Déplacer le tableau électrique: explications et principe

35
4032
Déplacer le tableau électrique, comment faire?

En rénovation électrique, on est parfois amené à déplacer le tableau électrique. Ce changement d’emplacement peut s’envisager de deux façons différentes:

  • Pour un déplacement dans une pièce éloignée de l’emplacement d’origine du tableau. C’est le cas ou les pièces changent d’affectation (rénovation totale) et l’emplacement initial du tableau ne convient plus.
  • Pour un déplacement local de quelques mètres seulement: ce cas se rencontre parfois lorsqu’il faut remettre aux normes une installation et que l’emplacement du tableau électrique n’est pas optimal mais que l’emplacement final est proche.

Voici pour chacun des cas mes conseils pour réaliser le déplacement le plus simplement possible.

Note: Dans cet article, je parle bien du déplacement du tableau électrique (aussi appelé coffret électrique) qui est du ressort de l’électricien en charge des travaux. Il ne s’agit pas ici de déplacer le compteur électrique, qui est un autre sujet différent et qui est à la charge d’ERDF.

Déplacement du tableau électrique sur une distance importante:

Changer complètement le tableau électrique de place rime généralement avec modification complète de l’installation électrique.

Attention, je ne parle pas d’une refonte complète. Mais l’organisation initiale va être fortement chamboulée, ce qui n’est pas le cas pour un déplacement plus local (j’en parle après).

Installation électrique en combles perdus:

L’installation électrique est réalisée en faisant circuler des gaines dans les combles perdus de type fermette.

Puisque le nouveau tableau électrique est éloigné de l’emplacement initial et que les réseaux sont accessibles, il faudra probablement rallonger un bon nombre de lignes qui parvenaient à l’ancien tableau vers le nouveau.

Il faut dans ce cas installer une boite de dérivation dans les combles à l’aplomb de l’ancien tableau pour repartir vers le nouveau coffret électrique.

Déplacer le tableau électrique, explications
Déplacer le tableau électrique dans le cas d’une installation en combles perdus. Le plus simple consiste à installer une boite de dérivation au dessus de l’ancien tableau.

Si la distance le permet, il est possible d’envoyer directement certaines lignes d’alimentation au nouveau tableau plutôt que de repasser par la boite de dérivation installé à l’aplomb.

C’est la solution la plus simple puisque les réseaux sont “apparents” et accessibles dans les combles.

Réseaux non accessibles, comment déplacer le tableau électrique?

Si la solution précédente est enviable, le déplacement du tableau électrique peut devoir se faire avec des réseaux moins accessibles.

Il s’agit par exemple de réseaux noyés dans les murs et dalles avec passage au sol.

Dans ce cas, impossible de reprendre les réseaux existants, mis à part au niveau du tableau électrique lui même.

Il faut alors procéder à une dérivation depuis le tableau électrique existant. Il s’agit de la même méthode que pour déplacement court (je l’explique ci dessous). La seule différence, c’est que le chemin parcouru est plus important.

Pour procéder, il faut suivre la méthode suivante.

Déplacer le tableau électrique sur une courte distance:

Pour un déplacement du tableau électrique plus local (ou dans le cas de réseaux non accessibles) il faut utiliser le coffret existant comme une boite de dérivation.

il faut donc:

  • Faire les dérivations dans le tableau électrique.
  • Protéger le tableau et les anciennes rangées de disjoncteur.
  • Faire circuler les nouveau réseaux électriques jusqu’à l’emplacement du nouveau tableau électrique.

Dérivation dans le tableau électrique:

La dérivation dans le tableau électrique peut se faire à l’aide d’accessoires à fixer sur les rails DIN du tableau et qui permettent de faire des connexions électriques.

Il existe plusieurs accessoires qui peuvent servir parmi lesquels:

  • Les blocs de jonction: Il s’agit d’éléments à vis (ou à connexion automatique) qui reçoivent un fil en amont et un fil en aval. Ces connexions sont très utilisées en industriel et plus particulièrement en automatisme. On parle aussi de borniers ou blocs viking (marque Legrand). Vous pouvez en trouver par exemple ici.
  • Les supports de borniers automatiques: Il s’agit d’éléments à connecter toujours sur le rail DIN du coffret électrique mais plus pratiques. J’ai parlé d’un de ces produits dans un article ici dédiés à ces accessoires de la marque WAGO.
matériel pour déplacer le tableau électrique: bornier de jonction
Le bloc de jonction, installé dans le tableau électrique permet de faire une dérivation depuis l’ancien tableau vers le nouveau

Circulation des fils jusqu’au nouveau coffret électrique:

Les accessoires de dérivation étant disponibles dans l’ancien coffret, il faut tirer ces dérivations jusqu’à l’emplacement du nouveau tableau électrique.

La cheminement peut se faire en apparent: c’est le plus simple et le plus recommandé.

Pour protéger la circulation des fils (ou câbles) électriques entre les deux emplacements, il faut utiliser une goulotte assez large. On appelle le plus souvent ces goulottes des goulottes de distribution.

Il faut choisir un modèle capable d’accueillir un bon nombre de réseaux.

Il existe des modèles allant jusqu’à 200mm de largeur et 60mm de profondeur comme par exemple ce modèle. Cette référence est utile pour les gros tableaux électriques (4 rangées ou plus).

Pour déplacer un tableau électrique plus petit de deux rangées, une goulotte de distribution de 100x40mm sera plus adaptée (ce modèle par exemple).

tutoriel électricité pour bouger le tableau électrique
La goulotte de distribution permet de protéger les fils électriques entre les deux tableaux

Protection du tableau électrique et des anciens espaces occupés par les disjoncteurs:

Le tableau électrique initial accueillait les anciens disjoncteurs.

Ceux ci sont supprimés du tableau pour être replacés dans le nouveau tableau électrique (si ils sont opérationnels et fonctionnels).

A la place de ces disjoncteurs s’installent les dérivations que j’ai évoquées juste au dessus.

Mais la rangée reste nue et les connexions accessibles, ce qui ne correspond pas à la “définition de la boite de dérivation“.

Il faut donc placer des obturateurs au niveau des rangées du tableau électrique pour solutionner ce problème.

L’installation d’une porte en supplément sur le coffret peut renforcer l’indice de protection de ce nouveau “tableau électrique de dérivation”.

obturateur pour coffret électrique
Les obturateurs permettent de combler les rangées de l’ancien coffret électrique

Et l’alimentation électrique principale?

J’ai parlé uniquement de déplacer le tableau électrique et donc abordé le cas des réseaux électriques après les disjoncteurs divisionnaires.

Mais en amont de ces disjoncteurs, il y a les (ou le) interrupteurs différentiels eux même reliés à l’alimentation électrique principale.

Cette alimentation provient du disjoncteur de branchement 500mA.

Alors comment faire pour déplacer cette alimentation électrique?

Deux options sont possibles:

  1. Le déplacement du disjoncteur de branchement à côté du nouveau tableau électrique.
  2. Laisser le 500ma en place et tirer une alimentation vers l’emplacement du nouveau tableau électrique.

Déplacement du disjoncteur de branchement:

Ce déplacement n’est pas réalisable (je l’explique ici) car le disjoncteur principal est la propriété du gestionnaire du réseau électrique, ERDF.

C’est lui qui l’installe, qui le règle et qui le plombe. Impossible de procéder au déplacement à côté du nouveau tableau électrique sans passer par leurs services.

  • Si la pièce ou il est situé ne pose pas de problème suite à la rénovation, autant le laisser à sa place et tirer l’alimentation jusqu’à l’endroit du nouveau tableau électrique.
  • Si par contre, il est situé à l’emplacement de la future salle de bain, cela va poser problème. Il faudra alors faire une demande auprès d’ERDF (ça se situe ici).
comment déplacer le compteur électrique?
Déplacer le disjoncteur de branchement: ce n’est pas de votre ressort, mais des agents ERDF

Rallonger l’alimentation électrique:

Vous êtes dans le cas du déplacement du tableau électrique en vous servant de l’ancien coffret électrique comme boite de dérivation? Je vous conseille alors de procéder également à la dérivation de l’alimentation électrique.

Il faut rallonger les fils d’alimentation électrique (Une phase et un neutre pour du monophasé ou Trois phases et un neutre pour du triphasé).

Cette dérivation peut se faire au niveau des borniers d’alimentation de l’ancien tableau électrique.

Il faut alors repartir avec la même section de fil électrique que celle utilisée.

Attention cependant: si la longueur des nouveaux fils d’alimentation est importante, il peut y avoir une chute de tension entre le disjoncteur de branchement et le nouveau tableau électrique.

Pour un distance courte (inférieure à 10-15m) il n’y a pas de souci.

Pour des longueurs plus importantes – de l’ordre de plusieurs dizaines de mètres – il faut faire un calcul de la chute de tension engendrée et corriger en installant du fil électrique de section suffisante.

Conclusion:

Déplacer le tableau électrique d’endroit n’est jamais une affaire facile à réaliser.

Les quelques astuces que je vous ai données ne seront pas forcément utiles à tous, car chaque installation électrique est différente.

Il ne s’agit là que de pistes de réflexion.

Bouger le coffret électrique demandera au final un gros travail d’investigation avant d’entamer les travaux.

35 COMMENTS

    • Bonsoir

      A ma connaissance rien d’interdit dans le NF C15-100 faire une connexion intermédiaire sur un circuit spécialisé (même si ce n’est pas le plus pertinent)

    • Bonjour,

      Merci le commentaire.

      Concernant la dérivation sur les lignes spécifiques, je suis un peu dubitatif sur votre indication “strictement interdit”.

      Pouvez vous me le confirmer et m’indiquer la partie de la norme NF C 15-100 qui l’indique?

      Cordialement

    • Bonjour
      Aucun probléme de connexion sur un circuit avec la norme NFC 15.100 sinon toutes les boites de dérivations dans une installation serait interdite. Maintenant en neuf effectivement si la ligne directe est faisable c’est à préférer. Maintenant le déplacement d’un tableau électrique est du domaine de la transformation donc dans des installations existantes.
      Salutations

  1. Je suis d’accord avec vous sur le fait que déplacer un tableau est toujours une opération compliqué d’autant qu’elle s’associe la plupart du temps à d’autres travaux impliquant la création de nouveaux circuits et la suppression d’anciens au final le tableau est non seulement déplacé mais modifié. et on se retrouve à gérer l’ancien et le moderne ça peut être vraiment casse tête. Quand en plus le tableau ou la GTL fait office de bote de dérivation pour c’est carrément périlleux. Mon conseil serait de procédé calmement par ordre.
    1) D’abord ne pas toucher à l’ancienne installation et tirer les câbles des nouveaux circuits au nouvel emplacement comme si on installait un nouveau tableau.
    2) Épurer l’ancien tableau des circuits inutiles
    3) Opérer le transfert d’un tableau à l’autre en procédant du plus simple au plus complexe. D’abord l’alimentation qui provient du dijoncteur de branchement je sis d’avis de la remplacer pour éviter les connexion dans une boite.
    Ensuite les circuits spécialisé.
    Enfin les circuits PC et Eclairage où le tableau sert de boite.
    Le repérage est primordiale, il ne faut jamais hésiter à le refaire.
    Je préfère souvent recourir à plusieurs boites plexo que je préfère surdimensionné (genre une pour les circuits spécialisé, une pour l’éclairage, une pour les PC) que de recourir à une boite pavillionnaire unique.

  2. La norme prévoit un minimum de 4 circuit spécialisés : cuisson + 3 autres ( LL , LV, Four , congel ) sauf petite surface 3 !
    Perso je refais des lignes spé 🙂 question de sécurité .

  3. Bonsoir
    Si l’alimentation qui provient du disjoncteur de branchement ne peut être changer car le 500ma se situe au rdc dans la cage d’escaliers a l’extérieur de l’appartement, a ton le droit de le rallonger? si oui comment?
    merci

  4. Bonjour

    Tout dispositif habituel utilisé pour des connexions peut servir : répartiteur, bornes Ferrel, dominos… avec bien entendu une protection mécanique

    A noter que dans votre cas de figure vous ne devez pas arriver directement au tableau mais passer d’abord par un dispositif de coupure d’urgence.
    Si vous placez celui-ci judicieusement cela peut vous permettre de faire la connexion pour rallonger ensuite le câble jusqu’au tableau.

  5. Bonjour,
    Je vais rénover mon tableau électrique et j’en profite pour le déplacer. Pour la liaison entre le disjoncteur de branchement (qui ne bouge pas) et le nouveau tableau distant d’une dizaine de mètre je penses utiliser du fil H07VK !! Est-ce correct, merci.
    Nb: je suis en triphasé.

    • Bonjour

      Oui à condition que :
      – le fil soit sous goulotte ou sous tube IRL ou sous gaine ICTA.
      – vous utilisiez des embouts de câblage au extrémités du fil
      – le fil ait une section adaptée au calibre maxi du DB : 10² pour un DB 10/30A, 16² pour un DB 30/60A

      • Bonjour et merci pour la réponse, le DB est un 5/15. Par contre comme je rajouterais par la suite un tableau divisionnaire pour un petit appartement en annexe je le ferais peut être changer si pas assez de puissance par un 10/30 (voir un deuxième pour le garage). Je vais donc partir sur du 10² et peut être prendre du R2V 5G pour éviter la protection supplémentaire. Les inter/différentiels de mon nouveau tableau sont en 40A/30mA, est-ce ok ?
        Pour revenir à mon tableau divisionnaire qui sera à une distance d’une quinzaine de mètres, je pensait mettre un interrupteur/sectionneur tétrapolaire au départ du tableau principal, que faut-il mettre en puissance ? Pour le câblage entre les 2 tableaux dois-je repartir avec du 10² également ou du 6² serait suffisant ?
        Merci de votre aide qui complète bien les informations des guides (j’ai pris le lot complet).

  6. Merci, Ok pour le Disjoncteur et l’interrupteur/sectionneur en tête du tableau divisionnaire.
    Voici mon tableau : https://urlz.fr/btHd … si je peux avoir votre avis !?

    Reste à déterminer le calibre du disjoncteur (sur le TP) pour le départ vers le TD, le diamètre du câble de liaison, et le calibre de l’interrupteur/sectionneur en tête du TD. A savoir qu’il y aura :
    – plaque de cuisson (seule en triphasée),
    – climatisation réversible double split,
    – réfrigérateur, et congélateur,
    – four et/ou micro-onde,
    – cumulus 100/150 L,
    – télévision,
    – circuits classiques d’éclairage et prise de courant.

    Je pensais donc mettre du 6² avec disjoncteur DE départ sur TP 3x32A et inter/sectionneur en tête de TD 4P 40A !! J’ai bon ou pas 😉 Et bien sur des différentiels en 40A/30ma !??

    Merci de votre patience, Vincent BOURDET

    • Attention à la répartition entre phases pour les gros consommateurs vous avez :
      – la plaque (en général sur seulement 2 phases en tri)
      – la clim
      – le cumulus
      – le four
      – le petit électroménager de la cuisine (cafetière, bouilloire, grille pain…)
      Ca tombe bien cela fait 6, cela se divise facilement par 3.

  7. Je n’arrive pas à accéder à votre lien
    Mais avec les éléments dont je dispose et en tablant sur une chute de tension maxi cumulée d’environ 2% :
    – 10m de 4×10² pour 30A maxi entre DB et tableau principal : 0,3% de chute de tension
    – 5G6² pour 30A maxi entre les 2 tableaux avec 1,7% de chute de tension maxi : 34m
    Donc si votre liaison vers l’appartement fait 34m maxi et que vous n’avez besoin en tout d’un abonnement que de 18kVA maxi, votre proposition semble bonne.

    • J’ai enfin pu accéder à votre lien.

      Quelques remarque
      – pas de LV, de SL, de four traditionnel ?
      – pas pertinent de raccorder la ballon en tri ?
      – a noter qu’il n’y a pas d’obligation de dédier un circuit au micro-onde et au réfrigérateur (mais pas interdit non plus)
      – la VMC doit être en 2A
      – peu d’intérêt de mettre un PC modulaire dans le tableau, mais si on en met une, il faut un disj associé dans le tableau

      • Bonjour,

        Non pas de SL ni de LV pour le four il est dans la Cuisinière (3 feux gaz, 1 plaque + four électrique !
        Pour le ballon il ne semble pas pouvoir être branché !! Je vérifierais 😉
        Ok pour les circuits … c’est plus un mémo pour moi car actuellement c’est la cas mais pourrait ne plus l’être.
        VMC : ok … mais je pensais lui associer ma ventilation d’air chaud (pulse la chaleur de l’insert dans une bouche à l’autre bout de la maison) !??
        Cela me fait penser à ce dernier (Insert) doit il être sur un dédié !?
        Pour la PCM je vais la supprimer (j’avais hésité) 😉

        Sinon pour le câblage est calibre c’est ok :

        Entre DB & TP … 10 mètres donc R2V 5G en 10² (la terre arrive à coté du DB)
        Entre TP & TD … environ 20 mètres donc R2V 5G en 6²
        Avec Disjoncteur Tétra de départ vers TD 32A
        Et Inter/Sectionneur en tête de TD : 4P 40A

        Nb: pour câbler les ID dans le tableau je mets du 10² !??

        Bonne journée et WE

        • Bonjour

          – S’il s’agit d’un logement neuf ou d’une rénovation totale, il faudrait au moins 2 circuits en plus pour LV, SL ou four, mais s’agissant d’une rénovation partielle, ce n’est pas une obligation
          – la VMC doit être indépendante de tous le reste. La panne d’un autre appareil ne doit pas la perturber. D’où obligation d’un circuit dédié
          – pour les autres éléments la norme n’impose rien, donc vous faites comme vous le souhaitez en fonction du degré d’indépendance que vous recherchez

    • Bonjour

      Ok alors pour le dimensionnement

      Pour les ID et un DB 10/30A, vous pouvez même câbler en 6².
      Mais du 10² est plus évolutif.

      • Oups pas vu qu’il y avait 2 discutions !!

        Le 6² pour quoi, je suis perdu 😉

        Entre DB et le tableau principal : 10² ?
        Dans le TP pour relier les ID : 10² (ou 6² mais moins évolutif) ??
        Entre tableau principal et tableau divisionnaire : 6² ?
        Dans le TD pour relier les ID : 6² ou idem que TP

        Encore Merci, pour moi les sections j’ai du mal à cerner !

        • Bonjour

          Du coup avec vos questions, j’avais un doute, et je suis retourner lire la dernière version de la norme qui a apporté des précisions sur ces points en 2015.

          Pour la liaison entre le DB triphasé et le TP la norme impose :
          – 10² mini et 66m maxi pour un DB 10/30A (allez savoir pourquoi sachant que pour 30A du 6² suffirait)
          – 16² mini et 54m maxi pour un DB 30/60A

          Pour relier TP et des ID en direct (pas de repiquage entre ID ou de peigne vertical) : 10² mini (donc je me suis trompé au dessus)

          Pour relier TP et TD, là cela dépend du calibre du disjoncteur au départ, mais avec un disjoncteur 32A tetra au départ : 6² pour 40m maxi si DB à côté du TP.

          Pour relier TD et ID, la norme ne précise pas ce cas donc :
          – soit on considère qu’on prend la même section que le câble d’arrivée soit 6²
          – soit on considère qu’on applique la même règle que pour le TP soit 10²
          Personnellement je partirais sur la 1ère solution ou mieux faire des liaisons avec des peignes (si petit tableau)

          • Ok merci pour cet éclaircissement !

            J’ai rajouté un départ mono pour un autre TD (garage) en 6² !
            Est-ce correct. Voir new tableau en lien dans l’autre réponse 😉

            Merci et Bon dimanche
            Vincent

  8. Bonjour,
    Je viens de découvrir votre site depuis qq jours, quelle mine d’informations !
    Mais il me reste une question : Je suis dans une maison “toute électrique” datant de 2005 et acheté en 2011. L’année dernière, j’ai mis en place une chaudière à pellets avec production d’eau chaude. J’ai donc retiré tous les radiateurs électriques (dominos + cache), coupé les disjoncteurs du chauffe-eau électrique (qui a été vendu) et ceux du chauffage au sol. Résultat, mon tableau électrique a un rail DIN plein mais inutilisé.
    Sachant qu’il y a une pieuvre noyé dans la chape, comment puis-je réellement simplifié/nettoyé mon tableau électrique ?
    Cordialement. /Gérard

    • Bonjour

      Une solution est de conserver les circuits en place et de mettre des prises à la place de radiateurs et chauffe-eau.
      Ainsi vous conservez votre tableau et vous avez plus de points d’utilisation.
      Et au pire vous pouvez faire marche arrière si un jour vous vouliez remettre certains de ces appareils.

      Sinon si vraiment vous voulez faire le ménage, vous repartez de la pieuvre et vous enlevez les fils dans les gaines qui vont vers les radiateurs et le chauffe-eau d’un côté et les fils associés qui vont vers le tableau de l’autre, puis vous supprimez les disjoncteurs (voire les différentiels associés)

  9. Bonjour Guillaume et bonjour aux habitués du site
    Je voudrais partager un problème que je rencontre
    Depuis quelques mois mon boss m’envoies sur des devis de tableau à remettre à neuf.
    Ces tableaux sont particuliers car ils sont encastrer dans une niche dans la banche en béton
    Cette niche comprends une platine avec le disjoncteur de branchement dans la partie basse et au-dessus en partie haute
    Le tableau électrique dans un coffret 13 modules de la marque landis et gyr.
    Je suis ennuyé pour le changement de ces tableaux et souvent je parviens à ne pas signer le devis.
    En effet le coffret du tableau est un 13 modules non standard, donc ‘à l’intérieur de cette niche je ne peux pas changer le tableau, et un tableau de 8 modules serait trop petit d’autant plus à chaque fois il me faut la place pour ajouter un différentiel.

    Il m’arrive en locatif pour que le diag soit bon de placer un différentiel et une suite de disjoncteur neuf en conservant l’ancien coffret dans le cadre d’une mise en sécurité c’est pas top mais la sécurité est présente.
    Je voudrais une solution pour faire mieux que ça et surtout vendre une belle prestation aux particulier
    J’ai vu que des fois des électriciens superposaient à la niche un coffret en saillie de 2 rangées et mettant au-dessus un autre coffret avec la platine et un disjoncteur de branchement neuf prolongeant alors sûrement les câbles d’alimentation principaux mais aussi en prolongeant par WAGO tous les autres circuits. Je ne sais pas si il est autorisé de débrancher la partie haute de l’ancien disjoncteur de branchement qui me semble réserver a EDF.
    Je souhaite vos avis éclairé s’il vous plaît
    Merci

Répondre à Carminas Cancel reply

Please enter your comment!
Please enter your name here