Comment passer du monophasé à une installation en triphasé ?

Comment passer du monophasé à une installation en triphasé ?

Le courant triphasé est surtout utilisé dans l’industrie. En effet, il permet d’alimenter des machines de production énergivores avec une tension de 400 volts. Cependant, de plus en plus de particuliers passent d’une installation électrique classique en monophasé au triphasé, pour faire fonctionner certains équipements domestiques puissants. Voici en détails les bonnes raisons de passer au courant triphasé, ainsi que les démarches à réaliser.

Pourquoi passer au triphasé ?

La plupart du temps, passer au triphasé permet de faire fonctionner des équipements gourmands en énergie. L’éloignement de la maison par rapport à l’arrivée électrique peut aussi être une bonne raison d’opter pour le courant triphasé.

Le besoin d’une puissance électrique supérieure

Aujourd’hui, un très grand nombre de logements sont alimentés par une installation électrique en courant monophasé, classique, qui délivre 6 kVA de puissance et une tension de 230 volts. Cette configuration suffit à beaucoup de foyers. D’autres ont besoin d’une puissance supérieure, de 9 kVA, voire 12 kVA, parce que leur logement est plus volumineux à chauffer ou qu’il contient beaucoup plus d’appareils électroménagers.

Il faut savoir que parfois, la puissance électrique d’une installation monophasée ne suffit plus à faire fonctionner certains équipements. Par exemple, si vous devez installer une pompe à chaleur puissante alimentée par une tension de 400 V pour chauffer une maison avec de très grands volumes, et/ou assez mal isolée, vous aurez besoin de courant triphasé.

De même, si vous voulez faire poser une borne IRVE permettant de recharger rapidement votre voiture électrique, il vous faudra aussi du courant triphasé. Les bornes fonctionnant avec du courant monophasé classique existent mais il faudra beaucoup plus de temps pour recharger votre véhicule.

Enfin, si vous investissez dans des panneaux photovoltaïques pour alimenter votre propre installation électrique, là aussi le monophasé classique peut être une contrainte. En effet, il limite la puissance que vos panneaux solaires peuvent fournir à votre maison. Pour profiter au maximum de l’électricité gratuite de vos panneaux, l’idéal est alors de passer à une installation triphasée.

Une grande distance entre compteur électrique et maison

En campagne, certaines maisons se situent loin de la route, au bout d’une longue allée. Dans cette configuration, le compteur électrique est installé à l’entrée de l’allée. Aussi, la distance entre le compteur et le tableau électrique situé dans la maison est très longue.

Dans le cas d’une installation électrique classique en monophasé, il y a alors beaucoup de pertes de puissance dans l’unique fil de phase qui relie le compteur à la maison. Pour résoudre ce problème, il faut passer au triphasé, qui répartit l’énergie dans trois fils, ou trois phases. La perte de puissance entre compteur et maison est alors nettement réduite.

 

Comment faire pour passer à une installation électrique en triphasé ?

Si vous avez besoin de faire fonctionner des équipements avec du courant triphasé, voici les étapes à suivre pour convertir votre installation électrique actuelle monophasée en installation triphasée. Bien sûr, vous devrez déterminer de quelle puissance exactement vous avez besoin. Les compteurs triphasés sont disponibles à partir de 9 kVA.

Changement du compteur électrique et modification du raccordement

Aujourd’hui, votre maison est alimentée par un câble monophasé et un compteur monophasé équipé d’un disjoncteur de branchement, aussi appelé disjoncteur général ou disjoncteur d’abonné. Pour passer au triphasé, il faut faire évoluer cette partie de l’installation, qui ne vous appartient pas. Le propriétaire est le gestionnaire du réseau électrique, qui est Enedis dans la plupart des cas. Parfois, il s’agit d’une régie électrique locale.

Pour passer au triphasé, vous devez prendre contact avec votre fournisseur d’énergie. C’est lui qui va demander l’intervention du gestionnaire de réseau pour faire les modifications. Si vous demandez une puissance supérieure à celle qui vous alimente actuellement, il changera aussi probablement le disjoncteur de branchement.

Modification de votre contrat de fourniture d’électricité

Dans tous les cas, votre fournisseur d’énergie va faire les modifications nécessaires sur votre contrat de fourniture électrique, puisque vous passez du courant monophasé au triphasé. Si vous avez demandé une augmentation de la puissance électrique délivrée par votre compteur, il modifiera aussi votre abonnement électrique. Dans ce cas, le tarif de l’abonnement sera plus élevé.

Modification de votre installation électrique

Bien sûr, pour pouvoir utiliser le courant triphasé dans votre maison, vous allez devoir modifier votre installation électrique. Le premier élément à remplacer est le câble d’alimentation de l’installation, qui va du disjoncteur de branchement au tableau électrique. Il faut installer un câble triphasé, avec trois fils de phase et un neutre, pour remplacer l’ancien qui était monophasé, c’est-à-dire avec une phase et un neutre.

Ensuite, il va falloir faire évoluer votre tableau électrique. Il s’agit de revoir le câblage, qui était monophasé, pour passer à un câblage triphasé. Il va falloir le faire pour tout le tableau et répartir vos équipements sur trois lignes de puissance identique. Par exemple, si vous avez demandé une installation triphasée de puissance 18 kVA, il faudra créer trois lignes pouvant supporter 6 kVA chacune. Cette répartition de puissance est la base du fonctionnement d’une installation triphasée. Si la puissance est mal répartie, votre installation va disjoncter très souvent.

Sur la ou les lignes comprenant des appareils fonctionnant avec du courant triphasé, il faudra y installer des protections spécifiques. En effet, les interrupteurs différentiels et disjoncteurs classiques ne conviennent pas pour protéger des équipements fonctionnant avec du courant triphasé. Il faut installer un interrupteur différentiel et des disjoncteurs adaptés. Ces éléments sont très importants : les disjoncteurs protègent votre installation des surcharges et des courts-circuits qui pourraient faire flamber votre maison, tandis que l’interrupteur différentiel vous protège des risques de choc électrique en cas de fuite de courant à la terre. Enfin, vous allez évidemment devoir adapter une partie de votre câblage électrique de maison pour installer les prises en triphasé dont vous avez besoin.

 

Quels sont les coûts associés à l’évolution d’une installation monophasée en triphasé ?

Si le prix de l’électricité ne change pas, passer au triphasé représente cependant malgré tout un certain coût. Voici les postes de dépenses à prendre en compte.

L’intervention du gestionnaire de réseau, Enedis ou de la régie électrique

Pour modifier votre installation et changer votre compteur, un technicien doit se déplacer chez vous. Cette intervention est facturée par Enedis au forfait. Les régies font généralement de même. Les tarifs sont disponibles auprès de votre fournisseur d’énergie. C’est d’ailleurs lui qui vous facturera et reversera la somme correspondante au gestionnaire de réseau.

Le nouveau tarif d’abonnement

Il n’y a pas de distinction entre abonnement mono ou triphasé. Le seul paramètre qui peut faire augmenter votre abonnement est une augmentation de la puissance électrique délivrée par votre compteur. Si au moment de passer au triphasé, vous avez demandé une puissance électrique supérieure, alors votre tarif d’abonnement va augmenter. C’est souvent le cas, car pour éviter de surcharger les phases, il vaut mieux avoir assez de puissance sur chacune d’entre elles.

La facture de l’électricien

Enfin, le dernier poste de dépense lorsque l’on passe au triphasé correspond à la modification de l’installation électrique. Votre électricien vous présentera la facture des travaux effectués. C’est un poste assez important, mais il est justifié, car une installation électrique bien réalisée garantit votre sécurité et celle de vos biens.

Si vous décidez de réaliser ces travaux par vous-même, vous économiserez l’intervention d’un électricien. Attention cependant, passez du monophasé au triphasé n’est pas une mince affaire et nécessite des compétences avancées en électricité. Assurez-vous de bien les maîtriser avant de vous lancer !

Vous avez aimé cet article ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *