Certains points de réalisation dans l’installation électrique restent assez obscurs et c’est d’autant plus gênant lorsqu’ils concernent des points de sécurité: c’est le cas de la liaison équipotentielle supplémentaire dans la salle de bain.

J’ai décidé de vous parler de cet aspect moi connu du circuit de mise à la terre dédié à la salle de bain.

Un rappel sur les liaisons équipotentielles:

En réalité, j’ai déjà parlé des liaisons équipotentielles ici. C’est un article de vulgarisation et normatif qui vous permet de comprendre:

  • Quels sont les dangers encourus sans ces liaisons?
  • Pourquoi faut il réaliser les liaisons équipotentielles?
  • Comment faut il les réaliser?

Si l’article, je l’espère est complet dans sa forme, il manque de précision quand à la liaison équipotentielle supplémentaire dans la salle de bain.

Pourquoi liaison supplémentaire?

Vous avez sans aucun doute remarqué ce terme.

En réalité, il existe une liaison équipotentielle principale, qui a pour rôle de mettre au même potentiel tous les éléments métalliques d’un logement: canalisation d’eau, de gaz, huisseries métalliques….

Mais dans les pièces contenant une douche ou une baignoire (salle de bain en somme), il faut mettre en place une liaison en plus, d’ou le mot supplémentaire (on entend aussi le terme liaison locale parfois).

Pourquoi précisément dans la salle de bain?

Car c’est une pièce humide et  l’eau favorise le passage du courant (elle diminue la résistance du corps humain), il faut donc être encore plus attentif à l’installation du circuit de terre dans cette pièce.

Voyons maintenant en détail quelles sont les règles à respecter et comment la mettre en oeuvre.

La liaison équipotentielle supplémentaire dans la salle de bain en détail:

Dans la suite de l’article et pour plus de confort, je parlerai de LES pour Liaison Equipotentielle Supplémentaire, raccourci qui est d’ailleurs utilisé dans la norme NF C 15-100.

Analyse d’une vidéo pour comprendre l’utilité de la LES:

Voici une vidéo intéressante réalisée par l’association promotelec. Elle reprend le principe général que j’ai expliqué au dessus, et comme deux explications valent mieux qu’une, je vous invite d’abord à la visionner et ensuite à l’analyser:

Dans un premier temps, la vidéo confirme le danger accru en présence d’eau dans la salle de bain (c’est d’ailleurs ce qui justifie la notion de volumes dans la salle de bain).

Ensuite, elle justifie le fait qu’il faille brancher tous les éléments conducteurs de courant à la terre afin d’éviter que ces masses métalliques se trouvent à des tensions différentes (potentiels électriques différents).

La liaison équipotentielle (supplémentaire) va permettre d’égaliser (terme “équi”) les potentiels des métaux à celui de la terre (soit zéro).

Quand vous toucherez ces masses métalliques, vous serez donc automatiquement au potentiel 0 (pas de danger).

J’espère que vous avez bien compris le principe, passons maintenant à un peu plus de pratique:

Les éléments de la salle de bain à relier à la liaison équipotentielle supplémentaire:

La norme NF C 15-100 est précise quant aux éléments à relier à la LES:

  • Toutes les canalisations métalliques:
    • Eau chaude.
    • Eau froide.
    • Vidange.
    • Gaz.
  • Les corps de baignoire métalliques ou les receveurs de douche métalliques
  • Une des canalisations d’arrivée ou de départ de radiateur de chauffage
    • Si votre chauffage est un sèche serviette mixte électricité / eau chaude et qu’il est classe 2, le raccordement à la LES de la canalisation est également obligatoire
  • Les parties fixes des huisseries métalliques: portes, fenêtres, baies vitrées….
  • Les grillages métalliques pour les éléments de chauffages noyés dans le sol.

Si on revient à la vidéo au dessus et si on fait un arrêt à la 46ème seconde de la vidéo, on voit que sont reliés à la terre:

  • La baignoire.
  • Le tuyau d’eau du lavabo.
  • Les tuyaux d’alimentation du chauffe eau.
  • La machine à laver qui techniquement ne fait pas partie de la LES car elle fait partie à la base de la liaison équipotentielle principale: elle pourrait en effet être installée dans une autre pièce (la prise électrique sur laquelle elle est est branchée serait reliée à la terre et donc à la liaison principale).
liaison equipotentielle salle de bain
Exemple d’implantation de la liaison équipotentielle dans la salle d’eau

Les éléments de la salle de bain à ne pas relier à la LES:

Il y a beaucoup d’autres éléments métalliques dans la salle de bain et fort heureusement, ils ne doivent pas tous être raccordés. En effet, un appareil non électrique et non chauffant en métal n’est pas sensé avoir un potentiel différent que celui des autres éléments conducteurs.

C’est le cas:

  • Des portes savons
  • Des portes serviettes
  • Les grilles de ventilation (si les conduits ne sont pas métalliques)
  • les bondes de douches ou de lavabo
  • les siphons métalliques
  • les poignées de porte
  • Les rails métalliques de faux-plafonds et des cloisons
les éléments à ne pas relier à la LES
Le porte serviette métallique ne doit pas être relié à la liaison équipotentielle supplémentaire

Les différentes façons de réaliser une LES dans la salle de bain:

Côté réalisation, il y a deux façons de réaliser la LES:

1-LES à partir d’une boite de dérivation:

A partir d’une boite de dérivation, partir vers tous les éléments cités au dessus avec un fil électrique de section 2,5 mm2 de couleur vert jaune. C’est la solution la plus gourmande en fil puisqu’il faut envoyer un fil vers chaque appareil.

Sur le schéma ci dessous, je n’ai pas représenté les conducteurs d’alimentation pour ne pas surcharger d’information. La boite de dérivation est le point de départ de tous les fils électriques de couleur vert-jaune vers les points de connexion.

Concernant l’origine du fil électrique de la liaison équipotentielle supplémentaire:

  1. Vous avez la possibilité d’amener un fil dédié depuis le tableau électrique, ce que je recommande.
  2. Vous pouvez utiliser un fil de terre servant à un autre circuit: c’est un repiquage: mais il faut que le tous les conducteurs concernés sur ce circuit ait une section minimale de 2,5mm2.
LES dans la salle de bain
Liaison équipotentielle supplémentaire depuis une boite de connexion

2-Liaison équipotentielle supplémentaire en bus:

Faire un système de bus en se repiquant d’appareil en appareil: c’est la solution la plus économique mais qui nécessite de respecter certaines règles: par exemple, sur le schéma ci dessous, le repiquage se fait pour les huisseries au niveau du luminaire.

Je l’ai déjà évoqué au dessus, le fil électrique à utiliser pour la liaison équipotentielle supplémentaire doit obligatoirement être de 2,5mm2: cela implique que si on se repique à partir d’un luminaire, la section du fil du conducteur de protection amené au luminaire doit être de 2,5mm2.

liaison équipotentielle supplémentaire
Liaison équipotentielle supplémentaire réalisée en bus avec des connexions successives

Le matériel pour la liaison équipotentielle supplémentaire dans la salle de bain:

Le fil électrique:

Le fil électrique utilisé pour la LES est le fil vert jaune obligatoirement.

Pour la section:

  • 2,5mm2 au minimum si le fil est protégé tout au long de son cheminement (sous gaine ou moulure).
  • 4mm2 si le fil n’est pas sous protection: par exemple fixé directement au dessus d’une plinthe ou lorsqu’il passe dans une cloison creuse – type doublage placo.

Protection du fil de terre:

J’en ai parlé ci dessus, le fil de la liaison équipotentielle n’est pas forcément protégé mécaniquement (sous gaine). Il peut circuler en apparent entre les tuyauteries sans protection.

Il est par contre interdit de le noyer dans une cloison ou une parois:

  • Interdit de le fixer directement sous du plâtre sans protection
  • Interdit de le faire passer dans le carrelage sans protection

Raccordement aux tuyaux metalliques avec le collier de mise à la terre:

Pour raccorder les tuyaux métalliques à la liaison équipotentielle supplémentaire, il faut utiliser des colliers de mise à la terre, sur lesquels j’ai fait un article complet à lire ici.

Il ne faut pas utiliser les colliers de fixation des tuyaux car ces derniers pourraient être démontés par une personne qui pourrait oublier de remettre le fil par la suite.

Le collier de mise à la terre possède lui une inscription très claire, ne pas déconnecter.

Le collier de mise à la terre est indispensable pour relier les tuyaux métalliques à la liaison équipotentielle supplémentaire

Informations supplémentaires et astuces d’électricien pour la LES:

Maximiser le contact avec le métal:

En rénovation, il se peut que la plomberie existe et que vous deviez vous raccorder dessus.

Il faut alors maximiser le contact entre les tuyaux et le collier de mise à la terre: Si ces tuyaux sont peints, vous devez gratter la peinture pour atteindre le métal du tuyau à raccorder à la terre.

Accessibilité des connexions:

Si la continuité visuelle de la liaison équipotentielle supplémentaire n’est pas exigée (il n’est pas obligatoire de voir tout le cheminement des fils puisqu’ils peuvent être encastrés) l’accessibilité aux connexions électriques est recommandée.

Autrement dit, il faut que toutes les connexions entre le fil vert jaune et les éléments métalliques soient accessibles pour vérification.

Question / réponse: Dois je relier à la liaison équipotentielle supplémentaire:

Liste à compléter en faisant des demandes en commentaire:

Ma baignoire en plastique alimentée en eau par des tuyaux PE:

Non pour la baignoire, non pour les tuyaux.

Ma baignoire en plastique alimentée par des canalisations en cuivre:

Non pour la baignoire, oui pour les tuyaux.

Ma baignoire en fonte alimentée en eau par des tuyaux PE:

Oui pour la baignoire, non pour les tuyaux.

Ma baignoire en fonte alimentée par des canalisations en cuivre:

Oui pour la baignoire, oui pour les tuyaux.

 

Electricien professionnel, je vous propose de partager mon métier, mes conseils et mes astuces à travers les différents articles de ce blog en électricité. Bonne lecture!

118 Commentaires

  1. Bonjour
    Merci pour cet article très intéressant.
    Admettons que l’on ait:
    1 circuit d’éclairage pour une salle de bains (sdb) et une chambre (1,5mm² / protection 10A)
    1 circuit de prises de courant pour la sdb et la même chambre que ci-dessus (2,5mm² / protection 16A)
    1 circuit de chauffage alimentant exclusivement le radiateur de la sdb (2,5mm² / protection 16A).
    La LES (2,5mm²) se limite aux tuyaux d’eau chaude et froide – seuls éléments métalliques dans le sdb – par repiquage sur la prise de courant de la sdb.
    Supposons que tout ce petit monde sont réparti via une pieuvre dans les combles, la liaison au tableau électrique étant réalisée par un unique conduit contenant les 3 circuits.
    Questions concernant cette liaison au tableau:
    1) Est-il conforme à La Norme version 2016 que les trois circuits se partagent un fil de terre ?
    2) Si réponse affirmative à la question 1, peut-on se contenter d’un fil de terre de 2,5mm² ?
    Mon logement est dans la configuration énoncée ci-dessus. La prise de courant de la sdb est bien reliée à la terre, mais pas celles de la chambre bien qu’elles fassent partie du même circuit. J’aimerais les remplacer par des 2P+T afin de pouvoir y raccorder des appareils de classe 1. Si je pouvais me contenter de rajouter des fils de terre depuis les prises de la chambre jusqu’à la boîte de dérivation dans les combles, j’en serais ravi.
    Merci pour votre aide.
    Cordialement.

    • Voici ce que dit la norme:

      “Lorsqu’un conducteur de protection est commun à plusieurs circuits, la section de ce conducteur de protection doit être dimensionnée en fonction de la plus grande section des conducteurs de phase”

      Dans votre cas, le circuit de puissance le plus élevé est la prise et donc la section de 2,5mm2.

      Ce qu’il faut comprendre, c’est que le principe de la terre, c’est la mise en sécurité de l’installation.

      Dans votre cas, pour vos chambres, si la solution la plus simple consiste à venir vous repiquer sur le fil du circuit de la salle de bain pour mettre vos prises en sécurité et que c’est un moyen facile et rapide à mettre en oeuvre, alors il ne faut pas s’en priver. L’important, c’est que la continuité soit au rendez vous depuis la barrette de terre de votre tableau électrique jusqu’à la borne de terre de vos prise 2P+T de votre chambre.

      Cordialement

      Guillaume

  2. bonjour
    merci pour vos explications et vos articles trés interessants
    ma question est la suivante : vous indiquez que vous faites partir un fil dédié à la LES ( salle de bain ) à partir du tableau , qu’elle doit etre sa section : 2.5 MM2 ( section mini ) ou plus importante ,dans mon cas tous les fils v/j EN 2.5 MM2 SOUS GAINE
    pourriez vous” m”eclairer” à ce sujet
    merci
    steph

    • Bonjour,

      Un fil de section 2,5mm2 peut faire l’affaire si il est protégé (sous gaine ICTA ou moulure électrique / goulotte) tout le long de son cheminement

      Cordialement

      Guillaume

  3. Bonjour,
    Est il nécessaire de réaliser une LES dans le cas suivant:
    Pas de baignoire métallique, ni de tuyauterie métallique.
    En revanche, prise sèche linge, prise lave linge, éclairage. ces circuits sont raccordés à la terre du tableau par circuit spécialisés.

    Merci

    • Bonjour,

      Dans ce cas, je fais toujours arrivé une gaine vide (réservation) ou avec un fil de terre sous la baignoire (au cas ou, pour plus tard si vous choisissez d’installer une baignoire en fonte)

      Cordialement

      Guillaume

  4. bonjour,

    merci pour votre article, et vos explications.
    Si j’ai bien comprit seul les éléments métalliques sont a raccorder à la LES.
    mise à part le sèche serviettes et les robinets, rien est métallique dans ma future SDB.
    Donc seuls ces éléments seront à raccorder a la LES?
    Merci d’avance pour votre réponse

  5. Bonjour

    S’il s’agit d’un sèche serviette électrique, la liaison à la LES se fait via le fil de terre du circuit lui même relié à la LES. Comme il est probablement de classe 2. Le fil de terre sera mis en attente.

    S’il s’agit d’un sèche serviette chauffage central, il faut effectivement le relier à la LES

    Vos robinets sont des pièces de petite taille. Si vos canalisations ne sont pas métalliques il n’est pas nécessaire de les relier à la LES.

    Par contre les conducteurs de terre des circuits prises, éclairage, chauffage, doivent être reliés à la LES. Néanmoins, avec la dernière version de la norme, cette liaison peut se faire au tableau, si on est en locaux d’habitation.

  6. Bonjour,
    Tout d’abord, merci pour ce forum tres instructif.
    Quelqu’un pourrait il me dire si dans un sejour avec parquet en bois, faut il relier a la LES (directement sur le rail de terre du tableau de distribution) les radiateur metalliques et leurs canalisations metalliques ?
    Merci !

    • Bonjour,

      Toutes les canalisations métalliques doivent en effet être connectées à la terre. Pour le chauffage dans le séjour, il est possible de la faire au départ des tuyaux au niveau de la chaudière

      Cordialement

      Guillaume

  7. Bonjour et merci Guillaume.
    Et quid d’un évier métallique sachant que les canalisations ne sont pas métalliques mais qu’il y aura un broyeur sous l’évier. Le broyeur sera branché a une prise avec terre.
    Cela devrait suffire non ?
    D’avance merci.
    Cdlt,
    Samuel

    • Bonjour,

      Dans le cas présent, il faut simplement tester la continuité entre la prise de terre du broyeur et l’évier métallique: Mais une connexion supplémentaire en partant de cette prise vers l’évier en question ne mange pas de pain (en même temps, c’est difficile pour un évier!)

      Cordialement

      Guillaume

  8. Merci pour ce superbe forum, vraiment utile !
    1) Si je comprends bien, les prises et luminaires de la salle de bain doivent recevoir 2 fils de terre : l’un comme toute prise ou luminaire de la maison (2P+T), l’autre le reliant à la LES ?
    2) Si oui à 1), je compte débuter la LES en me repiquant sur la prise de la salle de bain ; un câble vert/jaune 2.5 mm² qui va aller vers les autres conducteurs en bus, pour finir sur le luminaire. Ce dernier reçoit sa propre terre en 1.5 mm² ; est-ce un problème ?
    D’avance merci,

  9. Bonsoir

    1/ Pas forcément.
    Les conducteurs de terre des circuits prises et éclairage doivent être relié à la LES. Mais cette liaison peut éventuellement se faire en amont

    2/ C’est une manière de faire.
    Pas de problème pour le 1,5².

  10. Bonsoir

    Oui et non

    Il faut que la terre arrive au point d’éclairage et que cette terre soit reliée à la LES
    Mais si le luminaire est de classe II, il faut laisser le fil de terre en attente

  11. Merci pour ce blog très descriptif qui m’a accompagné et a repondu à mes questions d’autoconstructeur !
    Qu’en est il d’une fenêtre type capotée aluminium (sans faire de pub mais pour que vous puissiez vous rendre compte du type de structure : https://www.finstral.com/fr/fenêtres-portes/aluminium/fin-project/21-50.html )
    Faut-il les relier dans les salles de bains ? C’est un point que j’ai négligé mais à qques semaines du Consuel, il est encore temps ! 😃

  12. Bonjour
    Super blog que je regrette de n’avoir pas découvert plus tôt (mais vaut mieux tard que jamais)
    Dans la configuration de Morgan (message du 1er octobre) si les lignes ont toutes leur propre fil de terre arrivant directement du tableau (ou d’une boite) cela suffit-il? ou faut-il vraiment relier en plus ces lignes de terre entre elles (vu qu’elles le sont déjà au tableau)?
    Mais du coup le sèche serviettes et les luminaires ne seraient équipés qu’en 1,5mm2 ou faut-il alors équiper ces lignes en 2,5mm2?
    Merci d’avance

    • Bonjour,

      Si les lignes ont toutes leur propre fil de terre jusqu’au tableau, c’est effectivement l’idéal. (pas besoin de les relier entre elles puisqu’elle se regroupent sur la barrette de terre du tableau électrique)

      Pour les sections des fils de terre il faut qu’elles soient identiques à l’alimentation électriques (exemple si sèche serviette alimenté en 2,5mm2, le fil de terre doit aussi être en 2,5mm2)

      Cordialement

      Guillaume

  13. Bonjour Guillaume et merci pour ta réponse autant rapide que claire.
    Tes fiches et tes vidéos m’ont été d’une très grande utilité pour terminer mon installation et les plans.
    Encore merci

    Cordialement

    Eric

  14. Bonjour,
    Votre blog est tres bien fait ,bravo.
    Une question suplementaire: dans une douche avec bac plastique mais avec le support des robinets et
    du pommeau qui sont metalliques.Que faire ?
    Merci.
    Joseph.

  15. Bonjour,

    Merci pour votre article particulièrement intéressant. Nous prenons depuis plusieurs années des “châtaignes” dans notre baignoire auxquelles je n’avais pas prêté vraiment attention. Depuis quelques semaines, il semble que le problème s’aggrave. Je viens de mesurer au multimètre les différences de potentiel, de l’ordre de 10V alternatif entre la bonde (= évacuation en cuivre, = baignoire métallique) et un point “neutre” (porte-savon, robinet). ***Lorsque je coupe au général de notre appartement, les mesures ne sont pas modifiées.*** Nous sommes dans un immeuble. Que me conseillez-vous ?

    Merci.

  16. Bonjour est ce qu avec une installation PER il y a besoin d une LES ????

    merci d avance ce blog est génial. Et pour ma part le pack à 19 euros est très bien. Comme on dit “tout travail mérite salaire”

  17. Bonjour Guillaume,
    Tout d’abord, je vous souhaite une excellente année 2017 (pleine de bons chantiers :D)
    Je me permets de revenir vers vous car j’ai un doute sur la section du fil de terre (jaune / vert) qui relie le tableau principale à une boite de dérivation pour la LES.
    En effet, ma salle de bain se trouve assez loin du tableau et j’ai donc placé une boite de dérivation derrière une cloison de la SDB. J’ai passé tous les fils (verts / jaune) en 2.5mm² (idem pour les spots) et je les ai tous envoyés dans cette boite.
    La section du fil de terre qui va du tableau à la boîte peut être en 2.5mm² ? ou dois-je passer un fil de 6mm² (sous gaine) ?
    D’avance, je vous remercie beaucoup pour votre réponse.
    Gérald

  18. Comment se fait’il qui ne faille pas connecter à une liaison équipotentielle une structure métallique pesant plusieurs centaines de kilos, supportant les plaques de BA 13 ?
    Ces rails qui sont tous reliés entre eux par vissage ou rivetage seraient très simples lors de la construction à être mis à la terre.
    Lors d’une construction ou d’une rénovation les installations d’eau, ou électriques ne présentent pas de défaut, ou en principe !! , mais au bout de quelques années ou lors de changement de propriétaire, qui ne fera pas un trou dans ce revêtement et sera susceptible de perforer une gaine conductrice d’électricité, sans le savoir, et ouvrira ainsi une porte au passage électrique. De même avec toutes les boites de raccordement ou d’encastrement qui sera à l’abri un jour qu’un fil ne se déconnecte et de se mette en contact avec cette structure.
    Et il en est de même avec un tuyau, métallique ou en cuivre qui après un certain temps peut entrer en contact avec ces rails et s’il est mal relié à la terre.
    Sachant aussi que toutes les huisseries métalliques des portes et fenêtres sont fixées sur ces rails.
    Cela est tellement simple lors de la réalisation de les relier à la terre ? Alors pourqu’oi cela n’est pas imposé ?
    Merci.

  19. Bonjour et bonne année Guillaume,
    Peut-on faire arriver dans une boite de dérivation tous les circuits de la salle de bain (prises et luminaires ; phases, neutres et terres), la liaison équipotentielle des différents chassis (2,5 mm2) et un fil de terre en 2,5 mm2 venant du tableau électrique puis faire la connexion de tous ces fils de terres dans la boite de dérivation? Cette boite de dérivation pourrait-t-elle servir aussi pour les connexions phases neutres ? Enfin, cette boite de dérivation pourrait-elle être dans une autre pièce, distante de la salle de bain ?
    Je ne sais pas si j’a été très clair !!
    Merci

    • Bonjour,

      Si j’ai bien compris, vous voulez vous servir de la boite de dérivation comme noeud de raccordement de tous les réseaux de la salle de bain? C’est tout a fait possible, même si la boite est éloignée de la pièce de la salle de bain.

      Guillaume

      • Merci beaucoup Guillaume pour votre réponse.

        Vous avez bien compris ma demande…Mes questions venaient du fait que selon les sites Legrand, Schneider…. , l’interprétation de la norme NF 15 100 diffère. Notamment ce qui m’inquiète serait la nécessité (ou pas ) que la boite de dérivation soit sur une paroi commune avec la salle de bain (le placard de la chambre dans laquelle sera la boite de dérivation n’est pas accolé à une cloison de la salle de bain).

        Merci aussi à Carminas, pour son commentaire.

        • Bonjour

          En fait la norme recommande 2 cas de figures :
          – raccordement dans le tableau de répartition (en locaux d’habitation)
          – raccordement dans la sdb, ou dans un local adjacent ou sur une paroi commune
          Mais c’est une recommandation, pas une obligation au sens strict.

    • Bonjour

      Je vais dans le sens de Guillaume
      Par contre inutile d’ajouter “un fil de terre en 2,5 mm2 venant du tableau électrique” vu que vos circuits ont déjà leur conducteur de terre
      La liaison équipotentielle supplémentaire c’est juste une interconnexion des conducteurs de terre et des masses métalliques

      • Merci Carminas pour ces précisions.
        – En effet, j’utiliserai un des circuits (“sa terre en 1,5 mm2”) pour relier à la terre l’ensemble des circuits de la salle de bain. Puis je retirerai les “terres en surnombre” des autres circuits (car j’ai utilisé par commodité des gaines pré-filées) ?
        -Une autre obligation (ou recommandation) dans la norme NF 15-100, concernant les LES, est celle d’une “boite de connexion spécifique à l’ensemble des circuits concernés par le local”. Cela permet sans doute de réaliser la connexion des phases et neutres des circuits de la salle de bain. Cela interdit-il, par le consuel, de réaliser dans cette même boite des connexions concernant une autre pièce, la taille de la boite de dérivation le permettant ?
        – Ce réseau (tous les circuits SdB, dont leur terre, arrivant dans la même boite de dérivation) qui me paraissait le plus simple, est-il une aberration pour un électricien devant réaliser une LES ?
        Je sais, j’abuse avec mes questions. Mais je suis impressionné par la rapidité et le professionnalisme de vos réponses.

        • Bonsoir

          1/ Je n’ai pas bien compris pourquoi vous retirez les fils de terre en surnombre

          2/ On peut tout à fait utiliser la boite de connexion de la LES pour faire des interconnexions de phases ou de neutres.
          En général j’utilise pour faire la LES un boitier double de profondeur 50, placé près du lavabo et où je mets une prise et un interrupteur

          3/ C’est une des solutions possibles.
          On 2 manières d’envisager l’interconnexion dans la boite de dérivation :
          http://www.casimages.com/img.php?i=0707040939023832807572.jpg
          http://www.casimages.com/img.php?i=0707040938483832807566.jpg

          • Bonjour,

            – J’ai fait le montage “image liaison équipotentielle 7”. Sur ce schéma, je pensais que l’un des 2 fils de terre à destination du tableau électrique (circuit prise ou circuit luminaire), “en sur nombre”, pouvait être supprimé (les fils étant de même calibre).

            -Si j’ai bien compris vous utilisez un boitier double, habituellement utilisées pour 2 prises ou 2 interrupteurs ou une prise et un interrupteur comme vous le faites, pour y adjoindre la connexion de la LES ?
            Avec ma batibox de 230.170.50 mm, c’est sûr, j’ai la place pour pouvoir réaliser la LES ainsi que d’autres connexions sans surcharger le boitier.

            Je m’aperçoit que si rassembler plusieurs boites de dérivation dans un même placard est plus esthétique, ce n’est pas toujours la solution la plus pratique à réaliser. Compte tenu de vos réponses, elle semble cependant conforme.

            Merci de votre patience

  20. Bonjour Guillaume, déjà bonne année.
    Je me demandé dans la salle de bain si on a un circuit prise et un circuit Dédier au lave linge qui sont donc déjà câblé sur la liaison équipotentiel principal ( les deux terre ramèné au tableau), et qu’on a aucun objet apparent métallique dans la sdb. À t’on besoin de faire en plus une liaison équipotentiel supplémentaire pour relier le circuit prise et le circuit du lave linge? si j’ai bien compris normalement non mais je préfère m’en assurer à un expert. Merci

    • Bonjour,

      Non, si tous les éléments métalliques sont reliés à la terre, pas besoin de faire de LES, compte tenu que vos prises sont directement reliés au tableau électrique

      • Merci à vous de votre confirmation.
        J’ai projet pour ma salle de bain mais je dois obligatoirement passer l’alimentation de mon sèche serviette dans le volume 2 ( car j’ai une gaine libre qui arrive juste la) qui se situe derrière une cloison collé à la baignoire ( la cloison fait la largeur de la baignoire) je me demandé si on avait le droit de la passé en cable en a partent ou peut en goulotte étanche ( si cela existe ). Vu que c’est du carreau de plâtre je ne peux pas faire de saigne a l’horizontal sur les 80 cm de la cloison. Et j’ai du chauffage au sol du coup du coup pas de saignet au sol… encore merci 😊

  21. Bonjour et merci pour vôtre blog
    J’ai une question concernant l’installation éléctrique dans ma salle de bains : j’ai mis des spots au plafond, mais qui sont en 12 volts. Le transfo qui alimente les spots est relié à la terre, mais celui ci alimente 3 spots. Faut il faire une liaison equipotentielle entre les spots car ceux ci sont métalliques? Si Oui En Quelle Section dois je faire la liaison en sachant que mon arrivée a la boite de derivation est en 2.5, puis je pars avec du 1.5 jusqu’à mon transfo? Ou alors est ce que je dois tirer un autre fil de 2.5 entre les spots independemment de l’alimentation et partir a ma boite de dérivation reliée à la terre?

  22. Bonjour et merci pour vôtre blog
    J’ai une question concernant l’installation éléctrique dans ma salle de bains : j’ai mis des spots au plafond, mais qui sont en 12 volts. Le transfo qui alimente les spots est relié à la terre, mais celui ci alimente 3 spots. Faut il faire une liaison equipotentielle entre les spots car ceux ci sont métalliques? Si Oui En Quelle Section dois je faire la liaison en sachant que mon arrivée a la boite de derivation est en 2.5, puis je pars avec du 1.5 jusqu’à mon transfo? Ou alors est ce que je dois tirer un autre fil de 2.5 entre les spots independemment de l’alimentation et partir a ma boite de dérivation reliée à la terre?

  23. Bonjour et merci pour votre blog ou Jai beaucoup appris pour refaire l installation de ma maison. Jai une question concernant ma salle de bain : Jai 2 spots (deux interrupteurs séparés) et un radiateur en fonte alimenté par du per et une prise électrique. Si ma prise est reliée en directe au tableau de même que mes 2 spots (mais en 1,5) est ce grave ? Et dois Je relier mon radiateur alors qu il est alimenté par du per ? Merci à vous.

  24. Bonjour,
    Dans ma salle de bain, j’ai une parois de douche en verre.
    Celle ci est fixée au mur par un profile métallique.
    C’est le seule élément métallique de ma salle de bain.
    Est ce que je dois relier ce profil metalique à ma terre?

  25. Bonjour,
    Je pense avoir fait une grosse bêtise.
    J’ai utilisé des gaines prèfilées pour la salle de bain qui irradient vers une boite de dérivation dédiée à cette salle de bain. Mais j’ai utilisé du diamètre 1,5 pour les appliques (5 appliques) et les prises (3 prises) (pour le sèche serviette, la fenêtre et les bati-supports j’ai, par contre, bien utilisé des fils de terre en 2,5 mm2). Ai je le droit de me servir de ce réseau en 1,5 mm2 pour mes liaisons équipotentielles ?
    Merci

  26. Bonjour,
    merci pour tous ces article vraiment pratique.
    Je me demander si on a une baignoire en fonte et qu’on a une prise de courant par très loin. Peut on ce raccorder sur la terrre de la prise ou doit on tire r une terre spécifique pour la baignoire en fonte ? Que dit la norme ? Je crois que l’ancienne norme l’interdiser si je ne dis pas de bêtise.
    Merci pour le temps passer a nous répondre

  27. Rebonjour,
    Vous dites qu’on peut faire un repiquage à partir d’une prise déjà existante pour la terre en 2,5mm. On peut le faire que depuis l’amendement A5. Est ce exacte ? Quand il stipule qu’on peut faire un raccordement direct sur le tableau de répartition en locaux d’habitation.
    Je vous demande cela car je discute avec des anciens élec,la ou je travail et ils me disent qu’on ne peut pas faire de repocage. Ps: on ne fait que du tertiaire pas de maison maison ou appartement.

    Encore merci de vos échanges

  28. bonjour,

    Merci pour votre site.
    Si j’ai dans l’ordre une douche, un lavabos, un wc, un chauffe eau alimentés par des tuyaux d’eau en cuivre. Dois-je mettre deux colliers pour la douche, 2 pour le lavabos, 1 pour le WC, 2 pour le chauffe eau ou bien suffit-il de mettre deux colliers à l’élément le plus éloigné du chauffe eau ?
    encore merci

  29. Bonjour,

    Pourriez vous me dire si l’on peut raccorder les fils de terre de 2,5² de la salle de bains, chauffe eau, etc.. directement au bornier de terre dans le tableau? ou doit on absolument regrouper tous les 2,5 dans une boite de derivation et repartir ensuite avec du 16² jusqu’a la barrette de coupure?

    Merci d’avance

  30. Bonjour à tous,

    je suis un peu perdu et perplexe.
    J’aurais besoin de vos avis avisés.
    Je viens de passer le Consuel, pas de souci majeur, ça a été…cependant une chose m’a été reproché et je reste perplexe.
    J’ai fait une jolie boite de dérivation pour mes LES dans les pièces d’eau/salle de bain. De celle jolie boite sont interconnectées toutes mes liaisons (fils terre en 2,5²) allant à chaque spots/chauffage/tuyauteries/machine à laver/ECS Bref la totale DONC LES ok. Le contrôleur m’apprend, et je voulais savoir si c’est exact, que j’aurais du avoir les Terre en 1,5 pour les spots, les Terre en 2,5 pour ECS etc pour chaque circuit propre donc allant au tableau PLUS une boite de dérivation pour mes LES….je me retrouve donc avec 2 terre….je ne vois pas l’intérêt ??? C’est ça qu’il fallait faire??? Je ne vois pas ce que ça apporte de plus puisque je suis déjà connecté à la Terre par la boite de dérivation et si y avait un souci de potentiel, du fait de la boite chaque élément serait au même potentiel même si la terre principale était amenée à disparaître….

  31. Bonjour, je consulte depuis peu votre blog et il m est tres precieux. Donc pour cela merci.
    Je viens de verifier la LES de mon appartement elle raccorde bien entre eux les elements concernés [baignoire tuyaux eau chaude froide etc…] par un cable jaune et vert de 2,5 mais ce denier au lieu d être rccordé au bornier dans le tableau electrique est raccordé au fil de terre de la prise de la cuisiniere electrique qui elle est en 6mm2. Ce raccordement est il bon ou faut il obligatoirement se raccorder au bornier dans le tableau electrique. Merci pour votre aide.

    • Bonsoir

      Le liaison équipotentielle supplémentaire consiste à relier localement les conducteurs de terre et les masses métalliques
      Il n’est nullement nécessaire de ramener cette liaison au tableau.

  32. Bonjour et merci beaucoup pour tous vos conseils mais je galère encore un peu. Suite a une fuite d’eau j,ai du démonter mon plancher. J.ai donc accès au câbles électrique. J.ai 2 circuits éclairages 2 circuits prises et une LES qui interconnecte baignoire et plomberie. Chaque circuit a son fil de terre qui va au coffret général situer à 3 mètres au dessous. Me faut t’il creer une interconnexion locale des terre en plus ? Merci .

    • Bonsoir

      Dans l’ancienne version de la norme, oui c’était obligatoire.
      La nouvelle version permet l’interconnexion au tableau.
      Donc si vous raccordez votre LES au coffret général, cela peut désormais suffire.

  33. Bonjour,

    Je suis en train de réaliser la LES et l’alimentation en eau est faite en tuyau cuivre. Je vais donc raccorder sous le lavabo les deux conduits d’eau (chaud et froid) à la LES. Par contre, la salle de bain est équipée d’un WC et d’une douche alimentées aussi via du cuivre qui fait partie du même réseau. Suis-je obligé de sortir un câble de terre devant les WC et la douche ? Ou la liaison du lavabo suffit-elle ?

    J’ai aussi prévue de relier le début du réseau d’eau cuivre dans la buanderie.

    Merci,

  34. Bonjour,
    Je doit installer ,un ballon d’eau chaude ,contre une douche mais je n’est pas les 60 cm de sécurité ,si je monte un mur entre le ballon et la douche serai je en conformité . Merci Edmond

    • Bonsoir

      Si la dimension de la salle d’eau ne rend pas possible l’installation d’un chauffe-eau à accumulation hors volume, il est autorisé de le mettre :
      – dans le volume 2
      ou
      – dans le volume 1 s’il est de type horizontal et placé le plus haut possible

  35. bonjour
    comment savoir si j’ai une LES chez moi ?
    il y a bien une barette de mise a la terre sur boitier électrique.
    Par contre les fils jaune et vert qui partent de cette barette sont ceux que l’on retrouve au niveau des prises d’alimentation.
    si je comprend bien le fil jaune et vert doit etre directement sur la carcasse de l’équipent (machine à laver , frigo ….) cette relation passe t elle par la prise ? carcasse vers prise et prise vers tableau électrique ?
    merci pour vos lumieres

  36. Bonjour,
    C’est vraiment pas net cette LES.
    J’ai ma plomberie en tuyau multicouche donc isolée.
    Dois je raccorder à la liaison équi. la robinetterie qui est métallique ?
    De même pour le cadre métallique de la porte de douche, je vois des avis divergents.
    Merci beaucoup pour vos réponses.

  37. Bonjour je viens de faire faire des travaux par un auto entrepreneur qui visiblement a beaucoup de connaissances mais n’est pas officiellement électricien.

    Dans la salle de bain il a remplacé le radiateur du chauffage central par un radiateur mixte d’une puissance en chauffage central 880w et électrique 1000w).

    J’ai constaté qu’il n’a pas raccordé le radiateur à la liaison équipotentielle quand je lui ai posé la question il m’a répondu que cela n’était pas nécessaire puisque le radiateur est branché sur une ligne dédié qui elle est raccordée à la terre au tableau électrique.

    Je me pose donc deux questions : dans ces conditions le radiateur n’ a t il réellement pas besoin d’une liaison équipotentielle et quelle est l’ampérage maximum autorisé pour la ligne électrique sur laquelle est branché le radiateur car l’auto entrepreneur m’a installé un disjoncteur de 20A, cela me semble beaucoup.

    • Bonjour,

      Si le radiateur est relié à la terre, pas besoin de le connecté à la liaison équipotentielle puisque c’est au final une liaison à la terre.

      Concernant l’ampérage, 20A est un peut surdimensionné, mais c’est surtout la section du fil électrique qui doit être contrôlée (en 2,5mm2).

      Cordialement

  38. Bonsoir Guillaume,
    Je viens de contrôler la section du fil elle est bien de 2.5mm².

    Pour l’ampérage je me suis trompé il est de 16A et non pas 20A. Mais n’est il pas préférable de passer a un ampérage de 10A car le disjoncteur divisionnaire de 16A de la ligne radiateur, fait partie d’un groupe de 8 lignes protégées par des disjoncteurs divisionnaires de 10 à 16A cumulant 69A ((6x16A+10Ax0.50)+16A=69) branchées sur un interrupteur différentiel de 63A

  39. Bonjour, et bonne année 2018 !

    La porte de la salle de bains est coulissante, sur un rail métallique situé à l’extérieur de la salle de bains.

    Est que ce rail est concerné par la LES ?

    Merci d’avance !

  40. Bonjour,
    Peux t’on tirer un fil de terre à partir du bornier de la liaison équipotentielle fixé sur la tuyauterie d’alimentation en eau du lavabo, pour mettre à la terre une prise de courant ?

    Merci d’avance pour la réponse

    • Bonjour

      En principe interdit.
      Néanmoins, sur une ancienne installation existante, si vous etes certain que ce bornier est relié à la terre, c’est toujours mieux que pas de terre du tout.

  41. Bonjour,
    Je fais actuellement une rénovation complète d’un appartement et je me pose des questions sur la LES.
    Car en effet dans la salle de bain je n’ai aucune canalisation métallique. Douche à l’italienne, vasque en céramique, évacuations en plastique, arrivées d’eau et de chauffage en tuyau multicouche.
    Comment faire pour en mettre une en place?
    Il y aura des spots LED (avec terre), prises de courant, chauffe-eau : je dois bien les relier à l’alimentation général de terre?

    Cordialement

    • Bonsoir

      Vous n’avez pas de masses métallique à la LES.
      Il faut néanmoins relier à la LED les conducteurs de terre des circuits spots, prises, chauffe-eau

      Avant 2015, il fallait faire une interconnexion locale de ces conducteurs.
      Depuis 2015, il est possible de faire cette interconnexion au tableau. Dans ce cas vous n’avez rien à faire.

      • Actuellement j’ai relié à la barrette de terre générale (tableau) les équipements de la salle de bain suivants :
        – prise de courant
        – prise chauffe-eau
        – spots LED
        – prise machine à laver
        Pensez-vous que cela soit suffisant?

  42. Bonjour,

    Je profite de ce commentaire pour vous remercier pour la générosité dont vous faites preuve et pour ce site que je parcours depuis quelques mois avec grand intérêt.

    J’aimerais partager avec vous un retour car j’ai l’impression que la problématique principale dans cet article m’échappe, et les questions posées par les internautes me confortent dans cette impression.

    En effet, la vidéo mais sûrement pour des raisons plus pédagogiques que logiques, montre une électrisation du personnage qui touche à la fois le chauffe eau ainsi que la machine à laver.

    Or si je m’avance, la mise à la terre déjà effectuée (je présume) du chauffe eau ainsi que de la machine, via leurs prises électriques respectives qui doivent normalement posséder une liaison à la terre au niveau du tableau, entraine de fait un même potentiel électrique des 2 éléments et donc l’absence de risque d’électrisation contrairement à ce que montre la vidéo. Ça résonne comme 2 messages contradictoire, d’où mon incompréhension.

    Un exemple de contact entre la MàL et la baignoire ou le robinet du lavabo aurait-il été plus réaliste (même si moins parlant) ?

    Comme on parle de liaison équipotentielle supplémentaire, je me suis autorisé le raccourci de penser qu’il existe déjà une liaison équipotentielle “principale” réalisée via la mise à la terre au niveau du tableau.

    En conclusion, faut-il simplement comprendre que toutes les parties métalliques qui ne sont pas déjà reliées à la terre (du tableau ?), doivent l’être soit via une liaison aux appareils qui le sont déjà dans la salle de bain, soit via un fil partant du tableau vers la SDB afin de mettre au même potentiel le reste de ces parties métalliques ?
    Et que les autres appareil électriques, s’ils possèdent déjà une LE au tableau, n’ont pas besoin de participer (mais le peuvent) à une liaison supplémentaire ?

    Un grand merci à vous.

    • J’avoue être dans le même flou….
      Et à ce jour n’avoir trouvé aucune réponse, on trouve de tout et son contraire, en fait j’aimerai trouver une mise en oeuvre de A à Z de cette LES dans une salle de bain afin de comprendre au niveau PRATIQUE.

  43. bonjour,

    Merci pour l’aide que vous nous apportez. Votre guide concernant les tableaux divisionnaires m’a été très utile pour la réalisation de l’alimentation d’une annexe de mon logement principal.

    Concernant la LES, j’ai encore quelques interrogations et je vous remercie par avance de l’aide que vous pourriez m’apporter.

    Mon annexe se compose de 2 pièces (chambre et cuisine) et d’une petite salle d’eau dont les équipements sont les suivants :
    – une douche italienne (arrivée d’eau en cuivre)
    – un lavabo (arrivée d’eau en cuivre et robinet métallique)
    – des wc (arrivée d’eau en cuivre)
    – une prise de courant
    – 3 spots led IP65
    – une jalousie en alu

    La prise est bien évidemment reliée au bornier électrique de terre du tableau.
    La jalousie est également raccordée au bornier électrique de terre du tableau par un fil 2.5²
    Les spots ne disposent que de 2 fils (L et N).

    Les tuyaux en cuivre d’eau chaude et d’eau froide sont reliés au bornier de terre du tableau par un câble 16² dans une pièce voisine de la salle d’eau (cuisine). Il n’y a qu’un seul circuit d’eau.

    Le bornier est bien évidemment relié à une barrette de terre en 16² et à une boucle de cuivre nu dans les fondations.

    Voici mes 3 questions :
    1/ Pour le moment les tuyaux en cuivre d’arrivée d’eau de la salle d’eau (lavabo, colonne de douche et wc) ne sont pas reliés à un fil de terre. Dois-je le faire ? et si oui, faut-il le faire pour les 3 (lavabo, colonne de douche et wc). Ou peut-on, comme vous l’avez écrit dans votre article “Mise à la terre d’une installation électrique, Norme NF C 15-100”, “il est toléré de les raccorder au plus près dans la pièce voisine”.

    2/ Faut-il obligatoirement une “borne principale de terre” ou peut-on tout connecter au bornier électrique de terre du tableau ?

    3/ les spots ne sont pas relié physiquement à un fil de terre mais c’est probablement parce qu’ils ne sont pas métalliques, c’est bien çà ?

    • Bonjour,

      Pour répondre à vos questions dans l’ordre:

      1: Il faut qu’il y ait continuité au niveau de vos canalisations avec la terre dans la salle de bain pour chaque tuyaux. Si vous avez réalisé la connexion en amont, la continuité est faite. Il faudra contrôler ainsi que rendre accessible et visible la connexion en amont pour vérification.

      2: La barrette de terre n’est pas obligatoire (je l’explique ici).

      3: Vos spots sont probablement alimentés par un transformateur: c’est pour cela qu’il ne sont pas reliés à la terre.

      Cordialement

      • bonjour,
        juste pour bien comprendre :
        1/ Selon la norme, les tuyaux cuivre (eau chaude et froide) sont déjà connectées à la LEP.
        Donc dans l’hypothèse où les tuyaux sont tous en cuivre et soudés entre eux, et qu’il n’y a qu’un seul circuit d’eau pour eau froide et eau chaude, il y a forcément continuité et donc, si je comprends bien, la connexion à la LES dans la salle d’eau n’est pas obligatoire. Il faudra juste être en mesure de rendre accessible la connexion à la terre qui a été faite en amont. C’est bien çà ?

        2/ je ne parlais pas de la barrette de coupure mais du bornier (gros domino en cuivre) en fait? Est-il obligatoire ? ou peut-on se contenter du bornier horizontal de terre du tableau ?

        • Bonjour

          1/ Dans la salle de bain on fait une LES : Liaison Equipotentielle Supplémentaire et c’est obligatoire.

          Comme son nom l’indique c’est “supplémentaire” donc une liaison redondante au cas où une liaison à la terre serait défaillante ailleurs, par exemple la liaison à la LEP.

          2/ Le bornier de terre du tableau, peut servir de borne principale de terre.
          C’est d’ailleurs souvent le cas.

          • merci pour votre réponse.

            Pour éviter tout risque d’électrisation (et un refus du consuel), je vais m’attacher à réaliser cette LES dans les règles de l’art.

            Vu que le carrelage est posé dans la salle d’eau, je pensais à la solution suivante :
            – percer le mur et le traverser entièrement au niveau de chaque élément métallique (tuyaux cuivre lavabo, colonne et douche et wc, et paroi de douche)
            – mettre une gaine dans le trou (dans laquelle je ferai passer le 2.5mm²)
            – relier les différents points de perçage avec une goulotte de l’autre côté du mur (sachant que dans mon cas cela tombe à l’extérieur)
            – retraverser le mur en hauteur afin de ramener les câbles sur le faux plafond (placo)
            – relier le tout dans une boîte de dérivation
            – relier la boîte au tableau sur la barrette de terre

            Cela est-il réglementaire ?

            Deuxième question : le fait que la menuiserie de la salle d’eau alu soit déjà directement relié au tableau à la barrette de terre (et non à la boîte de dérivation), cela pourrait-il posé un problème au Consuel ?

            • Bonsoir

              1/ C’est compliqué, mais à mon avis réglementaire.
              A noter que si c’est la même canalisation d’eau qui dessert tous les équipement de la sdb, il suffit de le faire une seule fois (en général proche du point de pénétration dans la pièce)

              Il faut que la boite de dérivation soit accessible.

              Ne serait pas plus simple de faire une liaison de part en part ?

              2/ Comme je vous l’ai dit la LES peut se faire au tableau, donc pas de problème

  44. Bonjour Guillaume. Le savoir et les compétences valent cher, alors un grand merci de prendre de votre temps et de partager vos méthodes. Le sérieux des articles est valorisant pour les novices dont je fais partie, cela change des sites internet où les choses ne nous sont pas présentées avec les “vrais” termes, comme si on n’était pas capable de comprendre ou de s’intéresser réellement, comme si on était des abrutis qui prendraient peur en voyant des mots de plus de trois syllabes. De plus on sent l’investissement dans ce qui est votre métier. Au-delà de la nécessité et de la sécurité, ça donne tout simplement envie de faire bien et propre. Salut!

  45. Bonjour, et merci pour ce Blog très intéressant!
    Je suis entrain de faire l’installation électrique d’une nouvelle phase de travaux en rénovation.
    Il y a trois ans, nous avions tiré un fil de terre en 2.5² du tableau vers une boite de dérivation dans chaque salle de bains, d’où partaient en étoile des 2.5² vers le sèche-serviettes (en attente dans la boite), le ballon d’eau chaude, les prises électriques et les socles de lampes. Il n’y avait aucune autre structure à raccorder: tuyaux PER, baignoire et cabine de douche en acrylique.
    Dans mes travaux actuels, la tuyauterie sera aussi en PER, les douches et baignoires en acrylique, il y aura des sèche-serviettes électriques, un ballon d’eau chaude dans une salle de bains, et un lave-linge dans l’autre. Ces deux derniers appareils seront installés hors volume, et sur une prise dédiée.
    A la lecture des interventions précédentes, il semble inutile de tirer un câble supplémentaire pour la LES, tous les équipements étant raccordés à la terre au niveau du tableau électrique.
    Cependant, pour une meilleure sécurité, j’envisage d’utiliser le fil de terre du circuit radiateur ( en 2.5² et non raccordé aux sèche-serviettes) pour faire office de liaison équipotentielle supplémentaire, en y connectant les prises, ballon, et socles d’éclairage.
    Qu’en pensez-vous? Est-ce utile?
    Merci.

    • Bonsoir

      La dernière version de la norme ne vous y oblige pas, la LES pouvant se faire au tableau de répartition
      Mais rien n’empêche de faire la LES localement.

  46. bonjour,
    je viens vers vous car j ai rénové de A à Z l électricité dans ma maison,voilà maintenant plus d un mois que j habite dedans et je me rends compte, premièrement que je n ai pas fais de liaison équipotentielle suplèmentaire.et deuxièmement après avoir testé avec un petit ohmmètre que le profilé de ma paroi de douche et en contact avec la structure métallique qui se trouve derrière le placo et le carrelage sur lesquels il est fixé,qui elle même (structure métallique)est également relié au fourrure du plafond en placo également installé par moi même ou j ai évidemment fais passer mes gaines électriques,et cette même structure métalique et aussi en contact avec les tuyaux en cuivres de l alimentation eau chaude eau froide de la douche et des robinets lavabo.Du coup il à bien un danger de mort si un fils venait à rentrer en contact avec la structure métalique,ce qui est d ailleurs déjà arrivé pendant les travaux mon père a posé une main sur les tuyaux de douche et une autre sur le montant ou actuellement est fixée la paroi et il s ‘est prit une décharge assez forte que j ai également eu la joie de tester(après moulte recherche il s agissait d une vis a placo qui avait traversée une gaine).mon père m a certifié que de mettre les tuyaux à la terre depuis la chaudières qui est a la cave réglerait ce problème,je lui ai fait confiance et aujourd’hui je me rends compte que j avais tort et je n ose plus prendre et faire prendre de douche a mes enfants je me sent en danger,alors d ou mes questions suivantes:
    1 est ce que si je relie la structure métalique aux tuyaux en cuivre avec un fils de terre cela suffira à écarter tout danger?,en sachant que ces tuyaux sont raccordés a la terre par la LEP dans ma cave.Sinon,je compte tirer un fil de terre par une gaine qui alimente une prise d une piece adjacente à la sdb cette prise sera supprimée ainsi que les fils qui l alimentent du coup il n y aurait que le fil de terre dans la gaine qui ira directement au tableau pricinpal depuis la structure métalique.si du coup je prends cette option quel section de fils dois je utiliser?
    merci.

  47. Bonjour,

    Faut il relier à la liaison équipotentielle les éléments suivants :
    Une fenêtre alu dans une maison ossature bois?
    Un radiateur acier à eau chaude , tuyaux en multicouche?
    Un bati de WC suspendu, sachant que celui ci est entièrement derrière une cloison placo, à l’exception des 2 boulons de fixation de la cuvette.

    Merci pour toutes les infos.

    Bernard

    • Bonsoir

      Si vous parlez de la liaison équipotentielle principale : rien de tout cela
      Si vous parlez de la liaison équipotentielle supplémentaire de la sdb : la fenêtre alu

  48. Bonjour.
    Les circuits d’eau de mon appartement ressemblent à un peigne de 16 m x 4 m, le dos du peigne étant le circuit d’approvisionnement principal et les dents les différents circuits d’utilisation : baignoire, lavabo, douche, machine à laver, toilettes et, à 10 mètres de là cuisine et lave vaisselle surmontés en mezzanine isolée (2,5 m au dessus). Ce qui, si je compte bien, fait 11 tuyaux différents.
    Ma question est simple : dois-je connecter chacun d’eux à la borne terre du tableau électrique, quitte à passer par une boîte de dérivation, ou seulement le circuit principal ? Question annexe : y a-t-il une distance au delà de laquelle il faut mettre un branchement de la liaison équipotentielle ? Dans le cas ci-dessus, cela imposerait un minimum de 3 branchements.
    NB : tuyaux de cuivre, 12 et 14, brasés.
    Je vous lirai avec le plus grand intérêt.

    Avec mes remerciements enveloppés dans mes Meilleurs Voeux.
    Bruno ROGER

    • Bonsoir

      La liaison équipotentielle principale se fait une seule fois au plus près de l’entrée de la canalisation eau froide dans le logement.
      Idem pour l’eau chaude qui se fait au plus près en sortie de chaudière.

  49. Bonjour,
    Juste pour dire que c’est pas parce qu’un appareil est relié à la LEP qu’il ne doit pas être relié AUSSI à la LES car celle-ci ne rejoint pas systématiquement la barrette de terre. Il peut donc y avoir une différence de potentiel entre une broche de socle de prise relié uniquement à la LEP et un élément relié uniquement à la LES. C’est pourquoi dans le cas ou on a une prise dans la salle d’eau, les LEP et LES se retrouvent forcement connectées entre elles, et de ce fait, la LES se retrouve également connectée à la terre. Je sais pas si je suis clair.

  50. bonjour
    j’ai un gros soucis j’ai oublié de mettre mes menuiseries alu à la terre.
    est il possible de ce repiquer sur le circuit volet roulant qui est au plus près tout en remplaçant le câble de terre mettre du 2.5 à la place du 1.5
    uniquement celui-ci en laissant phase neutre en 1.5.et repiquer d’autres sur prise courant en 2.5 qui serait aussi à côté j’ai déjà fait le placo c’est pour ça que je cherche au plus près de chaque ouverture.
    merci d’avance.

  51. Merci à tous pour vos questions, et pour les réponses et schémas très clairs de Guillaume et Carminas. Il faut reconnaître que cette question de liaison équipotentielle supplémentaire pose bien des questions en pratique.Dans la salle de bains, je viens de réaliser une liaison équipotentielle reliant les 2 tuyaux d’arrivée d’eau dans la pièce (la distribution se fait ensuite en multicouches), avec les 2 structures en rails du placo, fils de 2,5 mm2 sous gaine ICTA, et arrivant tous les quatre dans une boîte de dérivation. J’ai effectué un repiquage sur fil de terre de 6mm2 descendant directement au tableau, sur le bornier de terre. Mais je n’ai pas relié dans cette boîte de connexion ni les 2 spots d’éclairage, ni le bloc de 2 prises, qui possèdent leur propre fil de terre qui descendent au tableau. Dois-je rajouter un deuxième fil de terre aux spots et aux prises, fils qui iraient rejoindre la boîte de dérivation, donc le fil de 6mm2, pour que la LES soit efficace (et dans les normes) ? Car on peut dire que tout rejoint le bornier de terre du tableau, dans un cas comme dans l’autre. Cela devrait donc être équipotentiel. Ai-je utilisé l’amendement 5 de la norme NF C 15-100, ou bien suis-je à côté de la plaque ? Et si le fil de terre d’une autre prise du circuit se débranche accidentellement, mes 2 prises de salle de bains n’ont plus la terre et deviennent dangereuses. Donc, il me semble que je dois câbler mes prises avec un deuxième fil de terre (en plus de celui qui existe déjà).

    • Bonjour

      Depuis l’Amendement A5, il est précisé que l’interconnexion peut se faire dans le tableau de répartition.
      D’après votre descriptif, il me semble que c’est ce que vous avez réalisé.
      Donc conforme à la NF C15-100 en vigueur.

      • Merci pour votre réponse, Carminas. Il me semble aussi. Alors, on peut dire que l’amendement A5 laisse subsister le danger de prises en salle de bains non reliées à la terre, si par accident, la continuité est rompue quelque part sur le circuit, dans le cas d’une installation mixte, où certains éléments sont reliés ensemble via une boîte de connexion (LES), et d’autres, comme les prises ou spots dans mon cas, sont reliés à la terre principale du bornier du tableau (LEP). Donc, par souci de sécurité, je peux faire deux choses: – vérifier la continuité de toutes les terres au multimètre; 2- relier les prises à la LES en plus de leur fil de terre “personnel”, même si ce n’est pas obligatoire dans la norme.

  52. Bonjour,

    Merci beaucoup pour les explications, et les exemples a la fin 😉
    Cependant j’ai un petit doute concernant la douche :
    – tout les tuyaux sont en PER mais les raccord ( platine sont en laiton ) y a t il besoin de la LES ?
    – ma bonde est en plastique avec la grille en metal, il y a besoin aussi de la LES ?

    merci

  53. Bonjour Guillaume
    Merci de votre expérience professionnelle et de nous la faire partager généreusement.
    Ai- je droit d’utiliser un câble souple de 16 mm2 au lieu d’un câble rigide pour assurer la liaison entre mes bornes de terre du tableau et la barrette de coupure de la prise de terre?
    Merci de votre réponse

Répondre à joseph Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here