulier comme la possibilité de faire de la vente au réseau du surplus, ou bien du zéro injection, on encore de faire du secours batterie.

Nous avons une autre gamme d’armoires, la gamme AEH, dans la continuité des solutions que nous proposons à l’export. Il s’agit aussi d’une gamme d’armoires d’autoconsommation avec stockage, cette-fois en triphasé, allant de puissance de 10 kW à 60 kW. Elles équipent essentiellement des sites industriels par exemple, ou bien des sites isolés pour faire de l’alimentation hybride, à partir d’autres sources d’énergie.

Enfin, pour des projets plus conséquents ou à caractère innovant, nous réalisons des armoires sur-mesure, dédiées à un cas d’usage spécifique : faire du pilotage d’équipements (bornes de recharges, climatisations), en fonction de l’énergie disponible, coupler des systèmes de stockage innovant comme l’hydrogène, etc.

Quels sont les premiers conseils que vous apportez à une personne qui à un projet d’installation en production et autoconsommation?

La première chose que nous pourrions conseiller à une personne intéressée par ce type de projet, c’est de bien avoir en tête un ordre de grandeur de ses consommations, pas seulement électrique, mais plutôt toutes énergies confondues.

Cela permet d’avoir une meilleure vue d’ensemble de ses besoins énergétiques et de voir ce qui peut être remplacé par de l’énergie électrique, qui pourrait à terme être produite localement, dans le but de réduire son impact environnemental. C’est de cette manière qu’opter pour un système d’autoconsommation photovoltaïque avec stockage devient particulièrement intéressant. Et au-delà de la notion environnementale, avec ce même constat, la solution est amortie beaucoup plus vite.

Ensuite, pour aller plus loin dans cette démarche de réduction de l’impact environnemental, nous proposons en standard à tous nos clients des batteries de seconde vie recyclées par Phenix Batteries (SNAM Groupe), un partenaire local de Sirea. Ces batteries son issues de la filière des véhicules électriques ce qui contribue à développer l’économie circulaire de ce secteur.

 

Face aux enjeux de changement climatique, vous travaillez sur d’autres solutions qui visent à produire de l’électricité via l’hydrogène. Pouvez-vous nous en parler plus en détail ?

Oui, en 2019, nous avons était lauréat d’un appel à projet de la Région Occitanie qui visait à développer un système d’autoconsommation photovoltaïque innovant. La solution que nous avons proposé et pour laquelle nous avons obtenu un financement pour nous aider à le réaliser, et ce qu’on a baptisé la Station Verte.

Il s’agit d’une installation photovoltaïque en autoconsommation pilotée. Le projet se structure avec une source d’énergie renouvelable basée sur le photovoltaïque, avec une ombrière de 21 kWc à laquelle s’ajoute 9 kWc en toiture. Le dimensionnement actuel nous permettant de produire plus que ce que l’on consomme, nous avons couplé 2 technologies de stockage : l’une sur batterie 60 kWh, partagées entre des batteries lithiums et des batteries de seconde vie, et un système de stockage hydrogène de 70 kWh à 10 bars. Le système de stockage hydrogène, bien que fonctionnel sur notre site, est aujourd’hui expérimental. Il nous permet dans un premier temps de montrer aux différents acteurs de la filière énergie mais également aux acteurs locaux que c’est réellement une alternative sur laquelle nous pourrons compter à l’avenir.

Vous produisez en France, quels sont vos autres engagements vis-à-vis des produits et des services que vous proposez dans une optique durable?

Effectivement, c’est la résultante d’une stratégie mise en place il y a maintenant plusieurs années au sein de l’entreprise.

Une partie de nos produits est certifiée Origine France Garantie par l’AFNOR, ce qui nous permet d’avoir un avantage non-négligeable face à nos concurrents car l’armoire AEA a été la première armoire d’autoconsommation du marché à obtenir ce label, en 2019. C’est également le cas pour notre gamme d’automates industriels programmables.

Nous avons pris conscience que c’est aujourd’hui un élément essentiel pour nos clients qui partagent nos valeurs en matière de réduction de notre impact environnemental. C’est pour cette raison que nous maintenons les efforts sur cet axe de développement qui est de produire une plus grande part de nos produits localement, ou avec l’aide de partenaires locaux, comme c’est le cas avec Phenix Batteries par exemple.

Pour ce faire, la région nous a également aidé avec le Pass Rebond Occitanie, qui nous a permis d’investir dans 3 machines industrielles afin de produire localement la partie tôlerie/coffrets de nos produits. C’est une démarche qui s’étend sur le long terme mais dont on voit déjà les fruits, et qui nous encourage à poursuivre dans cette démarche vertueuse, pour nous partenaires, pour nos fournisseurs, et bien entendu pour nos clients.

Conclusion:

Merci à David pour cette présentation de SIREA.

La partie autoconsommation est très intéressant compte tenu des enjeux à venir. Le fait que ces armoires soient conçues et assemblées en France est un atout indéniable qui pèse dans la balance.

Affaire à suivre, je reparlerai de SIREA dans un autre article, sans aucun doute!

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here