Lorsqu’on parle de protections en électricité, les deux éléments qui viennent naturellement à l’esprit sont le disjoncteur divisionnaire et l’interrupteur différentiel. Mais il arrive aussi qu’on parle de disjoncteur différentiel (de “disjoncteur diff” ou de “différentiel électrique“) et ce terme est d’ailleurs souvent mal employé.

J’ai donc décidé de vous donner toutes les informations qui vous permettront de:

  • Comprendre ce qu’est un disjoncteur différentiel en électricité.
  • Pourquoi et dans quel cas l’utiliser dans le tableau électrique.
  • Comment le choisir.
  • Comment connecter et brancher un disjoncteur différentiel électrique.

Qu’est ce qu’un disjoncteur différentiel:

Rappel sur les protections de l’installation électrique:

Avant d’aborder le disjoncteur différentiel directement, je vais rappeler deux notions de protections qui sont fondamentales dans l’installation électrique:

  • La protection des biens (les appareils branchés sur les prises électriques).
  • La protection des personnes physiques.

Protection des biens:

Elle est assurée par le disjoncteur magnéto-thermique (on parle aussi de disjoncteur divisionnaire, de porte fusible, de coupe circuit mais aussi de “plomb électrique”).

Quelque soit sa dénomination, ce matériel est dédié à protéger les biens matériels dans le logement. Il s’agit de l’éclairage, éléments branchés sur les prises, électroménager (four plaque de cuisson, machine à laver….).

Le disjoncteur assure donc la surveillance sur deux phénomènes que sont le court-circuit électrique et la surcharge de courant électrique.

Disjoncteur différentiel définition
Disjoncteur divisionnaire magnéto thermique Legrand

La protection des personnes:

C’est la protection la plus importante au niveau du TGBT (qui signifie Tableau Général Basse Tension).

Elle permet de protéger les personnes contre les risques de fuite de courant électrique (qui peut causer des dégâts important lorsqu’il travers le corps humain). J’explique notamment ces informations dans mon guide “L’électricité: Comprendre avant de commencer“.

Cette protection est assurée par l’interrupteur différentiel (aussi appelé Inter Diff, ou ID) qui mesure la différence de courant en permanence entre la phase et le neutre.

Couplé au circuit de mise à la terre, l’interrupteur différentiel est indispensable pour assurer la sécurité des personnes vis à vis de l’électricité.

Disjoncteur différentiel
Exemple d’interrupteur différentiel de marque Hager

Rôle et définition du disjoncteur différentiel:

Le disjoncteur différentiel combine donc les deux fonctionnalités de protection des biens matériels et de protection des personnes physiques.

Il assure le rôle de l’interrupteur différentiel couplé à celui du disjoncteur divisionnaire:

Disjoncteur Différentiel = Disjoncteur divisionnaire + Interrupteur différentiel

Vous l’aurez compris:

  • Le système magnéto-thermique s’occupera de protéger contre les surcharges et les court-circuits (protection des biens).
  • Le système différentiel contre les fuites de courant (protection des personnes).

Différence entre un disjoncteur différentiel électrique et un interrupteur différentiel:

Je vous l’ai expliqué ci dessus: la différence entre l’interrupteur différentiel et le disjoncteur différentiel vient du fait que le second a une fonctionnalité supplémentaire.

Pourquoi je tiens à insister sur cette différence?

Pour faire attention à l’utilisation de termes techniques:

Car dans bien des cas et dans beaucoup de vidéos, le terme de disjoncteur différentiel est utilisé à tort.

Prenons par exemple la vidéo de Leroy Merlin qui s’intitule “Comment poser un tableau électrique” (visible ici) :

Au début de l’explication, dans la partie matériel, il est indiqué, je cite “un disjoncteur différentiel 30mA par rangée” – à 40 secondes exactement:

différence entre Disjoncteur différentiel 30ma et interrupteur différentiel 30mA
Mauvaise utilisation du terme Disjoncteur différentiel 30mA

L’emploi du terme disjoncteur différentiel 30mA n’est pas approprié.

C’est un interrupteur différentiel qui doit être installé en amont des disjoncteurs divisionnaires, au début de la rangée du coffret électrique.

Une différence de prix importante:

C’est une des différences apparentes entre un “inter diff” et disjoncteur différentiel: le prix.

Prenons le cas pour avec deux références Legrand:

  1. Le disjoncteur différentiel 30mA 32A type AC référence 4 107 08 (ici dans le catalogue en ligne Legrand) est affiché au tarif catalogue de 248,4 euros TTC.
  2. L’interrupteur différentiel 40A 30mA type AC référence 4 116 11 couplé à un disjoncteur divisionnaire 32A pour obtenir la même fonction sont au prix catalogue de 135,12 euros TTC.

Un disjoncteur différentiel 30mA coute environ une fois et demie à 2 fois plus cher que son équivalent interrupteur différentiel + disjoncteur.

Voilà un autre critère qui différencie bien ces deux éléments du coffret électrique!

Pourquoi l’utiliser plutôt qu’un interrupteur différentiel:

Alors si le prix est si dissuasif, pourquoi utiliser un disjoncteur différentiel électrique?

Principalement utilisé dans le tertiaire:

Les disjoncteurs différentiels sont très peu utilisés dans l’installation électrique domestique, mais plutôt dans le tertiaire et l’industriel.

Voici la raison:

Dans les bureaux, les circuits sont groupés selon une logique proche de celle que vous connaissez peut être pour la maison.

Mais il y a une contrainte supplémentaire au domestique, c’est la productivité.

Il ne faut pas qu’un circuit électrique défaillant vienne perturber l’ensemble ou toute une partie de l’installation électrique.

Comment cela peut-il être possible?

Prenons un exemple.

Défaut sur une armoire électrique industrielle:

Un coffret électrique d’une usine est constitué de plusieurs rangées.

Imaginons que sur une de ces rangées, il y a en tête de ligne un interrupteur différentiel. Cet ID protège les circuits de prises de la partie administrative de l’usine (les bureaux avec les ordinateurs) et des circuits de machines de la partie production.

Si sur une des machines apparaît un défaut d’isolement (fuite de courant à la terre) c’est l’interrupteur différentiel en tête de ligne qui va déclencher. Il va alors priver l’ensemble de la rangée d’alimentation électrique.

La partie administrative sera donc privée de courant à cause d’une seule et même machine en défaut.

Pour pallier à ce genre de panne électrique, dans de nombreux établissements, les circuits électriques critiques sont protégés indépendamment par des disjoncteurs différentiels.

Ainsi, si un circuit déclenche à cause d’un problème, il n’y aura pas de perte d’exploitation pour l’ensemble de l’établissement. C’est uniquement le circuit électrique en défaut qui sera coupé.

Sur la photo qui suit, on voit que chacun des circuits est protégé individuellement par des disjoncteurs différentiels.

Si un élément est en défaut (un ordinateur par exemple) , c’est uniquement son circuit qui sera affecté et non un ensemble de lignes électriques.

Branchement électrique disjoncteur différentiel dans un tableau
Armoire électrique tertiaire équipé de disjoncteur différentiel électrique

Sur la photo suivante, tous les circuits électriques sont indépendants les uns des autres et protégés par des disjoncteurs différentiels électriques.

Ce branchement électrique est fait toujours dans le but d’assurer la continuité de service de l’installation. Ici, ce sont des circuits électriques de prises avec des ordinateurs.

Coffret électrique équipé de disjoncteurs différentiels électriques
Succession de disjoncteurs différentiels 30mA dans une armoire électrique industrielle

Pour simplifier le cablage électrique:

L’utilisation d’un disjoncteur différentiel peut aussi permettre de simplifier un cablage électrique.

En effet, lors de l’installation d’un appareil qui nécessite l’ajout d’un disjoncteur dans le tableau électrique (comme par exemple une pompe à chaleur, une climatisation, une prise électrique spécialisée) il faut intervenir au niveau d’une rangée entière du coffret électrique.

Bien souvent, le peigne électrique de cette rangée a été coupé à la fin du dernier disjoncteur divisionnaire. Cela implique qu’il faille démonter le ou les anciens peignes et remettre un nouveau peigne électrique pour le nouveau disjoncteur.

Problème supplémentaire, il faut arriver à trouver un peigne électrique horizontal compatible avec la marque présente.

Et ça peut être problématique lorsque l’électricien qui a réalisé le coffret électrique a utilisé une marque de matériel électrique peu connue.

C’est alors que l’utilisation d’un disjoncteur différentiel peut simplifier le cablage électrique:

Le disjoncteur différentiel est raccordé au bornier d’alimentation du coffret électrique (comme expliqué dans le chapitre suivant). Il n’y a donc aucune modification à réaliser sur la rangée en question.

branchement électrique disjoncteur différentiel
L’utilisation d’un disjoncteur différentiel permet de s’abstenir de l’utilisation d’un peigne électrique

Comment le choisir: calibre, type, seuil différentiel, marque:

Calibre du disjoncteur différentiel:

Le calibre du disjoncteur différentiel se choisit en fonction du circuit électrique alimenté:

  • 10A ou 16A pour un circuit d’éclairage.
  • 16A ou 20A pour un circuit de prise électrique.
  • 20A pour un circuit spécialisé avec une puissance maximale de 4600W.
  • 32A pour un circuit spécialisé avec une puissance maximale de 7360W.
  • 40A pour un circuit spécialisé avec une puissance maximale de 9200W.

C’est le même principe que lors du dimensionnement du tableau électrique ou les disjoncteurs divisionnaires sont choisis en fonction du circuit alimenté.

Type du disjoncteur différentiel électrique (A, AC, HI):

Le type du disjoncteur différentiel est quant à lui le même que pour le type de l’interrupteur différentiel:

  • Type AC: Il est utilisé pour la protection des circuits électriques communs comme l’éclairage, les prises électriques de la maison, certaines prises électriques spécialisées (autres que pour celles protégées par le type A).
  • Le Type A: Il est utilisé pour la protection des circuits spécialisés. Ce sont les appareils électroménagers embarquant de l’électronique (Machine à Laver, plaque de cuisson) qui produisent des composantes qui perturbent les inter différentiels type AC.
  • Type HI / HPI / SI: Il est utilisé pour les appareils qui sont sensibles aux coupures de courant intempestives : congélateur, alarme, informatique.

Seuil de la protection différentielle: 30mA ou 300mA?

Le seuil différentiel est le seuil de courant à partir duquel le disjoncteur différentiel va déclencher. En réalité, ce seuil est le seuil maximal, le disjoncteur différentiel déclenchera avant.

Dans les logements, ce seuil est de 30mA (Obligation vis à vis de la norme NFC 15-100).

Dans l’industriel et le tertiaire, dans certains cas spécifiques, ce seuil différentiel est porté à 300mA.

Monobloc ou à bloc différentiel adaptable:

Il existe deux types de disjoncteurs différentiels, les monoblocs et les blocs adaptables.

Ces deux modèles sont modulaires, c’est à dire qu’ils se fixent sur les rail DIN du coffret électrique.

Le disjoncteur différentiel électrique monobloc:

Legrand Disjoncteur Diff 410713 C16 avec fonction différentielle
Disjoncteur différentiel 30mA C16 Legrand

Le modèle de disjoncteur différentiel monobloc se présente de la même façon qu’un interrupteur différentiel (à ceci près qu’il fait une fonction supplémentaire).

Il prend en général la place de 2 à 4 modules d’espace dans le coffret électrique selon le calibre.

Le bloc différentiel adaptable:

Ce type de matériel existe de façon à ce qu’il soit possible de transformer un simple disjoncteur existant en un disjoncteur différentiel. Il est également réservé aux disjoncteurs de calibre assez important ou aux disjoncteur diff Triphasés (3 phases) ou tétrapolaires (3 phases + le neutre).

En effet, si dans un GBT il existe déjà une protection pour le circuit électrique et que vous souhaitez passer ce circuit sous protection différentielle indépendante, il est possible d’utiliser un système différentiel adaptable sur le circuit.

Ce bloc est composé d’une rangée basse de dents sur lesquelles vient se connecter le disjoncteur existant. Cette rangée est reliée à un bloc différentiel.

Le branchement électrique de départ se fait en dessous de ce bloc différentiel. Il est relié le plus souvent directement à un répartiteur tétrapolaire.

bloc adaptable pour disjoncteur différentiel 30mA
Bloc pour former un disjoncteur différentiel 4P tétrapolaire (3 phases et un neutre – 3P+N)

L’utilisation d’un tel dispositif avec un disjoncteur existant impose de vérifier la compatibilité entre bloc différentiel adaptable et disjoncteur qui est déjà présent dans le coffret électrique.

Marque:

Concernant les marques, j’ai pour habitude de travailler avec les références Legrand, Schneider Electric ou encore Hager que je présente ici.

Mais j’utilise aussi le matériel de marque Gewiss qui dans sa gamme différentielle, propose des disjoncteurs de taille réduite en largeur (en module).

Les armoires électriques industrielles étant très souvent bien chargées, ce gain de place n’est pas négligeable.

Connecter le disjoncteur différentiel:

Disjoncteur différentiel monobloc:

Précédemment, j’ai abordé la façon de raccorder un disjoncteur différentiel dans le coffret électrique, voyons ça de plus près:

Comment le brancher:

Le branchement du disjoncteur différentiel “monobloc” s’effectue comme un disjoncteur divisionnaire. L‘alimentation électrique arrive par le dessus et le départ vers le circuit électrique par le bas.

Ou brancher dans le tableau électrique?

Le disjoncteur différentiel électrique n’est pas positionné en tête de ligne à la différence de “l’inter diff” qui est lui positionné devant tous les circuits/disjoncteurs divisionnaires qu’il protège.

Généralement en fin de rangée (après les télérupteurs, les minuteries ou encore le contacteur jour nuit) il est directement relié aux borniers d’alimentation électrique.

Bloc différentiel adaptable:

Le branchement du bloc adaptable s’effectue avec une étape supplémentaire:

  • Le disjoncteur est connecté au bloc différentiel pour former le disjoncteur différentiel (c’est l’étape supplémentaire).
  • L’alimentation arrive depuis les borniers d’alimentation vers le haut du disjoncteur.
  • Le départ vers le montage électrique se fait depuis le bas du bloc différentiel.
Bloc fonction disjoncteur différentiel électrique
Exemple de connexion d’un bloc pour disjoncteur différentiel 30ma

Quel matériel utiliser pour connecter un disjoncteur différentiel?

Une fois de plus, au même titre que les interrupteurs différentiel et les branchements dans le tableau électrique, il faut utiliser:

  • Du fil électrique H07VK dans la bonne section de fil. Ce cable souple permet de faire circuler les fils électriques plus facilement à l’intérieur du TGBT.
  • Des embouts à collerette isolante. Ces embouts électriques isolés permettent de réaliser une connexion électrique protégée et fiable dans le temps (dans la mesure ou ils sont installés avec une pince à sertir).

Exemple de schéma électrique avec disjoncteur différentiel:

Voici un exemple de cablage de disjoncteur différentiel 30mA sur une rangée à l’intérieur  du coffret électrique:

disjoncteur différentiel branchement dans le tableau électrique
Branchement du disjoncteur différentiel électrique aux borniers du coffret électrique

Les bornes d’alimentations électrique phase/neutre sont connectées en amont l’inter diff d’un côté (à gauche) et en amont du disjoncteur différentiel de l’autre côté (à droite).

Dans ce type de montage électrique, si un défaut apparaît au niveau du circuit protégé par le disjoncteur différentiel, c’est uniquement ce dernier qui va déclencher.

Tous les disjoncteurs divisionnaires protégés par l’interrupteur différentiel 40A 30mA type AC en tête de rangée du tableau électrique continuerons à recevoir l’alimentation électrique.

Il ne seront pas perturbés par le dysfonctionnement apparu sur la ligne électrique protégée par le disjoncteur différentiel 30mA.

Les questions fréquentes sur le disjoncteur différentiel électrique:

Le disjoncteur de branchement de l’installation électrique possède une fonction différentielle, est ce que cela veut dire que c’est un disjoncteur différentiel?

C’est bien cela, le disjoncteur de branchement EDF 500mA est lui même un disjoncteur différentiel.

Celui qui est installé dans le tableau électrique particulier est quant à lui un disjoncteur différentiel 30ma.

disjoncteur différentiel 500MA
l’AGCP est un disjoncteur différentiel 500mA

Peut on mettre en cascade un disjoncteur différentiel sous un interrupteur différentiel 30mA?

Il n’y a aucun intérêt à faire cela.

Si il y a un défaut sur le circuit alimenté par le disjoncteur différentiel électrique, il se peut que l’interrupteur différentiel déclenche avant.

Le bénéfice de l’utilisation d’un disjoncteur différentiel sera donc perdu.

Existe t-il des disjoncteurs diff courbe D pour utiliser avec les moteurs de climatisation?

Il existe effectivement ce type de disjoncteur différentiel courbe D. Celui ci permet d’accepter momentanément une surcharge qui correspond au démarrage du moteur de la climatisation.

Quel est le sens de branchement des disjoncteurs différentiels?

Sauf indication contraire sur la notice du fabricant, la connexion peut se faire indépendamment par le haut ou par le bas du composant modulaire.

Ou acheter des disjoncteurs différentiels?

C’est un matériel un peu spécifique, qu’on peut trouver assez facilement chez les spécialistes du secteur en ligne.

Voici quelques liens classés par marques chez Outiz:

Mais on peut également trouver des “disjoncteurs diff” en grande surface de bricolage. Par exemple vous pouvez trouver toutes les références de  disjoncteur différentiel 30ma disponibles ici chez Castorama (que vous pouvez réserver en ligne et récupérer en magasin).

Je vous conseille également d’aller jeter un oeil ici chez le vendeur en ligne Domomat spécialisé dans la vente de matériel électrique.

 

110 Commentaires

  1. Bonjour,
    En premier lieu félicitation et merci pour votre travail.
    Ma question: quel est l’inconvénient de remplacer sur votre schéma le disj.diff.(qui coute cher) par un int.diff. + un disj.div.(bien moins cher) à part peut être un gain de place d’un module ?
    Merci d’avance.

    • Bonjour,

      Le disjoncteur différentiel vient remplacer l’association interrupteur différentiel / disjoncteur divisionnaire.

      L’usage d’un disjoncteur différentiel est un peu différent, plutôt pour des circuits spécialisés qui sont soumis à une forte contrainte au niveau de la continuité d’exploitation (bureau par exemple come je l’explique dans l’article)

      Cordialement

      Guillaume

  2. Bonjour,
    pour notre bureau on a le disjoncteur de branchement en tête suivi par des disjoncteurs différentielles et enfin des disjoncteurs divisionnaires a ce que je vois ce montage a le même fonctionnement que le domestique et non le tertiaire comme vous l’avez expliqué?

    • Bonjour,

      SI il s’agit de locaux professionnels, c’est souvent le système employé (comme je l’ai indiqué dans l’article, cela évite de faire disjoncter toute une rangée en cas de défaut sur un appareil seulement)

      Si il s’agit d’une habitation personnelle, c’est beaucoup plus rare (on utilise des inter différentiel suivis de disjoncteurs divisionnaires)

      Cordialement

      Guillaume

  3. Bonjour

    Félicitations pour cet article très clair.

    Concernant l’usage en domestique, le disjoncteur différentiel 30mA a selon moi, essentiellement un intérêt pour le circuit congélateur, que l’on ne souhaite pas voir perturbé par d’autre circuits, et pour lequel on recherche donc une sélectivité importante. Si l’on veut accroître la continuité de fonctionnement, on pourra privilégier un modèle à immunité renforcée.
    Néanmoins l’inconvénient est que si le disjoncteur différentiel saute, on ne le voit pas forcément car c’est le seul circuit impacté. Il sera donc pertinent de lui associé un signal d’alerte lumineux ou sonore (suivant l’endroit où est position le tableau dans l’habitation) déclenché par l’intermédiaire d’un contact auxiliaire.
    Tous ces investissements n’ont un sens que si le disjoncteur différentiel 500mA d’ERDF (ou privatif) placé en amont est sélectif, car un instantané ruinerait la logique de sélectivité recherchée.

    Concernant la manière de raccorder, le départ depuis les borniers est une bonne solution s’il y a peu de différentiels à alimenter. Cependant je m’interroge sur la manière de procéder lorsqu’il y a de nombreux dispositifs de ce type à alimenter et que cela dépasse la capacité des borniers usuels. J’ai l’impression que certains modèles sont alimentables par peigne, mais pas tous.

  4. Merci, clair et précis 🙂
    Petite question, quel est le logiciel utilisé pour avoir les disjoncteurs sur “branchement disjoncteur différentiel” ?
    Merci.

  5. Bonjour,

    Avant tout permettez moi de vous féliciter pour le travail accompli lors de la rédaction de tous ces articles qui me sont bien pratiques dans le cadre de ma nouvelle installation électrique.

    J’ai une question concernant le diamètre des conducteurs entre l’alimentation et les DDR.
    Quelques précisions sur mon chantier : L’installation va être importante avec une puissance de 12Kva et 12DDR (63A) et je vais tout réaliser en Legrand avec un tableau XL125.

    A lire les différentes sources d’informations, j’ai compris que mes conducteurs entre l’AGCP et les borniers (Ph + N) devaient être en 16 carré. Mais entre les borniers et les DDR, je n’ai pas trouvé de précisions. Je pensais partir sur du 16 carré toujours, mais après recherche, j’ai juste trouvé un bornier que je ne peux pas mettre en vertical dans mon tableau car trop grand. J’ai donc regardé les répartiteurs modulaires tout prêt mais ils ne proposent pas une quinzaine de connexions en 16 carré. J’ai alors opté pour la solution des peignes verticaux avec un bornier plus petit et des repiquages sur les peignes. Cependant, Legrand propose des cables de repiquage mais en 10 carré seulement.

    Après toutes ces recherches, j’ai trouvé un accessoire Legrand (04810) qui me permettrait de construire mes propres répartiteurs sur rail avec des borniers IP2X mais ce répartiteur n’a pas de capot transparent pour protéger les connexions.

    Ainsi, j’ai plusieurs questions :
    1 : Si je construit mon répartiteur sans capot, est-ce que je pourrais le “cacher” derrière le plastron du tableau en guise de capot transparent ?
    2 : Si je prend un répartiteur modulaire tout prêt (avec capot), est-ce que je peux faire des connexions en 10 carré au départ des répartiteurs ?
    3 : Si j’utilise la solution des peignes verticaux avec repiquage, existe-t-il un nombre limite de repiquage ?

    Merci par avance pour votre retour

    Encore bravo pour ce blog

  6. Bonjour

    1/ Pourquoi voulez vous un cache transparent.
    Les borniers qu’on peut y mettre disposent déjà de leur propre protection

    2/ A vérifier en fonction du modèle choisi, mais il me semble que la plupart des connexions sont inférieures à 10²

    3/ Dans l’absolu non.
    Les cordons de repiquage Legrand sont prévus pour supporter 63A.

    Vous pouvez également mettre plusieurs peignes verticaux alimenter à partir de bornier type 004816

  7. Bonjour,

    J’ai sous la main un Inter diff Hager CDV840F et un Disjoncteur Hager NFT820.
    Il me semble qu’il faut les accrocher physiquement (je ne parle pas de connexion électrique).. Vous confirmez ?
    Pour cela je vois une petite trappe côté gauche de l’inter diff et une autre côté droit du disjoncteur. Les deux trappes correspondent mais le soucis est que j’ai l’impression qu’il me manque un morceau, une pièce qui pourrait relier les deux.. Vous pouvez m’aider ?

    • Bonjour,

      Il faut effectivement accrocher les deux modules entre eux.

      De mémoire (le dernier tableau industriel en Hager remonte à quelque temps) il y a des ergos qui dépassent et qui se logent dans des trous au niveau du disjoncteur (désolé pour l’explication, mais tout est plus facilement visible dans le catalogue Hager section Protections E.37)

      Cordialement

      Guillaume

  8. Bonjour,
    je souhaite équiper mon garage en triphasé pour brancher des machines à bois.
    je parts de mon coffret électrique de la maison avec un disjoncteur tétra 40A. A l’arrivée dans mon garage j’ai un inter inter différentiel 40A 30mA. Ensuite j’ai 3 disjoncteurs en 3pôles (car pas besoin du neutre) et 3 inter différentiels en mono 40A 30mA. Avec chacun suivit de disjoncteurs.
    Comment je dois câbler ce coffret?
    Merci
    Cordialement Bruno

  9. Bonjour
    J’ai une belle énigme.
    Mon voisin a une ferme et utilise une résistance chauffe lait avec inter et thermostat. Il fait sauter le général.
    Je l’ai démonté changement de cable. Bref chez moi il fonctionne super et de retour à la ferme ça claque.
    Comprends pas. Prise démontée ras.
    Tu peux me dire-, merci
    Alain b

  10. Bonsoir es ce qu’on pue installer l’interrupteur différentiel sans toute fois installer un parafoudre et avoir le fonctionnement normal(protection des personnes et protection des appareils)merci

  11. Bonsoir;
    Tout d’abord merci pour la qualité des informations de votre site.
    Voila en algerie j’ai une vieille installation composé en amon d’une boitier avc deux gros fusible de 60 A ensuitr le compteur et un disjoncteur 15 25.
    J’ai un contrat de 6kva donc en principe 6000 watts mais lorsque je branche deux chauffage qui consomme au total 3000/watts le disjoncteur de branchement saute. J’avais un disjoncteur baco de 30 45 ampere regler sur 30 je l’ai placé a la place du 15 25 et allumé mes deux chauffage sur 2000 watts et rien dautre pas de machine laver rien. Et la c un des fusible le neutre qui est en amont du disjoncteur baco qui a cramé mais le disjoncteur ne c pas enclenché. Je n’arrive pas a trouver la solution a mon probleme, les maisons au maghreb sont mal isolé et la temperature est de 17 degré dans ma chambre. Pkoi les fusible ont sauté et pas le disjoncteur tt en sachant que je n’est pas utilisé les 6000 watts auquel j’ai le droit.
    Cordialement,
    Houari

  12. Bonjour Guillaume,
    je reviens sur la question de popeye de 2015, car je crois que votre réponse de correspond pas bien à sa question que je me suis également posée. J’ai bien compris qu’il s’agit de cibler un circuit. Mais pourquoi pas, pour ce circuit, un montage d’un interdiff, puis d’un disjoncteur ordinaire, le tout formant le “disjoncteur différentiel” recherché. Cela prend certes plus de place (en tétrapolaire) qu’un disjoncteur différentiel intégré, mais c’est moins cher. la question est: est-ce la même chose ?
    Merci déjà
    Luc

    • Bonjour

      Oui c’est la même chose.

      Inconvénient : prend plus de place, nécessite du cablage (sauf dispositifs peignables)
      Avantage : moins cher et permet de facilement identifier la nature de la protection qui saute

      En tetra il n’existe pas forcément toutes les combinaisons de disjoncteur différentiel.
      On adjoint donc souvent un bloc différentiel à un disjoncteur pour constituer un disjoncteur différentiel.

  13. Bonjour,
    L’interrupteur diff de mon installation domestique déclenche à partir de 30mA de courant de fuite.
    A ce niveau de courant, on frise la paralysie respiratoire et de fortes contractions musculaires.
    Une personne qui touche la phase s’expose-t-elle à de tels dommages le temps que le disjoncteur déclenche (environ 1000ms ?)
    Je ne trouve aucun témoignage de personnes qui ont déclenché le différentiel à leur dépend.
    Merci

    • Bonjour,
      je reformule car je ne suis peut-être pas clair :

      Que vais-je ressentir si je touche la phase avec un doigt sachant que mon installation est correctement protégée ? une grosse douleur ponctuelle ?
      Est-ce que c’est différent si c’est un enfant ?

  14. Bonjour,

    J’ai installé mon atelier en tri.
    J’utilise un ID tetra 40A 30mA comme protection, suivi de 3 disjoncteurs Tri pour alimenter mes machines à bois ainsi que 3 disjoncteurs mono pour alimenter les circuits prises et lumière .

    Tous les soir, je coupe le courant au tableau avant de sortir de l’atelier. Pour ce faire, j’utilise le bouton Test de l’ID. Est-ce bien ? ou est-ce qu’il y a une manière de faire plus adaptée ?

    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement

    • En deux points:
      1- Le bouton test n’est pas etudié pour couper une installation mais pour la tester (1 fois par mois max).
      2- Puisque c’est un interrupteur diff, c’est étudier pour être manoeuvrer comme pour un interrupteur de lampe (230V) par exemple.
      Dans la notice Legrand interrupteur differentiel Tetrapolaire (docdif.fr.grpleg.com/general/legrand-fr/NP-FT-GT/F00152FR-00.pdf ), il est noté:
      Endurance mécanique et électrique :
      . Conditions et sanctions selon EN/IEC 61008-1 :
      – 20 000 manœuvres à vide
      – 10 000 manœuvres en charge (sous In x Cos ϕ 0,9)
      – 1000 manœuvres par le test
      – 1000 manœuvres par courant de défaut
      Donc on s’aperçoit qu’à moins d’un défaut ou de test mensuel, il est préférable de couper à vide. c’est à dire sans charge (moteur, lampe, etc..) en fonctionnement.

  15. Bonsoir,

    Très bel article félicitation

    Que pouvez vous me dire concernant la mise en place d’un spa
    Puissance cumulée 7997 watts / 230 volt soit 35 ampères alimenté par un tableau extérieur lui même alimenté en câble 10 mm2, qu’elle (s) protection (s).

    On m’indique 43 amp cable 6 mm2 et disjoncteur diff 45 ampères courbe c ou d

    Qu’en pensez vous et quels produits me conseillez vous?

    Merci d’avance

    Michel

    • Bonsoir

      Il manque un paramètre : la longueur du câble.

      Mais en supposant qu’elle soit raisonnable prendre du 10² protégé par :
      – un disjoncteur différentiel 30mA 40A type AC courbe C
      ou
      – un interrupteur différentiel 30mA 40A type AC suivi d’un disjoncteur 40A courbe C

      Cela vous autorise 9kW ce qui est sans doute suffisant pour votre SPA

      Voir cependant ce que préconise le fabricant en terme de courbe. S’il y a de fort courant d’appel au démarrage des pompes, peut être qu’un courbe D est nécessaire ?
      Mais cela voudrait dire qu’il y en a également pour le disjoncteur qui protège le départ du câble vers le tableau.

  16. Salut à toutes et à tous.
    Merci énormément pour cet Article intéressant !!!
    J’ai un onduleur monophasé de 3kVA que je dois câbler. Et je voudrais savoir quelle protection utilisée? est-ce normal d’utiliser un disjoncteur differentiel de 32A avec 30mA comme protection????

    merci beaucoup

  17. Bonjour,

    J’ai un disj tri suffit lequel je ne connecte que le neutre et un phase, pensez-vous que le différentiel marchera toujours? (C’est pour un coffret de chantier )

  18. Bonjour,

    Merci pour ce blog! Petite question, quel est l’intérêt d’avoir plusieurs interrupteur différentiels au sein d’un tableau électrique? Un seul ne suffit pas pour protéger les personnes?

    Enfin dans mon cas j’ai une installation en triphasé, plutôt que d’installer un interrupteur différentiel par phase, n’est-il pas plus simple d’installer un tétrapolaire type Siemens 822704. Est-ce que l’on a bien 40A par phase?

    Cordialement

    B.

    • Bonjour

      2 intérêts :
      – la sélectivité : en cas de détection d’un défaut d’isolement par un ID, seule une partie de l’installation sera coupée.
      – les fuites cumulées : beaucoup d’appareils ont des petites fuites de courant “naturelles” mais très faibles. Si on a beaucoup de circuits en aval d’un ID la somme de ces fuites peut dépasser dans certains cas 30mA.

      C’est pourquoi, la derniere version de la norme limite à 8 le nombre de disjoncteurs en aval d’un ID.

      Néanmoins dans le cadre d’une mise en sécurité d’une installation électrique, mettre un unique ID en tête de l’installation est souvent une solution simple. On considère que les inconvénients cités ci dessus restent mineurs par rapport à la sécurité que cela apporte.

      Dans ce contexte mettre un unique ID tetra 30mA 40A type A, en tête d’une installation tri a un sens.
      C’est bien 40A par phase.

  19. Au fait dans le cas ou j’utilise un différentiel tétrapolaire pour mon triphasé mis en début de ligne, dois-je utiliser un interrupteur différentiel ou un disjoncteur différentiel ou peu importe (car chaque ligne a ses propres porte fusible)?

    Cdlt

    B.

    • Si vous n’avez en aval, ni plaques électriques, ni lave-linge, ni recharge de véhicule électrique, un type AC suffit.
      Dans le cas contraire, il faudra un type A

  20. Bonjour,
    je vais acheter un appartement dont le diagnostic électrique mentionne des anomalies : prise de terre et installation de mise à la terre – les observations notées sont : prévoir la mise en place d’un disjoncteur différentiel de 30mA.
    En regardant votre site je crois avoir compris que le disjoncteur différentiel couple un disjoncteur divisionnaire (qui préserve le matériel) avec un interrupteur différentiel (qui préserve l’humain) et qu’à priori ce disjoncteur différentiel n’est vraiment utile que pour les entreprises afin d’éviter la coupure de toutes les installations reliées alors que cela ne se justifie pas pour un appartement privé.
    Alors pourquoi préconiser un disjoncteur différentiel dans les observations ?
    De plus, j’ai eu contact avec un électricien qui dit qu’il ne pourra pas se contenter d’installer un disjoncteur différentiel sans refaire tout le tableau (appartement date des années 70 et les plombs sont ronds) car s’il touche au tableau tel qu’il est il doit le remettre aux normes (prévision 1300 €)
    Est-il possible de faire poser uniquement un interrupteur différentiel ? comment savoir s’il y a déjà un disjoncteur divisionnaire dans mon installation ? auquel cas les deux couplés devraient faire le même effet qu’un disjoncteur différentiel mais pour beaucoup moins cher.
    J’avoue m’y perdre totalement et lorsque vous mentionnez les différences de prix j’aimerais éviter de dépenser plus que nécessaire !
    Merci d’avance pour votre réponse

    • Bonsoir

      Sans voir l’installation, difficile de répondre.

      Mais s’il s’agit d’ajouter une protection différentiel 30mA, un interrupteur différentiel 30mA 63A type A placé en tête de l’installation suffira dans le cadre d’une mise en sécurité.
      On peut bien entendu en mettre plusieurs pour se rapprocher de la norme en vigueur

  21. bonjour a tout et félicitations pour l blog…
    il paraît que les appareils qui produisent led composantes continues dans les installatios de nos jours (écran plat, chargeur téléphone, climatiseur, laptop, …) font brûler le fils du neutre… svp j’aimerai avoir une explication fiable sur ce point.. car depuis un bout de temps ( 2 mois environ) le fils neutre se brule dans certains maisons de mon quartier et chez moi aussi et j n’arrive pas parfaitement à comprendre ce phénomène ni même a expliquer au propriétaire des dites maisons……
    merci d’avance

  22. Bonsoir,

    Félicitations pour toutes ces explications.
    Il m’est arrivé d’avoir un inter ou disjoncteur différentiel ( il faut que je vérifie sur mon tableau ) qui disjoncte avec de l’orage à proximité alors qu’il ne s’est rien passé chez mes voisins. Pas toujours le même d’ailleurs…
    Aujourd’hui il y a eu une coupure de courant EDF et une fois le courant rétabli j’avais plusieurs inter ou disjoncteur différentiel ( toujours à vérifier) qui avait disjonctés. Du coup plus d’alarme ( c’est ce qui m’a prévenu d’ailleurs étant à l’étranger) mais aussi les réfrigérateurs, congélateurs….
    J’ai envoyé ma mère et il y avait 3 inter ou disj diff de disjoncté sur 6 me semble t’il.
    Avez vous une idée d’où ce problème peut venir? Je suis très souvent à l’étranger et quand cela arrive, la programmation des volets saute, plus d’alarme, sans compter tout les groupes froids!

    Merci.

    • Bonjour,

      De retour chez moi, il s’agit bien d’interrupteurs différentiels en tête de ligne qui sautent.
      J’ai jusque 11 disjoncteurs divisionnaires par inter diff, est ce que cela pourrait être une des causes de mon problème?

      Merci.

      Erwann.

  23. Bonjour Chef,

    J’ai bien compris les calibres de disjoncteur à choisir,
    je voulais savoir est-ce que maintenant il faut prendre en installation domestique des disjoncteurs différentiels avec pouvoir de coupure de 6ka ou les 4,5ka sont toujours autorisés ? Je précise pour une installation neuve !

    J’ai un électricien qui me soutien qu’il faut des 6ka mais je le suspecte de vouloir m’en vendre.

    • Bonjour

      Jusqu’à présent le 4,5kA était autorisé pour du domestique (et même 3kA), mais c’est la 2ème fois dans la semaine que j’entend parlé de celà, dont une fois qui émanerait (indirectement) d’un inspecteur du consuel.
      Je n’ai pourtant pas vu une telle évolution dans la norme.
      A suivre et à instruire donc

  24. Bonjour
    Si tous les appareils sont déconnectés et l’interrupteur divisionnaire ne se réarme pas et que son fusible reste intact : l’interrupteur divisionnaire est il HS,?
    Merci pour votre réponse
    Pierre

  25. bonjour
    j’ai réalisé une installation électrique neuve pour un garage particulier(pas de maison d’habitation à coté), donc demande de compteur à EDF avec un abonnement de 30A en triphasé.
    enedys est venu posé le DB et mon mis un 30/60A.
    mon tableau électrique est fait de cette façon
    – compteur lynki
    – DB 30/60A câblé en 16²
    -repartiteur dans tableau
    – disjoncteur différentiel 25A 30mA tétra pour semi auto en 4²
    – disjoncteur différentiel 20A 30mA tétra pour pc triphasé en 2.5²
    – interrupteur différentiel 40A 30mA tétra pour alimantation mono (repartition des phases)
    phase1: disjoncteur 16A pour prise , disjoncteur 10A pour éclairage
    phase2: disjoncteur 16A pour prise, disjoncteur 16A PC tableau
    phase3: disjoncteur 32A pour poste à souder, disjoncteur 10A pour éclairage

    terre réalisé en cablette 25² avec barrette de coupure et fils 16² jusque tableau

    ma question est es ce que mon tableau est correct pour le passage du consuel ( sachant que ce garage ne deviendra pas une habitation)?

    merci

    • Bonsoir

      Cela me semble pas mal
      Le seul point limite c’est la phase 3 des circuits mono : somme des calibres à 42A alors que l’ID est un 40A.
      Mais je ne pense pas que le consuel vous embête pour 2A

      • bonjour
        merci pour cette réponse rapide
        le fait que EDF mais mis un DB 30/60A ne m’oblige donc pas à mettre un inter diff 63A?
        Et au niveau de mon répartiteur je suis parti en 2.5² pour aller à mon disj 20A,
        en 4² sur mon disj 25A et 16² sur l’inter diff 40A cela est il correct?

        D’avance merci
        ludo

        • Bonjour

          Pour le calibre des ID il y a 2 solutions possibles, soit on met un ID 63A, soit on s’assure que la somme des calibres en aval ne dépasse pas 40A par phase.

          Ok pour vos sections d’alimentation.
          Assurez vous néanmoins que votre répartiteur soit prévu pour du 2,5mm2
          Pour l’ID 40A du 10mm2 aurait suffit, mais qui peut le plus peut le moins.

          • bonsoir
            pour mon disjoncteur diff tetra 25A j’ai emmené le câble dans une boite de dérivation plexo pour effectué mon branchement cela convient il?

            merci

            cordialement

              • bonjour
                pour le câble de branchement il sera bien brancher direct sur la machine mais je la reçois que fin novembre donc pour le passage du consuel qui est fin octobre j’ai mis le câble dans une boite de dérivation en attendant.
                par contre ma porte de garage est en métal mais n’est pas électrique doit je la raccordé à la terre?

                d’avance merci

  26. Bonjour, Je viens de lire votre article qui est fort intéressant surtout pour des néophyte comme nous autre.
    J’ai cependant une question. j’ai mon tableur électrique qui est situé dans mon cellier au rdc et mon compteur et disjoncteur edf qui sera posé à la cave. Est ce que c’est obligatoire d’avoir un autre disjoncteur différentiel 500ma sur mon tableur étant donné que le principal (celui d’edf) sera à la cave. Si j’en ai pas est ce qu’on peut me refuser le raccordement?
    Merci de m’éclairer.
    Cordialement

    • Bonjour

      Si la cave et le logement communiquent par l’intérieur non ce n’est pas nécessaire.

      Dans le cas contraire, il faudra effectivement déporter un dispositif de coupure d’urgence (pas nécessairement un disjoncteur différentiel) dans le logement.
      En son absence, l’attestation de conformité du consuel devrait vous être refusée car ce point est considéré comme un élément essentiel de sécurité et donc vous ne pourriez pas avoir la mise en service.

  27. bonjour
    pour l’installation d’une prise triphasé j’ai déjà un disjoncteur 20a tétra avec un bloc vigi tg 40 30 ma
    j’aurai voulu savoir si celui-ci convient? Car en regardent un peut sur internet je me suis aperçu que en général on met des vigi dt 40. en apparence et sur les schéma interne de ces vigi ils n’y a apparemment pas de différence , mis a part que la sorti sur le vigi tg se fait sur le dessus

    merci d’avance

    • Bonsoir

      Techniquement cela fonctionne que le neutre soit à droite ou à gauche.

      Mais l’usage veut qu’on le mette à gauche. Donc ne dérogez pas à cette règle.

  28. Bonjour que faut t’il mettre comme disjoncteur différencier avec une ligne de 2,5 mm2 en sachant que j’ai mis du 40A 30 ma et que le consuel me la refusé .c’est une ligne qui alimente des prises et la lumière dans uns garage.
    Merci

    • Bonjour,
      si, comme le laisse entendre le commentaire, la même ligne 2,5² alimente directement à la fois les prises de courant et le/les points d’éclairage du garage, alors le motif du refus est clair: En France, éclairage et prises de courant doivent être sur des circuits distincts et ce quelle que soit la partie de l’habitat concernée.
      Cordialement.

  29. Bonjour,
    Pouvez vous m’expliquer comment trouver un défaut électrique lorsque j’ai une coupure du disjoncteur de branchement sans qu’aucun disjoncteur ou inter différentiel ne saute. De plus dès que l’on remonte le DB tout fonctionne normalement.Cela arrive en général la nuit lorsque le cumulus, le lave vaisselle et le lave linge se mettent en route.
    A savoir que le lave vaisselle et le cumulus sont sur la même rangée ID40A30mAtype AC, le lave linge sur ID63A type A
    Notre abonnement edf est de 9KW
    DB sélectif branché sur 45

    P.S: votre site est génial

    • Bonjour,
      la description de la situation indique un simple dépassement d’abonnement et non un défaut.
      Avec cumulus + lave-linge + lave-vaisselle + peut-être un chauffage électrique ou autre chose qui fonctionnent en même temps, le courant total dépassera aisément les 45A autorisés par l’abonnement 9kW, ce qui provoque le déclenchement du DB.
      Différer la mise en marche de l’électroménager devrait suffire à résoudre le problème.
      Sinon délester les circuits non prioritaires (chauffage) et/ou augmenter l’abonnement.
      Cordialement.

      • Bonjour

        Il faudra quand même savoir s’il y a du chauffage électrique, car avec un abonnement 45A, les 3 appareils cités peuvent sans problème fonctionner simulanément

        Autre hypothèse, un défaut différentiel, si le disjoncteur de branchement est instantané (et sauterait donc avant les 30mA)

        • Bonjour Carminas,
          Étant donnée la présence d’un cumulus électrique, j’avais suspecté la présence de radiateurs électriques ou d’un plancher chauffant électrique fonctionnant de nuit dans le contexte d’une installation “tout électrique”. Raccourci trop rapide, merci d’avoir fait la remarque.
          A propos du DB, le commentaire originel dit qu’il est sélectif. Il y aurait donc sélectivité totale avec les ID 30mA du tableau. Reste la possibilité d’un ID 30mA défectueux sur la rangée alimentant un équipement présentant une fuite de courant importante. Le DB prendrait alors le relais.
          Actionner le bouton Test des ID 30mA.
          Cordialement.

  30. Bonsoir,
    J’ai l’arrivée EDF avec un Disjoncteur différentiel EDF de 500 mA
    sur la sortie j’ai deux logements, j aimerais que le tableau du deuxième logement, si problème ne me fasse pas disjoncter le disjoncteur EDF, que dois je mettre sur ce tableau.
    Cordialement

    • Bonsoir

      Un disjoncteur EDF 500mA peut sauter pour 3 raisons :
      – Fuite de courant qui occasionne un défaut différentiel. On peut éviter que cela saute pour cette raison si le disjoncteur EDF est sélectif (type S) et que vos installations sont munies de différentiels 30mA qui sauteront en 1er en cas de défaut
      – Surcharge. On peut éviter ce point en souscrivant une puissance d’abonnement suffisante et/ou en installation un délesteur qui coupera la circuits non prioritaires en cas de pointe de consommation. A noter qu’avec le compteur Linky, ce n’est plus le disjoncteur EDF qui joue ce rôle, mais le compteur Linky
      – Court-circuit. Là on ne peut rien prévoir. Un court-circuit est un événement violent sur une installation et chaque protection va réagir au plus vite. Impossible de savoir à l’avance celle qui sautera en 1er ; il peut d’ailleurs y en avoir plusieurs qui sautent

      En résumé on ne peut jamais s’assurer à 100% que le disjoncteur EDF ne sautera pas en premier, mais on peut amoindrir ce risque.
      La seule vrai solution fiable, c’est que chaque logement ait son propre abonnement (ce qui devrait d’ailleurs obligatoirement etre le cas si vous louez un des deux logements)

    • Bonsoir

      Bien entendu.
      Qui peut le plus peut le moins.

      Personnellement, sauf cas particulier, je fais toujours cela.
      Cela simplifier les problématiques de répartition.

  31. Bonjour, et merci pour ce site tres claire.
    J’ai une pompe a chaleur tri phase pour ma piscine. Actuallment c’est branche sur le tableau domestique dans le maison avec une ID 4P et disjoncteur 4P. Je voudrias mettre dans une tableau separe. Question – quel type de DD est preferable pour une grande pompe a chaleur tri-phase? A, ou AC, or different?

    Merci pour le site,

    Paul

    • Bonjour

      Une PAC ne nécessite pas de type A (mais rien n’empêche d’en mettre un)
      Par contre si vous faites un tableau piscine est-ce pertinent de mettre un disjoncteur différentiel pour la PAC ?
      Ne faudrait il pas mettre un interrupteur différentiel tetra 30mA type AC suivi d’un disjoncteur tetra pour la PAC et de disjoncteurs unipolaire + neutre pour les autres circuits (prise, éclairage, autre).

  32. Bonjour, et merci pour ce site tres claire.
    ma question comme suit :
    je s’ais bien que le principe de fonctionement d’un disjoncteur differencielle monophase c’est de comparer le courant d’entre et de sortie est déclenche lorsqu’il ya une fuit comme un defeau d’isolement.
    donc qu’il est votre explication monsieur pour un systeme triphase non equilibrer comme par exemple un systeme triphase brancher sur elle deux moteur electrique un monophase et l’autre triphase
    c’est a dire qu’il existe un defference de courant est ce que le disj declenche dans ce cas ??????

    • Bonsoir

      Sur une installation tri, le neutre a pour rôle d’équilibrer l’ensemble.
      Un différentiel tetra mesure la somme algébrique des courants entre les 3 phases et le neutre.
      S’il n’y a pas de défaut on a un ensemble équilibré et cette somme est toujours nulle, ce qui fait que le différentiel ne déclenche pas.

      • bonsoir
        Carminas merci de votre explication, et j’aimrais bien que si vos explications étre sous la forme d’une leçon bien détaillée telle que la leçon ci-dessue
        et merci encore

  33. Bonjour.
    Étant sur mon tableau divisionnaire grâce à vos guides,
    J ai une question concernant la protection à mettre en place sur un tableau divisionnaire. Celui ci contient un groupe prise, un groupe chauffage, un groupe point lumineux et un circuit climatisation. Chacun de ceux sont protégés par des disjoncteurs divisionnaires. Ma question concerne l’interrupteur différentiel: celui ci doit il être type AC ou À suffit il?
    Merci

  34. Bonjour,

    Tout d’abord félicitation pour votre site !

    J’ai installé une baignoire balnéo dans ma cave qui a une puissance totale (pompes, réchauffeur) de 4500 watts. Pour la protection je souhaite utiliser un disjoncteur différentiel, quel type, courbe et calibre me conseillez-vous ?
    J’ai utilisé pour l’alimentation 3 fils électriques de 6mm² .
    Merci d’avance pour votre réponse

    Cordialement,

    Patrice

    • Bonsoir

      Je ne pense pas que vous ayez besoin d’un courbe D (sauf si le fabricant le préconise).

      Donc disjoncteur différentiel 30mA 25A (ou 32A) type AC courbe C

  35. Bonjour… Je reprends le tableau électrique d’une maison ancienne sans différentiel 30 mA.
    l’arrivée EDF du tableau est en triphasé+N, avec des départs mono 220V répartis sur les 3 phases.
    Ai-je le droit de poser un inter différentiel mono sur chaque phase ?
    Merci

    • Bonsoir

      Oui vous avez le droit.
      Mais il faut que pour chaque circuit le neutre et la phase soient appairés et que vous n’ayez pas de circuits à neutre commun (ce qui est souvent le cas sur les vieilles installations tri)
      Si c’était le cas, il faudrait mettre un interrupteur différentiel 30mA tetra pour tous les circuits que vous ne pourriez pas appairer

  36. Bonjour,
    Ma maison date de 1985, il n’y a pas de protection différentielle 30mA, et les protections divisionnaires sont à cartouche de fusible cylindrique qui ne coupent que la phase lorsqu’on ouvre le porte fusible.
    J’envisage de mettre en place 2 ID 40A précédés chacun d’une cartouche fusible de 32A 500V sans remplacer les fusibles divisionnaires ? (impose de faire remplacer de DB pour mettre un sélectif) :
    -Ai-je le droit de la faire moi-même ?
    -un professionnel acceptera-t-il de le faire sans refaire intégralement le tableau?
    -qu’en est-il au regard du respect des normes en vigueur sachant qu’il s’agit d’une maison qui date de 1985?
    Un grand Merci

    • Bonjour

      Je ne comprend pas l’usage des 2 cartouches fusibles de 32A ? En général on met les ID en directement en entrée du tableau de répartition, sans protection supplémentaire.
      Voir (en fonction de ce qu’il y a en aval) s’il n’est pas plus pertinent de mettre des ID 63A

      Pour répondre à vos questions :
      – vous avez le droit de le faire vous même, pourvu que ce soit fait dans les règles de l’art
      – demandez lui juste une mise en sécurité
      – c’est sans doute conforme à la norme de 1985. La norme n’étant pas rétroactive, vous n’avez donc obligation de rien. Il est néanmoins pertinent de mettre cette installation, notamment en mettant un ou plusieurs ID 30mA en amont des différents circuits (voir s’il n’y a pas d’autres choses à faire)

      • Merci pour votre réponse, (je tarde car je me suis absenté).
        les protection 32A en amont des ID : Les Ids étant à 40A et jusqu’à 8 disjoncteurs divisionnaires derrière , la somme des courants tirés peut dépasser les 40A (très improbable mais tout de même) alors le fusible protège l’ID en intensité.
        J’ai posé cette question car je suis convaincu de l’intérêt de mettre des protections différentielles mais je suis beaucoup mais convaincu de l’intérêt de refaire tout le tableau :
        – la protection divisionnaire ne coupe que la phase : le seul problème est qu’il faut couper toute l’installation pour intervenir sur quelque point du circuit
        – la cartouche fusible divisionnaire dans un porte fusible à tiroir apporte une aussi bonne protection en intensité que le disjoncteur divisionnaire sauf qu’il limite à 16 et 10A alors que le DD limite à 20 et 16 : pas indispensable de changer à mon avis surtout si l’expérience montre qu’on ne grille jamais de fusible.
        Sur le plan sécurité, il faudrait certainement vérifier la qualité de la prise de terre, je pense mais celle-ci a dû être testé par la consuel en 1985.
        Que pensez-vous de mes réflexions ?
        Merci
        F.P.

        • Bonsoir

          C’est dommage de se limiter à 32A.
          Si vous pensez que vous pouvez dépasser 9kW par différentiel, il vaut mieux mettre des ID 63A, comme cela aucun risque. C’est d’ailleurs l’esprit de la dernière version de la norme.

          Voir si vous ne pouvez pas appairer phase et neutre des circuits. Cela vous permettra de mettre une coupure bipolaire par circuit

          16A pour du 2,5² et 10A pour du 1,5² sont d’usage courant, même avec des disjoncteurs. Cela apporte de plus une marge de sécurité complémentaire et les 3600W et 2300W qu’ils permettent sont en général largement suffisant pour des circuits domestiques.

          Pour la différence fusible/disjoncteur, la différence n’est pas sur la sécurité, mais sur l’aspect pratique.

          En général sur une installation réalisée en 85, la terre est satisfaisante.

          • Bonsoir Carminas,
            Je vous remercie pour votre réponse qui confirme en partie ce que j’avais compris.
            32A : c’est déjà pas mal sur un secteur. Le disjoncteur différentiel est vraiment très onéreux pour un gain en confort minime.
            De toute façon, ma démarche est toujours de limiter la consommation de courant.

            • Je ne vous ai pas parlé de disjoncteur différentiel, mais d’interrupteur différentiel 30mA 63A.
              A mon avis son tarif est proche d’un d’interrupteur différentiel 30mA 40A + un disjoncteur 32A (ou 40A), donc pas réellement de surcoût.

              On est d’accord pour la démarche de limiter la consommation moyenne de courant, en revanche il faut être en mesure d’absorber les pointes ponctuelles. Mettre un disjoncteur 32A qui les limite n’a aucun intérêt si ce n’est créer de l’inconfort lorsqu’il coupera (pour rien).

  37. Autant pour moi, j’avais pourtant bien bien compris que vous parliez d’un ID 63A , ma main a fourché … mais je croyais avoir corrigé … tant pis.

  38. Bonjour
    Je suis alimenté en triphasé, disjoncteur de branchement à 20A.
    Je suppose que c’est 20A par phase ?
    Je voudrais déterminer le calibre de mes 3 interrupteurs différentiels 30mA (un par phase) par rapport à l’amont (selon NF C 15-100). J’arrive donc à un calibre de 25A, c’est juste ?
    Merci et félicitations pour vos articles très utiles.

    • Bonsoir

      Oui 20A par phase.

      Ce qui compte pour la règle par rapport, c’est le calibre maxi du disjoncteur de branchement, soit sans doute 30A.
      Donc prendre des 40A, de toute façon pas plus cher, plus facile à trouver et plus évolutif

  39. Bonjour,

    je viens de faire mesurer la résistance de terre dans une maison de 1970, elle fait 301 ohm.
    Le sous-sol étant très rocailleux et sec, il va être difficile de faire baisser la résistance de terre.

    Je pensais à la possibilité de changer le DB 500 mA par un DB 100 mA pour parvenir à une tension de déclenchement inférieure à 50 V mais je ne vois cette solution évoquée nulle part et les DB ne semblent exister qu’en 500 mA.

    Pourquoi cette solution n’est-elle pas possible ?

    Merci

    • Bonsoir

      A ma connaissance, cela existe en 300mA, mais pas en 100mA
      Mais si vos disjoncteurs sont protégés en amont par des interrupteurs différentiel 30mA, cela devrait compenser.

  40. Bonjour,

    merci pour votre réponse.
    Effectivement, tous mes disjoncteurs sont protégés par des interrupteurs 30 mA.

    J’ai un peu du mal à comprendre les subtilités des différentes protections électriques.
    Imaginons que j’ai un défaut d’isolation sur mon lave-linge et que la phase se retrouve en contact avec la carcasse métallique de l’appareil. Que va-t-il se passer si je pose ma main dessus (hypothèse avec ma terre à 300 ohm) ? Quel système va disjoncter : l’interrupteur 30 mA, le disjoncteur en aval ou le DB EDF ?
    Quel courant (intensité, tension, durée) vais-je ressentir avec ma main posée ?

    Merci d’avance.

    • Bonsoir

      Il ne va rien se passer, car au moment où vous mettrez la main, il y a bien longtemps que le circuit aura été coupé.

      En effet, la phase va s’évacuer vers la terre dès que le défaut d’isolement apparaîtra
      Si la terre est de mauvaise qualité, l’écoulement sera difficile, mais elle sera détecté par votre 30mA (et pas forcément par le 500mA) qui sautera de manière préventive.

      Il en serait autrement si le lave-linge n’était pas du tout raccordé à la terre.
      Dans ce cas, c’est votre corps qui jouerait le rôle de terre, et le 30mA couperait en principe avant l’atteinte d’un seuil mortel (pour un adulte en bonne santée), mais vous pouvez quand même être l’objet d’une paralysie respiratoire, bref ne pas essayer.

  41. Merci de votre réponse très claire.

    Nous avons donc un double système de protection.
    Je retiens qu’il n’y a pas d’urgence pour moi à creuser des tranchées pour refaire une terre mais je comprends bien qu’une bonne terre permet d’avoir une sécurité optimale notamment si il y a défaillance du 30 mA.

    Encore une petite question: comment vérifier que des canalisations d’eau en cuivre sont bien équipées de liaisons équipotentielles ? Il n’y a rien de visible dans mon cas (maison de 1970).

  42. Bonjour
    Super votre site
    Un petit renseignement j’ai fait venir un électricien pour le rééquilibrage de mes 3 phases à mon tableau où il trouve des anomalies graves à son avis’ notamment pour la piscine et le cumulus Qui sont en tri
    Dois je envisager ces modifications
    Merci par avance

  43. Bonjour,

    J’ai un “soucis”, nous venons d’acheter un ..bateau métallique ou le circuit électrique n’est pas au top.
    Après avoir pris une “châtaigne” sans que le différentiel d’origine ne saute. (apparemment hs), nous en avons installé un en neuf juste à l’arrivé de la prise de quai (arrivée de l’alimentation lorsque nous sommes à quai).
    Mais re-châtaigneS (une fois entre le corps d’un projecteur (main gauche) et une structure du bateau (main droite) et dernière fois entre la fesse droite (ben oui j’étais assis sur une partie métallique 🙂 ) et ma main lorsque j’ai débranché une rallonge et que j’ai effleuré la fiche de la terre.
    Les deux fois il ne c’est rein passé au niveau du disjoncteur différentiel neuf pas déclenché ? Il faut dire qu’il a été mis sur cette installation un “isolateur galvanique” (de chez sterling) Cela peut il être la cause du non déclenchement du différentiel ? Merci, j’espère trouver la solution avant de rester définitivement “coller” 🙁

  44. Bonjour à tous ,

    Pour commencer, merci pour votre blog très instructif et bien détaillé .

    J’ai un cas “particulier” dans une maison ancienne réalisée en plusieurs étapes.

    En effet , j’ai un tableau principal (au sous-sol) hors d’age que je veux refaire avec 4 départs en étoile vers 4 tableaux divisionnaires ( câblés en 2.5 mm ) .

    Je vais en retirer 2 en prolongeant les câblages jusqu’au nouveau tableau principal .

    Pour des raisons économiques, je ne souhaite pas remplacer les 2 autres ( à l’étage ) pour l’instant et surtout n’ayant pas la place de placer des inter-différentiels dans les tableaux divisionnaires ( ou à coté ) je me demande comment faire ?

    Dans le nouveau tableau principal ;
    – soit mettre un ID 63 A type en tête de l’installation ( si défaut / coupe générale / pas génial )
    – soit mettre un ID dédié aux 2 disjoncteurs PH/N qui protègent les départs et tableaux divisionnaires
    – soit mettre 2 disjoncteurs différentiels de 20 A ” ” ” ” ” ” ”

    Dans tous les cas ,la protection différentielle se trouvera dans le tableau principal au sous-sol ; à votre avis cela pose t’il problème .

    Que me conseillez vous ?

    Par avance merci .

    • Bonsoir

      Du 2,5² pour alimenter un tableau divisionnaire, ce n’est pas top.
      Cela vous limite à 4,5kW au grand maxi.
      Sauf tout petit tableau, l’usage est plutôt de mettre du 6² ou du 10² voir plus si grand longueur ou besoin de très forte puissance
      Tenez compte de ce fait pour les 2 tableaux que vous allez retirer à neuf

      Par rapport à vos 3 alternatives :
      1: si vous ne pouvez pas faire autrement car la sélectivité n’est pas idéale
      2: C’est un peu mieux, mais les 2 tableaux ne seront pas indépendants
      3 : Oui mais un peu onéreux
      Je proposerais bien une 4ème solution en mettant un interrupteur différentiel 30mA 40A au départ de chaque tableau, suivi d’un disjoncteur de calibre approprié à la section

Laissez un commentaire ici (les commentaires apparaissent après modération)

Please enter your comment!
Please enter your name here